Merci madame Autissier.

Pour tous ceux qui sont esclaves du confort, qui ne s’imaginent plus naviguer sans eau sous pression, sans frigo, sans cuisinière trois feux, sans deux salles de bain dans un bateau de 12 mètres, et pleins d’autres choses encore … lire la chronique d’Isabelle Autissier dans le dernier n° de « bateaux ».
Rafraichissant !

L'équipage
19 déc. 2010
19 déc. 2010
0

on peut aimer le confort
sans en être "esclave"; si pas de douche, tant pis, sinon pourquoi s'en priver?

19 déc. 2010
0

Moi je dis merci
à ceux qui ont conçu des intérieurs de bateau avec vastes cabines arrières, douches, coin cuisine en U ou en L, place pour un frigo, de la lumière dans le carré etc...qui permettent de vivre un peu confortablement pendant des mois sur un bateau, sans trop sacrifier les performances.
De même un 4L ou une deuche c'était sympa quand j'étais jeune pour faire l'E de la Turquie ou la frontière de le Mauritanie, mais je préfère quand même rouler (le plus rarement possible) dans une voiture d'aujourd'hui, avec ceintures, airbag, ABS, autoradio RDS (et même clim quand il fait 40°C dehors...)

19 déc. 2010
0

merci en effet
de remettre l'essentiel de la vie au centre de nos préoccupations,
sur 10 ou 12m, en mer, on se rend très vite compte que nos besoins essentiels sont bien plus limités, simples et finalement plus faciles à obtenir que ce que l' "évolution" de nos sociétés ont voulu nous faire croire, et qui remplit nos maisons de tant d'objets et machines chères et compliquées dont nous aurions "besoin".

renier cette évolution n'aurait pas de sens,

mais simplement reposer les pieds sur terre en ... allant faire un tour en mer, et en y vivant comme ... quand tout était plus simple, solide, et souvent plus beau ... me convient assez bien,

mais encore une fois, à chacun ses choix

19 déc. 2010
0

j ai egalement lu la chronique d Isabelle Autissier
et j ai bien aimé ce qu elle y disait sur les notions de confort !
est ce que tout les intervenant de ce fil on lu l article en question ?

parce que c est de ça dont on parle !

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

0

je l'ai lu
et je suis en phase avec elle ! ;-)

20 déc. 2010
0

Jfrançois à bras raccourcis.
"les constructeurs s'adaptent aux exigences qui souvent viennent des loueurs car les locataires râlent pas mal sur le confort des bateaux , des fois qu'ils puissent gratter un peu .
Les proprios ne demandent pas la même chose."

Quand tu fais dans le syllogisme tu n'y vas pas de main morte.

Mais je peux en faire autant dans le raisonnement à deux balles.

"Les proprios ne demandent qu'à avoir leur propre bateau et
quelle consommation d'eau pour la fabrication et l'entretien d'un bateau qui ne sera pas partagé ?".

Quand on choisit un bateau de loc, ce n'est pas la taille de la baignoire qui est décisive.
Maintenant, que tu dises que le marché du confort à bord est tiré vers le haut par les loueurs qui veulent en proposer plus à leur clientèle serait un discours plus raisonnable et un peu plus proche de la réalité encore que je trouve le raisonnement encore trop rapide.

Et puis faudrait savoir.
Sur le fil consacré au Varianta 44, tout le monde s'accorde à dire que son sous-équipement pourrait convenir à la loc, sous-entendu parce que la clientèle est moins exigeante.
Sans doute parce que les prorios ne demandent pas la même chose !!!
Ca c'est sûr ! :-(

20 déc. 2010
0

entierement daccord
avec Elle également .
je viens de recevoir mon relevé de consommation d'eau pour l'année: 183 m3 utilisés, soit 501 litres par jour pour la maison.
en bateau avec un réservoir de 300 litres on fait 4 jours : vaisselle , lavage des vêtements , lavage de 2 personnes , douche chaque jour à 2.
soit 75l /jour.
Quand on veut ..... on sait économiser et faire avec moins.
en bateau on a pas et on veut pas: la télé , le lave vaisselle , lave linge ect...
pour nous le bateau c'est différent de la maison.
si on veut garder ses habitudes , on reste chez soit.on le conçoit comme ça .
maintenant on ne part pas plus d'une semaine.

Chacun choisit son mode de vie et son confort . les constructeurs s'adaptent aux exigences qui souvent viennent des loueurs car les locataires râlent pas mal sur le confort des bateaux , des fois qu'ils puissent gratter un peu .
les proprios ne demandent pas le mêmes choses.
je trouve le concept du bateau de 13m à 100.000 euros très bon. ( je sais plus le nom ).
ce serait bien que ce principe soit appliqué dès les petites tailles.
un 8/9m à 30.000 euros serait pas mal.
on peut toujours l'équiper au fur et à mesure de ses rentrées d'argent.
Constructeurs : on vous attend !

JF

0

en fait pour racourcir
si tu veux le confort de la maison en bateau :reste a la maison ou prends le paquebot !!:mdr:

21 déc. 2010
0

qu'est-ce qui pose problème ?
Celui qui a le numéro peut-il indiquer si le titre de l'article est bien comme je l'ai lu sur les forum :[b]Confort en gueule[/b] ...

S'il était exact, ce titre mériterait une volée de bois vert, soit pour I.A. soit pour le journaliste qui a écrit l'article.

Car traiter de "con" et de "fort en gueule" (confort en gueule) toute personne qui ne partage pas son avis sur le confort à bord, c'est nul quand on écrit dans un journal digne de ce nom ... Cela malheureusement expliquera (mais ne justifie pas) toutes les insultes qui vont pleuvoir sur elle et qui seront du même tonneau que le titre ci-dessus. Cela enlève aussi pas mal de légitimité à ce qu'il peut y avoir dans l'article.

Dommage :heu:

21 déc. 2010
0

entierement
d'accord avec toi robert.

21 déc. 2010
0

Le titre est bien "Confort en gueule"
Je n’étais pas dans sa tête au moment où elle a écrit cet article, mais je n’ai pas le sentiment qu’elle traite de con les adeptes du confort comme à la maison.
Elle pousse plutôt un coup de gueule, comme certains quelquefois en poussent ici, contre une déviance de la plaisance. Et sur ce plan je partage son opinion, même si chacun a bien sûr le droit d’avoir le niveau de confort qui lui convient.

D’autre part elle précise bien que son propos n’engage qu’elle.
;-)

0

au moins elle a un avis
c'est lassant et fade les journalistes qui veulent plaire a tous le monde ,alors de temps en temps quelqu'un qui derange ça fait du bien et ça nous change du consensus mou general ;-)

0

ou vas tu chercher
qu'elle a traité quelqu'un de con ?
as tu lu l'article ?

22 déc. 2010
0

Robert
Je suis d'accord avec vous. Y 'en a marre de ces donneurs de leçons qui comme IA naviguent sur des bateaux à 3 millions d'euros avec 5 à 6 pilotes auto, 5 ordinateurs et tout le reste.C'est bien elle pour qui la marine australienne a dépensé des centaines sinon des millions de dollars pour la récupérer au milieu de l'indien. Enfin je me souviens d'un publi reportage sur voiles magazine ou dans un pseudo essai d'un jeanneau quelconque en croatie elle disait tout le bien qu'elle pensait de ses équipements etc...
Pour le reste, chacun navigue comme il veut avec les équipements qu'il peux ou veux acheter. En ce qui me concerne, j'aurai eu du mal à me passer de mes glaçons pour mon ricard pendant ma transat :-)
Cordialement à tous

22 déc. 2010
0

Affirmation gratuite...
C’est toi Robert qui décide qu’elle a traité de cons les adeptes d’un certain confort qu’elle estime incongru dans un bateau.
C’est ton interprétation qui vaut ce qu’elle vaut, mais ce n’est pas nécessairement la vérité.

