Mêmes causes mêmes effets, à la côte

Bateau déjà pillé au moins l électronique, en moins de 24 heures, emprunt d une bouée, l amarré ou les amarres rompues avant hier il y a eu du vent de F 9 mais pas de mer

L'équipage
08 juil. 2020
08 juil. 202008 juil. 2020
0

Bateau 41 pieds recent

08 juil. 2020
0

A quel endroit ?

08 juil. 2020
0

Quand on voit les cailloux, on a mal pour cette coque 😒

08 juil. 2020
0

Va pas être facile de le sortir de là, et du lourd pour samedi, ça urge

08 juil. 202008 juil. 2020
0

Avec la prochaine marée... mais si c'est toujours à Bandol, c'est un peu raté.
en attendant, on a mal pour la coque.

08 juil. 2020
0

peut etre le coucher avec une drisse de tete prise sur le rivage et le sortir en tirant par le bulbe avec un bateau.
bien triste

08 juil. 2020
0

On voit pas ou c'est sur les photos. C'est à Bandol?

C'est vrai que ça à soufflé fort ces derniers jours.

08 juil. 2020
0

Vu en corse pour bateau moteur la snsm a gonflé de grosses bouées

08 juil. 2020
0

de grosses bouees a passer sous le bulbe? la seule solution c'est de le sortir à plat, couché.

08 juil. 2020
0

Couché plus bouées et ça sort

08 juil. 2020
0

si ça flotte encore :-)

08 juil. 2020
0

Tu ne veux pas dire ou c'est ou tu n'as pas vu les questions?

08 juil. 2020
2

Ca ne me paraît pas utile à ce stade même si le bateau a déjà été pillé

08 juil. 2020
0

L important est le message de prudence !

08 juil. 2020
0

C'est un quizz. En tout cas plus de sable que de roches. Donc à coté d'une plage.

08 juil. 2020
-3

Pratique la plage arriére pour débarquer. Bonne option.
On ne compte plus le nombre de bateaux sur bouée qui vont à la cote . J'en ai vu des dizaines. Serai ce un nouvelle mode, un truc tendance ? Aprés les prises de mouillage calamiteuses des team 40' de loc , il fallait bien une evolution.

08 juil. 2020
2

Hello Loupeis, facile d'écrire "Serai ce un nouvelle mode, un truc tendance ?" Toutes les personnes sur bouée (moi y compris) préféreraient avoir une bonne place au chaud dans un port... Je ne dit pas que les imprudents n'existent pas, mais bon la majorité je crois qu'ont fait attention et qu'on et vigilant, mais personne et à l'abri comme on dit :-)

08 juil. 2020
-15

Ce sont deux angles différents. Ne pas avoir une place attitrée, n'oblige pas à croire qu'être sur l'eau est un du, et que cela nous épargnera de veiller plus qu'au grain lorsqu'on est sur bouée.
On sait que la situation est différente.
Les trois quarts de ceux qui se mettent à la cote se croient à la kermesse. Et cela résulte de négligences selon moi . Peu de compassion à part pour le mini écosystème dévasté par ces trucs vautrés.
Et la gêne qu'elle occasionne pour ceux qui viendrait mouiller leurs orteils en famille sur ce petit spot avec leur pic nic. De plus en plus d'épaves de voiliers jonchent les cotes et je n'approuve pas du tout.

08 juil. 202008 juil. 2020
0

que disent les assurances quand ce sont les amarres (du bateau) qui lâchent sur un corps mort ? vous connaissez des cas ?

08 juil. 2020
-13

Ils nous les brisent avec leur baignoires. Assurées ou pas . La moitié de ces canotes embarquent des incapables qui passent onze mois de l'année à lire des magazines, une semaine au salon a rêvasser, et viennent s'encastrer à la première occasion lors de leur quinzaine sur l 'eau.
C'est avec ça qu'on trouvera pretexte à permis pour la plupart des autres qui sont tranquilles et responsables. Comme d'hab.

08 juil. 2020
-1

A votre bon coeur messieurs dames.

09 juil. 2020
1

Tu est un peu dur, sur ce coup la 😉

10 juil. 2020
2

Possible. Mais je ne parle que - d'une moitié. C'est mon constat. Et je n'ai rien contre les bateaux eux mêmes.

Si ça convient à quelques uns tant qu'il viennent pas me faire des mouillages à la mord moi le noeud a côté, qu'ils plaisance bien ensemble.
En tout cas le résultat est la. Un bateau à 300000 deposé sur une boule pas faites pour ça, car avec du baston, et donc en toute logique en vrac à la côte. Et il faudrait pleurnicher ? C'est pas ma faute.

08 juil. 2020
0

C était un pro qui a un chantier

08 juil. 2020
0

Il venait de racheter ce bateau.

08 juil. 2020
-8

C'est un pro qui a un chantier, qui venait de racheter ce bateau qu'il a transformé en dix tonnes d'épave qui pourrissent une plage qui appartient à tous. Qu'il l'enléve dans les plus brefs délai pour la louer aux rois des banques de la plaisance. En toute amitié forum.

09 juil. 202009 juil. 2020
15

Cela doit être sympa de naviguer avec toi Loupeis... Ne jamais dire jamais, tu connais l'adage (tu dois être vieux, enfin expérimenté). Enfin je te trouve bien prétentieux quand même... si un jour une merde t'arrives (je ne te le souhaite pas bien sur), je te ferais surement un rappel et un lien vers tes commentaires. En toute amitié forum.

09 juil. 2020
-2

Je ne demande pas a ce qu'on vogue avec moi, surtout pas. Et le jour ou je me raterai, avec un peu de chance, ca sera que j'aurais vu mon bateau s'eloigner sans moi et ne serais plus la pour lire ce petit rappel.
Je ne donne pas de leçon .
Je souléve un problème par le prisme de cet exemple qui devient récurrent sur notre cote. Générant pillage et cie qui ne sont que résultante.

Je différencie le cas d'un naufrage devant Fouesnant, ou un enchainement de circonstances en mer, allié a du stress et peut être un manque de vigilance,et de pratique, ou excès de confiance je ne sais pas, ont causés la perte d'un bateau et, les négligences.

C'est un vrai sujet, n'en déplaise à ceux qui parlent de vindicte en distribuant des mauvais points, et préferent la compassion sans fin et sans utilité à une simple constatation vis à vis de quelqu'un qui ne pense pas comme eux.

Une chose est sure, en mer l'experience est précieuse, et je doute qu'une telle mésaventure arrive deux fois à ce propriétaire qui doit bien avoir mal à la tête ce jour. Ce qu'on comprendra aisement.
En toute sympathie forum. A ceux qui arrivent à comprendre. Pour les autres, rien à ajouter.

09 juil. 2020
3

C'est étonnant comme on peut voir un événement sous deux angles différents :
- soit la compassion pour un propriétaire qui a perdu son bateau, à la côte et vandalisé immédiatement
- soit la vindicte car son bateau, transformé en épave, pourrit le rivage.

09 juil. 2020
3

Ce qui est écoeurant c'est le pillage. Pour ce qui concerne le mouillage, quand tu t'achètes un bateau comme ça je ne comprends pas que tu puisse dormir tranquille en le laissant au mouillage. Les coups de vent sont annoncés, des solutions il y en a quelques unes, pas toujours faciles, mais en ce moment à toulon il y a des places libres. C'est sûr qu'il faut payer le prix passager. Mais quand tu as un 41 pieds presque neuf tu dois faire l'effort pour quelques jours en cas de coup de vent. La preuve. Ce n'est pas une critique pour le pauvre gars, c'est un conseil pour les autres.

09 juil. 2020
0

Correction pas du pillage, démontage par le propriétaire

09 juil. 2020
0

OK, tu avais écrit ça : Bateau déjà pillé au moins l électronique, en moins de 24 heures...
Cela dit c'est ce qui se passe la plupart du temps

09 juil. 2020
6

Ayant vu que l électronique manquait j avais présumè pillage, ayant appris que c était le propriétaire j ai l honnêteté de me corriger, point

09 juil. 2020
0

Merci de ton honnêteté. Cependant je ne t'ai pas traité de menteur j'ai juste cité ce que tu avais dit. Tu aurais pu le préciser sur un ton un peu moins... "impérieux" ?
Là ça fait un peu "je me suis corrigé alors ferme-la !".
Ca fait 10 ans que je fréquente ce forum, j'ai été à deux visus, je t'ai même rencontré.
Il y a de plus en plus d'agressivité dans notre société, c'est dommage qu'on la retrouve aussi sur le forum.

09 juil. 2020
0

J ai trouvè ta remarque aggressive, j ai quitté Heo pendant 6 semaines au moment du délire des fils covid, se faire taxer quand on reconnaît une erreur ça. Surprend. Par ailleurs je pense le bateau sauvable. Mais il ne faut pas attendre.

09 juil. 2020
4

Correction pas du pillage, démontage par le propriétaire

Et après ça, on critique les journalistes qui cherchent le sensationnalisme et créent le "buzz"...!?!?

09 juil. 2020
0

@loupeis : sans revenir sur le peu de compassion, puisque cela est bien assumé, je serais intéressé par le point de vue sous-jacent :
l'idée, c'est qu'une bouée ne peut servir que d'amarrage temporaire en restant en disponibilité à proximité du bateau et en intervenant régulièrement pour le déplacer ?

Je n'ai AUCUN avis sur la question, pour moi, une bouée, c'est juste un truc pour passer la nuit sans utiliser le mouillage.

Mais si c'est bien ce point de vue, ca me semble étrange, parce que cela signifie qu'une bouée ne peut pas remplacer une place de port, alors qu'il y a quantité de bateaux sur bouée à l'année. (et j'imagine qu'ils ne concerne pas uniquement des bateaux de propriétaires proches, capables d'intervenir n'importe quand, sinon, les ports à proximité de zones de corps morts seraient pleins à craquer à chaque coup de vent)

Du coup, le message serait-il qu'il y a des bouées pour y rester à l'année (genre, dans les rivières, baies protégées, etc.) et les bouées pour la nuit, et qu'il faut faire gaffe de ne pas confondre les deux ?

Faut-il remettre en question la manière dont on est amarré au corps mort ?
Parce qu'effectivement, avoir un bateau à la cote sans que les taquets ne soient arrachés ni que la chaîne mère ait cassé, c'est peut-être qu'on a été un peu light sur amarrage.

Je répète, ce sont de vraies questions, pas des attaques déguisées, je n'ai aucune experience en la matière, et je me renseigne.

09 juil. 2020
0

Je comprends trés bien ton questionnement inéressant. Voila on pose de vrais questions. Pour le moment je suis occupé, je ne manquerais pas de te donner mon point de vue un peu plus tard .

