ma première navigation avec Clara - 6 mois

Et voilà, les premiers vrais rond dans l'eau ont été faits avec Clara, 6 mois, ce WE. Le temps était idéal pour tester les aptitudes de notre nouveau matelot. La maman semble aussi rassurée par les différents bricolages qui sont pour la navigation:
-fixation du cosy sous les glissières des panneaux en plexi de la descente de cokpit. Ainsi elle peut nous voir et reste très abrité du soleil, et de tout de qui peut trainer, palan de GV (qui ne doit pas aller en théorie jusque là)
-Adaptation d'une banette spécialement pour elle afin qu'elle puisse rouler si elle dort ou joue.

On mettra la puce à l'abris pour les accostages car la gaffe qui va à gauche et à droite ne nous a pas inspiré confiance.

Nous n'avons pas prévu de longs trajets (10 mil. max) de peur de la fatiguer ou qu'elle perdre le rythme qu'elle a eu du mal à prendre.

Quelles sont vos expériences à ce sujets?
Quelles ont les erreurs à ne pas commettre?
Peut elle avoir le mal de mer?
Nous n'avons pas constater pour le moment que la mer la fatiguait plus ou même la berçait et l'aidait ainsi à dormir, avez vous constatz la même chose?

Merci pour vos conseils

Clara, Framboise et Vincent

L'équipage
25 juil. 2005
25 juil. 2005
0

erreur à ne pas commettre

Helene avait 1an lors de sa premiere croisiere à bord d'un Armagnac.

L'erreur à ne pas commettre:lui donner à manger des bonnes prunes....je vous laisse imaginer le nombre de fois qu'il a fallu changer ses couches :-D 26 ans apres l'on en rigole encore.

Pour le mal de mer mes enfants l'on eu mais plus grand en faite lorsqu'ils marchent sans doute un pb d'equilibre.

josé

25 juil. 2005
0

as tu une brassière pour elle ?
as tu une brassière pour elle ?
sinon, comment fais tu si tu coules ton bateau ?
si jeune, cela me semble prendre un tres gros risque, non ?
cordialités maritimes

25 juil. 2005
0

laurent tu serais pas un peu angoissé !
il y a des brassières à cette age la, et puis un bébé ca peut très bien se faire arnacher sur n'importe quel truc qui flotte etc... (a afifiner mais ce n'est pas le sujet)
pendant les 2 ans de bateau, mes enfants n'avaient quasiment pas le droit de rester dehors pour un accostage ou un mouillage chaud ... peur de les renverser de les voir tomber se faire mal.
Pour ton bout de chou, rentre le cosi à l'intérieur le temps des manoeuvres difficiles avec quelques jouets qui pendouillent et puis si elle pleure, elle pleure et alors !?

Plus grand tu gradueras les consignes de sécurité en fonction du temps qu'il fait et de la cohérence de tes gamins (mais en général, ils ne posent pas de souci) du genre, brassière obligatoire à partir de ... noeud puis harnais si plus que ... noeud et puis a l'intérieur si baston ou nuit.
Bref tes enfants te font confiance, tu leur fais confiance mais ne fait pas confiance à la mer !

et puis même ceux qui naissent sur un bateau peuvent avoir le mal de mer c'est indépendant.

25 juil. 2005
0

une semaine
avec benoit à 6 mois, sur un first 26 de loc'.
Aucun pb, d'ailleurs il dormait presque toute le temps !!!
On le trimballait dans un sorte de cosy, calé à la gite, ou dans la couchette double de l'avant.
Et on ne le sortait bien évidemmentpas pendant les manoeuvres !
Il a maintemant 18 ans, et fait le c... sur un mumm30.

25 juil. 2005
0

Pour Laurent
Je me suis posé la question à plusieurs reprises et la réponse que je me suis faîte était que j'avais peut être autant de risques en prenant la voiture et l'autoroute.

Elle a une brassière pour son age.
Notre programme est le triangle Hyères, Port Cros et Porquerolles.
Nous voyagerons souvent à 2 bateaux.
Je pars de SETE jusque Hyeres. La maman et Clara me rejoindra une fois sur site. Le retour sera identique.

Je pense que je n'ai pas tout prévu mais il reste clair que nous prendrons la mer avec une marge de sécurité encore plus grande que précédemment.

Pour les autres merci...
Je pense déja à quand elle aura 25 ans et qu'elle enmenera son vieux père plein de courbatures faire le con dans le baston

25 juil. 2005
0

Tanguy avant 2 mois
quand on est parti en croisière pendant 1 mois
les problèmes rencontrés :
clapot et biberon ne vont généralement pas dans le sens d'un remplissage du pti matelot
le mal de mer : il ne connait pas, par contre le mal de terre oui!
tant que l'on navigait, pas de problème, le souci c'était au port, en escale, on en a passé des nuits à rouler la poussette pour éviter qu'il ne réveille tous les bateaux...(je tiens encore à m'excuser auprès de ceux qui ont fréquenté les ports de vendée et charente maritime en aout 1999)

sinon, côté aménagements pratiques, la baigoire gonflable impec pour le bain du matelot et les brumisateurs en cas de forte chaleur

et pour les raisons pré citées, pas de nav au dessus de 15 noeuds sinon, pour la durée pas de problèmes, il s'enfilait les milles plus facilement que ces frères et sœurs (8 et 4) à l'époque

bonnes vacances

25 juil. 2005
0

1/2 tour du monde pour un nouveau-né
Stéphane avait 5 jours quand il a embarqué sur Chiloé (un Ovni 28)mouillé dans l'estuaire de la rivière de Cairns en Australie. (Tour du monde de 82 à 87)
Les 18 mois suivant il les a passés comme moussaillon en pampers à bord (temps de voyage pour accomplir la fin de notre tour du monde)
19 ans après c'est un solide gaillard, toujours amateur de voile, même s'il ne garde évidemment aucun souvenir de ses 18 premiers mois de vie passé à bord.
Côté mal de mer, pas de problème, c'est même encore aujourd'hui un mot inconnu pour lui. C'est même le seul de la famille capable de lire un livre la tête en bas dans une cale mazoutée par force 8.
Seul retard à son développement: la marche. Même s'il a fait ses premiers pas à l'âge normal il a toujours refusé de lâcher la main de ses parents avant le retour à terre. Comme s'il avait développé une méfiance du coup de roulis imprévu ou qu'il ait intégré déjà la maxime "un main pour soi, une pour le bateau! Rien de bien grave.
Pour le reste c'est plutôt du côté des parents que c'est plus sport. S'occuper d'un bébé à bord même s'il dort beaucoup au début n'est pas toujours facile dans un alizé musclé. Changer un gosse et le laver à 4 pattes dans le carré est une expérience intéressante pour les photos mais dont on se lasse parfois.
Autre problème les bagages. Entre la poussette, les pampers et les petits pots cela faisait près d'un mètre cube et demi à caser dans un 28 pieds. Il est vrai qu'au départ de Darwin en Australie, le prochain ravitaillement "occidentalisé" en pampers et petits pots n'était prévu que 6 mois plus tard à Djibouti.
Enfin l'autonomie en eau fut un soucis constant sur un petit voilier. Un bébé ne boit pas beaucoup, mais la lessive est importante et le rinçage à l'eau douce est indispensable.
Mais pas de panique, pour tout le reste ce fut le pied, une expérience fantastique de jeunes parents et le bébé s'adapte parfaitement au rythme du bord.
Les derniers mois en Méditerranée ce fut plus swing. L'enfant devient plus autonome, se déplace, échappe à la surveillance. Même avec un harnais fait sur mesure c'est un soucis constant.
Pour résumer, tout ok. Voilier et bébé font un très joli couple!

25 juil. 2005
0

Titouan
Titouan avait 1 mois quand il a affronté ses 10 premières heures de près entre lorient et les glénans. C'était plutôt drôle de le voir dormir dans son berceau entre le carré et la cabine avant : à chaque vague franchie, ses jambes se soulevaient et retombaient derrière .....

