mat en bois.......;;;;

qui sauraient me dire en quel essence les mats en bois sont ou etaient consrtuits, tenue dans le temp ect........
merci

L'équipage
03 nov. 2011
03 nov. 2011
0

autrefois, en spruce ! léger et resistant

maintenant, sapin du nord bien droit de fil et sans noeud lamellé-collé

...

03 nov. 2011
0

pour les dériveurs :
le spruce , pas mieux , cher , et dificile à trouver actuellement
pour les bateaux plus grands , sais pas !

03 nov. 2011
0

pour un mat en 4,5m de long, j'ai tenté une première fois en pin d'orégon. A partir d'une poutre en massif, j'ai fait une section en octogone que je me préparais à arrondir au rabot. Avant d'attaquer la phase rabot, je pose le mat sur deux tréteaux et j'appuie au milieu .... mouvement étrange ! J'appuie un peu plus fort et là, bruit étrange. Je met une franche pression et je casse mon mat ! Bon, je me suis dit que c'était mieux ainsi que sur l'eau !!! Il y avait un noeud que je n'avait pas vu.

Je suis donc aller acheter 3 planches en sapin du nord. je les ai choisies minutieusement. Ensuite, les 3 ont été collées à l'epoxy et j'ai fait ma section otcogonale à la scie circulaire + arrondi au rabot.

Ce mat est toujours là, il n'a pas bougé.

La seule réserve : le sapin du nord est très tendre et il faut soigner la pose de l'accastillage car les vis rentrent comme dans du beurre. Peut-être faire des inserts de bois dur, là où il faudra mettre des pièces.

03 nov. 2011
0

plusieurs essences peuvent convenir:
- le spruce idéalement, mais presque impossible à trouver et très cher
- l'épicea (sapin du nord) assez facile à trouver en grande longueur sans noeud
- le sapin pectiné(abies alba), aux caractéristiques mécaniques un peu meilleures que l'epicea, et surtout pratiquement sans résine, facile à trouver dans ses zones d'origine (alpes, corse, normandie...)

tous ces bois demandent à être soigneusement protégés (peinture, vernis...) car très peu résistants aux intempéries.

03 nov. 2011
0

le red cedar en lamellé devrait aussi marcher, non ?

03 nov. 2011
0

j'ai un lot de lames de bardage en red cedar, et j'en ai posé chez moi. Ca sent super bon, c'est très joli (c'est très cher aussi :-() mais cela me semble extrêmement tendre et léger ... Pour les courageux, pourquoi pas un LC avec 2 lames de redcedar et une âme dans un autre bois ? ou l'inverse ? je peux me tromper et ca peut faire d'excellents mats ... mais il faut avoir eu en main un bout de redcedar pour saisir la légèreté du machin !

03 nov. 2011
0

je disais red cedar, car on fait bien des coques stratées epoxy, pourquoi pas ??

le sapin du nord en lamellé, j'ai pratiqué, et ça marche impec !

03 nov. 201103 nov. 2011
0

Sur Oaristys fautes de finances nous avions envisagés de faire les mâts en bois ,puis notre horizon financier s'étant dégagé nous sommes revenus à l'alu .
Mais dans le hors serie N°26 de Loisirs Nautiques il est precisé : " Le spruce et plus particulierement le spruce sikta, puis le hemlock, le pin d'oregon puis les autres resineux ..mais qualités inferieures entrainant un echantillonage plus lourd "

03 nov. 201103 nov. 2011
0

spruce SITKA ! ....

le hemlock était utilisé autrefois pour les skis et raquettes ...

des sites sympa :
www.bateaubois.com[...]les.php
bigornick.wifeo.com[...]ois.php

03 nov. 2011
0

on dit bien Sitka Spruce, autrement dit Picea Sitchensis !
:scie:

04 nov. 2011
0

Ce genre d'échanges steriles est tout ce que "j'adore" dans les forums ...
Pour ma part je ne fais que repondre à bil56 lorsqu'il hurle : " spruce SITKA ! ...." car si j'ai bien compris les codes des forums, lorsqu'on utilise les majuscules : on crie , et si l'on ajoute un point d'exclamation : on hurle. Sans parler des points de suspensions qui ne sont pas anodins ...
Dans ma premiere intervention j'ai cité mes sources HS N°26 et par la suite j'ai joint des liens démontrant qu'il n'y a pas faute ( ou pire crime de lese majesté! fut elle bil56 )) à dire Sikta .
Cela me fait penser à des echanges de cours de maternelle,dire mon pére avait un bateau il y a 40 ans ...oui et alors cela condamne le vocable Sikta ?
Nous avions il y a 35 ans un cotre de Carantec construit en 1933 aux chantiers Moguerou avec un mat en Spruce et nous avions en 1977 un cotre de 1957 avec un mat en ...spruce ,et alors ? Cela prouve quoi ce genre de "references" ?
D'autre part ,et cela malgré vos points de suspensions, le Hemlock n'a pas servi que "...pour des skis et des raquettes..."