09 juil. 2020
0

bonjour à tous; meme si j'ai le plus profond respect pour l'environnement ,je n'ai aucune sympathie pour les integristes ecolos, la plupart du temps en pleine demagogie! ceçi dit le comportement de beaucoup de nouveaux plaisançiers n'est pas tres rassurant! on consomme la mer comme on consomme le reste mais pas toujours avec les competences necessaires (pour rester poli) apres il ne faut pas dramatiser non plus les incidents ou accidents restent relativement rares et moins qu'en ski ! pour les degats à l'environnement l'impacte de la plaisançe n'est pas dramatique par rapport à celui de la marine pro, les antifoulings sont de moins en moins polluants, il suffit de voir la taille des moules ou des huitres dans les marinas par rapport a il y a 20 ans quand à ceux qui pensent que nos cotes sous marines sont pleine d'epaves en polyester c'est du fantasme !à titre d'exemple le cyclade 50 coulè à fouesnant par10/15 metres a ete sortie illiquo , la technique ballons gonflès le long de la coque est tout à fait au point! seul vrai probleme l'imcompetençe et la negligençe font de plus en plus exploser le tarif des assurances! perso je ne suis pas pessimiste depuis plus de 60 ans que je navigue toute l'annèe il est vrai que certains mouillages en juillet et aout par calme plat sont à eviter ,l'alcolisation et l'exaltation sont aussi dans ces conditions propices aux fortunes de mer inexpliquèes........ ceçi dit les autres mois de l'annèe un peu au large la mer est deserte

09 juil. 2020
0

Ce serait l attache sur le bloc qui aurait cassé , le mouillage n était peut-être pas au niveau des efforts

De tête 40 noeuds sur un 9 mètres c une tonne

45 noeuds sur un 41 pieds à Fort fardage ?

09 juil. 2020
0

Par ailleurs ces fils ont valeur de rappel des règles de base a commencér par ma pomme.

Pour un contributeur il peut y avoir 100 lecteurs dont des newbies

09 juil. 2020
4

re; perso j'ai toujours la plus extreme mefiançe pour les mouillages sur bouèes en dehors bien sure des grosses tonnes de la marine ! lors des soirèes de beau temps dans certains mouillages sur bouèes je suis toujours perplexe de voir de gros et beaux voiliers ammarès par un simple bout à qui je ne confierais meme pas mon annexe ;bien sure en general il ne se passe rien mais en cas d'orage imprevu l'adition peut etre salèe! si vous avez une bonne ancre avec suffisament de chaine ( eventuellement un emerillon fiable perso j'aime pas) mouillez!! en cas de coup de chien brutal vous deraperez peut etre mais recrocherez plus loin la plupart du temps et votre alarme de mouillage vous informera! un mouillage sur bouèe qui lache quand vous dormez en general vous n'avez pas le temps de reagir avant d'etre au plein

09 juil. 2020
-13

promis j'ai rien démonté ... nan des fois que l'on m'accuse, suite à mon post au second degré sur un bateau qui était pas loin de finir à la cote! :D

Ce propriétaire est malin, car son bateau va être déclaré épave, c'est certain, et il a récupéré sans doute pour 10k€ d’électronique (valeur revente 4-6k€) et l'expert indemnisera de toute facon a la valeur achat (ou contrat) si le bateau vient d'être acquis! L’électronique manquant sera présumé volé suite au naufrage.

Pour ma part, je ne verserais pas une larme devant ce sinistre: ce bateau est un produit low-cost de grande consommation, qui n'a strictement rien d'exceptionnel bien au contraire, qui vient d'être acheté donc sans attache sentimentale, le propriétaire sera indemnisé et tout le monde sera content.
Je ne dirais bien sur pas la même chose d'un Swan de la grande époque bichonné par son propriétaire depuis 30 ans qui ne serait pas indemnisé/ ou mal indemnisé.

On ne compare pas un dessert de Pierre Hermé avec un Flanby premier prix de chez LIDL...

09 juil. 2020
6

on peut aussi se regaler avec un flanby;!tout le monde ne peut pas se payer un swan! perso voir un bateau se perdre me crèe toujours une peine infinie et pour beaucoup de marin ça laisse un souvenir indelebile, apres les calculs d'apoticaires ont peu d'interret

13 juil. 2020
0

@captain watt:tt a fait d’accord

09 juil. 202009 juil. 2020
4

Hello,

Je ne retire pas ce que j'ai dis plus haut. Quand je vois un bateau à la cote, quel qu'il soit, ça me fait mal au cœur.

Cela étant dis, ces fils servent effectivement de rappel pour ceux qui ont leur bateau au mouillage à l'année.
Je me souviens d'un fil qui racontais un bateau perdu en quelques minutes à Méjan lors d'une largade (Méjan = mouillage ouvert), c'était assez terrible, le propriétaire c'était rendu sur les lieux rapidement, mais n'avait rien pu faire, il a vu son bateau détruit par la mer en quelques minutes, je pense que ça lui est resté gravé à vie et qu'il en à tiré la leçon.

J'ai eu moi même mes bateaux au mouillage pendant quelques années avant d'avoir une place de port, et c'était ma hantise de retrouver le bateau à la cote, je regardais la météo quotidiennement, et j'assurait une surveillance de la ligne de mouillage en dessous et au dessus de l'eau, avec des amarres mixtes cordage et chaîne.
Pourtant j'étais certainement au meilleur endroit de toute la région Toulonnaise, sur un corps mort au lazaret (pour ceux qui connaissent le coin)
L'hiver, à chaque coup d'EST fort, j'allais sur place et je découvrais sur le chemin plusieurs bateau dans les rochers

Donc, pour rappel, quand on a son bateau au mouillage, on surveille la météo tous les jours et en cas de doute, on rentre son bateau au port. Il vaux mieux payer une nuit "pour rien" que de perdre son bateau.

De mon point de vue, et c'est ce que j'avais fait la dernière fois que j'ai été au mouillage, le mieux est d'utiliser le corps mort les six mois d'été et de prendre un contrat d'hivernage pour les six mois d'hiver. ça se trouve très facilement dans la région (par exemple à Bandol) ça permet de dormir tranquille et de profiter plus facilement du bateau hors saison.
C'est un peu plus cher que le corps mort toute l'année, mais c'est nettement plus sécurisant.
A défaut on surveille la météo et on rentre au port dés que nécessaire.

Bien sur c'est plus facile quand on habite près du bateau. Quand on est loin sans possibilité de se rendre à bord en cas d'urgence, l’hivernage dans un port ou à sec me parait indispensable.

Tout cela AMHA comme on dit.

