longueur véritable et place de port

Comme vous l'avez remarqué, de plus en plus de voiliers on des delphinières intégrées au chaumard.

Pour l'attribution d'une place qu'est ce qui compte? la véritable longueur du bateau ou ce qui est marqué sur l'acte de vente?
Est ce qu'une delphinière rentre dans la longueur demandée pour avoir une place?

En d'autre terme si mon bateau fait 10,50 m avec une delphinière et 9.95 sans delphinière ai je le droit d'avoir une place ou la longueur maxi est 10 m ou dois je prendre une place prévue pour 12 m (taille supérieure)?

Ps: si je ne suis un peu plus grand que ma longueur maxi de la place attribuée; suis je couvert par mon assurance en cas de problème?
Merci d'avance a tous et bon vent!

Philou

L'équipage
21 oct. 2007
21 oct. 2007
0

Étant donné
que c'est plus la largeur qui prend de la place que la longueur... dans la réalité il me semble que l'autorité du port se fie simplement aux indications de l'acte de francisation.

Le mien est ancien et il y figure deux longueurs :

  • Longueur hors tout = 14,10 mètres.
  • Longueur de signalisation = 12,40 mètres.

Cette dernière longueur est celle mesurée de l'étrave à la mèche de safran, et comme ma largeur au maître bau n'est que de 3,68 mètres je ne déclare que 12,40 mètres de long, ce qui n'a jamais choqué personne ! :-)

Je n'ai encore jamais vu l'employé d'un port sortir un décamètre pour vérifier...

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

veinard
palavas, on m'a contraints à couper le balcon pour 3 cms (ou alors payer jusqu'à 2 metres de plus) francisation 11,55

  • Longueur hors tout = 13,23.
  • Longueur de signalisation = 11,55 mètres "Je n'ai encore jamais vu l'employé d'un port sortir un décamètre pour vérifier... " moi j'ai vu

:-( :-( :-(

21 oct. 2007
0

Faire couper un balcon pour
trois centimètres ? :lavache: Il n'y a décidément pas de limites à la bêtise humaine ! :-(

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

suffit de
lire le contrat !

La longueur des bateaux est un truc qui en soi ne répond à aucune définition si on y ajoute pas quelques précisions .

Il y avait des usages en architecture navale qui sont tombés en désuétude à cause des constructeurs qui annoncent des longueurs maximalisées et des gestionnaires de ports que ça arrange .

Autrefois, longueur et largeur hors tout (LOA BOA) étaient des dimensions de coque hors listons . Pour une coque donnée, ce sont des dimensions invariables . Après on peut ajouter bout dehors, jupe, balcons, .... . La seule question qui peut se poser c'est: mobile, amovible ou fixe .

Maintenant on mesure hors tout . Faut pas laisser traîner une canne à pêche ou un moteur hors bord .

J'ai un bateau qu'a pris 1,50m en dix ans . Ils sont allés jusqu'à mesurer .

Question subsidiaire : une delphinière c'est pour capturer des dauphins ou pour em...bêter les baleines ?

21 oct. 2007
0

dans les ports
gérer par la sagemor, morbihan,

il y a des catégories A B C D E F G H , auxquels sont attribuées des longueurs et largeur maxi

et c'est l'acte de francisation qui fait foi, la longueur ou largeur hors tout,

il faut que les deux dimensions soient inférieurs pour entrer dans la catégorie de paiement

maintenant si une jupe ou autre accessoire sont ajoutées le bateau ne correspond plus à l'acte de francisation, et on est hors la loi, et l'assurance (si l'apprend) ne se gênera pas pour dénoncer le contrat,

mais je n'ai pas vu de contrôle de longueur par le port, enfin, moi ils ne m'ont pas contrôlé ou je ne l'ai pas su,

22 oct. 2007
0

J'insiste :
un bateau de 10 mètres de long et 4,50 mètre de large prend plus de place que le mien qui fait 14,10 x 3,68 mètres... non ? Alors [b]ce n'est pas juste ![/b] Et je ne parle pas des multicoques...

[color=blue]_/)[/color]

21 oct. 2007
0

va voir au Havre
ils ont un decametre et il n'est pas elastique et c'est leur mesure qui compte , d'ou l'interet de demonter le hors bord sur le tableau quand tu rentres au port et oui un sius , c'est un sous !!!!!!!

;-) ;-) ;-) ;-)

22 oct. 2007
0

euh
j'ai pas dis mais je rois que pour les multi coque il y a un coef de majoration, mais je en dirais pas combien j'ai pas le tarif sous les yeux

et un bateau de 10 m par 3m paiera moins qu'un 10m par 4m

mais un 12m par 3m paiera plus qu'un 10m par 3m

juste ou pas c'est la règle :-(

22 oct. 2007
0

Goudspide

La Sagemor à St Catherine controle la longueur des bateaux .

josé

21 oct. 2007
0

Longueur ET largeur
Salut à tous,
Chez nous ,comme Goudspide: longueur ET largeur...
Ce qui fait que pour une meme longueur de bateau , la catégorie (et le prix bien sur!) peut etre différente suivant la largeur.
Daniel

22 oct. 2007
0

dans le cas des multicoques
le tarif généralement appliqué est de 1 fois 1/2 la longueur HT.
mais il peut arriver que ce soit à la largeur, ce qui place un cata de 5 m au niveau en taille d'un mono de 18, avec tarif en conséquence !

22 oct. 2007
0

dans le sud
il y aurait des ports ou ils comptent avec les parebats et c'est pour cela qu'il existe des parebats plats

22 oct. 2007
0

Non !
Dis-moi que c'est un gag ! ? :lavache:

[color=blue]_/)[/color]

22 oct. 2007
0

double compte
avec le bateau mitoyen donc puisqu'on met les parebat alternés!

22 oct. 2007
0

Dans quel port ?
C'est dans quel ports le coup des parebats ?

Je ne suis jamais tombé sur un cas aussi extreme.

Pour le mien, 9m hT et 8,60m signalement.
En fait, j'annonce toujours la longueur la plus favorable , soit 8,60 (qui est mentionnée dans le carnet) et personne n'a jamais été vérifé.

De plus dans pas mal de ports maintenant (Porqueroles par ex), une fois que tu a passé une nuit chez eux, ils ne te demande plus rien (juste le nom du bateau) car tu est enregistré dans leur base de donnée ... un avantage de la modernité ;-)

A+,
Harry.

22 oct. 2007
0

non, pas un gag
ça m'est arrivé dans le sud de l'Espagne, où quand j'ai été étonné du prix demandé le sbire encaisseur a répondu "eso es señor la manga con las defensas" !

22 oct. 2007
0

non
non pas du tout ils vont jusqu'à contrôler le diamètre des parebats les emplacements sont tellement calculés juste que si il est prévu des parebats de 20cm tu passes plus avec des30

22 oct. 2007
0

decamètre
ici, à Lorient, les gars du port ont passé des heures à mesurer tous les bateaux: banco pour eux, presque tous les plaisanciers ont vu leur tarif augmenter car c'est la longueur hors tout qui est prise en compte (balcon, jupe ou plate-forme, voire bossoirs ou portique s'il déborde...). Je croyais avoir un 11.75m (acte de francisation), il mesure 12.75m... Merveilleux, n'est-ce pas?

22 oct. 2007
0

idem à La Rochelle
mais j'ai déplacé mon balcon ....ouf...j'ai économisé 120€

22 oct. 2007
0

C'est écoeurant !
Vos témoignages prouvent qu'on est passé du simple bon sens au pur business... ! :-(

Et les constructeurs vont bientôt proposer des bateaux télescopiques comme argument de vente ?

No futur !

[color=blue]_/)[/color]

22 oct. 2007
0

Et pourquoi pas............
gonflable .......:tesur:

23 oct. 2007
0

Ca existe déjà,
les catas à flotteurs repliables

23 oct. 2007
0

oui
les catas repliables existe,

certains qu'une fois, mais ce n'est pas de ceux là que tu veux parler ??

23 oct. 2007
0

repliables
dans quel sens?

23 oct. 2007
0

encombrement
le bon sens n'est-il pas que le poste d'amarrage du bateau soit en rapport avec l'encombrement réel que demande le bateau pour être ammarré en sécurité pour lui-même, pour ses voisins, pour leséquipements portuaires, pour les usagers du port.
un bateau de 9 mètres (longueur de signalement) s'amarre sur un catway de 6 mètres; que se passe-t-il s'il a une delphinière, s'il a un portique Arrière avec son annexe suspendue?.on est tout de suite à plus de 11 mètres.

La delphinière est sur le ponton et gène (dangereusement) le passage? Qui est responsable en cas d'accident? Le port qui a placé le bateau!

N'avez vous jamais ralé en raison du manque d'espace pour manoeuvrer entre les pontons et de tous ces portiques, jupes, annexes ,conservateur d'allure, bout dehors qui vous complique la vie et celle de votre assureur?

Le port de la trinité sur mer qui a une époque avait de nombreux mouillage a du refaire tous son plan de mouillage : les longeurs de signalement qui avaient servis au calcul des rayons d'évitage ne correspondaient absolument pas avec l'encombrement des bateaux qui s'y ammaraient.

Le véritable problèmes dans les ports est la tarification et l'inégalité de traitement des usagers : une nuit d'escale coute au passager auminimum trois fois plus chère qu'un nuit d'un bateau ventouse à l'année qui occupe souvent une meilleure place avec davantage de service.

22 oct. 2007
0

et la largeur
la largeur compte si mais souvenir son bon les places au port ont deux mesure la longeur et la largeur si tu depasse l'une ou l'autre tu changes de categorie

22 oct. 2007
0

Prendre des mesures...
Y a deux ans, tous les bateaux du port ont été mesuré.
Evidement,ça a pas mal changé la donne...

Y en a qui ont grandit de 3,50m en une nuit :-D
Ca a hurlé jusqu'ici !!!

Y en a aussi qui ont été taxé parce que avant on les avait pas vu... (on est dans le sud, que diable)

D'après un employé du port il a été récupéré 1,5 km.
Par contre tout ce qui est mobile (échelle de bain, etc n'a pas été pris en compte.

Faite le calcul.

money, money

22 oct. 2007
0

SOYONS CLAIRS ...
...celà s'appelle,l'ANARCHIE!
"Nez en moins",il me semble que de NOTRE côté,nous ne sommes pas toujours trés "honnêtes".Je serais curieux de savoir quels sont les barques qui ont pour réelle longueur celle portée sur le carnet de francisation...Amha...PEU!
Résultat,"pigne sur la gueule au P'tit Jean!"
Nous sommes bien de véritables PLAISANTINS!

22 oct. 2007
0

Chez nous
mesure au décamètre au cm prés et j'ai été obigé de démonter mon échelle de bain car le dernier barreau qui dépassait me faisait payer le tarif au dessus. Il y en a qui ont vu leur hors-bord moteur relevé mesuré au bout de l'hélice donc soit il reste à l'eau soit ils paient plus cher. Pour la largeur à part d'être cata ou tri pas de supplément.

22 oct. 2007
0

Moi je dis, que les malhonnêtes

sont ceux qui connaissant la longueur exacte ne l’ont pas déclarée à la capitainerie !

Pour ma part, celle-ci devrait appliquer un tarif rétroactif à tous ces escrocs...

pfffzzzz

22 oct. 2007
0

Longueur déclarée sur l'acte de francisation ?
Comme l'indique Goudspeed, ci dessus, la Sagemor qui gère un grand nombre de ports dans le Morbihan, facture les places en fonctions de catégories de longueur HT X largeur.
Mais, tout au moins en ce qui concerne Steredenn, ce n'est pas la longueur HT indiquée sur mon acte de francisation (9m13, qui en fait correspond à la longueur de la coque nue)qui a été prise en compte, mais bien la longueur Hors Tout officielle (Finot et Bénéteau)soit 9m47. D'ailleurs, la Sagemor possède une base de donnée des dimensions de tous les bateaux de série, et c'est sur cette base que la facturation est établie. Peut-être que le décamètre n'est réservé qu'aux bateaux absents de cette base ?

22 oct. 2007
0

Ici
Ils font des controles regulierement en mesurant les bateaux, et adaptent les corrections qui s'imposent! :-(

22 oct. 2007
0

la
longueur ht et la largeur ht c'est bien gentil, mais si tu fais un ou deux cm de plus (ceux qui ont les idées mal placées se les mettent sous le bras) passe au tarif supérieur mais les bateaux plus étroits paye plein pot ils ne tiennent plus compte que de la longueur, y a pas de justice!!

22 oct. 2007
0

la largeur
doit bien évidemment être prise en compte pour l'espace entre deux catways.
un bateau court et très large se verra attribuer (et pour cause) un emplacement en fonction de cette largeur. Difficile de faire autrement pour les voisins de ponton.

22 oct. 2007
0

c'est la longueur mesurée hors tout
ainsi que la largeur au cm près.C'est l'objet de beaucoup de problèmes dans les ports. en raison de certains abus.

22 oct. 2007
0

Et la "longueur de signalement"???
Je possède un Ecume de Mer, dont la longueur hors tout est de 7,90. Heureusement, le balcon avant est à l'aplomb de l'étrave.
L'acte de francisation comporte uniquement mention d'une "longueur de signalement" qui est de.... 7,03m! Je ne sais pas d'où sort ce chiffre. Il n'y a aucune ligne prévue pour la longueur hors tout.
En général, les ports retiennent la logueur hors tout ou la surface, ce qui règle le problème des multicoques ainsi que des bateaux anciens, longs et étroits.
Un exception à Blankenberge où on taxe uniquement à la largeur, tout au moins dans le vieux port.
Le zèles des ports à mesurer systématiquement ne viendrait-il pas du zèle inverse de certains plaisanciers ayant déclaré leur bateau plus court qu'il n'est en réalité?
;-)

23 oct. 2007
0

longueur de signalement
c'est une mesure pour la jauge en douane du bateau prise au niveau du pont de la face intérieure de l'étrave à l'axe de la jaumière .

22 oct. 2007
0

la faute
a l'administration ki n'a pas indiqué clairement une longueur définie dans les documents officiels...

22 oct. 2007
0

Et
le probleme serait sans doute regler si les ports faisait un tarif simplement proportionnel et continue selon une longueur exacte au cm pres.

Exemple: 2 Euros du cm!!!

Un bateau faisant 9.25m paierait 1850 Euros et celui faisant 9.26 paierait 1875...

Bon, j'ai pris 2 Euros pour la facilite de calcul pour mon petit cerveau.

22 oct. 2007
0

nonononon
taxe au cm² ;-) :-D

22 oct. 2007
0

ou plutot
au rapport

poids/surface :-) :-)

22 oct. 2007
0

et
avec ou sans bar?

Parce que j'en connais qui pourraient etre lourdement taxes :-D

22 oct. 2007
0

Bon
je te pensais moins rancunier!!! Moi j epropose a la tonne alors!

22 oct. 2007
0

euh
à vide

ou avec l'équipage ?? le poids

parce que j'en connais un qui serait lourdement taxé :mdr:

22 oct. 2007
0

Et le tirant d'eau.....
Bah oui mon bon monsieur, cela coute plus cher de draguer un port à la cote -2m qu'a la cote -1.50m.........

22 oct. 2007
0

l'argumentation est simple
si la longueur les arrangent il la prennent si la largeur est plus avantageuse toujours pour eux si c'est la surface c'est pareil, il ne faut pas chercher les baiser c'est nous. Le plus gros de nos soucis vient du fait que tous les anciens gestionnaires qui faisaient un boulot à peu près correct, et à qui cela coutait aussi,les mises en conformité la maintenance des installations etc.
gérés par des sociétés semi fantômes inhumaines, les installations pourrissent et il commence à y avoir des accidents du au fait que les installations ne sont pas tenuent en état^, si plusieurs victimes de ruptures de chaine de pontons délabrés déposent plainte, rapidement les municipalité reprennent les reines, mais il faut être patient, trop patient??
les propriétaires restent responsables en cas d'accident, déposer une plainte contre la gérence est pratiquement vouée à l'échec ce qui n'exclue pas la plainte contre elle mais il faut joindre dans la plainte le propriétaire tres souvent une mairie voir un département c'est très long pour les procédures et ils comptent sur l'abandon des plaignants. Je suis pour tout autre chose ne justice depuis 1999 et à 65 ans entre les appels les cassations et j'en passe ça traine.

23 oct. 2007
0

assurance-entretien-gestionnaire
Merci pour les anciens gestionnaires, j'en fait partie, il faut regretter que les nouveaux gestionnaires ne soient plus aussi marins et proches des utilisateurs du port, il faut aussi mettre la pression sur les véritables responsables que sont les concédants(mairies, départements) qui souvent ne veillent pas au respect du contrat par leur concessionnaires pour l'entretien et le renouvellement ou qui sont trop laxistes dans l'énoncé des obligations contractuelles: ex Calvi, à force 5 quand on peut en avoir le plus besoin le concessionnaire dégage sa responsabilité ? c'est une affaire qui rapporte sous couvert de protection des fonds?

23 oct. 2007
0

salut pir 2
Tu as donné aussi à calvi???

22 oct. 2007
0

Le havre: c'est la longueur mesurée hors tout ou la largeur: la plus déméritante
est retenue pour le tarif! attention aux échelles de bain , jupes, plate-forme de bain et bouts dehors: cela risque de coûter très cher :-(.
Une solution simple pour contenter tous le monde: un tarif qui prends en compte: longueur et largeur hors-tout ( mesuré) le poids et le tirant d'eau. Un bateau du genre "Requin "long, étroit, lourd, mais avec un faible tirant d'eau ( 1 mètre) devrait retrouver un tarif incitatif. Le tirant d'eau coûte cher en travaux de dragage et le poids fatigue les pontons. Un petit bémol: si le tirant d'eau facturé est de 1.5mètre que celui-ci soit effectif: par marée basse de cx115 et non pour un cx de 60 ( je ne donne pas de nom de port ;-).
Bon vent
LHA

22 oct. 2007
0

QUE FAIT DONC MONSIEUR LE MINISTRE ?...
Celui,biensûr,chargé des affaires maritimes.
En effet,si une loi (...encore une!...) était promulguée une fois pour toute et applicable quelque soit le concessionaire du port,tout serait CLAIR et SIMPLE.Cette décision ministérielle prendrait une fois pour toute une formule pour calculer la base de paiement et établirait chaque année un prix à l'unité de cette base.
En évitant une formule "enarchiante" tout serait facile pour TOUT le monde.Y compris le nôtre.
...Attention,mon neurone solitaire se met à rêver!!!...

22 oct. 2007
1

oh oui
par exemple une formule avec :
- 30% basés sur le CO2 émis pour fabriquer le bateau .
- 30% basés sur la consommation d'eau douce, présente, passée et à venir,
- 30% sur la puissance du moteur
- 10% à la tête du client (pour respecter la dimension humaine)
indexée sur le prix du brent à Rotterdam .

22 oct. 2007
0

et comment
on fait pour taxer ceux qui naviguent à l'anglaise ?

est ce qu'ils auraient une surtaxe parce qu'ils utilisent le moteur pour aider les voiles

ou un abattement pour utiliser la voile en complément du moteur

:reflechi:

23 oct. 2007
0

Je ne pense pas que le problème soit là...
c'est avant tout un problème de fric.
Tout ce que veut le port, c'est que tu paie le maximum c'est tout.
Que ton bateau fasse 10m ou 10,40m cela ne change rien en cas d'accident.

22 oct. 2007
0

Mais
il faudrait verifier le temps d'utilisation du moteur

23 oct. 2007
0

merci pour vos réponses...
Ma question serait plutôt de savoir si possédant une place pour un 10m et notée comme tel dans les attributions du port, on peut me demander de partir du jour au lendemain au vu de la demande, car faisant 10.40 avec ma delphinière...

De plus si je comprends bien en cas d'accident dans le port (tempête etc.) je ne suis pas assuré.... C'est bien cela?

Amitiés nautiques à tous!

Philou

23 oct. 2007
0

La question n'est pas...
"tout ce que veut le port, c'est que tu payes le maximum".
Un tarif est établi, généralement calculé sur la base de la longueur hors tout, voire la surface basée également sue long. ht x largeur ht.
Ensuite, il applique le tarif, un point c'est tout.
S'il est avéré, par une mesure systématique, que le bateau enregistré pour moins de 10m mesure 10,40m, il appliquera le tarif correspondant.
Il faut bien une base de tarification tout de même et ne pas toujours exiger "toujours plus pour toujours moins"!
Les ports de gestion privée doivent sortir un résultat à la sortie. Les ports de gestion publique doivent atteindre l'équilibre, ce qui n'est même pas toujours le cas car les couts sont élevés.

23 oct. 2007
0

ce qui n'est pas normal par contre
Ainsi que dit plus haut, c'est qu'il n'y ait pas d'harmonisation globale du mode de calcul, sur une base unique.

23 oct. 2007
0

texte

le terme "hors tout" est bien clair dans le langage maritime il est tres bien defini sans aucune ambiguité .il correspond à une longueur de coque maxi en prennant en compte uniquement ce qui est fixe ,non demontable.

Prendre le depacement du HB est a mon sens abusif .Si une association des usagers prennait ce probleme en main il y a de forte chose de gagner devant les tribunaux.Les gestionnaires de ports ne peuvent pas faire leurs propres definition des choses , il y a une reglementation elle s'applique à tous et n'est pas a geometrie variable.

Conclusion:il faut se defendre mais en groupe pas individuellement.

josé

23 oct. 2007
0

Hors tout est bien hors tout...
C'est à dire que cette longueur intègre TOUT ce qui dépasse.
Ce qui est démontable peut être démonté, on reviendra alors à la longueur de la coque, plus d'éventuels dépassements de balcons.

23 oct. 2007
0

Le problème, c'est le démontable.
Un hors bord, c'est démontable. Il me faut 5 minutes pour le mettre sur la balcon ar. Pareil pour le remettre.

Le lest aussi est démontable.Il est uniquement boulonné. Il me faut une journée et une grue pour le démonter (si tout se passe bien). Pareil pour le remettre.

23 oct. 2007
1

On est pas dans le domaine réglementaire
mais contractuel !

Assez de réglementation !

Il suffirait que les contrats fassent référence à une norme et elle existe :

&ltcitation&gt :
NF EN ISO 8666
Petits navires
Données principales

5.2.1 Longueur maximale, Lmax
La longueur maximale, Lmax, doit être mesurée conformément à 5.2, un des plans touchant la partie la plus
avancée du bateau, l'autre touchant la partie la plus reculée.
Cette longueur inclut toutes les parties structurelles et celles faisant partie intégrante du bateau, telles que les
avants ou arrières en bois, plastique ou métal, les pavois et joints pont/coque.
Cette longueur inclut toutes les parties qui sont normalement fixées sur le bateau, telles que les espars fixes,
bouts-dehors, balcons avant ou arrière, ferrures d'étraves, gouvernails, chaises de moteurs hors-bord, embases de
propulsion, turbines et tout système de propulsion dépassant de l’arrière, les plates-formes de plongée et de
remontée à bord, les listons et les bourrelets de défense.
Les embases de propulsion, turbines, autres systèmes de propulsion et toutes les parties mobiles doivent être
mesurés dans leur condition normale d'utilisation jusqu'à leur déploiement longitudinal maximal lorsque le bateau
est en route.
Cette longueur exclut
 les moteurs hors-bord;
 tout autre type d'équipement qui peut être détaché sans l’aide d'outils.
Voir la Figure 1 pour les mesures des monocoques et la Figure 2 pour les mesures des multicoques.

24 oct. 2007
0

facturation
l'encombrement demeure la référence pour l'attribution d'une place sur le domaine public.
rien n'empêche quand c'est possible, de réduire cet encombrement dans les ports pour prendre moins de place:
Rentrer le bout dehors,mettre l'annexe à bord et plier les bossoirs voire replier les flotteurs du trimaran!!!

Il faut aussi penser aux autres usagers.
j'ai régulièrement des soucis avec mon hors bord d'annexe qui est sur le balcon arrière, à l'extérieur sur babord.
Dans les ports, je dois pour la sécurité(mes manoeuvres et celles de mes voisins) le protéger en permanece avec une défense sphérique de 60.

sur les tarifs portuaires et contractuels,la définition des dimensions prises en compte pour la facturation est souvent précisée.

La facturation par poste( L*l) est financière et une abhération! mais l'organisation du port par poste et type de bateau une necessité technique.

La manutention au poids serait logique en y incluant un facteur longueur et type de bateau.
Qui n'a pas été surpris de constater que son bateau pouvait réellement peser 25 à 40 % de plus que le poids constructeur?

24 oct. 2007
0

Base de facturation, grutage...
Dans les ports, les catways sont plus ou moins longs selon la longueur des bateaux prévus à cet emplacement. En ce qui concerne l'espacement entre deux, c'est également conditionné par la taille.
Compte tenu de l'évolution de la taille des bateaux, il arrive (Boulogne) que le port soit obligé de supprimer un catway sur deux et placer ainsi 3 bateaux là où on en plaçait 4 il y a quelques années. Comme en outre les équipages sont supposés être plus nombreux à bord de plus gros bateaux (consommation d'eau, utilisation des sanitaires etc..) il n'est pas du tout absurde que la facturation soit plus ou moins proportionnelle à la taille.
En ce qui concerne les grutages, c'est souvent par tranches de poids et le peson de la grue, lorsqu'il y en a un, permet de connaitre le poids de son bateau.
Les poids indiqués par les constructeurs sont des poids lèges et sans aucun équipement.
Outre la marge d'incertitude à ce niveau (le déplacement lège est souvent supérieur à celui indiqué par le constructeur), ils sont grutés avec tout leur équipement, réservoirs plus ou moins pleins, survie, annexe, divers matériels et avitaillements à bord. Donc pas surprenant que ce poids soit nettement supérieur à celui du constructeur. Si, en plus, par suite d'osmose pas toujouirs visible, le stratifié est gorgé d'eau...

23 oct. 2007
0

les classes
le systeme vicieux courant en france était par classes: 10-12m puis 12-14m etc

beaucoup de bateaux autour de 12m se mettaient bien sur en dessous, car l'écart de prix était conséquent. Avec le systeme proportionnel c'est plus juste et incite moins a la fraude: tricher de 20cm ne fait plus gagner 400E!

en espagne la facture est parfois complexe: cout de base de la place a la longueur largeur,ok, plus: taxa a la generalitat, taxa a la nacion, taxa a la agua, taxa especial, taxa a..

23 oct. 2007
0

Places de port
Il existe une norme pour la mesure des places de port. je n'ai plus en tête son N°, mais elle prévoit d'intégrer dans la mesure tout ce qui est "fixe" c'est à dire ni amovible ni repliable.
A Granville le tarif est à la surface occupée avec minimum et tarif dégressif avec la taille donc un petit bateau peu payer facilement 10 % de sa valeur en frais de port alors qu'un gros bateau ne paiera que 1 ou 2 % : cela doit s'appeler l'égalité je suppose. Comme de toutes façons il y a plus de demandes que de places....

JP L

23 oct. 2007
1

un peu en annexe
le principe de la sagemor dans le morbihan

on a sa place de port, quand on s'absente, on libère une place alors on prévient la capitainerie qui note un "avis de croisière"

cet avis tqmponné sur le "passport morbihan" ouvre droit a des nuits gratuites dans les ports de la sagemor et d'autre avec lesquels des accords sont passés,

notre place étant libre un autre de système peut en profiter ou elle peut etre louée en visiteur,

cette été sur 3 semaines de balade on a du payer que 8 nuits dans les ports ,

de plus , lorsque entre la période (de mémoire) juin juillet aout septembre on a passé plus de 18 nuits à l'extérieur (pas forcément consécutives les nuits absentes) de notre place on a le droit à une manutention gratuite du bateau (une sortie d'eau par exemple)

la période octobre , novembre, décembre sur terre plein est gratuite que le ber à payer,

et en été aussi si on est plus de 21 jours sur terre plein , la sortie entrée de l'eau ber et terre plein sont gratuit

ça fait un peu pub pour la sagemor qui est une économie mixte, mais en comparant ce qui ce fait ailleurs en tarif dans notre secteur, je ne trouve pas cela du vol, d'autant que l'accueil est rarement désagréable,

je tenais à le dire, car il faut aussi dire quand c'est bien, et les pontons sont bien entretenus,

:pouce:

23 oct. 2007
1

et je dois rajouter

pour etre correct lorsque j'ai besoin d'un ponton pour mettre mon bazard à bord et faire de l'eau souvent il ne me font rien payer ou un petit tarif.

josé

30 juin 2019
0

je tien a signaler que la compagnie de port du morbillan prélève le prix de ton emplacement mème si tu t'absente 1 mois il te prélevè le mois pas de réduction sur le prix tu t'absente 2 mois les 2 mois seront quand même prélevé

23 oct. 2007
0

si tu as
des relations à la sagemor tu peux leur demander de passer le message dans le sud ou sévit la semidep ce serait un grand service que tu nous rendrais et pour lequel une invitation supplémentaire te serait accordée ;-) :-)

23 oct. 2007
0

désolé daniel 13/73
je n'ai aucune relation avec la sagemor que de payer mon ponton, et les relations habituelles avec la capitainerie

d'ailleurs la personne au comptoir de la capitainerie est d'un bonne humeur sensationnelle,

j'ai voulu faire savoir car quand je lis tout ce qui se passe au niveau des tarifs, non service etc etc , je suis heureux où je suis

volonté politique local pour promouvoir la région ??? je ne sais pas je ne connais pas l'histoire,

je ne suis qu'un consommateur...

tant que ça dure

24 oct. 2007
0

oui mais tu voie

Ou je suis (Pen Mané) à Lorient il y a une belle cale qui permet de mettre les transportables à l'eau , elle est gratuite.

Et bien je suis au regret de dire quel va un jour devenir payante non pas pour faire du fric mais simplement pour payer un "saisonnier" qui fera un peu la police .Car c'est le bordel.Il y a des remorques partout sauf....sur le parking à remorque ...il est a 200m alors.....

et les professionnels (grues) ne peuvent pas faire leur boulot .J'ai vu une grue de 30t rebrousser chemin ainsi le bateau est resté à terre au lieu de partir en mer ,le gars était tres content ,le grutier aussi et le chantier ravi..

josé

24 oct. 2007
0

il y a eu de gros progrés
dans la qualité des services depuis l'époque de feu la Satmor .

Mais les tarifs ont suivi proportionnellement !

Ce qui est exaspérant, c'est la chasse à la rentabilité en période d'affluence et l'instauration de péages sur des équipements publics déjà financés par l'impôt (cale de Port Blanc par exemple) .

24 oct. 2007
0

et bein sur

lorsque la cale sera payante tout le mond edira que s'est degeulasse.

a qui la faute??

josé

24 oct. 2007
0

Je me demande ...
... si vous posez les bonnes questions.

  1. Je ne suis pas expert en gestion de marinas, mais je suppose que les marinas ont le droit de faire un certain chiffre d'affaire qui couvre les couts et permet eventuellement de realiser un certain benefice. A partir du moment ou le CA est donne, le tarif individuel de chaque bateau est juste une maniere de repartir le CA total.

  2. Idealement, on voudrait que le tarif individuel d'un bateau corresponde a sa part dans les couts totaux qu'il engendre. Mais en pratique, cela me parait totalement impossible de reduire cela a quelques mesures telles longueur, largeur ou tirant d'eau. Les marinas doivent choisir l'une ou l'autre formule simplificatrice qui soit plus ou moins acceptee par tous. Apres tout, tout le monde accepte de payer le meme prix pour une place de parking, qu'il ait une petite voiture ou un gros 4x4M.

  3. A partir du moment ou on considere le CA comme fixe, le remesurage des bateaux n'est pas une mauvaise idee. Elle debusque les resquilleurs et permet au gens honnetes de payer moins. Certains personnes honnetes ne seront pas contentes du resulat du mesurage. Mais la cause n'est pas a chercher dans le mesurage, mais dans la formule simplificatrice de tarification.

  4. Reste une question dont je n'ai jamais trouve la reponse sur HEO. Les marinas chargent-elles vraiment pas plus que le CA auxquel elles ont droit? Les augmentations de tarifs refletent-ils des augmentations de couts? Ou des augmentations abusives de benefices?

PS: sorry pour les accents. J'ecris ceci sur mon telephone

24 oct. 2007
0

Je me demande ...
... si vous posez les bonnes questions.

  1. Je ne suis pas expert en gestion de marinas, mais je suppose que les marinas ont le droit de faire un certain chiffre d'affaire qui couvre les couts et permet eventuellement de realiser un certain benefice. A partir du moment ou le CA est donne, le tarif individuel de chaque bateau est juste une maniere de repartir le CA total.

  2. Idealement, on voudrait que le tarif individuel d'un bateau corresponde a sa part dans les couts totaux qu'il engendre. Mais en pratique, cela me parait totalement impossible de reduire cela a quelques mesures telles longueur, largeur ou tirant d'eau. Les marinas doivent choisir l'une ou l'autre formule simplificatrice qui soit plus ou moins acceptee par tous. Apres tout, tout le monde accepte de payer le meme prix pour une place de parking, qu'il ait une petite voiture ou un gros 4x4M.

  3. A partir du moment ou on considere le CA comme fixe, le remesurage des bateaux n'est pas une mauvaise idee. Elle debusque les resquilleurs et permet au gens honnetes de payer moins. Certains personnes honnetes ne seront pas contentes du resulat du mesurage. Mais la cause n'est pas a chercher dans le mesurage, mais dans la formule simplificatrice de tarification.

  4. Reste une question dont je n'ai jamais trouve la reponse sur HEO. Les marinas chargent-elles vraiment pas plus que le CA auxquel elles ont droit? Les augmentations de tarifs refletent-ils des augmentations de couts? Ou des augmentations abusives de benefices?

PS: sorry pour les accents. J'ecris ceci sur mon telephone

14 avr. 2019
0

Bonjour
J'avais un first 32, 9.60m et sur l'acte 8.70. C'était donc la longueur à la flotaison. Propriétaire d'un nouveau de 10.70m acheté en Italie je vais devoir refaire l'acte. J'ai appelé les douanes qui doivent faire le nouvel acte. .m'a question est Bien sûr d'arriver à avoir 8.75m dessus mais d'après la douane ils se moquent de la longueur puisque le bateau n'est plus taxé. Quelqu'un s'est il trouve dans le même cas et que s'est il passé ? Merci

14 avr. 2019
0

+1 pour le système de la sagemor, qui de plus, favorise la navigation au détriment des ventouses et fluidifie les places passager.

14 avr. 2019
0

Merci mais étant dans le sud ça nœud reponds en rien à ma question

0

Bonjour Arsouilles,
J’adore le « ça noeud »
Excellent
Tu fais très fort: 2 fautes dans 2 mots à suivre. Ton correcteur d’orthographe est confiné ou tu l’as paramètré à ta sauce?
Essaye de faire un effort car j’ai mal aux yeux quand je lis tes posts.
Bonne journée,
Patrice

14 avr. 2019
0

Bonjour je ne sais pas si c est une règle identique partout, mais j attendais une place depuis longtemps au port de guidel 56. Le port me contacte pour me dire qu ils ont un place pour mon bateau. Je passe avec le carnet et là ils me disent que le max est de 10.50 et que le carnet indique 10,82. Que de toutes façons ils mesureront à l arrivée. Que si je veux démonter mon balcon ça devrait passer. J'ai refusé cette place. Par contre ils m ont gentiment accueilli en emplacement visiteur pendant un mois, et là aucun pb de longueur, mais pour moi un pb de tarif....

08 avr. 2020
0

Bonjour
Au crouesty j'ai été confronté au 2 cas .Quand Je suis arrivé avec mon gib sea 31 Ils l'ont mesuré ( jupe rajoutée) et trouvé 5 cm de plus ....direction les plus de 10,50
PuIs j'ai acheté un idylle 10,50 .mesure et là 10,49 m et 3,36m bonne surprise catégorie - de 10,50

14 avr. 2019
0

Perso j'aurais démonté le balcon. Avec le temps ce serait passé.

0

...ou pas.

30 juin 2019
0

Le cm le plus cher du monde c'est à la marina de Port de Bouc. Mon voilier Etap35 fait 3.51 m de large sur l’acte de francisation. Le cm m'a fait passé dans la catégorie supérieur et a couté 800 euros à l'année (en 2018). J'ai accepté le sacrifice car je devais préparer une transat en solo. Plus jamais ça!

30 juin 2019
1

Peut-on faire passer un meuble de 2.50 de haut par 1 mètre de large et d'épaisseur dans une porte de 2.10 par 0.95 autrement que sans le démonter !

Toute discussion sur les dimensions se résume dans l'exemple ci-dessus

tu pourra toujours démonter des accessoires amovibles

et si ton acte de francisation peut rentrer dans l'emplacement qui t'est fourni et que ton bateau n'y rentre pas, où chercheras-tu l'erreur?

si ta delphinière dépasse sur le ponton et entraine la perte d'un oeil pour un plaisancier, tu feras à terme les frais lorsque la capitainerie te mettra sous les yeux ta déclaration de longuer qui ne correspondra pas à l'ENCOMBREMENT REEL du bateau.

C'est pour éviter ce genre de'évènement dommageable pour le plaisancier blessé, le port et son assurrance, et toi même faux-déclarant (ne sachant pas ce qu'est la longueur de signalement en douanes entre autre)que les capitaineries vérifient en mesurant les bateaux avant facturation et attribution d'une place, il y a de fausses déclarations qui se font de bonne foi, mais c'est à chacun d prendre ses responsabilités.

tu ne te plaindras pas du ragage contre le catway ou le bateau voisin si la place qui t'est attribuée correspond à la taille de ton bateu pour qu'il y soit en sécurité pour lui-même et pour les autres usagers.

07 avr. 2020
0

Bonjour

Petit retour sur ce fil , le safran suspendu et demontable ou pouvant etre pivoté a 90 ° est il compris dedans ?
LM

07 avr. 2020
0

Bonjour,
si ton safran est pivoté de 90° le jour de la mesure du bateau c'est la longueur hors-tout mesurée qui sera prise en compte.
De le même façon certains ont coupé leur balcon avant pour descendre d'une catégorie.

07 avr. 202016 juin 2020
0

Bonjour,
j'avais eu le même problème à l'époque où la gestion du port de Frontignan avait été transférée du SYMOCAF à la mairie.
Mon contrat avait été signé avec le SYMOCAF, sur la base du carnet de francisation, soit 8m28 de longueur.
Quand la mairie a pris les manettes, le drapeau noir flottait sur la marmite... Et donc le nouveau gestionnaire a commencé à réfléchir aux solutions possibles pour revenir à l'équilibre financier, les électeurs frontignanais n'étant pas chauds pour couvrir le déficit avec leur taxe d'habitation, et les élections municipales se rapprochant dangereusement.
Donc, on a commencé à rendre payante la cale jusque là publique de mise à l'eau avec adjonction de barrière et autorisation de la Capitainerie après paiement. Scandale chez les chasseurs, les pêcheurs, les clubs de plongée, mais bon, nécessité fait loi. Augmentation sensible des services, grutages, stationnement à terre, etc... Pas encore suffisant. Augmentation des tarifs des places à l'eau, mais il va en manquer encore un peu. Donc, on va mesurer tous les bateaux qui sortent caréner et on va recaler les contrats en fonction de la longueur réelle hors tout. Un fil à plomb derrière, un devant, on mesure entre les deux. Du coup, les longueurs de signalement ont pris mal...
J'avais monté une plate-forme sur le tableau arrière, ce qui fait que mon Aquila de 8m28 plus la plate-forme plus le balcon avant a été mesuré à 9m05, ce qui m'a fait passer dans la tranche tarifaire supérieure. On a bien tenté avec L'assoc des plaisanciers de contester les prises de cotes sous prétexte que les employés du port n'étaient pas des jaugeurs, ça nous a fait gagner un an, et puis c'est revenu sans possibilité d'autre recours.
Du coup, j'avais un peu la boufaïsse, et j'ai trouvé la solution: enlever les boulons de fixation de la plate-forme et les remplacer par des axes goupillés, ce qui me permettait de la rabattre sur le tableau arrière pas plutôt rentré au port. Et là, même avec le balcon dans la mesure, j'étais au-dessous de 9m, donc dans les clous de mon ancien contrat. Ben non, ils n'ont rien voulu savoir, même en faisant valoir que la longueur hors tout d'un navire ne pouvait pas intégrer les éléments amovibles. Et pendant les deux ans avant que je ne vende le bateau et change de port, j'ai monté la plate-forme en quittant le port et démonté en arrivant. Quatre axes goupillés, en gros deux minutes, y compris le temps de la ranger dans le coffre tribord. Et la satisfaction de voir le maître de port me surveiller sans en avoir l'air et bouillir de rage. J'espère que ça lui a valu quelques brûlures d'estomac...
Quand je l'ai vendu, le bateau est parti à GRUISSAN, ce qui a réglé le problème.

07 avr. 2020
0

Ok merci pour ces reponses donc je peux faire valoir le fait que mon safran pivote sur 90 ° et repasser à la categorie en dessous

Good new je fais valoir
bonne soirée
LM

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

Bientôt fini ?

mars 2021