maréés/courants/horaires de maréés...et documents SHOM et autres

1/les docs du SHOM courants de maréé donnent (par ex.)orientation et force des courants de 6H avant PM Brest jusqu'a 6H après PM Brest.Bien que la différence ne soit pas trés grande,que faut il entendre par "heure"? L'heure de 60 minutes?OU bien l'heure-maréé du jour considéré?
2/En étudiant la doc,(I.N/almanach/Guides...)on s'aperçoit que ces différents documents ne donnent pas les memes horaires de Renverses/étales ...début de flot/début de jusant..pour le passage du RAZ DE SEIN...
Y aurait-il des supers Breton pour m'eclairer?Et par la meme,éclairer tous les candidats au passage du raz?Sens nord/sud et Sud/nord

L'équipage
02 juin 2009
02 juin 2009
0

heure marée

et non heure 60nm mais ça change quoi?

la force et la direction indiqué sont des moyenne durant l'heure marée .

par contre le calcul a faire est de tenir compte du coeff de la marée ,là il y a variation surtout dans ces eaux .

pour la renverse le document de reference est toujours le m^me celui du shom qui est recopier sur tous les quides.

sens Nord /sud passage marée descendante (à partir de 1h avant la PM de brest

03 juin 2009
0

A calypso....et à tous
non les références SHOM ne sont pas recopiéés dans les autres guides!C'est justement ce qui pose problème....surtout pour passage du raz de Sein (je compte le passer ds les 2 sens cet été,et pour ma 1ere fois,d'ou je fais attention et "jétudie la question)
1 SEUL EXMPLE:DEBUT DU FLOT /environs de plate/vieille:
Almanach:BM -1H
I.N:PM+5H40.....soit BM -20 minutes???
Pilote cotier:BM-20 minutes.
A tout le moins il y a pour la meme zone du RAZ,40 minutes de différence(entre almanach et les autres docs!!)Je crois avoir compris l'importance d'un bon timming de passage,certes pas à 5 minutes prés! ....mais 40 minutes!
A vos méninges et conseils!!

03 juin 2009
0

à calypso et à tous
OK je vois bien ce que tu dis!c'est page 108 de l'almanach 2009.Mais va page 433 et tu lis :
début du flot (PLATE)BM -1H et I.N page 311 :le flot commence à +05 40 (soit BM -20 minutes,si je compte bien)
Différence :40 minutes!Alors qui ,et quoi crire??

03 juin 2009
0

désolé calypso
j'ai sous les yeux la page 6 H aprés PM BREST.
RAZ DE SEIN (cadre noté B):TOUTES flèches représentant forces et dirctions des courants portent sans ambiguité vers le N/N.E dans la zone plate/vieille.Vitesses 3,1/1,6 pour ne prendre que la zoneimmédiatement à l'W/SW de plate/vieille.
OUVRAGE "courants de maréé de goulven à penmarch

03 juin 2009
0

Almanach

sous mes yeux :

Courants de marée

je lis endessous "( Extrait de l'ouvrage n° 564 du Shom-Autorisation de reproduction n° E28/99)

comment veux tu que les éditeurs des quide et autre puisse avoir de tel renseignements si ce n'est en reproduisant le Shom.

josé

03 juin 2009
0

d'accord d'accord

on peut faire differente lecture de l'heure de la renverse suivant l'endroit . à 100m/200m la renverse peut etre en avance ou en retard tout depend de l'endroit .

Il suffit de bien regarder la carte des courants au Raz pour voir qu'a l'heure de la renverse (PM+6) ça part un peu dans tous les sens suivant les endroits .

Donc à partir de là au navigateur de bien se positionner pour beneficier du courant.

Autre élement qui a aussi son importance et que bien sur les tables ne peuvent donné s'est le vent .

Il peut avancé ou retarder la renverse.

C'est pour ça si on veut bien faire les choses il faut prendre un "pieds de pilote" et passé lorsque les choses sont bien établi

02 juin 2009
0

la première chose à vérifier
heure TU
ou heure locale (TU+1 ou TU+2)
Dans le raz de Sein l'étale dure un "certain" temps .
L'heure marée qu'est-ce ?

02 juin 2009
0

Euh...
A mon avis, heure de marée, heure de 60 minutes (je n'en connait pas d'autre) ou heure TU, quand c'est la marée haute, quelle que soit le type d'heure, elle est haute. Donc, une heure de plus ou de moins, la référence n'est pas l'heure de Hong Kong ou de Paris, c'est l'heure de la marée!

03 juin 2009
0

gaffe!!Simon
UN exemple.BREST 13 AOUT 2009.
PM a 10H03(TU +2 car heure d'été)
BM à16H33 (idem.................)
Duréé de la maréé qui est alors descendante(jusant):6H33 minutes.A diviser par 6 pour obtenir l"heure maréé",qui ,dans ce cas ne sera pas 60 minutes,mais ,arrondissons,65 minutes.C'est avec cette "heure maréé" que l'on va calculer la variation de la hauteur d'eau avec la règle des douzièmes.Ainsi pendant la 1ERE heure maréé ,dans notre exemple,la mer va descendre de 1 douzième,soit de 10H03 à11H08 et non pas de 10H03 à11H03.....De 2 douzièmes de 11H08 à 12H13 ....ect...ect(et pas de 11H03 à12H03....on constate déjà une différence de 10 minutes)

02 juin 2009
0

heure marée

l'heure marée et le sixieme du temps entre la marée basse et la marée haute .

Cette heure marée peut varié entre 50mm et 1h10 environ suivant les cas..

cette heure marée est aussi utilisé pour calculer la hauteur de la marée en utilisant la regle des 12eme.

josé

02 juin 2009
0

Heure ronde !!!
C'est marqué (en gras en plus) sur les premières pages des atlas des courants.

Et c'est justement parce que ce sont des heures rondes et que une marée ne fait pas pile poile 12 h qu'on se retrouve avec un graphique différent a 6H avant PM et 6H apres pleine mer.

02 juin 2009
0

Heure ronde !!!
C'est marqué (en gras en plus) sur les premières pages des atlas des courants.

Et c'est justement parce que ce sont des heures rondes et que une marée ne fait pas pile poile 12 h qu'on se retrouve avec un graphique différent a 6H avant PM et 6H apres pleine mer.

02 juin 2009
0

???
Pardon, mais dans le Guide Escales, il est dit:
"Les tableaux indiquent les courants dans une zone donnée, heure par heure par rapport à la pleine mer du port de référence..."
Personne ne parle d'heure pleine!!

02 juin 2009
0

Pardon
Le livre de Bord parle, lui, d'heure ronde.
Va savoir!!!!????

02 juin 2009
0

explications sur marées
Bonjour,
Tu trouveras une aide sur les marées sur le site suivant.
www.permis-hauturier.info[...]ion.php
cordialement
philippe yvon

02 juin 2009
1

Marée et courant
D'une part il y a la marée (la mer "monte" ou "descend"), mouvement prévisible calculé par par le shom qui édite les annuaires "de marée" avec des heures et de ports de référence et les hauteurs de "marée" (qui ne sont pas des hauteurs d'eau)
D'autre part il y a le courant (il est de "jusant" ou de "flot") et il vit sa vie en fonction des configurations où il défile, sans tenir forcément compte de la marée.
Par exemple, aux approches du raz de Sein le courant de flot s'établit deux heures avant la basse mer de Brest le long de la côte sud de la pointe du raz et il vous porte vers la plate et vous pousse ensuite vers Tevennec, etc.
Autre exemple pour bien comprendre que les deux phénomènes ne doivent pas être confondus : dans l'W d'Ouessant,de la Jument à Nividic le courant de jusant porte au sud, de la pleine mer à 3 heures après. Le reste du temps il est "de flot" et porte au NW à 4 ou 5 noeuds; c'est pour ça qu'il fait très mauvais à la Jument par vent de Noroît !
De Nividic à Keller, c'est la même chose.
Le courant est donc de flot tandis que la mer descend: on dit alors que l'on a 9 heures de flot et 3 heures de jusant !
Mieux: à la pointe est de l'île le courant porte au SE de 1 heure après la basse mer jusqu'à 3 heures après la BM. (C'est à dire entre le début du flot dans le Fromveur et le début du flot à 3 milles au nord de l'île)
Le reste du temps il porte au NW.
Mais si l'on veut savoir combien d'eau il nous reste au dessus de tel ou tel caillou c'est l'annuaire des marées qu'il faut regarder.
En d'autres termes ce n'est pas parce qu'il y jusant que la mer descend et lycée de versailles!
Les anciens n'employaient jamais le mot jusant (ou flot) pour de désigner autre chose qu'un courant.
Quant ils parlaient de marée ils disaient "le descendant ou le montant" (on peut employer le féminin, c'est joli aussi.)
Maintenant, comme on dit ici, chacun fait ce qu'il veut, moi j'ai été éduqué à l'ancienne et depuis 45 ans que je navigue j'ai toujours causé comme ça et j'ai pas l'intention de changer maintenant, car, à galvauder le langage on s'expose à des ambiguïtés, lesquelles peuvent être catastrophiques en mer.
Je dis ça mais ça n'engage que moi, d'accord ?
...Chacun fait ce qu'il veut !

02 juin 2009
0

Bonsoir,
Attendu que je suis avec Pym le coauteur de Marées dans le Monde, je pense pouvoir prétendre à une certaine connaissance du problème.