09 juil. 2020
0

Oui mais là on n’est plus en hivernage.
J’ai vu un bateau qui a été à la côte à Bandol début mai juste après l’hivernage et il y a des beaux coups de vent à cette époque.
Le propriétaire habitait à une heure de route, même avec une balise GPS on arrive trop tard.
A Porquerolles sur bouées dans le port la capitainerie surveille les amarres deux fois par jour en cas de coup de vent, mais c’est 400€ par mois 🤑 et pendant l’hivernage les bouées sont démontées.

09 juil. 2020
-1

Bien sur l'hivernage à flot ou à sec ne résout pas tout, mais une bonne partie.
Il est vrai que les coups de vents de printemps sont parfois très violents, c'est pour ça que en dehors de l'hivernage, il faut rester vigilent et surtout anticiper au max. Les coups de vents sont généralement annoncés quelques jours avant, donc il faut pouvoir agir vite et rentrer à l'abri, quittes à le faire pour rien de temps en temps si la météo à été trop alarmiste.

09 juil. 2020
-4

Un bateau, si pas de place de port, c'est port à sec ... beaucoup beaucoup moins de soucis!
et au final ça coûte bien moins cher car cela l’abîme nettement moins

09 juil. 2020
2

ça c'est comme d'hab des phrases définitives qui ne tiennent pas compte de la réalité...
Gérer un bateau au mouillage, c'est faisable et beaucoup le font, mais ça demande de la vigilance.

09 juil. 2020
1

Ou alors il devient plus qu'urgent de résoudre le problème des places de port!

09 juil. 2020
19

@Cedric83
Quel cynisme et manque d empathie rarement vu sur ce site!
Il n y a pas d échelle de valeur définie entre l attachement à un bateau type Swan et le produit low-cost c’est comme tu expliqué. Qui es tu pour juger ce propriétaire sur son attachement à son bateau? Peut être qu il rêvait depuis longtemps d avoir un bateau, qu’il a économisé durement etc...
Sur la question de l enlèvement de l électronique et revendue et remboursée par l assurance c est de la diffamation pure et en plus en public !!
Ta mentalité est minable et j espère bien jamais te rencontrer sur l eau...
Voilà c était mon coup de gueule

09 juil. 2020
5

Le Cédric est beaucoup plus tolérant et empathique avec lui même qu'avec autrui, lui d'abord.... les autres ne présentent un intérêt que dans la mesure où ils sont utiles à sa personne ! Comme toi Tapuni2, j'espère bien ne jamais le rencontrer sur l'eau... Mais il y a peu de chance que ça arrive, je ne fréquente pas la Méditerranée 🙄

09 juil. 2020
0

En fait quand tu lis @Cedric83 et @loupeis tu te dis que la mer ben c'est comme sur terre elle à aussi ses intégristes masqués ou pas... Enfin c'est comme ça, et comme dit @Tapuni2, il faut espérer ne pas les rencontrer :-) d'ailleurs il faudrait mettre les pseudos comme nom de navire, plus facile à repérer les ayatollah des mer de loin ! hahaha

10 juil. 2020
0

No comment.

12 juil. 2020
1

Ironsi Entre quelq'un (ma pomme) qui pense que lorsqu'on laisse un bateau sur une boule de mouillage aléatoire ou n'importe comment et qu 'on se retrouve à la côte comme beaucoup dans ces cas, il n'y a rien de surprenant. Et un autre qui se permet d'utiliser de tel mots devenus éléments de langage 2.0, pour désapprouver et se la jouer chevalier blanc tréS limite je préfère mes constatations .
Bon mouillage

13 juil. 2020
0

Je constate que tu fais surtout des généralités... ce qui résume bien t'as personnalité et les commentaires que tu fais. Bref passe ton chemin si tu es en permanence dans la critique. Sur wikipedia tu trouveras la définition de FORUM (paratage etc...) les défouloirs (ou refouloirs...) regarde plutôt du coté de Facedebouc :-) tu devrais trouver ton compte ! sinon je suis pas chevalier blanc mais plutôt darkside 2.0 :-)) ce sera d'ailleurs mon dernier message à ton attention, merci pour cette discussion instructive ! (c'est du sarcasme...)

13 juil. 2020
1

Si tu savais ce que je pense des intégristes et des ayatollahs je te garantie que tu serais pas déçu.
Pour quelqu'un qui semble me connaitre je crois que la ,il te manque quelques éléments. Je les mets au mëme niveau que les terroristes de la pensée. Sans sarcasmes.

09 juil. 2020
-1

Quand on tend le bâton c'est normal de prendre des coups...
Un peu radical le Cédric...
A sec pas forcément plus safe des fois ...un voisin a bien merdé ce matin et après avoir maté son cata a voulu bidouiller je ne sais quoi...on a entendu un grand bruit,le mât fraîchement posé s'est écrasé sur le bateau à côté en coupant à ras une de ses barres de flèche .
Miracle son mât à lui est resté debout...
Dangereux d'être au sec parfois...
Je ne ferai pas de photos et n'ouvrirai pas de fil je préviens.

09 juil. 2020
1

@rodrigue je suis sincèrement désolé d avoir parlé de pillage ce qui était faux

13 juil. 2020
2

si les plaisanciers connaissaient les critères retenus pour la construction des pontons ils ne dormiraient guere tranquille lorsqu'il y a un coup de vent serieux ... car ses critéres c'est "les assurances qui pairont" tel est l'argument de la legereté des installations .
Perso je suis plus tranquille de savoir mon bateau sur sa bouée bien abritée que dans une marina en cas de grosse tempete .. j'en ai eu la preuve lors de l'ouragan en 1987 en Bretagne ou les bateaux à Cancarneau ce sont retrouvé entasser les uns sur les autres au pieds de la ville close

13 juil. 2020
0

Quels sont donc ces fameux criteres??

13 juil. 2020
0

les critéres sont on ne peu plus simple : un poids au metre carré sur le ponton pour supporter les pietons ..point rien sur les vagues ,rien sur la force des amarres , etc
Je m'en suis étonné aupres de la DDEmaritime qui défini ces critéres obligatoire lors qu'une appelle d'offre pour la realisation d'un marina :reponse ça couterait trop cher il est preferabble que la marina soit démolie lors des tempetes qui peuvent avoir lieu tous les 30ou 50 ans ...et les assurances sont là dans ces cas .. il faut mieux donc etre bien assuré ..
Et l'on constate bien effectivement la casse dans les marinas lorsque ça souffle sérieux .

13 juil. 2020
5

Un critére intéressant est de différencier les mouillages sur bouées dans les abers et rivieres en eaux Bretonnes, des boules de mouillage ici dans le Sud.
Leur raison d'être originelle permettait au pêcheurs de laisser leur pointu entre deux pose de filet. Partant au matin avec le vent de terre, pour revenir aux marines,en soirée et nuit. Ou alors pour haler les bateaux sur la plage. Comme son nom l'indique un corps mort n'a rien de dynamique et ne sert qu'a un arret ponctuel dans sa fonction initiale.
L'utilisation en a été détournée faute de place dans les port et étendue à la plaisance . Mais vous ne trouverez ici aucun lieu vraiment abrité de tous les vents dans lesquels ils ont été installé. Pire tout ces endroits sont largement ouvert aux coups de Largade qui sont les plus dévastateurs selon notre trait de cote.

Alors qu'en Bretagne, beaucoup de mouillages forains abritent de nombreux bateau dans un cadre et relief adapté même en vertu des courants et marées.
D'ailleurs si je ne m'abuse peu d'entre eux se retrouvent au plain de maniére récurrente.
Ma critique va dans ce sens. Ici stationement sur corps mort égale un peu roulette russe.
Sauf à veiller de maniére trés assidu. Et encore. Comme cela a été dit.

14 juil. 2020
2

« Un corps-mort ne sert qu à un arrêt ponctuel »
Je n ai jamais lu ou entendu cette définition du corps-mort. Tu peux parler de boule de mouillage dans le sud ou de mouillage sur corps-mort dans le nord, il s agit de la même chose.

13 juil. 2020
0

En dehors du débat qui ne sert pas trop le sujet, je vous rappelle que lorsque vous souhaitez posséder un bateau, la seule proposition est de le mettre sur corps mort.Pas de place au port....
On paye pour ce service.

La location de corps morts est tenue par des autorités (in)compétentes .

Si elle ne tiennent pas avec un coup de mistral c’est simplement que l’entretien ou l’installation est défaillante.

Pour moi c’est l’assureur du loueur de ces bouées qui doit tout prendre en charge, les amarres du bateau n’ont pas lâchées selon ce qui est écrit.

A lire certains on a l’impression que ces bouées sur corps morts poussent naturellement comme les champignons. Ben non, c’est un business lucratif dans le région, et ça me fait mal de lire les inepties que certains peuvent sortir par ignorance ou méchanceté.

Steph

13 juil. 2020
0

Euh Steph, il n y a pas de loueur de bouées ici, il s agit de bouées légales payant redevance au trésor public

13 juil. 2020
0

C’est bien des bouées qui ne sont pas là par hasard?

Elles sont donc tenue d’être conformes non?

Pour mon premier bateau, je recherchais une place, le nombre de propositions de locations de bouées ne manquaient pas, ça m’avait marqué.tout le monde pouvait m’en trouver une pour une modique somme annuelle..

L’ennuyeux c’est que quand elle n’est pas entretenue c’est la faute de qui?

Et ça m’énerve que l’on ne puisse pas prendre un coffre en toute sécurité alors que les ports sont saturés et de lire des absurdités sur le pauvre mec qui a vu son bateau s’échouer..

13 juil. 2020
0

LE propriétaire a pris la première bouée venue peut être dimensionnée pour un 9 mètres, ce mouillage, perte de 2000 € pour son propriétaire légal, est perdu. Par ailleurs toute trace de la bouée ayant disparu, la victime collatérale n à plus que ses yeux pour pleurer

13 juil. 2020
1

Ayant disparu... 👀

13 juil. 2020
0

Tu ne comprends pas, relis mes messages

13 juil. 2020
0

Je confirme ce que Jean explique. Les bouées dont il est question sont des bouées qui sont mises sur des blocs normalisés par l ex DDE - en l occurrence celle de Toulon- qui octroie des AOT parfaitement légales.
Après ce sont aux titulaires de ces AOT de surveillez que l ensemble du mouillage -chaines,manilles,orins etc ... soit en bon état et peut supporter le bateau pour lequel a été délivrée une AOT.
Donc pour @Steph83 , non tu ne peux pas prendre n importe quelle bouée et faire confiance aveuglément. De plus sur cette zone ,trop souvent des plaisanciers qui ont par ailleurs une place au port viennent « squatter «  sur une de ces mouillages en AOT sans aucune précaution, emmêlant les amarres quand ils ne les emportent pas, alors qu il est très facile de mouiller à 100 m de cette zone, sur fond de sable.
Et c est au titulaire de l AOT d en supporter les inconvénients.
Amicalement

14 juil. 2020
0

Je le sais trop bien, c'est justement ce que je trouve complètement aberrant.

14 juil. 202014 juil. 2020
0

pour ma part je gere une zone de mouillage ,lorsqu'un plaisancier de passage prends une bouée pour une nuit ,celà ne nous dérange pas du tout et tout ce passe bien ..et parfois à l'occasion on nous remercie

par contre le skutter de longue durée c'est gendarmerie maritime ,occupation de CM illicite ,135€

14 juil. 2020
0

@calypso again

Il n y a pas de gestionnaire
Deja quelqu un a créė un groupe WhatsApp c bien.

13 juil. 2020
0

Comme le dit loupeis il y a deux mondes, ici disons entre Marseille et menton il n’ y a aucun mouillage tout temps. Normalement une bouée sérieuse résiste au mistral et coup d est, mais aucune ne peut résister à une largua de quand les routes côtières basses sont inondées et la prom de Nice fermée

13 juil. 2020
0

Ces bouées ne sont pas faites pour accueillir des bateaux lors des coup de vents s'elles ne sont protégées de la mer.
Déja que rien qu'avec un peu de fetch , ou grosse rafales certains se brisent faute d'entretien, quand ce n'est pas les amarres qui se brisent àcause des raguages sans surveillance. A Port Cros par exemple ou Porquerolles, j'ai passé pas mal de coup de vent sur des bouées mais en abri relatif et avec du matériel sérieux, portuaire. Je suis quand même surpris que l'on incrimine ces temps ci autant de bris des corps morts eux même. Même si j'en ai vu un il y a peu.

13 juil. 2020
0

Merci de compléter le cas échéant, il y a d w en e port Miou , payant,Porquerolles et Port Cros, Agay payant avec service à l américaine, déposé par semi rigide, courtoisie, collectes des poubelles etc

Pour un vacancier, ce que j étais jusqu’en 2018, le budget de quelques nuits sur bouée était acceptable vue la liberté de quitter son bateau sans arrière pensée plus à Agay la dépose repose sans annexe si on part un jour ou deux

Pour un retraité ça devient hors de question d aligner des nuits à 20 €

13 juil. 2020
0

Voici la réglementation

Pour steph

www.var.gouv.fr[...]03.html

Il y a 2 ou 3 jours 2 coucous a couple ont passé la nuit sur la bouée voisine de la mienne, je leur ai demande d aller mouiller à 200 mètres, je me suis fait insulter.

Deux vedettes une 35 pieds une 30 pieds, pieds total 15 tonnes.

Si un de nos mouillage est détruit, on fait quoi, à part porter plainte ?
Remettre le bateau sec : €€€. Au port €€€ ?

14 juil. 2020
0

Je confirme pour les avoirs vu aussi.. mérite une bonne paire de claques c’est idiots... en tout cas si possible laisser un canot quand on part de la bouée... comme dit jean ça doit freiner les ardeurs.

14 juil. 2020
0

Me concernant on ne m'a proposé que des bouées déjà placées, prêtent à la location....

13 juil. 2020
0

J ai lu aussi un projet de mouillage GRATUIT 🧐 qui serait posé par la mairie de Cannes entre les îles de lerins

13 juil. 2020
1

je ais le parallèle avec un "atterrissage dur" sur un avion. C'est plus tard que le train va casser.
le fait d'être à couple sur une bouée va exercer des efforts non prévus sur celle-ci en particulier si vent, houle, ce qui va la fragiliser.

13 juil. 2020
0

actumaritime.com[...]uerite/

Ca suffit c l heure de la sieste

13 juil. 2020
0

😬😩😟

Gestion et exploitation de la ZMEL : gratuité du mouillage

L’exploitation de cette Zone de Mouillage et d’Équipements Légers sera gérée en régie, c’est-à-dire par directement par la ville de Cannes et son service maritime. Par ailleurs, elle a souhaité que son usage ne sera pas subordonné au règlement par l’usager à une redevance pour services rendus.

En cours d’année, la commune pourra toujours réviser l’exploitation de la zone en choisissant un délégataire ou en rendant payant le mouillage, mais après avoir eu l’accord des autorités préfectorales.

13 juil. 2020
3

remplacer "pourra" par "va".
m'étonnerait que cela reste gratuit longtemps......

14 juil. 202014 juil. 2020
1

Jlw as tu eu l'occasion de voir s'ils avaient pu sortir le canote de cette fâcheuse situation ?
Désolé d'avoir un peu pourri le fil par quelques réactions épidermiques déplacées.

14 juil. 2020
0

@ loupeis

J y retourne demain après midi, je regarderai, j espère qu ils l ont enlevé, il y a eu un mistralou F 6 entre temps et demain 6/7

Là où il est ca donne un méchant clapot

14 juil. 2020
0

Il et toujours là...

14 juil. 202014 juil. 2020
0

Merci.

Ça doit négocier dur avec les assurances et le remorqueur. Si ce dernier est professionel peu être des questions de disponibilité.
Pour une assurance j'imagine que le dossier va être épluché dans les détails, à commencer par un titre officiel d'occupation du poste et recherche de la cause. Bris de la chaine ou des amarres du bateaux.
Desquels le propriétaire sera de toute façon responsable et ne conditionnera pas sa prise en charge du 'désenchoument'et du remorquage.
Plutot une clause 'tout risque' dans le contrat. Je ne sais pas comment ça peu fonctionner.

14 juil. 2020
0

Le Propriétaire du D34 qui avait été à la côte à Bandol a raconté un bobard à son assurance, sinon elle remboursait pas.
En plus il a essayé de me vendre son épave 🤨 mais bon il flottait encore..

14 juil. 202014 juil. 2020
0

Un marin solidaire. Il t'a vu désœuvré à pied sur la gréve et ça lui a fait peine 😁. Ça partait d'un bon sentiment.
Il y en un comme ça en ce moment dans le golfe. Un First 35 new generation, rentré de Corse aprés une dévastation, et une réparation totalement catastrophique.
Le gars a demandé à un copain de tout reprendre, parcequ'il allait le remplacer ensuite. Mon cop a dit 'non merci trés peu pour moi'.
Mais il est en répa.

14 juil. 2020
0

@calypso, je connais bien la Bretagne ou j ai tout appris, ne pas comparer un mouillage semi ouvert assez rouleur avec une météo facilement brutale et vos peinardes rias

14 juil. 2020
2

JeanLW c'est évidant ... La Bretagne c'est mieux à tout point de vue 😊

14 juil. 2020
1

Pour se baigner 😬👎😥

14 juil. 2020
3

Au début elle est un peu fraîche mais après elle est bonne (le marin Breton du Titanic).

15 juil. 202015 juil. 2020
0

Terminé

15 juil. 2020
0

Ont ils au moins tenté quelque chose ?

15 juil. 2020
0

Quel gâchis !!!

16 juil. 2020
1

Aucune entité administrative, que j ‘ai pourtant harcelé n’ a jugé que ça les regardait, donc il va y avoir du fuel, des produits divers et une coque réduite en miettes qui va polluer ce rivage pour des années

A ma connaissance rien n’ a été tenté, le bateau était amha sauvable les jours suivants, balloons gonflables et puissante vedette Snsm ça serait sorti je pense, enfin le patron de la Snms le pensait aussi

16 juil. 2020
2

C’est lamentable. Je ne comprends pas pourquoi on laisse faire ça. Le bateau est immatriculé, on retrouve son proprio et on lui envoie la facture.
Après un accident de la route on ne laisse pas l’épave sur le bas côté.

18 juil. 2020
-1

C'est cela qu'on nomme une affaire rondement menée, du début à la fin. La recette est simple.
Tu abandonnes une belle unité sur une bouée que tu ne connais pas avec du vent fort à venir.
Une fois celle ci couchée à la côte, dans l'esprit du reste, tu ne fais surtout rien pour regler le problème.
Et tu attends qu'on te plaigne, au mieux qu'on te rembourse.

19 juil. 2020
0

Il y a quand même des personnes qui font des choses, puisque il est désarmé par son proprio voir plus haut (ou pillé ?) en tout cas à hier il n'y avait plus de mat et vu la taille ce n'est pas un truc qu'on fait de nuit avec son zodiac.
Au tout début il était certainement récupérable bien que la quille faisait la gueule.

Ce qui était étonnant c'est que l'ancre était bien rangée, mais s'il était sur une bouée on le comprend. Mais il n'y avait pas non plus d'amarres cassées ou quoique ce soit à l'avant, tout bien propre.
Et a l'arrière du matériel de sécurité sortie et laissé comme ça.

19 juil. 2020
1

Pas surprenant il a supprimé toute trace de la bouée pour ne pas avoir le propriétaire de cette bouée sur le dos. À mon humble avis

19 juil. 2020
0

Sur la dernière photo on voit une espece de bouée jaune en avant du bateau. Un peu comme une marque de chenal on dirait.
Pour le mat, seule une grue soit sur une barge flottante, ou sur un camion si un acces par le littoral ont pu faire la manoeuvre.
Ou alors le mat est tombé, ou alors il y en a qui sont venu se servir en metal en le faisant tomber. Ou pour piller les voiles. C'est peu la désolation tout ça.

19 juil. 2020
1

La bouée jaune est pur la protection des baigneurs ! Aucune bouée du mouillage n’est jaune 😎

19 juil. 2020
0

Il ne s'etait pas accroché la dessus quand même ? Par erreur ou je sais quoi.

19 juil. 2020
0

Il a du l'accrocher au passage?

19 juil. 2020
0

Non un copain l a vu sur une bouée de notre zone, vous croyez qu un pro va amarrer un 41 pieds sur une bouée de plage ? Et il s agit d une série de bouée protégeant une plage privee

19 juil. 202019 juil. 2020
1

Donc, c'est ça, si il avait une bouée jaune sur l'avant, il l'a accrochée au passage avant d'aller à la cote.

C'est un beau gâchis.

Il est possible que une fois, l'amarre rompue et le bateau à la cote, le propriétaire ai laissé le bateau se perdre pour éviter les tracas de la longue remise en état, en étant bien assuré, il préférait, peut être, le remboursement. Enfin, ce ne sont que des suppositions.

19 juil. 2020
1

On a pas su si le corps mort s'était rompu ou une amarre qui aurait cédé.
Bon ça ne changera plus rien. On peut se demander pourquoi on a pas remuer ciel et terre afin de vite le sortir de là, c'est surprenant quand même.

19 juil. 202019 juil. 2020
0

Jlw Ok.

19 juil. 2020
0

J'ai vu ça il y a pas mal de temps.
Un arpège qui a fini sur le sable avec toutes les bouées jaunes.

19 juil. 2020
0

il y en a bien qui prenaient ma bouée d'orin automatique pour un corps mort .
plus rien ne m'étonne
alain

19 juil. 2020
0

On sait anneau rompu sur le bloc

19 juil. 2020
21 juil. 202021 juil. 2020
0

Ont ils dégagé l'épave ?
Vu ce matin sur un doc officiel collé et duement tamponné par un port, sur une épave qui avait été sorti de l'eau et mis à l'amende dans un recoin. Je pense que ces directives s'appliquent aussi au domaine maritime élargi hors d'un port. Sans savoir du tout d'ou venait celui que j'ai vu ce matin.
Section 2 : Dispositions relatives aux navires abandonnés et aux épaves
Article L5242-17 En savoir plus sur cet article...

En vue du sauvetage d'une épave maritime au sens des dispositions du chapitre II du titre IV du livre Ier de la présente partie, ou de la suppression des dangers présentés par une telle épave, il peut être procédé :
1° A la réquisition des personnes et des biens, avec attribution de compétence à l'autorité judiciaire, en ce qui concerne le contentieux du droit à indemnité ;
2° A l'occupation temporaire et à la traversée des propriétés privées.

Article L5242-18 En savoir plus sur cet article...
Modifié par Ordonnance n°2011-204 du 24 février 2011 - art. 5

Lorsque le propriétaire de l'épave est inconnu ou lorsque, dûment mis en demeure, directement ou en la personne de son représentant, il refuse ou néglige de procéder aux opérations de sauvetage, de récupération, d'enlèvement, de destruction ou à celles destinées à supprimer les dangers que présente cette épave, l'Etat ou l'autorité portuaire mentionnée à l'article L. 5331-5, selon le cas peut intervenir d'office, aux frais et risques du propriétaire.