D’autre part il me semble au vu de ton argumentation, que tu n’as pas lu cet article, ce que tu devrais faire, de façon à pouvoir en parler avec plus de discernement.
:langue2: ;-)

21 déc. 2010
0

Ah ?
Je ne crois pas que se faire traiter de "con" et/ou de "fort en gueule gueule" dans une revue fasse du bien à qui que ce soit, surtout si ça s'adresse à une catégorie très large d'individus :heu:

Au contraire, à mes yeux ça enlève le crédit au contenu de l'article, car si l'auteur est assez "con" pour faire un titre pareil, la suite risque fort d'être du même tonneau d'intelligence :langue2:

21 déc. 2010
0

Elle le dit dans le titre ...
:heu:

21 déc. 201016 juin 2020
0

article
en question

22 déc. 2010
0

Robert, t'as une étoile....de plus
mais j'ai un doute, sur ton interprétation, du jeu de mot, plus exactement sur sa paternité...
Il y a un excellent intervenant chez les voisins, qui t'as devancé ;-)
Maintenant, si vous voulez voir comment on détourne un fil, allez jetez un coup d'oeil sur ce qui é été fait à coté !!!
www.stw.fr[...]ers.cfm

Cordialement Michel

22 déc. 2010
0

ma religion
n'est pas encore faite, mais je pense que cela sera de la polyurétane. :-)

0

mr orla
connaissez vous une bonne marque de colle pour mes vaigrages ?

22 déc. 2010
0

Tout à fait d'accord avec Isabelle Autissier
J'ai lu l'article, elle ne traite personne de con et elle dit clairement qu'elle pousse un coup de gueule qui n'engage qu'elle-meme.
Je trouve ça plutôt salutaire de dire ce qu'on pense dans un monde de médias de la plaisance plutôt aseptisé.

Que des navigateurs aiment le confort, je n'y vois pour ma part aucun inconvénient. Ce qui me gêne ce sont les conséquences sur les bateaux fabriqués. Vu que les constructeurs visent quasiment toujours la majorité des acheteurs, les bateaux se ressemblent tous avec le meme niveau de confort. Tant pis pour ceux qui ne pensent pas pareil!

Et l'article d'Isabelle Autissier a le mérite de rappeler que non, tous les plaisanciers ne se ressemblent pas !

ps: quand arrêtera-ton de reprocher à Isabelle d'avoir été sauvée par la marine australienne? Il sont intervenus comme ils l'auraient pour n'importe qui d'autre. A-t-on vu quelqu'un reprocher le sauvetage de Jean Le Cam et de tous les autres? Que ce soit une femme vous gêne-t-il tant que cela? A moins que ce ne soit sa franchise
qui gêne?

22 déc. 2010
0

Mais qu'est ce qu'elle allait faire là bas ???
S'occuper de sauver la nature ???
sans blague ...

0

captain hervé
dommage que je ne connaisse pas ta voix pour savoir si elle m'ennerve !(humour ,je precise ):mdr:

22 déc. 2010
0

Tu m’en apprends une belle
Elle faisait une course, en solitaire, très au sud, à la limite des glaces, sur un bateau allégé à l’extrême limite … est ce un marin ??? Non, c’est un funambule…
Funambule payé par une banque (écureuil du Poitou Charente), tu parles d’une écologie !!!

NB un de vous pourrait il m’envoyer cet article en PDF à mon adresse : sylaorana@yahoo.fr
Merci d’avance, parce que avant que la revue bateau arrive à Finike…

22 déc. 2010
0

L'intervention australienne
Lorsqu'elle s'est trouvée en difficulté, elle était dans la zone de responsabilité de l'Australie en matière de sauvetage en mer.
Cela fut très compliqué. D'abord, elle se trouvait assez proche de la limite de rayon d'action des avions de la marine australienne qui assuraient une présence dans l'attente du sauvetage "par mer". Avec son accord, la "présence" des avions fut limitée à la journée car en fait, lorsqu'un appareil arrivait sur zone, le suivant décollait déjà!

Si je me souviens bien, la frégate australienne qui la sortit de là mit plus d'une semaine pour parvenir sur place.

Évidemment, des voix s'élevèrent en Australie pour critiquer le coût de l'opération.

Je crois que c'est le chef d'Etat Major de la Marine Australienne qui remit les pendules à l'heure lorsqu'il déclara que en une seule opération de sauvetage, ils en avaient beaucoup plus appris qu'en un an d'exercices.

Alors bien sûr, on peut critiquer ce genre de course "inutile et coûteuse", aimer ou ne pas aimer.
On peut aussi penser que la conquête de l'inutile fait aussi partie de la grandeur de l'homme.
Pas si inutile que cela, finalement, car ces bateaux de l'extrême font progresser les techniques et matériaux dans pas mal de domaines et se retrouvent plus tard.

Souvenons simplement des premiers freins à disques des Jaguar type D des années 60. 24 heures du Mans, inutile, anti écologique (puisque c'est à la mode!) et tout ce que l'on veut.
Mais ce fut un banc d'essai extraordinaire pour cette nouvelle technique maintenant généralisée sur nos voitures.Accepterions nous encore des voitures qui freinent mal. Il est vrai que c'était le cas des Bugatti d'avant la guerre, ce à qui Ettore Bugatti répondait qu'un bon conducteur ne freinait jamais!!!

22 déc. 2010
0

C'est personnel,
mais sa voix m'énerve, je zappe qd je l'entends. Et, en plus, ce côté bien pensant, préchi précha...

Pas de réactions svp de la part des inconditionnels -que je respecte bien évidemment-.

RV

22 déc. 2010
0

elle participait
a un tour du monde en solo et apres avoir dematé , s est retrouvé dans une mer de folie avec son roof arraché !
et effectivement elle a demandé assistance !

mais je redis ce que j ai ecrit plus haut , lisez l article , ne vous contentez pas du titre

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

22 déc. 2010
0

c est parti
je t ai envoyé l article

maintenant les courses existent , c est de la competitions , alors que ça ne t interesse pas soit mais renier le fait que c est gens soient des marins , je trouve que tu vas un peu vite !

la voile est un sport où tres peu de sportifs arrivent a gagner leur vie correctement , et meme pour ceux qui en vivent , on est tres loin des chiffres atteindpar d autres sport plus cathodique (foot , f1, tennis , golf.....)

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

22 déc. 2010
0

Mais
"Que ce soit une femme vous gêne-t-il tant que cela?"

pourquoi viens tu mettre ce genre d'ânerie ici? Personne n'a parlé ni fait allusion à son genre ici!

Dès qu'on critique une femme on parle de machisme ou de sexisme, ça fini par être bien lassant. Laisse aux femmes le droit d'être appréciée en bien comme en mal.

Je ne parle pas de l'article que je n'ai pas lu!

22 déc. 2010
0

Pour Clarivoile: J'avais bien compris
que tu me répondais :-))

Evidemment, personne ne dit ouvertement "qu'est-ce qu'une femme allait faire dans cette galère" mais je suis toujours surprise des réactions que son sauvetage suscite, contrairement à tous les autres sauvetages. Les hommes sont courageux, héroiques de défier les éléments..., les femmes, elles, n'ont rien à faire dans ce genre d'endroit.

J'en ai suffisamment entendu depuis les années où je navigue (presque 40 ans quand même) pour ne pas me faire beaucoup d'illusions... Même si, je dois dire, les mentalités évoluent dans le bon sens, mais bien lentement quand meme...

22 déc. 2010
0

Comme CE,
j'ai été surpris de ce petit commentaire gratuit sur les femmes marin. Pour en cotoyer pas mal, et de tous les âges, je ne comprends pas ce machisme à l'envers.

RV

22 déc. 2010
0

c'était une réponse à
Tinou

22 déc. 2010
0

Je vois les choses autrement
J'ai en effet plutôt l'impression que ces femmes suscitent beaucoup de respect par leurs exploits.

