Louisiane Maldives et Blue 2

Bon.
En attendant d'avoir le pognon pour ma maison de retraite à deux coques, j'achèterais bien un jouet pour les vacances.
Dans un budget imaginable, je vois ces trois engins de plage. En connaissez-vous les mérites respectifs ?
- défauts de structure constatés (délaminages, poutre, etc) ?
- pb d'osmose ?
- nacelle trop basse pour envisager le près par vent &gt force 4 ?
...

Petite précision: inutile de dire qu'au même prix j'aurais un monocoque de bien meilleure facture, je sais. Mais je navigue avec ma femme, et elle n'aime pas la gite :-)

A vos machines !

L'équipage
14 mar. 2008
14 mar. 2008
0

par experience et par gout
BLUE II
problème de structure + tape des qu'il y a du clapot c'est une caravane

Louisiane
Super canot, marche vraiment bien, attention aux dérives pour les premiers modèles, globalement des problèmes de structure comme tous les canots de cette époque. Nacelle séparée des floteurs donc un peu spartiate

Maldive
Je trouve moche, marche moyen, même problème de structure que Louisiane mais plus confortable

14 mar. 2008
0

euh
"Petite précision: inutile de dire qu'au même prix j'aurais un monocoque de bien meilleure facture, je sais. Mais je navigue avec ma femme, et elle n'aime pas la gite "

:-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-( :-(

14 mar. 2008
0

oui
le louisiane fait parti des engins de plage ayant fait de bien grands voyages!

14 mar. 2008
0

Oui
sur un cat'cat' :-)

14 mar. 2008
0

la base
ne jamais charger les catas :-)

14 mar. 2008
0

Pb de structure
Question subsidiaire (il y en aura d'autres):
les "Problèmes de structure comme tous les canots de cette époque", c'est une question de conception, ou bien c'est la conséquence inéluctable de l'âge. Je veux dire: est-ce que des bateaux (un peu) plus récents sont à l'épreuve des balles (hormis les Prout), ce qui me pousserait à différer l'investissement jusqu'à ce que leur prix se rapproche du mien ou mes économies de leur prix ?
Bon.
Mon choix initial était le Louisiane, mais j'ai lu quelque part que le pont de certains s'était délaminé. J'ai un copain qui s'est acheté un peu vite un T2 (plan fortin) dans sa jeunesse; sans trop s'inquiéter de la "souplesse" du matériau, et qui a failli noyer deux enfants dans la manche (la poutre arrière ayant traversé la coque). Je voudrais éviter ce genre de mésaventure coûteuse.

14 mar. 2008
0

boutade
tu mettais l'amiraute dans le cahier des charges....
:-D

14 mar. 2008
0

Engins de plage ?
des bateaux entre 9 et 11m...si tu le dis :-(

Pour moi ça serait Louisiane ou Edel cat 33/35, (que tu ne mentionnes pas) tous deux généralement moins cher que le Maldives et qui marche mieux que le Blue II.

Sinon comme Tamata, un peu dommage de partir sur ce principe... :-(

14 mar. 2008
0

question
peut on le mettre sur la galerie de la voiture ?

Séb

14 mar. 2008
0

Ah, tout de même
Je vois qu'on se rue sur mes provoc', j'ai failli attendre.
Puis-je savoir ce que vous trouvez choquant à mettre le moral de l'amirauté en tête du cahier des charges ?
Effectivement, j'ai oublié l'Edel 35, mais il est un peu plus cher me semble-t-il.

14 mar. 2008
0

Clarivoile, tu veux dire
Pas de femme à bord ? Ca me parait un peu émoussé, comme conception.
Si c'est du premier degré, effectivement, si j'achète c'est pour faire le parisien entre les îles de méditerannée et faire patienter mes ardeurs plus hauturières. Pas besoin de deux tonnes de vivres pour ce programme, donc eh bien oui je compte voyager léger.
Cela dit je voudrais acheter quelque chose qui flotte encore et se revende à autre qu'une société spécialisée en recyclage dans une dizaine d'années...

14 mar. 2008
0

Ben...
Evidemment. Qu'est-ce qui est drôle ?

14 mar. 2008
0

sans hésiter
je prendrais un edel 35.
Je n'ai jamais vu un cata aussi solide.
Inconvénient (ou avantage?) les coques sont séparées du carré et celui ci est petit mais en med, c'est pas trop important.

15 mar. 2008
0

EDEL CAT et LOUISIANE : cela tape
N'oublions pas ce qui a été posé:
"nacelle trop basse pour envisager le près par vent force 4 "

l'EDEL CAT 35 et le LOUISIANE ne répondent pas à ce critère. L'Edel Cat 33 est le pire.

