Manoeuvre d'un 36 pieds récent ??

Bonjour tous

je piste un 361 océanis de 2001 qui me ferait craquer...

la question : est ce que seul c'est manoeuvrable (montée GV et génois) ?? Faut il des muscles énormes ;-)))

J'ai un 28 pieds déjà et je fais tout quasi SANS les winchs, je pense que là il faudra "pédaler"...

Pour de la sortie régulière mais toujours confort mer car enfants à bord et on veut garder le plaisir de ports en ports en cotier...

Merci pour vos lumières
Feeling

L'équipage
18 mar. 2013
18 mar. 2013
0

tu sais la taille n'a pas grand chose a voir dans le fait que ce soit manoeuvrable seul ou pas, seul compte l'experience et la methode:
tabarly a manoeuvré seul pen duick 6 dans la transat de 76 alors que le bateau fait 23m ( je crois), n'avais ni enrouleur ni chaussette ni couliseau a bille.
pour nous marins moyens je pense qu'avec le matos disponible on peut manoeuvrer a coup sur sans aide electrique jusqu'a 50-55 pieds (selon la forme physique) apres certains auront des winchs et enrouleurs electriques mais pas tous

18 mar. 2013
0

Bonjour,
Avec un coup d'huile silicone dans la gorge du mât une à deux fois par saison, la GV monte à l'aise sans trop d'effort et descend toute seule dans le lazy bag. Juste un petit coup de winch pour étarquer. Sur le mien, le gênois est sur enrouleur donc, manoeuvre facile bien sûr, avec l'aide du pilote pour tenir le cap pendant l'établissement de la GV

18 mar. 2013
0

L'huile la meilleure c'est .

18 mar. 2013
0

rectification la chaussette a spi il devait en avoir une puisque c'est lui qui a inventé ce principe

18 mar. 2013
0

Oui, et sauf erreur, je crois même que c'est à l’occasion de sa transat en solo sur Pen Duick 6 qu'il l'a mise au point.

18 mar. 2013
0

Sur le 361, les manœuvres se font avec winches (surtout pour les écoutes), à la main c'est possible... si pas trop de vent ;-) après ça tire fort.
Comment sera-t-il équipé (enrouleur/ lazy ...) ?

18 mar. 2013
0

si tu a déjà un 28 pieds, je ne vois vraiment pas grande différence à manoeuvrer un 36 pieds. Les winches sont là pour aider.. ;-)

18 mar. 2013
1

Merci pour vos avis cela me rassure.. ;-))
et il y aurait enrouleur pour le genois ...

Cette question car j'ai des voisins de ponton qui se font *** à monter la GV en faisant couiner les winchs comme des malades, je leur ai dit que c'était pas normal et qu'il y a un truc qui coince ou pas graissé... et bien entendu, ils répondent à chaque fois tu verras un 36 c'est pas un 28 seul c'est la merde...

donc merci d'avoir les VRAIES infos d'ailleurs
car perso, je ne vois pas pourquoi cela ne monterait pas "normalement" surtout qvace des winchs pas vieux, etc... c'est clair que certains sont un peu bornés et doivent avoir peur de monter au mat pour graisser ;-))))

Merci
bonne journée

18 mar. 2013
1

une anecdote que je (re)cite :

devant prendre un Amphora de 38' pour convoyage, l'artimon même avec le winch de drisse était quasiment impossible à envoyer, sans énormément forcer. J'étais persuadé d'une problème de réa, ou quelque chose dans le genre.

sur les conseils du voilier local, il m'a vendu une bombe au Téflon.

Et là !! Miracle !! la voile s'envoyait sans même avoir à wincher !!!

Le TEFLON, produit miracle ... :reflechi:

;-)

18 mar. 2013
0

En début de saison, attacher la bombe de téflon un coullisseau et à une drisse + un messager pour la descente.
Un coup de ruban adhésif qui fait fonctionner la bombe et c'est parti pour la montée et la descente.
Auparavant, le même cinéma avec une mèche de coton pour nettoyer la gorge.
Et on admire le miracle : la mèche monte blanche et descend noire !

18 mar. 2013
0

une grand voile ca doit monter "tout seul" ; si les reas sont ok le seul vrai probleme est son poids; a partir de 40 pieds ca peut etre tres lourd et demander l'aide d'un winch mais sans couinement. sur un 36 ca doit monter sans winch= winch seulement pour etarquer.

18 mar. 2013
1

Chaque fois qu'un voilier prend 3' on change de monde. Entre un 28' et un 36' tu sautes deux étapes d'un coup. Rien d'impossible mais il faudra faire tes classes avec humilité et circonspection surtout quand le vent monte. Bonne navigation.

18 mar. 2013
2

je me permettrais de penser le contraire : si on change bien de monde, c'est dans le bon sens : un force 6 sera regardé (et vécu) différemment sur un 28' et un 36' ! Au fur et à mesure qu'on monte en taille, l'échelle de Beaufort diminue.. :-)

18 mar. 2013
1

Le vrai problème sur nos bateaux "modernes" c'est l'accumulation de frottements dus aux renvois de toutes les manoeuvres au piano, donc dans le cockpit . Et pour ça effectivement, la bombe de téflon sera ton amie ...
Pour l'envoi de la GV sur mon canote (Océanis 393) c'est mon épouse qui va en pied de mât pour hisser "à la volée" et je reprends le mou au piano pour finir les 30 derniers cms au winch . En moins de 10 secondes la GV est envoyée ! C'est devenu un jeu de faire le plus vite possible ... et sans forcer !Il suffit d'être parfaitement bout' au vent, à cause des lattes qui se prennent dans les lazy-jacks ...
Pour le reste le 361 est un excellent bateau avec une magnifique carène qui marche très bien . Et l'espace intérieur est un des plus beau de sa catégorie . Excellent choix ! Je suis sûr que tu auras beaucoup de plaisir avec ce chouette bateau .
Patrick ;-)

18 mar. 2013
0

quand je hisse , je vire les lazy jacks qui semblent etre sous le vent pour pouvoir hisser autrement que vent debout.
ET c'est vrai , jusqu'a une certaine taille , je dirai 50 -55 pieds, plus le bateau est grand plus c'est facile en solo (ou pas= je vois pas trop la difference)

18 mar. 2013
0

50-55' aussi facile qu'un 28'????

18 mar. 2013
1

Pas tout à fait, il faut vraiment anticiper, sur un 46 pieds, meme avec l'autovireur, il faut vraiment surveiller si le vent va monter en regardant la gite des bateaux sur 360 °, pour le mouillage et tout, on arrive très vite à 8-9 nds et plus sous spi, près des côtes et il faut anticiper l'affalage en prévoyant qu'un truc va merder donc il faut garder une grosse marge de sécurité. En solo, je gère jusqu'à 20 nds avec un bon pilote, un bon winch électrique, sutout utile non pour border mais pour empannner. Au port c'est pareil, mais meme avec le propulseur, toiut bien rangé et le minimum de fardage, je serre des fois les fesses.. En fait le vrai truc est de toujours avoir un plan B, sinon il ne faut pas y aller 15 tonnes, ce n'est pas un 420. Il m'est souvent arrivé d'attendre au mouillage qu'il y ait moins de traffic dans un port ou que le vent tourne ou tombe un peu, et il y a toujours
la position de sécurité ou d'attente que beaucoup oublient, c'est cul au vent en marche AR au ralenti, ca permet de voir venir (les bons samaritains qui vont vont donner la main ou ceux qui attendent que tu te mette dans les balcons des autres.

18 mar. 2013
0

Hello tous,

Je ne peux que confirmer que la GV doit monter toute seule quel que soit la taille du bateau. Bien sur son propre poids va compliquer les choses à partir d'une certaine taille, mais l'accastillage est la pour palier à ça et sur un 36 pieds, ça ne doit pas poser de pb. (je n'ai qu'un 29 pieds, mais j'ai observé les copains...)

Comme alternative a la bombe de téflon, j'utilise (je vais utiliser plus exactement) du suif naturel que m'a passé mon beau frère breton.
Sauf erreur, je crois que ça viens des moutons(?)

J'ai fait un petit essai sur le bas du mat, et ça à l'air étonnant! Je compte en mettre au pinceau tout le long du mat, il parait que c'est très efficace.

résultat en saison...

Ah oui, moi aussi j'aimerais bien passer à 35/36 pieds, et mon critère principal sera de pouvoir le manier en solo bien sur!

Bonnes navs à tous

18 mar. 2013
0

Oui, le suif est la graisse des ruminants. Il suffit généralement d'en demander à son boucher. Le suif de mouton est effectivement plutôt meilleur que celui de bœuf.
Indispensable pour graisser notamment le filetage des manilles du mouillage ou les ridoirs 10 ans après, on peut encore les dévisser.