Ceci dit, la connaissance en question est arrivée par la porte dérobée puisqu'il a fallu attendre la version 3.00 du soft pour que les atlas de courant soient correctement affichés. Avant, je ne me suis même pas posé la question.

On compte les hauteur d'eau en douzième, le douzième faisant référence à la variation du niveau de la mer en une heure MAREE (le sixième de la durée de la marée).

Pour les cartes de courant, on lit par pas de une heure DE TEMPS. Ceci s'explique par le fait que chez nous, la marée descendante n'a pas la même durée que la marée montante. la différence va apparaître si on compte en heure de temps, pas en douzième.

On peut discuter la politique de copyright du SHOM, mais pas leur compétence. S'il se font ch... à publier une carte pour PM + 6 et une carte pour PM - 6, il y a une raison.

03 juin 2009
0

il ne faut tout de m^me pas

se prendre la tête .les courants sont progressif et pas precis au point de mesurer la minute.

que ce soit à 13h ou a 13h 03 les choses n'auront pas changer de maniere significative.

en principe on note la PM ,on calcul l'heure marée

exemple 10h03 + (3x65)soit 3h 15 =13h 18 .

donc on considere qu'entre 13h et 14h (heure ronde) il y aura le courant de la page PM+3

si par exemple PM est à 10h 55 plus 3x65 =14h 10 alors on prend PM+4 et non PM+3

c'est pour celà qu'il faut prendre les heure marée

03 juin 2009
0

Oui heures rondes (60 minutes)
&gtSi j'ai bien compris tu réponds à ma &gtquestion.EX:PM BREST 10H03. Carte des courants du &gtSHOM /Si en haut de page il y a par ex,PM + 3 il &gtfaut en déduire 10H03 + 3H =13H03 ??

Oui c'est exactement cela

Lisait les préfaces de vos documents nautiques, c'est très instructifs

03 juin 2009
0

A a nonyme
Si j'ai bien compris tu réponds à ma question.EX:PM BREST 10H03. Carte des courants du SHOM /Si en haut de page il y a par ex,PM + 3 il faut en déduire 10H03 + 3H =13H03 ??

03 juin 2009
0

En fait, cést...
de PM a PM +6 puis de PM -6 a PM de la maree suivante (Sorry pour les accents manquants, je suis a l,etranger avec un clavier QWERTZ!):
Ainsi se trouve resolu le probleme de difference entre heures d´horloge et heures marees.

03 juin 2009
0

courants
Comme l'a si bien dit quelqu'un plus haut,
les heures dans l'atlas des courants sont bien des heures, des vrais (60 min), c'est marqué au début des ouvrages du SHOM. Il y a d'ailleurs pleins d'infos intéressantes dans les préfaces en général :)

03 juin 2009
0

Si, c'est important
Dans les gros raz de courant, par exemple Sein, le Blanchard ou le Singe, on est vraiment au quart d'heure près. Les renverses ne sont pas progressives du tout

03 juin 2009
0

l'étale
Bonjour,
l'étale est une période de temps entre le jusant et le flot. les courants sont faibles comme les variations de hauteur.
l'étale est variable selon l'endroit.
Au raz Blanchard, le répit est court. Les masses d'eau mises en œuvre sont énormes. l'onde marée circule dans la Manche et beaucoup d'eau passe dans ce goulet.
Dans les iles Chausey, l'étale de BM parait tres longue (peu de mouvement apparent)et surtout certains jours, la force du vent diminue. Période idéale pour ramasser les coques.
d'accord avec Calypso, avec une navigation propre et réfléchie, le pied de pilote permet de faire face à toutes les difficultés dans la navigation.
la navigation n'est pas un long fleuve tranquille.
bonne journée
philippe yvon

03 juin 2009
0

voici un bon sujet finalement

ok les renverses se produisent d'un 1/4 à l'autre mais tout de m^me au moment de la renserse les courants ne sont guere violent .

Et puis si on fait une navigation "propre" on se prend un pied de pilote d'une demi heure pour etre sur de ce que l'on va trouver.

josé

03 juin 2009
0

Pas d'accord
Dans le Russel ou le Singe, en un quart d'heure on a une inversion très significative du courant, qui est d'emblée assez fort.

j'ai déja à plusieurs reprise foiré des passages tendus et vu Ruau culer pour 10 minutes de retard à Sercq, à Jethou ou à Diélette.

De la même façon, il y a des jours ou je ne ferait pas le mariole à 10 minutes près dans le Raz de Sein. Les premières moutures de "Marée dans le Monde" établissaient les heures de courant en fonction des heures marée. Depuis le correctif qui les a fait passer en heure ronde, j'ai souvent eu l'occasion de passer le Raz de Sein ou le Fromveur, j'ai clairement vu la différence.

