mes premiers ronds dans l eau...

Bonjour,

mes premiers ronds dans l eau en méditerranée dans 5 semaines.
une semaine, départ bormes les mimosas sur un bavaria 45.
expérience: brevet belge de barreur sur dériveur léger (jusque 20 m²) il y a 35 ans.
et quelques nav en tant qu’équipier en Zélande..

question: ou aller, que voir?
budget limité donc pas de ports hors de prix.

et aussi quelques conseils des pros pour un débutant pas trop rassuré...
Je ne voudrait pas dégoûter ma compagne...
nous avons décidé de vivre notre retraite sur un bateau en méditerranée dans 6 ans.

Merci d'avance.

Pierre

L'équipage
28 mai 2010
28 mai 2010
0

le bateau ...
un bateau de loc, un prêt ??

jamais été skipper d'un voilier de bonne taille ?

28 mai 2010
0

bateau de loc...
et jamais été skipper, c'est ma première...

Pierre

29 mai 2010
0

si je résume
Pierre, débutant sur grosse unité et débutant skipper, loue (?) un bavaria 45 pour une semaine de vacances avec sa compagne mais a un budget limité.

Je suis désolé mais ça me fait sourire un peu.

Un ami me parle d'un plan de cette nature, je lui conseille de laisser le bateau au port.

Si sa compagne est ma fille, je lui ordonne de rester au port.

Mieux encore, ne pas louer, se faire une petite expérience en croiseur, se rassurer soi-même avant d'embarquer la petite famille.

Chacun fait ce qu'il veut bien sûr.

Je force un peu le trait volontairement, c'est pas pour faire peur mais pour que vous vous rendiez compte de l'ampleur de la chose.

Bonne nav tout de même .

François

29 mai 2010
0

A mon humble avis
ça va pas le faire.
Tu ne sauras pas négocier les mouillages qui sont saturés l'été.

29 mai 2010
0

c'est un bon point de départ pour 1 semaine
notre première location s'est faite là.
et nous a laissé de très beaux souvenirs.

il y a des mouillages magnifiques dans le coin et peu d' heures de nav.
A cette période Robert, nous a donné de précieux conseils , et je l' en remercie encore aujourd'hui.
Je pense que tu as fait un bon choix.

Nous avions, à l' époque, aussi un budget limité, et nous avions loué...
un 29 pieds....

29 mai 2010
0

budget limité...
en fait, j ai acheté (après héritage) un bavaria 45 via kiriacoulis.
j ai payé 60% de la valeur du bateau et kiracoulis le loue pendant 6 ans.
Le bateau sera a moi fin 2016, époque ou je serai a la retraite.
je peux disposer gratuitement du bateau quelques semaines par an (la première fin juin).
mon budget vacances ne me permettrait pas de louer
cette unité.

merci pour vos conseils.

Pierre

29 mai 2010
0

Les gens de Kiriacoulis
vont peut être pouvoir t'aider à prendre le bateau en main.

Paul

17 jan. 201217 jan. 2012
0

Bonjour,
je suis interesse par la gestion location chez Kiriacoulis d'un Bavaria 45, j'aimerais avoir votre avis après un an d'experience
merci d'avance
fB

29 mai 2010
0

Pierre
C'est un peu courageux. C'est un gros bateau pour une première expérience à skipper. Ca ne se laisse pas faire comme un dériveur.

Il y a plein d'endroits où aller à courte distance de Bormes (c'est la qu'est mon bateau. C'est dans un cadre exceptionnel et le Port de Bormes est vraiment bien géré, propre et classe.)

Port Cros

Porquerolles

Cap Taillat / Cap Lardier

St Tropez

Bregançon

Giens

...

etc.

Le rade de Bormes est un joli endroit pour naviguer. Juste un peu plus loin, le rade de Hyères a généralement un peu plus de vent.

Il faut surtout bien surveiller la météo. Dans cette période il y a toujours un risque de Mistral, qui peut devenir très violent très rapidement. La capitainerie affiche les prévisions tous les jours et le canal VHF 63 les transmet en continue.

Ne pas t'aventurer avec avis de grand frais, coup de vent, tempête etc. Si tu penses passer la nuit au mouillage, s'assurer de la météo sur les deux jours.

Pourquoi pas prendre un skipper 1 ou 2 jours pour t'aider à maîtriser le bateau ? Aussi pour t'aider à apprendre les manoeuvres de port, de mouillage (très important).

Acheter le Cours de Glénans et le lire intégralement avant !

