"Mayday", en aviation aussi

Le gars se prend un oiseau dans le réacteur droit au décollage. Du coup, "Mayday" immédiat. On lui réserve la piste à lui seul pour l'atterrissage d'urgence. Ils parlent aussi en noeuds et en milles, c'est vraiment de la "navigation", avec un vocabulaire entièrement "marin"!...

www.flightlevel350.com[...]deo.php

L'équipage
26 oct. 2008
26 oct. 2008
0

Bizarre, bizarre
L'aviation est plus récente que l'ancestrale navigation maritime.
La navigation positionnelle est un principe universel.
Un mille (marin) n'est pas lié au type de moyen de locomotion mais représente une division sexagésimale du globe terrestre. 1 noeud=1mille par heure (par définition).
De temps en temps les hommes sont assez intelligents pour définir des normes internationales (marine, aviation, radio,système
métrique, etc...).
Les équipages des dirigeables étaient
souvent des officiers de marine.

0

et l'oiseau ?
il a pas eu trop mal?

26 oct. 2008
0

Cuit
et découpé en fines lamelles comme le canard laqué...

0

ben ils auront une revanche les oiseaux
bientot les avions pourront plus voler,faute de carburant ;-)

26 oct. 2008
0

cui cui
fait l'oiseau. Qui l'eut cru ?

26 oct. 2008
0

l'oiseau...???
... il est cuit !

;-)

26 oct. 2008
0

Est ce que vous savez
que, à ma connaissance, les fabriquants de réacteur les testent avec des "canons à poulet" pour voir comment se comporte le réacteur. A priori c'est costaud....

26 oct. 2008
0

je confirme
j'ai piloté à une époque ...(révolue!)

la navigation est exactement la même qu'en bateau, mêmes unités, même calcul de dérive, une aile se comporte comme une voile (intrados, extrados), etc..
plein de points communs,
sauf qu'on se déplace à 100Nds mini (tourisme)

alors jaloux, hein, les multis !!!! ;-)

26 oct. 2008
0

feet,knots and MPH
ça ce fut imposé par le "maître du monde" Américain après la seconde guerre mondiale, car avant et pendant, partout en Europe (Angleterre exceptée évidemment...), la norme c'était le système métrique: altitude en m et KM, vitesses en KM/h, seule la nav était en "Milles nautiques"...et c'est resté comme ça en URSS jusque quelques années après la chute du mur...
Actuellement, les altitudes et vitesses sont souvent mesurées en métrique sur les planeurs Européens...
Mais les avions de tourisme utilisent aussi les MPH (mile terrestre, 1609m)

26 oct. 2008
0

graduation
a ma connaissance, mais je peux me tromper, il n'y a que les tachymètres des Cessna (origine US) qui sont gradués en MPH (1,609km/h).
Sinon je n'ai jamais entendu parlé autrement qu'en nœud et mille nautique et pieds en aéronautique. et les américains n'y sont pour pas grand chose (ils utilisent en plus les pouces de mercures au lieu des hectopascals qui remplaçaient les mb)
La NASA est par contre passée au système métrique depuis 2007.
Les marins français sont parmi les pionniers de l'aviation (J-M Le Bris, originaire de Concarneau lui aussi..., est sans doute LE premier aviateur français avant Ader et avant les frères Wright).
Pour les russes, ce sont les bolcheviques qui firent de l'adoption du systeme métrique une de leur fierté par rapport à l'ancien regime. Je crois qu'ils l'utilisent toujours dans l'armée, que ce soit marine ou air, et amha ce sont les seuls au monde aujourd'hui. Il faut savoir qu'avant celà ils avaient leurs unités à eux (ex le sagene équivalent à 7 pieds)!

Par ailleurs, la règle de Cras est un instrument du parfais navigateur aérien encore aujourd'hui. On en trouve des petites plus pratique dans un avion que le modèle standard.
j'ai peut etre été un peu long. excusez moi

26 oct. 2008
0

Un truc....
Pour se souvenir du (mile terrestre 1609m).

J'ai ( un ciseau neuf )

Ciao.

