Marins et esprit marin et solidarité

Bonjour
Pour ne pas encombrer le fil sur le Vendée Globe, j’ ouvre celui là, concernant l esprit marin et la solidarité en mer.
En effet la très belle intervention de Jean Le Cam et des autres skipper - sacrifiant sans aucun problème leur course, qui représente tout de même des années d efforts, de sacrifices, sans parler des sponsors -
et donc de la vraie solidarité des marins, me fait faire un parallèle avec les tristes et sinistres histoires de bateaux refusés d entrer dans un port durant un coup de vent, avec à la clé la morts d hommes, et ce à cause de personnes égoïstes, ayant la responsabilité d un port sans avoir aucun sens de solidarité du milieu maritime.
J espères que ces misérables et irresponsables soient maintenant conscients de ce qu est la vraie solidarité des marins, et que les exemples de de cette solidarité leur soient mis en pleine conscience lors d un procès que j ose espérer exemplaire.
Honte à eux et très très grand respect pour ces grands marins du Vendée Globe.
Chapeaux bas Messieurs, vous nous faites espérer dans le genre humain.

L'équipage
01 déc. 2020
01 déc. 2020
3

C'est sûr que c'est très bien.
Mais à notre humble niveau, qui se soucie de prendre une mesure adaptée en voyant un génois mal roulé qui commence à claquer dans le vent, ou des pare-battages mal placés, ou des amarres inadaptées à la météo du moment.
Combien qui, par principe, refuse de monter à bord d'un voilier qui souffre sans personne à bord pour le soulager?


jm06:Sur notre ponton , on est solidaire et on surveille les bateaux des copains et on n’hésite pas à monter à bord pour resserrer une amarre une pendille , faut juste en parler avant·le 01 déc. 2020 17:56
ventura R36:Je le fais très regulièrement sans me poser de question. ca me parait évident·le 01 déc. 2020 19:13
01 déc. 2020
5

Mais les gens des ports/marina français ne sont pas des marins, mais des gestionnaires de places de parking...


PYTHEAS II:Vi, je vous l'accorde, cette solidarité est peu mise en application chez les plaisanciers... ·le 01 déc. 2020 17:51
faby9:Je ne sais pas, mais ce n'est ni mon ressenti ni ce que je constate. Il est vrai que je ne tourne pas autour de "ma" place de port ou de "ma" bouée... Partout où je suis allé depuis 4 ans, j'ai toujours trouvé de la solidarité sans problème. Y compris sur des gros coups durs. Cela va de la simple pendille, l'amarre qu'on tourne, ou bien plus que ça...Il en va d'ailleurs de même pour les ports et marinas. Il suffit d'aller en Sardaigne en passant par la Corse pour se rendre compte qu'en dehors de la France, on n'a pas oublié la notion d'accueil...Mais j'avais déjà constaté la chance que j'avais de ne pas naviguer dans les mêmes coins que certains ici, toujours à se plaindre des autres, leur nullité et leur manque de savoir vivre... et qui se plaignent en même temps de ne plus trouver quelqu'un à qui "transmettre sa passion"... ·le 01 déc. 2020 17:59
awa (ex PiR2Lune):Ce que dit Faby9@ est de plus en plus hélas vrai·le 01 déc. 2020 18:29
PYTHEAS II:Il est vrai que mon " bassin de navigation " n'est pas très important, il va de La Rochelle aux Anglo-Normandes, les Scilly et l'Irlande, et un peu la cote Espagnole, dans ce petit bassin je n'ai pas retrouvé la solidarité d'antan, je regrette et je le regrette. ·le 01 déc. 2020 18:37
Calypso2:ne soyons pas trop dure tout de m^me on fait de belle rencontre ..c'est super lors des rassemblements des vieilles coques ·le 01 déc. 2020 18:41
faby9:@Pythéas : tu n'exprimes qu'un sentiment, absolument pas fondé sur des données factuelles. Tu donnes d'ailleurs un exemple contraire à ce que tu affirmes.Le CMA, c'est surtout les 50 années de moins., les vieilles coques, toussa.. et ça, c'est du factuel.·le 01 déc. 2020 18:53
PYTHEAS II:Tout a fait, et heureusement, mais je regrette aussi de voir tous ces cheveux blancs sur les pontons, la relève me parait difficile. Par contre je vois de plus en plus de Nanas naviguer seules ou comme skip, ou des équipages exclusivement féminin, ca fait plaisir. ·le 01 déc. 2020 18:55
faby9:je vois mal un jeune venir au milieu d'une troupe qui ne fait que pleurer sur le thème " ô combien c'était mieux avant" .Moi je vois beaucoup de retraités de avril à juin, et à partir de septembre. En été je croise pas mal de jeunes... ·le 01 déc. 2020 18:58
PYTHEAS II:Non Faby9, vous vous basez sur des stats, des notes, des écrits... moi je me base sur mon vécu, après près de 50 ans de voiles, je vois le changement des comportements, en mer comme au port, c'est la société qui est comme ca... on n'y peut rien, seulement de constater... ·le 01 déc. 2020 19:00
faby9:Je ne vois pas où j'ai parlé de stats, de notes ou d'écrits !!!Je ne fais que dire ce que j'ai vu cette année, qui correspond à peu près à ce que j'ai vu l'an dernier. J'émets un doute sérieux sur ce que tu vois...·le 01 déc. 2020 19:07
PYTHEAS II:Et c'est quoi des données factuelles.... elles viennent d'ou ? une compilation d'informations exprimées, mémorisées puis traitées afin de sortir des chiffres... et en faire des stat, des notes... et j'en passe. ·le 01 déc. 2020 19:14
faby9:Je vais tenter de le dire autrement : le ressenti général que tu décris (le monde va mal et tout était bien mieux avant, y'a plus de solidarité, les jeunes ne viennent plus, etc) ne correspond pas du tout à ce que moi je constate. J'ai tenté une explication avec le fait que je n'e navigue plus en France (et je n'habite pas dans le coin de Calypso où on arracherait même les arbres et les fleurs, c'est dire l'enfer !), mais tu sembles affirmer que c'est même le cas dans les Anglos, les Scilly, l'Irlande et même l'Espagne ! ben finalement je suis heureux de ne pas naviguer là où tu vas... et j'espère ne jamais arriver là.·le 01 déc. 2020 19:23
01 déc. 2020
6