03 nov. 201103 nov. 2011
0

SITKA !!?? comme c'est etrange voir lien ci dessous : SIKTA !...
www.trada.co.uk[...]C+Sikta
www.hearnehardwoods.com[...]od.html :pouce:

03 nov. 2011
0

je l'savais bien ... :heu:

le mât du canot de mon père y'a 40 ans en était ...

03 nov. 201116 juin 2020
0

Bonjour,
Le mât des premiers Triton étaient en spruce. Celui de Moustic II est d'origine, en excellent état, il date de 1964.
;-)
Les photos sont de 2008, dernière fois qu'il a été mis à nu, reverni et rééquipé.

03 nov. 2011
0

un ancien fil qui en parle...

www.hisse-et-oh.com[...]en-bois

:-)

0

La plupart des bateaux de plaisances avaient des mâts en spruce ; l'essence la moins dense. Mais il est aujourd'hui introuvable.
Le mat de mon Loctudy est en spruce. Il date de 1970 et il est intact. Je ne traite tous les 2/3 ans au goudron de norvège coupé à la térébenthine.
Je confirme. Un de mes copains a refait les mats de son Scorpène en sapin du nord de chez Casorama,lamellécollé à la colle PPU. Ils ont aujourd'hui 15 ans, sont entre autres montés au cap Nord et ont fait un tour de Méditérrannée (froid et soleil. Ils n'ont pas bougé. Pourquoi dépenser des fortunes pour des essences devenues rares et à protéger ?!

C'est vrai que le sapin n'a pas les mêmes qualités que le spruce mais, si tu veux faire de la compet, ce n'est de toute façon pas un mat en bois qu'il te faut

03 nov. 2011
0

jean francois de nantes, ouais ouais ouais .... :bravo:

03 nov. 2011
0

en comparant les caractéristiques des différentes essences

(densité, module d'élasticité et résistance en flexion)
on peut établir un clessement :
1° spruce et red cedar
le spruce est introuvable et le red cedar trop fragile
2° épicéa alias sapin blanc du nord
3° pin d'oregon (c'est du douglas mais pas celui qui pousse chez nous)
4° sapins, pins maritimes, etc ...

On peut aussi penser durabilité, disponibilité, ...

03 nov. 201103 nov. 2011
0

Pour quelle raison Géo posait-il la question ?

Si c'est pour faire un nouveau mât, une poutre en lamellé-collé industriel reprofilée au rabot électrique peut être une bonne solution : choix de l'essence, bois étuvé, éventuellement traité antifongique, inerte (comme du CP), durable, plutôt bon marché, possibilité d'insérer un tube lors de la fabrication.
Inconvénient : mât plein, donc plutôt lourd.

Le mien est en pin du nord (pour des raisons de coût et de disponibilité), collé sous presse à la résorcine. Pas de de pb depuis 7 ans.

Même si on a au départ un bout de bois dont la section et la longueur permet de tailler le mât d'une seule pièce, il est nécessaire de le déligner et de recoller les morceaux en inversant le sens. Cela permet de libérer les tensions internes et d'éviter de voir le mât se déformer au fur et à mesure qu'on le rabote.

03 nov. 201103 nov. 2011
0

sur cet excellent site , la fabrication des mats :

www.bateaubois.com[...]les.php

Geo , tu veux gréer des voiles sur ton fer à repasser ?

:bravo:

03 nov. 2011
0

t'es en retard alain !!

déjà cité ... :heu:

03 nov. 2011
0

c'est l'age !

et il se fait tard , j'avais déja pris mes gouttes !

:goodbye:

04 nov. 2011
0

merci les gars, non non , en fait un copain me posait la question et plutot que de lui dire une anerie, je lui ai dit que je vous demanderaient.
merci et pour moi, je serais moins con, et surtout pour lui.

