Météo en mer sans web, ni wi-fi, ni gsm, ni…

Les fils concernant la météo sont assez anciens (les liens fournis ne débouchent plus nulle part) ou sont très spécifiques et rédigés dans un jargon technico-informatiques que je ne comprends qu’à moitié.
Aussi aimerais-je remettre sur le tapis un questionnement sur la réception des bulletins (des cartes ?) météo en mer à 50 Mn et +, hors connexion donc des satellites, gsm, wi-fi, 4G, 3G… Là où il ne reste que les ondes radio. Merci à elles de ne pas nous abandonner en de si dures conditions. Comment les utiliser ? Avec quels appareils ? Quels services ? Payant ? Gratuits ? Y a-t-il des applications informatiques qui peuvent les utiliser ? Comment ?
Les fichiers grib (que je suis en train de découvrir) sont-ils utilisables dans ce contexte ?
(Ayez de l’indulgence pour un vieux cinquantenaire qui n’est pas tombé dans la marmite de la potion informatique quand il était petit !)

L'équipage
27 déc. 2015
27 déc. 201527 déc. 2015
1

Bonjour,
dans ces cas extrêmes, il reste le baromètre et l'observation des nuages... et la veille pour les icebergs.

29 déc. 2015
0

A la radio en onde courte a 11:33utc sur 6175 , 15300 , 15515, 11670 et 21645 mhz.

Henri

29 déc. 2015
0

**a 11:33utc sur 6175 , 15300 **
.
cela ressemble très fortement au bulletin RFI, qui n'est plus transmis depuis déjà quelques années :litjournal:

27 déc. 2015
0

Quand les gadgets modernes ne fonctionnent plus il reste les vieux; c'est à dire la réception radio en ondes courtes de cartes météo.
Beaucoup d'infos à trouver sur HEO par la fonction "Recherche". Par exemple :

www.hisse-et-oh.com[...]x-meteo

27 déc. 2015
0

La solution simple, c'est un téléphone satellite pour recevoir quand nécessaire un petit fichier grib.

27 déc. 2015
0

merci pour ces liens, ils repondent pour l'essentiel à mes interrogations. Je ne les avait pourtant pas trouvé dans l'onglet "recherches".

27 déc. 2015
0

Il faut absolument un tel satellite pour recevoir les fichiers grib? Pour moi, cet appareil est est un trop gros fil à la patte et trop cher aussi.

27 déc. 2015
0

En haute mer, point d'autre salut, malheureusement.
Sinon, ben la solution de hoolof est très valable aussi. Observer le mouvement des nuages, et pister ton baro toutes les heures. C'est pas la panacée, évidemment, mais ça aide bien quand même.

0

Une BLU, et tu décodes le fichier reçu sur ton ordinateur.
C'est gratuit.

27 déc. 201527 déc. 2015
0

Tu as parfaitement raison, Ar Vag, mais notre ami ne semble pas confortable avec cette technologie, et la technologie en général. Tu sais comme moi que si on ne cale pas correctement la fréquence, on va se retrouver avec un truc un peu bizarre... Cela dit, encore une fois, tu as raison, la BLU constitue une excellente alternative.

0

;-) Bon ben, dans ce cas, il ne reste plus que la mouette/pigeon/voyageur... :-p

27 déc. 2015
1

personne n'a rappelé que face au vent la dépression est à droite dans l'hémisphère nord.
Ça peut toujours aider à prévisioné une mini météo.

27 déc. 201527 déc. 2015
0

et par conséquent, dans ce cas, naviguer tribord amures pour s'éloigner de la dépression...

27 déc. 2015
4

dans l'hemisphére nord quand on a le vent de face les dépressions sont a droite et les anticyclones à gauche
donc en surveillant le baro en regardant l'état de la houle et sa direction
le ciel ou traine ou pas .on arrive à anticiper un peu
ciel pommelé ,femme fardée sont de courte durée ,et des comme ça il y en a plein ..
alain

27 déc. 201527 déc. 2015
2

Et quand on lit tout ça, on a envie d'être plutôt "ami de la technologie" :jelaferme:

ou alors on met une bougie allumée sur sa fenêtre ...

30 déc. 201516 juin 2020
0

"Prévoir le temps par les dictons marins... et savoir lire les signes du ciel", Joe Klipffel aux Editions Arthaud, Collection Mer.

Bientôt 40 ans, mais toujours aussi réjouissant et instructif !

:topla:

27 déc. 2015
2

Je me permets de signaler le NAVTEX, qui permet quand-même de recevoir les prévisions météos juqu'à 300M des côtes.
Cout: à peu près 500 Euros ( 1 antenne, du fil et un récepteur ) pour l'installation, puis...gratuit.
Et le baro, et la houle...

28 déc. 2015
1

Bonjour,
Bien moins cher : récepteur navtex nasa pour PC 209 € avec antenne .
Chez foxtrot voir descriptif tout est bien expliqué.

28 déc. 2015
0

Quand je disais que je n'étais pas tombé dans la marmite informatique, ça signifiait que j'avais un peu de peine avec le jargon trop hermétique des spécialistes, pas que je rentre à la rame dans les ports et que je refuse la TSF à bord! Je suis plutôt ami de la technologie.
Je pensais à des stations en phonies sur ondes courtes qu'il est possible de recevoir partout mais j'ai découvert sur les fils renseignés que RFI avait cessé ses bulletins météo. En voilà un service publique qui se préoccupe de son public! Hisse et oh, n'a pas envisagé une pétition?
Revenons à nos grenouilles. La suggestion de Ar Vrag me séduit. Utiliser un PC pour décoder des messages data émis sur une fréquence BLU, on fait comment? Quel radio ( la sangean 909 est ok?), comment brancher une radio sur un PC? sur quelle(s) fréquence(s)? quel logiciel utiliser? C'est compliqué?...
En fait, c'est précisément ce que je cherche: un truc basé sur des ondes radio et gratuit. Si ça marche bien, que demander de mieux? Y a un problème qqpart?

0

Tu trouveras un bon blog sur ça, ici :
keralas.free.fr[...]teo.htm

28 déc. 2015
0

J'ai un récepteur BLU NASA et je décode avec HF Weather Fax sur tablette Samsung, pas de fil, la tablette communique par HP de la Radio > micro.
Tu peux aussi les connecter par fil via la prise son.

28 déc. 2015
0

Tu rentre par l entre son de ton pc
Donc tu sort cote casque de ta radio tu rentre dans le pc par le jack son
Dans le pc u téléchargé jv fax gratuit tu te fais une belle n'attende avec du cable électrique et tu a tout

28 déc. 2015
0

Matériel nous allons dire "basique" mais l'utilisation tiens plus du radioamateur passionné que du plaisancier courant, je croyais qu'il vaut mieux économiser un petit peu et passer à l'étape supérieure "le navtex" :reflechi:

28 déc. 2015
0

le navtex n'a rien a voir avec météo fax ou l'on reçoit des cartes qu'il faut interpréter ,avec le navtex quand on tout trié il n'y a qu'a lire les prévisions ,maintenant il y en a bi-fréquence en francaoui et en british .
mais pour une transat c'est pas valable .
en 2005 ça ne m'a pas empéché de prendre une bonne dépression tropicale entre madère et les canaries bien que j'avais pris les cartes la veille qui ne prévoyaient rien du tout .
alain

0

sur la HF il y a aussi à certaines heures des fichiers texte avec des prévisions sur 2 à 5 jours suivant les zones avec prévisions de vent et de hauteur des vagues.
Il me semble qu'il y a cela vers 19 H

28 déc. 201528 déc. 2015
8

je vais encore faire le rabajoie retrograde pas branché ,..etc mais serais je le seul de cette generation a ne pas me soucier des prevision meteo pour le grand large...la mzeteo est presque indispensable pour de courtes traversée et surtout pour le mouillage , pour le large " qu'est ce qu'on s'en fout"!
.
j'ai sillonné plusieurs oceans sans meteo ,a part au depart si possible afin de ne pas se faire bastonné trop vite, et je n'ai jamais eu d'ennui a cause de cette "negligeance"..non ce n'est pas l'avis de tout le monde , ni la recommandation des
zotorités , mais l'experience ca compte ou pas??
un baro un thermo un hygrometre, une observation suivie, et une mise en " relation" des conditions des jours passés permet de faire une prevision absolument fiable pour au moins 12h et souvent pour 24...ca permets rarement de faire un routage , mais ca permet de gerer le repos , de preparer les nuit de faire ou pas de preparatifs adaptés aux conditions. et quelle paix.
.
bizarrement les gens neglige le livre de bord et d'autres meme ne savent pas quoi y mettre, et bien avant tout on y mets des obdservations meteo:
heure, force vent, direction du vent, etat de la mer, nebulosité, courant supposé, voiles ,cap, vitesse, position..avec tout ca relevé toutes les 2 heures environ on a de quoi travailler.
.
pour ce qui est des gadjet le navtex malgré toutes se lacunes est vu son prix un instruementy valable...s'il ne recoit rien tant pis sinon c'est le luxe pour 0€
ensuite pour rester simple autonome et gartuit , je penche pour le fax, mais pour l'intant j'e, ai pas et me demande si j'en prendrait un pour le prochain depart meme si j'en ai les moyens.

