longueur retenue pour un oceanis 323 dans les ports

j'ai une place au port de 9m99 maxi j'envisage acheter un oceanis 323 qui me semble limite
à 10m01 sur certain document; avez vous mesuré votre oceanis 323? des modifications peuvent elles être apportées (balcon ouvert réduction du davier) pour réduire de 2cm la longueur hors tout pouvez-vous me rassurer sur le sujet merçi pour vos conseils

L'équipage
29 déc. 2011
29 déc. 2011
0

Bonjour, sur l'acte de francisation il est à 9,76 m de longueur. C'est un 323 clipper gte de 2008. Je n'ai pas mesuré "en vrai".

29 déc. 2011
0

ce n'est pa la longueur de francisation qui compte,
mais la vraie longueur hors-tout, mesurable par les employés du port !

31 déc. 201131 déc. 2011
0

A mon humble avis .Les employés du port ne sont pas compétents pour mesurer quoique se soit . J' ai entendu dire que la capitainerie de Leucate y a renoncé.

22 jan. 2014
0

Faux. Un fonctionnaire assermenté est habilité à mesurer un navire en présence du propriétaire ou son représentant. Il est établi un procès-verbal de mesure circonstancié qui fait foi jusqu'à preuve du contraire, ce qui sous entend que le propriétaire peut toujours faire mesurer à ses frais son navire pas un expert ........Je n'ai jamais vu ce cas ...........

31 déc. 2011
0

bonjour ils ne sont effectivement pas compétents mais ils le font quand même ..... et comme répondent tous les capitaines de port si cela ne vous plait pas allez ailleurs
Gilles

31 déc. 2011
0

faux !

30 déc. 2011
0

Bil, nous payons à la marina (66 St Cyp)la tranche - de 10 m annuelle, et en 7000 milles en Méd et Atlantique (Espagne-Baléares-Maroc-Algérie-Tunisie-Sardaigne-Sicile-Italie-Corse-Provence) avec ce bateau nous avons toujours payé pour - de 10 m.
Encore jamais vu un marinero équipé d'un décamètre, pourvou qué ça doure. :-p

30 déc. 2011
0

Pour un Attalia, le livre de bord donne longueur 8,96 Hors tout 9,32. J'ai toujours réussi à le faire passer sous les 9 mètres ...sauf une fois où l'employé a bien lu hors tout!

31 déc. 2011
0

À la rochelle après avoir été dans la tranche 9/9,50, j'ai reçu une lettre disant qu'après vérification au décamètre il faisait 9,70 .......j'avoue ne pas avoir vérifié . Ça donne une idée de l'ambiance !

31 déc. 2011
0

Après plusieurs passages à la Rochelle comme visiteur avec mon Etap
32 S ou je payais pour la catégorie des 9,5 à 9,99 M ,
Un jour de nouveau visiteur je vais à la capitainerie pour régler mon passage , on me facture dans la catégorie 10 à 10,50.
je conteste en précisant que mon bateau n'avait pas "grandit".
on me demande de voir le carnet de Francisation ,je reviens au bateau
nouveau passage à la capitainerie , nouveau préposé "le carnet ne prouve rien " on va mesurer le bateau.
Une heure plus tard trois autres personnes arrivent au bateau avec décamètre et fils aplomb .Longueur constaté 9,85 .réponse du chef avec un semblant de gallon ( Dans ce genre de situation il y a toujours un chef)vous pouvez venir a la capitainerie pour faire votre règlement.
Je refuse de me rendre pour la troisième fois à la capitainerie et
lui précise que s'il voulait être réglé qu'il m'apporte la facture.
Deux heure plus tard une autre personne plus diplomate arrive pour le règlement avec presque des excuses envers ses collègues.
Depuis ce jour ma fiche a été mise à jour et je règle suivant ma catégorie.
Moralité il est bon de mesurer son bateau et de savoir exactement sa longueur hors tout du balcon avant au moteur hors bord relevé si
c'est le cas.ou de la jupe arrière.
Dans certains port ils mesurent aussi la largeur ce qui permet de passer dans la catégorie supérieure ,j'ai connu ce cas avec un Fantasia longueur constructeur 7,70 m ou je passais en catégorie 8 à 8,50.

:topla: :topla:

30 déc. 2011
0

tant mieux pour vous, ici chez moi, les employées du port, décamètre en main, ont vérifié tous les bateaux inscrits dans le port !

30 déc. 201130 déc. 2011
0

Décamètre aussi au Havre , hélas ! Mon First 25 (7m50) paye pour 8m50, a cause du safran et du balcon !!! :-(

22 jan. 2014
0

Mon bateau a un safran extérieur. Lorsque je suis au port, je le bloque toujours sur le coté, et le bateau fait alors moins de 8 mètres. Si je le mets droit, il fait plus de 8 mètres.

Suis-je dans la tranche des moins ou des plus de 8 mètres ???

03 jan. 2012
0

si tu navigue sans safran et sans balcon, ton bateau peut rester au port sur un emplcement de 7.50!
si le port te donne un emplacement de 7.50 et que tu détruit ton safran,ou ton balcon, ou que ton balcon, dépassant sur le ponton sera la cause de la casse des lunettes et de la blessure à l'oeil du gamin de ton voisin qui passait sur le ponton, c'est le port qui paiera toutes les casses parce qu'il t'a placé sur un emplacement qui ne correspond pas à l'emcombrement du bateau.
Histoire de logique,d'assurance et de responsabilité;

Même dans un espace de liberté (de plus en plus restreint)il faut être responsable. le décamètre contre la mauvaise foi,le manque de d'honnêteté et de civisme.

30 déc. 2011
0

Le prix payé réellement dépend des pratiques ou du zèle des employés de chaque port. Le Code des ports maritimes, qui fait autorité en la matière, indexe la redevance sur la longueur ET la largeur, ce qui ouvre la porte à toutes les interprétations et contestations possibles.

30 déc. 2011
0

J ai paye pour moins de10m lorsque j avais mon o323. Même avec un laser pas possible de mesurer au cm. C est pour ça que le Maitre de port n a pas discuté quand j ai réclamé.

30 déc. 201130 déc. 2011
0

Bonjour Elvis...la longueur hors-tout , comprend la coque et les éléments non démontables....le safran au tableau ne devrait pas être compté....le "mesureur" a fait du zèle........cordialement.

31 déc. 2011
0

Bonjour
J'en ai fait la remarque et il m'a été répondu de retirer le safran et le moteur HB à chaque rentrée.... Les places étant rares, que veux tu dire ? On est à la limite de l'abus de position favorable !
Cordialement

31 déc. 2011
0

Merci du tuyau, mais il reste le HB 9.9 que je ne peux pas vehiculer à chaque fois :-(
Qu'avais tu faiot a ton balcon ? (en MP éventuellement )
meilleurs voeux

31 déc. 2011
0

Pour mon First 25, j'avais modifié le balcon et je mettais le safran de côté, dans cette configuration le bateau faisait moins de 8 mètres.

31 déc. 2011
0

bonjour
sur Palavas le port a mesuré pratiquement tous les bateaux au carénage.
Beaucoup de personnes ont été surprises et sont passées à une catégorie supérieur
Gilles

31 déc. 2011
0

A La Trinité, on ne m'a pas demandé mon avis pour mon Océanis 323 et on a pris la longueur constructeur soit 10,01. ça m'a bien amusé de jouer au plus idiot et j'ai raccourci le davier de 3 cm. C'est très facile avec une simple scie à métaux,lime et passivation pour finir.Les employés du port sont venus mesurer et je suis redescendu d'une classe de longueur sans pb.
Gérard

31 déc. 201131 déc. 2011
1

Cela permettait de mettre à l'époque le bateau en première catégorie (A, plus de 10m), un argument de vente...

31 déc. 2011
0

on ne peut dire que ça soit vraiment fin de la part du constructeur de mettre 10,01 en longueur comme caractéristique. Puisqu'il sait que des employés pointilleux vont se faire un plaisir de mettre le bateau dans les + de 10 m !

31 déc. 2011
0

vous avez très certainement raison. J'avais oublié les anciennes catégories ! Bel exemple de stupidité pour l'aptitude (ou non) d'un bateau, à un centimètre près !!

31 déc. 2011
0

Dans mon port tous les bateaux ont été mesuré.Y a eu des "ajustement" de plus de 2 mètres parfois.Ca a un peu crié.
Moi mème j'ai vérifié;ben c'était juste au centimètre.

31 déc. 2011
0

bonjour a tous
et avec un billet de 50 vous pensez pas qu'on peut gagner les quelques cm ?

22 jan. 2014
2

Le dernier qui a tenté avec moi s'en souvient encore .....Il a d'ailleurs vendu son navire pour payer sa condamnation pour tentative de corruption de fonctionnaire assermenté !!

Il faut arrêter de dire n'importe quoi .......

31 déc. 201131 déc. 2011
0

Bonjour,
A port leucate on paye suivant la norme ISO 8666:
soit:

Définition pratique de la longueur de coque des navires de plaisance

Pour le calcul du droit annuel de francisation et de navigation (DAFN) applicable aux navires de plaisance, la longueur de coque est mesurée selon les dispositions suivantes.

La longueur de coque est la distance, mesurée parallèlement à la ligne de flottaison et au plan axial du navire, qui sépare les extrémités avant et arrière de la structure permanente du navire.

Cette longueur inclut toutes les parties moulées ou soudées à la coque du navire proprement dite et qui ne peuvent à ce titre être détachées de manière non destructive telles que :

  • les delphinières ;
  • les plateformes de plongée ;
  • les jupes arrières...

Elle comprend en outre les parties, même détachables de la coque, qui agissent comme support hydrostatique ou hydrodynamique du navire.

En revanche, la longueur de coque exclut les parties amovibles qui peuvent être détachées de manière non destructive sans affecter l'intégrité structurelle du navire telles que :

  • les bouts-dehors, les balcons ;
  • les ferrures d'étrave, les gouvernails, les chaises de moteur hors-bord ;
  • les delphinières, les plateformes et les jupes boulonnées ;
  • les listons, les défenses (pare-battage)...

Pour les navires multicoques, la longueur à retenir est celle de la coque la plus longue.

La définition ci-dessus est conforme à la norme NF EN ISO 8666-2002 éditée par l'AFNOR.

Tous a vos mètres

31 déc. 201116 juin 2020
0

J'ai fait fabriquer une potence pour remonter mon H.B après chaque sortie.
J'étais avec mon First 25 dans la taille 7 à 7.50 m, mais avec mon balcon et mon hors bord on voulait me passer à 8.50 à 9 m, j'ai vu rouge et j'ai fait fabriquer un nouveau balcon et cette fameuse potence

31 déc. 2011
0

Les instruments de mesures ne doivent-ils pas être calibrés, certifiés et vérifiés par un organisme agréé ?
Je pense qu'un décamètre peut être opposable.
C'est peut-être chicaner, mais après tout? Les préleveurs de taxes chassent bien le centimètre.

31 déc. 201116 juin 2020
0

Bonjour et bonne fin d'Annee

31 déc. 2011
0

mon attalia a été mesuré par les agents du port des minimes à 9.98, auxquels ils retranchent 2 cm et ils facturent.

31 déc. 2011
0

Mon SO34 est coté 10.30 m et 9m98 de coque.

Quand je l'ai acheté, il se trouvait dans une place "pour bateaux de 10 m"
Et qui coûte 10 m
Plus grand, tu payes 11 m
:non:

A l'inscription, la Capitaine me dit "vous voulez quelle place ? :lavache: et "combien mesure-t-il ?"

Je dis "10 m" et elle empoigne sa calculette : "34 x 30.5 = 10,37" me dit-elle impassible. Vous devez payer 11 m.

Je lui réponds : "ouiiii ! mais c'est parce qu'il s'appelle comme ça ! mais la coque fait 9m98 !!! "

Et puis d'un air triste et contrit "ils ne dérangent personne, ces 30 cm... moi une place de 10 m me va très bien"

Elle : "allez... bon... face au nord ou au sud ?" :cheri:

:heu: :heu: :heu:

03 jan. 2012
0

j'ai un O323;
mon port (pas les minimes) voulait me facturer un emplacement 10 à 11m, car la doc Beneteau indique, selon l'année modèle, 10.00 ou 10.00 en hors tout.
après négociation avec le maitre de port, on est revenu à 9 à 10 m...
Aux minimes, ils mesurent, mais ils trouvent moins de 10m...
personnellement j'ai mesuré au décamètre et je trouve 9.98 !
François 17

04 jan. 2012
0

Petite question: si on a des bossoirs avec une annexe qui dépasse de l'arrière du bateau, on compte la partie de l'annexe qui dépasse ? ( par exemple sur un multi )

22 jan. 201422 jan. 2014
0

Et bien malheureusement ici, dans mon port à Nouméa, on compte effectivement non seulement les bossoirs mais aussi la largeur de l'annexe qui dépasse à l'arrière d'eux.

Et il n'y a pas de catégorie, la redevance est proportionnelle au produit de la longueur par la plus grande largeur du voilier, au cm près ...
Du coup pour qu'elle ne dépasse pas des bossoirs et marquer le coup, je suspend mon annexe à la verticale et me fais les biceps (elle pèse 40 kg, annexe rigide) à chaque sortie pour la remettre à l'horizontale (suffisamment haute au-dessus des flots et prête à remplir sa mission principale, à savoir accueillir les gros et très vigoureux mérous et autres mékouas et tazars qu'on prend ici à la traîne dans le lagon) ...
Par contre pour la largeur du bateau, généreusement la capitainerie ne compte pas les pares-battage. En fait, sans doute trop peur qu'on les enlève et que la coque abime alors le catway par gros vent...

04 jan. 2012
0

Et la largeur??? souvent dans la catégorie des 9 à 10m, la largeur max est de 3,4m. Gare à ceux qui font 3,43.... De plus, à St Quay, les catégories servent uniquement pour s'inscrire sur une liste d'attente (7 à 8,8 à 9,9 à 10 Etc)Le tarif exact est appliqué à la mesure exacte (laser) et de 5 en 5 cm.

22 jan. 2014
0

je trouve sa ahurissant qu'un employé de port que se soit le capitaine ou autre puisse etre autorisé a mesuré un bateau en plus avec un simple decametre mdrrrrr dailleur le doc de clipper le prouve bien a part la douane ou le constructeur personne d'autre n'est en mesure de verifié!! ils on cas venir les employé du port avec leur decametre ils seront bien recu! je suis persuadé qu'en leur présentant le document de loi officiel il ne peuvent absolument rien faire et si il sont pas contant op au tribunal non mai hoooo on va ou la!!!!! se n'est pas parce qu'on s'appelle capitaine de port qu'on a tout les droit! moi en tout cas s'est sur je les ferait chié jusqu'au bout avec un truc pareil

22 jan. 2014
3

@scout,
Je trouve ta réaction tout à fait exagérée.
Entre personnes de bonne foi, je ne vois pas le problème à mesurer ensemble la longueur du bateau avec un décamètre sans se réfugier derrière je ne sais quel texte légal existant.
Evidemment, celui qui cherche à fairre passer son bateau pour une taille en dessous utilisera toutes les arguties possibles pour échapper à la mesure.
Si le bateau dépasse, même de peu la longueur d'une catégorie, il passe dans la catégorie au dessus, c'est ainsi. Sinon, faudrait-il créer des catégories élastiques pour répondre aux exigences des uns et des autres... c'est à dire une taxation à la tête du client ou selon sa capacité à influencer les responsables du port?

22 jan. 2014
0

Si on supprimait les catégories, on arriverait à une grille dans laquelle un bateau de 8m de long paierait autant qu'un autre de 12M pour rester dans une fourchette de longueur usuelle.
Le budget d'un propriétaire de bateau de 8m n'est pas le même que celui de 12. La tarification serait donc un "prix moyen" pour couvrir les coûts et le propriétaire d'un "petit bateau" se trouverait lourdement pénalisé par rapport au système actuel au profit du gros bateau. Est-ce équitable? Cela me semble être le reflet de l'égalitarisme soviétisant actuel qui n'est certainement pas l'égalité.
Le système tarifant sur la base de l'encombrement du bateau, longueur ou surface, ou bien largeur à Blankenberge me semble équitable, d'autant plus que le gros bateau étant supposé accueillir un équipage plus nombreux utilise quantitativement davantage les infrastructures.

23 jan. 2014
0

Je ne vois pas pourquoi c'est "injuste donc choquant"! C'est l'éternel question des facturations par tranches.
Cela n'est certes pas agréable, mais il faut bien définir des tranches et les montants correspondants.
Il est vrai que je m'en fiche personnellement car je suis juste 10cm en dessous de la limite. Encore que ceux qui paient la tranche au dessous pourraient trouver injuste et choquant que je paie nettement moins qu'eux pour 10cm!
Les ports des pays voisins (GB, B, NL) utilisent les mêmes règles de tarification par tranches de 0,50 ou 1m, plus Blankenberge déja cité qui facture selon la largeur!
Alors je ne vois pas qu'il y ait là de quoi gloser indéfiniment!

23 jan. 2014
0

c'est pas bete

je me suis livré à un petit calcul sur mon port

pour les bateaux de 5.99x2.3m le prix du metre carré est de 65€

pour les bateaux de 23.99x6m le prix du metre carré est de 30€

23 jan. 2014
0

C'est bien ce qu'on avait compris.

22 jan. 2014
0

"Si le bateau dépasse, même de peu la longueur d'une catégorie, il passe dans la catégorie au dessus, c'est ainsi."

La solution ne serait-elle donc pas de supprimer les catégories ?
C'est, comme déjà écrit, ce qui se fait dans mon port actuel : tant d'argent x longueur x largeur. Du coup on supprime les sauts importants quand on passe pour quelques centimètres en plus d'une catégorie à la catégorie supérieure, ce qui est FORCEMENT frustrant. Vous vivez vraiment dans un pays de fous.

22 jan. 2014
0

"un bateau de 8m de long paierait autant qu'un autre de 12M"

Pourquoi ? Sauf à imaginer que plus long est un bateau, plus il est étroit, mais c'est plutôt rare.
Sinon, en restant dans les cas courants, un bateau de 8 m par 3 paierait 2 fois moins qu'un de 12 par 4.
Mais rien n'empêche d'adopter un multiplicateur progressif (croissant avec la longueur) si on y tient absolument.
Ce qui est injuste donc choquant, c'est de payer 20% de plus, par exemple, pour 2 ou 3 cm en plus en longueur.

23 jan. 201423 jan. 2014
0

"Cela n'est certes pas agréable, mais il faut bien définir des tranches et les montants correspondants. "
Non, pas besoin de définir des tranches, on paye au cm2 près, enfin c'est comme ça dans mon port, il y a donc presque autant de tarifs que de bateaux. Donc pas d'injustice sur ce point précis du prix en fonction des dimensions des bateaux puisque complète progressivité, sans à-coups frustrants : ceux dont le bateau fait 10 cm de long de plus que le vôtre paieraient à peine plus que vous au lieu de "nettement" plus...
Pour être tout à fait clair, 2 exemples théoriques :
Bateau A, L = 9,95 m et l = 3,18 m. Redevance due : 9,95 x 3,18 x 5 euros = 158 euros/mois
Bateau B, L=10,05 et l = 3,18 m. Redevance : 10,05 x 3,18 x 5 = 160 euros
Donc 2 euros de plus seulement pour B alors que ce pourrait être "nettement" plus avec le système aussi absurde qu'injuste des catégories.

23 jan. 2014
0

Erreur : "ceux qui paient la tranche au dessus" et non "au dessous"!

22 jan. 2014
1

très simple, demandez à la capitainerie de mesurer votre bateau en arguant que vous avez justement un déca dans votre poche... bien vous aurez pensez à couper les 5 cm en trop du déca !!!

bon je sort...

22 jan. 2014
0

ecumeur j’avoue que quand j'ai ecrit j'etait un peu remonté se qui me choque c'est l'attitude que peuvent avoir certain port envers des plaisancier respectable en voulant allez jusqu'a mesuré un voilier de mettons 12metres avec un simple metre a ruban et pour 10 centimètre près les faire passé une tranche au dessus et encaissé le pognon!surtout que pour peu que le mettre ne soit pas tendu et avec un peu de vent je voit pas comment on peu obtenir une longueur exacte mai bon je me suis emballé je l'avoue

22 jan. 2014
1

"Il sera beaucoup pardonné au pêcheur qui se repend"... cherchez l'erreur dans mon énoncé.
J'aime mieux cela.
Je pense que l'on peut mesurer précisément la longueur d'un bateau avec un décamètre, à condition de faire cela soigneusement dans de bonnes conditions et avec les deux parties.

22 jan. 2014
0

une fois de plus il faut etre clair .

Pourquoi les capitaineries en sont venu a mesurer les bateaux selon vous ???

tout simple parce que au moins 1 plaisancier sur 2 carottait .

mais c'est pensé que les gars des capitaineries sont des idiots .. dans le m^me port ils doivent avoir dix ou vingt bateaux identique et ceux ci variait de longueur suivant chaque proriétaire ....

vous pensez bien que ça fait bien longtemps que les capitainerie connaissent la longueur ht de chaque bateau ..

22 jan. 2014
0

bonsoir.j'ai travaillé 20 ans dans un port de plaisance un certain nombre de plaisancier reduisait la longueur de leur bateau.il suffit de regarder dans un catalogue qui se nome pour trouver la longueur reelle du bateau.Quant un accrochage se produit entre 2 bateaux(ancre tordue davier cassé planche de bain abimée) .L'expert de l'assurance passe et constate que le bateau est plus long que la place occupée ,vous pouvez attendre longtemps le remboursement des dégâts apres beaucoup d'ennuis si rembousement il ya.

22 jan. 2014
0

oups !!! qui se nomme l'argus du plaisancier

22 jan. 2014
0

"L'expert de l'assurance passe et constate que le bateau est plus long que la place occupée ,vous pouvez attendre longtemps le remboursement des dégâts apres beaucoup d'ennuis si rembousement il ya."
Je suis un peu étonné de ta phrase pour deux raisons. La première, c'est que dans mon port (La Trinité) presque tous les bateaux ont une longueur supérieure au catway sur lequel ils sont amarrés, ce qui ne me semble pas rédhibitoire. La deuxième, c'est que les conditions générales et particulières de mon contrat d'assurance ne précisent pas qu'un amarrage sur un catway plus court que mon canot serait une clause d'exclusion de garantie. Je vois mal comment, dans ce cas de figure, la Compagnie pourrait s'exonérer de ses éventuelles obligations. Si je peux imaginer que cette restriction puisse exister sur certaines polices, il me semble exagéré de laisser penser que ce serait une règle générale.

22 jan. 2014
0

"Désolé STEREDENN mais la relation entre la longueur de catways et le poste occupé, m'échappe."
Elle m'échappe à moi aussi, comme indiqué dans mon post ! :heu:

23 jan. 2014
1

Dans certains ports, les pontons sont équipés de catways plus ou moins longs en fonction de la taille des bateaux auxquels les emplacement seront attribués. Avec des catways plus courts, les pontons sont plus rapprochés.
Mais il est extrêmement rare que les catways soient aussi longs que les bateaux, voire plus longs. Sauf exception, ils sont toujours plus courts que les bateaux.

22 jan. 201422 jan. 2014
0

Désolé STEREDENN mais la relation entre la longueur de catways et le poste occupé, m'échappe. Les plan de mouillage d'un port sont avant tout (et entre autres critères) établis en fonction des vis à vis et pour garantir un coefficient de manœuvrabilité des navires. Les navires peuvent de ce fait dépasser les cateways par endroit si le plan de mouillage l'autorise. Par contre si le navire est hors plan de mouillage (trop long par rapport à l'emplacement prévu, la responsabilité du port peut-être engagée en cas d'abordage, accident ....

Tout ça pour en revenir à l'objet de la controverse : les capitaineries doivent connaitre précisément les longueurs des navires pour les placer conformément au plan de mouillage en vigueur et dégager ainsi leur responsabilité sur ce point. Je suis d'ailleurs persuadé que ceux qui dénigrent le système seraient les premiers à engager des poursuites civiles contre le port si leur navire placé sur un poste d'une catégorie inférieure à ce qu'il devrait être, est impliqué dans accident . Ce point serait d'ailleurs inévitablement relevé dans un constat qu'il soit judiciaire ou émane d'une compagnie d'assurance .........

23 jan. 2014
0

Idem pour Cherbourg

22 jan. 2014
0

bonsoir
port d'Arcachon mois de juin 2013
je demande a sortir mon bateau un tri de 9m pour antigouling, anodes, embase moteur etc... deux jours de terre plein
et bien quand on a cale le bateau deux des emplyés du port ont pendu sur ma demande un fil a plomb a chaque extreme extremite du bateau et mesuré entre..rien à dire.. sauf que sur le livret de francisation il y a ecrit 8,99m et que depuis il y a une une jupe de rajoutée..donc j'ai paye pour une place de 9 à 10 metres soit 30% de plus qu'une de 8,50 à 9m...
vous ne voulez pas regler cette somme là.. pas grave on remes votre bateau a l'eau de suite et photos a l'appui vous reglez la sortie/remise a l'eau..
PS sur le port d'arcachon en plus, ce que je n'ai jamais vu sur toute la cote d'azur meme pour des pros, on doit aussi reler le calage fait par un professionnelm du calage , autrement dit une meccano, ou vendeur de bateau dument repertoriépar le Port et evidement caler un rdv avec lui le jour dit.. pour info un calage c'est 120 euros pour mon bateau.. trois coques derive sabre donc 50 cm de tirant d'eau , un gosse de 8 ans peut le caler , trois points d'appui au moins..
arnaque? vous avez dit arnaque?
eric

23 jan. 2014
0

Le calage par des professionnels, qu'ils soient indépendants ou employés du port si l'aire de carénage est en concession, est imposé pour des raisons évidentes (ce qui ne semble pas être le cas pour certains) de responsabilité et d'assurance.
Si le navire mal calé se couche, blesse un tiers, occasionne des dommages à un autre navire ou aux infrastructures, il faudra expliquer que sur un emplacement accessible au public "chantier" un particulier sensé ne pas être "un homme de l'art" à calé son navire lui même (pour économiser qqes €) et qu'il y a une victime . J'ai vu ce cas il y a peu sur une aire de carénage. Le voilier est tombé suite à un fort coup de vent et il y a eu un blessé (le proprio qui dormais à l'intérieur). Heureusement que le calage avait été fait par l'équipe de carénage......Depuis nous interdisons dans le RPP que les gens dorment sur leur navire à sec, s'ils le font c'est à leur risque et péril.....

23 jan. 2014
0

Deux prestations différentes suivant les ports , à Gruissan les grues appartiennent au port, mais les emplacements ainsi que les bers sont sont loués par les concessionnaires et le calage est sous leur responsabilité .

23 jan. 2014
0

Une petite correction :
A cannes il y a tarif manutention SANS CALAGE (chargement, déchargement, expertise, intervention) et tarif manutention AVEC CALAGE (mise à terre, calage, remise à l’eau). Ce dernier regroupe les deux opérations car le calage est réalisé par les agents portuaires, mais elles pourraient être facturées séparément ça reviendrait au même...
Même si la longueur des yachts admis au port est bien supérieures à 50 m (en réalité 145m sous réserve de TE) la capacité de la darse est de 28 m et celle du Roulev est de 100 tonnes ........

23 jan. 2014
0

bonjour je voulais juste dire que c'est la premiere fois que je vois que le calage du bateau est facturé en plus de la sortie d'eau
cannes ou la napoule ou camille rayon pourtant avec des yachts de 50 m , le calage est compris dans le prix de la manutention de sortie
je trouve anormal que le dit calage soit confié a des independants donc facturable..
eric

23 jan. 2014
0

bonsoir
oui manut dans les sangles
il manquerait plus que soit facturé un calage par des independants quand le bateau est dans les sangles!!!!!!
ce que je trouve anormal c'est que l'on puisse seprarer la manutention et le calage avec 2 facturations differentes, donc 2 interlocuteurs , au moins, donc 2 fois plus de sources d'emmerdes ..
eric

22 jan. 2014
0

hé je viens de lire tout les messages et ça me donne une idée pour mon futur coursier des mer : un bateau avec une étrave "crash box" amovible et une jupe repliable...

22 jan. 2014
1

je ferais la meme reponse que parenthese06 c'est tout a fait ça

23 jan. 2014
0

Il n'y a pas de tarification ideale et juste .

Pour jeter un pavé dans la marre .

Pourquoi toute propostion gardé les gros bateaux paient-ils pour les petits ?

Car comme je l'ai ecris plus haut l'on ne paie que les frais de fonctionnement du port ,et seulement les petits investissement en materiel , la construction étant pris en charge par les collectivités ...

Or pour un bateau de 6m ou 12m les frais en personnel ,en administration etc sont les m^me ....

si l'on repartissait equitablement les couts d'exploitation reel de chaque bateau , on aurait une toute autre tarification ,si faut bien en etre conscient

23 jan. 2014
0

la construction étant pris en charge par les collectivités"

Peut-être en France mais ailleurs certains ports ont été entièrement construits sur fonds privés.

23 jan. 2014
0

Océanis 323. Fiche constructeur :
LHT 10.01
Longueur de coque 9.75
maître bau 3.26

www.finot.com[...]323.htm

Le mieux est de consulter la fiche constructeur. Les revue nautiques n'indiquent que la longueur de coque.
En cas de doute, faire mesurer.

23 jan. 2014
0

Confirmé sur ce site de références :
sailboatdata.com[...]ord.asp

24 jan. 2014
0

J'ai moins confiance dans les sites de vente de bateaux. Il y a de tout pour ce qui est de la longueur d'un bateau. Les données constructeur ou architecte sont plus fiables...

06 nov. 201406 nov. 2014
0

Bonsoir,
J'ai une petite question, imaginons que j'ai un bateau de 10m donc indiqué à 10 dans l'acte de francisation, je paierais donc "logiquement" pour 10-11m ou 10-10.5m.
Si je le réduit d'un centimètre je passe ne catégorie inférieur mais comment le prouver? Faut il faire mettre à jour l'acte de francisation ou s'amuser à demander la mesure dans chaque port?

06 nov. 2014
0

Habituellement, la tarification pratiquée par les ports de plaisance est établie sur la longueur HT et sur la largeur au maître bau.
La longueur de signalement, mentionnée sur l'acte de francisation, n'est pas prise en compte.

06 nov. 2014
0

Salut,

Merci de ta réponse rapide, je suis bien d'accord avec toi mais, mesure mis à part, comment cette longueur est connue? (Fiche technique? Doc?)
Et si le bateau a été réduit par rapport au modèle d'origine comment le pouver (facilement...).

07 nov. 2014
0

Sur Docs Beneteau O323 (aucune valeur légale) : 10.00 ou 10.01 HT selon version de l'O323...
A la Rochelle: on mesure , puis on prend la longueur mesurée -1 % pour éviter une contestation: sur mon O323, je paye en catégorie 9.5-10m, auparavant à st denis d'oléron, j'avais contesté les 10m, et eu gain de cause!
je connais un propriétaire aux minimes qui a fait raboter le davier de son O40 pour gagner 200€/an: c'est rentable (à faire faire par un professionnel!)

07 nov. 2014
0

A Royan mesuré 3 fois finalement 9,99m à La Rochelle 8j après installation mesure 10,03m j'ai demandé une contre mesure en ma présence "pas prévu et pas possible..." par contre qu'il y ait pas de parking ni sanitaires comme pour les autres pontons c'est le même prix, c'est pas un souci pour eux. Maintenant j'attends le levage car à Royan tous les ans environ 4,9T cette année La Rochelle 5,2T ça change à 5T par hazard.... la prochaine fois je vais voir si je peux avoir une fiche de pesée (ça devrait encore se passer "pas calme") :tesur:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021