Bonne chance,

Paul

29 mai 2010
0

coach ...
prendre un "coach" au début, pour t'aider à connaître et maîtriser le bateau

(je l'ai fait en BZH 3 jours sur un bien plus petit bateau pour un groupe en co'prop, ils avaient des bases + ou - anciennes et/ou approfondies,
ça leur a ouvert les yeux et évité bien des conneries, ils étaient hyper-satisfaits d'avoir fait comme ça ...)

29 mai 2010
0

ok Pierre,
comme Zail,
je dirais dirige toi sur Porquerolles ou Breganson selon le vent

La visite de Porquerolles en vélo ( location sur place est facile)
Vous allez vous faire du bien, et ta squipette sera ravie.
bonnes vacances

29 mai 2010
0

formation
j ai suivis quelques soirées de formation au sein d'un club belge ( navistop).
j ai réussis les examens théoriques côtier et hauturier belge il y a 2 ans.
je viens d'obtenir mon brevet côtier français.
cela fait 2 ans que je me documente.
Mais cela ne donne pas l expérience.

Je vous remercie tous pour vos conseils.

Cordialement.

Pierre

29 mai 2010
0

En tout cas, tu as fait le bon choix pour baser ton projet
En France Méd, Bormes et Lavandou sont vraiment parmis les ports les mieux placés, avec Hyères.

Bormes et sûrement un des ports avec plus de sécurité (surveillance des bateaux etc).

29 mai 2010
0

les temps changent
bonsoir c'est juste une remarque, mes premiers ronds dans l'eau en Méd j'avais 20 ans
départ de Bandol avec visite de Portquerolle et Port Cros puis les Embiez et St Mandrier
Là rien d'exeptionnel, ma compagne et future avait 20 ans aussi mais ou je dis que les temps changent nous avions loué un Love Love et il faisait 6.50m ..... c'est beau les progrès et on dira que c'est la crise et que les gens n'ont plus de moyens .....
précision c'était en 1972

29 mai 2010
0

Euh ...
45' (!), à deux dont toi pas trop sûr et ta compagne néophyte totale ?
Si c'est bien le cas je te conseille fortement d'embarquer un ou deux copains expérimentés, ou à défaut de payer un pro pour vous accompagner au moins les premières sorties.
Sinon au premier cafouillage je crains que ta compagne ne veuille plus jamais remettre les pieds sur un voilier !

29 mai 2010
0

expérience
L'expérience ne peut venir que par la pratique.
Un 45 n'est pas un dériveur léger, mais le dériveur fait apprendre très bien l'essentiel des principes de la voile.
Le point clé de la mer est la METEO. Malheureusement celle de la Med est brutale et très rapidement changeante. Donc ètre prudent, modeste et anticiper.
Se persuader qu'un voilier marche d'abord avec le vent.
Il est INDISPENSABLE de maitriser les réglages de voilure et spécialement les réductions. Donc
multiplier l'entrainement sur ce point en zône calme.
La navigation est simplifiée par le GPS mais doubler systématiquement par les méthodes traditionnelles et tenir le livre de bord.
Le bateau doit ètre totalement prèt à dégager au large car la sécurité est au large si le port n'est plus accessible. Le danger c'est la côte.
La Med peut ètre très violente
Le moteur DOIT ètre OK car hélas il sert beaucoup en Med.
Quoi qu'il arrive vous ètre le chef de bord donc responsable de votre équipage et vous devez inspirer confiance tout en étant modeste et prudent face aux éléments.
Si vous doutez prenez l'aide temporaire d'un skipper qui vous aidera a vous jauger.
Mais il faut bien un jour se lancer.
Je me rappelle du silence de l'équipage (et de mes pensées) quand j'ai annoncé notre première traversée vers la Corse.

29 mai 2010
0

la secu au large?en Méd,?
certainement pas,si c'est du mistral!!
Plus on s'éloigne de la cote et plus le fecth est important,et plus la mer se forme,et plus le vent te "pousse".....une bonne façon de visiter la......Corse!En admettant que vous maitrisez les manoeuvres de port(ce qui ne sera PAS le cas!sauf,et encore à s'etre entrainé avec qqun de compétent)la "seule solution" c'est le port...
Sauf à etre ds un mouillage abrité du mistral(Giens/benat/la galère/port Man par ex.)ou du vent d'e/SE (port Cros par ex);
Il faut bien commencer un jour? oui mais BIEN commencer!Suivez conseils déjà donnés:un "compétent" avec vous qui ,(1/2 jours)vous fera répéter les manoeuvres de port...surtout s'il ny a pas de propulseur d'étrave...

29 mai 2010
0

merci a tous
pour vos conseils,

Concernant la météo, j ai trouvé sur votre site un pdf "B A BA" sur la météo.
Malheureusement je ne réussis a downloader que la première page (avec le titre).
quelqu'un peut il m aider a ce sujet?
Merci d'avance.

Pierre

29 mai 2010
0

puisque c'est fait...........donnont des conseils constructifs

on forme l'équipage

1) on sort de sa place de port
2) on fait un demi tour
3 on reprend sa place de port
4 tant que l'équipage n'est pas synchro on recommence

le b.a.ba du débutant

1) s'il y a du vent ......on ne manoeuvre pas
2) s'il y a de la houle .....on ne manoeuvre pas
on ne manoeuvre que s'il fait beau

les sorties en mer......le moteur

avec ca.......ta semaine sera vite passée.

ps/on a tous été débutant mais commencer par un 45 pieds à 2............vous allez avoir chaud:alavotre:
bon séjour

29 mai 2010
0

Penser aux autres
Un mauvais réglage de voile, c'est pas grave même si ça marque mal d'autant plus que l'expérience actualisée du dériveur peut servir. Le plus gros problème comme l'on déjà dit certains, c'est les mouillages bondés où un 45 pieds peut vite faire un carton et les manoeuvres de port pour les mêmes raisons. En nav, la lecture de cartes (hauts fonds au sud de Bormes par exemple et une attention de tous les instants sont requises puisque les automatismes ne sont pas installés.
Direction - mouillages - manoeuvres de port. c'est un bon programme à travailler avec un skipper pro pour une prise en main.
La lecture des Glénans ou autres, en 5 semaines, même loin de toute pratique, ne peut pas faire de mal.

29 mai 2010
0

c'est très bien et profite bien de ton séjour
tu apprendras sur le tas comme la plupart d'entre nous et la cote d'azur en juillet, c'est pas la mer de Tasmanie ou la cap Horn à la mauvaise saison

la plus grande difficulté est le cout de la vie

il faut dite que vous autres, pauvres Belges, n'avez pas les Glénans et que c'est un handicap insurmontable pour débuter sur l'eau(d'ailleurs je me demande comment vivent les autres pays sans les Glénans.....ils ne doivent pas savoir naviguer):-D

allez, on fait bien et peut être mieux sans eux....

bonnes vacances

amicalement

29 mai 2010
0

j'ajouterai, que si tu offrais ton bateau de 45 "
à ceux qui te disent que c'est de la folie, aucun ne refuserait et tout le monde partirait avec sans se poser de question

même si tu fais la semaine au mouillage ou au moteur, c'est du bon temps passé en mer et sur la cote d'azur, l'apprentissage viendra naturellement en son temps

et puis quel est le voisin de ponton qui refuserait de sortir avec toi une fois ou deux pour essayer ce bateau et t'aider à démarrer???

amicalement

29 mai 2010
0

Pour rebondir
Demande donc à un voisin de ponton de faire un tour avec toi. Sans t'aider mais en "critiquant dans le bon sens" tes manoeuvres et la façon de faire.
Ca donnera une bonne impulsion et une certaine confiance en toi.

29 mai 2010
0

Bravo Pierre.
C’est sympa de te reconnaître débutant alors que tu as déjà un bon bagage théorique. Beaucoup des « vieux loups de mer » ou « vieux c… » que nous sommes, avons débuté sans avoir potassé comme toi.

Pour la suite et la pratique, il faut bien te lancer et ainsi que te l’indiquent les précédents intervenants, le coin que tu as choisi t’offre bien des possibilités; des petites étapes avec des mouillages sympathiques, bien qu’encombrés.

C’est en naviguant que tu apprendras ; donc vas-y, mais prudemment (gaffe à la météo…). Mais ton bateau est quand même une grosse unité, aussi si tu peux te faire aider par quelqu’un pendant un ou deux jours, comme le suggèrent Zail, jp et les autres, pour bien voir les manœuvres et les forces mises en jeu, n’hésite pas.

Après ce sera toi à 100 %. Bon début et bonnes navigations.
Amitiés

PS : Quelles sont les autres semaines que tu as prévu ?

29 mai 2010
0

Un 45 a deux sans trop d'expérience ?
bonjour Pierre et Karine

un 45 c'est une belle unité, a 2 c'est chaud si tu n'as pas l'experience d'un aussi gros bateau,et ta compagne quel est son niveau de voile ?

sortir et prendre une place au port par ex...

comme c'est ton bateau mais en loc pendant quelques temps encore,
tu devrais prendre quelqu'un de la société de loc a bord pendant 1 ou 2 jours pour qu'il te monte des caractéristiques de ce voilier.
Sinon tu peux aussi trouver un voisin de ponton qui aimerai bien faire un tour et te donner quelques conseils.......