La solidarité en mer, c'est non seulement une évidence, mais c'est aussi une obligation légale.
En cas de détresse, les bateaux sur zone ont l'obligation de se mettre à la disposition des autorités pour intervenir, sauf ils doivent mettre leur propre sécurité en péril.

PS: ça m'arrive de temps en temps d'intervenir sur des bateaux inconnus au ponton, mais ça n'a rien de remarquable.


01 déc. 2020
3

Peut être que grâce aux gps, ais, radars, balises epib etc. Il a simplement de plus en plus de personnes sur l'eau qui ne sont pas des marins...

Avant en cas de problème on ne pouvait compter que sur les autres marins... aujourd'hui le premier réflexe c'est d'appeller son assurance avant même de régler le problème...


yantho:ourob : est-il permis de copier coller une partie de ton intervention ?Si oui : " Peut être que grâce aux gps, ais, radars, balises epib etc. Il a simplement de" moins en moins de marins qui meurent/disparaissent en mer.PS il faut une vue globale, pas seulement quelques plaisanciers près de l'abri.·le 01 déc. 2020 16:15
ourob:Ça évite beaucoup d'accidents, sans doute.Mais ça a démystifié la mer.C'est pareil à la montagne.Un appareil, quel qu'il soit, ne nous apprendra jamais à sentir le millieu naturel.·le 01 déc. 2020 20:50
01 déc. 2020
3

et une autre dimension ,qui maintenant donne de son temps pour transmettre à son tour ses petites connaissance à des novices qui veulent naviguer un temps soit peu ... maintenant c'est pognon pognon sinon l'experience transmise n'a aucune valeur alors qu'elle a justement l'essentiel des valeurs en mer :la solidarité