22 déc. 2010
0

"J'ai lu l'article, elle ne traite personne de con"
mais non, c'est simplement Robert qui nous fait une crise de Lacanisme aigue !!! ça se soigne sans problème ;-) ;-) ;-)

22 déc. 2010
0

Pour sûr !
Si elle avait intitulé son papier "Confort en bouche" on aurait vu débouler les âmes obscènes et "Confort en thème" aurait peut-être semblé prétentieux.

C'est toujours un exercice difficile.
Et tout prouve dans ce fil qu'en tout cas celui-ci est raté.

Sans quiproquo il n'y aurait ni roman, ni histoire d'amour. :-D

22 déc. 2010
0

il faut oser ses opinions ... y compris les lacanisme de l'auteur
Nrs, d'accord pour le Lacanisme ... je pense même qu'il s'applique bien à I.A. : n'ayant peut-être pas osé dire clairement ce qu'elle pense, elle l'a écrit sous forme de jeu de mot dans le titre ... :langue2:

Un titre en gros caractères dans la presse n'est jamais anodin. Le dernier des journaliste sait cela ... car le titre c'est ce que vont retenir 90% des lecteurs. La grosseur et la formulation du titre est une des préoccupation majeures du rédacteur. Si le journaliste est un peu "psy" il va même à instrumentaliser l'interprétation en "lacanisme" dont tu parles.

Elle aurait pu choisir, avec les même mots :

  • Coup de gueule contre le confort
  • J'engueule le confort
  • etc ...

Elle a choisi un titre qui est un [b]non-sens linguistique qui ne veut rien dire au premier degré[/b], impossible à interpréter autrement que comme un jeu de mot. Je ne crois pas une minute que ce soit involontaire :heu:

Pourquoi renier que ce titre "confort en gueule" en forme de jeu de mot est "inapproprié" ?

22 déc. 2010
0

Excellent Gadloo
J'aime bien "Confort en bouche" et "Confort en thème".

Erreur funeste : ne jamais commencer un gros titre avec un mot qui commence par "con" sans se demander quel sens apparaît quand on décroche le préfixe "con" du suffixe qui le suit ...

0

tinou
merci ;-)

29 déc. 2010
0

excellent entrainement
en grandeur réelle pour la marine australienne

22 déc. 2010
0

Merci à HotelGolf pour l’envoie du PDF
Hé bien, pour reprendre la formule de quelqu’un que j’aime bien, après lecture de l’article, il me semble que la ‘vieuxcontitude’ ait encore frappé… Je pensais être le seul à en être atteint.
Mon sentiment est qu’elle se fait mousser en jetant l’anathème sur des marins. Pardonnez de reprendre le texte que j’ai écrit sur STW, mais il me semble bien résumer la chose :

Je ne sais pas ce qu’’Isabelle Autissier a bien pu écrire dans cet article. Mais concernant l’approche qui en est faite ici, et sur tout ce qui tourne autour de la façon dont avons de naviguer…
Pourquoi jeter des anathèmes ??? (ce qui est peut être le cas de Madame Autissier). Nous ne sommes pas propriétaires de la mer. C’est la mer qui nous accueille et nous accepte.
* Que ce soit en dériveur léger, en day_boat, en ULDB, en trawler, ou sur un super Voyage 12.50 (sans aucun doute le seul bateau qui mérite de naviguer)…
* Qu’on soit marin plaisancier, régatier à la con (pardon çà m’a échappé), marin professionnel noyé sous les emprunts, ou matelot sur un cargo pourri…
* Qu’on soit pépère sur son bateau à hiverner avec une antenne parabolique sur la quai, ou qu’on soit branché Wifi en ligne avec un célèbre forum, tout essayant de recoller ce foutu bordel de vaigrage qui pend lamentablement…

On est tous des marins… Point barre

22 déc. 2010
0

Salon de Paris
Bj,

Ce qui est un peu vrai, je reviens de Paris et après quelques visites de bateaux.
J'ai vraiment pas envie de changer de bateau (Dufour 36CC). Les bateaux se ressemblent tous du moins ds la grande production Française.
Maintenant, je vais chaque année au Boat de Dusseldorf, je peux dire qu'ils y a de la variétés ds les styles de bateaux.
Maintenant la production Française va ds la demande de ses clients (location).
Combien de nouveaux bateaux de propiétaires ne sont pas achetés avec la mise en disposition en charters pour acheter plus grand au même prix.
Comme déjà dis, les vrais boat neuf de proprio.vont devenir de plus en plus rares.
Donc la plaisance s'uniformise sur ses vrais futur clients les sociètés de locations.
a+
Jojo

22 déc. 2010
0

à gadloo
Désolé si je me suis mal exprimé mais à te relire on raconte la même chose.
ce que je reproche aux constructeurs c'est dans mettre trop dans les bateaux donc de faire payer trop cher.
je ne veux pas acheter un bateau forcement avec tout ce qu'ils proposent.( en fait ils proposent pas grand chose mais cher) c'est pour ça que le principe du bateau à 100.000 euros est bien. et va surement faire des émules chez les autres constructeurs et j'espère dans toutes les dimensions
je persiste et signe que Isabelle A. à raison.
je ne vois pas où Elle insulte quiconque dans ses propos. Elle fait plus une constatation qu'une critique.
je ne compte plus les copains avec des pannes sur tous les joujoux qu'ils ont à bord.
Simplicité est mère de sureté ( je viens de l'inventer , je m'étonne )
j'ai termine de relire hier soir "la grande route " de B Moitessier. justement suite à ce poste.
le peu de matériel qu'il avait à bord a suffit.
il n'a rien cassé en 10 Mois de nav ininterrompue
à part un foc léger qu'il a reçu en test d'un voilier.

JF

22 déc. 2010
0

c'est dans !!
disons c'est d'en ....
10 mois ininterrompus

désolé mais on peut pas corriger

22 déc. 2010
0

Venant de relire son article…
Hé bein… Elle tourne vieux ‘truc’, et elle fait du buzz…
Quand je vois les marins TDM, ici à Finike, qui se refont un peu la cerise en se donnant un peu de confort… Et bien la mère Autissier elle est à coté de la plaque…

NB pas la peine de me chambrer sur mes vaigrages, aujourd’hui, c’est refonte des ces bon dieux de fils électriques que l’on découvre sous les vaigrages … tout çà de la faute de Robert, qui sait exactement pourquoi…

Portez vous bien, et profitez bien de votre confort terrien (pour les terriens, pour les merriens mes frères, ils comprendront)
Michel

22 déc. 2010
0

Je viens de lire l'article...
grâce à l'envoi de notre ami Hotel Golf.

Tout d'abord le titre qui me semble cohérent avec le contenu. Evidemment, il contient une part de second degré et s'agissant d'une prise de position à contre courant de la tendance générale, on peut le prendre à double sens.

Elle fait bien ressortir la pression de la demande sur les constructeurs (notamment les préoccupations de ses interlocuteurs dans des salons ou en croisières lointaines) qui amène ces derniers à ce "toujours plus" dont nous n'avons guère besoin en fait. Encore que... Je dois avouer que si mes finances me permettaient d'acheter un canote neuf, je choisirais facilement l'option "eu chaude" par exemple, de même que le réfrigérateur car la conservation des aliments me pose de réels problèmes lors de mes croisières.

Je dois dire qu'il manque un aspect dans cet article (mais elle ne peut s'étendre à l'infini alors qu'elle dispose d'une page!), c'est la dérive dangereuse du "tout électronique" systématiquement proposé et qui donne au néophyte l'impression que la navigation est chose facile en faisant l'impasse sur l'apprentissage du milieu afin d'acquérir une sorte d'osmose avec la mer.
Plutôt que confier son plan de navigation à un quelconque logiciel de navigation, c'est tout de même plus sécurisant d'étudier les courants que l'on va rencontrer en fonction des heures de marée, les différents paramètres de la sortie. Finalement, c'est avoir une approche active par rapport à ce milieu difficile plutôt que se déplacer dessus sans rien comprendre. Mais c'est l'approche "consommateur" que l'on retrouve dans tous les domaines et c'est bien triste.