Surtout Prend bien la météo et passe une bonne semaine c'est la 1er de juillet ?, il n'y aura pas trop de monde encore vers les iles......

Voilier Duo
Thierry et Agnès

29 mai 2010
0

je pense effectivement
que l aide d'un pro sera bien venue...

ma compagne a fait comme moi, quelques nav en zeelande en tant qu’équipière.

les nav suivantes: 15 jours en septembre.

en ce qui concerne la météo, j ai trouvé sur votre site un pdf "b a ba " sur le sujet, malheureusement je n arrive pas a downloader plus que la première page...
B.A. BA de la météo - 15-10-2009 goudspide
quelqu'un peut il m aider a ce sujet?

Merci d'avance.

pierre

29 mai 2010
29 mai 2010
0

lien meteo
liens pour la météo:

c'est gratuit

guide pratique météo france a télécharger:

marine.meteofrance.com[...]ratique

puis :

itunes.apple.com[...]9980033

sufmarins.ifrance.com[...]eo.html

pour le pdf " b a ba" je ne sais pas ,désolé....

bonne lecture

29 mai 2010
0

je viens d'essayer le lien pour le pdf
il n'y a que la première page.

C'est pas grave, il y a plein de choses ailleurs.

François

29 mai 2010
0

Quelques bons liens pour la météo
Bulletin maritime pour notre région

marine.meteofrance.com[...]accueil

Windfinder. fait le bouton "Animation", qui est super:
www.windfinder.com[...]s09.htm

30 mai 2010
0

Autre site mto pratique
weatheronline
www.wofrance.fr[...]weather

PS : c'est normal que "B A BA meteo" te donne un pdf vide, l'auteur a effacé le contenu de ses articles.

01 juin 2010
0

Esprit mal tourné (ou mauvaise langue ?)
En lisant le titre du fil, "Mes premiers ronds dans l'eau",
j'ai cru qu'il s'agissait des premiers déboires économiques d'un matelot débutant. :-D

01 juin 2010
0

exact ...
ronds dans l'eau,
dans la mesure où un bateau est un trou dans l'eau où on met tout son argent !

:-D

29 mai 2010
0

et
ce serait dommage de ne pas profiter pleinement de cette location par anxiété.

Prendre le bateau le premier jour, rencontrer un vent plus important et se mettre à douter, naviguer ensuite toujours hésitant face aux décisions, puis toujours inquiet, éventuellement nerveux avec l'équipage, puis ne plus oser sortir le bateau les jours suivants...

Un risque d'échec destructeur finalement, qui pourrait être évité en s'offrant l'aide d'un responsable qui en plus de porter la charge de la décision pourra te montrer, en l'observant, les bonnes astuces, les erreurs à ne pas commettre...

L'année suivante, après un hiver et quelques périodes de formation où tu auras accumulé de l'expérience, tu seras bien mieux armé pour louer un bateau (pourquoi si gros?), avec sérénité, pour une croisière de rêve.

29 mai 2010
0

parce que ...
"... tu seras bien mieux armé pour louer un bateau (pourquoi si gros?), avec sérénité, pour une croisière de rêve..."

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

:-) :-) :-)

29 mai 2010
0

Eh eh!
en effet, mais n'est il pas possible, d'échanger dans la même boite sa semaine de gros bateau contre celle d'un plus petit?

29 mai 2010
0

plus c'est gros plus c'est facile
evidement on n'arrete pas un 45 pieds comme un love love ,mais particulierement les bavaria de loc on généralement tout sur enrouleur ramené au cokepite et souvent un propulseur d'etrave .
evidement au point de vue electronique c'est succint ,mais ce n'est pas le but .sur une grosse unité avec un accastillage en consequence on à de la place pour manoeuvrer ,on reduit plus tard et le bato a de la puissance ,on s'habitue très vite à la taille,mon dernier trip c'etait sur un ovni 455, j'ai eu aussi un ribadeau dumas de 16m que je menais tout seul sans problemes en mer evidement les rentrées de port doivent etre bien préparées 'amarres et parre battages à poste prets a etre utilisés et ne pas esiter à faire un tour pour voir avant ,si on rate sa manoeuvre ne pas essayer de la rattraper mais on sort et on recommence .
pour 2 c'est le grand confort dans le coin
en cette saison les mouillages ne sont pas encore encombrés comme en juillet aout
le tour des iles la cote sud de porquerolles et l'incontournable langoustier donnent l'impression d'etre ailleurs .mais il n'y a qu'a regarder la carte du coin les criques ce n'est pas ce qui manque .
alain

29 mai 2010
0

c'est plus facile si :
on s'est débarrassé au préalable des automatismes de terrien, sinon ça peut faire mal.
Comme de vouloir empêcher un 13m de taper au quai avec le pied ou de vouloir retenir la chaine à la main !

29 mai 2010
0

même un 8 m
j'évite le pied en guise de pare battage ;-)

amicalement

29 mai 2010
0

Le port et le large (pour 049.....)
Il est évident que si le temps le permet encore on va s'abriter au port. Mais il est de situation
où la sécurité est en mer meme en Med ce qui justifie un bateau prèt à tout.
Pour un début il vaut mieux rester dans une zône relativement abritée pour pouvoir rejoindre sans problème le port le plus proche.
Une fois parti il faut assumer.
La Med demande une vigilance certaine.
Dans les bonnes saisons on voit souvent des bateaux de location rentrer avec des dégats, faute
de n'avoir pas anticiper les réductions de voilures. Nous nous somms faits coucher par beau temps en allant à Toulon sur une très courte saute de vent ma fille n'ayant pas réagi assez vite.
Il y a longtemps mon loueur à Hyères a passé 48h
à attendre au large du port avec un équipier à fond de cale, sans pouvoir rentrer au port.
En Corse j'ai eu le choix en plein mois d'Aout en mouillage sauvage de nous faire tabasser au large ou de perdre le bateau. Finalement en voile je préfère nettement l'Atlantique plus régulier et moins sournois. Mais le soleil de la Med est inégalable.

29 mai 2010
0

à outremer
Comme tu le dis,en Corse,le mistral,ou sa variante:le libeccio "pousse à la cote"si on est sur la cote OUEST
Sur le continent,et sur la coteEST de Corse c'est le contraire...plus on est prés des cotes et moins il y a de la mer,et plus (exception faite des rabattantes)on est relativement abrités du vent.Pierre et Karine louent 1 SEMAINE,départ de Bormes,ils débutent,et n'aurons donc ni l'envie,ni le temps d'aller en Corse...
OK avec toi sur la soudaineté des vents en Méd...et la nécéssité de réagir vite..Raison de plus de pour se "méfier" d'un 45 p de loc,qui n'a certainement pas d'étai volant puor installer un solent de brise,et qui ne doit etre équipé que de 2 ris!
Enfin,si Mistral surprend nos 2 "débutants",ils seront proches des cotes...au pire,ils peuvent rouler leur génois,et en s'appuyant au moteur et GV sous 2 ris,remonter 3/4 m au vent et renter ds un port(généralement les 45 p ont de bons moteurs)....par contre,et on l'a déjà évoqué,
bojour les manoeuvres de port à 2 débutants sur ce gros bateau!

29 mai 2010
0

J'ai fait comme toi il y a +/- 5 ans
J'ai passé le permis côtier et hauturier Belge (ffyb) au GCBF à Bruxelles. Mais: J'avais déjà navigué comme équipier. En plus et parallèlement j'ai suivi plusieurs stages aux Glénans (étonnement décriés par certains sur ce forum....) et j'ai fait des navigations en famille avec un copain skipper...
Puis un beau jour je me suis lancé à skippé mon bateau (de loc) en Zeelande. Aujourd'hui je passe a l'achat (Pogo 10,50)....

Si j'étais à ta place (un certain niveau théorique mais un zéro en pratique), je naviguerai systématiquement avec un skipper (soit un copain soit, via une bourse aux équipiers) et ce n'est que "quand je le sentirai" que j'oserai seul.

Un 45 pied c'est plus de sécurité en mer mais c'est plus d'huile de coude et une plus grande inertie aux manœuvres de port. A 2 c'est limite.

Bonne nav :-)

29 mai 2010
0

.

Un 45 pieds pour débuter c'est tendu mais faisable a condition d'y aller par étape.
Commence par y aller avec du monde qui sais faire simplement un skipper pro de ta boite de loc tu as pas loin à chercher comme ça.
Petit à petit entraine toi a faire les manœuvre en solo mais avec du monde a bord en cas de ratage ça aide, c'est très formateur. Quand tu sentiras que tu peu le gérer en solo tu seras suffisamment rassurer pour partir seul ou a 2 et envoyer le grand spi par 20knt ;)
Les bateau sont de plus en plus facile (voir trop :/), enrouleur, riz auto, Spi asi, chaussette, tu verras ça viendra assez vite.

Le maître mot en équipage réduit c'est anticipation. Il ne faut pas se laisser dépasser.

have fun

29 mai 2010
0

l'idée générale exprimée est qu'un gros bateau est plus
difficile qu'un petit

mais personne ne dit pourquoi et c'est bien normal, car ce n'est pas réel ( ou alors il faut expliquer le pourquoi du comment que je ne connais pas, navigant sur un Forban de 6 m et sur un trawler de 15 t)

la seule difficulté d'un gros bateau, c'est de le payer

ensuite c'est comme un petit, mais en plus gros

entrer dans une place de 14/16 m avec un 45 pieds n'est pas plus compliqué qu'entrer dans une place de 8 m avec un Fantasia ou une place de 6 m avec le Forban et c'est même probablement plus facile

en auto, tu ne commences pas avec une Twingo de base, puis une Clio, puis une Mégane, puis une Laguna, réservant le Trafic pour ta fin de vie voire le Master quand y tu auras 50 ans d'expérience ( vous pouvez sans difficulté mettre une autre marque si ça vous amuse)

et en amour tu ne commences pas forcément par une compagne petite maigre pour continuer de plus en plus....( vous pouvez aussi remplacer compagne par compagnon, si vous le souhaitez)

et bien en bateau, c'est pareil et c'est ce qui fait que le 420 dériveur n'est pas forcément la base d'une carrière nautique

un gros bateau est équipé pour et c'est calculé pour que les manoeuvres ne soient pas plus difficiles à faire (tu as des 46 ST au lieu des 16 sur un petit bateau, un gros moteur au lieu du 8 cv des petits bateaux et tout est en conséquence)

amicalement

29 mai 2010
0

ok, ok, mais ...
la manoeuvre un peu ratéee sur le petit peut se solder par quelques rayures ou un chandelier tordu
sur un gros de 10T, pas tout à fait la même chose, et là on ne peut compter que sur la mécanique au sens général (moteurs, winches, guideau, etc...)
plus rien de manuel ni de force humaine, mais la finesse et la puissance combinées, donc une parfaite connaissance de la "bête"

amha, bien sûr... :-|

29 mai 2010
0

certes, mais pour la prise de poste, par exemple
on voit jamais un 45 pieds aller sur le même ponton que les 8 m, donc il se trouve avec des bateaux au moins aussi gros et résistants que le sien
et une collision n'a pas, toute proportion gardée, plus d'impact qu'entre deux 6m ou deux 9 m

la force humaine est bien faible et illusoire dès qu'il s'agit d'agir directement et à la main sur une masse en mouvement dépassant la tonne, ce qui ne représente pas un gros bateau

amicalement

29 mai 2010
0

faire pas faire
tous dépend de l'individu,bien sur un bavaria 45 à deux c'est chaud, mais bon seul le bon sens, de dictera.aller doucement sortir par beau temps sans trop de vent ,idéal, mais la réalité autre.du vent sur un mouillage un dérapage sur ancre, faut être vigilent,c'est pas la croisière tranquille, ou tous bon ou tous mauvais et là peut être l'enfer. la nuit si du vent vigilance accru il peut se passer plein de choses, nous avons tous vécu cela sur les mouillages, certain comme moi plein de chance, d'autre l'avarie mais comme il en soit faut y aller,
avec prudence mais pas avec l'angoisse, bonne nave

30 mai 2010
0

Salut Pierre et Karine
Je pense que ton niveau théorique et le bon sens vont t'inciter a passer plus de temps en formation pratique ....

il y a surement des clubs de voile pas trop loin de chez toi pour naviguer ...

j'ai testé le formateur a bord de notre voilier et on a bien apprecié, c'est beaucoup plus efficace et souple que des cours classiques.

Il serait dommage de bruler les etapes et de ne pas te rendre a ta retraite !!!

bon courage !

Eric

30 mai 2010
0

Petits et gros
Excellente argumentation, jp, et qui tient bien la mer :-)

Personnellement, je trouve plus facile de gérer un 12-14 m par mer formée qu'un petit 6m. Plus de place, plus de temps, le bateau étant moins réactif et moins d'eau sur la figure. Mais au port, tourniquer pour chercher une place avec un 6 m est moins stressant qu'avec un gros croiseur.

Débuter avec une grosse unité, pourquoi pas, mais comme dit plus haut, par très beau temps, au moteur, avec comme premier but apprendre à sortir et rentrer au port. Ça meuble déjà bien la semaine. Quant au mouillage, mieux vaut apprendre quelques petites choses avant de s'y risquer. Quand on mouille, les cailloux ne sont jamais très loin :-(

30 mai 2010
0

c'est bien là le "problème" des gros bateaux.....
tournicoter ds un port à la recherche d'une place.Surtout si ça piaule et sans propulseur d'étrave...meme si ,comme dit plus haut avec bon sens,un gros,va généralement se faufiler entre gros de taille ,francs bords et poids équivalents.A l'évidence rater la manoeuvre sur 6/10 tonnes n'a pas les memes coséquences que sur 1/2 tonnes.pour ma part je manoeuvre ss soucis tout ce qui fait 6/8 m....mais demanderait à m'initier(avec un habitué) s'il me fallait skiper "un gros"

30 mai 2010
0

il est évident que si ça piaule,
sans propulseur d'étrave, en solitaire avec deux bras dans le plâtre, un mal de dent terrible, le moteur en panne, son fils préféré en prison qui appelle en urgence sur le portable et un tsunami arrivant, ça va pas le faire

mais pour une semaine début juillet sur la cote d'azur, avec 2 personnes à bord et un 45 pieds équipé et neuf, ça doit bien pouvoir être réalisable avec moins de risque que rencontrer Le Cam ou Riou en mer ou la SNS sortant plein pot de Port Camargue, voire le bateau des glénans apprenant les manoeuvres à Sète ;-)

amicalement

30 mai 2010
0

Manœuvres
Effectivement les manoeuvres de port sont toujours délicates.
Si tu consacre une demi journée avec un bon équipier et des bonnes défenses a faire des prises de ponton en avant en arrière. Tu verras de quel cote tire ton hélice.
Cela va déjà te dégrossir!
Expérience vécu car la place ou je suis est difficile a négocier (au fond et entre deux pannes)

30 mai 2010
0

je débute dans la voile
mais il y a un truc dont je suis sur , il y a plein de marins expérimentés sans bateau qui n'attendent que de pouvoir embarquer pour une sortie à la journée ou quelques jours .Et en général , c'est gratuit et tout le monde est content .

30 mai 2010
0

petite annonce
il y en a même qui cherche des embarquements

30 mai 2010
0

Manoeuvres (suite)
Une suggestion pour tes premières manœuvres, de prise de place dans les ports.

Évite ceux qui sont équipés avec des pendilles et entre en marche avant entre les catways.
C'est plus facile pour bien guider le bateau, sans avoir à se soucier du couple de l'hélice et l'inversion de barre.
Bonne continuation.

Amitiés

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

30 mai 2010
0

Pendille
C'est vrai mais en Med il y a plus de pendille que de catway et c'est presque toujours en marche ar.

30 mai 2010
0

Rares
Malheureusement, dans cette zone autour de Bormes, les catways sont rares et généralement, on n'a pas vraiment le choix.

30 mai 2010
0

Je suis pour !
C'est grâce à des personnes comme vous Pierre (mais pas forcément vous en particulier, l'avenir nous le dira), grâce à des personnes qui achètent des bateaux neufs sans avoir trop navigué avant qu'il y a des bateaux récents à vendre à des prix très bas sur le marché de l'occasion, vendus après quelques belles frayeurs et un peu de casse. Juste, pensez avant tout à votre sécurité, harnais, gilet, et j'ai envie de dire casque.
Je suis donc totalement pour. Bon, après , quand on vous voit arriver à tâtons dans un port ou un mouillage, ben ça se voit qu'il y a du danger, alors on sort les pare-battages et on propose de l'aide. Et puis vous verrez, vous ne serez pas seul dans votre cas, vous ne vous sentirez pas isolé.
Donc récapitulation : gilet, harnais, casque, respect de la nature (réservoir eaux noires, dépense d'énergie minimale, on laisse les posidonie tranquillles etc.) et tout se passera bien !

30 mai 2010
0

casques??????????????????
Casques!!!!???

01 juin 2010
0

a propos des manoeuvres de port :
un seul conseil à donner : ne jamais manœuvrer plus vite qu'a la vitesse maxi ou on souhaiterait se manger le ponton ;-)

01 juin 2010
0

A propos des manoeuvres de port (bis)
un voisin d'écluse et néanmoins anglophone me disait :

"No speed, no damage".