PYTHEAS II:Oui Calypso 2, perso lorsque j'ai débuté, j'ai acheté mon premier bateau en 1975 à 22 ans, mais je naviguais en Vaurien, 420, 470 en location à l'heure dès l'âge de 17ans, j'appris à naviguer en lisant le " Nouveau cours de Navigation des Glénans " édition 1973, et SURTOUT en écoutant, en demandant aux " anciens " des conseils, et à cette époque les anciens naviguaient et n'étaient pas avares de conseils, et les " jeunes " acceptaient les conseils, voir des leçons. Merci à tous ces anciens, qui m'ont permis d'acquérir ces connaissances, je pense souvent à eux, surtout quand la navigation est difficile. Mais ca c'était avant... ·le 01 déc. 2020 18:00
faby9:" Mais ca c'était avant.."et qu'est ce que c'était mieux, avant !avant quoi, d'ailleurs ? Depuis quand c'est moins bien ? et qu'est ce qui, réellement, va nettement moins bien ? c'est vraiment les autres, c'est sur ???·le 01 déc. 2020 18:09
Calypso2:et oui PYTHEAS c'était avant ..il en a été de m^me pour moi , ce sont des gens qui transmettaient pour le plaisir et par solidarité ..maintenant ,pognon pognon , quelle tristesse ...lorsque je pense qu'au lycée le prof de math venait le soir donner des "cours de nav" pour ceux que celà intéressaient ,quand je pense qu'un grand Monsieur prof de navigation a l'école hydro dispensait des cours sur le sextant le soir ou le WE à qui voulait bien .. ...le matelotage ce fut un ancien marin en retraite ...en mer des prof aussi le WE l'hiver , dont un pas bon du tout il était moniteur aux Glenans ·le 01 déc. 2020 18:12
PYTHEAS II:La solidarité en mer, la vrai, se dérouter pour aller voir un bateau qui semble en difficulté, de remorquer un bateau sur plusieurs 10 de milles pour l'accompagner dans un port, repêcher un un skipper qui tombe à l'eau et rester près de lui, remorquer des voiliers sans moteurs par des journées sans vent et j'en passe. Oui, pour moi, c'était mieux avant, avant qu'il y ai soit disant la vulgarisation de la voile, de la plaisance.·le 01 déc. 2020 18:16
Calypso2:oui et bien ça depends ..j'ai remorqué un jour un bateau sur plus de 10milles jusqu'au port ...le type et sa nana sont ensuite une fois installé passé à coté de mon bateau sur le ponton ..rien pas un merci ,ils nous ont ignoré comme des m... on était "scié" . avec la vulgarisation de la voile les choses ont bien changé tout de m^me ..mais bon restons optimiste il y a aussi de belles choses ·le 01 déc. 2020 18:28
PYTHEAS II:J'ai eu l'inverse, un bateau à moteur demandait une assistance, le "skip" était sur la plage AV, une amarre à la main et faisait des signes et ce a une dizaine de mille des Sables, je me suis dérouté, je l'ai pris en remorque jusqu'au Sables, il était en panne d'essence sur un bateau de location. Je l'emmène sur le ponton accueil de Port Olona, le temps que je manoeuvre pour m'amarrer à ce ponton pour faire mon entrance, le " Skip " avait réglé ma nuit au port, sans rien dire, et de loin un geste de la main pour me remercier c'est tout. J'ai été très touché par ce geste. ·le 01 déc. 2020 18:45
01 déc. 202001 déc. 2020
01 déc. 2020
0

c'était mieux avant ça fait un 1/2 siècle que j'entends ça , mais qui veut aujourd'hui naviguer sans météo à trois jours , sans un minimum d'électronique etc...
le truc aujourd'hui, c'est que nous avons toutes les infos sans trop se fouler , on se tourne moins vers les autres
ah si! quand on a une me.de...

ex : le café du port c'était un coin incontournable pour aller à la chasse aux infos :" tu es passé par là, non fallait pas ! bois un coup au lieu de dire des conneries !!!"; un vrai lieu de rencontres, quoi! ça créait des liens; on faisait tous partie du même monde

en gros, nous sommes plus individuels avec l'avancé technologique ...ça brise un peu l'image que l'on a de l'esprit marin!

mais aujourd'hui il y a pas que du mauvais non plus ...


Calypso2:coté materiel il n'y a pas à discuter c'est bien mieux maintenant enfin sauf l'essentiel ,le bateau en lui m^me . Mais coté humain , c'est devenu comme le reste de la société un peu individualiste ·le 01 déc. 2020 19:05
01 déc. 2020
0

En un mot comme en cent : CMA


faby9:Tout le monde ne dit pas ça : question d'âge, et pas celui des artères, celui des neurones surtout.·le 01 déc. 2020 18:55
01 déc. 2020
5

Je crois pas que ce soit une question d'etre marin ou pas. C'est une question d'éducation, de comportement de se sentir en accord avec soi meme.
Et il y a plein de "terriens" qui mettront jamais les pieds sur un bateau qui ont "l'esprit marin". et sur l'eau des gars qui l'auront jamais.
Le con individualiste egocentré sans empathie existe sur l'eau et sur terre.
Pas non plus une question d'époque ou de technologie


Calypso2:complement d'accord ·le 01 déc. 2020 19:21
02 déc. 202002 déc. 2020
3

la solidarité du marin c'est comme l'expérience de la navigation, c'est le truc dont on parle le plus quand on en a le moins, c'est ça ?


faby9:J'en ai vraiment l'impression !en répétant sans cesse que franchement c'était mieux il y a 40 ans avant la "vulgarisation" et l'arrivée des vulgaires... La vieillesse est un naufrage. ·le 02 déc. 2020 01:02
02 déc. 2020
2

Je vois plus de plaisanciers sympathiques et solidaires que d'individus égoistes et "pousse toi de là que je m'y mette" mais ces derniers sont quand même pas mal représentés et visibles (autant que risibles) en été.


02 déc. 2020
5

Je trouve qu'il y a assez souvent une liaison relativement étroite entre le type de bateau et le caractère des naviguants. J'ai tendance à être plus à l'aise avec les gens des bateaux comme le mien (lourds, robustes, passe partout, plutôt vieux, simples et peu équipés...), et trouver un altruisme et une solidarité plus développés sur ces bateaux là.


faby9:D'accord avec ça, très clairement. ·le 02 déc. 2020 12:57
mastic:+1 ·le 02 déc. 2020 13:03
Arzak:En désacord total. Nous ne naviguons que sur des petits bateaux (entre 6 et 8m) et avons bien sur "naturellement" de bons rapports avec ceux qui naviguent sur des petits bateaux, mais aussi avec des bateaux nettement plus grands mais vieux en général ;-)·le 02 déc. 2020 13:28
faby9:@Arzak : ED850 dit que c'est "souvent". Ce qui signifie que ce n'est pas systématique, ni exclusif. Par contre, je ne rentre pas dans le carré pour vérifier l'absence d'équipements avant de proposer l'apéro... Au contraire, j'ai remarqué que le fait d'avoir un équipement peu répandu mais très visible à l'arrière -un régulateur d'allure- attire plutôt les discussions que les repousser...En fait, je crois que cela tient plus aux plaisanciers qu'au voilier lui même. Le gars qui passe devant, jette un oeil curieux, fait le salut de la main avec un sourire, ou l'autre grognon manifestement pas heureux de voir un "vulgaire" avoir pris "sa" place., ça existe, bateau ancien ou pas...On constate d'ailleurs aisément que ce sont toujours les mêmes qui se plaignent "des autres" en général, "les autres" qui sont mal élevés, "les autres" qui ne savent pas naviguer, "les autres" pas solidaires, "les autres" pas bénévoles, "les autres" ne pensent qu'au fric, "les autres" qui ont surtout un gros défaut à leurs yeux : exister, et avoir l'outrecuidance de venir sur "leur" terrain de jeu...·le 02 déc. 2020 14:39
Quizas:J'ai tendance à être plus à l'aise avec les gens... lourds, robustes, passe partout, plutôt vieux, simples et peu équipés... tu as essayé tinder.com[...] , sur Héo tu ne vas jamais rencontré personne avec ce profile !·le 02 déc. 2020 20:20
02 déc. 2020
0

Cela dépend de celui qui s'approche et de ceux déjà là.
Tu arrives avec un Wally, je pense que tu iras tailler une bavette avec le Wally déjà à quai; et pas avec le vagabond des mer au pont encombré.


