meilleur endroit pour une survie...

le précédent proprio avait sa survie (largement périmée) au fond d'un coffre, moi j'envisage d'en acheter une de 8 places (une seasafe probablement, bateau sous pavillon belge)...
la question est double :
1- où la mettre, coffre (grands coffres, sans problème), balcon arrière (pratique mais faut acheter des chandelier en inox et ça doit pas être donné, mais je suis pas renseigné...), sur le pont, à l'avant ou à l'arrière du mat (pratique , pas cher, mais pas super esthétique)?

2- vaut mieux en sac ou en contenair ?

Bon ben merci de vos idées, si en plus quelqu'un a une idée de prix de l'attache au balcon arrière...un double merci...

L'équipage
18 mar. 2009
18 mar. 2009
0

conteneur
je suis un inconditionnel du conteneur

pour la fixation sur balcon arrière il y a eu un fil il y a peu de temps essaye avec la fonction "recherche" avec plusieurs mots clefs tu devrais retrouver ce fil assez complet avec photos

18 mar. 2009
0

emplacement ...
amha, c'est dans le cockpit, sous le barre ou sur une jupe arr.
mais pas au fond d'un coffre !
sur le rouf, beaucoup de fardage et il faut un sérieux amarrage ...
en conteneur, bien plus résistant aux chocs fréquents en bateau

18 mar. 2009
0

aussi
un probleme de ragage a l'interieur du sac.Jeff.(experience vecu...)

18 mar. 2009
0

Ca dépend aussi du poids du bateau

la meilleur place est probablement à l'extérieur du balcon arrière. Il n'y a qu'à larguer et ça libère les coffres. Sur un bateau de 5 tonnes, pas de problème.

Sur un bateau de 2500 Kg comme le mien, je trouve que 30 kg à 1 m de hauteur en porte-à-faux de la carène n'est pas bon.

Sur le pont à l'avant ? Beaucoup le font, mais ça masque ma vision depuis le carré. Et c'est encore 30 kg en l'air quand on s'en passerait bien quand ça remue.

Bref, je l'ai remise dans son coffre prévu pour, qui est mieux centré et au raz de l'eau.

18 mar. 2009
0

Sur le pont
en me faisant la remarque que le jour où j'en aurai besoin (jamais j'espère) c'est que ce sera la panique totale. Je ne me vois pas sortir 48 kg (Seasafe 8 places en conteneur) d'un coffre dans ces conditions. Alors dehors...et tant pis pour le fardage.

18 mar. 2009
0

MEILLEUR ENDROIT POUR UNE SURVIE ?
Pffff...Trop facile la devinette !

&gt&gt&gt Rester chez soi bien au chaud sous la couette !

18 mar. 200916 juin 2020
0

La mort dans l'âme !
Sur le roof en avant du mat: pas de place ailleurs
Mais bon sang! j'ai hésité longtemps !!!!!
Amitiés
Joël

18 mar. 200916 juin 2020
0

Pose toi la question
tu as pris la bôme dans la figure , tu es à moitié sonné, en plus tu as un bras de cassé.
Ton bateau coule, puisqu'il faut attendre le dernier moment pour monter a bord du radeau.
tu n'as avec toi que ta compagne ou un enfant , tu dois larguer l'ensemble seul.
Voilà ma réponse est dur la photo

18 mar. 2009
0

oui
mais, a la question posée, j'ai pas trouvé d'autre réponse. :-)

18 mar. 2009
0

ouiii
:-)navire côtier mais et si monsieur veut aller lion il a le droit avec n'importe quel navire toi tu doit avoir un gros navire qui reste au port ;-)

18 mar. 200916 juin 2020
0

Tableau ar ou jupe
Bonjour
Comme sur la photo d'AICA.
Facile à mettre en oeuvre sur le balcon et tableau arrière(Cf photo). Facile à larguer (fixation par sangle).
Le support en tube inox a été réalisé par un artisan soudeur à partir des côtes d'un support du commerce. Moitié prix!...
Sur notre nouveau bateau le radeau est sur la jupe arrière et c'est sûrement moins commode à mettre à l'eau.
Cordialement.

19 mar. 200916 juin 2020
0

c'est une impression
voir la photo

18 mar. 2009
0

C'est un concours d'horreurs ?

