mécanique : remoner pompe injection en ligne Bosch

salut

après avoir changé les segments, remis des soupapes, refait le joint de culasse, changé le circuit d'échappement, tarer les injecteurs, changer les injecteurs, retarer les injecteurs, changer les têtes des injecteurs, changer le préfiltre, la pompe à eau (il faut croire qu'on l'aime ce vieux RC 30D!), le vieux renault couach fumait toujours noir à plus de 1500 tours.
Diagnostic fait par un bon mécano (mais à la retraite sur son bateau et il est parti), réviser la pompe à injection.
Bon, on n'a plus peur de rien, allons y...
Elle est démontée, on voit que dedans beurk c'est sale, on la donne à ces messieur, ces messieurs nous disent on vous la répare ca va vous couter du pognon mais c'est normal avec ces messieurs c'est toujours pareil.
La question c'est comment la remonter...
Parce que on n'a pas fait gaffe en la démontant et on a ensuite tourné le volant moteur... c'est nul, mais c'est fait.
Sur le volant moteur, il y a deux indications :
Point mort haut et point d'injection.
A priori c'est pour le cylindre le plus en avant du moteur non ?
Et après ?
Ils nous rendent la pompe lundi et on voudrait remonter mardi.
Et le calage, possible a faire sans matériel pro. La seule chose qu'on connaisse c'est le livre de mécanique de pallas qui est super mais est-ce suffisant ? C'est une pompe bosch en ligne pour un moteur 2 cylindres, diesel hyper basique.
Voila, on est embété comme d'hab, mais avec vos conseils, on pourrait peut être se débrouiller tout seul .. quoi que.
ou au moins vérifier que le mécano ne se foute pas de notre ...

Merci

L'équipage
18 mar. 2005
19 mar. 2005
0

Il doit exister
des repères sur les pignons permettant de caler la pompe par rapport à la distribution, ou bien une clavette ou une "fausse dent". Ensuite, pour le réglage précis du point d'injection, pour une pompe en ligne, il faut utiliser un col de cygne ou un tube à bulle, et régler en faisant pivoter la pompe avant serrage.
Le repère point d'injection concerne le prtemier cylindre, par convention celui côté distribution. Il doit être en haut soupapes fermées, alors que le n°4 doit être en haut soupapes en balance, ce qui se produit tout les deux tours. L'utilisation du col de cygne implique de déposer le clapet anti-retour et d'avoir un réservoir en charge au dessus de la pompe (souvent la quantité contenue dans le filtre à G.O. suffit). Je trouve le tube plus précis (il plus facile d'évaluer le déplacement d'une bulle que le moment précis où le G.O. cesse de couler) et plus facile à mettre en œuvre. C'est une opération facile, mais qui demande une certaine habitude et de la rigueur.

19 mar. 2005
0

je souhaite fabriquer et monter une centrale inertielle
pour améliorer mon pilote automatique

j'y connais rien mais j'ai le dernier Gaston Lagaffe dans les mains et ce garçon à l'air rudement calé

je ne suis pas sur que ça va suffire

help.....

que celui qui pose la questionde savoir comment faire pour monter une pompe à injection....le fasse faire par quelqu'un qui sait

c'set un peu abrupte, mais la survie d'un Couach RC30 D en dépend et justifie des moyens aussi stricts :-D

amicalement

ps: pas de regret car le fait d'avoir tourné le volant n'est pas une connerie car de toute façon, le dieseliste ne te rends jamais la pompe dans la position d'origine et il faut toujours caler en suivant les règles d'indexation propres à chaque moteur

19 mar. 2005
0

et ben jp
avec tous les bons conseils que tu m'as donné pour mon rc30 en 24 volts ! voila que tu fais dans la boutade.
Je suis à Marie Galante, bateau bloqué (ben oui il n'y a plus de pompe) et il n'y a pas de mécanicien dieseliste digne de ce nom ici. C'est un peu plus paumé que Romorantin ici..

Bon LA Capitaine Mécanicienne se doutait bien que le "pompiste injecteur" ne lui rendrait pas sa pompe calée n'importe comment.
Vaut il mieux étre calée sur PMH ou PI me demande telle (parce qu'elle elle bosse et moi je pose les questions, c'est tant mieux j'aime pas le gras).
Et c'est interessant cette histoire de dent ou de clavette.
Pour le calage, elle a a peu près compris, mais on va demander du matos à un mécano. le réglage ca semble être gérable par un "moyen pro"... mais on voudrait être sur de notre coup..
voila merci
vincent

19 mar. 2005
0

un rc 30d en 24 v
ça sens bon le vin'z avec un gin fizz

tu as fais un bon bout de chemin et j'espere que ça va bien pour toi

le pMH correspond à la position du piston la plus haute dans le cylindre, c'est soit le début théorique de la combustion si les deux soupapes sont fermées, soit le début de l'aspiration d'air si la soupape d'admission est ouverte après la bascule des deux soupapes

avec ça tu dois déjà pouvoir te mettre dans la bonne position, c'est à dire début de combustion, soupapes férmées sur le cylindre 1

ça va etre ta position de référence

il y a un temps de latence entre l'injection et la combustion, ce qui fait que si on injecte au point haut, comme le veut la théorie initiale du moteur, la combustion va commencer alors que le piston sera déjà partiellemnt descendu et il sera perdu la plus grande partie de la force motrice

pour compenser, on injecte un peu + tôt( c'est l'avance à l'injection)c'est à dire lorsque le piston monte encore, ce qui permet de démarrer la combustion propulsive dès le point haut ( si tu as trop d'avance, le piston peine à passer le point haut et le moteur cogne, si tu as du retard, le démarrage est très facilité car la compression est passée)

ceci juste pour expliquer la présence d'un point d'injection différent du PMH

tu dois avoir sur ta pompe un repère généralement sur le pignon sous forme d'une dent pointée et aussi peut etre sur le carter de pompe coté pignon qui va te donner le point d'injection de la pompe pour le 1er cylindre, celui du 2eme étant décalé de 180 °(au besoin, celui qui a refait la pompe doit pouvoir te la remettre en bonne position)

si tu as un doute tu alimentes la pompe avec du gazole et tu fais tourner à la main dans le bon sens(indiqué par la chaine cinématique de la pignonnerie) jusqu'à voir sortir une goutte de gazole par le tuyau n°1, ce qui t'indique la bonne position et te permets généralement de trouver le bon repère quelque part

ce repère va te permettre de caler la pompe au point d'injection du 1er cylindre, celui coté volant

ton moteur étant en position pmh 1er cylindre,tu reviens en arriere lègèrement pour positionner devant son index le repère injection et tu dois trouver ainsi une concordance entre le repère de pompe et celui du pignon de distribution (généralement on fait coincider les repères)

si tu peux faire ça il suffit de boulonner la pompe en la mettant au point milieu qui est repéré par un trait ou des points sur un carter

et ça doit marcher , mais il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement

si tu as une tof ou deux en gros plan à passer ça sera + facile pour expliquer + en détail

amicalement

19 mar. 2005
0

ah ben voila !
merci JP, je savais que si tu y mettais de la bonne volonté, tu m'expliquerais génialement !
Ben oui, c'est toujours le vin'z, avec un rc30d en 24 volts qui marche tant bien que mal mais pluto mieux en ce moment.
Il faut dire que pour 3 francs six sous, ils nous ont fait des merveilles au cap vert, on verra combien de temps ca tient mais eux au moins ils n'ont pas peur de ces "vieux" moteurs pas comme tous nos jeunes mécano qui rèvent tous de nous refiler un bourin neuf.

A bientot jp et merci.

19 mar. 2005
0

quand c'est remonté et avant de démarrer,
tu démontes les deux injecteurs et tu les mets en bout de leur tuyau d'injection

tu fais tourner le moteur au démarreur pour bien amorcer la pompe et tu purges bien le circuit en faisant impérativement cracher les injecteurs dans une bouteille ou une boite de conserve assez grande(attention au jet haute pression en bout de tuyau qui porte assez loin ou au gazole vaporisé qui est très inflamable et irritant)

à un moment les injecteurs vont injecter et alors tu fais tourner à la main ou à la manivelle le moteur et tu regardes si l'injection 1 se fait bien au point d'injection 1 (ça sert à rien d'etre décalé de 180 °)

s'il y a un décalage léger, tu fais tourner la pompe dans un sens ou dans l'autre suivant que tu as de l'avance ou du retard par rapport au repère jusqu'à obtenir la coincidence entre l'injection et le repère

et alors là, c'est gagné, il n'y a + qu'à remonter les injecteurs

bien sur ce n'est que du dépannage de brousse et je ne suis pas un dieseliste pro, mais il faut bien faire avec..

amicalement

19 mar. 2005
0

si une fois remonté tu n'as + la vision des repères
tu regardes les soupapes qui sont toujours visibles en enlevant le carter supérieur

l'injection 2(deux) doit se faire un peu avant que la soupape d'échappement 1 se referme

en effet le cycle 4 t ne fais pas bon ménage avec le bicylindre en ligne qui a les manetons de vilebrequin décalés de 180 ° soit 1/4 de cycle ce qui n'est pas harmonique

on a donc deux explosions qui se suivent sur 180° puis 540° sans explosion (d'ou ce bruit de galop de ces moteurs patatoïdaux, type harley par exemple)

si l'ordre d'injection est 1:2 comme c'est fréquent, on a la soupape d'échappement 1 qui se ferme et la soupape d'admission 1 qui s'ouvre ( on dit qu'elles sont "en bascule") au PMH 2 en début de combustion, c'est à dire très peu après l'injection 2

si l'ordre d'injection est 2:1, c'est pereil en changeant 1 par 2

en conséquence le basculement des soupapes permet de caler l'injection très finement

avec ça tu devrais pouvoir t'en sortir seul,

amicalement

ps je suis désolé d'etre un peu long, mais c'est valable pour tous les diesels hors common rail, donc il est possible que d'autres soient interressés

19 mar. 2005
0

Bravo jp pour tes explications,
mais c'est un peu en vrac, et je crois que même un mecano aurait (a eu !) un peu de mal à suivre... Je pense que pour capucine, si son seul problème reste le calage de la pompe, et s'il s'y connait aussi peu qu'il le dit, le mieux serait de faire appel à un mecano local, qui lui fera son truc en une demi-heure, sans s'em....er. Ce sera certainement la solution la plus raisonable !

20 mar. 2005
0

bien sur , sauf que là ou il est
il y a pas de mécano et que son moulin est arrété

j'ai fais ça au fil de l'écriture et j'ai jamais touché un RC30D de ma vie

mais capucine sait bien que s'il a un doute, mon mail est ouvert

amicalement

ps1 je note que la nouvelle règlementation prévoie de lourdes interventions médicales assistées par téléphone, alors on peut bien admettre une assez lourde intervention mécanique assitée par le web

ps2 cette intervention de remontage de pompe ne démande aps d'oitil particulier ( c'est pas comme règler la pompe) et doit pouvoir se faire en suivant mot à mot une notice ou un mode opératoire

09 avr. 2005
0

c'est fait mais une question subsidiaire sur le joint de culasse
et voila, ma femme mécano a pris son crayon, a dessiné les mouvements des soupapes, a compris ou était le point d'injection du piston 1 et du 2 etc, et a donc remonté sans problème la pompe à injection ! trop forte.

bon, sauf que, ca ne marchait pas ...

alors elle a redémonté recherché, recalculé etc, jusqu'à ce qu'elle trouve l'origine de la panne et celle la elle n'est pas piqué des vers :
elle avait oublié le chiffon qui était dans l'arrivé d'air pour protéger des éventuels poussières quand elle l'avait démonté pour le repeindre ... hum...
bref le chiffon a essayé vainement de passer par la soupape d'admission mais est resté bloqué.
On a donc du déculasser, désoupapiser, retarer les soupapes, rechanger le joint etc...
et puis remonter cette pompe..

et ca marche.
Donc, elle est quand même vraiment forte ma capitaine mécanicienne.
Moi dans l'histoire je sers à déboulonner ou a resserrer (quand on est c.. on a des gros bras, en plus c'est meme pas vrai j'ai pas des gros bras).
Ce qui est chouette c'est que enfin, le bourrin a de la puissance et il ne crache plus ce jus noir infame.
merci à tous pour vos conseils.

Alors une question sur le joint de culasse :
on a rencontré un mécano néozélandais (ce qui limite un peu les capacités de compréhension mutuel) qui nous a fait acheter un gros pier à joint haute pression à trinidad et nous a assuré que maintenant certains ne faisaient leurs joints de culasse qu'avec ca. Nous on ne l'a pas fait (pas confiance dans les all blacks) mais quid de ce truc ? parce que si c'est vrai, ca ne fait pas cher le joint, il suffit de découper sa forme et hop pour 3 euros, on a un joint.
j'avoue qu'on aimerait bien que ca marche.

09 avr. 2005
0

si un pier est un papier
je suis un peu sceptique car la résistance à la chaleur est quand meme pas terrible ainsi qu'a l'eau

il me semble que la techno du joint de culasse est un peu + compliquée ( beaucoup de joint sont en sandwich cuivre)

d'autre part, l'épaisseur est super importante et n'est pas la meme pour tous les moteurs

alors pour se dépanner dans la brousse, peut etre, mais en mécanique, je le sens un peu moins

pour ma part, je préfèrerai utiliser le vieux joint avec de la pate à joint

amicalement

en tout cas, félicitations à al mécanicienne

bienvenue au club...

09 avr. 2005
0

pas confiance
le papier à joint pour tout ce que l'on veut mais sur un joint de culasse ça ne peut pas tenir l'huile d'un cote l'eau de l'autre avec en plus une tres grosse compression + go au milieu et la chaleur de l'explosion. Sur une pompe à eau ok un cache culbuteurs pourquoi pas,

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (140)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021