26 oct. 2008
0

USA
C'est plus compliqué : le Congrès américain a voté une loi en 1975 pour passer au système métrique avec une durée de conversion de 10 ans, annulée sous Reagan en 1982 pour "économie".
Depuis 92, les administartions US doivent passer leurs appels d'offres en métrique... La pagaille quoi !
En aéro, la Russie et la Chine sont toujours métrique pour les altitudes. A noter que le mile nautique et le noeud sont des unités admises en système métrique.

26 oct. 2008
0

et l'uniforme de l'armée de l'air est dérivé de celui de la marine
en fait au tout début, il a fallu créer des sections aéronautiques militaires et tout naturellement, le personnel qualifié en navigation est venu de la marine en embarquant ses habitudes, son costume et ses termes

c'est pour ça que la mesure de distance est le mille nautique (et non terrestre), la mesure d'altitude est le pieds ( voir l'expression marine de "pieds de pilote")

d'ailleurs, dans les messages radios, on indique une distance en disant toujours "x nautiques" ou "X minutes" et jamais "x milles", ce qui est logique et cohérent, la vitesse étant exprimée en noeuds

d'ailleurs il ne vous échappe pas que dans "aéronautique", il y a "nautique"

c'est un peu comme dans la cavalerie blindée qui n'a pas vu de chevaux depuis un certain temps...

amicalement

26 oct. 2008
0

Sauf erreur ,
à part quelques privilégiés fortunés , les premiers pilotes ont été des marins d'où la mise en place de réglementations issues de la marine ;-)

26 oct. 2008
0

Faux
Dans l'armée française et anglaise, les premiers aviateurs venaient de la cavalerie. Ce serait la raison pour laquelle on monte dans les avions de chasse par le côté gauche (= cheval)...

0

ben clarivoile
t'es bien trivial en ce dimanche!!!! ;-)

26 oct. 2008
0

Eh! Eh!
A nos nos femmes! A nos chevaux!.....

26 oct. 2008
0

Côté
Pour ceux qui veulent poursuivre la réflexion :
- Sur les avions de transport les passagers embraquent à gauche et le commissariat à droite
- Sur les navires le côté noble est tribord, où on embarque, les approvisionnements embarquent à babord...

26 oct. 2008
0

non
c'est une tout petite partie d'une formule exprimée fréquemment dans un certain monde aéronautique!

Mais, je ne la reprends pas à mon compte, je ne suis pas de ce monde là! :-)

26 oct. 2008
0

révision de l'histoire?
citation:"a ma connaissance, mais je peux me tromper, il n'y a que les tachymètres des Cessna (origine US) qui sont gradués en MPH (1,609km/h).
Sinon je n'ai jamais entendu parlé autrement qu'en nœud et mille nautique et pieds en aéronautique. et les américains n'y sont pour pas grand chose"


Désolé , mais tu fais erreur, ce que j'ai écrit est totalement et historiquement exact, si tu n'y crois pas, suffit de jeter un oeil dans le cockpit des avions de la seconde guerre mondiale et avant (du moins ceux qui ont une instrumentation d'origine)...:
Par ex. les MS 406 et Dewoitine D520 Français, ainsi que les FW190 et Me109 Allemands ont tous des instruments en métrique (les Allemands indiquent d'ailleurs "Kilometer" par 1000m d'altitude ) et les Soviétiques ont conservé le système métrique jusque dans les années 80 sur leur long couriers car il ne voulaient pas être "à la botte des Américains" et beaucoup de leur avions ont une double instrumentation en M et en pieds car beaucoup de petits aérodromes locaux sont encore en métrique: je connais d'ailleurs un Antonov AN2 qui a cette double instrumentation...
Les instruments en MPH sont utilisés sur quasiment tous les avions de tourisme peu rapides qu'il soient Américains ou Britanniques...mais les Robin l'ont en knot...A noter que je suis pilote (avion, planeur et ulm) depuis 30ans et mon ULM Skyranger a son altimètre en pieds (uniquement pour être en correspondance avec les documents aéronautiques), le variomètre en M/s et le badin en KM/h ...

26 oct. 2008
0

Histoire
C'est encore plus récent : parmi les avions que j'ai piloté, le Nord 1100 et le Nord 2501 Noratlas, tous deux d'après guerre, avaient une instrumentation métrique.
La conférence OACI de 1948 prévoyait le passage au système métrique avec une tolérance transitoire pour les états qui avaient des difficultés pour changer : la situation actuelle est donc du provisoire qui dure, alors que les Pays de l'Est appliquent les accords internationaux.
A noter que seul le pied est employé en aéronautique pour l'altitude (et le pied par mn pour la vitesse verticale). La vitesse doit être en noeuds et les distances en nautiques (les anémo des Cessna ont les deux graduations mph et Kts).

26 oct. 200816 juin 2020
0

Ca ?
=&gt

26 oct. 2008
0

Celui là est ...
Un Griffon (1955) propulsé par un statoréacteur qui n'est, fondamentalement, qu'un tube creux.

26 oct. 2008
0

Leduc
Le Griffon était un combiné statoréacteur / turboréacteur qui pouvait décoller du sol.
Par contre celui qui ne fonctinnait pas au sol était le Leduc : il y a en eu plusieurs :
aerostories.free.fr[...]e3.html

Un stato-réacteur est très simple de principe : un tuyau dans lequel on injecte du carburant qui réchauffe l'air qui doit donc accélérer puisqu'il augmente de volume et crée ainsi une poussée. Le problème est de faire tenir la flamme dans un courant d'air violent.
Ce moteur ne pousse pas à l'arrêt et doit donc être lancé pour fonctionner. Il est utilisé sur de nombreux missiles (avec un booster à poudre). Le principe a été repris actuellement sur des avions expérimentaux pour voler à très hautes vitesses (mach 7 !), sous une forme dérivée dite SCRAMJET (statoréacteur à combustion supersonique : imaginez de tenir une flamme allumée dans un courant d'air supersonique : c'est mieux que la almpe tempête...).
www.nasa.gov[...]ts.html

26 oct. 2008
0

Merci
Patrick :-)

26 oct. 2008
0

Pas ne a l'epoque...
Quelqu'un ce souvient-il de cette invention francaise des annees 50 (pas sur), c'etait un avion de chasse et losque l'on regardait depuis devant, il ressemblais a un tube avec des ailes, on voyait a travers! donc sans reacteur ni elice,
ca fonctionnait comment!!

26 oct. 2008
0

Il me semble...
Que celui la est a reaction, nono il n'y avait absolument pas de mecanisme, je crois qu'il ne pouvait d'ailleur pas decoler de lui meme.
Peut-etre avec un effet "venturi"!!

26 oct. 2008
0

Peut-etre..
Il n'y a pas de photo...

Griffon me dit quelque chose, et ca fonctionnait comment!

26 oct. 2008
0

Et dire que..
Je me suis pose cette question pendant des annees..

Merci les gas.

26 oct. 2008
0

Je me souviens dans les année 70
lorsqu'il y avait un avion Russe dans les circuits, quel bordel. De plus, beaucoup de radios et navigateurs ne parlaient pas l'anglais, ils passaient par un traducteur (commissaire du peuple).
Pour l'anglais, c'est une recommandation de l'ICAO en 1951 qui fout aussi le bordel car il y a autant de langues anglaises qu'il y a de pays et d'individus.

Actuellement, la seule chose qui peut changer d'un avion à l'autre et selon les pays, ce sont les jaugeurs carburant qui peuvent être en Lbs ou en Kg
et le poids de l'avion calculé en Lbs ou Kg.

26 oct. 2008
0

j'avai oublié les warbirds
aux temps pour moi. Je n'étais pas bien réveillé ce matin!! j'ai pas eu la chance de voler sur ces machines mythiques et autres objets de collection, mon expérience aéronautique étant plus contemporaine. Mais c'est vrai également que sur beaucoup d'avions de tourisme la vitesse est en KM/H.
Pour les origines de l'aviation je maintien quand meme que ce sont les marins qui on ouvert le bal.
A la fin de la guerre de 70 le premier ballon à hélice était conçu par Dupuy de Lome et Gustave Zédé (dont plusieurs bateaux ont porté le nom).
Ensuite la Marine a été pionnière dans les dirigeables.
concernant les vrais avions il me semble que les premiers diplômes de pilotes militaires date de 1910 et qu'il y avait des marins, des cavaliers mais aussi des officiers du génie.
Sujet passionnant, même si on s'éloigne beaucoup de nos barques.

26 oct. 2008
0

Et a propos...

(Rien a voir avec la voile, mais tellement passionnant).

De l'homme volant qui a traverse la Manche recemment, je crois savoir qu'il avait des reacteurs sous les ailes...au niveau technique ca n'a surement pas du etre du gateau...

26 oct. 2008
0

sur mon Lucas, j'ai
badin en km /h que je traduis en noeuds pour les messages radio

alti en feet

vario en feet per minute

amicalement

26 oct. 2008
0

Il me semble
que peu importe dans le fond qui s'est "approprié" en premier l'aviation militaire des débuts, marine ou infanterie: vu qu'il y avait de la "navigation" à faire, ils ont piqué à la marine un vocabulaire "tout fait". Dans le fond, ne manquait que l'altitude. Sinon, toutes les notions, cap, dérive, position, étaient déjà là, ils n'avaient qu'à "se servir". Non ?
Les histoires de système métrique datent en fait de l'échange du méridien de Paris contre celui de Greenwitch: la perfide Albion s'était engagé à adopter le système français en compensation. On attend toujours... Et si la NASA a finalement et tardivement décidé d'adopter le mètre, c'est qu'ils ont perdu une sonde martienne ($$$$$) et foiré une expérience de miroir laser avec la navette parce qu'ils se sont mélangé entre le mile et le mille marin !...

26 oct. 2008
0

Le système métrique
est officiellement adopté en Angleterre en 1985 (la CEE lui a en fait forcé la main...), mais les USA résistent toujours (quoique le système métrique y est officiellement reconnu et utilisé par beaucoup de sociétés exportatrices), faut dire que ça coûte un max de changer le système de mesure d'une nation comme les USA, mais attendre ne fait qu'augmenter innexorablement la facture...
Amusez-vous à faire de la mécanique en fractions d'inches pour voir...une clé de 3/8° SVP...
C'est déjà assez ch... comme ça de devoir se taper les tuyauteries en pouces...
:-(

26 oct. 2008
0

Pour le fun :
J'ai acheté il y a plus de dix ans dans ma quincaillerie américaine préférée un ensemble de tarauds et filières métriques de 3 à 12 mm.

Le coffret est très complet : j'ai même les différents pas pour les mêmes diamètres de vis...

Il y a même le 7 mm... pas très courant (vu uniquement en automobile made in France).

Mais il y a aussi les tarauds et filières pour le 9 et le 11 mm ! :lavache: Bon... ça me permet de fabriquer de la visserie "custom", mais je n'en ai jamais vu ailleurs... :reflechi:

_/)

26 oct. 2008
0

GB
C'est vrai que les anglais ont viré leur cuti, mais je lisais récemment une revue d'automobile anglaise qui célébrait la Bentley Continental comme la première berline à franchir le "mur des 320 km/h".
tradition quand tu nous tiens...
Pour les lent-comprenants : 320 km/h = 200 mph

26 oct. 2008
0

Les USA dans la m...
Le problème des américains est compliqué par le fait que depuis qu'ils importent à tour de bras des voitures allemandes et japonaises les deux systèmes coexistent et qu'on trouve des clefs des deux mondes dans tous les bricotruc locaux (de très bonne qualité et pas cher pour Sears par exemple).
Pour info car peu de gens sont au courant : à l'époque du système "Imperial" (= poucique) les jeux de clefs anglais et américains étaient différents, de sorte que si vous avez une vieille anglaise il vous faudra un jeu "unified", car les jeux US courants actuels nb'ont pas toutes les bonnes dimensions...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (109)

Inishmore island

mars 2021