03 juin 2009
0

pour l'instant aucune réponse convainquante
en ce qui concerne les horaires DIFFERENTS du début de flot à la plate(raz de sein)...entre almanach et IN

03 juin 2009
0

Heure Ronde

Bien sur que s'est écri heure ronde mais ça veut dire quoi ?

Au barrage de la Rance l'ouverture des écluse est a "Heure Ronde " soit 13h-14h etc...

SVP prennez un exemple de marée et expliquez le calcul

josé

03 juin 2009
0

Exemple heures rondes
Pour calypso, exemple pour l'atlas des courants, base cherbourg par exemple, si la pleine mer à cherbourg est à 9h23, alors

PM-6H = 03 h 23
PM-5H = 04 h 23
PM-4H = 05 h 23
PM-3H = 06 h 23
PM-2H = 07 h 23
PM-1H = 08 h 23
PM = 09 h 23
PM+1H = 10 h 23
PM+2H = 11 h 23
PM+3H = 12 h 23
PM+4H = 13 h 23
PM+5H = 14 h 23
PM+6H = 15 h 23

voila

03 juin 2009
0

et si
entre la PM et la BM tu as 7h c'est à dire si la BM est à 16h 20 ce qui est possible tu prend quoi comme page pour PM+5 ou PM+6.

josé

03 juin 2009
0

barrage de la Rance....;
heureusement qu'on em.erde pas les camping cars avec les heures marées.
:-D :-D :-D

www.ouest-france.fr[...]04.html

03 juin 2009
0

tu as raison!
mais il peut y avoir débat sur la préssion des pneus suivant la marque ,le type,la qualité du revetement,la présence de neige,le poids du chargement...qqes humains sont ainsi faits qu'ils éspèrent (vainement ?) Je ,tendre vers + de précision.je plaisante!C'est vrai que tous ces calculs ne sont pas passionants!

03 juin 2009
1

Avec le sourire
Une petite histoire de marée, une histoire vraie, bien entendu, dont chacun tirera la conclusion qu'il voudra, et qui illustre les difficultés de communication dans le monde maritime d'aujourd'hui.

En 1987, pour améliorer l'accès des gros navires au port de Lorient, de gros travaux de dragage et de déroctage furent entrepris. L'orientation de la passe Ouest fut modifié, un nouveau balisage fut installé.
Pour améliorer la sécurité et faciliter les manœuvres des grands navires un système automatique d'affichage de hauteur de marée fut installé; un panneau d'affichage à Toulhars et un autre au Kernevel, indiquaient en temps réel, la hauteur de le marée mesurée sur un marégraphe installé au port de Kergroise.
Ainsi les pilotes chargés de entrer les navires avaient accès à une indication de hauteur réelle puisque mesurée en permanence par la marégraphe et lisible en chiffres géants sur les panneaux de marée.

Ce qui les affranchissaient des corrections de pression, vent etc; qui leur étaient nécessaires d'appliquer à une marée probable, calculée des années à l'avance (celle que l'on trouve dans l'annuaire) et leur permettaient de définir un pied (de pilote) plus performant puisque garanti être la valeur affichée d'une mesure instantanée.
Les pilotes étaient donc très satisfaits de ce système.
Dans le même temps, et dans le but de pouvoir libérer le chenal principal dès la mi-marée sans devoir bloquer tous les petits bateaux dès qu'un gros navire entrait ou sortait, on installa un balisage passif matérialisant latéralement un chenal secondaire, parallèle au principal, depuis avant la Jument jusque après le Cochon (passage de la citadelle)
Du fait de l'affichage marée lisible par tous les usagers, ce chenal à la cote + 0,60, devenait facilement utilisable pour grand nombre de petits navires.
Mais...
Rapidement on se rendit compte que beaucoup d'usagers considéraient que les grand chiffres affichés sur le blockhaus de Toulhars et sur le mur du bastion de Kernevel indiquaient la hauteur d'eau disponible dans le chenal secondaire !
Pourtant, écrit en lettres énormes, le mot « MAREE » figurait sous chaque panneau.
Et ne croyez surtout pas que ce furent seulement les plaisanciers qui confondirent marée et hauteur d'eau: toutes les catégories alors présentes à Lorient allèrent frotter leurs quilles sur les cailloux, y compris la marine nationale (par le biais de leur club nautique, il ne faut pas exagérer quand même)
Les plaintes affluèrent de tous bords !
Le président d'une association menaça même de déposer une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui si l'affichage n'était pas corrigé de - un mètre dans les plus brefs délais !
Devant cette levée de bouclier et, comme par ailleurs le maintien de ce système coûtait cher en maintenance et dépannage, l'état de désengagea et, à la première occasion de gros frais indispensables, supprima purement et simplement le système.
Au grand dam des pilotes qui ne comprirent pas que cette aide, crée pour eux, puisse être stoppée au nom de l'ignorance de certains autres usagers qui, sans doute, auraient été capables de leur expliquer à quel moment il convenait de s'engager dans le chenal d'An Ezaudi si on voulait être chez Bruno à l'heure (ronde ?) de l'apéro mais avaient, visiblement, plus de mal à se remettre en question sur des problèmes on ne peut plus basiques de navigation.