28 déc. 2015
1

Bah oui mayko, toi tu vis encore comme en 1912! :mdr:
Maintenant c'est course au large et performance sur mon cannot tout équipé gps,radar, machine a laver :langue2:

28 déc. 2015
0

C'est pas faux, relire le bouquin d'Alain Maignan, lui aussi il part du principe que la météo au large, avec un baro, l'anémo et en observant le ciel ça suffit pour anticiper. Il fait confiance à son bateau et à ses compétences.

28 déc. 2015
0

Quelques extraits du bouquin d'Alain Maignan :

6h. J'entends les voiles flapper. A coup sûr, c'est signe que le vent est en train de changer. En effet il passe au nord. Le baro est descendu dans la nuit, 995 hectopascals. Il faut aller manoeuvrer. 8h. ça se confirme, le baro se met à buzzer, signe de grand vent. Je sors une vieille voile de tempête d'un coffre. Je vois la mer blanchir.

Une dépression de 995 au baro, mais il est descendu doucement, le vent ne devrait pas être violent.

La météo ? De toute façon je la subis et je la subirai. Je n'ai aucune météo à bord, juste 3 baromètres comme à la maison, deux à aiguille et un électrique.

Le présage des moutons que j'avais vus dans le ciel était juste. "ça ne va pas être bon cette nuit", m'étais-je dit. ça n'a pas loupé.

28 déc. 2015
0

Vigie33 : Tu aurais des références + précises / + complètes, stp ?

29 déc. 2015
0

Merci Vigie33 :
Alain Maignan n'est pas plus factuel dans son livre ?
Ce serait vraiment ce type d'observations à réaliser, pour avoir la tendance à venir, qui m'intéresse grandement.

28 déc. 2015
0

Mayko : Tu pourrais préciser qu'est-ce que tu prédis/prévois à partir de quels éléments, stp ?

28 déc. 2015
1

c'est sur avec la machine a laver on etale mieux le gros temps...
y'a un truc qui vous manque a tous coté techno , c'est une chaine hifi ,, une vraie..Comment se fait il que l'on prefere les grib et le lave vaiselle ( voir yoshi) a la culture??
:jelaferme: oups pardon de cette mauvaise pensée

28 déc. 201516 juin 2020
0

Bonjour,

Il reste le baromètre écolo.

Cordialement.

28 déc. 2015
0

le Navtex correspond a la demande faite

cet été aux Scillys je recevais la meteo des cotes Espagnole tous les jours

et ne pas oublier que l'on reçois aussi les AVURNAV c'est parfois bien utile .

29 déc. 2015
1

www.aemet.es[...]mar.pdf
.
Voir le détail des zones ci-dessus pour la meteo au large donnée par les espagnols.
La situation générale est décrite avec précision, en espagnol et en anglais.
Chaque bulletin est précédé d'un appel sur 2182 kHz.
Les BMS ou autres sont aussi annoncés sur 2182 kHz.
Entre autres les cyclones, dépressions anormales et autres événements au large.
.
Idem pour la météo portugaise, marocaine...
.
Plus à l'ouest, on capte la météo des américains.
.
Tout ça avec un récepteur BLU, réception gratuite !
Moins cher on ne peut pas.
.
Avec un IPad ou un ordi, branché sur sa BLU et une application comme Blackcat (pas cher) on enregistre les cartes synoptiques, répétions toujours gratuite.
.
Pour recevoir les gribs, il faut un émetteur récepteur BLU, un modem Pactor, coût élevé au depart (quoique). Pour 200$/an on envoie et reçoit des Mail et donc les gribs, sans limite (max 90 minutes par semaine) de quantité. Téléphone sur le réseau possible par WLO, pas cher. Appeler directement d'autres bateaux ou stations côtières. Appeler un service médical. Lancer un appel de sécurité ou de détresse.
.
Mais la BLU est totalement démodée nous dit-on.
.

29 déc. 2015
2

Mais la BLU est totalement démodée nous dit-on.
.
Laisse dire... :heu:

29 déc. 2015
3

ça fait plaisir de lire ton message...à 50 balais je viens de passer ma licence Radio Amateur...quel plaisir d'être indépendant. La licence coute 46 euros par an, et avec winlink on a gratuitement les gibs, les mails, etc...c'est sûr il faut mettre les mains dans le cambouis mais à chacun ces choix et ces moyens. Enfin, non non, la BLU n'est pas démodée.
Au plaisir sur les ondes

29 déc. 2015
1

(tiré de la petite présentation au Salon)
Les produits météo hors zone de connexion internet à haut débit sont essentiellement:
. bulletins texte en phonie
. bulletins texte en data (navtex, rtty, etc)
. cartes meteofax
. grib
. IAC fleetcode
. relevés navires, bouées, etc
. images satellitaires directes (NOAA en APT).
.
Il y a des différents moyens techniques pour les recevoir, essentiellement:
. simple récepteur BLU MF/HF (rélié au pc ou pas)
. recepteurs dédiés (navtex, rtty, etc)
. téléphonie satellitaire (voix, sms et/ou data)
. E/R BLU, avec/sans modem
. récepteurs images satellite météo APT
.
amha il vaut beaucoup mieux d'abord choisir le genre d'info météo avec laquelle on se sent à l'aise parmi celle qui sont disponibles pour la zone, ensuite décider les moyens techniques à se procurer.
:-)

29 déc. 2015
0

Sur le blog de francis Fustier des infos pour recevoir les fax météo :
blog.francis-fustier.fr[...]/

29 déc. 201529 déc. 2015
0

Il y aussi des récepteurs dédiés à la navigation à brancher sur le PC. C'est Australien, dommage il n'y a pas encore de distributeurs en France
www.winradio.com[...]3em.htm

29 déc. 2015
0

Je suis allé voir, c'est certainement très élaboré mais le coût en est élevé. Encore que je n'ai pas bien compris les options éventuelles.
MINI + 700€

30 déc. 2015
2

On peut aussi demander la meteo par VHF si on voit un navire au loin sur l'horizon

0

Oui, à la condition qu'il parle la même langue que toi et que la communication soit parfaitement audible....

30 déc. 2015
1

Exact, j'ai sur la route du Spitzberg eu l'opportunité de me renseigner par VHF auprès du "FRAM", paquebot qui fait la liaison Norvège -Spitz pour connaître l'état des glaces au voisinage de l'archipel : il m'a très bien renseigné, et j'ai fait ma route en conséquence.
Il suffit de parler un peu d'anglais.

30 déc. 2015
0

Il y a des religieux de la BLU mais pour un cout moindre (y.c. communications) tu as un iridium. voir ici:
sailingsalamander.blogspot.com[...]de.html

0

"pour un cout moindre" que par la gratuité de la BLU ?
:lavache:

30 déc. 2015
2

Gratuité de la BLU, il faut tout de même acheter le matériel et surtout l'installer, la licence si on veut être en règle. Et sincèrement pour avoir essayer la réception des cartes fax avec Blu et pc il ne faut pas dire que cela se fait tout seul on passe des heures à régler et lorsqu'on a quelque chose il faut encore l'interpréter. Je crois que si on veut la météo au large soit on regarde dehors soit on passe par du matériel moderne mais coûteux.
Gilles

0

Tu mélanges un peu tout pendruig, l'iridium il faut bien l'acheter aussi.
Je faisais seulement le comparatif entre une réception payante et soumise à abonnement (iridium) et une réception gratuite (BLU).
C'est tout.

0

Mais si tu veux m'expliquer ce qui peut avoir un moindre cout que de la gratuité, je veux bien. ;-)
(ça fait penser à un squetch de Coluche sur les lessives, plus blanc que blanc :-p )

30 déc. 201530 déc. 2015
3

Pas de licence pour un récepteur BLU, seulement pour émetteur-récepteur.
De toute façon au large, recevoir la météo sert seulement à savoir ce qui vous attend, nos bateaux ne vont pas assez vite pour jongler avec les dépressions.

30 déc. 201530 déc. 2015
2

Tu es au sud de l'Islande dans ces conditions, que fais-tu, à part subir?
Il m'est arrivé à peu près la même chose entre Islande et Groenland...

30 déc. 2015
0

OK mais sincèrement tu t'écartes de 400MM?

30 déc. 2015
0

T'es a la rue et je te défie de me prouver que tu navigues de cette manière.

30 déc. 2015
1

Je ne suis pas d'accord. Avec les prévisions d'aujourd'hui, il y a souvent moyen de voir arriver une dépression plusieurs jours à l'avance. Même pour un bateau lent, c'est suffisant pour s'écarter si nécessaire de 300-400 NM.

30 déc. 2015
0

300-400 NM, c'est en général bien suffisant pour éviter les conditions les plus mauvaises ... si on veut les éviter.

