mat penché d'au moins 20° en arrière.

Bonjour,
Je recroise un cata qui m'a marqué au mouillage avant hier alors j'en profite pour parfaire ma culture.

Quel est la raison pour laquelle il existe des mâts autant penchés??

L'équipage
08 mar. 2020
08 mar. 2020
2

Pour reculer le centre de voilure sans reculer le pied du mât.

08 mar. 202016 juin 2020
1

Un peu penché, mais effet d'optique aussi?

08 mar. 2020
-6

généralement on faisait ça sur les goëlettes pour améliorer la remontée au près .
sur ce cata l'étai est trop long et les galhaubans sont trop courts ou trop ridés .
alain

10 mar. 2020
-4

ça va je vois que il y en a 5 qui ont marché ,je pensais plus .
alain ;-)

10 mar. 2020
1

Je n'ai pas tout compris, mais si le but est de dire des trucs juste pour faire réagir, ca s'appelle un troll.
(spa bien)

08 mar. 2020
0

Parce que sur l'image il va très vite ?

08 mar. 2020
1

Tout dépend du choix conceptuel de l'architecte.
Je doute que l'explication précédente soit la bonne. Si par chance elle l'était le point d'écoute de la GV serait vraiment très bas.

08 mar. 2020
0

en Général sur les catas on a peur d'enfourner par grand vent portant, alors on pense reculer le moment fatidique en donnant de la quète arrière. Ayant pas mal pratiqué les multi je pense que ça n'est pas inutile
Il faut dire aussi que beaucoup de catas ne sont pas bien équilibrés sous voiles et on donne de la quète en espérant corriger mais je pense que c'est une illusion.
Enfin il y a aussi un effet de mode, certains multis de courses affichaient une forte quète donc on fait pareil mais ça c'était dans le temps.

08 mar. 2020
2

Ce cata (un dean 44 ou 47) à toujours eu cette quête assez incroyable. Cette quête est tellement importante que l'on ne peut pas descendre la GV (complètement) sans détendre le point d'écoute c'est assez pénible autrement il "marche" bien comme cela et ne remonte pas si mal.

08 mar. 202008 mar. 2020
2

La tendance est de reculer les mâts afin d'augmenter le guindant des voiles d'avant (Gennack, code 0, J1, etc ..).
Sur ce genre de bateau de croisière un mât reculé pose quelques problèmes d'aménagement, positionnement de poutre, qui entrainerait une petite nacelle.

Une solution est de placer la poutre ou l'on veut par rapport à la nacelle souhaitée.
Le pied de mât est placé ou l'on peut (sur la poutre).
Et le gréement est conçu avec une quête importante pour retrouver des guindants longs sur les voiles d'avant.

08 mar. 202016 juin 2020
0

Coïncidence parfaite, au mouillage, un autre exemplaire du même modèle de cata.

Non il n'y a pas d'effet d'optique, de profil le mat est vraiment très très en arrière. Le design de la coque, lui, avec sa bande de travers, créer un effet d'optique je vous l'accorde.

10 mar. 2020
0

...surtout pour diminuer l enfoncement de la coque et étrave sous le vent au portant. La résultante des forces dans la GV est ainsi dirigée légèrement au-dessus de l horzontale au portant;en dynamique survente+vague tendent à l enfournement; si en plus le barreur a le mauvais réflexe de lofer... ne pas laisser déverser(vriller)le haut de la GV mais déborder le charriot et reprendre de l écoute,ainsi le haut de la gv farde moins, tte la gv se décharge de la surpression! À bon entendeur!

10 mar. 2020
0

Je n'ai pas la réponse, mais je note que :
- quand on prends des ris sur la GV, le centre vélique s'avance.
- accessoirement, les forces sur le mat sont plus importantes que s'il était droit

Après, j'aime bien.

11 mar. 2020
0

Ce que je retiens au sujet de la quête du mat sur un cata, c'est surtout que le bateau devient plus ardent tout en étant léger à la barre quand il va vite (>10nds) et tient mieux (moins mal) le cap au près.
De mémoire sur mon Corneel, il me semble que la quête était autour de 8 ou 10° ???

Ensuite, l'équilibre et la répartition des poids jouent énormément, d'où l'importance du placement des équipiers sur les catas genre Hobie Cat et autre planche à voile, engin léger où cet aspect est très important.
Sinon c'est la bascule ou l'enfournement assurés à la moindre survente.

Je ne suis pas certain d'avoir été clair, mais j'aurai contribué

11 mar. 2020
0

J'ai un TILAPIA, petit voilier biquille, une seule voile qui s'enroule autour du mat pour prendre les ris( ou ce qui en tiens lieu). le mat à une quête de 12 degrés et est très en avant. Cet angle est dù au fait qu'il n'y a pas de foc et pas de possibilité d'en mettre. Donc c'est pour équilibrer la voilure. J'aimerais avoir votre avis sur ce système qui n'a sans doute pas convaincu beaucoup de monde. En effet il est quasi impossible d'enrouler le mat face au vent car la quête entraine une friction trop importante. L'enroulement n'est possible que par vent de travers. Dommage car c'est un très bon bateau.

11 mar. 2020
1

Je suppose que l’architecte ne voulait pas que le pied du mât ne coupe la couchette avant en deux. Il a donc mis le pied du mât tout à l’avant avec une quête prononcée pour obtenir la position du centre de voilure optimale.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (174)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021