04 nov. 2011
0

En fait on trouve encore du spruce. Nous (chantier Icarai) l'utilisons de temps en temps pour fabriquer des mâts. Pour les petits bateaux l'epicea va très bien. Pour les plus gros plutôt pin d'oregon ou spruce. Le mélèze est à considérer aussi.

04 nov. 201104 nov. 2011
0

Sous ma péniche, en Seine, j'avais retrouvé plusieurs pièces de bois dont certaines de bonne taille qui étaient vraisemblablement destinées à devenir des mâts.
Les autres plus courtes, peut-être des baumes, des espars divers .... bouts dehors.

Il y avait eu un chantier à cet endroit quelques années auparavant .

Sur la présence de ce bois immergé par des pièces métalliques, on m'a raconté que pour faire sécher le bois, on l'immergeait dans l'eau durant plusieurs mois.

Par sécher, comprenez "sec de résine".

Alors, vrai ou faux ?

04 nov. 2011
0

Mat en bois.....en effet , les bois utilisés en construction navale était immergés pendant plusieurs mois dans un bassin de trempage....il y avait un tel bassin à Toulon, près de la darse des sous-marins , ou se trouve aujourd'hui la SRT....au début des années 50....mais je ne pense pas que ces bois étaient destinés à des mats , plutôt à des coques..
Dans ma jeunesse , tous les mats étaient en bois , j'en ai fabriqué qlq uns , et réparé plusieurs...dont un , à partir de l'artimon de l'Aile 4 , ancien bateau de Virginie Hériot, qui avait pris feu dans le port du Lavandou ,(le bateau, pas VH...), avant de finir échoué à la plage , ou il avait était remorqué , pour éviter de propager le feu aux autres bateau.......ce mat était en deux parties , plein, et comportait un rail en laiton...à l'époque c'était courant.....
Dans les années 60/70 , il était difficile de trouver du spruce , mais on pouver acheter de l'emlock , qui est très proche du spruce , mais plus accessible...
Le red-cédar est trés cassant et manque de souplesse pour un mat de dériveur , un ami en avait fabriqué un pour un Fireball....pas terrible , par contre ,ça doit convenir à un mat court , comme sur un gréement aurique....
En 1971, un mat creux pour un Cognac , qui faisait le même poids que les mats en alliage de l'époque....mais ces mats devaient être vernis à l'intérieur pour le passage de drisses,et le vernis extérieur , refait tois les ans....ains que bômes et tangons , creux aussi....

0

Vous faites allusion à un ancien voilier de Virginie Hériot,Aile IV,qui aurait pris feu dans le port du Lavandou:pouvez-vous en dire plus?En quelle année cte événement s'est-il produit?A qui appartenait alors ce 8MJI?Merci de votre réponse.
Adelehugo

04 nov. 2011
0

Pour continuer le post de Pitalugue, du temps de la marine à voile, en Angleterre, les pièces de bois destinées aux mâts et espars était immergées dans ces bassins de trempage remplis...d'urine.
Il valaient mieux ne pas habiter sur les quais à cette époque !

04 nov. 2011
0

j'ai construis dernierement mon mat de 12 metre / marconi en spruce stratifié verre epoxy

quelques infos de mon experience ;

le spruce est un bois pratiquement reservé aux voileux et donc , comme les marchands de bois sont imposables en france sur leur stock , ils ne stockent plus et ne vendent plus de bois tres particuliers comme le spruce

vous trouverez cependant encore du spruce à geneve, en italie et à Saint malo
j'ai acheté le mien à saint malo car ce n'etait pas le moins cher mais c'etait les poutres les plus longues

le mat est creux ,strip planking en lamelles de spruce stratifiées interieur / exterieur de verre epoxy
vraiment beaucoup de main d'oeuvre pour le faire

je n'ai pas pris du red ceddar que je connais bien ( leger ,droit de fil et pas cher )parce qu'il est trop faible à la compression
j'ai mis des peaux en verre plutot qu'en carbone parce que le carbone est trop cassant pour un mat qui restera souple ( greement bergstrom à 2 etages de barre de fleches poussantes )

le prix hors main d'oeuvre du mat realise est aussi cher sinon plus cher qu'un mat alu , mais le mat bois flotte , l'alu coule , le mat bois permet de travailler à profil evolutif ( donc centre de gravite plus bas à poids egal )

la difficulte d'un mat bois est essentieillement dans le rail de ralingue aussi je conseille le mat bois plutot pour les greements auriques que pour les marconi

j'ai acheté un rail " plastique" de chez tidesmarine importé depuis l'angleterre

les essais seront faits l'ete prochain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (83)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021