18 mar. 2013
0

merci à tous pour vos lumières ;-))

18 mar. 2013
2

attention quand je dis que la taille n'est pas determinante cela suppose que l'on est au point en manoeuvre en particulier dans le vent fort, car si le bateau est plus grand les effort peuvent etre considerables et les erreur sur un 28' qui se rattrappent a la main ne se rattrappent pas du tout sur un 50'...on peut y laisser des doitgs , des cotes ou se foutre a l'eau

18 mar. 2013
0

Quand je parlais d'humilité et circonspection, j'évoquais bien ce sujet. Il faut une saison au moins pour faire ses classes et assimiler le changement d'échelle, en particulier sous spi dans la brise.
Mais cela fait partie du plaisir n'est-ce-pas ?

18 mar. 2013
1

Sans doute, mais qui navigue en croisière sous spi dans la brise ??? Pas moi en tous cas ... ;-)

18 mar. 201318 mar. 2013
1

le problème n'est pas vraiment en navigation...mais au port avec un vent qui ne t'aide pas...

un 28, tu peux l'arrêter avec le pied, un 36, tu évites de mettre le pied...

18 mar. 2013
0

Et les manoeuvres de port ah ah ! :mdr:

18 mar. 2013
0

bahhh, pour les manoeuvres au port j'ai une astuce...

un pet de VHF et hop ! 3 copains au ponton :-)
(faut bien qu'ils méritent les apéros le soir au port aussi....)

18 mar. 2013
0

bonjour,

je suis passé d'un 31 pieds à un 40
comme toi, j'appréhendais un peu
Sincèrement, la marche n'est pas si haute que ça
C'est sûr qu'un nouveau bateau nécessite toujours un temps d'adaptation
Néanmoins, les winch et autres accastillages sont adaptés aux efforts plus grands
Donc c'est pas plus dur...
J'ai même envie de dire que c'est plus... rassurant : pour avoir vécu F7 sur mon 31, et F7 sur mon 40..., c'était bien moins "prenant" (tout à fait gérable dans les 2 cas à la vérité !) sur le 40 que sur le 31
Bateau plus lourd, plus haut, plus puissant
Seul phénomène à surveiller, à mon humble avis : ne pas se laisser surprendre par la bête : comme tu te sens plus en sécurité, tu auras tendance à réduire plus tard, et c'est là que tu te feras coïncer (éventuellement)
Pour tout le reste (vie à bord, etc... tu verras : 2m de plus, c'est... miraculeux !!)
N'hésites pas, et fonces !!
frédéric

18 mar. 2013
0

Plus le bateau est grand plus les manoeuvres au port sont délicates, surtout si le vent est assez ford.

J'ai bientôt 55 ans, que 2 ans et demi de voile, le sport j'en fait plus depuis longtemps et pas de problème pour envoyer et affaler les voiles sur mon 41 pieds, et même par gros temps. Faut juste anticiper, et avoir tous les cordages en bon état et de bon coulisseaux.

Le 361 est un super bateau comme dit plus haut, et je pense que ce doit donc être encore plus simple.

18 mar. 2013
0

pour moi la seule vrai nouvelle difficulté : les coûts !
là où je dépensais 20 € pour une bricole, je dépense désormais 50 €...
et l'assurance...
la place...
Ca, oui, ce fut une difficulté nouvelle, qu'aucun accastillage ou expérience ne comble ! :reflechi:

18 mar. 2013
0

ca oui c'est le probleme , la manouevre c'est fastoch ( enfin gaffe pour les manoeuvres de port ) payer c'est autre chose; a partir d'une certaine taille vers 42-44pieds , un metre de plus double presque le prix de tout

18 mar. 2013
0

sur mon boat ,m
a GV fait 55m2 et pése 35kgs je la hisse à la main jusqu'au 3/4 ,après il faut que je fasse monter avec le wishbone qui fait 25kgs ,la je prends le winch 46 self tailling 2 vitesses e
t ça va tout seul .....
alain

18 mar. 2013
0

Maintenant que la réponse à été donnée, une petite annecdote.

Quand je suis passé de 6.20m à 8.60m, la première fois que j'ai passé la barre à ma skipette (c'était pour sortir du port je crois bien) elle m'a dit "Oh, je peux pas il est trop grand ce bateau" ou un truc du genre :oups: :mdr:
:mdr:

18 mar. 201318 mar. 2013
0

l'argent...l'argent...
perso ce ne sont pas les voitures qui me coutent du fric, donc là

  • je serai à 3300E/an (au lieu de 2000E pour le 28pieds) certes...
  • l'antifouling et grue env... 500E/ 2 ans (au lieu des 250 pour le 28)
  • assurance devis à 750E (au lieu des 250 du 28)

donc une moyenne ramenée à 350E/mois de frais (au lieu des 220 sur le 28)

Si on calcul les économies sur vacances d'été (payer des locations d'appart à la mer + essence ou avion ou train péages + hotels, campings, etc..) c'est dérisoire et pas la fin du monde pour cette différence de folie en confort et liberté !

!!!!! Le seul truc il faut que je trouve un systeme pour pettre des jardinières pour ma femme.. :-)

@60nora : là j'aurai du 28m2 seulement de GV donc ca va... toi t'as les bras d'un camionneur ?

18 mar. 2013
0

je voudrais mettre dans la cabine avant qui sert rarement des pots avec des herbes culinaire, basilic persil thym......
dans le temps quand j'etais petit j'aurais voulu acheté vendredi 13 et avoir un potager et des poules

18 mar. 2013
0

je suis plutôt chétif comme mec et pas tout jeune ...
mais je me soigne ..
il faut surtout une bonne préparation phsyco . tu te motives deux heures avant en te disant je vais me la hisser cette gv ..
et après ça va tout seul ..
alain :doc:

18 mar. 2013
0

Je mets mon grain de sel a ce qui a été dit plus haut avec raison et la taille du voilier n'a pas une importance significative sur la manœuvre en solitaire surtout que tous les matériels(winches etc) sont normalement adaptés aux efforts nécessaires. On n'en est plus à l'époque de Tabarly qui devait se colter avec voiles d'avant pesant un âne mort! Mais ce qu'il faut voir impérativement c'est la disposition des différents éléments du cockpit. As-tu un bon pilote fiable pour prendre ta place quand tu prends un ris? Tous tes winches sont ils à portée de main? Peux tu quitter facilement la barre à roue sans être trop coincé en cas d'urgence. Peux tu presque en tenant la barre étarquer ton génois ou réduire facilement si le vent monte brutalement? Peux tu tenir l'écoute de génois et actionner en même temps la bosse de l'enrouleur (et sur tribord et sur
bâbord) pour éviter que génois ne batte trop? etc..etc..Les cockpit modernes sont grands et confortables mais assez mal adaptés à ce style de navigation surtout si elle est habituelle. Quand on regarde les bateaux anciens les cockpits étaient petits et l'on avait tout sous la main. Quand on regarde les bateaux actuels conçus pour la croisière, la régate ou la course en solitaire, l'on voit bien que le barreur à tout à portée de main (ou presque). Enfin je confirme que pour ce qui est de hisser la GV en début de nav; sur un voilier de cette taille "no problem!"

18 mar. 2013
0

Pour la drisse, il y a toujours des solutions plus ou moins couteuses. Du petit coup de silicone au rail de mat avec couilisseau à billes. Entre les deux il y a des systèmes de coulisseaux à rouleaux (Selden MDS pour mat Selden et RUTGERSON adaptables).

Par contre, l'O361 est géré en tête avec un génois dont le recouvrement est assez important. D'où les efforts lors des virements seront longs et un peu pénibles à la longue en équipage réduit. Si tu ne dois pas virer souvent, ça va. Si tu veux remonter un chenal tout seul au près, tu vas souffrir et tu finiras par mettre le moteur.
L'O361 est un bateau qui était sur ma liste ; mais venant d'un 32 pieds qui avait un génois 130 % et voulant un bateau facile à manoeuvrer en solo ou à deux, j'ai choisi autre chose.

18 mar. 2013
0

Pour la drisse, il y a toujours des solutions plus ou moins couteuses. Du petit coup de silicone au rail de mat avec couilisseau à billes. Entre les deux il y a des systèmes de coulisseaux à rouleaux (Selden MDS pour mat Selden et RUTGERSON adaptables).

Par contre, l'O361 est géré en tête avec un génois dont le recouvrement est assez important. D'où les efforts lors des virements seront longs et un peu pénibles à la longue en équipage réduit. Si tu ne dois pas virer souvent, ça va. Si tu veux remonter un chenal tout seul au près, tu vas souffrir et tu finiras par mettre le moteur.
L'O361 est un bateau qui était sur ma liste ; mais venant d'un 32 pieds qui avait un génois 130 % et voulant un bateau facile à manoeuvrer en solo ou à deux, j'ai choisi autre chose.

18 mar. 2013
0

L'O361 est mon premier et très certainement mon dernier bateau. Je l'ai acheté en 2010.
Il est équipé d'un GV sur enrouleur.
j'ai rajouté quelques équipements: second winch sur le roof, bloqueurs, car l'équipement d'origine m'a paru insuffisant.
Avec l'aide du PA Le bateau se manœuvre facilement seul, y compris lors des virements mais je n'ai jamais remonté de chenal à la voile et en solo !!!
J'ai eu quelques pannes de PA en solo, c'est tout de suite moins amusant...
Le positionnement du boitier de PA dans la jupe le rend sensible à l'humidité.
Depuis il a droit à chaque début de saison à un coup de bombe contact et miracle, plus de grève sauvage!
Une remarque importante: c'est mon bébé, donc le plus beau et je suis objectif :-D

18 mar. 2013
1

De 0 à 15 noeuds tous les voiliers sont faciles...
A vous lire tous, je vais finir par croire que je suis trop prudent. De mon expérience de plaisancier moyen, apprendre à gérer par tous les temps un voilier de 40' est beaucoup plus compliqué, long et même dangereux que sur un 28'.
Encore faut-il comparer ce qui est comparable. Un 28' n'est pas à sa place en mer par F7 et la mer qui va avec. C'est déjà un peu de la survie pour lui. Je comparerais un 28' par F6 avec un 36' par F7 et un 40' par F8.
Je ne décourage personne, je mets juste en garde contre l'apparente facilité des voiliers modernes et aussi contre une image média de la voile qui ne se comprend qu'à donf dans la bafrougne avec de l'eau qui dégouline de partout.

18 mar. 2013
0

Non, je crois que tu as raison.
On a pas dit que c'était facile et immédiat (surtout pas moi, je n'ai qu'un 29 pieds, pour le moment) On a juste dit que c'était gérable et qu'en mer, ça repoussais l'impression de gros temps.
Mais bon, c'est comme tout, il faut y aller progressivement.

J'espère bien pouvoir vérifier tout ça en vrai un de ces jours...

18 mar. 2013
0

cest qu'est ce que je dit: prudence; Mais quand on a un grand bateau on suppose qu'on a de l'experience du gros temps car c'est evidement la difficulté ( mis a part les manoeuvres de port).
ecoute genois d'un 28 pieds on la borde a la main, ; la meme la force 4-5 sur un 50pieds sans doute une tonne minimum.

mais quand c'est grand on peut etaler assez bien le gros temps et meme le tres gros , avec un petit f8 on est en survie

18 mar. 2013
0

Nul besoin d'épinards pour hisser, les winches sont là pour les quelques décimètres qui peuvent être trop difficiles. Il faut juste anticiper et avoir toujours à l'esprit que 36 pieds est beaucoup plus gros que 28 en matière d'efforts et que les conséquences, y compris pour le porte monnaie sont de même, (pour un empannage involontaire par exemple). De même, danger si l'on veut arrêter à la main (ou pied) le bateau lorsque l'on arrive trop vite au catway... Par contre tu auras plus de confort et le mauvais temps viendra "plus tard". Il ne faut pas hésiter après un petit temps d'acclimatation tu profiteras tout à fait de ton 36 pieds.

18 mar. 2013
0

Dicton :
Trop petit en mer, trop grand au port !
:acheval: :acheval: :acheval:

18 mar. 2013
0

Mon premier bateau fut un 6,2 m pas de probleme en solo , puis la taille a montée , régulièrement , 8 , puis 9 puis 11 , et aujourdhui 16 , les manoeuvres ne sont jamais difficiles si elles sont anticipées et bien préparées , seul bémol , la réactivité ds les manoeuvres , particulièrement sur le Amel qui pèse 18 t en charge , pour les manoeuvres de port , l'inversion de marche avant - arrière n'est pas assez rapide , l'hélice n'est pas adaptée (une Brampton ) et je pense à terme à une hélice à pales qui se mettent en drapeau beaucoup plus réactive . Ce sera le seul conseil que je donnerais .
Le 361 est un super bateau qui marche super bien !!!! belle carène .

18 mar. 2013
0

Fais to plaisir, achète de toutes façons si tu te plante tu seras obligé de t'adapter car avec tout ce que tu vas bouffer à la revente, tu n'as pas le choix, tu en "bave" un peu et après tu regardera plus gros, c'est un éternel recommencement

18 mar. 2013
0

Pioupiou a raison.
Il n'y a rien d'insurmontable avec un 36 pieds récent.
Au pire, tu devras dépenser un peu dans un meilleur accastillage pour alléger les frottements et donc les charges.
Entre un renvoi de pieds de mat en poulies à friction et le même en poulie à rouleaux (les billes ne sont pas adaptées à cet usage et à cette charge), il y a un monde de confort de différence. Malheureuement, il y a aussi une différence de prix de 1 à 5 à taille et charge égale.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer