louer un cata de croisiere sans experience sur ce support

Bonjour,

Je voudrais naviguer en grece cet été et j'hésites à louer soit un cata, soit un monocoque.

J'ai pas mal d'experience en monocoque mais n'ai jamais mis les pieds sur un cata de croisière.

Selon vous est-il raisonnable de skipper/louer un cata quand on en a jamais fait, ou bien y-a-t-il trop de spécificitées (lesquelles ?) ?

Merci d'avance,

Phil

L'équipage
04 mar. 2007
04 mar. 2007
0

tiens

voilà un nouveau type de bateau :un support :-D

sans mechanceté

josé

04 mar. 2007
0

depuis que je sais qu'on appelle un porte-avion un "vecteur" (dixit mam),
je n'hesites pas!

04 mar. 2007
0

bien trouvé

pas mal. J'ai lu egalement "une plateforme" en parlant du cata.

Le monde evolu mon pauvre monsieur :-D

il y a aussi "des techniciens de surfaces"

josé

04 mar. 2007
0

A mon avis aucun problème,
Il ne faut simplement pas sur-évaluer les capacités du cata à tenir la toile en cas de vent, et ne pas sous-évaluer le fardage et la largeur pour les manœuvres... Je pense que tu t'y fera très vite, et que tu auras du mal à revenir au mono !

04 mar. 2007
0

Pareil qu'Ebraball
J'imagine qu'il s'agit d'un cata à 2 moteurs, donc manœuvres très faciles au moteur.

A la voile, se souvenir que les efforts sont plus importants que sur un mono de même taille.
Et avec tout ce que tu as déjà entendu sur les risques du cata, tu n'osera pas tirer dessus, et tu apprendra en douceur.

Bien sûr, tu aura du mal à revenir au mono...

Bonne croisière.

04 mar. 2007
0

Merci bien pour ces réponses encourageantes
Merci bien pour ces réponses encourageantes.

Je pense que je ferai quand même d'abord une petite location d'essai du coté Marseille, histoire de ne pas être confronté d'un coup à un nouveau plan d'eau et à un nouveau type de bateau.

Bonne soirée,

Phil

05 mar. 2007
0

anticipation
tout va beaucoup plus vite et plus loin en cata.
A 10 ou 12 noeuds, tu ne peux pas faire la même nav qu' 6 ou 7 : tu peux te permettre des bords bien plus ouverts juste pour le fun de sentir le bateau au max, sans regarder la montre.
Un rû de nuage ne doit pas être laissé au hasard, surtout en med. Au portant prendre un ris 5 bon noeuds avant que ce que tu penses (genre 1 ris entre 20 et 25 et non entre 25 et 30 pour s'amuser). Aux autres allures, panipwoblem.En fait comme le bateau accélère beaucoup plus, tes manoeuvres deviendront plus difficile en très peu de temps car 5 noeud apparent portant signifie souvent 7 à 8 noeuds réels en plus... Eviter de se laisser griser par les sensations, quoique si le temps est stable ;-) ;-) .
Aussi perdre cette facheuse habitude de lofer quand on ne sait plus quoi faire :-D :-D :-D . Là c'est le contraire, vaudrait mieux abattre ou larguer l'écoute de GV ou le chariot ou tout à la fois :-).

Mais c'est plutôt très cool et ça vient vite. Le problème réel est de rester concentré sur tout les petits indicateurs qui te préviennent qu'il est temps de faire quelque chose.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (196)

Encore la pluie...

mars 2021