30 déc. 2015
3

De toute façon au large, recevoir la météo sert seulement à savoir ce qui vous attend, nos bateaux ne vont pas assez vite pour jongler avec les dépressions.
.
hmmm, c'est amha une des raisons qui chaque année envoient un paquet de bateaux en transat retour dans des conditions pas possible: exemple cette année, dépression stationnaire sur les Açores, nombre de bateaux y ont foncé dedans, des dommages partout, abandons, l'armée portugaise plusieurs sauvetages le même jour...
Je précise que ce n'étaient pas du tout des conditions imprévues (ce qui peut toujours se passer bien sûr), l'artichaut était bien là et les gens y sont allés dedans.
Des bonnes infos météo peuvent déplacer sans ombre de doute le curseur des probabilités de prendre du mauvais temps, je parle bien sûr de probabilités, en météo aucune certitude.
:-)

30 déc. 2015
0

tout a fait d'accord

30 déc. 2015
1

Bonjour

Papy , je ne suis pas tt a fait d accord avec toi ,( bien que ce ne soit pas le sujet du fil ) mais avoir une météo fiable a 30 h ( usuel ) permet a 6 Noeuds de descendre ou remonter de 3 degrés de latitude il me semble , et 180 Nautiques sur un système météo qui pue c est pas négligeable .

30 déc. 2015
0

Si, ça cadre avec le sujet du fil, dans la mesure où il faut se rendre compte qu'il ne suffit pas d'avoir une prévision pour éviter le baston.

30 déc. 2015
0

HENT TENN

"Je me permets de signaler le NAVTEX, qui permet quand-même de recevoir les prévisions météos juqu'à 300M des côtes. "

Calypso2

"le Navtex correspond a la demande faite"

Cela veux t il dire que l'on reçois à 300 m de toutes les côtes de world ?

30 déc. 2015
0

**le Navtex ...
Cela veux t il dire que l'on reçois à 300 m de toutes les côtes de world ? *
*
.
La distribution des stations émettrices Navtex est très très inégale: en Europe (nord et/ou Mediterranée) on est gâtés avec pas mal d'émetteurs, ailleurs c'est toute autre chose, par exemple dans les Caraibes il n'y a pratiquement rien (hors zones US)..

30 déc. 2015
2

En synthèse, je vois 3 solutions :

1/ Moins de 300 milles des cotes : Navtex, à partir de 200 € le récepteur.

2/ Au-delà, il faut passer en BLU. Soit en mode "simple réception" avec une radio est un iPad/Pc qui décode. Soit en mode "radio amateur" avec un modem pour envoyer/recevoir des emails et des fichiers grib.

3/ Téléphone satellite. Avec un budget conséquent, mais une installation plus simple que la BLU en mode "radio amateur".

J'ai juste ?

30 déc. 2015
30 déc. 2015
30 déc. 201516 juin 2020
0

Reste ce dont j'ai déjà parlé, faut écumer les vide-greniers et autre puces nautiques...

:litjournal:

30 déc. 2015
1

et pour finir , on oublie tout gratos moins de stress moins de journées au bistrot plus de bonheur , plus d'aventure, on economise les voiles les plus legeres on fait prendre l'air aux tourmentins et aux trinquettes, on a quelques chose a raconter sur son blog...et finalement on se fait traiter de vieux con aigri sur heo= la recompense supreme :reflechi: :topla:

30 déc. 2015
0

ben oui mais tu aimes ça mayko, si on te chambre plus tu vas t'ennuyer :-D

30 déc. 2015
2

vaut mieux se faire traiter de vieux con que de jeune con, comme ça on emmerde les autres moins longtemps et ça ne change rien au résultat.

30 déc. 201530 déc. 2015
30 déc. 2015
1

Payez! Payez!
Pauvres consommateurs.
Vive le progrès, des cartes qui s’effacent pendant votre nav car vous n'avez pas réglé votre dîme.
Votre météo que vous réglez par obligation en somme sonnante et trébuchante.
Payons, payons pour notre petit confort et la médiocrité de nos nouveaux bateaux et notre fainéantise de savoir.
:heu: :heu:

31 déc. 2015
0

quel vieux snchok :doc:

31 déc. 2015
0

:mdr: :mdr:

30 déc. 2015
0

Bah oui c'est beau le progrés! :pouce: moi je m'en vais racheter des carte papiers et essayer d'utiliser mon sextant :langue2:

30 déc. 2015
0

ça alors !!! on capte aussi la méteo avec un sextant ???

30 déc. 2015
1

Peu importe sextant ou baromètre vous l'avez voulu votre si "chère" technologie

Tiens je vais pas tarder a relancer un fil qui aura comme titre "Quel baromètre chosir pour éviter de se prendre une cartouche avec l'électronique" sympa non? :litjournal: :langue2:

30 déc. 2015
0

ca c"est pas con.....moi aussi LECELTE

30 déc. 2015
0

Quand j'étais gamin j'avais 20kg de couvertures maintenant une petite légère et un thermostat que tourne :heu: :tesur:
Je préfère maintenant,je suis moins souvent enrhumé.... :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre:

30 déc. 2015
0

Oui et rassure toi shazzan la planète s'en porte mieux aussi depuis ton enfance... :jelaferme:
Dans mon métier je pose souvent des thermostat d'ambiance avec une température de confort bien trop haute comme le demande mes clients pour mettre moins de couvertures et pas de pull tout en ayant des maisons bien mieux isolées
Bref aujourd'hui il a fait 14 degrés et moi ce me rends triste de voir à quel point on tout foutu en l'air pour quelques degrés de plus :-(

30 déc. 2015
0

Comme quoi on apprend tous les jours.
Peux-tu développer la météo avec un sextant stp?

30 déc. 2015
10

tu le regardes, si il est mouillé c'est qu'il pleut, si il est sec c'est qu'il va pleuvoir; si il s'envole c'est que la tempete est arrivé.....

31 déc. 2015
3

et tu regardes dedans, si tu ne vois rien, c'est que le ciel est couvert! :reflechi:

31 déc. 2015
0

Si tu n'est pas un crétin invertébré, le sextant te dis ou tu es. Ensuite tu regarde la mer, d'ou viens la houle , le vent, les nuages en altitudes et tu as des chances de faire une prévision correcte. Personnellement je jette un oeil a mon téléphone, c'est plus rapide.
Mais je regarde toujours la mer et le ciel, il y a parfois des surprises

30 déc. 2015
2

La synthése de Black Nav me parait bonne :

1/ Moins de 300 milles des cotes : Navtex, à partir de 200 € le récepteur.
2/ Au-delà, il faut passer en BLU. Soit en mode "simple réception" avec une radio est un iPad/Pc qui décode. Soit en mode "radio amateur" avec un modem pour envoyer/recevoir des emails et des fichiers grib.
3/ Téléphone satellite. Avec un budget conséquent, mais une installation plus simple que la BLU en mode "radio amateur".

Mayko à raison : avec un bateau qui marche à 6 kts de moyenne, si on fait de la hauturière à quoi servent des prévisions météo ? Le bateau doit être capable d'affronter ce qui se présentera, point d'autre salut.

Ceci dit, avec une BLU et un ordi (ou une tablette ?) moi, qui suis aussi de la vieille génération qui n'est pas tombée dedans, je peux dire qu'avoir des cartes isobariques de la situation sur une grande échelle est vachement intéressant. J'ai ainsi fait Tahiti les Gambiers, 900 miles à vol d'oiseau de vent exactement dans le pif, en 9 jours avec un "petit bateau" de 10m, en tirant les bons bords. En effet les dépressions qui passent dans les 40ième infléchissent les alizés avec des oscillations prévisibles en fonction du déplacement de ces dépressions sudistes. On apprend vite à interpréter ces cartes dans le bassin où on est, sans ces infos on peut se retrouver dans le zag alors qu'il faudrait être dans le zig ! Bords bretons ou bords mieux qu'un 12m JI ! Comme ce sont des bords de 100 ou 150 miles de long c'est bien d'être sur la bonne amure.
Idem pour faire Panama île de Pâques, c'est que du prés serré contre des alizés musclés une fois sorti du pot au noir, sauf qu'en voyant où est l'anticyclone de l'ïle de Pâques on "travaille" sa sortie du pot au noir. Ensuite, au fur et à mesure qu'on descend, le cap s'infléchit doucement vers l'objectif et si on a bien calculé son coup ça se finit au près bon plein d'un bord, c'est bon pour le moral.
Pour les "petites traversées", par ex Curaçao Sans Blas, les pilots charts, si on regarde ces statistiques, elles disent ce sera mouvementé, en moyenne, et... tous les copains et nous même se sont fait secouer, plus ou moins, de pas mal à très beaucoup, nos amis en Dufour 35 ont sanci ! Prévisions imprévisibles dans ces régions tropicales alors qu'au N (ou au S) du 25ième les mouvements des grandes masses sont assez biens cernées.
Pour la côtière, si la langue locale est incompréhensible, les cartes météo affichées dans les ports ont des isobares qui parlent tous le même langage.

Cordialement
Yves

30 déc. 2015
0

Bonjour Yves

Je ne suis pas d accord avec toi .

2 choses nous rapprochent

1 / l intérêt de connaitre les bassins de navigations ou l on se situe , et la lecture d une carte isobarique ( avec un baro a bord), bref la motivation de la culture et le plaisir de la découverte .

2 / les nav effectuées sont le deuxième point . ( je ne supporte pas l etalage des milles effectués )

2 choses nous séparent

1/L age peut être , quoique j ai fais ma première transat au sextant et a la gonio( mais j avais 18 ans)

2 / Ensuite la certitude que tu as de déclarer " aucuns intérêts d avoir des previs en mer quand tu fais de l hauturier " . cela fait une dizaine d année que j utilise les instruments modernes de prévision ( iridium , carto , fichier ) c est pour moi le plus grand confort a bord , la plus grande avancée technologique avec le dessal de ces 20 dernières années pour des bateaux qui avancent a 6 KNTS aussi . et ce quelque soit l endroit de la planète .

Intellectuellement en fait il y a 2 écoles , soit on "affronte "comme tu le dis et comme je l ai longtemps pensé , donc on se prépare en conséquence soit on se donne le plaisir certain de border un anticyclone pour faire une transat retour , de prendre juste 25 Noeuds au lieu de 35 parceque l on a mis du Sud dans sa route depuis 2 jours ... etc ... Ou si tu veux de rester au mouillage a la passe Sud de Makemo parceque un coup de maramu va durer 2 jours ...

La sorcellerie est désormais électronique ... et connectée

Bonne année a toi et bon vent

30 déc. 2015
0

Bonjour,

Il y a plusieurs années, j'ai installé un récepteur météo automatique Wetterinfobox EUROPE sur le bateau d'un ami avec lequel nous allions tous les ans en Grèce.

J'ai été un des premiers acheteurs internet de ce produit. A 470 €, il était beaucoup moins qu'actuellement.

Passionné d'électronique, j'ai réalisé l'antenne active que j'ai installée sur la hampe du pavillon national. Une antenne active efficace peut être fournie avec ce récepteur.

Pour programmer la box ou récupérer les données, on la connecte à son PC par la liaison USB. On reçoit des cartes, le NAVTEX et surtout des prévisions par zones sur 5 jours avec hauteur des vagues. Accessoirement, elle fait enregistreur barométrique. Il suffit de la laisser brancher en permanence pour que les messages et cartes soient reçus en permanence. On récupère tout sur son PC en une ou deux minutes. Il faut régulièrement mettre à jour le logiciel du PC pour actualiser les heures et fréquences des émetteurs.

Pour permettre l'acquisition jour et nuit, le tableau électrique a été modifié pour que la box puisse être allumée même lorsque l'on coupe le coupe-circuit général.

Maintenant qu'on dispose de la 3G presque partout en Méditerranée avant les traversées, cette box est devenue moins essentielle pour nous. Elle reste cependant un bon produit qu'on consulte tous les jours en naviguant.

31 déc. 2015
0

ce fil m'interresse, mais apres avoir fait un atlantique aller retour et m'etre cassé les dents avec la BLU sans jamais lire quoi que ce soit; surement que je ne suis pas compétant...ce n'est pas uniquement pour éviter les tempetes mais aussi pour savoir si le vent reviens ou non, s'il faut tirer du prés dans un sens ou un autre...donc a mon stade ayant assez galéré comme ca et meme dématté prés des Acores; je prefere payer. il me semble que l'inmarsat est le plus adapté (aussi en prix) pour des fichiers Grib via le ISATPHONE pro es ce correct, peut on éviter cette antenne exterieure qui coute quasi 1000euro?. Les forums sur le sujet sont trop anciens...en 2015-2016 comment recevoir les fichiers grib's? si quelqu'un peut m'aider ou renvoyer vers un lien merci beaucoup.