:mdr:

18 mar. 2009
0

Bonne question.
Mes réponse :
1°) Si c'est ce genre de risque que je dois prendre en compte, je reste à terre, sous ma couette (le linge de lit, pas la coiffure :-) )

2°) et en cas de choc du tableau arrière contre l'angle d'un container qui ferait tomber ta survie, tu as prévu quoi ? :mdr:

3°) de toute évidence, ton navire est destiné à des navigations côtières. En ce qui me concerne, lorsque je ne suis pas seul, les passagers "fragiles" sont équipés de leurs gilets. Ainsi, le problème de savoir si ils sauront déclencher l'ouverture de la survie, puis monter dedans et m'abandonner à une fin atroce (puisque je ne suis pas en état de monter dans la survie) ne se pose pas.

18 mar. 2009
0

Non, non,
Non seulement ce n'est pas péjoratif, mais j'ai pu constater que l'immédiateté de l'exigence de la navigation côtière était très supérieure au délai accordé par la navigation hauturière. :-)

J'ai un petit, qui navigue, avec sa survie "réglementaire" dans un coffre, accessible en quelques secondes sur un coup de colère. :pouce:

Le "monsieur", y fait comme y veut, mais si il en est à appréhender la configuration..."pessimiste" qu'il évoque, je m'interroge : le risque d'occurrence n'est-il pas en dessous du raisonnable ou, dit autrement, jusqu'où s'arrêtera-t-il ? :reflechi:

Enfin, une particularité, selon moi, de la navigation côtière c'est que, contrairement au grand large, un gilet peut apporter en cas de naufrage un accroissement non négligeable des chances de sauvetage.

Amha.

19 mar. 2009
0

AICA, t'as vraiement pas de chance dans la vie...
Si le jour ou ton bateau coule, c'est le même que celui ou tu te casses une jambe et te fraquasse la tête avec la baume (fallait pas emmener la belle mêre que t'essayes vainement de noyer depuis 10 ans, que tu as déjà loupé 5 fois, qui s'en ai rendu compte et qui maintenant veux se vanger).

Francement faut avoir le mauvais oeil :-D :-D :-D
ou y a vraiment des bateaux qui portent la poisse (heureusement que les chauves-souris enragées sont rares).

19 mar. 2009
0

AICA,
sur la photo, on a l'impression que ton radeau déborde un peu du bateau : ne crains-tu pas de l'accrocher contre un quai ou lors d'un amarrage à couple?

04 juil. 2012
0

ouais joël, mais vu ta carcasse au rappel, ça ne pose pas de problème :acheval: :acheval:

18 mar. 2009
0

la mienne est sur le tableau arrière
mais avec un bateau de 15 tonnes et un tableau arrière de 1,90 m de haut et 4 m de large, c'est pas vraiment un pb, ni une référence

en tout cas, il faut qu'elle puisse être mise à l'eau facilement et par un homme seul continuant à diriger le bateau, sinon sa meilleure place est sur l'étagère du marchand

amicalement

18 mar. 2009
0

le gilet
je le porte aussi en permanence
Zanaran: C'est le port de Dinan sur la photo ?

19 mar. 2009
0

Pas top
Salut
Chez moi, pour le moment pas équipé mais un support est monte sur le roof devant le mat et je crois bien que je vais le déplacer car bien souvent lors des virements l'écoute vient se bloquer à la base de la fixation...
J'imagine lors d'une manoeuvre un peu musclée la survie catapultée dans les filières par le génois.

18 mar. 2009
0

sur la jupe sur le tableau
Du moins c'est ce que je croyais jusqu'au jour ou un bateau de connaissance c'est fait rentrer dedans par un cargo et par l'arrière. La survie a été écrabouillée et ils s'en sont sorti avec l'annexe. Ca ne doit pas être réglementaire ça ! Chance il n'y avait pas un fonctionnaire à l'horizon et ils n'ont pas été sanctionnés. L'annexe n'est pas autorisée pour le sauvetage non ? ;-)

19 mar. 2009
0

Accessible et mise à l'eau facile.
Je prends toujours aussi l'exemple d'un couple : dans l'accident qui entraîne la nécessité :Monsieur, supposé être le plus musclé, est sonné ou a u bras cassé. d'évacuer le yote, ilm reste Madame qui sera bien incapable, seule (plus le stress, facteur très important à ne pas oublier), sera physiquement incapable de sortir la survie d'un coffre.
Autre exemple que j'ai déjà cité ici : mon club de voile acheta un Sun Légende 41 il y a une quinzaine d'années. Ce bateau armé en première catégorie et ayant 10 couchettes, était équipé d'une survie Cl 2 lourd dans un coffre. Essai de sortie au port : 15 minutes à 3!!!!!
Alors même avec des équipiers en forme, lorsque l'on a que quelques minutes tout au plus, il en manque quelques unes.

Quant à l'idée de se fier aux brassières gonflables en côtière, il est évident qu'elles font flotter, mais ne permettent pas de nager efficacement (et qui est capable de nager sur un ou deux milles?), mais elles feront vite flotter des cadavres à cause de l'hypothermie. En Manche, même en été, la durée de survie ne dépasse guère une heure.

Conclusion : la survie, même en dessous de 6 milles, est indispensable et doit être placée de manière à être mise à l'eau sans problème, presque d'une seule main!

19 mar. 2009
0

Il ne faut pas comparer des carottes et tournevis.
On ne peut comparer un bateau de 10 places, équipé en classe II lourd et un bateau de taille plus "raisonnable" qui sera, j'espère, équipé d'une survie de dimension adaptée à sa dimension (après tout nous naviguons avant tout sur des bateaux et non pas sur des vedettes de sauvetage).

Certes, il est impossible à une personne seule de manipuler une classe II lourd etc..., mais, en revanche, ce ne sont pas les solutions qui manquent pour l'implanter de manière pratique et sécuritaire sur un bateau dont la dimension est adaptée.

La même survie sur un 25 pieds serait une hérésie.

A l'inverse, sur un navire de taille raisonnable, les survies sont (devraient être...), elles aussi, de taille raisonnable, plus compatible avec leur manipulation, ce qui peut permettre de déterminer d'autres emplacements mieux adaptés à la dimension et à l'équilibre du bateau.

Sur le plan de la force physique, je crois comprendre que vous postulez que, en cas d'urgence, la force physique de "Madame" serait moindre qu'en temps normal.Ce postulat n'est pas le reflet de la réalité. En cas d'urgence, de peur, les capacités physiques sont au contraire très largement augmentées. C'est, en revanche, le raisonnement qui est altéré ce qui impose de prévoir une extraction directe de la survie, sans sophistication.

Personnellement, je préfère, de loin, ranger ma survie dans un coffre dont elle peut être extraite directement, en un seul mouvement, plutôt qu'à l'extérieur, enserrée par des bandelettes métalliques au déverrouillage mystérieux (pour Madame), souvent équipé (le déverrouillage) d'un cadenas antivol laissé en place par mégarde.

Mais, chacun fait comme il veut.

19 mar. 2009
0

Expérience récente
J'ai un ami qui se prépare en ce moment à traverser le Panama sur un OVNI 395.
Il vient de relier Panama depuis les Antilles et durant cette traversée a subi des vents de 35/40 nds et des vagues de 5m.
Le bateau naviguait au portant sous pilote et l'équipage manoeuvrait à l'avant pour réduire un peu de toile quand une deferlante est venue frapper l'arrière du bateau.
Une sensation de ralentissement du bateau et un sifflement suspect à attiré l'attention du skipper . Le radeau qui était dans un coffre de la jupe a été littéralement éjecté de son coffre, puis relié au bateau par son bout s'est déclenché et gonflé.
Le bateau, en surf de 10 a 12 nds n'a pas remorqué longtemps cette subite annexe. Le bout s'est rompu......ADIEU survie !!!!!
Alors, emplacement idéal ?
:reflechi:

Marc

19 mar. 2009
0

curieusement sur le bon vieux First 30 il y a un emplacement
ad hoc sous la barre avec un couvercle qui s'enleve en 5 secondes
j'y avais mis un cl 2 lourd en 2002

c'est dommage que les bonnes idees s'évaporent au fil des ans

les survies suspendues à l'exterieur, bof, trop vulnerable

04 juil. 201216 juin 2020
0

Bonjour, je viens de me fendre d'une Seasafe cotière 4 places ISO en conteneur.
Il y a un beau coffre, je suppose prévu pour, "dans" ou "sur" la jupe, comme vous voulez, (voir tof: entre le nom du bateau et la jupe elle-même)

Je me pose la question de savoir si c'est vraiment l'endroit idéal (je n'en vois pas d'autre). Le problème serait de sortir le bib du coffre car le conteneur n'a pas de poignée et ça glisse surtout quand c'est mouillé.

Je pensais passer un bout' sous les brides du conteneur (qui se cassent en cas de gonflage), mais ces brides sont-elles prévues pour soulever le bib par celles-ci ?

L'avantage est par contre, qu'il est près de l'eau et que je peux frapper la longe de déclenchement en permanence au fond du coffre.

Avez-vous des avis ? (en particulier Pendruig qui a le même bateau...)

Merci.

04 juil. 2012
1

Je ne passerai rien sous ces brides car c'est un truc qui va se coincer avec une quasi certitude dans les brides lors du largage.
Si tu veux vraiment faire un truc du genre, installe une sangle bien large qui fera un demi tour du container par le fond et terminé par une boucle poignée au dessus. En cas de problème une traction sur la poignée poussera le container dehors.

04 juil. 2012
0

En effet. Pas bête le demi-tour. Car le tour complet empècherait le conteneur de s'ouvrir.
Il faudrait aussi maintenir le bib par des mousses ou je ne sais quoi car il est beaucoup plus petit que le coffre...
On en reparlera si on se revoit (j'espère) cet été.
Bon vent !

04 juil. 201204 juil. 2012
0

Pas facile, cette histoire, en partant du principe qu'un radeau, c'est lourd, encombrant et difficile à saisir et manipuler (le mien fait 54 kg):

  • Sur support à l'extérieur du balcon arrière: trop exposée, mais facile à mettre en oeuvre. Mauvais centrage des poids. Foutu si le bateau coule par l'arrière.

  • Dans un coffre à l'arrière: un peu difficile à manoeuvrer et exposée aux vagues de l'arrière. Mauvais centrage du poids. Foutu si le bateau coule par l'arrière.

  • Dans un logement (un coffre avec une porte d'accès) à l'arrière: mieux que le simple coffre, mêmes inconvénients. Foutu si le bateau coule par l'arrière.

  • Dans un coffre au fond du bateau: bien pour les poids, zéro pour la mise en oeuvre. Sauf si bateau retourné (humour noir).

  • Sur le rouf: fardage, mauvais centrage aussi mais au moins elle est accessible dans un plus grand nombre de cas de figures.

Choisis ton camp, camarade!

04 juil. 2012
1
  • Dans un coffre au fond du bateau: bien pour les poids, zéro pour la mise en oeuvre. Sauf si bateau retourné (humour noir).

Si tu la fais déclencher a l'intérieur, sur un bateau de moins de 10m il devient insubmersible....

:jelaferme: :jelaferme: :jelaferme: :jelaferme:

04 juil. 2012
0

mon ancien Biloup avait un coffre ouvert sur la jupe pour loger le bib, une poignée sur le container permettait de l'extraire facilement, un piton au fond où était attaché le bout de déclenchement
nos bateaux modernes au cul large acceptent bien ce poids.

je l'ai actuellement sur le rouf, accessible mais fardage indéniable ...

04 juil. 2012
0

Sur le roof, devant la capote, Container hauturier, 6P, 45 KG.
@+ Alain

04 juil. 2012
0

sesafe 6pl auto redressable accrochée via un dispo ad'hoc au balcon arrière, attachée par un feuillard inox bouclé par une goupille beta + sangle en secu et couteau toujours à poste pour couper la sangle, pour la mettre à l'eau un coup de pied suffit. (ne pas oublier d'attacher le bout de déclenchement au bateau)

04 juil. 201216 juin 2020
0

Voilà ma place "à moi" pour la survie. Dans le coin de la (petite) jupe.
Elle est fixée sur un support inox ad hoc boulonné au tableau. C'est une Viking Resc-You 4-6 places

04 juil. 2012
0

Selon les bouquins concernant la Fastnet 1979, Sydney-Hobart 1998, Queen's Birthday Storm, etc., des déferlantes ont arraché plusieurs survies fixées sur le rouf. J'aurais un peu les mêmes craintes pour une survie fixée sur le balcon arrière.

Sur Numawan, la survie est stockée dans le coffre de cockpit tribord, où elle est bien protégée. Je dois la soulever de 30 cm pour la sortir du coffre, ce que je ne considère pas excessif en cas de nécessité.

04 juil. 201216 juin 2020
0

Je l'ai installée sur un support, à l'arrière, accès très facile, sangles rajoutées et couteau de chasse à proximité pour les couper, au cas où.

04 juil. 2012
0

AttENTION, j'attire votre attention sur les supports de bib fixé au balcon arrière, les soudures lachent. J'ai eu l'expérience sur un convoyage d'un océanis 40, bib fixé dans le balcon arrière, les pattes soudées ont cassées(3 sur 4), tu ne t'en aperçois pas, et un jour (une nuit???), ton bib tombe a l'eau tt seul. Suivant comment tu l'as amarré, il peut même ce gonfler!!!!!!!!! Tu t'imagines, sous voiles, le petit bordel..

04 juil. 201204 juil. 2012
0

Sur mon Karaté la survie est rangée sur le pont en avant du mat, posée sur un ber en teck, fixé par 4 pitons avec anneau traversants le pont. Ces pitons servent à fixer les sangles d'amarrage de l'annexe.
Cela fait 31 ans que les divers radeaux sont a cette place sans problème, du classe II au classe V, puis le dernier un classe II de 2004. Mais je ne sais pas si cela est le meilleur emplacement. Très accessible pour la mise à l'eau, mais il y a toujours qq chose qui vient perturber le meilleur des scénarii.

Mais il est vrai aussi que ne n'ai jamais rencontré de tempête cataclysme.

04 juil. 2012
0

Il me semble que le bib ne sert pas en cas de tempête fut elle cataclysmique mais en cas de naufrage et pas besoin de tempête pour en arriver là. :(

04 juil. 2012
0

En lisant certains commentaires, je me suis dit et pourquoi pas 2 pendant qu'on y est?

En fait, c'est une idée: 2 radeaux 4 places de 30 kg au lieu d'un de 56 kg, une facile d'accès et l'autre au fond d'un coffre qui ne sera indispensable qu'avec un équipage nombreux et 30 kg, même dans un coffre, avec l'urgence, elle sortira.

Est ce beaucoup plus cher 2 fois 1000 euros et une fixation légère au lieu de 1500 plus une fixation lourde?

04 juil. 201216 juin 2020
0

LA solution... mais le tableau arrière n'est pas à vendre... :acheval: :acheval: blague à part, sur la photo, c'est l'ancienne classe V BOMBARD, la nouvelle SEA SAFE coastal 6 places rentre ric et rac...

04 juil. 2012
0

Ben oui hoolof, je pense qu'on est tous d'accord sur le fait que le top reste sur le coffre intégré à la jupe arrière, éventuellement "fermé par une porte, comme sur les Biloup.

Le mien, dans le coffre de cockpit (sur le côté), mais c'est très loin d'être idéal, car mon coffre est très profond, donc... :tesur:

04 juil. 2012
0

Le mien, juste acheté, sera sur le pont, devant le dog-house.

Et dans l'avenir, il y aura, peut être, un panneau solaire, vertical, ou un peu incliné, de chaque coté.

Un système ouvrant simple tiendra les panneaux solaires verticaux et des charnières permettront de laisser tomber les panneaux solaires.
De toutes façon, si on gonfle la survie, c'est que le bateau coule ... Les panneaux solaires ne serviront plus à rien.

04 juil. 2012
0

Le mien, je l'avais pas emporter, trop lourd a transporter (je devais le matos en voiture du 17 au 13).

05 juil. 2012
0

Lorsque ma survie en conteneur est arrivée à péremption je l'ai percutée, et j'ai conservé le conteneur qui allait bien sur le berceau à l'avant du mat.
Du coup j'ai acheté une seasafe en sac que je range...dans le conteneur de l'ancienne survie. Résultat, le sac est calé et protégé, accessible et 3 fois moins lourd. La manip n'a rien à voir entre un sac et un conteneur.
Par contre c'est vrai que ça nuit pas mal à la visibilité.
Je pense même à terme à virer le canteneur et ranger la survie dans le bateau. Pendant les traversées je la sortirai dans le cockpit central à portée de mains, et le reste du temps je la mettrai sous la table du carré.

05 juil. 201216 juin 2020
0

Ma survie est sur le roof, c'est pas esthétique et c'est beaucoup de fardage comme dit plus haut.

Mais dans le cockpit, sous la barre, ça boufferait toute la place... Et la Jupe est trop pratique pour être encombré de la survie. Il faut faire des compromis, on ne peut pas tout avoir. Je n'ai pas de coffre pour le rangement.

05 juil. 2012
0

Ben oui... quand on porte une mini-jupe... :mdr: :jelaferme: :acheval:

05 juil. 2012
0

Dans la juppete

10 oct. 2012
0

Bon, et pour un 24 pieds sans jupe et sans coffre à l'arrière???
Pas le même problème que sur plus gros...

10 oct. 2012
0

au pied du mat a cause du poids.
ne pas oublier de prevoir a l'avance le passage td bd pour la mise a l'eau;
voir fil actuel "percussion survie de 1997"
:alavotre:

10 oct. 201216 juin 2020
0

En fond de cokpit.
meilleur équilibre du bateau depuis qu'il se trouve là. Bateau 25 pieds.
Il était sur le roof.
JJ

10 oct. 2012
0

Merci pour vos réponses.
Gribou, impossible pour moi, j'ai un coffre et la barre à cet endroit.

10 oct. 2012
0

Finalement, la solution du problème est chez les constructeurs!
La norme CE 94/25 spécifie que le canot de survie doit pouvoir être mis à l'eau instantanément (je ne garantis pas l'exactitude absolue du texte, mais c'est à peu près cela!).
A mon avis, toutes les fois qu'aucun dispositif ou emplacement d'origine' n'est prévu, le bateau n'est pas conforme, ce qui est à peu près le cas général!
Depuis quelques années, toutefois, un effort semble être fait.
Tout d'abord les "anciens" : Bi-Loup et Feeling 32 avec leur emplacement dans le tableau arrière.
Ensuite les plus récents : la gamme Océanis avec un coffre "de plein pied" à l'arrière, ceux qui ont un emplacement sous le banc du barreur et peuvent être poussés à l'eau tout simplement.
Dans les autres cas, lorsque l'on pose la question dans un salon, on vous engage à mettre la survie dans un coffre!Une anecdote : mon association avait acheté un Sun Légende 41 avec 10 couchettes, d'occasion. Donc survie Classe 2 lourd de 10 places = 80kg!. Elle était dans un coffre du cockpit. Petit exercice au ponton : 15mn à 3!!!
Alors dans une situation d'urgence avec le stress????

10 oct. 2012
0

absolument, ecumeur.
mais plus important encore que ces textes compliques, la logique.
j'ai deja donne toutes les "ficelles" et infos "reglementaires" ,au passage, sur le fil " percussion survie".
une survie indique par son surnom son utilite.
que je ne souhaite a personne, bien sur.
la survie depend de beaucoup a la preparation.

:alavotre:

10 oct. 2012
0

"coffre de plain pied" et non "de plein pied".
Sorry, mes doigts ont fourché!!!

10 oct. 2012
0

La survie dans un coffre... il suffit d'attendre que le bateau coule, le coffre se remplira et la survie flottera :-D :oups:

10 déc. 201216 juin 2020
0

voila une solution réalisée par mes soins je n'ai rien trouvé de mieux
alain

0

Mais, quand tu es au large, l'échelle est assez longue? :jelaferme: :mdr:

10 déc. 201216 juin 2020
0

Sur le gib'sea 28, c'est la place prévue à l'origine.
Pas trop pratique car il faut ajouter des sangles pas trop serrées pour sortir le container. (et penser à les enlever avant de larguer la bête)

Quand j'ai acheté le bateau, il y avait une classe 2 qui rentrait au centimètre près. Je ne vous explique pas le cirque pour la sortir même dans un bateau à plat et qui ne bouge pas, alors..........

L'avantage, elle est à l'arrière mais il va falloir que je me décide, un jour, à l'arrimer ainsi que le capot qui la protège.
rassurez vous c'est dans la liste des travaux à faire chaque hiver depuis 10 ans. :heu: :oups:

10 déc. 2012
0

sur first 21.7,nous l'avons glisséé à l'intérieur,dans le grand rangement sous le plancher du cockpit(en sac 4 places)....en comptant sur "l'énérgie du désespoir"et l'adrenaline pour l'extraire au plus vite(plus exactement le moins lentement possible!!)...de toutes façons c'est à peu prés le seul endroit possible....vu la taille du bateau il n'y a pas d'échelle de descente et donc sa sortie est raisonablement faisable

15 avr. 2013
0

je viens d'installer le mien sur le balcon "lateral",cad sur l arriere babord de mon dufour 325,mais je n'ai pas encore navigue depuis;la question est:ai-je fais une erreur???si quelqu'un a un avis la-dessus,je suis preneur!!
bonne nav a tous.

15 avr. 2013
0

Je suppose que tu veux dire que le bib est installé au-dessus du tableau arrière supporté par la face arrière d'un de deux balcons arrières (pas sur le côté du bateau, au dessus de l'eau).
Il y a deux Dufour 325 pas loin de mon bateau équipés tous deux de la sorte.
Il faut juste veiller à l'excentrer le moins possible. D'une part pour l'équilibre des poids "en haut" et d'autre pour éviter qu'il ne prenne trop les paquets d'eau. Ne pas trop l'excentrer le protégera aussi contre les murs de quai, les piles ... et les petit camarades qui ratent leurs manoeuvres (mais ça, ça n'arrive jamais).

16 avr. 2013
0

bonjour,
lorsque l'on regarde le "cul" du bateau,etant donné qu'il y a sur le balcon arriere d'un coté antenne et autre et de l'autre bouee et feu a retournement,j'ai installe le support inox apres l'angle de la tubulure du balcon,soit sur le cote du balcon mais tres a l'arriere;j'essaierai de mettre une photo la prochaine fois;en tous cas merci pour ta reponse brufan.

06 juil. 2019
0

Bonjour, je me pose une question: y-a-t-il une règlementation sur l'emplacement du radeau? Je n'ai rien vu dans la Division 240 mais j'ai lu cela surle site orange-marine:
www.orange-marine.com[...]-survie
Il ne doit pas être placé à l’intérieur de la coque du bateau.
C'est un conseil ou une obligation?

D'avance merci pour vos réponses.

06 juil. 2019
0

C'est tout simplement une ânerie, une affaire de bon sens, il doit pouvoir être utilisé immédiatement et facilement voir par une seule personne.
JJ

07 juil. 2019
0

Je suis d'accord avec vous, j'avais besoin de savoir si il y avait une obligation quelconque.

06 juil. 201906 juil. 2019
0

La réglementation :
"Article 240-2.65
(Arre?te? du 05/07/12) Emplacements pour radeaux de survie
A l’exception des navires propulse?s exclusivement par l’e?nergie humaine, les navires des cate?gories de conception A et B, ainsi que les navires des cate?gories de conception C et D d'une longueur supe?rieure a? 6 me?tres, disposent d'un emplacement pour chaque radeau de survie embarque?. La taille de l’emplacement est calcule?e en fonction de la capacite? du ou des radeaux, et du nombre de personnes maximal admissible a? bord. Chaque emplacement est facilement accessible, a? tout moment, par simple manœuvre manuelle."

07 juil. 2019
0

Merci pour ces éléments.

0

ma survie en container est dans mon coffre de cockpit, posée verticalement à l'aplomb du couvercle ( donc tout le contraire du fond du coffre ), je ne pose rien dessus, la poignée en sangle est sur le dessus, elle reste en place verticalement car elle est glissée à son emplacement par une large sangle à mi hauteur réglée suffisamment lâche pour ne pas gêner sa sortie , il me faut 2 secondes pour la sortir ( sauf évidemment si j'ai les 2 bras cassés ) bien sur ce n'est pas parfait par rapport aux bateaux qui ont un emplacement dédié dans la jupe, mais elle est bien protégée, on ne peut pas s'assoir dessus
Cette disposition a été prévue dès la conception par Bénéteau .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (166)

un soleil gros comme ça

mars 2021