François

02 juin 2010
0

re a propops des........
en bateau à moteur, les manoeuvres de port doivent se faire au ralenti en utilisant uniquement la ou les manettes d'inverseur, sauf pour prendre de l'erre et pendant un temps très court ( avec des centaines de cv sous la main , c'est préférable)

un voilier au moteur et sans voile n'est en somme qu'un bateau à moteur

amicalement

02 juin 2010
0

Complément
En escale, si nécessité d'embouquer la place avec de la vitesse, il y a lieu de faire au préalable un visuel pour apprécier les conditions.
Franc- bord des bateaux de part et d'autres et positionner les défenses en conséquence.
Si un bateau de part et d'autre, se contenter de viser l'arrêt à l'engagement à mi-bateau; à partir de là, cool, il n'y a plus le feu.

02 juin 2010
0

bémol au bémol
avec vent poussant à quai, accélérer ne peut qu'accentuer le mouvement et donc empirer la situation

par vent traversier, l'action d'accélérer ne va pas empêcher le vent traversier et la dérive et encore une fois empirer la situation

normalement, tout bateau au ralenti est suffisamment manoeuvrant pour accoster

amicalement

02 juin 2010
0

si tu fais "avant toute" pour entrer dans la place
alors que le bateau est déjà engagé à moitié........j'ai plus rien à dire, car étant sur la quai....... je suis mort ;-)

amicalement

02 juin 2010
0

Bémol - Voilier
Manoeuvrer au ralenti est bien la bonne méthode sans vent ou place au vent.
Impossible avec vent traversier ou vent poussant au quai. La mise en travers est inéluctable.
Par vent fort, la solution réside à prendre et conserver de la vitesse de loin afin de rester manœuvrant et si la trajectoire ne s'avère pas idéale; ne pas insister; repartir et recommencer ou renoncer.
Évidemment, si vous avez un propulseur d'étrave, vous pouvez rectifier votre trajectoire.

02 juin 2010
0

Objection, votre honneur !
Quand le vent pousse au quai, une vitesse inférieure à 2 noeuds vous met en travers.La solution; lorsque le bateau est engagé à moitié, avant toute!!
Bien évidemment, pas praticable avec un bateau que l'on utilise pour la première fois.

02 juin 2010
0

Mais non JP !
La manoeuvre en avant n'impose pas cette manoeuvre mais l'entrée tableau arrière à quai qui est la plus couramment réclamée par la commissaire de bord.

02 juin 2010
0

Alcyon8
Ok pour ton raisonnement, mais si je prend pour exemple mon vieux yanmar 8ch, si je manoeuvre à plus de 2 noeuds, il m'est impossible d'arrêter le bateau en arrivant au ponton.

Perso je préfère manoeuvrer tout doucement en prenant sérieusement en compte la façon dont vent et courant vont me porter ou me déporter...et accessoirement, si la commande moteur me reste entre les mains en cours de manoeuvre, je préfère un choc à 2 noeuds plutôt qu'à 4 :-)

02 juin 2010
0

Mais
2 noeuds est une vitesse largement suffisante : le safran ne décroche pas à cette vitesse, on reste très manoeuvrant même avec du vent de travers (j'ai pas dit 50 kts non plus !).
Sinon je pratique comme l'explique Alcyon.

02 juin 2010
0

A Bormes...................
Avec un 45 pieds et du vent (qui peut se lever lors de ta sortie journaliere),un propulseur d'etrave me semble indispensable pour apponter en rentrant.
D'ailleurs Kiriakoulis dispose de voiliers munis de cet accessoire bien securisant.
Ne pas oublier que la position d'equilible d'un voilier sur son erre reste le travers au vent (le cul au vent peut l'etre egalement un certain temps).

Ne pas se laisser entrainer au fond d'une panne ,par fort vent en marche avant,le demi tour ou sortir du travers pourrait devenir très delicat......

Bon vent à tous.

02 juin 2010
0

Effectivement par vent fort
L'engagement entre 2 pannes doit se faire le plus au vent possible et ne tolère aucune hésitation.
En cas de doute, ressortir et réfléchir !

06 fév. 2012
0

Bonjour,
j-ai l'intention d'acheter un Bavaria 45
votre avis ?

06 fév. 2012
0

j ai navigué sur un 44 et un 50 en tant que skipper et bien je les ai trouver trés bien
rapide dans le petit temps car je n ai pas eu l occasion dans le gros temps ,par contre il y en a qui se plaigne plutôt de la solidité de l accastillage et de la boiserie intérieure ,il ya 3 semaine j 'ai eu l occasion de discuté avec un gars qui avait fait une traversée de l atlantique un peux musclé il eu de la casse comme les chandeliers et d autres petite bricole , après si tu peux te payer un 45 pieds je regarderai peut ^tre
autre chose comme dufour ou jeanneau.
beau projet en tout les cas

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (21)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021