Mât en carbone

Bonjour,
Quelqu'un a-t'il l'expérience de la construction (amateur ou pro) d'un mât en carbone ?

L'équipage
06 oct. 2006
06 oct. 2006
0

que veux tu savoir ?
J'en ai deja fait un, mais pour un cata de sport, mat de 10 m.

09 oct. 2006
0

mât carbone
Je termine la construction d'un voilier de 14m en CP époxy. Je me pose la question de la faisabilité de la construction du mât moi même (amateur). Où sont les embuches ? Quelles sont les contraintes ? En vrac : type de moule, rectitude, mise sous vide, étuve, disposition des fibres, renforts... Le net est pauvre en renseignement de ce type.
Je peux me tester dans l'ordre sur le bout dehors, la bôme puis le mât. Faut-il tenter l'aventure ?

09 oct. 2006
0

mât carbone
Ok pour le bout dehors je devrais y arriver sans pb.

La bôme est assez simple également car cilyndrique (la GV toute lattée n'est pas enraillée dessus). Si je fabrique la bôme sur un tube alu idem bout dehors, seul le démoulage peut être délicat en raison de la longueur (6,50m).

Pour le mât le plus simple pour démouler serait peut être de le faire en deux demi-coquilles ??? J'utiliserais alors des IPN comme marbre. J'ai peu d'élément sur ce type de construction.

Autre question : comment calculer l'échantillonnage ?

09 oct. 2006
0

espars en carbone
Le bout dehors c'est une autre histoire, en amateur c'est assez simple a faire a condition d'avoir un tube alu qui puisse servir de moule.

Tu utilises en premiere et derniere couche de la tresse carbone, de l'ud entre les deux.
Il faut un generateur d'air chaud.
Tu fais une post cuisson en faisant circuler de l'air chaud dans ton tube, il se dilatera suffisament pour assurer le demoulage a froid.

En revanche, pour la bôme et le mât en amateur, il est difficile de donner une methode ou un conseil vu le peux d'element que tu donnes.

Juste quelques bases :

Il me semble indispensable sur un mat, de travailler sous vide et avec une post cuisson.
Vu la taille du bateau, tu n'auras pas de ralignue a réaliser ce qui simplifie les choses.
Une des difficultés est d'avoir un "marbre" parfait de la longueur de ton mat pour pouvoir travailler convenablement.....

Après moule, noyau mousse, ....., tout cela depent de la forme de ton mat, retreint ou non, ....

09 oct. 2006
0

On avance
La strat. sur tube alu, cela se demoule assez bien dans la mesure ou le tube est chauffé correctement.
6,5 m j'ai jamais fait, mais 4 m sur du tube de 60 c'est tranquille.

Pour le mat le plus simple (si il n'y a pas de retreint) c'est de faire un unique demi moule correspondant a un demi mat coupé selon l'axe longitudinale.

L'avantage c'est qu'il n'y a qu'un moule a faire dans ce cas.

Pour le calcul de l'echantillonage,

Il faudrait penser au probleme assurance, il est probable qu'un calcul de l'echantillonage par un BE composite soit necesaaire pour que ce mat puisse être couvert, mais bon à voir ?

10 oct. 200616 juin 2020
0

mat de 15m
moulé sur un profil standard de "sparcraft"

1ere astuce, combler la ralingue de mastic

2ème astuce, souder deux équerres très solide en pied de mat pour servir d'appuis pour le démoulage (à l'aide de 2 petits verins à main)

voir croquis

une fois que le mouvement est amorcé, on peut démouler avec une voiture ;-)(prévoir deux vieux matelas pour réceptionner le tube...)

07 oct. 2006
0

2 mats ailes et 1 mat standard
les mats ailes (pour un ketch cat à mats tournant non haubannés) sur moule en bois(laméllé)
le mat traditionnel pour un ULDB de 12m moulé sur un profil alu standard (soférac)

un peu de matos, beaucoup de savoir faire (dans les deux cas, je n'étais pas le maitre d'oeuvre mais la "petite main" de vrais spécialistes (des anciens de Maréchals et sparcraft)

10 oct. 2006
0

fil enroulé ?
est-ce une technique très difficile ? pour le bout-dehors par exemple, ça semble réalisable.

On m'avait dit que le carbonne en fil était bien moins cher et que la résistance du produit fini était 1.5 supérieure au tissu. Mais je suis loin d'être catégorique avec ces deux assertions.

Evidemment, dans ce cas, ça ne pourrait pas servir de baudet pour le mat.

10 oct. 2006
0

le problème
avec du fil "enroulé", c'est qu'il faut un tube monté sur un mandrin et donc ça limite forcement la longueur du tube

nous avions utilisé de l'UD préimprégné en 200 mm de large et enroulé au pas de 200 mm
1 fois dans un sens
1 fois dans l'autre
et ainsi de suite en interposant (surtout en couches extérieures) quelques UD linéaires en 50 mm

finition par un film terphane
cuisson par l'intérieur du tube

tous les renforts ponctuels en été rajouté après coup

10 oct. 2006
0

dans le premier site...
remplacer " glass-roving " par "carbon"...

10 oct. 2006
0

deux sites ...
donnes par Estivela il y a quelque temps:

www.geocities.com[...]ast.htm

www.sailingsource.com[...]sts.htm

desole, c est en angliche... :-(

10 oct. 2006
0

fiu
Merci Totor,

Bienque englishophone, j'ai été un peu fiu d'aller chercher "carbon". Et puis si fier d'être français j'ai pensé qu'en la matière nous avions plus de compétences que le reste du monde ;-)

10 oct. 2006
0

je recherche aussi
comme vous tous , le mat carbone m'interesse en prevision de mon voilier en construction amateur et j'ai depuis quelques mois enquété sur le sujet, quelques idées ;

un mat acheté tout fait est encore tres reservé aux plus fortunés dont je ne fais pas partie et les vendeurs n'affichent jamais leurs prix
cependant ,au dernier salon , on me disait un peu pres 7000 euros pour un mat de 12m / bateau de 3 tonnes ?

si je dois faire moi meme mon mat de 12m, j'essaierais de me grouper à plusieurs interessés pour amortir le risque de louper le premier exemplaire sur une methode qui m'apparait aujourd hui la plus faisable techniquement et économiquement soit;

construction de 4 ebauches de demi demi mats sur demi moule femelle ( le mat est livré donc transporté en 2 longueurs d'environ 6 metres qui seront manchonées en arrivant sur place , il est beaucoup plus simple de transporter du 6m que du 12m et la technique du manchon est facile à faire )

collage des 2 ebauches ensemble

pose de tous les tissus avec UD en carbone et bibiais en verre ( car le bibiais carbone est plusieurs fois plus cher que l'ud carbone )

la pose des tissus doit se faire sous vide pour une raison de resistance mecanique et aussi pour une raison de poids
en effet suivant mon experience , si pour la pose humide de tissus de verre on peut esperer un rapport tissus/ resine de 50% , cela n'est plus vrai pour le carbone car ce ratio tissus/ résine depend beaucoup du volume massique du tissus employé ( plus le tissu est legé comme le carbone plus le ratio est faible )

11 oct. 2006
0

Verre et carbone
c'est assez moyen

La difference d'allongement à la rupture entre les deux materiaux est tel, que leur mariage n'est pas top.

On peut renforcer du verre par du carbone, pas l'inverse.

Pour les petites sections le plus simple pour les peaux interieurs et exterieurs est de la tresse carbone.

un bon fournisseur pour la tresse

11 oct. 2006
0

mat carbone
Marc,

je prefere le moule femelle dans une demarche de demi demi mat parce que c'est simple à faire et surtout parce que je l'ai experimentée sur mes voiles de quilles en carbone à profil constant ( le profil constant est la condition de cette technique du moule femelle )

je vais essayer d'expliquer ( facile par un croquis , moins facile par des mots ...)

sur un marbre , je construis en bois ou autre un long caisson ayant pour section rectangulaire les dimensions maxi du profil du demi mat

je découpe un gabarit en cp ayant le profil exact de la demi section du mat

je remplis de platre le caisson ( le caisson n'a pas de dessus )

je "tire" mon platre en passant le gabarit d'un bout à l'autre du caisson

le moule est fait!, il a fallu disons moins d'une demi journée pour le faire,il ne va pas se déformer dans le temps car il est en platre inerte

quand le platre est sec ,je pose un fin polyane dessus puis un tissu carbone ,

je demoule

et ceci répeté quatre fois

ensuite ,je travaille à la pose des autres tissus à partir de ces surfaces convexes ( il est beaucoup plus difficile de stratifier en surfaces concaves )

pour l'association verre/carbone , je devine les inconvenients ( mécaniques ) et avantages( financiers ) , mais il ne s'agit pas pour moi de construire le meilleur mat ( pour cela il faut mieux l'acheter à un pro ) mais de construire seulement un bon mat ,c'est à dire d'un rapport kg/cout correct et fiable en navigation et moins lourd qu'un mat alu
de toute façon nous avons tous conscience à mon avis que la construction en amateur est à la limite de nos compétances ( comment par exemple manipuler la tresse carbone ? ) et qu 'il faudrait l'aide d'un amateur compétant en calcul mécanique pour commencer le calcul du E X I du mat

12 oct. 2006
0

si vous passez à l'acte
si quelqu'un d'entre vous passe à l'acte en construisant son mat ( pour moi ce ne sera pas avant fin 2007 ) , j' aimerais vraiment avoir son retour d'experience et si c'est en région parisienne j'aimerais le rencontrer

mon email: hebert@louvre.fr

11 oct. 2006
0

mât carbone
Salut Hebert,

Ok pour les quatre demi-demi, on peut dire quart de mât assiociés à la technique du manchon déjà très éprouvée.

Pourquoi penses-tu utiliser un moule femelle ? J'y vois deux inconvénients par rapport au moule mâle :
- le shape mâle est plus aisé que le shape femelle quel que soit la matrice utilisée (mousse, bois...)
- pour coller les demi-mâts l'un sur l'autre, je crois qu'il serait préférable d'avoir deux surfaces de contact à l'intérieur du profil (l'une derrière le bord d'attaque, l'autre devant le bord de fuite). Réaliser cette surface sur un moule femelle me semble plus délicat que sur un moule mâle. Qu'en penses-tu ?

Je bloque sur l'échantillonnage. As-tu des info ? J'ai trouvé la page suivante : www.goodfellow.com[...]xy.HTML
Intéressant n'est-ce pas :reflechi:, mais comment comprendre et transposer à un profil de mât ?

Si l'on ne dispose pas les UD en biais pour constituer les peaux internes et externes, cela me semble être une bonne solution d'y substituer du tissus bi-biais. Cependant ne crois-tu pas que l'économie réalisée en utilisant du tissus de verre soit négligeable sur le prix total. Et donc qu'il vaut mieux rester tout en carbone ?

11 oct. 2006
0

tresse carbone
c'est hyper simple a manipuler et donne une bonne finition.

Il faut juste la placer avant de strater et bien la tendre.

12 oct. 2006
0

Ok
Hebert,

Je n'avais pas compris que tu travaillais sur un premier démoulage convexe. Pour le platre bien vu, je n'y avais pas pensé. Donc merci on avance.

12 oct. 2006
0

Tu vas devoir bouger un peu
Si je passe à l'acte - c'est certain pour le bout dehors - aucun pb pour le retour d'expérience. En revanche tu devras faire quelques milliers de km pour venir voir le résultat à Papeete. Sorry.

12 oct. 2006
0

on avance encore
Merci Zephirlegris et Alien pour les liens, j'y vais tout de suite, A+

12 oct. 2006
0

pour info chez hallspars en ce moment
PRE-INVENTORY CLEARANCE
Hall Spars & Rigging’s inventory manager Cara Read says: “Sell it so we don’
t have to count it!” Discontinued hardware, select spools of line, pre-made
rigging, and even some carbon spinnaker pole tubes are priced to sell. Hall
polo shirts are also on sale. This clearance is web only and ends when Cara
starts counting at the end of October. Visit our site and click on
“pre-inventory clearance” to see the deals. www.hallspars.com[...]

peut être des affaires à réaliser (source :www.sailingscuttlebutt.com[...]/ )

12 oct. 2006
0

passage à l'acte
comme hebert, je suis interressé par un passage à l'acte, mais entre janvier et mars.
Considérez un niveau 0 pour moi mais une bonne volonté à toutes épreuves.

20 mar. 2007
0

AVANT de PASSER A L'ACTE
Bonjour, les amateurs,
Passage à l’acte : quelqu’un a peu être commencé ?
J’ai passé l’hivers à plancher pour le mât ; et plus particulièrement la technique
de « SPONBERG » je la trouve simple de construction, mon devis de poids
est raisonnable.
Avez-vous des avis ?

Daniel

13 août 2019
0

Exhumation d'un vieux fil...
Je m'intéresse à la construction sur moule femelle (pour ma culture personnelle).
fabriquer 2 demi-mats sur des demi-moules. OK.
Ensuite, j'imagine qu'on stratifie les deux demi-mats ensemble par l'extérieur, forcément...
Mais du coup, on perd le bel état de surface du moulage femelle, non?
Ou bien ?
Merci d'éclairer mon neurone

13 août 2019
0

Un exemple est donné par l'héossien Bertho sur le blog fusionschooner.blogspot.com[...]/ (voir mars 2010).

13 août 2019
0

Bon les gars je n y connais rien mais suis admiratif devant votre soif d'apprendre et vos connaissances.

13 août 201913 août 2019
0

Quand on voit le prix d'un mat carbone,ça doit etre interessant de savoir le faire.Je pensais qu'il fallait forcément le passer en autoclave mais apparemment pas necessaire en lisant ce fil.

13 août 2019
0

Merci pour le lien. Très intéressant.
Je m'interroge tout de même sur la solidité de l'assemblage des 2 demi-mats.
En tout cas, ça conforte mon idée de ne pas me lancer là-dedans...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (62)

novembre 2021