31 déc. 201531 déc. 2015
2

Christiansurlo
Tu as sans doute écrit ta réponse un peu vite...
Je n'ai jamais dit " aucuns intérêts d'avoir des previs en mer quand tu fais de l hauturier " mais "à quoi servent des prévisions météo ? Le bateau doit être capable d'affronter ce qui se présentera, point d'autre salut". Le paragraphe qui suit explique l'intérêt d'avoir une carte isobarique, autre forme qui permet la prévision souvent avec beaucoup plus de précision/ sa nav perso qu'un bulletin météo.
Ces deux points ne sont pas contradictoires, l'un dit que malgré toutes les prévis météo qu'on peut avoir, quand tu es au milieu d'une grande baille (voire moins grande) tu seras obligé de prendre ce qui arrive (à 6 kts difficile de s'échapper). L'autre dit que si on peut jouer avec la situation météo c'est mieux.
Quand à l'étalage des miles... vu que mes navs n'ont jamais fait frémir personne avec de grandes poussées d'adrénaline... (il n'y a vraiment aucune raison) c'est juste pour dire que ça marche et les conditions dont je peux témoigner, ça s'appelle un "retour d'expérience" non ? Je lis avec grand plaisir (et grand intérêt on y apprend plein de choses) des tas "d'étalages" d'autres expériences sur mer (ou ailleurs), j'espère que je ne suis pas le seul à y prendre plaisir.
Ce fil était pour parler de moyens météo de navigation disons "dépouillés". Si j'avais à repartir aujourd'hui en hauturière (mes navs évoquées ont 12 ans d'âge), je regarderais de près toutes ces solutions "up to date" car jouer avec les éléments est bien la source du plaisir de la voile et je suis certain que plus on a de cartes en main plus le jeu est ludique.
Christiansurlo, sans rancune, lol.
Quelle que soit la façon, la navigation est un plaisir immense qu'on peut apprécier de mille façons.
Cordialement
Yves

31 déc. 2015
0

Yves

Pas de soucis il n y avait rien de blessant j espère dans mon message , mais si tu veux ayant vécu cette "transition" numérique de captation de la météo , je reste encore sur le c... a chaque fois que je met en route un routage par exemple ( alors que je convois un canot un peu conséquent ou pointu ) , la fiabilité des systèmes me sidère

passe une bonne année avec de belles nav entouré d amis .

Christian

31 déc. 2015
0

Quand je pars pour une longue traversee, je prends le forfait minimum Iridium juste pour recevoir des SMS (gratuit) et en envoyer quelques uns. Un ami a terre me fait un topo regulierement par SMS. Comme il y a une duree limite pour la SIM (avant achat de nouvelles unites), j'ai plusieurs SIM a bord, j'en active une au grand depart. J'ai egalement un recepteur BLU sangean + logiciel decodage pour PC mais reception aleatoire dans le Pacifique. Pour le cabotage inter iles, j'ai un petit routeur Wifi-3G desimlocke (mais bon ce ne marche que quand on est proche d'une ile). Et la bonne vieille VHF (pour appeler les bateaux sur l'horizon) quand la caisse de bord est vide, plus d'unites Iridium, plus de forfait 3G... Ainsi que "Prevoir le temps par les dictons marins" (mais ca n'est pas aussi simple dans l'hemisphere sud que nord)... a+ Raphael

31 déc. 201531 déc. 2015
0

Salut Raphaël,
Permets-moi de rappeler que ton avis est le fruit d'une expérience avérée, de longues traversées sur un tout petit bateau avec peu de moyens !

:bravo:

On en a parlé ici en son temps :

www.hisse-et-oh.com[...]ecision

31 déc. 201516 juin 2020
0

Au large, le bateau et l'équipage doivent pouvoir affronter tous les types de temps, c'est sûr, mais les prévisions ça aide bien quand même. Sur la photo, on voit qu'on est passé au nord de la dépression en se détournant de notre route et 25 à 35 nœuds au portant, c'est mieux que 40 dans le pif.

31 déc. 2015
0

" 25 à 35 nœuds au portant, c'est mieux que 40 dans le pif"
100% d'accord
Pour la BLU, dans mon cas c'était un poste émetteur/récepteur avec une bonne antenne + accordeur automatique, ça fait peut être la différence (? j'y connais pas grand chose) pour la qualité de réception avec un "petit" poste uniquement récepteur
Cordialement
Yves

31 déc. 201516 juin 2020
0

Si vous trouvez ce matos d'occasion, sautez dessus
Weatherfax furuno 207 ou 208
C'est un peu gros et lourd, mais sensible et fonctionne dans le monde entier...
Un hauban comme antenne, un boulon de quille comme masse, 12 v et c'est tout

31 déc. 2015
0

Dommage que ça utilise du papier thermique, très sensible à l'humidité et extrêmement couteux.

31 déc. 201531 déc. 2015
0

6 rouleaux pour 20 € sur amazon... Surtout ne pas en prendre chez furuno :heu:

31 déc. 2015
0

Personne sur le fin n'utilise la Wetterinfobox Europe ?
www.wetterinfobox.com[...]IBE.htm
C'est pourtant simple pour récupérer automatiquement et gratuitement les bulletins TTY et les cartes météo transmises par BLU, sans compter le baro enregistreur et le NAVTEXT inclus.

31 déc. 2015
0

www.weatherinfoshop.com[...]_en.pdf

Pas loin de 700 Euros le modèle de base.

Ceci explique peut être cela...

Bonne fin d'année à toutes et tous

Pascal

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (82)

Bientôt fini ?

mars 2021