Celui qui tape le moins est le Maldives mais sa structure est souple et peu rassurante.

Je n'ai jamais navigué sur Blue II

15 mar. 2008
0

J'ai un Louisiane de 84 dériveur
Pas de problème de structure, mais il est vrai que le fond de nacelle tape pas mal. Super bateau, rapide et raide comparé au Maldives, (dont les hublots de nacelle fuient souvent en raison des déformations)et bien plus marin. Mais il faut rester léger et éviter à mon avis, les versions moteur in board, et éviter les ports encombrés, HB unique un peu limite au niveau frein !

15 mar. 2008
0

On avance...
D'après Clarivoile le Maldives serait le plus proche de mon cahier des charges, mais d'aucuns disent qu'il est trop souple (d'où les fuites). Souplesse de bon aloi ou échantillonage du matériau trop léger ? Est-ce qu'on peut raidir les haubans sans le transformer en banane ? Faut-il prévoir des travaux en dehors de l'étanchéité des hublots ? Problèmes d'osmose signalés ?
L'Edel serait plus costaud mais il se dit qu'il tape (trop ?).
Le Louisiane me séduit sur le papier, je m'accomoderais bien du côté camping, mais si la nacelle est vraiment trop basse, j'ai peur que mon équipage se sente un peu trop à la merci des éléments quand le vent monte.

Le Blue 2 semble faire l'unanimité contre lui, dommage il y en a un à 45000 en Croatie.
Bref je suis perplexe.
Je voudrais un bateau qui remonte au vent sans trop taper ni transpercer le pont avec son mat, (ou la coque avec une poutre, c'est arrivé à un copain sur un T2, plan Fortin) mais si le cap est moyen et s'il faut mettre le moteur en dessous de 10 noeuds de vent ça ne me gêne pas. Je ne compte pas affronter des coups de Mistral ou de Meltem au près avec cet engin, mais j'aimerais quand même pouvoir tirer des bords pas trop carrés dans le vent medium et ne pas avoir l'impression que ça va exploser au-delà de force 4.
D'autres avis ou d'autres modèles à moins de 60000 Euros ?

15 mar. 2008
0

Le moins mauvais au près, le Maldive.
Le Maldives est un bon cata pour faire de la croisière locale, échouer. Je garde un super souvenir d'une croisière par tout petit temps dans les anglos. Mais je ne serais pas en confiance dans la brise.

J'ai un mauvais souvenir d'une navigation sur Louisiane par force 5. Mais je sais que certains ont fait le Tour du monde et en semblait content. C'est un cata sur.

L'Edel Cat 35 semble trés solide ( encore que j'ai cassé une mêche de safran sans effort anormal) et modéremment rapide mais il tape au prés.Il est peu agréable, c'est un camion.

Quand au Blue II, je n'ai jamais navigué avec mais je sais qu'il est plutôt lent. Si l'on cherche un fifty, il est surement trés bien.

19 mar. 2008
0

Euh..le W....
Wharram!...
excellent au portant!
le wharram à une grande qualité...il n'a pas de concurrents autour du monde, il fait de 6 à 20m , il a la souplesse pour crédo et ne tape pas! et on trouve, contrairement à la myriade de ses descendants, toujours un emplacement pour accrocher son hamac!..on parle bien de retraite non? en plus on a pas besoin de permis de construire dessus le cabanon de ses rêves...
j'en connais plusieurs exemplaires à vendre..bien souvent àprés 3 tours du globe et plus, et j'en connais même des pas à vendre d'ailleurs...leurs robinsons de proprios, sont peu désireux de s'en séparer.
en tous cas, effet garanti à st Tropez !!
En fait!...le wharram ne serait-il pas le MAC des catas? le couteau suisse à deux coques?
Le plus amusant, c'est que personne n'en parle, personne le compare avec d'autres, mais des autres, aucuns n'ont tant de milles à raconter!

Respect!
:-)

15 mar. 2008
0

Le Cité d'Aleth... excellent au prés.
Il n'y a pas de secret, s'il s'agit de faire du près, il faut choisit un plan Lerouge, pas obligatoirement à dérive.

Je sais, certains ici vont me taxer de prosélitisme, mais c'est mon opinion et je n'accepterais la critique que de ceux qui ont déjà navigués sur ses catas.

Concurrent du Maldives, le Cité d'Aleth ne fait que 9 m et n'a qu'un défaut. Il n'a pas la hauteur sous barrot.