Puis quelques mois plus tard il a fêté sa première année en écosse après 5 jours de traversée non stop, là ce qui était drôle c'était de le voir traverser le carré à 4 pattes... en crabe histoire de contrecarrer la gite et le roulis avec un naturel déconcertant... par contre .. attention aux petits objets précieux genre les clés qui passent à portée de sa main et se retrouvent planquée dans un trou de souris entre le contreplaqué du vaigrage et la coque !!!

maintenant à 5 ans c'est lui le capitaine de l'annexe, il nous fait les traversées du bateau à la terre et vice versa au moteur avec un air de fierté de caphornier ..., c'est lui qui démarre le moteur du bateau et c'est qui manip le pilot auto sous les ordres de son capitaine de père !!

la voile est un des rares sports de plein air ou la venue des enfants ne nous fait pas devenir des testeurs de canapés ... demandez en donc des nouvelles aux couples montagnards !!! alors profitons en ...

25 juil. 2005
0

Salut Chiloé,
Ton intervention laisse à penser que vous avez fait un bébé en cours de route ....

C'est très intéressant ça !!

N'aurais tu pas envie de raconter un peu ton (votre) histoire ? Ca pourrait faire un article tout aussi intéressant à mettre sur le site :-)

Déjà qu'un TDM en Ovni 28, c'est quand même pas banal .....

Contacte moi par ma fiche si tu veux, je peux te filer un coup de main pour le faire

A bientôt ? :-)

26 juil. 2005
0

Enfant à bord
Bonjour,
Les enfants à bord ne posent pas de problème particuliers. Daphnée (n°3 de la famille) avait 5 mois lors de son premier voyage en bateau. 35 jours autour de la corse. Tout type de météo jusqu'a force 11 à Calvi en plein mois d'aout.Bateau océanis 350.
Tout c'est bien passé. Siége bacquet fixé dans le cockpit et à la table du carré. Bain à l'eau de mer avec savon spécial et rinçage eau douce. Jamais malade avant l'age de 5 ans. Aujourd'hui à 8 ans elle dort quand ça bouge.
Elle fait du bateau depuis quelle est née et son vocabulaire maritime est déjà riche; elle nage sans bouée depuis l'age de 3 ans et c'est un vrai poisson.
Elle est tombée une fois en arrière dans la descente et n'a été quitte que pour une grosse peur. Elle n'est jamais tombée à l'eau et dans le mauvais temps elle porte un gilet auto gonflable et/ou un harnais.
Tout le monde la trouve bien dégourdie pour son age et la vie sur un bateau doit y ^tre pour qq chose.
Une brulure par une méduse et quelques écorchures dues aux grimpettes sur les rochers.
Départ avec sa soeur de 11 ans prévu pour une grande boucle en 2006, sur un 40 pieds.
Aucune hésitation concernant ce mode de vie pour nos enfants. Nous parlerons du bilan plus tard !!!

29 juil. 2005
0

Soleil : Danger
Bonjour,
Ayant eu pendant un crapahut en Algèrie, une insolation (coup de chaleur) sévère, nécessitant hospitalisation, perfs ect (certains vont dire que j'en traîne encore de graves séquelles...), et ayant approché plusieurs cas de mélanomes, j'étais trés averti des méfaits du soleil.
Pourtant, Damien 2 ans, aux Baléares, suite à de nombreux bains dans la journée, a été victime d'une insolation et d'une déshydratation aigüe qui a obligé l'intervention rapide de la médecine.
Si cela était arrivé au grand large,le danger eût été trés sérieux, car hydrater un pitchoun qui vomit tout ce qu'il ingère, c'est problématique.
Donc en grande navigation, grande prudence!

Mélanome : si un dermatologue pouvait développer ce sujet, ce serait parfait. Il est écrit partout que chaque individu a un potentiel de réception des UV, un capital, qui, s'il est entamé trés tôt, amplifie les risques d'apparition d'un mélanome, pathologie qui peut être trés sérieuse.
Des sujets jeunes 20 à 25 ans sont atteints pour avoir été trop exposés dès leur plus jeune âge.
Aussi, n'ayez pas honte d'avoir des petits un peu moins hâlés que leurs copains.

29 juil. 2005
0

tu as raison
le soleil est après la mer l'ennemi numéro un des gamins.

Méfiez vous du soleil mais aussi et surtout de la chaleur, un 35 à l'intérieur ce n'est pas si rare.
Pour éviter que les gamins se retrouvent déshydratés, il faut les faire boire, régulièrement (toutes les demi heures ou heures). C'est souvent à la plage qu'on se fait avoir car ils jouent dans l'eau, ils n'ont pas l'impression d'avoir chaud et le temps passe vite.
Pour ceux qui vont aux soleils torrides avec des enfants, il faut toujours avoir des sachets de réhydratation avec soi.
Le principe est assez simple. Quand on est déshydraté, l'eau pure a du mal a rentrer dans l'organisme. En rajoutant dans l'eau du sucre et des sels en quantitant suffisante, cela l'aide.
Quand un gamin vomit tout ce qu'il boit, ne pas hésiter à préparer un sachet avec 200 ml d'eau, et lui donner à la petite cuillère, toutes les 5 minutes. Et refaire un sachet etc.
Evitez les boissons type coca, car ce ne sont pas des très bons réhydratants. Cependant, si on n'a pas autre chose sous la main, c'est meilleur que de l'eau pure.

Pour le mélanome, voile 804 a raison aussi. C'est l'exposition répétée aux UV qui est responsable de ce cancer de la peau qui ressemble à un grain de beauté (en général, ce ne sont pas les grains de beauté eux mêmes qui deviennent des mélanomes, donc ne pas penser "je n'ai pas de grain de beauté, je n'ai pas de risque"). On peut mourrir d'un mélanome, ce n'est pas de la blague. Pour un adulte (même jeune) un grain de beauté qui apparait ou qui se transforme doit amener à consulter. Le plus gros problème sont les parties que l'on ne voit pas ou que l'on ne regarde pas, comme le dos, entre les orteils, derrière les oreilles, le crane etc.

Les peaux très claires surtout les roux ont plus de risques. Mais il y a aussi des mélanomes chez les noirs.
Donc, il faut se protéger activement du soleil, et protéger les gamins.
Le mieux ce sont quand même les habits. Casquette, t-shirts et short et crème sur les zones découvertes. Les crèmes solaires sont efficaces à partir d'un indice 40 voir 60. Mis c'est pénible à mettre (et puis avec le sable !), il faudrait en remettre toutes les 2-3 heures. Mes gamins se baignaient la plupart du temps en t shirt.
Sinon, à l'ombre ou baignade le matin et le soir.

Ce qui est écrit partout sur les mélanomes est vrai. Et on ne fait pas assez gaffe.
pour les touts petits en génral, on fait gaffe. Quand ils deviennent plus grand c'est dur, alors pour les ados !!!

30 juil. 2005
0

PETITS AMENAGEMENTS
SALUT
Ca y est le depart approche, LUCILE, 4 mois va prendre la mer direction la bretagne sud, pour 1 bonne semaine de nav
voici les quelques modifs qui j espere cont nous rendre la vie plus facile a bord:
pose d un filet anti chute au niveau de la porte de la cabine avant qui va devennir le royaume de notre petite matelote( avantage aeration et coup d oeil facile depuis le cockpit)
pose d une toile anti roulis dans le carre qui transformera la banquette en parc bebe pour la journée,
pour la nav, j ai modifier un transat pour bebe, que je vais installer au niveau de la descente, pour le soleil j ai confectionner une sorte de petite capote qui prendra place avec des pressions inox au dessus du dit transat.
pour l eau je prevoit 40 litres en bidon pour le bain(baignoir gonflable)et le nettoyage des biberons(l eau des reservoirs du bateau meme avec du micropur me semblant limite)
si non poussette canne legere pour les balades a terre, porte bebe pour l annexe, chapeau lunnette de soleil, cremme solaire etc etc... SOIT UNE GROSSE QUANTITE DE MATOS QUAND MEME HEIN!!!
a oui taud de soleil imperatif dès l amarrage!!!
t inquiete pas maman tout va bien se passer papa s'occupe de tout!

01 août 200516 juin 2020
0

Notre petite expérience avec Lilwen, 2 ans 1/2...
- à l'intérieur, elle est libre (sans gilet) mais préfère les matelas de la pointe avant avec ses jouets et sa poupée. Ca chahute plus qu'ailleurs mais ça ne la dérange pas...
- pour les repas nous utilisons un réhausseur de chaise en plastique avec tablette
- dans le cockpit, gilet obligatoire et attachée, jamais debout sur les bancs et interdiction de franchir les hiloires (j'ai pas encore installé les filets :oups: )
- nous pouvons aussi lui mettre son réhausseur au fond du cockpit, elle est contente, elle a ses livres et sa poupée :-)
- pour les petits et gros besoins, le pot au fond du cockpit (pour les grands, c'est un seau!)
- le dodo: nous lui avons fait une bannette dans la pointe avant (pour laisser le carré aux grands le soir) avec une vieille voile de 505 et un carré de mousse. Nous l'avons mise en hauteur à la place de l'équipet babord. Ca fait un petit lit superposé (suspendu façon toile anti-roulis) au dessus de notre matelas. Malgré la hauteur elle a trouvé tout de suite comment y grimper et en sortir.

Nous avons passé quelques jours à Belle-Ile, nous avons fait les traversées de nuit pour qu'elle s'ennuie un minimum (la baie de Quiberon un 14 juillet à 23h c'est joli, ça pète dans toutes les directions)
Côté mal de mer aucun problème, mais ma fille étant malvoyante je suppose qu'elle a moins de soucis de synchronisation oreille interne/vue.
Pour les déplacements elle privilégie le quatre-pattes et ce malgré son bras dans le plâtre... qu'elle s'était cassé quelques semaines auparavant.
Ca ne l'empêche pas de grimper les marches de la descente... Il faut la surveiller.

En résumé pas de problème avec la miss qui a fait son baptème de mer après quelques mois de navigation en rivière. Il faut juste s'organiser et faire une surveillance constante.
Nous avons fait fureur au port de Palais, ma femme enceinte de 7 bons mois et ma fille plâtrée jusqu'à l'épaule :-D

(la photo est un très mauvais exemple, la demoiselle n'a plus son gilet, bouuuh :oups: )

01 août 200516 juin 2020
0

Core une photo
A la barre en train de chanter "baaaaateau, suuuur l'eau" :whaou:

01 août 2005
0

Gaffe aux chutes aussi
Ce we, j'ai vu un minot se prendre une sacrée gamelle sur un cata en passant au travers d'un panneau plat pont qui était ouvert.

Vu les hurlements qu'on entendait venir de la coque, il s'en est pris une bonne ! Heureusement, il semble qu'il y a eu plus de peur que de mal.

Donc gaffe à la descente, les panneaux plat pont ...

01 août 2005
0

Ca...
...ça arrive aussi aux grands. Et ça fait très mal, surtout quand le tibia ponce le bord en alu du panneau et qu'on se réceptionne sur l'entrejambe.
La personne qui fait la sieste en dessous du panneau n'apprécie pas toujours non plus.

Bilan: un tibia fêlé, une bonne dose de peau en moins, des douleurs musculaires (le grand-écart...), l'impossibilité de procréer pendant quelques jours et un joli bleu sur la joue de ma compagne qui était en dessous :doc:

Morale: ne jamais ouvrir un capot de pont en grand ni affaler le génois par dessus :oups:

01 août 2005
0

Dramatique accident!
Bonjour, J'ai vécu quelque chose comme ça. En moins grave.
Ce qui est intolérable, c'est d'imaginer que certains vont rigoler à vous lire!!!
Si cela se reproduit, comme peut le laisser à penser votre photo anthropométrique, et pour ne perdre aucune minute agréable de votre existence,
je ne saurais trop vous conseiller, sur le plancher de votre carré, les positions 23, 31 et 42 bis. Dans cette configuration accidentologique, ce sont les seules à vous apporter du réconfort. Salutations.

11 août 2005
0

Pas de panique
Hello,

Nous avons traversé l'atlantique sur un monocoque avec un bébé de 8 mois.

Nous avions résolu son couchage par un grand hamace en filet tendu au-dessus de nos têtes et de notre couchette grâce auquel elle se balançait et s'endormait. Ellepouvait aussi nous regarder évoluer dans le bateau sans se lever. Elle est tombée une fois mais sans gravité, le lit ayant servi de rembourrage.

Non, elle n'avait pas le mal de mer.

Comme nous, elle dormait beaucoup et cette aventure n'a eu aucune incidence sur sa vie de bébé. Elle mangeait à heure fixe, des repas équilibrés et nous étions vigilants lorsqu'elle montait sur le pont et pour sa peau. Hormis ça, aucun problème majeur.

Un bébé ss'adapte à tout et est heureux si ses parents le sont. Vous aimez la voile, profitez en et elle aimera aussi.

Bon courage
Marie

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (153)

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

mars 2021