Mât aluminum HS ???

quels sont les critères ( premiers signes de fatigues, nombre d'années, changement de couleur ,cloques , autres ? etc etc ) qui font penser que votre mât aluminium doit être changé .

L'équipage
01 mar. 2021
01 mar. 2021
1

Bonjour

Ma réponse en partielle, voir peut être contredite à raison par un expert.
- Je ne pense pas que le nombre d'année soit un bon critère ni un discriminant majeur.

  • Les fissures, corrosion (en particulier électrolytique) sont de signes visibles qu'il faut faire quelque chose. et vite.

01 mar. 2021
1

Bonjour,

Tout dépend de la solidité du profil par rapport au bateau. Un profil solide est quasi immortel, même s'il casse à la suite d'une rupture du gréement. On peut alors manchonner le mât et le réutiliser sans problème pendant des années.
Sur le superchallenger MK3 de 1975 qu'on nous a donné, le mât complètement décoloré était cassé suite à une rupture de gréement. Une fois manchonné et équipé d'un nouveau gréement, j'ai navigué par tous les temps en toute confiance avec ce profil assez lourd.

Avec un profil plutôt léger pour le bateau, il faut effectivement surveiller les fissures et la corrosion mais c'est assez facilement réparable si on peut trouver des morceaux de vieux profils pour renforcer le vieux mât. Il y a maintenant des colles qui permettent de faire de solides réparations. J'en ai toujours avec moi sur tous les bateaux sur lesquels je navigue.


georgesand:Bonjour tu emplois quel type de colle ?Et comment voir si le profil du mât est assez lourd par rapport au voilier d'occasion que tu achètes? ·le 02 mar. 2021 08:22
01 mar. 2021
0

En plus de tous les criteres cites, je rajouterai flambage ( "tordu ", en language courant )


02 mar. 2021
0

Même question pour un mat carbone?


FredericL:Un mât carbone vieillit mieux qu'un mât alu, surtout si le mât cintre en navigation, car l'aluminium fatigue et devient moins nerveux avec le temps. Une peinture de temps en temps pour protéger l'époxy des UV et c'est quasiment inusable.·le 02 mar. 2021 12:31
James :Un mat carbone vieillit,c'est une chose que l'on commence à prendre en considération depuis pas très longtemps...Ça a déjà été évoqué pour les canotes du Vendée, et l'aviation fait des études là dessus si j'ai bien compris l'article.Il y a comme l'alu un phénomène de fatigue comme tu dis,dû aux multiples sollicitations. En planche à voile les mats 100% carbone et les mixtes vieillissent...J'en ai cassé un dans des vagues pas si grosses il n'y a pas longtemps, et pourtant je suis loin de faire des loopings et des sauts monstrueux comme certains. Ce mat était vieux mais toujours rincé et stocké à l'abri des UV.CQFD...·le 02 mar. 2021 13:24
FredericL:Je n'ai pas dit que ça ne vieillissait pas, mais que ça vieillissait mieux que l'alu. Le vieillissement dépend beaucoup de l'amplitude des cycles de sollicitation, et en dessous d'un certain niveau de contrainte la durée de vie tend vers l'infini. Par exemple, en 49er, les premiers mâts étaient en 2 parties, bas alu et haut en fibre de verre. Les équipages de haut niveau changeaient leurs mâts plusieurs fois par an car ils devenaient moins performants. Depuis que les mâts sont en carbone, il n'y a plus de remplacement de ce type. ·le 02 mar. 2021 13:44
James :Oui tu as raison la courbe de vieillissement est bien plus lente sur un carbone,mais dire que ça tend vers l'infini ou que c'est casi inusable c'est un peu exagéré. Je reconnais on joue sur les mots mais moi je n'ai que 590 ans donc pas assez vieux pour avoir plus de recul.Cordialement ·le 02 mar. 2021 14:37
Smart Sails:Le carbone vieillit plus lentement, mais il ne vieillit pas forcément bien. Pour avoir eu des VTT en carbone, alu, acier, titane, je peux dire ceci. Le carbone, c'est pire que l'inox, ça casse net et sans prévenir, et il est très difficile de voir à l'œil des signes de fatigue du matériau. Encore récemment, j'ai vu une bôme casser net sur un empannage en régate, c'est assez impressionant. ·le 02 mar. 2021 15:47
FredericL:Ça dépend des matériaux : material-properties.org[...]nition/ ·le 02 mar. 2021 15:54
02 mar. 2021
0

Pour le métal, j'utilise des produits Loctite (voir pj).
Pour l'alu et le métal, ma préférée est la Loctite 648. Pour décoller, je chauffe le métal à 200°C avec un pistolet à air chaud.

Pour le mât carbone, c'est manchonné à l'epoxy et au carbone avec un collage epoxy du vit de mulet, de l'ancrage du hale-bas et des anneaux de tangon. mais je passe par un professionel qui sait parfaitement l'utiliser et la charger pour faire ce qu'on veut : collage dur, souple, très rapide, etc ... Les manchonnages des tronçons ont été réalisés à chaque étage de barre de flêche. Je suis toujours sidéré de voir tout ce qu'il peut faire avec une facilité déconcertante. Malheureusement, il ne travaille plus sauf très ponctuellement pour quelques anciens clients et bateaux qu'il aime bien et qui ne sont pas pressés.


georgesand:merci à toi ·le 02 mar. 2021 14:33
02 mar. 2021
0

Pour un mât alu, les constructeurs les garantissent jusqu'à 10 ans.


georgesand:oups pas bien long·le 02 mar. 2021 14:34

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (134)

Eté norvègien

novembre 2021