22 déc. 2010
0

Je viens, aussi de lire l'article...

...grâce également à l'envoi d'Hotelgolf; merci encore Hervé.

En ce qui concerne la [b]navigation [/b]de plaisance, je suis tout à fait d'accord avec les propos d'Isabelle et de beaucoup de ceux des prédécesseurs sur ce fil.

Maintenant si on parle uniquement de [b]plaisance[/b], sans navigation, chacun peut faire comme il le veut et estimer qu'il lui faut tout le confort et l'équipement électrique/électronique, pour pouvoir prendre l'apéro au port ou dans le mouillage voisin, avant de regagner son ponton; puisqu'ils y trouvent leur plaisir pourquoi les en priver ? Et un apéro partagé avec ses voisins plaisanciers, sur une unité luxueuse ou non, est toujours sympathique...

Comme cette catégorie de plaisanciers, même si il y a aussi parmi eux qui naviguent et qui en sont très satisfaits, est la plus importante, comment s'étonner que les constructeurs en tiennent compte prioritairement dans leurs réalisations ?

En revanche on peut regretter que pour ceux qui souhaitent &ltb&gtnaviguer &lt/b&gtavec le nécessaire, mais sans un superflu qui coûte si cher, il n'y ai pas grand chose d'adapté sur le marché actuel.

On le voit sur le fil très fourni concernant le Varianta 44.
La plupart des remarques concernent, l'absence d'éléments très importants en croisière: baille à mouillage, table à carte, coffres de cockpit, fargues dans les placards etc et pas le fait qu'il n'y ait, par exemple, qu'un seul cabinet de toilette.
Mais peut-être que des versions plus petites (9/11 m) et un peu plus étoffées verront le jour dans l'avenir.

Amitiés et joyeux Noël à tous

22 déc. 2010
0

Ecumeur ... c'est de la provocation !!!
"Tout d'abord le titre qui me semble cohérent avec le CONtenu. Evidemment, il CONtient une part de second degré et s'agissant d'une prise de position à CONtre courant de la tendance générale, on peut le prendre à double sens.

Elle fait bien ressortir la pression de la demande sur les CONstructeurs ...".

Robert va nous refaire une crise :doc: :bravo:

22 déc. 2010
0

? ...
Je crois que tu fais une "fixette" :langue2:

Ton amour est-il déçu à ce point-là ? :mdr:

Ou alors es-tu incapable de simplement admettre qu'un titre puisse être éventuellement "inapproprié", ce qui te mettrait dans la catégorie des "sujets à crises" également ? :oups:

Ou bien cherches-tu la polémique personnelle ? (ce qui serait hors charte) :heu:

Bref ...

22 déc. 2010
0

Le détail ...
Comme dit Ecumeur, le titre est bien en phase avec le contenu.

Cependant, alors que le titre est original (même si inapproprié), le contenu est du genre "platitude" comme le "CMA" récurrent sur H&O. S'il y avait un point a mettre en avant, ce serait plutôt celui qui manque, c'est dire la dérive vers une démarche passive en terme de position et d'orientation.

Tout ça est un peu "neuneu" et très "convenu" ... pas on once d'originalité, et si ce n'était la "valeur médiatique vendeur" du signataire, le journal aurait mis le billet en classement vertical ;-) . I.A. fait de la projection (au sens psy) en supposant que ce qu'elle "est" est obligatoirement ce que "sont", ou pire, ce que "doivent être" les autres pour être digne de son estime.

D'ailleurs, elle le dit elle-même "enfin, pour être désagréable jusqu'au bout ...."

Bref, pas de quoi fouetter un chat ;-)

Signé : un "vieux" qui a appris à naviguer au temps lointain du CMA mais qui ne crache pas sur l'eau chaude et le frigo à bord depuis que c'est devenu possible ;-)

22 déc. 2010
0

quelqu'un de bien ... oui certainement
c'est certainement quelqu'un de bien. Mais est-il obligatoire que toutes ses opinions doivent être gobées sans discussion ?

Sur ce coup-ci, elle se plante, non pas sur l'analyse, qui a certains bons aspects (mais pas tous), elle se trompe sur la hiérarchie des valeurs qu'elle prétend plaquer sur les modes de vie et la façon d'aimer la mer des autres.

22 déc. 2010
0

Tsss... tssss... et les glaçons...
Tu oublies les glaçons... Que ce soit pour l'ouzo ou le raki, les glaçon est un art de vivre
Michel

0

madame autissier
quelqu'un de bien !un sacré marin quoiqu'en dise ses envieux ,une ancienne constructrice amateur et maintenant presidente du wwf france ,messieurs quand vous aurez accompli la moitié de son parcours vous pourrez peut etre critiquer
ps :elle est aussi ingenieur hallieutique

0

non robert
elle se plante pour une partie des intervenants de ce forum dont toi mais pas pour les autres !on ne peut pas plaire a tous le monde et c'est un bien !

22 déc. 2010
0

J'ai pas lu l'article
mais après quelques jours dans un confort sommaire le titre pourrait devenir réalité "Con fort en gueule".

0

ce qui est amusant
c'est que la plupart des critiques viennent de gens qui n'ont pas lu l'article !(remarquez que les journalistes de la télé font pareil )lol

22 déc. 2010
0

C'était pour Pierre2
.

22 déc. 2010
0

télé + belle mere
mieux vaut aller naviguer.

22 déc. 2010
0

Pour les sommiers à lattes
Je recommande d'abord de forcer les lattes puis de le stabiliser avec une bonne colle PPU
Ensuite, les stabiliser à l'époxy
Michel

22 déc. 2010
0

c'est pas une critique
c'est un jeux de mots, certes un peu déplacé.

même si j'en conviens, confort sommaire n'implique pas nécessairement hygiène douteuse.

22 déc. 2010
0

Qu'est-ce t'en sais ?
T'as pas de télé.

Tu vois, t'es pire que ce que tu dénonces. :mdr:

0

merci gadloo
mais quand je vais chez ma belle mere je subis la télé !(c'est dur )

22 déc. 2010
0

confort a bord:sommier a lattes
bonjour, pour parler de confort, quelqu'un d'entre vous as t il installé des sommirs a lattes. Je cherche des idées pour en installer. Cordialement

22 déc. 2010
0

A propos de confort.
Bien sûr chacun est libre d’avoir le niveau de confort qui lui convient à bord de son bateau, mais n’est-ce pas dommage d’aller trop loin dans ce domaine, est-ce qu’on ne passe pas à côté de quelque chose d’essentiel, à savoir un retour à une certaine rusticité, au moins le temps d’une croisière.

Il ne s’agit pas de militer pour le CMA (d’ailleurs perso je suis résolument moderne dans mes préférences et mes choix) mais est-il vraiment besoin de transformer nos bateaux en usine à gaz (avec tous les emmerdes qui vont avec)?
Avec ce suréquipement j’ai le sentiment que beaucoup aujourd’hui cherchent à éviter le contact avec les éléments et même à les oublier.
C’est la vidéo le soir, ensuite c’est la douche chaude, le couchage dans un lit comme à la maison avec couette, lattes de sommier, un petit coup d’internet, le choix du morceau de bidoche qu’il faudra sortir du congélo, etc.… enfin tout comme à la maison…

Je suis sûr que beaucoup s’ils le pouvaient se protègeraient du bruit de la pluie qui crépite sur le pont, de la clarté de la lune qui inonde la cabine, du bruit du vent qui siffle dans les haubans, du clapotis sur la coque etc.…toutes ces choses qui au contraire m’aident à m’endormir (dans un sac de couchage) comme un enfant qui s’endort dans sa cabane en rêvant à de futures aventures.

