mats autoportés

y en a t'y qu'aurait l'expérience de mats autoporté ... non haubané?
Materieaux,methode de construction...?

J'ai en construction un petit tri dont le grément a été dessiné Gille Montaubin, donc deux mats autoportés, réduction de la voilure par enroulement, lattes verticales pour garder du rond de chute.
Jusque là la theorie est chouette...j'ai hate de voir en pratique. J' ai en tête de réaliser moi même les mats: bois creux, renfort fibre...?Je pense.

Merçi,salut

Laurent

L'équipage
26 juin 2003
26 juin 2003
0

mat autoporté
bonjour,
sur notre jonque (en construction)les deux mats sont autoportés et réalisés en bois moulé. ils reposent sur la quille. mais c'est la voile de jonque qui permet de se passer de haubans. je ne connais pas d'autre systèmes à part les planches à voiles où le mat tiens tout seul.
je peux te passer les plans des mats si ça t'interresse.

26 juin 2003
0

dans les temps,
il y a eu le freedom avec un mat auto porté

resultat: bof

on peut aussi faire une barre à roue carrée, une quille gonflable pour réduirele tirant d'eau si nécéssaire, etC;;;
*
chacun est bien libre mais quand une idée elle est bonne, plein de gens la reprennent donc si une idée est pas bien développée et pas vraiment commune, c'est peut etre qu'elle est pas bien bonne

bye

27 avr. 2004
0

Grément de jonque
COncernant la tenue d'un Grément de Jonque
(je ne connais pas du tout ...)

Est-ce le fait qu'il soit "implanté' sous le pont qui le maintient (avec un cadre adéquat?) ou est ce
que le grément courrant ou des genres de bastaques
contribuent à son équilibre? ???

Despuis le "Jester" ,folkboat grée en Jonque la transat ,il a fait ses preuves en Occident (en sus de avantages de réduction de voilure ,et de facilité de fabrication ,si j'ai bien compris )

26 juin 2003
0

ben non

J'ai un peut l'impression que ceux qui trouvent que ce n'est pas une bonne idée sont ceux qui font du comerce...et les revues suivent..et les idée toute faite du genre "on en voit pas beaucoup donc c'est pas bon" accompagnent.
Le grément autoporté façon Gille Montaubain c'est simplissime accastillage très réduit!C'est dison un choix "non industriel",une aerodinamique trés interessante une utilisation croisiére très rationnelle et pas influencée par la mode des régatiers.C'est performent pas seulement pour sont efficacité mais aussi pour la simplicité a l'utilisation.
Bon ce que j'espere ce sont des avis EXPERIMENTES pas des on dit ou des aprioris émanant d'esprit qui me semble fermé.
Au fait y a des planches a voile dont le mat tien tout seul debout???:)
Dans les bateaux récent y a l'hydromel,architecte plesis,Lili et d'autre de Gille Montaubin +ieurs cat boat le chantier espace vag a sortit aussi un bateau (dont je ne retombe plus sur le nom)avec se type de grément...
Ciao
Laurent

26 juin 2003
0

g la gaule.
Le sujet fait double enploi et est également abordé sur
www.hisse-et-oh.com[...]ail.php

26 juin 2003
0

mâts autoportés
Il y a eu le "Cruz" de TOPPER, dériveur de ballade, avec la réduction de voilure par enroulement autour des deux mâts. J'en ai vu naviguer an Atlantique, ça n'a pas l'air faible. N'a pas "pris" parce que l'idée du dériveur de ballade n'est pas de chez nous ( pour la plupart d'entre nous, le dériveur est pour le premier apprentissage ou la performance ) . Dans les pays anglophones, il y a des dériveurs de ballade et même de croisière! et pas mal de bateaux avec des mâts "autoportés". ( en France , en mâts sans haubans, il y a eu tout de même divers types de chaloupes de pêche à 1 ou 2 mâts -gréés au tiers), les fameux "Sinagots", et , pour les plaisanciers l'excellent (et beau) "monotype d'Arcachon", gréé de même.)
Donc la technique de la chose est à rechercher aux USA (il y a même une femme qui a fait une croisière de 5.000 milles sur un "open cruiser", une baleinière de promenade sans cabine, de 6m hors tout, avec deux mâts sans haubans, et toujours le système d'arrisage par enroulement autour du mat).

Là comme ailleurs,une bonne conception technique de la chose, bien mise en oeuvre, assuree la solidité,dans le cas contraire, ça casse.

Un peu dommage d'avoir repris "à part" le sujet qui ne manque pas d'intérêt, ce qui oblige à sauter d'ici non pas à la perche, mais à la gaule!

27 juin 2003
0

débutant (presque)HEO
heu... oui sorry d'avoir cassé le fil de discution
Je me disait que ça remotiverait dans un sens plus "construction pbl technique"(idéalement j'aimerait trouver des constructeurs qui ont déjà réalisé se genre de mats).
j'le ferait plus...
Laurent

26 avr. 2004
0

mâts autoportés
Bonjour Laurent
j'ai un copain qui a construit ses mâts, mais je ne sais pas comment et si çà fonctionne.
Si çà t'intéresse toujours, je peux me renseigner.
à + :-D

16 juil. 2003
0

ben alors
y a personne qui navigue avec un grément non haubané?

17 juil. 2003
0

Construction mats autoportés
Je vais bientôt commencer la (re) construction de mes mâts, en stratifié verre/carbone/epoxy, et je vous enverrai des détails au fur et à mesure.

27 avr. 2004
0

Pas d'inquiétude...
...sur le mât autoporté. Ca n'a rien d'un procédé de sorcellerie! Cette solution s'applique sans souci à des gréements dont les contraintes de compression sont négligeables. C'est le cas d'un cat-boat (la marotte de Montaubin, mais il s'y connaît), ou, comme on l'a vu, une jonque. En fait, l'essenciel est dans le rapport entre le poids du profil et son moment d'inertie. Quand les contraintes sont peu importantes, le diamètre du profil peut réster modéré et pour autant que la technique suive, le poids suivra.
Je ne comprends pas bien les inquiétudes qui se sont exprimées ici...Faites confiance à l'architecte: un gréement de cat-boat c'est vraiment pas compliqué à calculer. Le gréement démultiplié appliqué par Montaubin souligne le souci de rendre la construction des espars abordable par l'amateur.

27 avr. 2004
0

Et les lasers!!!
Y'a pas de haubans sur ceux là :-p, c'est vrai less vieils coques qui ont subit un usage intensif peuvent peter au niveau du pied de mat.

28 avr. 2004
0

mats carbonnes
nord-mast fait des tubes super pour les moths et autres yoles, AMHA ils doivent surement en faire des + grands.(pour des histoires de ralingue, ils vaut mieux s'adresser à des pros, plustot qu'à de simples enrouleurs filamentaires)
je pense que les calculs sont à la portée du 1er archi venu, car c'est assez utilisé (contrairement aux dires de certains).
le point faible est l'étembrai bien sur (problème de vieillissement, effort alternatif...)d'autant plus que c'est pour un petit multi qui par definition a des mouvements de rappel plus brusques et un couple de chavirement plus important

28 avr. 2004
0

mat autoporté

Il y a le greement à balestron type aerorig,
sans haubans , en fibre de carbone ,certes pas bon marché,j' ai eu l'occasion de barrer un 37 pieds à La Rochelle c'ést efficace et surprenant:
au chantier CNB à bordeaux j'ai vu de grands voiliers ainsi equipés;c'est certainement fiable:j'ai deja pose une demande d'infos sur ce forum mais sans reponse;peu t etre ce greement de faineant n' entre pas dans notre culture regatiere,mais pour la croisiere paisible quel bonheur;le hic le prix et l'adaptation au bateau.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (43)

Calme Norvège

novembre 2021