02 déc. 2020
1

C'était mieux avant? je ne sais pas mais en tout cas, nous communiquions, nous échangions.
En septembre dernier dans une pizzeria. Une bande de jeunes adultes, calmes et sympathiques est venue s'assoir sur la table à côté de nous.
Après cinq minutes, voici quel était le niveau d'échange et de partage (voir la photo).
Ils ont commandé, mangé puis sont repartis. Tout est resté très calme, beaucoup trop calme.
Je crains qu'il n'en soit de même sur les bateaux actuels...


ED850:Whoua, la photo. On croirait une caricature. Coca cola, sprite, portables. C'est une vraie?😥😪·le 02 déc. 2020 13:49
Arzak:Ha ha, c'est un peu caricatural mais tellement vrai !Mais en voyant des familles réunies au restau (3 générations) les vieux aussi sont au tel. tout comme les parents et les enfants. C'est très triste.La communication entre les gens en a pris un sacré coup avec les tels portables et tablettes.Le virtuel a nettement pris le pas sur le réel !Je n'imaginais pas il y a 30 ans que la prise de pouvoir des machines (robots, algorithmes, tablettes et téléphones) sur les êtres humains serait si rapide !Et pourtant je suis un fan des romans de science fiction d'Isaac Asimov, Van Vogt, Philippe K. Dick et les autres !·le 02 déc. 2020 13:54
entre-cotes:Oui, c'est une vraie. Je l'ai prise discrètement quand j'ai vu l'étendue des dégâts :-)·le 02 déc. 2020 13:58
BWV 988:Y sont en train de lire sur héo les conneries que l'on raconte sur eux...·le 02 déc. 2020 15:18
02 déc. 202002 déc. 2020
02 déc. 2020
0

Ha !
Merci BWV988 ! Ca les passionne mais on dirait que ça ne les fait pas trop rigoler !?
;-)
En tout cas, la photo est assez drôle (et terrible dans le fond)


02 déc. 2020
03 déc. 2020
0

Merci Bernard d’avoir lancé ce fil ! L’exploit de JLC est xxl car non seulement il à manœuvrè ce genre de bateaux dans des conditions horribles mais en plus l’électronique était défaillante!

Sinon j’ai été remorqué du cap Rosso jusqu a Girolata, moteur en rade mais surtout petole grave et un reste de houle d Ouest qui me poussait vers la cote 😬🙈

Le soir c eux qui m ‘ ont offert un pot car un Bavaria 44 c mieux que LW a pour ca.

J etais en poste en champagne, je leur ai ensuite envoyé une bouteille de Ratafia de compétition.

Il y a moins de gens coopératifs et solidaires sur les pontons ou dans les mouillages, oui, mais il en reste quand même, à commencer par toi !,


Tapuni2:Merci Jean pour ton commentaire Amicalement !Bernard ·le 03 déc. 2020 16:36
03 déc. 2020
3

pour ma part je n'hésite jamais à donner un coup de main pour l'arrivée d'un voisin sur un pontonn ou pour aider qqun qui est en galère (comme un solitaire arrivé de nuit au mouillage avec son spi en rideau en tête de mat , ou une skippeuse en diffciulté avec son mouillage au petit matin ) . J'ai beaucoup d'exemples en tête et aussi beaucoup de souvenirs d'aide précieuse reçue : un matin vers 4h au mouillage avec 30 nds de vent et de l apluie vers la Corogne, on entend qqun taper sur la coque en disant : you are drifting , you are very close ... on se lève d'un bond pour s'apercevoir que notre mouillage avait dérapé sans bruit et qu'on était à 50m des caillasses. Il pleuvait dru et de son dinghy (l'inconnu n'avait pas hésité à se lever et prendre son annexe pour venir nous prévenir) il nous proposait son aide. Je n'ai jamais su qui c'était et je n'ai donc jamais eu l'opportunité de lui payer un verre mais je lui envoie encore des remerciements!.

et mes enfants font la même chose spontanément.

PAr contre je pense que ceux qui louent pour de courtes périodes sont moins enclins à s'entreaider et ne sont là que pour savourer leurs qques jours sur l'eau. L'entraide vien plus souvent de propriétaires.

bonne nav à tous


faby9:Oui. C'est tout à fait ce que je vois moi aussi très régulièrement. Quand un voilier arrive à l'amarrage, il n'est pas rare d'être 2 ou 3 à lui proposer le coup de mains. ·le 03 déc. 2020 14:45

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (198)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021