Je suis souvent stupéfié de lire les questions que posent certains débutants sur le niveau d’équipement qu’il est indispensable d’avoir pour partir en croisière, qu’elle soit lointaine ou pas.
La plupart n’imagine même plus pouvoir partir avec le minimum, à savoir tout ce qui concerne la sécurité, le positionnement, le pilotage auto, et ils préfèrent bosser comme des ânes pendant des années pour pouvoir se payer tous çà. Enfin c’est leur droit.
Je précise que j’ai connu la vie à bord de grands bateaux plutôt luxueux, mais que j’ai toujours retrouvé avec plaisir mon petit canote tout simple.

Alors bien sûr je ne prétend pas convaincre qui que ce soit mais il n’est pas interdit de s’interroger sur ce qu’on pourrait bien virer de nos bateaux pour le remplacer par un peu d’innocence.

Et c’est simplement ce questionnement qu’Isabelle Autissier à évoqué, avec plus de talent que moi, dans son article.

;-)

0

meme si je suis d'accord avec isabelle pour son article
je dois honnetement avouer que sur mon bateau j'ai un lit de 160 par 2 et une douche chaude ainsi qu'un chauffage a air pulsé (je navigue l'hiver )donc je ne critique pas le confort ordinaire ,a coté de ça au niveau electronique j'ai quasiment rien car j'ai fait le choix de pouvoir presque tout reparer sur mon bateau moi meme ,je n'ai pas non plus de guindeau electrique car j'aime entretenir ma forme ,j'ai une annexe a voile et a rame pour les meme raisons ,apres ça je ne fais pas de proselytisme pour mes idées car chacun depense son pognon comme il veux ,je m'amuse juste un peu quand mes voisins de pontons se plaignent de pas bien capter la telé !c'est mesquin ? non ?

22 déc. 2010
0

non ,non Pierre
ce n est pas mesquin du tout

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

22 déc. 2010
0

salut la marine
tss tsss, autissier, moi ce qui me gêne c'est le cumul des fonctions (presidente, conseillère, représidente, éditorialiste etc, oui je suis jaloux) , tss, tss, question confort elle doit en avoir un peu tout de même pour naviguer trois fois par an sur ada...en antarctique
sur le fond, peut-être que son combat écologique lui monte à la tête (les F....)...ceci dit ça fait du bien à le rappeler à certains;o))

pour tinou, j'étais en australie lors de son naufrage et ce que tu dis est vrai les réacs ont gueulé mais la sagesse a fini par se faire entendre comme le dis écumeur, le côté femme n'a pas compté car il y a dix fois plus de féministes en australie qu'en france alors les mecs sont.....tss tsss
en ravanche en france c'est une autre paire de manche, et sans détourner le sujet, j'ai constaté un lynchage sur stw à propos de s de enomiss par tjrs les mêmes réacs qui sévissent sur les 2 forums
je me retire
cheers

22 déc. 2010
0

tss tss
j'en connais même certains en chair et en os...
:-D

0

en tous cas
içi c'est un forum de bisounours ,je suis allé faire un tour sur les autres: quesque ça decouanne !!!!!!

0

django voyons
il y a pas de reacs sur héo ,que des navigateurs !:mdr:

22 déc. 2010
0

une difference notable
toutefois entre Isabelle et Sophie d'Enomis , c'est que personne ne doute pour la premiére ( y compris parmi ceux qui la critiquent ici pour son article ) que ce soit une authentique navigatrice ;-) ;-) ;-)

22 déc. 2010
0

Merci Hotelgolf.
J’ai enfin accès à la chose.

Ca s’appelle un billet d’humeur et comme tout billet d’humeur ça sert à soulever la réflexion, voire le débat et éventuellement, bien qu’on s’en défende toujours, à soulever la polémique.
De ce côté-là, c’est une réussite.

Mais je me marre.
Elle attaque au début en parlant des coussins en cuir.
Très bien.
En attendant ceux qu’elle a dans son cockpit ont l’air autrement plus confortables que ceux de mon modeste canapé.
Et puis, un peu pervers que je suis sans aucun doute, je dois avouer que j’aime bien voir la marque des lattes de banc de cockpit sur l’arrière des cuisses des femmes quand elles se relèvent. Elle développe donc chez moi un immense sentiment de frustration.

Enfin, je vois que pour préparer ses sandwichs et sa salade de tomates elle a besoin d’un bloc évier extérieur alors qu’elle en a certainement déjà un en bas à l’intérieur.
Cette place finalement perdue aurait pu servir à un invité supplémentaire.

Et pour reprendre sa phrase finale :

Amis des cuisses marquées et des invités supplémentaires, je vous salue. :-D

22 déc. 2010
0

Boah, le titre est provocateur
L'Isabelle a eu son quart d'heure de gloire et j'espère qu'elle ne tombera pas dans les travers de ces vedettes qui épousent des causes ou font de la provocation pour ne pas tomber dans l'oubli. Elle mérite mieux que cela.

On n'est pas obligé de naviguer comme des gueux pour être de bons marins. Le confort c'est vachement sécurisant quand il est bien pensé. Maintenant, c'est vrai qu'un bateau de loc de 50 pieds à 5 chiottes, un par 10 pieds, c'est plus un bateau, c'est des latrines publiques.

22 déc. 2010
0

ceux qui appplausdissent Isabelle Autissier

quand elle est contre le confort à bord (j'ai pas lu l'article n'étant pas intéressé par la gourous de toute sorte qui veulent penser et décider à ma place ce qui est bon pour moi) sont parfois ceux qui critiquent Hanse qui réduit le confort à bord de son 44

boffffff

24 déc. 2010
0

Le confort est fonction des circonstances
Pour partir faire l'andouille en été 3 semaines en côtier, il n'est besoin d'aucun confort ( je pratique pas mal ce genre d'activité , la 'douche' est une collection d'ex bouteilles d'eau minérale stockées dans la baille à mouillage)

En revanche, sur 'mon bateau de dans 3 ans que je vivrai dessus de nombreuses années souvent au mouillage', je ne vois pas comment je pourrais faire sans un grand lit double confortable, du chauffage, une douche correcte et un fout pour que ma chère et tendre continue à m'engraisser.

24 déc. 2010
0

Il y a sûrement
une application Iphone pour tout ça ! :-D

24 déc. 2010
0

Non, avec un iphone
La douche, on la prend dans les forums :-|

Tiens , à propos d'ipad, j'ai vue une statistique amusante, je ne sais plus où. 10% des foyer aux USA qui ont un iPad en ont deux, et dans 37% des cas, c'est monsieur qui en rachète un car Madame ne veut plus le lui rendre alors qu'elle n'en voulait pas initialement. Excellent, non ?

0

hum!!!!
c'est quoi un ipad ??

24 déc. 2010
0

étonnant.............;;
non ?????????????????

25 déc. 2010
0

Merde alors !
Je n'avais pas réalisé, mais vous venez de me faire comprendre que l'iPad est un ordinateur féminin.

Déjà, il y a un an, Motorola avait vendu pas mal de 'droid' aux USA en expliquant que c'était un téléphone pour les mecs qui en ont, alors que l'iPhone serait un téléphone pour les femmes et les homos.

De plus, il y a eu une campagne de contre-pub pour l'iPad aux USA ça un Pad est une 'protection féminine ' là-bas. Peut-être était-ce en fait voulut par Apple.

Bon, j'assume ma part féminine. Ce sera un nouveau critère de sélection. Si vous en avez deux, que vous parlez fort au troquet en buvant des bières, que vous avez des tatouages sur les avant-bras, la voix de Barry White, que vous aimez avoir du cambouis sur les mains et trouver la solution à des problèmes, achetez un Android. Si vous êtes plus subtile, plus sensible, plus en harmonie avec votre matériel, plus à l'écoute ( normal pour un marin ), plus intuitif, plus intéressé par l'utilité et l'usage que par le 'comment c'est fait', prenez un iPhone ou un iPad.

Vous m'en faites dire des bêtises quand même ;-)

:-D :-D

26 déc. 2010
0

Aller voir son 50 pieds" "ADA2""
Bj,

En cherchant sur le net allez voir son bateau et son intérieur, ils comparent cela au "confort" d'un chalet Suisse et c'est vrai qu'il est beau son bateau.
Je suis contre le sur -équipements et mon bateau est équipé basique au niveau navigation, je voulais un bateau simple, maintenant venant d'un Bi-Loup 77, ma femme m'avait donné carte blanche pour le bateau, elle avait 2 souhaits, une douche chaude intérieure et un guindeau electrique.
Donc, avec l' âge pourquoi culpabiliser pour avoir un peu de confort?
a+

Joël

28 déc. 2010
0

tout est relatif !
Une navigation Australe c'est mieux avec un équipement de confort performant pour des gens très aguerris. Mais Charcot se passait bien de ce confort, donc c'est qu'il n'est pas obligatoire :langue2:

Une navigation hivernale en Méd exige le même confort performant que les navigations australes, mais pour des gens peu ou pas du tout aguerris. Pourquoi ceux-ci devraient ils se passer de naviguer dans leur confort ?

24 déc. 2010
0

encore du sectarisme

Pourquoi une appli Iphone seulement
Ipad aussi, non ??? ;-) :-D :-D

24 déc. 2010
0

Ce qui m'ennuie chez elle...........
c'est qu'elle ne prenne pas position sur l'invasion des saumonneraies en patagonie chilienne . Bon , peut etre qu'elle ne connait pas ???
D'autre part , j'ai entendu des drôles d'histoires sur wwf qui représente quand meme beaucoup d'intérets financiers face aux gros groupes .

24 déc. 2010
0

hé bein Philus tu es pil poil dedans
Cet Ipad est bien un outil de conquête de l'égalité des sexes, et pour preuve, Mme Autissier est signataire du manifeste des chienne de garde, source: fr.wikipedia.org[...]e_garde

25 déc. 2010
0

Ipad... C'est un truc qui divise...
Alors que l'informatique ce pourrait être un truc que l'on peut partager...
Yoruk du Taurus, et il est 2 H du matin ici...

25 déc. 2010
0

Peut être....
un... AndroPad ...
Je sais c'est ambiguë...
:aurevoirdame:

28 déc. 2010
0

comparer ce qui comparable
Ada2 est conçu et équipé pour vivre en atonomie en antartique c'est assez différent de nos navigations

28 déc. 2010
0

le confort
c'est se sentir bien à l'aise dans ses pantoufles
devant l'ecran de son ordi qui est relié a son boat qui se promene tout seul avec une webcam
et toute l'electronique qu'il y a sur un drone .
on y viendra c'est sûr
alain

28 déc. 2010
0

c'est marrant
comment Isabelle Autissier a réussi à faire causer de son papier sur les forums, c'était peut-être le but, provoquer le débat.

Moi je ne critiquerais pas, vu que j'ai pas lu l'article.

Je suis juste un peu surpris que des marins reprochent à une navigatrice en difficulté au large d'avoir appelé les secours... mais c'était il y a tellement longtemps que je sais même plus en quelle année !

Alors lui reprocher ça des années après, sur un sujet qui, en plus, n'a rien à voir, franchement... ça me laisse sans voix.

Ah oui pour le titre, moi je vois juste un mélange de "confort" et de "fort en gueule", rien de plus.

28 déc. 2010
0

curieux ...
le secours aux personnes a TOUJOURS été gratuit ... partout ... ;-) ;-) ;-)

28 déc. 2010
0

Oui

Il est temps d'ouvrir un fil "Lâchez-vous !". :-D

29 déc. 2010
0

Rien à voir avec un contrat d'assurances!
Le sauvetage des vies humaines est gratuit dans le monde entier, c'est tout.
La marine australienne a fait ce qu'elle devait faire après réception d'un appel de détresse car c'est bien de cela qu'il s'agit. Elle l'a bien fait et a mis en œuvre tous les moyens nécessaires.
S'il s'était agi de récupérer le bateau, l'opération correspondante aurait naturellement fait l'objet d'une négociation avec les assurances (assistance aux biens, ce qui est différent).

Au large de la Somalie, c'est quelque chose de différent. Les rançons éventuellement payées n'entrent pas dans le cadre du sauvetage des vies humaines. Par ailleurs, toute l'armada mise en place vise à sécuriser une voie maritime.

28 déc. 2010
0

il existe
un traité signé par ce que l'on appelle maintenant la communauté internationale, qui oblige les états a assurer le secours aux personnes, détails pouvant être trouvés ici :

books.google.fr[...]/books

y a un paquet de pays signataires ;-)

28 déc. 2010
0

pardon,
Mes impôts !!! j'en paye aussi ! ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) et depuis fort longtemps ...

28 déc. 2010
0

heu... au fait...
un kg de jp, ça vaut un kg d'autissier ?

Quoi, j'ai dis une connerie ? ;-)

:-D

29 déc. 2010
0

nos impôts ...
A chaque fois que je lis (ici ou ailleurs) une phrase qui se termine par "... avec nos impôts." j'me mare.

Mais ce qui est terrible c'est que je ne sais pas pourquoi. :-)

29 déc. 2010
0

Je comprends rien
J'ai lu tout le fil, et franchement, tout ça me surprend énormément.
D'abord, les histoires de coût du sauvetage d'IA. Ca fait presque 20 ans; ca commence à être lourdingue. Des droits télé à la pelle, la marine australienne à l'honneur, etc etc. Le coût réel est bien difficile à évaluer.
(Et le bateau qui est allé la chercher, et ben pour une fois, il faisait pas des ronds dans l'eau.)(Ben oui, pour faire des ronds dans l'eau, il faut des ronds aussi...)

L'article ensuite: elle dit globalement que tous ces chichis de confort se font aux dépends de ce pour quoi sont faits les bateaux: naviguer.
Qui peut dire le contraire?
Bien sûr que l'eau chaude sous pression, c'est bien, 2 SDB dans un douze metres, ca évite de faire la queue, etc,etc...Mais tout ca, c'est des sources d'emm...ment, et du poids à trimballer.
A vous lire depuis plusieurs années dire du mal des productions actuelles, je croyais que tout le monde ici approuverait ce genre de propos.

29 déc. 2010
0

Ce n'est pas tant
le problème des impots que l'usage qui en est fait. Même si c'est marginal au plan global, les donneurs de leçons comme IA et j'ajoute que ce n'est pas la seule, qui fait financer ses "expéditions"et son chalet suisse par la région poitou charente. La région ile de france qui finance à l'année un voilier de régate et bien d'autres. Pour ma part, j'estime que les impots de ces régions et de l'état seraient mieux employés à réduire les difficultés que rencontrent bon nombre de nos concitoyens au chômage ou autres difficultés de logement etc...
Ce qui me gave également, ce sont ces donneurs de leçons comme artus bertrand qui fait sa morale écologique avec le fric des plus gros pollueurs de la planète comme total qui benéficie du travail forcé de ces pauvres birmans soumis à une dictature impitoyable. Ce gugusse a même eu le culot de soutenir l'organisation d'une future coupe du monde au quatar dans des stades de 100.000 places CLIMATISES. Il prétend même devant la presse que cela n'a rien à voir avec le fait que le quatar aie financé son film HOME. Tous ces tartuffes donneurs de leçons se foutent de nous avec leur morale et se gavent sur fonds publics ou de d'entreprises qui veulent se donner un alibi ecolo. Je ne reproche pas bien évidemment à IA d'avoir été secourue en plein milieu de l'indien, mais quand on vit comme elle sur fonds publics on devrait être un peu plus humble dans ses jugements.
J'ajoute pour ceux qui pensent que je parle pour ma paroisse que mon océanis 381 n'a pas de radar ni ais ni toutes ces petites merveilles décriées. Un traceur un pilote des chiottes et un guindeau électrique pour mon dos et c'est tout pour faire 2 transats. Ah! j'oubliais: des panneaux solaires pour être autonome.
P...ain ça fait du bien de se lacher.
:-) :-) :-)
Néanmoins cordialement à tous. Dominique

29 déc. 2010
0

c'est vrai que
IA ne doit pas payer beaucoup d'impots ou taxes diverses quand elle navigue au chili . c'est du charter custom déguisé. comme beaucoup d'autres,d'ailleurs . je crois que son voilier est immatriculé en NZ ???
La bas , il suffit de naviguer 50 m pour changer de pays et donc avoir toujours le statut de visiteur .

28 déc. 2010
0

on lui reproche pas d'avoir appelé au secours
mais c'est le prix des secours gratuits qui nous laisse sans voix

28 déc. 2010
0

en plus
si j'ai bien compris c'est les secours australiens, entre nous, en quoi ça peut gêner un français ? :-)

Et puis qui connaît les détails de l'histoire : vis-à-vis des assurances, peut-être un contrat adapté, par exemple. Je dis ça j'en sais rien, bon en fait on cause dans le vide... comme souvent sur les forums quand le sujet n'est pas technique.

Aïe, pas sur la tête ;-)

28 déc. 2010
0

sauf que le gratuit est toujours payé par quelqu'un
et cette "gratuité" des secours aux personnes n'est pas une valeur universelle, la notion de "secours" étant elle même étrangère à quelques régions

28 déc. 2010
0

va lancer un SOS au large de la Somalie
ou dans certaines région d'Asie et on en reparlera quand l'état français aura payé ta rançon avec nos impôts ;-)

28 déc. 2010
0

mais je ne t'ai pas exclu du "NOS"
sauf que pour une "petite" rançon, il en faut un paquet de payeurs pendant toute une vie
et le kg d'Autissier ou d'Aubenas est hors de prix pour des gens comme nous:-D

cordialement

28 déc. 2010
0

La question ne porte pas sur la valeur du kg d'Autissier ou de JP,
Mais sur leur coût !

Et comme le dit très justement ledit JP, ce coût-là n'a pas une valeur universelle...

Un kg de JP en Australie coûte sûrement la même somme qu'un kg d'Autissier, et le même kg d'Autissier a port Camargue coûte certainement moins cher que le kg de JP... :-D

29 déc. 2010
0

Peut-être...
parce que tout le monde sait que tous les ans, la France n'a pas assez de sous pour boucler son budget et emprunte des ronds sur les marchés financiers.

En fait, on paie pas assez d'impôts !

Aïe-heu, j'ai dis pas sur la tête-heu ! :-D

29 déc. 2010
0

D'accord avec ORLA
Bj,
Mon bateau est équipé de la même manière que le tien, donc light et c'est une volonté.
Mais pour le reste je suis d'accird avec toi du temps ou elle courait, c' était la course aux sponsors donc la question était pour eux quelles étaients les retombées pour la plaisance (NOUS) donc en résumé, un % des accèssoires achetés étaient indirectement pour financer la ou les courreurs.
Et grâce au courses aujourd'hui, elle s'est fait un nom et fait x fois le tour du monde/an et vie très bien et c'est tant mieux pour elle.
Et maintenant, elle se lâche(non plus tôt confort en gueule), c'est la mode l'ingratitude.
a+

Joël

29 déc. 201016 juin 2020
0

Ce que dit I. Autissier

c'est juste le reflet de la réalité.

Qui peut le nier ?

et comme disait Tabarly:

"le GPS, c'est l'instrument magique qui permet aux plaisanciers de se prendre pour des marins.."

On peut y rajouter tous le bidulisme superflu mais hautement indispensable, qui fait d'un bateau un hasardeux croisement entre un camping-car et un chalet savoyard.

ACDVC... :goodbye:

29 déc. 2010
0

Un GPS
A autant sa place en 2010 sur un bateau qu'un winch en 1960. Il y a 200 ans, il n'y avait pas de winch ni de voile de plaisance. Ça vous manque ?
Auriez-vous fait de la voile sans toutes les 'aides mécaniques' qu'on a accumulé au 20ème siècle? Alors pourquoi refuser les aides électroniques du 21 ème siècle ?
Syndrôme du 'c'était mieux avant' ?

29 déc. 2010
0

Mais est-ce que équipement et sens marin
Sont antinomiques ?

29 déc. 201016 juin 2020
0

ben oui on faisait de la voile avant , encore heureux !
Non seulement y avait pas de bidulisme, mais y avait même pas de moteurs !

plaisanciers comme pêcheurs, tous savaient naviguer à la voile, tirer des bords dans un port ou un chenal.

et puis personne appelait au secours pour un pet de travers.

C'est moins une histoire d'équipement que de sens marin et de compétences.

C'est sans doute ça aussi, le message d'I. Autissier.

29 déc. 2010
0

Et sans faire de crime de lèse-majesté
Tabarly aurait peut-être dû utiliser certaines innovations qui ne sont pas pour les vrais marins comme le harnais la nuit dans le mauvais temps...

29 déc. 2010
0

C'est bien vrai, ça ...
Si Tabarly avait été un vrai marin il aurait trouvé une autre solution que de plastifier son Pen Duick avec un matériau du 20 ème siècle.

Mais voilà, il y avait déjà longtemps qu'à l'époque du plaisancier Tabarly, il n'y avait déjà plus de vrais marins.

D'ailleurs Tabarly a fait appel aux secours en mer....
C'est dire ! et avec ..... NOS IMPOTS !!!

Tabarly-Autissier, tous les mêmes.

J'ai honte pour mon pays.

0

et ben !
ça ne m'etonne plus que notre pays soit en faillite ! :-(

29 déc. 2010
0

philus
pas trop cool ton propos sur la disparition de tabarly .
Imagines juste que sa fille le lise .
Je pense aussi qque sans tabarly et autres dont moitessien et ses copains la france ne serait pas le premier exportateur de voiliers et de la technologie ihnérente issue de la compet .
Bon , on parlait de IA , et de son statut redresseur de torts .........

29 déc. 2010
0

C'est quand même fou ce qu'on peut dire n'importe quoi
entre Noël et le jour de l'an ! :-D

29 déc. 2010
0

hi,
l'inverse est aussi vrai! :-D

29 déc. 2010
0

gilus , sois plus précis :
entre le jour de l'an et noel !!!

29 déc. 2010
0

Ce qui est fou
C'est que la mer est un des derniers lieu de liberté sur cette planète où tout est réglementé et calibré ( vous allez voir l'année prochaine avec les pneus neige obligatoires...), et quelques Ayatola gardiens de la foi viennent dire aux autres ce qu'on à le droit d'avoir sur son voilier ou pas ou ce à quoi doit ressembler un bateau.

On m'a toujours dit, seul maître à bord après Dieu. Apparemment, il y a beaucoup de divinités dans le monde de la plaisance ;-)

29 déc. 2010
0

céfouça !!!
bon, quand un couillon sans formation, ni matériel de sécurité, ni esprit de responsabilité, oblige les secours à intervenir, c'est quand même avec des moyens publics, cad mes impots et les tiens, et si ça se solde par des dégâts, c'est encore les assurances aux risques mutualisés qui vont payer, et donc ma et ta prime qui vont augmenter,

donc les actes des autres cons que moi, ça me concerne ..... et toi aussi .......

:-(

30 déc. 2010
0

C'est vrai, ils sont peut-être minoritaires
Parce-que couillon et prudent...

Et puis combien sont-ils ?
On devrait faire une liste précise de critères objectifs permettant de savoir si quelqu'un est un vrai marin, bien en sécurité, sentant la mer, ne prenant pas de matériel inutile à bord; et de mauvais marins, idiots, ne sortant jamais du port, sur-équipés en confort, sous équipés en sécurité.

Personellement, je n'ai jamais eu besoin de girouette, me servant pour trouver la direction du vent de mes oreilles (que j'ai fort joiles :-D ). Je pense donc que tous les voiliers portants girouettes doivent être classés dans la catégorie promène couillon.

Ou alors, on peut aussi ne rien faire, ne pas asséner de vérité, et laisser les marins mettre ce qu'ils veulent sur leur bateau (en plus du règlementaire, bien entendu) et ne pas porter de jugement sur la façon avec laquelle ils conçoivent la voile.

30 déc. 2010
0

oui on t'a menti ( en partie)
l'Etat et les collectivités locales générateurs d'impositions et taxations diverses subventionnent assez largement cette association qui arrondi aussi la caisse en faisant parfois payer ses secours ( 1137 €, c'est pas une caisse de févettes....)à un prix pas toujours solidaire et amical

cordialement

30 déc. 2010
0

pour être précis, la part du budget SNSM payée par
l'argent public, donc par l'impôt est de 35 %, auxquels il faut ajouter les salaires chargés et les frais des 1400 membres de la SNSM payés par les mairies pour la surveillance des plages

cordialement

30 déc. 2010
0

Missions secondaires :
Prévention, éducation, formation, entretien... Liste non exhaustive... Pourquoi toujours tant de suspicion ? Es-tu sûr que 80% de nos impôts est affecté au bien public ?

30 déc. 2010
0

Euh ....
N'oublie pas qu'une vedette vaut son million € et est payée avec ce budget de 18 M€.
Plusieurs sont mises en service chaque année.
Sont p't'être là tes 20 % qui restent ! Non ?

Et puis de toute façon :
Les français payent le coût des secours en mer pour les 880 000 bateaux de plaisance immatriculés en France.
Les français payent le coût des secours nécessaires à un avion perdu dans l'Atlantique.
Les français payent le coût des secours ou des recherches à terre quand un enfant a disparu.
Les français payent le coût des secours quand un spéléo est coincé dans un siphon.
Les français paieront pour les tarés qui transpireront l'alcool et iront se vautrer avec leur caisse la nuit du réveillon.

Et je ne picole pas, je ne fais pas de spéléo, mes enfants sont là et j'prends pas l'avion.
Rendez-moi mon fric !!! :mdr:

30 déc. 2010
0

il suffit d'aller voir et de lire...
voyage.prosper.free.fr[...]al.html

29 déc. 2010
0

Le fil portatif initialement sur le coups de gueule d'IA
Vis à vis du 'trop de confort' des voiliers actuels.
C'est clair qu'avoir un générateur et une clim fait de quelqu'un un piètre marin manquant de formation et de matériel de sécurité.

30 déc. 2010
0

Connait-on seulement
La part des couillons sans expérience ni sécurité mais avec lave-linge et sommier a lattes dans le bilan des interventions SNSM ?

Parceque faut toujours discuter sur des chiffres précis, ça évite de dire des conneries entre le jour de l'an et Noël, et vice et versa...

30 déc. 201016 juin 2020
0

cite..
"Ou alors, on peut aussi ne rien faire, ne pas asséner de vérité, et laisser les marins mettre ce qu'ils veulent sur leur bateau (en plus du règlementaire, bien entendu) et ne pas porter de jugement sur la façon avec laquelle ils conçoivent la voile."

Quand c'est quelqu'un avec l'expérience et le vécu d'Autissier qui le porte, le jugement, on peut supposer qu'elle a tout à fait le droit de s'y autoriser.

Vous avez d'ailleurs rappelé vous-même que c'était le sujet initial...

30 déc. 2010
0

Heu...
Je croyais que les secours français (donc la SNSM ?) était une association et pas un service de l'Etat payé avec les Impôts... M'aurait-on menti ?

Je dis ça en toute humilité, puisque je fais partie des couillons qui ont appelé la SNSM l'année dernière alors que je n'étais pas amariné. Mea Culpa.

Cela dit, c'est pas gratuit (ma vie n'était pas en danger), ça m'a coûté 1137 euros ! Ce que j'ai payé sans rien dire (heu, à part un petit délai de paiement :oups:) , bien fait pour ma gueule, j'avais qu'à être moins mauvais et plus prudent !
Mais c'est instructif, ça m'a servi de leçon sur pas mal de choses, comme quoi...

Mais pour les assurances, ton analyse est juste.

30 déc. 2010
0

C'est vrai que le budget de la SNSM
est en partie alimenté par des subventions d'état ou de collectivités territoriales.

Mais il ne faut pas oublier que "cette association" remplit une mission de service public. En général, c'est elle qui est actionnée en premier par le CROSS en cas de nécessité d'une intervention.

La SNSM ne fait en aucun cas payer les secours à la personne, comme c'est de règle internationale.

Par contre elle facture l'assistance aux biens, par exemple un remorquage, selon un tarif horaire d'intervention précis,selon les moyens engagés.

Voilierprosper évoque une intervention qui lui fut facturée 1137€, mais il ne nous dit pas en quelles circonstances. Il faut donc se garder de tout commentaire sur cette intervention qu'il ne remet nullement en cause.

30 déc. 2010
0

lu sur le site SNSM Ouistreham
"80% de ce budget a été consacré à la mission principale de la SNSM"

www.calvados-nautisme.com[...]nsm.pdf

on peux légitimement se poser la question de savoir où sont passés les autres 20 % :-|

cordialement

30 déc. 2010
0

sontptètelà
mais sont peut être ailleurs et un abus n'est jamais justifié par un ou plusieurs autres

j'en sais rien et ne demande qu'à apprendre

cordialement

06 jan. 2011
0

Bémol
Ce ne sont pas LES français, mais CERTAINS français.
Y en a qui en sont et paient pas :-(

30 déc. 2010
0

confort

30 déc. 2010
0

quelques précisions
comme je l'avais précisé, "ma vie n'était pas en danger", ça voulait dire qu'en effet, c'était un simple remorquage qui a duré 4h pour eux (aller et retour), avec à bord une douzaine de personnes.

Mais comme E.T. le fait remarquer, j'ai relaté cette mésaventure de débutant sur mon site, quand une partie des blogs du web joue à qui sera le meilleur marin du monde, moi j'avais décidé de raconter aussi ce qui ne va pas. Bon, avec un peu d'auto-dérision quand même ;-)

Et puis, si ça peut être instructif pour les autres, ça l'a été pour moi, alors...

31 déc. 2010
0

Même chose.
Il faut un certain courage pour oser étaler sur la toile ses manques, en pensant que celà pourra servir à d'autres.
Perso, j'aurais pas oser, mais chacun réagit selon son tempérament. ;-)

30 déc. 2010
0

moi je dis bravo Prosper !
D'une manière générale, je n'aime pas trop (du tout) les blogs de voyage "par anticipation", ceux qui détaillent ce qui va se passer quand le navigo sera rendu à tel ou tel endroit.

D'une part parce qu'un voilier n'a jamais été un autobus, d'autre part parce qu'il sera bien temps de raconter à posteriori les "aventures" quand elles sont survenues.

Par contre, la démarche consistant à reconnaître l'état de débutant, mais aussi à faire état de ses déboires en y reconnaissant ses erreurs est assez rare pour être soulignée.

Alors bon vent à "Prosper", et à son capitaine..

:pouce:

06 jan. 2011
0

encore isabelle
Bonsoir a toutes et tous.Si elle a voulu faire parler d'elle c'est super reussi.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (16)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021