21 juil. 2020
-3

Un de moins et un peu de matériel sur leboncoin...
la pollution me révolte, le propriétaire devrait être condamné... il est responsable, on ne laisse pas un bateau sur corps mort sans surveillance, surtout si celui-ci est en mauvais état.

21 juil. 2020
1

Au dela des reactions un peu véhémentes et subjective qu'on doit pouvoir s'autoriser il est bon d'élargir la compréhenssion pour progresser et analyser. Sans quoi on est comme ceux qui vociférent h24 par principe.

22 juil. 2020
0

Je pense que cela peut malheureusement tous nous arriver, même avec de l'expérience

J'ai la chance de naviguer sur le beau et gros bateau d'un ami comme plusieurs autres équipages qui participent tous les ans à son odyssée aller et retour vers la Grèce depuis des dizaines d'années.
Une année on l'a équipé avec une ancre haute performance portée aux nues par plusieurs revues ... On avait déjà 100 m de chaîne.
J'ai cru devenir idiot avec mes mouillages cette année là. Au passage de chaque ferry, le bateau mouillé cul au quai se retrouvait contre le quai. L'ancre a dérapé d'innombrables fois. je n'osais plus quitter le bateau au mouillage. Je ne me baignais pas à plus de 10 mètres pour pouvoir toujours le rattraper à la nage. Un jour que le fond était assez plat sur plusieurs miles, l'ancre a une fois de plus dérapé et j'ai alors pu tester que sur fond plat et dur, elle n'arrivait pas à replanter contrairement aux fameux essais soit disant "officiels". J'ai été soulagé de donner le bateau en bon état à l'équipage suivant.
Au retour du bateau, tous les équipages se sont retrouvé pour une bouffe. Quelle surprise de découvrir qu'on avait tous ressenti cette impression d'être devenu mauvais depuis qu'on avait cette ancre. Aucun d'entre nous n'avait jamais eu de tels problèmes de mouillage auparavant. La femme du propriétaire qui adore plonger en apnée nous a raconté le comportement curieux de cette ancre au fond. Elle dérapait en se couchant sur le côté et pouvait ensuite glisser éternellement sans se planter. Le lendemain, on l'a débarqué et installé comme souvenir dans le jardin du propriétaire.

Depuis, on nous a expliqué que notre ancre de 20 kg n'avait pas assez de plomb dans sa pointe mais on ne souhaite pas vraiment réessayer ... On a retrouvé notre sérénité habituelle avec la bonne vieille delta (certifiée Lloyd). Et quand je vois maintenant une de ces ancres haute performance sur un davier, j'ai une pensée pour le propriétaire en lui souhaitant beaucoup de chance.

Tout ça pour dire qu'avec du recul, on a eu vraiment beaucoup de chance qu'aucun d'entre nous ne mette le bateau à la cote pendant ces trois mois de galère. Notre seule faute était d'avoir cédé aux articles élogieux des revues avec essais sur fond de sable ... Malheureusement, il n'y a pas que des fonds de sable sous nos ancres.

22 juil. 2020
0

Une Bruce ? Un danger public pratique à l étrave c tout !

22 juil. 2020
0

Un nom, pour éviter que l'on achète la même....
c'est une avec arceau?
merci

23 juil. 2020
0

Ni une Bruce ni une avec un arceau. Fabriquée en france, elle avait du rouge sur les côtés et a heureusement disparu des catalogues de nos ships. Le propriétaire du bateau, influent dans le droit de la plaisance, a énergiquement interpelé le fabricant sur un salon nautique et a informé les chaînes de diffusion. Le fabricant ne pouvait plus prétendre que son ancre était haute performance. j'en vois cependant encore quelques unes sur des daviers ...

Même dans la pelouse du jardin, la pointe n'arrivait pas à pénétrer le sol... Lester la pointe n'aurait pas suffi à régler son problème de mauvaise géométrie.

23 juil. 202023 juil. 2020
0

Avec du rouge sur les côtés c’est la Brake de MPI, non?

Elle est toujours commercialisée.

www.bigship.com[...]ke-40kg

Peut être que 20kg c’est juste en taille si c’était un gros bateau.
Pour être serein, le minimum c’est de doubler le poids par rapport aux recommandations constructeurs...

23 juil. 2020
0

Euh ... pour être serein je devrais avoir une ancre de 24kg sur mon 34´. Je suis déjà très serein avec une 16kg et je regrette de ne pas avoir pris une 14kg vu la tenue excellente de ma Kobra2.
Faut quand même pas exagérer, le but c’est de naviguer et le poids c’est l’ennemi.
Sinon elle est en solde, à ce prix on doit l’acheter au poids.

23 juil. 2020
0

Ca y ressemble mais à l'époque, la pub affirmait qu'elle était plus efficace que les ancres du même poids.
N'ayant jamais dérapé de plus de quelques mètres avec une Britany ou une Delta du même poids, on ne s'était pas méfié.
Sur l'image, on voit que la pointe ne pointe pas vers le sol et que si le sol n'est pas mou, il y a peu de chance que la pointe rentre dans le sol. L'augmentation du lest en plomb de la pointe n'est qu'une amélioration. On a vu qu'elle se mettait souvent sur le côté et qu'elle était alors très stable dans cette position en attendant de rencontrer du sol très mou.
Elle est certainement très efficace dans du sol mou si ce n'est la meilleure. Mais, je pense qu'elle doit avoir du mal à s'enfoncer s'il y a beaucoup d'algues ou des herbiers de posidonie. Dans ces conditions, la Britany et la Delta s'enfoncent parfaitement dans les herbiers et crochent parfaitement dans le sol.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer