Ma femme et moi...

Alors zute... Nous en sommes a notre troisième bateau. 5metre puis 8mètre et maintenant 11 mètre. Nous naviguons depuis 7 ans le WE sur nos différents voiliers avec ou sans les enfants et plus ça va et plus on s'enguele des qu'on fait du bateau ensemble. Pourtant on rêve tous les deux de belles navigations mais des qu'on est sur l'eau ça gueule j'en arrive a vouloir revendre le bateau pour prendre des vacances tranquille de terrien. Ma femme c'est tout faire sur le bateau mais elle n'ose pas de peur que je ne sois pas comptant. C'est vrai qu'elle fait des truc des fois je comprend pas depuis 7 ans qu'on navigue... Comment lui faire reprendre confiance en elle pour qu'elle trouve ça place à bord et ainsi que nos sorties redeviennent des moments de plaisir et non des occasions pour s'engueler?

L'équipage
15 sept. 2008
15 sept. 2008
0

Aies confiance en elle
Aies confiance en elle ;-)

15 sept. 2008
0

bon, je m'y colle...
Salut Yann,
Je ne vais pas jouer le psy à 2 balles, mais j'ai remarqué qu'à bord, les conflits venaient souvent du stress. Je ne t'apprends rien;
Seule possibilité pour toi d'y voir clair, c'est de parler avec ta femme, de poser tout ce qui peut être stressant en nav,et de voir s'il vous est possible d'accepter ce stress comme faisant partie intégrante de votre passion commune...
Bon courage

15 sept. 2008
0

qui gueule ?
Elle ou toi ?

Si c'est comme de coutume, c'est donc toi :heu:

Dans ce cas, le remède est simple, ne gueule [b] JAMAIS [/b] plus :non:

Après un certain temps de ce nouveau régime, elle comprendra que quelque chose a changé, les femmes sont plus intelligentes que les hommes dans ce genre d'exercice :cheri:

15 sept. 2008
0

comme robert...
ignorez les details, soufflez un grand coup avant de parer à l'essentiel ou de corriger, ca permet de "sortir la tete du guidon"...
de mon coté (on est 24 h sur 24 ensemble) j'essaye mais pas toujours facile... ;-)

15 sept. 2008
0

mouais
Gueuler n'a jamais rien résolu, il faut frapper :-(

15 sept. 2008
0

elle sait tout faire?
alors, yaka partager le boulot!
Pourquoi ne pas définir des vrais quarts, de barre, de nav alternativement, pourquoi ne pas inverser les rôles dans les départs et arrivée de port, tout ça bien sûr sans oublier le "ne jamais gueuler!"
Si votre passion est partagée, si elle sait déjà beaucoup alors il suffit de lui laisser sa part de responsabilité, il suffit de lui laisser la moitié de la place du chef et il n'y a je crois pas de raison pour que ça ne marche pas.

15 sept. 200816 juin 2020
0

solution
tu mets cap à l'ouest (si tu es en atlantique) enfin je veux dire au large pour au moins deux nuits,

prévois un temps sympa quand même :heu:

et quand elle va te voir t'endormir à la barre tu lui diras que tu ne peux faire autrement que d'aller dormir, et laisse là à la barre jusqu'à ton réveil

et tu verras,

ou tu fais le golfe par force 6 et rafale à 7

et tu verras,

la mienne, en achetant une figure de piratesse à lorient, la caissière lui a demandé (ma femme était seule au passage de la caisse)

"c'est pour faire fantasmer ?"

elle a répondu

"non, c'est pour moi , j'ai gagnée mes galons"

je n'en ai jamais douté mais il a fallu cette traversée pour quelle en prenne conscience, ;-)

voir ses remarques sur le blog

:pouce:

15 sept. 200816 juin 2020
0

Si ca fait 7 ans que ca dure...
c'est que vous devez y prendre du plaisir tous les deux ...

:doc:

15 sept. 2008
0

Ce n'est peut être pas un problème de relation homme/femme
mais plus simplement une affaire de co-responsabilité ?

15 sept. 2008
0

Oui,
mais souvent ces guelantes résultent d'un sentiment de supériorité de la part de "celui qui sait" envers celle "qui ne sait pas", tout simplement parce que le bonhomme n'a pas jugé utile de partager son savoir avec celle "qui de toute façon ne comprend rien". Bref une histoire de machisme éhonté.

Le cas de Yann me semble un peu différent, parce qu'il insiste sur le fait qu'ils sont tous les deux capables de mener la barque. Donc, il y aurait simplement un problème d'absence de hiérarchie et, concomitamment, d'amour-propre. Genre : "on est tous les deux patron", mais chacun se considère à part soi comme le vrai patron...

Mais c'est sur le divan que ça pourrait se régler, ou bien, plus agréablement, dans le lit...

15 sept. 2008
0

elle a sa logique et tu as la tienne...
Je suppose que tu te positionnes en tant que chef de bord sur ton bateau et en tant que chef de bord tu trouves normal que l'on suive ta logique et tes directives, ce qui est légitime.

"Elle sait tout faire" : as tu essayé de lui confier une fois le bateau de la laisser être à son tour chef de bord; c'est à dire que tu vas devoir à ton tour suivre sa logique jusqu'au bout et faire ce qu'elle te dit de faire (et la laisser aller au bout : du départ à l'amarrage au retour du ponton).

Mais il faut que tu joues le jeu jusqu'au bout et tu vas voir c'est pas facile d'executer un ordre contraire à tes habitudes...

Tu verras qu'un logique différente de la tienne peut apporter beaucoup. J'ai appris beaucoup à regarder les filles faire.

amitiés

15 sept. 2008
0

peut-être...
mais je suis prêt à parier qu'il ne "gueule pas" ou alors pas de la même façon lorsqu'il navigue avec un copain qui lui n'est pas "sa femme".

Il suffit de surveiller les arrivées de pontons et rien qu'à la façon de "gueuler", sans lever la tête, tu devines si c'est un couple ou pas qui arrive...

Faut pas trouver drôle qu'elles perdent leurs moyens et confiance en elles.

15 sept. 2008
0

je crois
ce mauvais moment passé depuis que je me suis soit disant blessé elle a gere le bateau pour revenir de Corse ne m'a demandé que deux fois une confirmation sur une route douteuse d'un ferry et deux fois pour me donner des cachets et prendre des nouvelles avant elle navigait seule sur Sangria et pour 3m de plus elle disait ne pas pouvoir cette annee le pied. 24/24 et 365 jours par an avant j'etais partit 4jours sur 5 les premiers temps ce n'est pas facile comme dit plus haut essaye de parler normalement au moins90% du temps et si tu gueules explique tout de suite pourquoi tu as stressé

0

deja sur un bateau
un homme ne doit jamais, mais alors jamais engueuler sa femme ,des fois quand je vois des couples qui manoeuvrent et l'homme qui gueule sur sa femme j'ai honte pour lui !!!perso j'ai trois femmes a bord ,et quand elles decident de m'aider et qu'elles font une connerie ,je crie pas je chuchotes ;-)et puis une connerie se ratrappe toujours et seuls ceux qui ne font rien n'en font pas !

15 sept. 2008
0

Chez nous,
où depuis le début il y a bientôt trente ans l'interdiction de gueuler est réciproque, il y avait une exception :

En mouillant, moi au guindeau et Madame à la barre et au moteur il me fallait bien "parler fort" à cause de la distance... ça na pas duré !

Nous avons rapidement mis au point un langage gestuel... même plus besoin d'ouvrir la bouche ! :-)

_/)

15 sept. 2008
0

confiance, patiente, tolérance
Si elle sait tout faire sur le bateau ... alors laissez la faire et ne gueulez pas même si elle fait une connerie, faites en sorte qu'elle en prenne conscience, habilement avec beaucoup de tac, de patience, de diplomatie, faites lui souvent des compliments lorsqu'elle exécute une manœuvre, c'est la condition pour lui faire ou refaire prendre confiance en elle, d'après ce que vos explications vous n'êtes peu être pas tout blanc dans sa perte de confiance ... alors cool, cool ou alors changez de femme(c'est pas la meilleure solution).

Facile pour moi de dire cela ... je ne suis pas marié avec, de plus, sommes nous nous les hommes toujours à la bonne hauteur vis à vis de nos compagnes? après tout nous ne sommes que des humains alors tolérance,tolérance, mes quarante trois de mariage m'ont appris a mes dépends le fonctionnement d'une femme, je suis certain de n'avoir pas tout compris hélas ... sauf ... à me taire au bon moment, il faut composer dans la vie du couple pour avoir la paix, c'est un brin faux-cul mais c'est ainsi, le poète a dit que la femme est l'avenir de l'homme alors vive les femmes à bord.

15 sept. 2008
0

Croisières école de voile, messieurs, pour votre réflexion
J'ai de nombreuses année encadré des stages d'école de voile croisière en Med, en Atlantique et en Manche (école FFV, le GCI-CVESQ, Groupe Croisières Interclubs).

Systématiquement, après 2 ou 3 jours de voile pour tester les compétences des équipiers, je confiais le poste de chef de bord à chacun des équipiers une journée complète à tour de rôle. Mais en totalité, depuis le choix de la croisière du jour, le départ du mouillage jusqu'à l'arrivée le soir. Je m'abstenais de faire le moindre commentaire, veillant seulement à la sécurité du bord. Et le soir, nous faisions un debriefing -en général inutile-, chacun avait pris conscience de ses limites.

J'ai toujours été frappé de la difficulté pour les "époux" mâles d'accepter que leur compagne soit le "chef" à 100%.

RV

15 sept. 2008
0

Quelle chance j'ai !
En 30 ans de navigations communes je n'ai jamais eu besoin de gueuler(elle non plus). On n'est pas mariés, c'est peut-être pour ça...

15 sept. 2008
0

Depuis le temps

que j'apporte le café à la chef, je me contente du titre de cabin-boy... :alavotre:

C'est moins fatiguant. Quoique...

pfffzzzz

15 sept. 2008
0

Au fait ...dans un couple ...
...il faut être deux pour s'engueuler , non ? ;-)

15 sept. 2008
0

Si tu gueules, elle ne prendra jamais confiance....
... j'ai fait la meme erreur.

Le truc de Goudspeed (plus loin) fonctionne trés bien. Je l'ai fait cet été en nav de nuit en plus. La fois suivante elle a voulu organiser de vrais quarts avec de vraies périodes de sommeil pour moi.

Si tu as besoin de gueuler c'est que t'es pas clair ou que tu lui demandes des trucs à des moments ou tu es toi même "aux limites". C'est en tout cas ce que j'ai remarqué chez moi... Essaies de confier des tâches/responsabilités lorsque le temps est clément, que la manoeuvre est sans risque, que tu maitrises et que tu sais pouvoir gérer sans panique une erreur, etc... (en plus, tu y gagneras en crédibilité).

En fait, le truc, c'est de faire comme si tu étais tout seul. Donc, tu fais participer ton épouse, tes enfants même, tu ponctues tes explications de "si tu rates c'est pas grave" mais tu te prépares comme en solitaire. Et ça, ca va TE calmer. Ca réduit largement les situations de stress.

La contre-partie, en cas de moments un peu plus tendus, tu agis seul, tu préviens que tu vas agir seul en raison des conditions, etc...

Donc, tu es maitre à bord, serein, et tes nav' restent un plaisir pour tout le monde.

15 sept. 2008
0

autre solution
L'enfermer à clé dans la cabine la plus profonde avec salle de bain et n'ouvrir qu'une fois :aurevoirdame:

15 sept. 2008
0

tu peux aussi apprendre à naviguer en solo...
çà apprend l'humilité car si tu loupes ton arrivée de ponton, tu ne peux t'en prendre qu'à toi même, c'est que ton approche était mauvaise, les bouts mal préparés etc... et là , pas d'équipier sur qui passer ta colère.

Fais donc 2 ou 3 sorties en solo et lorsque tout est parfait, là seulement tu es capable d'embarquer n'importe qui sereinement , même quelqu'un qui n'a jamais fait de voile...

Et plus besoin de "gueuler"...

15 sept. 2008
0

Qui a vu le film:
Liberté Oléron ?
Pas si hors-sujet que ça n'y paraît

16 sept. 2008
0

Yes !!!
lof égal action de lofer...
Et pourquoioi les mouettes ? paske c'est chouette ! etc... De beaux éclats de rires, n'empèche rien a changé ;-)

15 sept. 2008
0

petits details ...
Dejà , pour toi , c ' est quoi sa place à bord ?

Ensuite , il faut partir du principe que ce n' est pas parceque tu ne comprends pas ce qu' elle fait que pour autant c ' est elle qui se trompe !

Pour finir as tu dejà penser à lui dire que ce qu 'elle fait est finalement au moins aussi valable , sinon plus , que ce que toi tu aurais fait ?

La phrase du jour

il vaut mieux dechirer une voile qu' un couple car le couple est un element structurel du bateau ...

:-D :-D :-D

15 sept. 2008
0

merci bien pour vos conseil...
Je fais une dernière tentative se WE et on verra. Promis je ne guele pas. En fait je pensais qu'après 7 ans, deux enfants et trois bateaux on se comprendrais d'un seul regard pour les manoeuvres mais il faut encore que je demandeou que j'explique des chose qu'elle sait déjà. Ou peut être alors c'est moi qui fatigué et qui n'est plus la même soif de navigation et d'aventure :-( Dans le mot plaisance il y a plaisir. Donc objectif du we plaisir a 100% sur toute la ligne et bonne humeur au programme je vous direz si ça a marché. Salut les copains :-D

15 sept. 2008
0

ne rien dire
j'ai eu les mêmes mots avec le mari au début; au départ tout se passait bien à l'arrivée il me criait dessus parce que je faisais mal tel ou tel manoeuvre; et je disais que je ne reviendrais plus; et puis au bout de 5 ans il c calmé, moi aussi remarque.....
je ne crois pas que vendre soit une bonne idée; mais laisser parler ...;
ça devrait s'arréter tout seul...
bises et bon courage

16 sept. 2008
0

Je suis assez d'accord avec JM13
Il y a quelques années, j'ai dégouté mon fils qui n'osait plus barrer et malgré tous mes efforts je n'ai (heureusement) pas réussi avec ma femme...

Le coupable ? moi et mon stress. Heureusement, tout ça est loin, et si aujourd'hui mon fils ne vient plus qu'épisodiquement, c'est parce qu'il a mieux à faire ailleurs. De toute façon, il n'aime naviguer qu'au-delà de F6...

Le stress a disparu une saison après quand on avait assez navigué pour (commencer à) maîtriser notre 28 pieds...

Maintenant on a rajouté 10 pieds à la coque, et maintenant on n'a même plus besoin de se parler, quand il y a quelque chose à faire à bord, l'une le fait... ou l'autre si l'une n'a pas été assez rapide.

Tout ça n'est plus qu'un mauvais souvenir.

16 sept. 2008
0

pour etre plus pedagogue et patient
faire comme si ce n'etait pas SA FEMME, la regarder comme plutot une associée, ou mieux une maitresse. Et là ca change la donne... Pas crier sinon pas de retour sur investissement à l'escale...
bon chacun sa maniere, la mienne est de tout faire tout seul, de ne rien demander, si une manoeuvre foire je ne peux m'en prendre qu'à moi, quoi que je sois naturellement tenté de trouver une responsable!!

16 sept. 2008
0

Une solution peut etre !?
"l'echangisme" !!!
Pas fan de ce genre de pratique habituellement, mais la ca peut etre une solution ?

Voir s'y mettre a 4 ?... Un coup chez l'un un coup chez l'autre ???

Ca peut marcher si tu accepte de partager ta barre....

(J'arrete la, j'exagere ! Mais dans le fond, y'a p'tet une idee quand meme !)
A+, Laurent.

16 sept. 2008
0

Ben voyons
on ne demande que ça un coup de manivelle dans la gueule... c'est comme ça que Clarivoile a dressé sa tendre et chère a faire l'interprète des visus espagnols et assurer les petits fours à bord qu'elle a tout bien nettoyé... :-D

16 sept. 2008
0

Ouai... J'y ai mis la forme !
Nan, serieux l'idee dans ces cas la c'est pas de dire "je vais essayer CE we" ! Pourquoi CE we ?

Peut etre de ne pas naviguer a deux, pour essayer....

Et privilegier qqs tres belles balades, faciles (sans se prendre le choux sur le parfait fonctionnement du bateau ?), juste pour le plaisir des yeux ?

16 sept. 2008
0

Un minimum d'autorité est indispensable
pour maintenir l'harmonie du bord, quoiqu'on en dise .

Ainsi, si ta femme te dit :
- ta gueule !
Tu chuchotes fermement :
- ta gueule,... s'il te plait !

Si elle te dit :
- et alors c'est moi qui doit aller décrocher la pioche, peut-être ?
Là du tac au tac, tu réponds :
- mais Mimine, j'ai pas encore fini la vaisselle...

Si elle te claque la porte au nez en te disant :
- reste pas dans mes pattes tu vois bien que je suis en train de former notre nouvel équipier italien pour ses quarts de nuit .
Tu n'hésites pas une seconde et tu t'éclipses sans un mot, avec un oeil méprisant (dès que la porte est fermée)

C'est un peu dur comme technique mais il faut vraiment que tout le monde sache qui est le patron à bord ...

16 sept. 2008
0

Ah bon, Lobass,
"un coup chez l'un, un coup chez l'autre"???

RV

16 sept. 2008
0

ta femme capitaine et toi
laisse la s'occuper des manœuvres et jouis du moment les doigts de pied en éventail.
Ce n'est pas tous les jours que l'on peut s'appuyer sur son meilleur équipier.
Enfin, moi je suis solitaire!

16 sept. 2008
0

pour moi pas de problème
déjà elle n'a jamais eu le mal de mer. Je l'ai vu à 4 pattes en train de nettoyer le plancher dans une mer formée et ... rien.
Faire les manoeuvres c'est pas trop son truc, faire la route c'est seulement avec le GPS, par contre pour l'intendance elle est top.
Par une semaine de F7 avec des rafales à plus de 90Km/h elle me faisait une tite soupe dans le carré, (en Manche).
Tout s'organise pour le mieux. Nous sommes deux grandes gueules mais avec l'âge nous avons appris à nous connaître à la perfection.
Ah, j'oubliais ... toute l'année c'est elle qui commande... sur le bateau elle me dit "oui chéri", alors parfois je rêve que bientôt je serais en retraite.

Yann, essayez tous les deux de parler et de mettre un peu de vin dans la soupe (c p'têt pas ça !!) parce que c'est vraiment chouette les nav quand on reste cool et que l'on partage la même passion.

Dans les amarrages, la mienne descendait souvent en poussant systématiquement l'avant du bateau, depuis le catway, résultat je me foutait en travers. J'ai mis du temps à lui expliquait. J'ai fait un petit dessin sur le centre de gravité et le point de rotation du bateau, je lui ai expliqué qu'en agissant de la sorte elle poussait l'avant vers le bateau voisin et les autres conséquences.
Depuis elle me laisse terminer ma manoeuvre sans descendre, jusqu'à l'arrêt total du bateau. Plus de regards noirs, moins de fatigue pour elle et maintenant elle a repris confiance et n'a plus peur des arrivées au port.

Bonne chance à vous deux

16 sept. 2008
0

n'empeche
qu'elle est toujours là...ça c'est bon signe :aurevoirdame:

16 sept. 2008
0

chef de cabine
Bonjour,

Cette année elle s'est décrétée chef de cabine et moi chef de pont.
Tout compte fait,j'ai le beau rôle n'est ce pas ?

Et pourtant j'aimerais qu'elle s'investisse plus dans la nav et les manoeuvres autre que celles des appontements.

Jamais compte... je suis!!!!!!!!!!

16 sept. 2008
0

Attention Yann...
De ne pas transformer H&O et ses suppôts (dont Clarivoile, à qui j'ai mis stupidement une étoile) en "conseiller conjugal" ou "cellule psychologique". Danger! :-D

16 sept. 2008
0

Quel est le danger ?
Question posée, réponses données, rien de plus, rien de moins...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (18)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021