Mât qui tremble

Bonjour à tous, ô valeureux marins.
J'ai un superbe mât Selden sur mon bateau (9m35), gréé en sloop. Deux haubans passent par l'unique barre de flèches, et quatre bas-haubans pris au niveau de ces mêmes barres de flèches (deux vers l'avant, deux vers l'arrière) maintiennent fermement (pensais-je...) le mât à ce niveau.
Or, AU MOUILLAGE, sans voiles hissées, dès que le vent dépasse la force 4-5, le mât rentre en résonnance et se met à bouger d'avant en arrière comme une corde de violon. Les extrémités restent immobiles (tête et pied de mât). Ca fait claquer les drisses à l'intérieur (bruit), mais surtout, ça tire sur la couenne de mes bas-haubans. Je les ai retendu un peu, ainsi que le pataras. Ca a un peu diminué, mais le pb persiste.
Celà vous est-il arrivé, et qu'avez-vous fait pour supprimer/limiter ce phénomène ? Quel réglage peut être défectueux dans les tensions des haubans/étai/pataras ?

L'équipage
16 mai 2005
16 mai 2005
0

Petit test
Ben c'est difficile à donner une cause comme ça.

A première vue, je serais tenté de dire que les haubans sont tout simplement détendus.

Surtout si tu dis que tu as retendu et que ça a diminué le phénomène.

Il faut savoir que pour les haubans, il n'y a pratiquement qu'un seul réglage: tendu à bloc !

Quand tu navigues, est ce que le (s) hauban(s) sous le vent est détendu voire se ballade un petit peu ? Si oui, c'est que le réglage est très mauvais, et qu'il faut tout reprendre (tout détendre, puis tout retendre). A faire d'abord au port, puis finir les réglages en mer.

D'après ce que tu dis, on dirait que le pataras et l'étai sont bons, mais que c'est la cata sur les haubans (très fort risque de dématage si les haubans se baladent au niveau de la fixation sur les barres)

16 mai 2005
0

tu peux aussi commencer par vérifier que les cadènes
ne montent pas avec la tension

amicalement

16 mai 2005
0

Souqués, oui
mais jusqu'où ? J'ai peur de tout péter à retendre trop (j'ai déjà fait, et pas avec le dos de la main morte !), et de faire flamber le mât...
Mes cadènes ne semblent pas en cause vu la construction du bateau (alu pro année 79). Il y a un porque en tube monstrueux sous le mât, et de ce côté là, je ne pense pas que mes cadènes "remontent" vu l'échantillonage général (je vérifierai quand même, jp merci).
Les haubans sous le vent ne sont pas mous non plus. Le pire, c'est que sous voiles, tout va très bien ! Le mât ne bouge pas, y compris dans les mouvements brusques de tangage.
C'est juste au mouillage qu'il y a un pb...
Est-ce que "trop souqué" n'expliquerait pas aussi ?
Ca me fait plutôt penser au phénomène du pont japonais qui se casse le jour de l'inauguration, parce qu'il rentre en résonnance avec un petit vent juste comme il fallait pas.

16 mai 2005
0

Trop souqué
C'est pas impossible. C'est un phénomène qui se produit. Ca me fait penser à ma balancine au mouillage.

Peut être ce serait pas mal de reprendre le réglage du mat à 0 pour éliminer la piste de sous tension ou de sur tensions (en début de saison, en plus, c'est pas mal ....) ?

16 mai 2005
0

Exactement !
j'y avais pas pensé: comme la balancine au mouillage ou comme les drisses trop tendues le long du mât ! Et quand tu mollis,elles arretent de vibrer !
Je pense que tu as raison Nicolas, et que je suis bon pour tout reprendre...

16 mai 2005
0

"comme une corde de violon"
si c'est un stradivarius ton bateau, c'est normal :-)

16 mai 2005
0

Moi c'est plutôt
accordéon et bière !
Mais il est vrai que mon bateau est une pure merveille...

16 mai 2005
0

Trouvé sur un vieux fil
Une réponse de Michel: "Au repos, un pataras trop tendu fait vibrer le gréement au moindre souffle (insupportable au mouillage) et on fait souffrir toute la ferraille."
Ca serait-y pas ça le problème ?

16 mai 2005
0

Et encore ça
Du même Michel: "Des haubans trop tendus favorisent la vibration du mat, spécialement au mouillage , et c'est insupportable".
Michel, où est-tu ? Répond-moi...

16 mai 2005
0

violon
j'ai déjà vu ça sur un Océanis, le bruit couvrait celui du moteur, en fait cela venait de la balancine trop tendue.

16 mai 2005
0

Tu veux dire
que la balancine trop tendue faisait que le mât tremblait ?
Précise, tu m'intéresse Franck !

17 mai 2005
0

cas personnel
je raidis mes drisses et hale bas : vibrations du mat dans certaines conditions de vent.
je mollis tout le textile : arrêt des vibrations.

17 mai 2005
0

Selden qui trintiole !
J'ai eu ça aussi, dans mon cas :
Trop de fardage sur l'etai quand je mettais une housse sur le genois.

Au mouillage, donc face au vent, perso je commencerai par verifier la tension de l'etai.La prochaine fois, essaye de tendre les écoutes du genois(roulé oeuf corse) pis ensuite le pataras. Si c'est mieux, bin amha faudra revoir les reglages.

Ya un excellent manuel à télécharger sur les réglages gréement sur le site de Selden(en anglais).

17 mai 2005
0

bastaque
moi c est les bastaques en spectra , au pres je met grave et a 12 nds de vent ca rentre en vibration ,une folie il suffit de reprendre avec un petit bout entre le balcon et la bastaque et la plus rien , detend un peu ton greement , si il est lateral pas trop grave

17 mai 2005
0

loos gauge pour régler la tension du haubannage
Il y a untruc remarquable et d'un prix raisonnable (tres)
cela s'appelle come dans le titre et cela permet de mesurer la tension
onn peut arriver assez précisément à 15 % de la charge de rupture.
j'ai toujours réglé le mat au port et il est quasi tip top. il y a une ou deux petites retouches
on peut aussi apres un dématage retrouver facilement des tensions correctes
serrer come un boeuf n'est pas une méthode

www.landfallnavigation.com[...]t2.html
cela se trouve chez uship ou plastimo, je ne sais plus
cela existe pour rods aussi
www.landfallnavigation.com[...]10.html

17 mai 2005
0

balancine
Bonjour à tous
Pour la balancine qui vibre au port ou au mouillage, j'ai une ch'tite astuce à 2 balles:
- 20/30 cm de garcette nouée entre le bout de la bôme (côté opposé au vit-de-mulet) et saisi sur la balancine environ 20 cm au dessus de la bôme
( en gros la garcette forme un angle droit avec la balancine )
Radical, le bruit stoppe aussitôt.....
Ca fonctionnne aussi avec la drisse de GV si elle est frappée en bout de bôme (port ou mouillage)
Cordialement à tous.
Pierre

17 mai 2005
0

les haubans, un seul réglage: tendu à bloc ! ???

Sans vouloir polémiquer, je doute !

Car alors il n'existerait pas de "tensiomètre" qui sert, comme son nom l'indique...

Reste à savoir la bonne tension à appliquer, l'archi devrait pouvoir le dire.

18 mai 2005
0

Souqué à bloc ???
Pourquoi faire ?
Fatiguer haubans et cadènes prématurément ?
Bien compresser l'épontille ?
Ecraser le pied de mât ?

J'ai toujours réglé mon gréément comme on me l'a appris il y a 25 ans : "il vaut mieux chercher à dérider qu'à rider" et je n'ai jamais eu de problème.

Celà concerne évidement le haubannage latéral uniquement... (bien sûr, il est très important d'avoir un étai très raide).

Evidemment, le haubannage est mou sous le vent, mais où est le problème ?

Je précise que le mât conserve parfaitement sa forme (gréément en tête, 2 paires de bas-haubans) même au près par baston.

18 mai 2005
0

Euh bon, les gars
je fais quoi? Je tend, je détend ?
Vais devenir fou, moi :tesur: :doc:

18 mai 2005
0

mme
si tu tend et detend , c est mme qui est contente :-D , sur un greement lateral un greement qui sera un peu mou sous le vent pas tres grave , en poussant surtout pas

21 mai 2005
0

Comme promis hier soir
Je suis tombé sur un article qui donnait les valeurs de tension de pécontrainte à appliquer sur un gréement dormant( hors rod). Méthode que pourront choisir ceux qui préfèrent utiliser des valeurs plutôt que la méthode de réglage en mer dont nous avions parlé dans un autre sujet.

Pour un gréement poussant, les haubans doivent avoir une précontrainte de 20 % de la charge de rupture. Le pataras peut aller jusqu'à 40 % mais il semble préférable de se limiter à 30 % pour s'en garder sous le pied.

La méthode: on mesure 1 m sur le hauban en partant du ridoir et on fait une marque. Puis on va tendre en mesurant l'allongement qui se produit sur le hauban, et traduire cet allongement en % de tension à la rupture sachant que:
0,5 mm = 5 %
1mm = 10 %
1,5 mm = 15 %
3 mm = 30 %
(logiquement, à 1 cm ça devrait faire crac mais je n'en suis pas sur !)

Donc pour répondre à ta question Gilou, si tu tends ou tu détends, ben c'est les deux: si tu n'es pas sur du réglage de ton gréement, tu le détends, et tu le retends correctement !
:-)

21 mai 2005
0

Merci Nicolas
c'est dans le dernier V&V ?
Une méthode similaire est recommendée sur le site de Selden, elle a donc l'air fiable.
Je vais donc tout reprendre, merci à tous, comme d'habitude, pour vos conseils et expériences, ainsi que votre humour décapant. Ca fait vraiment du bien de pas se sentir "comme un c.." devant un problème important.
On a vraiment un super site ici, il faut tout faire pour le préserver. Merci encore à Tom et à l'équipage.

21 déc. 2005
0

Ou en es-tu ?
Tombé par hasard sur ce fil intér"essant, je serais curieux de connaître le fin mot de l'histoire : tendu ou détendu ?

Merci d'avance et bonnes fêtes

Loïc

21 déc. 2005
0

on m'a appelé?
on a tort car je n'ai pas de soluce (:&gt)

en détendant le pataras, en général ça arrete de vibrer au mouillage ou au port, mais il faut retendre en mer.. facile si le pataras a un ridoir manuel, sinon, compromis...
en général , les bas haubans sous le vent penvent etre "un peu" mous, sans aller jusqu'a flotter..

tout ça depends des bateaux, et si l'archi ou le chantier n'ont pas donné de chiffres , c'est pifomètre ou vieux trucs "glénans"

21 déc. 2005
0

oh la!!!
tout à fait d'accord avec swanee et attalia: attention!! il faut toujours mieux mollir! Une corde de violon, ca ne vibre que tres tendue....

21 déc. 2005
0

Un gréement réglé
avec une précontrainte fera beaucoup moins souffrir le gréement qu'un gréement mou. C'est pas moi qui le dit, tous les bouquins de gréement et tous les regleurs de gréement pourront le confirmer.

Un gréement mou sous le vent est parfait pour détoronner le gréement, ovaliser les cadènes, et provoquer une rupture de barre de flêche (vécu).
Là aussi, ça ne sort pas de mon propre et unique neurone.

Or, comment empecher qu'il soit mou sous le vent sans une précontrainte ?

Enfin, un gréement ne se règle pas au pif: dire "qu'il vaut mieux mollir" me parait une approche pifomètrique très dangereuse ..... (mais chacun fait ce qu'il veut avec son gréement, sa tête et ses sous .....)

21 déc. 2005
0

résonance de la déraison...
;-)
le titre c'est juste pour la prose, y a pas de ss entendu.
si le mât résonne, il résonnera tj, quelque soit la tension des haubans. :-(
il faut désaccorder !!! changer les bas haubans de place, la barre de flèche, bon courage ;-)
je blague mais c'est un peu ça; il faudrait mettre un bas étai et pour essayer, la balancine de tangon peut faire affaire si elle n'est pas à même hauteur des bas haubans. j'ai déjà fait ça sur un Kirié qui jouait de l'ordre, ds les 200 Hz.
le mieux si possible c'est de mettre une poulie (ouvrante) sur le pataras pour tirer à angle droit.
je dis pas que ça éteint tout, mais ça diminue bien.
sinon pour les cours de violon, j'ai une adresse; moi je vibre façon clarinette.
tant pis si ça vous fait pas rire.
en tt cas, j'en profite pour vous souhaiter à tous de bonne fêtes.
:alavotre:

22 déc. 2005
0

isomat " ovoïde" ?
Bonjour,JPL

Pour mon fast 30 j'ai un profil ovoïde de 182mmX123mm.
Il devrait avoir la ref isomat NG37 ,est-ce ce type de profil sur le bateau de Gilou ?
Je ne voudrais pas avoir un mât vibrant au mouillage
comme mon boat est prévu pour être 90% du temps sur ancre plutôt qu'au ponton.
Les barres de flèches sont dans l'axe ,donner un leger effet poussant 2 ou 3 degrés par la piece de jonction des barres et en reculant les cadènes ne permetrait-il pas de stabiliser les eventuelles vibrations du mât ?
A+Stephan

22 déc. 2005
0

Ooooopps !
Salut Jean-Pierre !
Tu as raison, ma langue a fourché...
Je suppose que tu avais remarqué le phénomène?

21 déc. 2005
0

J'ajouterais
(mais c'est un point évoqué dans la plupart des traités de reglage de gréement) que ne pas appliquer de précontrainte au gréement, c'est l'obliger à travailler à des amplitudes de forces beaucoup plus grandes: le gréement souffrira moins s'il travaille entre 20 et 80 % de sa charge que s'il travaille entre 0 et 80 % de sa charge.

22 déc. 2005
0

Isomat
je suis l'ancien propriétaire du Brise de Mer 31 de Gilou
Ce n'est pas un mât Selden mais un mât Isomat

22 déc. 2005
0

Pas de quoi s'ennerver
le tensionmètre pour les bateaux jusqu'à 12m ça vaut 30€ maxi.
Comme dis Freja, tu détends, tu règles à la tension requise (site de selden) et ensuite tu t'occupes de ton problème de vibration au mouillage.
En règle général, pour supprimer (ou déplacer) un noeud (quand la corde vibre) le mieux est effectivement de tirer à 90° au centre du noeud. Ca modifie la fréquence et peu la rendre acceptable ou inaudible.
Si le mat va d'avant en arrière, j'aurais tendance à penser que le latéral n'est pas en cause (mais c'est pas certain si c'est poussant). Par contre la tension des quatres bas-haubans (surtout les avants) peut déformer le mât, faire un ventre, qui créer un point fixe autour duquel seront organisés les divers mouvements (et vibrations) du mât. C'est pas fait pour et le réglage correct au tensionmètre devrait alors supprimer cet inconvénient. C'est souvent involontairement causé par un mauvais équilibre entre la tension du pataras/etai et bas-haubans (le genre de truc qu'on regarde rarement parce que ça commence à suffire et que tout va bien sous voile). On le provoque aussi certaine fois pour créer une fausse quête qui rend le bateau plus facilement contrôlable.

En dernier recours, tu peux apprendre la contre-basse et donner des concerts au mouillage. C'est un des instruments les plus cool qu'il soit qui te permet d'approcher tous les registres, classique, jazz, latino, afro, rock,... Un très bel objet ;-) pour le voyage.

22 déc. 2005
0

dans l'ordre..
avant de changer les cadenes!

voir si la vibration disparait en detendant le pataras, sans que le bas hauban sous le vent ne bouge trop a la voile..et sans que l'étai devienne mou...pas facile sans un palan de pataras.
ou en mettant un point de tire intermediaire sur le mat (en haut du rail de tangon par exemple) pour decoupler la resonnance du "bas" par rapport au "haut"
voir si la vibration n'est pas declenchée par la bome trop etarquée (balancine chantante) dans ce cas trouver une immobilisation de la bome sans etarquer le palan (bout tenu au pataras par exemple)

enfin tout changer !

22 déc. 2005
0

bien dit Michel
mais changer quoi ?
le bateau et garder le mât.
le mât et garder le bateau.
je plaisante mais à mon avis, après tout ce que tu as dit de faire, si le chant du mât au fond du port continue, ça serait bien le Hollandais volant qui revient, et là il n'y a plus qu'à chercher un gourou-doudou.
:langue2:
au fait, c'est peut être un cousin du tremble son bateau !
à+

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (105)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021