Ma mésaventure cet été que je ne souhaite à personne....

Fin juin, je passe une nuit au Crouesty, au fond du port, ponton O je crois.
Je pars le matin. Après le virage en marche arrière pour sortir de l'emplacement, je remet un coup de gaz d'1 seconde vers l'avant car il y avait du vent, je ramène la manette et là.....rien.
Me voilà à fond (supérieur à 2500 tr/mn) sans possibliité de ralentir, au fond du port, heureusement dans le sens du départ...
Je peux vous dire que le stress monte d'un seul coup!
Et me voilà parti pour un petit gymkana au départ entre différents bateaux, puis j'embouque le chenal de sortie à fond.
Un coup de VHF sur le 9 pour prévenir le port et je continue à fond, créant une vague qui me vaut les insultes de tous les plaisanciers que je longe. Peu comprennent (ou veulent comprendre) mes gestes indiquant que ma manette des gaz est en croix.
Et je sors du port, ma femme prend la barre et je galère un peu sur le moteur avant de démonter le boitier de commande des gaz sur la barre et de voir que c'est le cable qui est cassé net...
Après j'ai gérer les gaz avec une pince.

Merci à l'atelier "Au quai 56" qui, 1/2 heure après mon arrivée à Port Louis, me réparait le cable!

2eme aventure: A concarneau,, un bavaria 37 anglais (donc perfide) rate son départ et accroche mon annexe sur bossoir. Le temps de sortir et je ne vois que son cul qui s'en va. Constatation: les bossoirs tordus. Il ne répond pas à la radio et disparait.
Heureusement il y a un témoin qui m'a fait un super témoignage écrit pour l'assurance et j'attends les décisions de celle-ci.
J'ai la fiche du port du bateau anglais mais je ne connais pas son assurance.
Si quelqu'un le croise, peut il lui demander juste sa compagnie d'assurance, cela simplifiera les démarches??
C'est un Bavaria 37 nommé "ELIZABETH"

Ce n'est pas trop grave.

Merci

L'équipage
09 juil. 2018
09 juil. 2018
0

La commande des gaz qui casse, j'ai eu aussi ça. c'est un grand classique. Ça arrive nécessairement pendant les manoeuvres (1ère loi de Murphy).
Raison de plus 1) pour manœuvrer lentement, en souplesse et avec peu de gaz et 2) pour vérifier périodiquement le boîtier et les câbles de commande.

09 juil. 2018
0

Pas drôle effectivement, mais tu as bien réagi.
Bravo.

09 juil. 2018
1

on peut aussi étouffer le moteur et continuer sur son erre jusqu'au prochain ponton ...

09 juil. 2018
0

savoir arreter le moteur avec le petit levier bien cacher sur le bloc au rsique de se faire bouffer les doigts par les poulies, ou mettre un cable sur ce levier fabrication maison pour plus de securité

09 juil. 2018
1

Je pensais que si le cable cassait, il n'y avait plus de gaz, comme sur les voitures ?
C'est dangereux ce système !
M'enfin !

0

Ce qui est surtout curieux, c'est qu'il y a deux câbles : un pour le régime (et pas les gaz) et l'autre pour l'inverseur.

Normalement, si l'un casse, l'autre permet soit de réduire le régime soit de passer au point mort.

C'est lequel des deux câbles qui a cassé?

10 juil. 2018
0

eh bien tu pensais mal menfin74! regarde donc comment c'est fait sur le tien...

10 juil. 2018
0

Explique Ventdebout ?
Et pourquoi le ressort de rappel n'est pas dans l'autre sens comme les voitures ?
Les français veulent savoir ???
M'enfin ! :pouce: :coucou:

09 juil. 2018
0

Concernant le comportement indélicat du bateaux Élisabeth, j'ai entendu à la vhf le récit de ta mésaventure, et pour info ce bateaux était au port de St Denis d'oleron samedi. Je ne sais pas s'il y est toujours,étant moi même maintenant en espagne, mais ça vaudrait peut-etre le coup d'appeler le port de St Denis.

09 juil. 2018
0

J'ai cassé mon câble d'inverseur il y a trois ans, sans causer de problème. Mon motoriste m'a conseillé de mettre de la graisse marine tous les ans sur les quatre extrémités de câbles pour éviter ou limiter la casse par oxydation.

09 juil. 2018
0

Il m'est arrivé une galère similaire sur un First 31.7 loué à Split en Croatie.
En sortant de la marina, je constate qu'il n'y a plus de marche arrière, que de la marche avant moteur.. Coup de bol, j'étais déjà dehors de la marina bondée en été, un appel au loueur et je l'ai chopé sur un bout de ponton, et nous avons réussi à poser le boat pour une réparation.. Mais ca peut vite dégénérer ce genre de problème...

Ce soir je suis justement au ponton O du Crouesty, je vais me méfier des gros motor boat....

09 juil. 201809 juil. 2018
0

J'ai un beau souvenir de cable d'inverseur cassé, au moment d'amarrer c'est spectaculaire: -le ponton du C.N.Ibiza est proche, je suis au p.m. vent dans le dos, et comme je trouve que ça va trop vite, hop un petit coup de marche ar.; bon, ça n'a pas vraiment ralenti le bato, on dirait même le contraire... et puis maintenant je suis presque engagé entre 2 batos amarrés, trop vite, trop vite... encore un bon coup de marche ar. et .... le bato fait un bon en avant, je n'ai plus qu'a choisir, taper á G, ou á D ou en plein sur le quai.
Épilogue de cette arrivée á 4/5nds: j'ai choisi les amarres du voisin á tribord, je connaissais le gars, et comme l'Aphrodite a l'étrave très élancée le choc sur le quai a été très amorti et comble de chance l'angle du ponton était en réfection avec du ciment frais; résultat: 0 bobo et une bonne trouille.

09 juil. 2018
0

Sur mon Evasion 34 avec perkins 4108, il y a 2 cables différenciés; un pour inveseur, un pour gaz.

09 juil. 2018
6

Il n'y a que ceux qui ne navigue pas, qui n'ont pas de probleme...

Le principal, c'est que tu puisses gerer.....

L'anglais, ca m'aurait bien enerve.....

09 juil. 2018
0

Oui, d'habitude ils sont plus courtois comme navigateurs..

09 juil. 2018
1

C'est ce qu'on appelle le Brexit, Non ? :heu:

09 juil. 2018
4

Les anglais mieux que les français?C'est bien une légende nautique
:mdr:

10 juil. 2018
3

les anglais seront toujours nos ennemis héréditaires!

16 juil. 2018
0

lorsque tu écris
"Mais à titre personnel, pour m'etre plusieurs fois fait rouler dans la farine en affaire, je ne les pratique plus dans ce domaine (pas plus que les hollandais d'ailleurs) "chat ébouillanté craint l'eau chaude" ou chose comme ça..."

J'aurais envie de dire que les codes ne sont pas les mêmes, de même que les codes ne sont pas les mêmes dans une transaction entre jeunes de banlieue et dans une transaction sur une foire aux bestiaux en Auvergne ou sur un marché au Caire.

C'est lorsqu'on ne connaît pas ces codes qu'on se fait rouler dans la farine.

Il est vrai que pour un Anglais , la défense de ses intérêts , même avec des amis peut être plus naturelle que pour un Français. Autant l'avoir en tête

10 juil. 2018
0

humour "off" (j'espère ... :heu:)

11 juil. 2018
1

"Chiens d'Anglois !..."
Sans revenir à Jehanne, il n'est pas faux de dire qu'ils ont souvent mauvaise réputation en Bretagne Nord, où ils ont bien sévit et sont effectivement, depuis le 5 ème siècle (époque où les Saxons ont chassé les Bretons), "l'ennemi héréditaire. .." :mdr:
Je parle parfaitement leur idiome et bosse souvent avec eux, je les pratique depuis près de 40 ans,, des gens individuellements charmants...Ils connaissent la mer.
Mais à titre personnel, pour m'etre plusieurs fois fait rouler dans la farine en affaire, je ne les pratique plus dans ce domaine (pas plus que les hollandais d'ailleurs) "chat ébouillanté craint l'eau chaude" ou chose comme ça...En revanche, au pub ou pour boire un verre à bord, ils sont mes potes.
:jelaferme:
En revanche, confiance aveugle pour les achats US : honnêtes et sérieux !
Fin du HS
Signé quelqu'un qui se félicite du Brexit ! :acheval:
Ps : y'a de l'humour dans ces lignes, pas que de l'expérience !

09 juil. 2018
2

et les belges meilleurs que qui ?
stop ce genre de généralisations

et l'émotycone d'arrière c'est pour dire que c'est de l'h....

10 juil. 2018
2

Pour les belges, on verra ce soir!!!
M'enfin!

09 juil. 2018
5

Je ne généralise pas;au contraire justement.Je dis juste que les anglais sont inégaux et différents entre eux comme le sont les français.
Quand aux belges ils sont sont forcément "courtois" du nom de leur extraordinaire gardien de but!

10 juil. 201810 juil. 2018
1

Jerom, tu interprètes les remarques, personne n'a dit que les anglais étaient meilleurs que les Français, mais que face aux margoulins qui ont abîmés le bateau puis se sont tirer sans rien dire, que d'habitude ce sont des navigateurs plus courtois..en tous cas c'est bien mon ressenti quand je les croise dans les ports de Bretagne .. (En med je ne sais pas)
Là pour le coup, il a du tomber sur les quelques rares abrutis que l'on rencontre partout...

10 juil. 2018
1

Pour stopper un moteur , il suffit de le décompresser ; ça prend un cable dans sa gaine et une tirette qui peut etre ou on veut. Ça marche à tout les coups en douceur et 2 secondes si ça peut servir au sujet. Il faut toutefois que le moteur, comme surtout les anciens puisse avoir cette manœuvre prévue .

10 juil. 2018
0

bonjour
s'il n'y a pas de tirette de décompresseur, on peut toujours arréter le moteur en bouchant l'arrivée d'air (main gantée, planchette avec chiffon etc)
Encore faut-il que l'accès au moteur soit facile pour l'intervention en urgence.

Par contre ce que je ne comprends pas, s'il y a 2 câbles distincts (gaz et inverseur), si celui des gaz a cassé, celui de l'inverseur ne permettait pas de passer au point mort?
(je me doute que non sinon Mactierman y aurait pensé sans moi).
Je pose donc la question pour ma culture uniquement.

bonne journée
Guy

10 juil. 2018
0

j'ai eu ça à Tino Rossi il y a qq années un câble casse et accroche le second en allant prendre du GO et entre les chaines filles les bateaux en vrac et un plongeur personne de blessé et j'ai fait un choix en étouffant le moteur d'une main et pilotant de l'autre j'ai choisi une pilotine pour l’arrêter, l patron de la pilotine sympa et intelligent contrairement à d'autres spectateurs a donné un coup de main à amarrer le bateau et pour trouver les pièces pour réparer, un constat devant une bière remet les idées en place

10 juil. 2018
0

j'ai eu une grosse frayeur cala Ziri a Cavallo, sur un bateau moteur de 52 ft.
le bateau avançait lord d'une manœuvre de mouillage et ne répondait pas a mes commandes de gaz.
j'ai d'abord cru que j'avais loupé ma manœuvre, et eu la chance inoui qu'un semi rigide de la gendarmerie ayant vu la non manœuvrabilité ma poussé le nez du bateau en direction de la sortie de la crique.
j'ai abîmé la plage arrière et l’annexe d'un bateau de 47 ft et le balcon avant d'un petit voiliers, ils étaient tout deux au mouillage, plus de peur que de mal, mais en fait , quand dans un endroit aussi exigu tu pense avoir raté ta manœuvre alors que tu as l'habitude de naviguer /manœuvrer , c'est souvent le câble inverseur qui a cassé sur le /les moteurs .
ce jour d’août il y avait beaucoup de bateaux au mouillage et des gens dans l'eau. même après 4 ans parfois j'ai encore peur en pensant le drame qui aurait pu se produire.
cette expérience m'a appris une chose ,,,,, si tu vois que le bateau ne réagit pas comme tu veux , COUPE CIRCUIT!!!!!en navigant souvent et très régulièrement, bizarrement, je n'ai pas eu ce reflex. j'ai plutôt remis en cause ma façon de manœuvre cette grosse unité que pensé un instant a un problème mécanique.

10 juil. 2018
0

Si le moteur est a 2500 t le leve soupape ne l arrete pas facilement

10 juil. 2018
1

Je ne comprend pas bien ...ou j.ai mal lu...mais tout moteur marin peut se stopper avec une tirette de stop ou un solénoïde électrique ....et cela même si’ le câble de de commande de’ gaz est cassê.... pourquoi ne pas simplement voir stoppé le moteur ??
Dom

10 juil. 2018
2

Sur tous les bateaux que j'ai eu, il y avait soit un bouton poussoir agissant sur un solénoïde pour coupe la pompe à injection, soit une tirette qui faisait le même travail mais manuel, quelque soit le régime moteur. Mon Perkins de 80 cv s'est emballé à fond un jour, à peine 2 seconde aprés avoir appuyé sur le bouton le moteur s'est stoppé!
Certain moteur on le stop directement sur le clé de contact.
A mais connaissance TOUS des moteurs diesel sont équipés d'un de ces système, sinon comment arreter le moteur???????une fois à quai!!!

16 juil. 2018
0

J'ai souvenir d'une casse du cable d'accélération (j'avais un cable différent pour l'inverseur) qui m'a valu un bricolage à la Mac Gyver et une entrée dans le chenal de Boyardville la barre entre les jambes et un bout dans chaque main pour augmenter ou réduire les gaz. Le cable a eu la bonne idée de casser au moment d'approcher du port et non dans le port !

16 juil. 2018
0

En tout cas grace à vos témoignage, dès que je serai de retour à bord dans une quinzaine de jours, j'irai aussitôt vérifier l'état des câbles et mettre de la graisse si nécessaire!
Merci :reflechi:

16 juil. 2018
0

La mono commande c'est bien gentil mais ...... sur mon Hood 38 à gauche l'inverseur à droite l'accélérateur, suite à une casse du cable d'inverseur en manoeuvre à bas régime,pas de dégâts par contre un 40 pied entrant à bon régime dans la place à coté de moi m'a violemment percuté , cassant son massif avant en alpax, la mono commande oxydée ayant cassée.........

16 juil. 2018
0

Tout se surveille et s'entretient :tesur:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer