Lumière rouge nav de nuit

Bonjour j’ai posé une lumière rouge au niveau de la table à carte cette hiver , je vient de lire que la lumière verte serait plus adapté pour les yeux ... ?

L'équipage
17 avr. 2020
17 avr. 2020
0

Bonjour,

Il semble que le vert soit mieux adapté.

www.bateaux.com[...]t-rouge

Olivier

19 avr. 202019 avr. 2020
2

J’ai toujours été un peu sceptique sur les articles de bateaux.com, qui me semblent souvent plus ‘marketing’ que ‘technique’. J’ai par contre été interpellé par un des commentaires sous celui-ci :

« Erreur... Les cellules bâtonnet ne se détruisent et fabriquent pas aussi rapidement. Les bâtonnets sont sur l'ensemble de la rétine, ne distinguent pas les détails ni couleurs et ont besoin de peu de lumière. En cas de lumière importante ceux ci sont aveuglés et on besoin d une dizaine de minutes pour se réadapter. Par contre ils sont insensible à la lumière rouge! D'où l'intérêt d'éclairer en rouge pour voir les détails ou lire et conserver sa vision nocturne disponible immédiatement ! »

Si ceci est vrai, l’intérêt de la lumière rouge n’est pas tant de pouvoir bien distinguer les détails (d’une carte par exemple, qui serait donc plus lisible en lumière verte) mais de garder sa capacité à scruter à tout moment la nuit noire pour distinguer les dangers. Donc à basculer de l'un à l'autre sans temps d'adaptation...

17 avr. 202016 juin 2020
1

j'ai poser un feu de nav au pire je peux facilement remplacer la lentille

17 avr. 202016 juin 2020
2

Le vert nous vient de notre passé de cueilleur au milieu de la forêt, pour distinguer des formes par des différence de tonalités dans le vert. Le rouge lui c'est le fruit, la couleur isolée au milieu du vert. Nos yeux d'humains sont devenu spécifiques. Les animaux voient d'autres couleurs, et mêmes certains ne voient que du clair, obscur d'une seule couleur.

En photographie numériques, on fabrique de fausses couleurs en favorisant le vert que nos yeux aiment voir sans efforts.

Pour un pixel définissant 1 point de l'image vue, il y a 4 capteurs (photodiodes) : 2 vert, un rouge et un bleu. Ceci est réalisé grâce à des filtres qui forment une matrice, entre la lumière originale et le capteur. Invention de monsieur Bayer avec un brevet de chez Kodak. Les photodiodes sont sensibles à la luminosité et pas à la couleur à la différence de nos bâtonnets.

Pour les LEDs, les fabricants favorisent le blanc bleuté qui fatigue nos yeux, imposant un gros travail de l'oeil et du cerveau. Une couleur chaude serait meilleure. Le rouge, celui du soleil qui se couche, est très chaud, c'est la meilleure couleur pour nous amener vers le sommeil, par le repos des yeux. la LED est toujours rétro-éclairée, le noir consomme autant que le blanc. l'idéal serait des lampes OLED, comme certains écrans de TV et bientôt de tablettes et smartphones, le noir ne consomme aucune énergie et prolonge la vie de nos batteries, et n'abime pas nos yeux.
A vérifier bien sûr, car souvent le scientifique se trompe ou nous trompe pour mieux nous vendre sa technologie.

.

19 avr. 2020
0

Un scientifique digne de ce nom ne dit que ce qu'il sait et peut se tromper. Il n'a pas de technologie a vendre mais le technologue et le financier oui.

17 avr. 2020
0

courtox56 @
merci pour ton poste

0

Bonjour,
J’ai pour mémoire que la lumière rouge « efface » le cyalum» des cartes.
Ce serait la raison pour laquelle sur les passerelles de nos bateaux militaires, le rouge n’a pas cours.
Peut être des spécialistes pour affirmer ou infirmer mes dires?
Bon confinement,
Patrice

17 avr. 2020
1

Tant pis si je ne suis plus incognito du coup...
Les passerelles des bateaux de la Marine sont équipées du même genre de lampes sur pieds articulés qui font au choix du blanc ou du rouge et avec réglage de l'intensité.
Par ailleurs, chaque nuit le bord complet passe en éclairage rouge. Vu qu'on ne sort pas beaucoup, surtout sur les bateaux récents à faible surface équivalente radar, ça permet de concerver le rythme jour/nuit. La passerelle, elle, est généralement complètement éteinte avec uniquement les petites lampes articulées allumées. C'est toujours un moment marrant quand les mécanos passent prendre les éléments en passerelle avant de prendre le quart en machine, on se retrouve là-haut dans le noir complet au milieu de ceux de quart en passerelle qui eux ont les yeux habitués et y voient très bien. Pas de lumière verte à bord en tout cas.

17 avr. 2020
1

Dans les forces armées, le rouge est en fait un compromis.
Le rouge n'est pas fait pour voir correctement dans la nuit ni reposer les yeux bien au contraire. Il est utile tactiquement car c'est la couleur que l'on distingue le moins dans la nuit. (Et quand je dis on, je parle surtout de l'ennemi).
Il semblerait aussi que comme c'est difficile de voir avec la lumière rouge, l'oeil est plus sollicité, la pupille plus dilatée et du coup la récupération de la vision nocturne se fait plus rapidement.

17 avr. 202016 juin 2020
0

Bonjour
notre vision de nuit en trait plein
notre vision de jour en trait pointillé

17 avr. 2020
1

C'est exactement ça. Perso (après de nombreux essais) j'ai gardé la lumière blanche mais de faible intensité et sur variateur. Idéal pour respecter les couleurs des cartes. MM

17 avr. 202017 avr. 2020
2

C'est un sujet qui intéresse beaucoup les astronomes :
Une discussion de forum sur le sujet (3 pages) avec des liens :
astrosurf.com[...]-bleue/
Il semble que pour la lecture le vert soit meilleur. J'ai moi même constaté qu'avec le rouge j'ai du mal à lire.
"Le mythe de la lumière rouge":
cat.inist.fr[...]/
Un article intéressant, il est pour le vert :
serge.bertorello.free.fr[...]on.html

Edit : oups, le deuxième lien ne fontionne plus

17 avr. 2020
1

Après tout ça, je vais me resservir un petit verre de rouge ... avec modération !

17 avr. 2020
0

...et ensuite tu ne verras plus clair.
Donc le rouge ne favorise pas la vision.
CQFD

17 avr. 2020
0

...mais si on ne voit plus clair avec le rouge (deux ou quelques verres en modération) ce n’est pas pareil avec quelques verres du blanc? En conséquent tu suggèrerais de la Chartreuse à la place? (en modération, bien sûr!)

17 avr. 2020
-1

Une menthe à l'eau alors. La menthe naturelle est blanche, l'industrielle est verte, il n'y en pas de rouge ou alors on l'appelle grenadine. Pas facile les couleurs

17 avr. 2020
0

Physiologiquement, les photorécepteurs sensibles au rouge régénèrent leur pigment (la rhodopsine) plus rapidement que ceux du bleu et du jaune après saturation. On récupère donc plus vite après éblouissement par une lumière rouge que par une lumière blanche ou d'autres couleurs. C'est pourquoi un éclairage nocturne rouge est en théorie préférable car perturbant le moins la vision en basse luminance.
La position rouge des frontales en est un exemple : on éblouit nettement moins les autres équipiers qu'avec du blanc.
Bien entendu il y a beaucoup d'autres facteurs qui interviennent dans la qualité de la vision nocturne, la couleur n'en est pas le seul élément.

17 avr. 202016 juin 2020
1

Je ne me suis pas décidé pour le rouge ou le vert, alors j’ai mis du orange avec cet élégant bricolage 😁 En fait j’avais un reste de filtre d’éclairage sous la main de couleur ambre.
Le rouge à la particularité d’effacer les caractères rouges des cartes papiers ( pour les vrais marins qui les utilisent encore) et le vert idem pour les lettres vertes, vu qu’une couleur absorbe sa propre couleur et renvoie sa complémentaire.
Le orange n’a pas cet inconvénient mais j’utilise une tablette et là quelle que soit la couleur ça n’a pas d’importance.
Ne pas oublier que l’intensité à son importance, un phare de 200 lumen rouge éblouira plus qu’une 2 lumen blanche.

17 avr. 2020
2

Un autre article sur le sujet :
www.plaisance-pratique.com[...]octurne
Et qui conclue qu'il vaut mieux une faible lumière verte.
Comme beaucoup j'étais resté sur la traditionnelle lumière rouge qui était censée éviter de perdre son accoutumance à l'obscurité. Je découvre donc à cette occasion que c'était une idée fausse. Il va falloir moi aussi que je mette du vert à la table à carte.

17 avr. 2020
0

Je suis d'accord et pourtant j'ai du rouge, il me semble que c'est psychologiquement plus confortable en mer, en particulier pour ceux qui sont un peu malades quand ça bouge. On a aussi l'impression qu'il fait plus chaud.

17 avr. 2020
3

Table à cartes à bâbord lumière rouge, à tribord lumière verte.

17 avr. 202017 avr. 2020
1

Perso je reste avec le rouge, l'habitude de l'armée... Par contre, j'évite les LEDs pour cette lumière, je trouve que ça éblouit trop, quelque soit la couleur.
Par habitude, j'ai gardé ma bonne vieille TL, que j'accroche au harnais.(purement sentimental)
Quand j'ai besoin de puissance, j'ai la petzl que j'utilise pour le VTT la nuit et qui est un vrai projecteur.

17 avr. 202016 juin 2020
0

Oui la bonne vieille TL122 avec ses piles BA30..... allez encore un coup de vieux 🙄

18 avr. 2020
0

Et oui c'est celle là. Je n'ai jamais changé l'ampoule depuis que je l'ai perçue. C'est impressionnant, elle a survécu à moultes LEDs.

18 avr. 202016 juin 2020
0

Moi aussi, la même mais américaine (Fulton MX991\U), ampoule d'origine, filtres d'origine, ampoule de rechange.

17 avr. 2020
0

Bonjour, j'utilise une lumière faible et chaude sur la table, et une frontale rouge pour l'extérieur.
JJ

18 avr. 2020
1

Bonjour,
j'ai mis la barre à led qui fait toute les couleurs avec la télécommande. Mais elle ne sert ) rien car les deux afficheurs bleus des ampèremètres + le rouge du thermostat du frigo + l'orange de la VHF éclairent déjà suffisamment l'intérieur.

Attention à la frontale rouge par contre. En nav de nuit avec un bateau ami, je ne comprenais pas de voir le rouge et le vert inversés quand je le regardais sur mon arrière babord En fait je voyais son vert normalement, ajouté à sa frontale rouge sans son cockpit à l'arrière. Ce qui donne rouge-gauche <> vert-droit incompréhensible dans la nuit.

18 avr. 2020
0

Un souvenir de travail.
Rénovation d'un sémaphore maritime!
Réunion de présentation du projet aux utilisateurs: Vitrage teinté vert pour limiter les apports thermiques, etc, ...
Le gradé de service a demandé si les feux rouges de navires seront toujours vus rouges?
On a réussi à garder notre sérieux professionnel.

19 avr. 2020
-3

Visiblement beaucoup n’ont pas entendu parler du pourpre rétinien, qui permet de voir la nuit et que seule la lumière rouge ne neutralise pas....
Donc lumière rouge la nuit c’est évident et connu depuis des décennies

19 avr. 2020
-1

@Oceanos, je ne connais pas votre formation ni vos bagages, mais peut-être serait-il bon de tourner 7 fois le clavier avant d'écrire ?
La rhodopsine est aussi appelée "pourpre rétinien" est c'est un pigment protéique photosensible présent uniquement dans les bâtonnets de l’œil. Elle est responsable de la sensibilité de l’œil à la lumière (photons) dans le spectre visible.

Il est curieux de constater que l’œil humain a une sensibilité maximale sur la longueur d'onde de 507nm (bleu-vert) en vision nocturne (si je me rappelle bien mes cours), ce n'est donc pas la longueur d'onde rouge qui est approximativement calée sur les 650nm.
En vision diurne, le max de sensibilité est calé autour du 555nm, soit le vert-jaune.
Une expérience simple est de prendre deux sources de lumière blanche identiques en puissance et composition, de les filtrer à respectivement 525 et 650 et de les éloigner progressivement. On constate que l’œil verra beaucoup plus longtemps la raie calée sur le 525nm (vert).

20 avr. 2020
1

Pour mon bagage: officier de marine marchande, puis officier dans la Royale, actuellement pilote de Ligne sur Airbus 320...
Sachez que quand je m’exprime c’est que je sais de quoi je parle.

En l’occurrence vous ne semblez pas avoir saisi le problème, l’intérêt de la lumière rouge n’est pas de mieux voir qu’avec une autre couleur, mais d’éviter de neutraliser le pourpre rétinien et donc les 10 ou 15 mn d’adaptation de la vision lorsque l’on passe par exemple de la table à carte à l’extérieur.

20 avr. 2020
1

Voire 1/2h plutôt si on a bien été exposé à une lumière vive.

20 avr. 2020
1

@Oceanos, ne le prenez pas mal et ne voulais surtout pas ni irriter ni "demander les papiers" .
Je suis d'accord sur l'intérêt de la lumière rouge sur la rhodopsine qui permet effectivement de ne pas avoir d'adaptation lors de changement de zone (TAC vers le pont), avec la nuance que l'effet de la lumière verte sera identique avec l'avantage de permettre de lire une carte papier ou de distinguer toutes les couleurs importantes signalées en rouge sur un bateau, couleur indiquant souvent soit un étiquetage informatif, soit une zone de danger.
On parle de la même chose, on n'utilise pas les mêmes mots, les charmes du forum !
;-)

19 avr. 2020
1

Les écrans d’un avion de chasse sont affichés en vert. Il y à longtemps j’ai aussi été habitué à la lumière rouge la nuit (à cause de l’ennemi) et ses contraintes liées à la lecture des couleurs rendue impossible en lumière rouge (double marquage des sas et des portes étanches).
Donc pour la lecture d’une carte papier aujourd’hui je garde un eclairage faible Blanc, pour l’ambiance à l’intérieur du bateau c’est du rouge indirect (lampe de vélo ou frontale), pour les instruments c’est du vert faible s’ils peuvent, sinon c’est aussi du rouge. Et à l’extérieur c’est le moins de lumière possible, même rouge. la tablette passe en mode nuit, le logiciel de cartographie en mode nocturne aussi.
En équipage l’ambiance rouge permet à ceux qui ne sont pas de quart de ne pas être réveillés par la lumière.
Et avec tout ça on voit alors très bien les guirlandes des paquebots vous raser l’étrave...🤫

19 avr. 2020
2

Moi plus de problème de vision nocturne.
La nuit c'est mon chat qui barre .
J'ai un ami il a une chauve souris.
Par contre vous dire qui est mieux l'un que l'autre ? ????
Enfin depuis qu'il y a le corona je préfère mon chat ! !!!
😊 😊 😊

19 avr. 2020
1

Mon expérience perso, travail de nuit en aéronautique, navs de nuit voile ou autres, le rouge en ambiance histoire de voir où on met les pieds, et un éclairage ponctuel plutôt lumière chaude que froide au niveau minimum suffisant pour conserver les couleurs et surtout le contraste pour travail sur tac.
Le tout en indirect, parce que même une led rouge dans la tronche c’est pas cool.
Pour déplacement sur le pont la frontale. Très limitée pour la visibilité en mode rouge, donc je passe en blanc au minimum de puissance...on ne peut pas tout avoir.
Le but étant de ne pas éblouir le veilleur barreur, ou de se dezinguer la vue pour au moins une bonne demi heure.

19 avr. 2020
0

J'avais une lumière blanche à la table à carte.
Je suis passé à la rouge et effectivement c'est chiant : pas agréable à lire ET des choses qui disparaissent sur les cartographies marines.

Après beaucoup de lectures, j'ai acheté une LED verte (format G4).
Lorsque je l'ai installé j'étais tout content, mais j'ai vite déchanté : beaucoup trop fort (je crois que c'est 3W, ou 5W j'ai un doute).
Il existe des 1.1W et des 0.6W , il faut faire encore les essais.

Finalement depuis j'utilise une lampe frontale qui a plusieurs couleurs : blanc fort, blanc diffus réglable, rouge (réglable aussi), vert (idem), bleu (je n'en vois pas l'utilité).

Il existe des ampoules LED format G4 qui, en une seule ampoule, incorpore blanc/rouge/vert (et différentes métodhologie pour allumer). Ca me semble être ça qu'il me faudrait pour la table à carte.

Dans la cuisine, j'ai un vieil éclairage qui a 15 années, à LED : blanc et rouge. Le blanc est totalement HS, le rouge est super fort (et désagréable). Là aussi on se sert de la lampe frontale.

J'en viens à me demander si l'histoire de lampe rouge ou verte (ou blanche) FIXE n'est pas inutile ...

19 avr. 202019 avr. 2020
0

Pour alimenter une LED (en anglais) ou DEL (en français) courante en 12 volts, c'est assez simple à faire.
Voir pour de plus amples renseignements sur le Net "caractéristiques d'une LED" et, par exemple, ce petit assez simple.

Une LED est une diode photoluminescence qui s'illumine si un courant la parcourt. La LED est aussi caractérisée par une tension à ses bornes, tension qu'il ne faut pas dépasser (tension de claquage) mais on a tout de même une petite marge.
Par contre, en intensité, la marge peut être minime, sachant que ce n'est pas parce qu'on permet à une diode led de prendre 0,5A (exemple) alors que son courant maxi est de 0,4A qu'elle éclairera beaucoup plus, au contraire, elle va s'emballer et claquer par surconsommation.

Pour éviter ces désagréments de façon simple, on peut limiter la tension à ses bornes de façon à minimiser le claquage par une résistance, résistance qui limitera aussi l'intensité qui traversera la LED, une seule résistance, on contrôle (presque) deux paramètres !
Il suffit de mettre une résistance en *SÉRIE *avec la LED.
Exemple :
U = 12 volts (tension idéale d'alimentation).
R = Résistance à trouver
Ul = Tension caractéristique de la Led, indiquée par le vendeur, fournisseur.
I = Intensité de la LED, donnée elle aussi par le fabricant.

Pour trouver la résistance, on applique la formule suivante :
R = (U-Ul)/I soit Tension d'alimentation - Tension de service de la LED divisée par l'intensité maxi de la LED.
Exemple pratique :
LED Rouge (Ul=2,2 volt), (I= 0,020A) et tension d'alimentation de 12 volts.
R = (12-2,2)/0,02 = 490 Ohms.
La résistance minimale à utiliser en série est de 490 Ohms.
Si on veut que la LED éclaire moins, puisqu'au dessus, on parle des valeurs nominales, il suffira d'utiliser des résistances supérieures à 490 Ohms pour trouver le meilleur éclairement. Si on prend une valeur inférieure à 490 Ohm, la diode a de fortes chances de claquer rapidement, sachant aussi que la tension donnée (12 volts) est la tension FIXE d'alimentation.
Si on démarre le moteur, la tension du bord va augmenter, donc il faut une résistance permettant de limiter la tension MAXI (alternateur débitant).

Petit tableau avec les valeurs moyennes minimales des résistances pour 12 volts :
COULEUR TENSION LED (Ul) INTENSITÉ (A) RESISTANCE MINIMUM (Ohm)
Rouge 2,1-2,3 0,02 490
Orange 3,2-3,4 0,02 435
Jaune 2,1-2,3 0,02 490
Vert 3,1-3,3 0,02 490
Bleu 3,0-3,2 0,02 445
Rose 3,2-3,4 0,02 435
Blanc 3,2-3,4 0,02 435

Pour 5 volts d'alimentation :

COULEUR TENSION LED (Ul) INTENSITÉ (A) RESISTANCE MINIMUM (Ohm)
Rouge 2,1-2,3 0,02 140
Orange 3,2-3,4 0,02 85
Jaune 2,1-2,3 0,02 140
Vert 3,1-3,3 0,02 90
Bleu 3,0-3,2 0,02 95
Rose 3,2-3,4 0,02 85
Blanc 3,2-3,4 0,02 85

Ne pas oublier que ce sont des valeurs minimales variant en fonction des caractéristiques des diodes et de l'alimentation (tension) maximale.
Ne pas oublier non plus que l’œil est plus sensible à certaines couleurs que d'autres et qu'une simple LED verte semblera éclairer plus qu'une LED rouge dans le noir.

Ben pour faire un mini tableau, ici, ce n'est pas possible...

19 avr. 2020
0

Ce qui semble absent de ce fil c’est qu’il y a compétition entre deux besoins quasi antagonistes:

1- un éclairage certes faible mais qui permet de voir clairement, en particulier les cartes
2- un éclairage qui préserve la vision nocturne

Anecdotiquement, en astronomie seul le besoin numéro 2 est important et on utilise la lumière rouge (et on a des atlas astros imprimés en couleurs qui maximisent le contrastE en lumière rouge).

Si je comprends bien tout ce que j’ai lu, la lumière rouge est meilleure pour le besoin numéro 2, et la lumière verte est meilleure pour le besoin numéro 1.

A mon avis à la voile de nuit le besoin numéro 1 est plus important. D’où l’idée de passer en lumière verte.

J’ai aussi une frontale 4 couleurs, mais elle assez mal conçue car elle se contrôle avec un interrupteur à glissière à 4 positions, ce qui fait si on veut la lumière verte, on doit impérativement passer par une autre couleur. Et en plus on rate souvent la position d’arrivée.

19 avr. 2020
3

Pour moi, en voile la nuit, la nécessité est de préserver sa vision nocturne. Voir et lire correctement avec une lumière rouge, cela s'apprend. La carte peut de plus être éclairée avec une lumière blanc chaud de faible intensité si besoin. Mais la plupart du temps les logiciels de nav ont un mode nuit où les détails sont visibles même en lumière rouge.

19 avr. 2020
1

J'ai du rouge car j'aime bien le coté "sousmarin", mais étant donné que j'ai passé l'age ou la longueur du bras suffit à pouvoir écarter un téléphone pour reussir à le lire, pour les cartes j'utilise une loupe avec éclairage, avec sa toute petite lumière blanche, on voit bien tous les détails même en magenta. De toute façon sans loupe je ne verrais rien :)

20 avr. 2020
0

La vision diurne et la vision nocturne ne sont pas assurées par les mêmes récepteurs dans l oeil . La vision diurne est assurée par les cônes , tandis que la nocturne est assurée par les bâtonnets

Or les bâtonnets ont une plus grande sensibilité dans le vert que dans le rouge.

C'est pour cela que dans les industries récentes comme l aéronautique l'éclairage des cabines est vert, tandis que dans la marine, la tradition ancienne est au rouge

20 avr. 2020
0

Bonjour,
est-ce que quelqu'un a un avis que sur ce qui est le mieux pour les daltoniens? ;-)
Merci

20 avr. 2020
0

Pour la vision nocturne je ne sais pas, comme curiosité j'ai vu qu'il y a des petits filtres colorés pour pouvoir distinguer les feux de navigation, ils ont un gros G et gros R moulé en relief dans un coin pour les reconnaître, je pense qu'on doit viser le feux à travers chaque filtre et voir des différences (?)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (16)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021