Des exemples:
St Malo / Guernesey au prés serré.
Partis en même temps qu'un Sun Fizz ( 12m )de St Malo vers 19h, nous somme arrivés à 2 h du matin. Le Sun Fizz 5 h aprés.
- Chausey / St Malo (18 milles )au prés serré: 2h 30
- 35 puis 42 nds (apparent)au prés du coté des Minquiers, nous remontons facilement en cap et en vitesse un Sun Légende 41 avant de faire demi-tour et de rentrer au grand largue à 12 nds de moyenne ( en levant le pied à cause de la mer )

Par ailleurs, contrairement au Maldives, il reste manoeuvrant avec son moteur hors bord central

15 mar. 2008
0

Un peu plus original
Il y a le phaeton avec nacelle de FamilleM. D'aprés tous les propriétaires de Phaeton ce sont des bateaux qui marchent pas mal si sils sont légers. Leurs souplesses ne posent pas de soucis particuliers.

Avantage :
Pas cher et performant avec un certains confort.

Inconvénients :
Rare sur le marché et revente moins facile (d'où le prix)

Edelcat vérifier si pas d'eau dans les saumons

Blue II problèmes d'étanchéité au niveau du roof

15 mar. 2008
0

précisions
Viking35, Le force 5 sur Louisiane, c'était au près ?
Mon programme, hélas, se situe plus dans la cible marketing des FP que des plans Lerouge (je dis hélas parce que si j'étais seul...). Il ne s'agit pas de faire du près, mais je veux un bateau avec lequel je puisse étaler (même avec un mauvais cap) jusqu'à 25 noeuds de vent dans un certain confort pour l'équipage, (lequel par ce temps sera certainement à l'intérieur...)le temps d'arriver à un abri. A 30 noeuds j'accepte l'inconfort mais je veux que le bateau reste entier. Ce sont des conditions que l'on rencontre plus souvent qu'on voudrait, même en méditerannée. Il y a deux ans la météo s'est plantée (ça arrive encore)annonçant force 2 et orages, en fait j'ai fait une traversée de nuit Calvi - Cavalaire au près débridé, 25 noeuds établis toute la nuit rafales à 35, genois seul très enroulé, 8 noeuds de moyenne sur un oceanis de 35 pieds, je me suis régalé à la barre et tout le monde dormait à l'intérieur (jusqu'à ce qu'on découvre que j'avais oublié de fermer la vanne des chiottes et que le clapet faisait plus que fuir, j'ai bien nettoyé les fonds). Je voudrais pouvoir faire ça avec le même sentiment de sécurité mais sur un cata.

15 mar. 2008
0

20\25 knts de vent
ça va encore, y a pas trop de problèmes. Par contre, à partir de 30, ça commence a chauffer. Vaut mieux avoir anticipe sinon rien que monter sur le rouf pour prendre un ris......

15 mar. 2008
0

Phaeton
Ah oui je ne l'avais pas vu celui-là. S'il n'est pas vendu je crois que je vais y jeter un oeil attentif...

15 mar. 2008
0

Maldives ou Louisiane, dilemne...
Effectivement, sur le Louisiane c'était au prés en Manche, la nacelle tapait beaucoup.

Le Louisiane (moteur HB) comme le Maldives manoeuvrent difficilement au port. Ne pas oublier que les qualités nautiques d'un catamaran tiennent à sa légèreté. Ce qui implique de proscrire deux 2 moteurs fixes...

Par ailleurs, sur un cata de 9/10 m, naviguer par 25 nds de vent et la mer correspondante ne sera jamais aussi sécurisant qu'avec un monocoque. De plus, il faut une certaine expérience avant d'être à l'aise.

Naviguer à plat n'est pas tout, les chocs contre les vagues sont plus brutaux que sur un monocoque.

NE JAMAIS OUBLIER: de ne pas se laisser griser par la vitesse, surtout au portant. Il est toujours difficile de réduire sa vitesse à 10 nds quand on peut faire des surfs à 18/20 nds...

Dans ces tailles, tous les catas chavirent ou plutôt leur enfournement entraine un chavirage.

15 mar. 2008
0

Louisiane et troisième coque
L'exemple qui suit est extrème mais intéressant dans sa démarche.
J'ai rencontré un couple de vavigateurs océaniques sur un Louisiane transformé pour le plus grand bonheur de ses propriétaires.

C'est le dernier ou l'avant dernier Louisiane construit (à ailerons)
Le propriétaire m'a dit avoir eu des problèmes structurels "inacceptables" pour un bateau neuf et a décidé de le rendre "navigable au large".

Il a fait allonger les coques d'un mètre à l'arrière. Pas de simples jupe, mais de vraies rallonges de coque pontées, avec le rail de fargue dans le prolongement de celui d'origine.
Les safrans sont suspendus.

Il a également fait poser une troisième coque "déflecteur", qui court du pied de mat jusqu'à la poutre arrière.
Cette "coque", qui n'est en fait qu'un shape triangulaire stratifié, ne touche pas l'eau au repos (de mémoire, ces cotés font environ 40cm)

Il a deux moteurs HB 10 ch couplés aux barres.

Il était très satisfait de ses transformations (certainement coûteuses ) très bien réalisées, lui ayant permis de faire plusieurs traversées océniques en famille dans de meilleurs conditions.

16 mar. 2008
0

30 noeuds
C'est naturellement à éviter, mais pas question d'acheter un bateau qui ne soit pas capable d'encaisser ça. En méditerrannée la mer est courte et hachée, tu peux avoir 15-20 noeuds établis et d'un coup 30 ou plus en l'espace d'une minute juste parce que tu arrives dans un couloir de vent, et la demi-heure nécessaire à passer la pointe peut se transformer en assassinat pour le bateau, voire pour l'équipage. Donc, oui, il faut pouvoir prendre un ris rapidement sans que ça soit une prouesse d'équilibre, rester manoeuvrant pendant l'opération, et pouvoir ensuite tirer des bords à 50-55 degrés du vent sans perdre tout en dérive ni tout casser. Si un cata de 10 mètres ne permet pas ça alors effectivement je continue à louer des monocoques jusqu'à ce que j'aie les moyens de m'acheter plus grand et plus solide, mais il me semble que n'importe quel bateau devrait permettre ça, non ?

17 mar. 2008
0

Vogaplat , Edel 35 et les crèpes
Cher ami,
ton expérience de l'Edel 35 m'intéresse... en effet la solidité me parait un point clé. Si j'en crois les autres ce bateau est moins véloce qu'un Louisiane, mais si ça structure résiste au temps en aux coups de boutoir de la mer il pourrait m'intéresser.
Je doute cependant pouvoir en essayer un dans les conditions ad-hoc, cad au moins un week end avec du vent, avant de l'acheter, ceux qui sont en vente sont en général posés sur un quai (ce qui présente un intéret certain d'ailleurs j'aime bien voir sous les jupes des filles).
Deux questions:
- est-ce vraiment un camion (pas autant qu'un Prout ou un Blue 2 j'espère ?)
- a partir de quelle force de vent il faut penser à battre en retraite ?
Pourrais-tu me donner quelques éléments d'appréciation de vitesse aux près dans les petits airs, et comment on se sent à l'intérieur quand ça forcit ? Ca tape sous la nacelle à partir de quelle force de mer ? Est-ce que ça soulève les planchers ou bien ça fait seulement du bruit ?
Concernant les autres bateaux, je crois pas qu'il faille craindre un retournement. D'après ce qui se dit, ceux qui ont joué aux crèpes c'est grâce à des manoeuvres pas franchement recommandées dans les manuels, non (mise à la cape ?!?)? Pour ma part je prends un ris quand le bruit de l'eau sur la coque commence à déranger ma sieste ou que mon verre de Ricard ne tient plus sur la table sans antidérapant, on peut trouver plus conservateur mais ils sont à quai même au mois d'Août.
Y'a-t-il des avocats des parties adverses (pour l'instant le Maldives et le Luisiane restent en course)?

17 mar. 2008
0

Culsec
J'ai connu bien pire que ce que tu annonces avec mon edel 35 en med et j'ai toujours été en confiance.
Je ne l'ai jamais vu enfourner et c'est tres important.
Je n'ai eu peur qu'une seule fois mais c'était dans le blanchard et j'avais fait une erreur de barre et il est retombé du bon coté..
Essaie d'en louer un ou fait un essai sérieux avec un à vendre avant de te décider.
Louisiane et maldives, ce sont les catas qui se sont retournés en manche.

17 mar. 2008
0

le magazine Bateaux
avait fait un test comparatif entre le blue II, le Louisiane, l' Edel cat 33, le snowgoose, et deux autres catas de l'epoque dont j'ai oublié les noms.
A la clef les polaires de tout ces engins "de plages" et effectivement le Louisiane etait devant mais l'Edel cat 33 etait loin d'être jugé comme un camion, ce bateau est plustôt rapide.

17 mar. 2008
0

aussi veloce qu'un maldives
un peu moins qu'un louisiane (à dérives, je ne connais pas ceux à ailerons) .
Si tu ne peux pas en essayer un, tu l'achetes pour une saison, si tu es déçu, tu le revendras pour le meme prix (ils sont stables) a la fin de saison.
Prend le modele avec HB (Yam 4 temps ) que tu couples aux barres pour les manoeuvres de port et tu manoeuvres mieux qu'un mono.

17 mar. 2008
0

recidive
Notre ami Recidive fabrique un très bon cata de 9 mètres ...l' Action 30 .
Il y en avait un à vendre à La Rochelle ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (102)

Calme Norvège

novembre 2021