03 juin 2009
0

.....
:pouce:

03 juin 2009
0

les cheveux en douzièmes....
ne devrait-on pas parler plutôt d'heure "pleine" que d'heure "ronde".

Une heure pleine est de 60 minutes...une heure ronde serait plutôt l'indication d'une heure pile sans minutes...0h00, 1h00, 2h00 etc...?

03 juin 2009
0

attention, l'heure pleine ça prête à confusion...
car on s'attendra à avoir des périodes avec des heures creuses.
Alors qu'avec l'heure ronde, difficile (à moins de le faire exprès) d'imaginer une heure plate.
Je sais que ce n'est pas un forum pour parler avion ou train, mais peut-être qu'un chef de gare pourrait nous éclairer sur ces notions.

De toutes façons, qu'on soit rond ou plein, c'est souvent un signe (à posteriori) d'excès à l'heure vraie de l'apéro.

03 juin 2009
0

sécurité....sécurité.....
....quand on ne maitrise pas tout dans le doute on contourne le probléme. Une solution a envisager c'est de passer un jour de trés faible coef. Pour faire réfléchir les spécialistes le cartouche des marées de la carte correspond à coef 45 et 95 donc il faut tirer un abaque pour avoir sa vitesse courant à un coef donné. Quand à l'heure marée c'est l'espace temps marée haute marée basse divisé par 6 ou c'est l'espace temps marée basse marée haute divisé par 6. Pour étre à un lieu donné à l'étale ou jusant il faut tenir compte des vents de la sonde et des obstacles dans l'idéal on s'arrange de passer au dernier douzieme comme ca on assure.....mais ce n'est qu'un avis parmi tant d'autre....

03 juin 2009
0

vitesse et direction
Pour la vitesse du courant une simple interpolation linéaire suffit

Vitesse = ((coeff -45) * vitesse VE + (95 – coeff) * vitesse ME )/50

Mais pour la direction les cartes de courants du shom n’en donnent qu’une quelque soit le coeff. Ca m’a toujours étonné. Les spécialistes auraient peut être une réponse ?

Bonnes navs

03 juin 200916 juin 2020
0

justement
sur les livres de courants une seule flèche pour la direction avec au dessus 4 chiffres, les 2 premiers pour la vitesse VE les 2 derniers pour la vitesse ME. La direction ne dépend pas (ou très peu) du coeff ? au large je conçois mais proche de la côte ca m’étonne.

03 juin 2009
0

pas spécialiste.....
il faut acheter le livre des courants du shom. 12 pages 1 page par heure de marée.....impossible pour garder la lisibilité d'inscrire tout ca sur une carte

03 juin 2009
0

le sens des fléches donne...
une tendance mais pas une certitude....et cette tendance je l'affine en visionnant la page n-1 et n+1....et basta :alavotre:

03 juin 2009
0

heure ronde pour PM+1
au sujet de l'heure ronde
marées 03-juin-09

PM BM

4 h19 11 h12 6 h 53 heure marée=68 mn et non 60mn
10,03 m 3,53 m 6,50 m 1/12=0,54 m
exemple PM +1 =4 h 19'+ 68 ' 5 h 27

Il ne faut pas confondre . Dans l'almanach, quand ils parlent d'heure ronde , il ne s'agit pas de
l' heure ronde 5 h mais 5h27 qui correspond à l'heure ronde de PM +1.

au sujet de l'étale,
Pour le raz de sein ou le raz blanchard, l'inversion est rapide et notre horaire doit être
precis.
philippe yvon
www.permis-hauturier.info[...]ion.php

03 juin 2009
0

donc heure ronde = 60 minutes alors ?
C'est donc une notion de durée, si j'ai capté....

03 juin 2009
0

aux grunes
et les différences d'horaires almanach/IN?
On en fait quoi?

04 juin 2009
0

a grunes,différences d'horaires
4 JUIN 2009 BREST
PM 3H13
BM 9H37
Almanach p.433:zone W de plate :début du flot BM- 1H..soit 8H37
I.N p. 311:zone w de plate:début du flotPM + 5H40
...soit8H53
SOIT ,un bon 1/4 d'heure d'écart.Or si j'ai bien compris ,ds certaines conditions ,pour passer le raz de SEIN,mieux vaut réspecter le timming précis.Certes pas à 2/3 minutes prés!Mais il parait(je ne connais pas,et passerais le raz cet été pour la 1ERE fois) que cela se joue,parfois au 1/4 d'heure prés.....

03 juin 2009
0

différences d'horaires almanach/IN?
quelles valeurs??????

03 juin 2009
0

La renverse des courants...
n'est pas une science exacte, car on est rarement à l'endroit precis de la flèche, au coeff prévu ds le bouquin, à l'heure marée, etc.. la pression atmosphérique, les vents, etc... ont aussi leur impact.

Le truc à retenir avec la renverse...

Quand elle est favorable elle arrive toujours plus tard que prévu, quand elle est defavorable, elle est toujours plus tot que prévue.

Pour le passage du Raz une première fois, choisir des conditions météo clémentes, et se débrouiller pour passer autour de l'etale
(+/- 1H) et ça devrait le faire. Au dessus de force 4, s'abstenir.
Par coeff &gt= 80 réfléchir à 2 fois, et préférer un petit force 2 à 3!
Par coeff 40-50 jusqu'à +/- 2H c'est encore assez bon.

03 juin 2009
0

Tout a fait d'accord....
Ce n'est pas une science exact !
Et c'est là qu'est le charme. Je ne m'était même pas posé la question avant.
Je n'ai même jamais fait une interpolation pour un coef donné....
On aimerai que les hauteurs d'eau et les courants de marée soient dans nos systèmes de navigation. Le truc calculerait tout.
Ce n'est pas le cas, les mesures manquent, toutes ces cartes sont assez fausse.
On se fout de savoir si l'heure fait 52 mn ou 68 minutes. Il faut naviguer avec un minimum de sens marin, de pif. Lorsque je veux passer un raz un peu délicat... je me présente une heure avant et je sais que je vais peiner mais je me présenterai au mieux. je pourrai même de visu constater la renverse et 20 minutes de décalage constaté, c'est pas rare.
Je pense que nous avons trop tendance à vouloir rendre précis ce qui ne l'est pas... Même les cartes sont terriblement imprécises.
Avant les GPS nous n'avions pas cet esprit. Après 20 heures en manche, il n'était pas rare, par défaut d'estime précise (du fait de ces cartes de courants justement)de constater à l'arrivée que nous avions 20 milles d'erreur. Et ca nous faisait pas plus de nœuds au cerveau que çà. On se recalait sur les premier repères possible et basta.
Une autre solution pour être moins ennuyé par les courants... faites du multi-coque.

03 juin 2009
0

D´accord aussi...
Les cartes de courants ne sont en fait qu´une indication: Il m´est arrive dans ce coin d´avoir un courant exacetement oppose a l´indication de la carte.

La reflexion constante est de loin preferable au predigere d´un systeme de navigation!

Par contre, je ne vois pas ce que peut apporter le multicoque dans ce cas. Ceux qui ne veulent pas s´ennuyer avec cette navigation passionnante ne peuvent qu´aller en Mediterranee!

03 juin 2009
0

Heu... les gars
va falloir potasser le guide du navigateur.

Certains atlas des courants de marée, comportent, sous l'heure ronde avant ou après port de référence,un petit cadre dans lequel le navigateur averti pourra reporter la valeur vraie de l'heure marée qui est comme chacun sait l'HeurePM -HeureBM ou l'inverse. Dans nos régions de nord Bretagne on peut avoir 5 heures dans un sens et 7 heures dans l'autre (la différence st loin d'être négligeable). Les atlas comportent 2 valeurs de courant en VE et ME, ce qui permet d'interpoler pour le coefficient du jour.
Ceusss (dont je fais partie) qui se sont fait refouler d'un passage à cause d'une mauvaise estimation du temps de passage ont compris.

Enfin pour le raz de Sein dans des conditions maniables il vaut mieux passer avec le flot ou le jusant bien établis, c'est toujours plaisant de de faire 10 noeuds sur le fond avec un vieux boat. :-D

03 juin 2009
0

Correction Correction
Errare humanum est!
"comme chacun sait l'HeurePM -HeureBM " divisé par 6 évidemment.

Si PM est à 10h23 et l'heure marée de 1h09 donc PM +1h = 11h32
PM+2h = 12h41 etc.
Il faut écouter A Nonyme qui, si il est comme il le prétend, coauteur de Marées dans le Monde, sait de quoi il parle car c'est un super logiciel.

04 juin 2009
0

ce qui veut dire

que pour une marée de 7h il nous manquera 1 page et pour une marée de 5h on aura 1 page de trop.

Il y aura donc tout le long de la lecture des cartes un decalage ,

Il faut amha diviser le Temps entre la PM et la BM par le nombre d'intervale entre la planche PM et la planche PM+6 soit 6 ça me semble logique non .

josé

04 juin 2009
0

Et pour finir J'espère...
Je n'ai pas lu le guide du navigateur (je ne sais pas ce que c'est) ni Marée dans le Monde mais celui là je le lirai.

Je veux vous indiquer quelques lignes de l'ouvrage 550 du SHOM....

"Carte de Courants :
A un instant donné, qui est une HEURE RONDE de temps moyen de la marée d'un port de référence, on porte en de nombreux point un vecteur dirigé suivant la direction du courant en chaque point à chaque instant...."

et enfin autre extrait du même ouvrage :

"On peut admettre finalement que par beau temps et pour des courants dont la vitesse maximum et de 2 à 3 noeuds, la vitesse prédite en vive-eau présente une APPROXIMATION de 15 à 20% et la direction une erreur possible d'une VINGTAINE de degrés. En morte-eau, les erreurs relatives sur la vitesse sont plus forte....
.... Sur les heures d'étales et des maxima on ne peut espérer avoir, MËME PAR BEAU TEMPS, DES INEXACTITUDES INFÉRIEURES à 15 mn""

04 juin 2009
0

eau à la bouche
Marée dans le Monde téléchargeable et gratos, super, mais pour le Monde Windows... :-(
Un jour pour le monde Mac ????

04 juin 2009
0

OUILLE
Non, j'ai dit le contraire! Si PM est à 10h 32, sur les cartes de courant PM + 1 est à 11h 32, PM + 2 à 12h 32, etc.

Et je suis bien le coauteur de Marées dans le Monde.

04 juin 2009
0

melody
1°) je te confirme que A Nonyme est effectivement l'auteur de Marée dans le Monde ainsi que d'un logiciel d'éphémérides et autres logiciels de navigation au sextant.

2°) effectivement il sait de quoi il parle.

3°) c'est un homme et un marin de qualité avec qui j'ai eu le plaisir de bricoler un peu la programmation et de naviguer.
:pouce:

04 juin 2009
0

Et en plus...
Il faut tenir compte de situations locales qui ne peuvent apparaitre sur les cartes de courants.
Le phenomene local de courant a l´oppose de celui indique sur la cqrte m´est arrive a proximite de la bouee des Pierres Noires, au large du cap Levi.

Derrire une pointe, on trouve toujours un contre courant: Par exemple a l´arrivee a Fecamp en arrivant de Dieppe et que l´on est surpris par le courant de flot, il suffit de raser le pied des falaises pour toucher un contre couranr environ 2M avant le Cap Fagnet, cela peut servir et remonte lemöral!

04 juin 2009
0

Certainement non.
Il a été développé sous Visual basic qui est assez spécifique du monde Windows.

Il s'agit d'un développement purement amateur, effectué par un homme dont ce n'est absolument pas le métier sur son propre matériel.

A ma connaissance, il ne dispose pas de mac.

04 juin 2009
0

l'exemple basique mais complexe....
entrée ou sortie du Golfe du Morbihan...décalage d'un minimum 1h30 pour les calculs de marée....trouvez cette info sur un bouquin...niet:cheri: que du bouche à oreille :cheri:

04 juin 2009
0

Entréé/sorti e du golfe?ah?
Les décalages horaires sont parfaitement précisés dans tous les ouvrages "sérieux".
EX:almanach Page 479
EX:les infos sur les cartes marines du SHOM

04 juin 2009
0

Je confirme,
j'ai sous les yeux l'almanach du marin breton ou les heures de renverses figurent très clairement.

04 juin 200916 juin 2020
0

rose des courants

voici un exemple de Rose de Courants donné par le Shom ou l'on voit chaque heure marée entre PM-6 et Pm+6

l'heure Ronde est bien l'heure de la representation vectoriel de la direction et de la force du courant à l'heure marée .

Ensuite cette Rose des courants permet de mesurer la force et la direction à n'importe quel moment ,en tenant compte biensur du coefficient de la marée.

josé

04 juin 2009
0

les annuaires de marée et les cartes de courants
sont faits pour les navigateurs .
Pas pour les collectionneurs de papillons en chambre .

Quand on parle d'heure, ce sont celles qu'on lit sur la montre .

Déjà qu'on nous impose des décalages absurdes !

Sinon, à défaut d'horloge sidérale, il y a l'heure solaire, l'heure lunaire, l'heure marée, sans compter l'umHeur du jour et les cycles menstruels de la soeur du dentiste du capitaine .

Les annuaires de marée sont basés sur des millions d'observations corrigées de variables locales telles que vent et pression .

Il en a découlé des méthodes de calcul très précises sauf exceptions locales .

Nouz'ot pov navigateurs, on est obligés de se baser sur des heures et des hauteurs de BM et PM . Et après on calcule en douzièmes !

Les douzièmes c'est déjà assez approximatifs et quand on regarde les courbes (merci marées dans le monde) il y a de sérieuses disymmétries .

Les cartes de courants indiquent une situation prévisible à plus ou moins 30mn sans tenir compte des conditions locales .

Donc s'interroger pour 1/4 h !

Les IN et le bon sens disent : on s'engage au début du flot . A une demi heure (de ma montre) près, si on arrive avant on piétinne jusqu'au bon moment . Si on arrive trop tard, on est entraîné sans pouvoir maîtriser .

Donc en arrivant avant on ne risque que de faire un peu de sur place en attendant de passer .

En arrivant après, on risque de passer très vite . Reste à éviter les cailloux . Les ligneurs font ça toute l'année .

Il y a aussi vent contre courant . C'est pas dans les annuaires et c'est tuant .

Un quart d'heure sur un calcul de marée, c'est peanut car on peut très bien se baser sur des données inappropriées aux conditions locales du moment .

Il y a des milliers de bateaux qui passent tous les ans . Mais si ça pose problème, vaut mieux prévoir un barbecue à Houat avec retour au Crouesty en fin de soirée, c'est plein de mouillages déserts .

05 juin 2009
0

Ca me rassure !
A lire ce fil, je commençais à développer le complexe du nul-en-maths...

05 juin 2009
0

1/4 heures peut-être pas
mais quand tu dois passer le raz de Sein en venant d'Audierne, je crois avoir lu ici que tu devais partir à contre courant pour le passer correctement. Ou tranquillement.
Selon les vents au moment de partir, tu peux te retrouver avec une marge inférieure à 1 heure.
Je l'ai passé 2 fois seulement mais je me souviens qu'il n'y avait pas de bouteille de rhum sur la table à carte au moment des calculs.
Je n'étais pas très branché nav à ce moment là et je n'ai pas participé aux discussions, mais l'affaire semblait très sérieuse en terme de temps et d'heure de départ.
Ca semblait serré.

05 juin 2009
0

Comme dit Alien
Chui d'accord... on y va et c'est tout. Le seul truc serré c'est de vouloir enquiller le four dans la foulée faut pas trainer et si on est en retard, on préférera boire une biere au Conquet et c'est réglé

05 juin 2009
0

barbecue à HOUAT?
c'est moi,qui,involontairement,ait lançé cet interminable débat....Le nombre de réactions et d'approximations,voire d'avis contradictoires,montre qu'il n'est pas inutile!J'ajoute que ça ne me pose pas de problème insurmontable...et que je ne passe pas mon temps à zigzaguer entre LCrouesty et Houat.Voici mon CV de skipper :
tte la méd.(corse/sardaigne/sicile/tunisie/gréce ionnienes/croatie ..)
Norvège(oslo/bergen et retour.
Le tout sur MUCADET/AQUILA/et MINIOU(transportable de 5M70 en norvège)
OUI, "j ai peur du raz de Sein" surtout sur un petit bateau.
Je signale a tous que l'on peut s'éviter tt calcul de maréés avec l'abaque contenu ds annuaire des maréés du SHOM.Un coup de crayon et on sait soit Hauteur de maréé à tel ou tel instant(heure de nos montres!!),soit heure (de nos montre!)pour laquelle la maréé atteint une hauteur donnééOBAZY

05 juin 2009
0

barbecue à Houat
j'oubliais parmi mes zig-zag Concarneau/la rochelle et tous les coins et recoins de ce coin de bretagne!

05 juin 2009
0

Pour 0491472506
Ce que beaucoup essayent de dire ici, c'est que le quart d'heure de précision est une bonne chose, mais que bcp d'autres parametres sont egalement très importants. Je placerai dans l'ordre, la meteo, la taille et le type du bateau et le coeff de marée.

Pour pouvoir t'aider un peu plus, il faudrait en savoir plus sur ton programme. quel bateau, periode figée ou non, port de depart et arrivée envisagés.

Pour te rassurer, en saison, probablement 50 bateaux en moyenne passent le raz par jour. Personne ne mouille une ligne de depart et actionne la corne de brume pour indiquer le quart d'heure fatidique, et il n'y pas tant d'accident que ça. On remarque simplement qu'il y en a moins certains jours et à certaines heures.

05 juin 2009
0

D'accord avec Alain K.
Je crois qu’il faut relativiser les difficultés de passage du raz de sein.

En effet je dois bien le passer 20 ou 30 fois par an, et avec un minimum de bon sens ça se passe bien.

A mon avis il tout aussi ridicule de s’interdire le passage par vent contre courant si le vent est de 10 nds associé à un petit coeff, que de vouloir le passer à contre courant avec 35 nds associé à un coeff de 110.

Entre ces deux extrêmes il faut moduler en fonction de la taille du bateau, de ses performances, de l’expérience du skipper, de l’heure à laquelle on passe, de la houle, etc…

Attention hein, je dis pas qu’il faut prendre ça par dessus la jambe, mais bon on peut associer le bon sens et la règle.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (162)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021