Longueur maximale de voilier manœuvrable seul

Quelle est la longueur maximale qu'un voilier pourrait avoir en demeurant manœuvrable par une personne seule habituée à la navigation ?

Est-ce que le fait de naviguer seul sur un gros voilier pourrait entraîner des restriction, ex. manœuvres impossibles à faire sans aide ?

L'équipage
26 juil. 2015
26 juil. 2015
-1

En 1976 Alain Colas luttait en solitaire contre Tabarly avec Club Med (racheté plus tard par B. Tapie) 72m 4 mats de 30m, 1000m2 de voilure. Il a perdu pour s'être arrété en route pour réparer. La vitesse d'un monocoque à déplacement est directement liée à sa longueur à la flottaison (sur le papier il devait gagner).

26 juil. 2015
0

Oh ! C'est certain qu'il est plus expérimenté que moi. :)

Merci de votre réponse.

26 juil. 2015
0

14 m seul pour les manoeuvres de port faut deja du métier.
sous voile c est avant tout une question d equipement.

26 juil. 2015
0

14 m correspond pas mal à mes attentes. Y a-t-il des manœuvres, ex. échouage ou manœuvres de port qui serait difficiles à réaliser seul ?

26 juil. 2015
8

ceux qui sont allés loin en arrivent souvent à la conclusion que, seul, 35 pieds est un bon compromis global, financier, pratique, etc,
mais bon, les pros naviguent sur des 60' ds le grand sud avec des centaines de m2 de voile ..
à chacun ses choix !
fais le tien en fonction de ton age, tes capacités, ton expérience,

27 juil. 2015
0

Merci pour votre réponse. :)

27 juil. 2015
0

Sun Odyssey + de 14m pour moi le plus gros problème est l'arrivé a quai avec la manœuvre et le passage des amarres a terre sur l'avant.
En mer GV & génois enrouleur + winchs électriques pour les écoutes.
Mouillage avec commande a distance

27 juil. 201527 juil. 2015
0

Vu de ma toute petite expérience, plus que le pb de longueur, c'est l'organisation de l'aménagement qui limite le solo. La longueur fait que les emplacement à quai sont inversement proportionnelle à la longueur, plus le bateau est grand, plus il doit se mettre dans un mouchoir de poche :-D
Perso, mon actuel bateau 9.20m est beaucoup plus facile à utiliser que mon précédent (7.20m)

27 juil. 2015
0

J'ai navigué en solo sur un 10.5m et sur un 15m.

Pas vu de différence. Les principes sont les mêmes : connaissance des réactions du bateau et anticipation.

Evidemment tu rattrapes plus facilement une manoeuvre ratée par la force du poignet quand le bateau fait une tonne. Quand il en fait 20 ca le fait pas ou moins...

27 juil. 2015
2

Ca dépend des gens, ça dépend du bateau, ça dépend de l'environnement. Trop de paramètres pour donner une bonne réponse.

27 juil. 2015
2

Le Solo Ocean Racing Club conseille une longueur maxi de 32 pieds, surtout vis-à-vis des efforts physiques à fournir..
Les nouveaux 36 (Sunfast, JPK, etc...) sont assez maniable. Ca dépend du plan de pont.

La grosse galère d'un gros bateau c'est les manoeuvre au port parce que tu ne peux plus sauter depuis la barre, amarres à la main et retenir le bateau.

Je ne fais encore sur un 35' mais c'est un peu limite et dés que la vent est de la partie c'est super scabreux.

27 juil. 2015
5

Pourquoi si grand pour être seul à bord ? ? :reflechi:

27 juil. 2015
0

Bonne question. Parce que les autres ne sont pas des navigateurs. Certains sont des enfants. L'un d'eux peut peut-être aider un peu, mais les autres sont plus une nuisance qu'autre chose (trop jeunes) ;)

27 juil. 2015
2

Bonjour
Tout dépend de l'équipement du bateau
Avec des enrouleurs,des winch self tailing,un propulseur d'étrave ,un Guindeau electrique ,une bonne électronique,un bon pilote ....
C'est plus simple tout de même

27 juil. 2015
0

Pareil, je pense que 14m pour naviguer seul, c'est trop... Même si c'est largement faisable...
Je ne connais pas le programme, mais dans une navigation il y a souvent des problèmes, le guindeau électrique sera bien récalcitrant un jour (au plus mauvais moment bien sûr), etc.
Entre 10 et 12m il y a déjà de quoi vivre confortablement, et perso si mon génois se déchire (imaginons), et que je doive être seul à ce moment là, je préfère ramasser 40m2 (c'est déjà beaucoup) que 70...

27 juil. 2015
8

Bonjour,

14m et 12 tonnes pour moi en solo. En terme de navigation, pas de problème particulier même si les efforts à fournir peuvent être importants. Pas d'équipement particulier à part Génois sur enrouleur et un pilote hydraulique, c'est quasi indispensable.
Pour les manœuvres de port, sauf cas particulier avec fort vent de travers, ça le fait....mais je n'ai pas testé l'arrivée tout seul dans un port inconnu avec un ponton difficile d'accès et plein de bateaux autour...

Pour la navigation, je trouve ça plus simple que mon ancien first 22. Il y a de la place, ça gite moins, tu peux te caler à la table à carte, te faire un bon repas chaud etc..

La prise de ris doit être bien préparée car les efforts sont très importants. Il faut anticiper.

Par contre, je trouve que 14m c'est trop grand pour tous les "à côté".
Démonter ton génois, le plier et l'apporter à la voilerie seul...c'est vraiment galère!
Déposer la GV, la plier et la transporter est impossible, c'est trop lourd.
Tout est lourd dans ces tailles: les écoutes, les voiles, les amarres, les pare-battages etc...

Quand je croise des 10m, je me dis que ça doit être des bicyclettes à côté!

Sans blague, la bonne longueur en solo "loisir" est selon moi 32/35 pieds. C'est logeable, performant, bien équipé, un bon franc-bord, sécurisant mais ça reste "humain".

27 juil. 2015
0

moi je dis avec un seul mat ca peut aller facilement a 16 metres
et avec une goellette 22m sans probleme si bien equipe
le seul elements pour etre alaise est un propulseur d etrave et un bateau adapte
regarde les amels qui sont concu pour les super maramu navigeable seul est completement possible !!!
apres a chacun ses choix si c est necessaire mais la question etait bien celle la !!!

27 juil. 2015
3

bonjour,
perso je n'ai jamais trouvé qu'un gros voilier moderne était plus difficile
à manoeuvrer en mer qu'un petit ,bien au contraire ,si on l'accastillage qu'il faut
un ovni455 avec ris automatiques ,un ribadeau dumas 44
un damien ,
j'ai eu un hood 38 aucun problème
maintenant que je suis vieux et chenu je suis descendu a 9.2 avec une seule voile et un seul winch
et pour moi c'est pareil .
l'inconvéniant avec les p'tit voiliers est que si on lâche la barre ils ont envie de retourner d'ou ils viennent
alain

27 juil. 2015
0

"l'inconvéniant avec les p'tit voiliers est que si on lâche la barre ils ont envie de retourner d'ou ils viennent. alain"

lollll

27 juil. 2015
1

Hors les manoeuvres de port parfois délicates par vent soutenu, où il faut savoir changer d'avis et de place...Un gros bateau dont l'ergonomie est bien pensée ne pose pas de vrai souci.

Sauf, que les efforts physiques sont vite énormes, et lorsque les galères commencent on peut rapidement atteindre ses limites.

27 juil. 201527 juil. 2015
1

Oui les galères sont plus complexes a gérer avec la taille, mais en revanche le quotidien et la navigation sont plus confort avec la taille également.

Comme toujours avec un bateau il faut parler de programme.

Solo ça peut aussi être étendu a nav. avec jeunes enfants et madame pas le pied marin .... vite fait de se retrouver en "solopir".
déf : solopir : devoir s'occuper du bateau, de soi même , et des autres en bas en train de gerbe..

Si c'est pour faire des sorties à la journée gros bateaux - gros problèmes.

Dans l'usage commun des bateaux - j'ai 2, 3 semaines de vacances je veux faire une ballade aller / retour mon port d'attache.
Si tu veux bêtement monter en Irlande, si la météo t'annonce F5 de NW, tu te poseras pas la meme question sur un 30 que sur un 45 pieds. Le moment ou le près devient plus drôle, et ou ça n'avance pas arrive beaucoup plus tôt sur un "petit" bateau que sur un plus gros (a équipement équivalent).

Pour la question de la limite de taille en solo la vrai question va être l'ergonomie du bateau
Les bateaux a moteur sont un bon exemple.
Un gars en solo :
1° sur une petite vedette américaine de modestement 7 m a fort fardage, copickt profond et passavant tout petit - lors de la prise de catway va arriver plus ou moins en vrac (fardage) - va mettre un temps fou pour pouvoir mettre pied a terre (sortir du copickt hyper haut, marcher sur un passavant de 10 cm de large, descendre de hyper haut sur un un ponton) et amarrer / redresser tout ça ça va être le drame en solo.
2° sur un coque ouverte de même taille, voir plus grande, moins de fardage arrivé plus sereine, débarquement hyper rapide (hauteur, accès ), il pourrait même déhaler à la main - il n'y aura pas de soucis.
Sur un voilier c'est idem.
A l'escale aux scilly choper la bouée de corps mort en solo sur le 30 pieds, pas dur -
sur le 45 pieds l'étrave est déjà plus loin et plus haute.
Plus loin et plus haute ça t'augmente l'angle mort - tu perds la bouée de vue plus tôt, d'ou un positionnement plus aproximatif.
Ensuite plus loin pour y aller, et beaucoup plus haut il va commencer a falloir se baisser beaucoup pour attraper cette fichue bouée - ou s'équiper (gaffe automatique).
Ca sera plus long, et plus long ajouter a un placement plus approximatif ça augmente énormément les risques de "merdage".
Cela m'amène a considèrer que passé 14 m le franc bord / longueur / poids peuvent amener trop régulièrement à la perte d'autonomie.
Cependant l'ergonomie reste la pièce maitresse un 30 pieds cabine arrière copickt centrale avec 1,4 m de franc bord et des passavants de 25 cm (j'espère que ça n'existe pas) amènerait au même difficultés de manoeuvre en solo.
PS : ne pas se voiler la face il suffit de regarder les arrivées au ponton un jour avec simplement 20 knts de travers pour comprendre que la difficulté est la mise a quai.
Alors le jour ou il y en plus 20 mais 30 ou 40 ... en solo bon courage pour être certains de faire la manoeuvre proprement et sans casse.
Il y aura toujours un moment ou en solo ça ne le fait plus sereinement.
Plus le bateau est gros (ou mal fichu) plus ce moment arrivera tôt.

27 juil. 2015
0

Merci de votre réponse très détaillée. Vous avez raison, je n'avais pas pensé qu'il pouvait être plus facile de manœuvrer un gros voilier quand ça va bien et qu'on est déjà en mer du moins. Pour le reste... "Il y aura toujours un moment ou en solo ça ne le fait plus sereinement." ;)

Mais il est possible qu'on soit deux finalement. Le second est un novice, mais il pourra aider.

27 juil. 2015
0

Je suis plus fatigué en rentrant de nav sur mon 8m que mes voisins de ponton sur leur 13, 14, 15m... J'ai le sentiment que les voiliers récents sont tellement plus simple, moteur silencieux, prop d'étrave, winch elec.. Un autre monde. Sans mentionner le confort intérieur.. Et comme dit Fritz the cat, quand je lâche la barre, il a envie de retourner d'où il vient! Dans le mer hachée de Méditerranée, les grosses unités passent bien mieux aussi, quand moi je fais le bouchon. Big is better !

27 juil. 201527 juil. 2015
4

La bonne longueur, c'est quand les pieds touchent le fond du cockpit... :-D

27 juil. 2015
4

Sur la question spécifique de l'amarrage seul, je ne comprends pas les difficultés liées à la longueur du bateau, alors qu'une amarre d'ambelle résoud tous les problèmes. On a tout le temps ensuite de disposer les autres amarres et les gardes, et de les régler au mieux. De même pour les éventuels passages d'écluse : une seule amarre d'ambelle, si possible en double

27 juil. 2015
0

Moi je préfère une traversière au maître-bau.

27 juil. 201527 juil. 2015
0

Quand le vent écarte le bateau du ponton ou du quai on n'a pas toujours le temps de fixer une amarre avant que le bateau s'échappe et c'est plus facile de le retenir si son poids est raisonnable. L'idéal serait sans doute de s'exercer au lasso...s'il n'y a pas de victimes possibles sur le quai !

27 juil. 2015
1

D'accord, je mentionnerai l'importance de la "cravatte".

0

Pas nécessairement utile pour les amarrages sur pendille... Mais sur catway ou à quai, oui, primordial d'avoir un taquet d'embelle

27 juil. 2015
0

il n'y a pas de taille maxi pour la maneouvre , surtout avec tous les gadjets d'aujourd'hui, la limite n'est que financiere et bien sur le gout de chacun

27 juil. 2015
0

@daniel
Le problème n'est pas l'amarrage mais plutôt la manœuvre en elle-même avec la difficulté d'arriver pile-poil bon, dans l'axe avec la bonne vitesse compte-tenu de l'inertie liée au poids, du fardage important et des couples d'hélice importants

27 juil. 201527 juil. 2015
5

@daniellouis
je suis étonné qu'il vous ait échappé que la facilité d'amarrage est fortement dépendante du temps qu'il faut pour rejoindre le poste de barre du lieu d'amarrage.
Vous conviendrez :
-qu'une hauteur de franc bord de 80 cm ou 140 cm change la donne
- qu'il est plus rapide de parcourir 2 m que 6m

Cette différence peut être suffisante pour être déjà trop loin du ponton pour descendre (vent traversier écartant du ponton par exemple).

Une fois en vrac déhaler 3 T ou 10 T n'est pas la même chanson.
Lutter contre le fardage de 20 m2 ou 40 m2 n'est pas la même non plus.
Il arrivera toujours un moment ou en solo ça ne le fait plus (pour la mise a quai / ponton) quelque soit le bateau.
Ma vision est que cela doit rester marginal - plus le bateau est gros et mal fichu plus ça arrivera fréquemment.

27 juil. 2015
0

1/ J'ai manié de grands voiliers et je sais de quoi je parle
2/ Avec une amarre d'embelle au bout d'une gaffe (automatique ou pas) , la hauteur de franc bord n'a que peu d'importance.
3/ il faut être un peu masochiste pour aborder avec un vent traversier contraire ! surtout quand on est seul. Choisir une place où le vent porte au quai.
4/ aucun homme ne peut lutter seul pour déhaler un voilier de 10 T. et au-delà : il faut bien entendu s'aider des winchs à bord.
.
remarque 1 : J'ai souvent vu des aides bénévoles sur le quai qui voulaient bravement tirer le bateau à la main ; il n'avaient pas analysé que ce n'était pas un 420 et tous leurs efforts étaient vains avant de songer à tourner l'amarre sur une bitte.
.
remarque 2 : posez autour de vous la question : qu'est-ce qu'une amarre d'ambelle ? 90 % des plaisanciers lambda seront incapables de vous répondre ; ils ne connaissent même pas le procédé.

01 juil. 2021
0

embelle il me semble

27 juil. 201527 juil. 2015
9

votre remarque 2 : me fait penser a une histoire de confiture ;-)

quand au côté masochiste de l'amarrage par vent traversier : j'ai à mainte reprise clamé auprès de mon port d'attache le besoin d'asservir le catway de ma place E46 a une girouette afin qu'il soit toujours dans l'axe du vent - ils ne veulent pour le moment accéder a ma requête ;-) dans l'attente il m'arrive contraint forcé de m'amarrer par vent traversier.
Et j'aime ça OOHHH si vous saviez Comme J'AIMMMME çAAA

27 juil. 2015
0

Je ne suis pas masochiste mais je n'arrive pas à choisir ma place partout, il n'y a en général qu'un ponton d'accueil dans les ports !

27 juil. 2015
0

L'amarre d'ambelle ne marche pas sur les quais où il n'y a pas de bite d'amarrage. Dans mon port les amarres sont fixés sur des rails fixés au quai. On les laisse sur le quai et on doit les reprendre quand on revient au port, en reculant proche du quai (amarrage cul au quai sur pendilles). Et ensuite il faut prendre les pendilles. Pas facile seul ou même à deux quand ça souffle, suivant l'angle du vent.

Ceci dit, si on passe plusieur jours en cabotage, se donner un peu de peine ou demander de l'aide à la capitainerie de temps en temps n'est pas si gênant. Sortir et rentrer un bateau de 14-15m pour faire un tour de quelques heures, non merci.

27 juil. 2015
2

Cher camarade alors je dois être maso pour arriver à Dunkerque en solo de nuit et pas de bol vent contraire pour arriver au ponton visiteurs et enfin assez de place pour mon paquebot. Pour l'amarre d'embelle je m'y suis repris à quatre ou cinq fois. A chaque fois une rafale me repoussait et même avec la gaffe télescopique je n'y arrivais pas, jusqu'au moment où j'ai compris qu'il fallait que j'attende que la rafale soit passée pour me présenter au ponton. C'est fou la vitesse à laquelle le bateau s'écarte et entame son demi tour. J'ai même eu du mal avec la pointe avant malgré le moteur embrayé en marche avant. Ça fait drôle quand tu es descendu sur le ponton et que tu vois que ton bateau veut se carapater à chaque rafale alors que toi tu te bagarres avec les aussières.
Tout ça à cause des douaniers qui ont décider de me contrôler au cap Gris-Nez et m'ont fait perdre un temps précieux. J'avais prévu une arrivée de jour mais je dois être maudit 3 contrôles en un an. Ils doivent se dire il est retraité il a le temps celui-là. :langue2:

27 juil. 2015
0

lilitons nous donc a 23m

27 juil. 2015
1

Je vais appuyer ce que certains ont déjà dit ici.
J'estime que la longueur maxi en solo doit être celle où vous pouvez encore agir sans trop de difficulté quand les emmerdes arrivent.
J'estime donc cette longueur autour de 10m pour avoir vécu toute sortes d'avaries sur un voilier de cette taille.
Plus grand, ce serait devenu hyper difficile pour certains cas.

27 juil. 2015
8

une amarre d'embelle ça reste une amarre au droit du maître bau maxi.

Une fois passé le détail de l'utilisation de l'expression qui permet à tout un chacun de se "pignoler" en le disant, on se rend compte que tout n'esp pas si facile.
Le maître bau maxi ne correspond pas forcément à la position du taquet sur le catway. Le catway n'est pas forcément assez long pour y descendre sans enjamber les filières. Idem, les catways sont relativement bas et il peut être difficile d'y jeter une amarre pile poile dans le taquet.

c'est assez drôle d'ailleurs car il y a une video sur Google de l'amarre d'embelle. une belle place sur un quai haut, pas un poil de vent etc...et le skipper est limite en galère quand le cul commence à chasser...Bref, plus facile à dire qu'à faire.

27 juil. 2015
2

J'ai aussi l'impression de rencontrer davantage de catways sans aucun taquet d'amarrage, juste une grande boucle "parechoc" à l'extrémité et deux anneaux fermés sur le ponton.
Alors les pratiquants de l'amarre d'embelle, des lancers de lasso, du choix d'un meilleur emplacement, on ne doit pas fréquenter les mêmes ports.
C'est peut-être parce que je suis toujours en solo et que ma place d'attache est un corps mort que je m'en rends plus compte.

27 juil. 2015
1

La bonne grandeur c'est quand tu ne te poses pas la question, est ce trop grand?

27 juil. 2015
0

ce que propose daniellouis peut difficilement fonctionner en med, sauf ponton d'attente ou fuel dock le soir tard

27 juil. 2015
5

Hello,

Je ne sais où est la limite, mais je trouvais mon 29 pieds plus facile en mer que mon 21 pieds. Idem maintenant avec mon 36 pieds bien plus facile quand le vent monte que ça soit en solo ou en équipage d'ailleurs.

Par contre, pour les manœuvres de port c'est pas pareil, j'ai plus de mal avec le 36 pieds, mais je pense que ça va venir, c'est une question d'habitude et d'organisation.

Un bateau étant fais pour naviguer, les avantages en mer l'emportent largement sur les inconvénients au port et encore, une fois amaré, le 36 pieds reprend l'avantage pour des raisons évidentes. Il reperd cet avantage quand on passe à la capitainerie pour régler la facture
:-D

Voilà pour ma petite expérience.

27 juil. 201527 juil. 2015
0

@le bricoleur du dimanche, et en confirmation de tiki...
"J'estime que la longueur maxi en solo doit être celle où vous pouvez encore agir sans trop de difficulté quand les emmerdes arrivent"
cela ne donne pas une taille..si je donne mon experience ce sera 14.6 m mais c'est parce que j'ai jamais manoeuvé plus gros ( trop cher comme je l'ai deja dit)
et en plus il ne doit pas y avoir d'emmerdes et en plus je trouve que manoeuvrer en equipage est plus compliqué que seul...chacun voit midi a sa porte

27 juil. 2015
0

avec un optimist tu n'as qu'un seul problème en solo, c'est de monter a quai ;-)

27 juil. 2015
0

Pourquoi naviguer avec des gems qui sont des nuisances ? Amener que les sympa en longue sorties et les chieurs en petites virees de qq heures. Tout le monde sera content. Prevoir une chamber D hotel et un 10m. La chambre peut etre tres Grande.

27 juil. 2015
2

Comme dit plus haut par le bricoleur du dimanche : "J'estime que la longueur maxi en solo doit être celle où vous pouvez encore agir sans trop de difficulté quand les emmerdes arrivent. " Il cite 10m, je pense que ça peut monter à 12... suivant la forme que l'on a.

Par ailleurs, on dirait que tout se limite sur ce sujet à la facilité ou non à s'accoster... C'est sûr que ça n'est pas une annexe et ça nécessite un apprentissage, mais je ne pense pas que s'accoster "plus ou moins facilement" soit le critère pour savoir si on peut naviguer avec un bateau.

27 juil. 2015
1

24m pour que cela reste de la plaisance :)

27 juil. 2015
0

Plus c'est long plus il ya d'équipements et de matériel à entretenir ou de panne possible, a voir si une seule personne peut y faire face.

27 juil. 2015
-1

la il ne faut pas exagerer !!!
moi j arrive a enmener seul mon bateaux moteurs de 28 metres de long et les equipements ne tombent pas en pannes tout le temps

27 juil. 2015
0

si tu as un gros bateau tu as les voiles a poste et meme la trinquette si c est le cas !!!
apres il y a d autre moment a reparer que quand il y a du gros temps
monter au mat c est proscrire
il faut attendre le beau temps !!!

28 juil. 2015
0

a mon avis tu n'est jamais monté au mat seul en mer:: ca s'apprend aussi

28 juil. 2015
0

ne pas se mettre la tete dans le sable , penser les chase a tete reposée avant que ca n'arrive, on n'a toute les periodes terrestres pour ca...sinon on peut se dire qu'il y a le bouton magique , mais celui ci ne regle pas tout..et perdre son confort ou son bateau parce qu'une ferrure a peté ou qu'une drisse est partie en tete de mat c'est nigaud...
mon idée du confort est : de ne pas mettre en difficulté ma compagne ( qui sait pas faire) et de ne pas maintenir monboat a tout moment pour profiter de son confort.
pouvoir manoeuvrer seul ne veut pas dire etre seul a bord

28 juil. 2015
0

Regarde les bateaux de ce type ils ont tous (ou quasiment ) toutes leurs voiles sur enrouleur hydraulique .
Par gros temps la seule voile que j'aurais éventuellement à sortir ,ne risque pas de faire plus d'une douzaine de mètres carrès, cela s'appelle un tourmentin :langue2:

27 juil. 201527 juil. 2015
2

ben essayes de sortir une voile du fond d'un bateau qui fait 14m tout seul par gros temps, après tu nous diras. Tout le monde n'a pas les capacité qu'avait Tabarly. Évidement quand on a un wc bouché sur deux en nav ca pose pas de problème, mais quand ca touche un organe vital d'un bateau.... vaut mieux etre deux. Sans parler qu'il faut prévoir d'etre capable de monter au mat.

28 juil. 2015
1

tu as raison et je preferes vraiment m en passer ???
je ferrais tout pour faire autrement !!!
en plus je ne trouve aucun interet a etre seul sur un bateau
mon petit confort implique une presence feminine avec moi
donc dans tout les cas on est 2 et je gerreais et fonction de ce parametre
je peus naviguer seul sans demander d aide a ma partenaire mais biensur si les conditions sont plus difficile
elle devrat m aider et je ferrais en fonction du probleme du moment et j eviterais completement le fait que ma partenaire ou moi doivent monter dans le mat pendant du mauvais temps !!!!!!!
ca c est sur !!!!!!!

28 juil. 2015
0

Et en plus si elle fait une connerie tu serais obligé de lui mettre une claque :langue2: :oups: :lavache: :jelaferme:

27 juil. 2015
0

:heu:

27 juil. 2015
0

je m'adressais à Hua Hin...
pas à crevet

27 juil. 2015
1

J'ai actuellement un voilier de 10m30 que j'arrive à gérer seul, même si je navigue rarement seul. Mon épouse est là surtout pour les manœuvres de port. Sauf dans les conditions de vent assez fort, je peux également gérer ces manœuvres seul.

Sur ma place de port j'ai mis de gros pare-battages qui me permettre d'arriver en marche arrière et plaquer le bateau cul au quai en attendant d'attraper amarres et pendilles. Bien sûr, on n'a pas cette même chance lorsqu'on est en escale ailleurs...

Il y a deux ans on hésitait sérieusement pour un magnifique 47 pieds de 12-13 tonnes superbement équipé pour la navigation en solo. Le propriétaire en avait l'habitude. Je me disais que je pouvais le faire aussi.

J'ai 60 ans et ce qui m'a fait changer d'avis, c'est quand je regardais en haut du mat et je voyais la taille des voiles. Je me suis dit que tant que tout va bien, pas de problème. Mais un blocage d'un chariot de GV en mer ou autre pépin similaire et je serais vraiment dans la m... D'accord, sur mon bateau actuel aussi, mais le nombre de m2 à gérer c'est autre chose.

27 juil. 2015
0

Juste pour mentionner que nous avons opté pour un cotre aurique de 22 mètres. Pas tellement à cause de toutes les bonnes idées mentionnées ci-dessus, mais parce que nous avons eu une occasion d'achat d'un cotre pas tout neuf mais presque et à bon prix.

Libre à vous de poursuivre cette discussion cependant. J'ai pris en note quelques suggestions d'ajout d'équipements qui pourraient nous rendre la tâche plus facile.

Merci à tous !

29 juil. 201529 juil. 2015
0

Un cotre aurique de 22 m !!! En bois d'arbre et pour 3 fifrelins j'imagine ?

Sans agressivité aucune, laisse tomber : un gars capable de manoeuvrer en solo un canot de cette taille ne pose pas ce genre de question sur un forum.

Si c'est pour vivre à quai à moindre frais et grand confort ça peut le faire.
Si c'est pour naviguer, revois à la baisse ...

27 juil. 2015
0

bonsoir
j ai un évasion 37 greé en ketch mais un peu modernisé
tout est renvoyé au cockpit prise de ris auto drisse GV
trinquette et génois sur enrouleur
suis loin d être un pro et j ai l age de mes arteres (65ans
c est un bateau que j arrive a manier seul c est vrai que dans les port sur catways je demande de l aide pour attraper les amarres
si tu as une aide qui peu simplement lancer les amarres ou prendre une bouée avec la gaffe auto çà devient très cool

27 juil. 2015
0

Un cotre aurique de 22 m!!! Bjr les soucis.
Pour repondre a la question initial cela depends des competences et de don physique.

27 juil. 2015
2

Il y a un gars au club qui possède une goélette classique (je dirais dans les 14m, á vue de nez). Six voiles á hisser, pas de winch, c'est loin d'être un athlète, un gars très modeste dans ses propos, mais il sort régulièrement faire son petit tour, seul, chaque semaine. On le voit, á l'abri du quai commercial, en train de hisser tout son truc, patiemment, et puis il démarre, toujours très calme. Je doute même qu'il y ait un pilote auto sur son bateau. On devrait le subventionner tellement c'est beau.

Á part cet exemple j'aurais une opinion plus réservée sur la longueur maxi. Tout dépend de ce que l'on entend par "manœuvrable seul". Dans les régates solitaires que je courrais chez moi en IRC il fallait un bateau entre 9/10m pour gagner, plus grand c'était plus difficile, ce que j'interprète par: on peut exploiter á presque 100% un bateau de 10m, c.ád. manœuvrer et régler aussi vite et bien qu'un équipage et défendre son rating; au delà le bateau est sous exploité en solitaire. Ce qui ne veut pas dire que l'on ne puisse pas naviguer seul, il faudra simplement savoir qu'il y aura des concessions á faire, sur la vitesse, les manœuvres possibles, l'équipement nécéssaire, etc...

28 juil. 2015
5

Je vie sur un 34 pieds et navigue en moye.ne 200 jours par an, le plus souvent en solitaire, un d 34 perf, prevu et optimisé pour celà
Quel pied de ne pas etre tributaire d u equipage....

En 2012, j ai fait une manche de la rolex cup sur u swan 601
Genre 18 metres tt carbonne
Il faut etre 4 mini pour sortir une gv
8 mini pour envoyer un spi
Rien, absolument rien ne peut se faire sans un winch
Meme un choqué de barber

Alors je veux bien tout ce que vous voulez
Et je ne peux que constater etre souvent le seul voilier sur l eau
Hors ecole de voile ds les rades de marseille
Ou sont amarrés 10 000 bateaux sur 5 ports
La majorité des voiliers faisant 12 m et plus....

Bonne ete et bonne nav à tous

29 juil. 2015
0

@ sortilège: et pourtant je ne t'ai jamais vu

29 juil. 2015
0

Bonjour

Allons, un d 34 avec un bag bleu ecrit dufour 34 dessus
Depuis l an dernier, un gennack rose tres souvent en l air
Je suis basé au frioul
Reste que je pars 2 mois chaque été et suis hors de mon port d attache une centaine de jour par an
Et je te rencontrerai volontier si tu le souhaites
Je rentre mi aout pour repartir en moto
Serai là en septembre avant de repartir pour les voiles de st trop fin septembre
Mon portable au cas ou 06 z8 637 684
Amicalement
Jean pierre

28 juil. 2015
0

Un point que je n'ai pas spécifié dans mon intervention :
le programme.
Les dix mètres je les trouve justifiable pour un programme hauturier en solo, là où même un voilier bien préparé peut éventuellement rencontrer des problèmes.
De la sortie à la journée sur un 20 mètres, ce n'est pas du tout le même enjeu.

28 juil. 201528 juil. 2015
0

www.voilesetvoiliers.com[...]-monde/

1152 jours en mer la majeure partie en solo avec une goélette aurique de 70' à 58ans

en.wikipedia.org[...]d_Stowe

28 juil. 2015
0

Par contre franchement un cotre aurique de 22m, même nous qui sommes fans de "gros bateaux lourds" nous ne ferions pas :lavache:

28 juil. 2015
1

Et bien sur, tout avis ne doit pas faire office d'unique vérité.
Un grand bravo pour ce navigateur hors pair.
N'empêche, pour rien au monde je ne voudrais faire un tour du monde sur une telle unité.

28 juil. 2015
0

un mono 22m avec trois mats rotatifs type montaubin
et rien a faire
deux moteurs et propulseur avant arriere
un bateau en composite
avec derive legere
et voila le tour est joue
grand bateau facile !!!
ok longcour on peut faire la coque en alu epai avec un pont et strusture composite
si tu preferes pour mieux dormir

28 juil. 2015
0

compte maxi 12 kg au m2
ca fait rien que 50 % de gain

28 juil. 2015
0

Pour les mats ...je crois que nous avons définitivement viré notre cuti pour les bateaux à moteurs au "pire" un petit mat comme sur Hoa. (je "couve" depuis un moment un petit mat de 15 m qui serait parfait...)
Sinon quel gain de poids par rapport à nos 23,3 kgs m2 (structure comprise, barrots et lisses) ?

28 juil. 201516 juin 2020
0

Je te conseille la lecture de "Autour du monde" par Le Serrec
navigation à bord d'un ex thonier de 21 X 6,5 ,commencé la croisière en yawl puis finalement gréér en cotre .
Pas de tout repos et pourtant avec de l'équipage.
Donc la question juste en rapport avec la longueur est un peu déconnecté de la réalité .
Deux photos pour illustrer mon propos celle du haut est la plus "longue" env. 28m
celle du bas env. 24m
je sais celle que je "préférerais" manœuvrer en solo (bien que moi solo ça ne me branche pas trop ...)

Le premier c'est ce que j'appelle : un gréement de fainéant :-p et encore moi la trinquette serait autovireuse sur son rail et la gv entièrement lattée avec un bon rail... (au pire !! Pour ne pas avoir aussi la gv sur enrouleur :mdr:)

28 juil. 2015
3

ce qu'il y a de bien dans ce forum ,c'est la mixité entre des tourdumondistes ,les navigateurs et des plaisanciers du week end ceux qui entretiennent eux même et qui qui sortent le carnet de chêque ,on sent tout de suite la différence dans ce post .
ce qui parait insurmontable pour certains est évident pour d'autres .
finalement il est très intéressant.
alain

28 juil. 2015
1

y'avait chez moi hier un assez gros voilier anglais, 40-42', 2 voiles de jonque, tranquilles les 2 papy-mamie, en solo, ça doit le faire ...

28 juil. 201516 juin 2020
0

D'un autre coté je suis particulièrement mal placé pour te "sermonner" vu que nous avions fait des offres d'achats pour ces deux là,
La deuxième nous devrions être entrain de suer sang et eau entre sablage, peinture ,dépose moteur etc si une offre d'une "génération spontanée" n'était apparue à l'ultime moment ...
Mais aucun des deux en solitaire ou en couple au minimum 4/5 personnes c'est à dire 3équipières ....mais des ex de l'equipe d'Allemagne de l'est de lancer du poids
:tesur: :jelaferme:

28 juil. 2015
0

je suis d accord avec toi pour tout
sauf pour les equipieres ou
d accord pour des filles de l est mais pas de lancer de poids
1,8 et 60 kg 25 ans
ok mais pas plus !!!

28 juil. 2015
0

1,80m et 60 kgs :je les vois mal tirer sur une bout !?

Un cotre aurique cela veut dire "tout au palan" alors tant pis pas le choix ce sera....un bateau à moteur et des "filles longues , longues" (Ferrat)
:lavache: :jelaferme: :acheval:
Mais si ma femme l'apprends je sais que c'est vous qui l'aurez répété :-p

28 juil. 2015
0

Pour donner un avis un peu différent :

Si c'est un monocoque
1) pour moi avec un programme "extensible" : de 10m à 11 m maximum parce que Simple Is Beautiful comme expliqué précédemment

2) quand je loue (Croatie, Mediterranée, Antilles en été), 11 à 13 m.
Je suis en famille mais seul aux manœuvres. Pour info, le 13 m m'a rien apporté de positif dans mon cas en tout cas !

Pour mémoire, Antoine après avoir eu un 14 m est revenu à 10 m puis est parti définitivement (?) sur un cata

28 juil. 2015
0

réflexion intéressante de beth and Evans ....

www.bethandevans.com[...]oat.pdf

28 juil. 2015
0

On n'a pas parlé de l'alternative "cata" qui permet de bénéficier de pas mal d'habitabilité.

Mais existe-t-il des catas aux alentours des 9/10 mètres intéressants? je dis bien cata à voile, pas caravane flottante..

28 juil. 2015
1

Maintenant que j'ai pu tester mon FELIX II de plus de 13m ht et 8T, ketch de 1959, je confirme que seul les manoeuvreS de port, sas etc... sont un peu juste seul, mais cela correspond a moins de 1% d'une sortie de we ...le reste c'est que du plaisir.... même seul a bord a savoir naviguer ou avec un débutant , il saura vite passer une amarre dans un sas, ou sur un quai...., lorsque j'avais FELIX plan sergent de 10,5m On m'avait dit également que c'était la longueur maxi seul...... finalement chacun a ses limites et son expérience de son bateau....( je ne parle pas de conditions limites de houle, de courant ou de vent dans un port...., là un bateau long et lourd (et sans trop de fardage) sera plus maniable qu'un petit avec un gros dog house ou une timonerie et un petit moteur....il est difficile de mettre des limites , tout dépend également de l'équipement de bord ' winch électrique, pilote, propulseurs etc...) mais un bon marin se débrouillera toujours mieux , même sans "assistance" moderne.LECELTE

28 juil. 2015
1

En tous cas faut pas étre en panne de batterie,
car c'est quand même balot de balancer plus 5000 euros dans une paires de winchs et utiliser la manivelle.
la bonne taille, c'est quand on arrive a bouger le boat, sans les gogogadget au bateau.
Vivement qu'on trouve le même systeme pour les bateaux que sur les voitures qui se garent toutes seules, t'arrive au ponton pouet-pouet ça recule sa avance et voilaaaaaa

28 juil. 2015
1

Tu as raison arrêtons les "gogosgadgets" : revenons au palan :langue2:

28 juil. 201528 juil. 2015
0

@matsyl: te moques pas des conneries , y'a bien une pub qui gare la bagnole toute seule pour les nuls , il y aura forcement un gadjet a la con pour garer le bateau tout seul et plein de gens tres enthousiastes pour t'expliquer que c'est tres tendance , IIIndispensable , moderne, branché, et que t'es qu'un vieux " avant c'etait mieux" si tu gares le tien a la main comme un vieux...c'est deja ce qui se passe dans bien d'autre domaines :doc: :scie: :-(
le top c'est de faire de la voile virtuelle depuis son salon, avec realité augmentée et tout le toutim des bonheurs par procuration...tu auras l'option avec ou sans mal de mer, tout ca , et la pareil ceux qui vont sur l'eau seront les " avant c'etait mieux" ...des vieux grincheux qui ne vivent pas avec leur temps.
et a la fin tous connectés comme des larves , de grosses masses de protoplasme branchées au reseau obligatoire, on ne sera plus que quelques uns " avant c'etait mieux" mais pour le coup c'est maintenant que ce sera mieux...le monde pour moi tout seul et mes femmes debranchées :famille: :aurevoirdame: :cheri: :star2:

28 juil. 2015
0

Moi, ce qui provoque mon admiration, ce sont ceux qui font ça à la godille. Pas très gadget tendance, hein ?

28 juil. 2015
0

et aux voiles carre !!!

28 juil. 201528 juil. 2015
0

ben l'année prochaine je mets une godille, elle fera bien 6 m pour servir a quekchose mais ce sera tres class

28 juil. 2015
0

Ben...

En dehors de la pub, il y a un client qui m'a fait la démo de sa bagnole (teutonne petit modèle) qui se gare toute seule, pour rigoler.
J'y croyais pas. Ben je suis juste tombé sur le cul, ça marche totalement et parfaitement !
Mais sur un beau trottoir neuf, bien balisé par un empierrement avant, latéral et arrière.

Lorsque les mémères et pépères pas trop doués (ce n'est pas le cas de mon client) vont tenter l'opération en rase campagne, sur un bord herbeux ou le long d'un quai ou d'un trottoir aproximatif, les rigolards de service vont pouvoir se lâcher à mon avis !
:-)

Donc ce genre de "machin" ave calculateurs électroniques devrait pouvoir se décliner sur des bateaux, avec propulseurs avant etc...
Et fonctionner !!!

Mais lorsque les courants ou vents dans le fardage se prononceront contraires ???
:-)

28 juil. 2015
0

ben, avec les trucs genre 360pod, ou je sais plus le nom exact, de chez jeanneau ou je sais plus quel constructeur… couplé à un gps, le pas technologique n'est pas si grand pour qu'on arrive à ça…
bon, pour que ce soit top, faudra ajouter le propulseur de poupe au propulseur d'étrave pour que le machin positionne parfaitement le rafiot, mais technologiquement, on est pas loin de pouvoir y arriver amha

29 juil. 2015
5

"arriver sous voile à mon ponton...
Les anciens le faisaient avec des bateaux de 40m"

arriver sous voile au ponton avec un bateau de 40m ???
les anciens remorquaient surtout les bateaux de 40m à la barque jusqu'au quai !

29 juil. 2015
0

a ca c est intelligent !!!
commencer un texte par pour les fair c .....
et l idee de planter le bateau des autres
pourquoi cette agressivite envers des gens qui ne t ont rien fait
en quoi ca te gene que des gens fabrique et fasse pour que ce soit plus simple !!!
je ne comprend plus dutout ce type de jalousie maladive
et surtout gratuite

29 juil. 2015
0

@lecelte : les pontons, à l'époque des voiliers en bois de 40 M, c'était des quais en granit ! Va arrêter un thonier en bois avec un ponton plaisance en plastoc et bois...

29 juil. 2015
0

ca existe deja !!!
j ai fait faire une cotation chez un celebre fabicant de hors bord electrique qui a developpe un systeme avec embase qui tourne a 360 degre en diesel electrique
le bateau peut faire des creneaux automatique
mais asseyez vous bien
pour le systeme complet generateur moteur embase batterie pour un 60 pieds
on etait l annee derniere a presque 350 keuro
oui j ai bien dit 350 keuro
mais le bateau peut se mettre tout seul au ponton
c est en cours ou monte sur un gun boat
en effet c est pas pour toute les bourses mais c est possible !!

29 juil. 2015
1

pour les faire c...... il faudrait pirater tout leur bazar et planter leur bateau sur un ponton..... Moi ce que je rêve c'est de pouvoir arriver sous voile a mon ponton...
Les anciens le faisaient avec des bateaux de 40m et les amarraient couple à couple tellement serrés qu'on pouvait traverser les bassins a pied de bateau a bateau ( voir carte postale Paimpol au début du siecle dernier) je suis pour la techno qui aide a la navigation, vu le trafic actuel a certains endroits (Manche par ex) pas pour les gadgets motorisés qui remplacent le marin .

29 juil. 2015
0

exact!

29 juil. 2015
1

Pour répondre a crevet.... je ne suis pas agressif....Je n'aime pas que l'on fabrique des machines qui supplées à l'intelligence de l'homme, regardes actuellement les pirates qui prennent les commandes des voitures sans pilote "inventée" par Google ! OUI je revendique alors d'être aussi un pirate..... :bravo:
( dans les binettes on devrait mettre un pirate avec un bandeau sur l'oeil....)

29 juil. 2015
0

Plus un gps hyper precis à l'avant et à l'arrière pour décelé le moindre début d'écart , lesquels couplés à des "loch" avant et arrière (pour pouvoir en déduire le courant à l'avant ou à l'arrière (bon il y a plus de 40 ans existait déjà un "gadget" sur les superpétrolier sensés t indiquer ton prochain écart de route avant qu'il soit détectable à l'oeil ...) un capteur vent arrière et avant couplès au reste pour voir si par hazard une risée n'est pas plus sensible à l'avant ou à l'arrière plus , plus ...
Le cout sur nos bateaux risque d'étre prohibitif ...cela dit les supply sont déjà capablent de rester la ou on leur demande ...

28 juil. 2015
2

quelle merde...

29 juil. 2015
0

pourquoi refuser le progres ??
c est de la jalousie ou une facon de vivre avec des oeilleres
il y a 50 ans sur certaine voiture il n y avait pas de demareur
c etait a la manivelle
et pourtant maintenant tout le monde a un demareur
le bateau c est comme tout ca evolue
et pourquoi s en priver si on en a les moyens
tu as le droit aussi de te passer de winch
c est la meme chose
l antievolution !!!

29 juil. 2015
1

non je ne refuse pas les winch électriques, c'est mon banquier qui refuse a 5000€ le morceau, a 65 ans bientôt je voudrai bien.... cela ne retire rien a la navigation, ou je suis plus que réticent, c'est ou on retire l'initiative au marin , c'est pas la même chose.... :scie:

29 juil. 2015
-1

Ça me rappelle un couple debutant avec un gros cata
Ils decouvrent le mode vent de leur pilote
Genial, meme plus besoin de toucher au reglage des voiles
Qqs jours plus tard, ils partent en corse pour leur premiere nav off shore depuis marseille en mode vent bien sur
Il leurs a fallu presque 3 jours pour arriver
Encore une chance que ce soit en corse.......:-)

30 juil. 2015
0

hé ouais, c'est l'emmerdement avec ce vent qui tourne. Mais là, même un développant un système de ventilo embarqué, on va avoir du mal à prendre la main sur ce phénomène ;-)

29 juil. 2015
0

Pour revenir au sujet principal:
il y a un argument qu'on laisse de coté depuis le début.
l'entretien et le budget de fonctionnement
Sur ce point les courbes deviennent exponentielles…
Si la charge doit être assumée en solo, il y a intérêt d'avoir les reins solides, comme on dit, et un compte en banque significatif.

29 juil. 2015
0

ben si, c'est en english, mais ça donne un résumé des avantages et inconvénients du passage d'un 37 à un 48' ... faites vos choix en connaissance de cause !
leur conclusion, c'est que finalement , pour eux leur 37 pieds précédent n'était pas un mauvais compromis, et que rester sous 40 pieds n'est pas idiot ...

www.bethandevans.com[...]oat.pdf

29 juil. 201529 juil. 2015
1

Ma limite: 35 pieds!! (sauf à vouloir faire le TdM...)

Parfait en solo
Ideal à 2
Bien à 4
Invivable à 6

29 juil. 2015
1

35' pour 1
40' pour 2
45' pour 3
50' pour 4
des gout der riche quoi :oups:

29 juil. 2015
0

je suis d'accord avec ta correspondance , long/nb de personnes a bord, surtout pour des nav semi ou hauturier ( d'après la nvelle réglementation) a la journée on peut baisser d'un cran....

29 juil. 2015
0

50' pour 4 ? hum, je sais pas si le first24 à côté de moi est pas à vendre, si je le mets en remorque derrière le mien, c'est bon, ça me fait 51'… bon il a été mis à l'eau la semaine dernière, on verra à son retour…

:acheval: :acheval: :acheval:

29 juil. 201529 juil. 2015
1

en effet, c'est une idée à creuser…
puis des vieux 25/27 pieds, ça se trouve pas trop pourri pour 3 fois rien… en tout cas bien moins qu'un 50' potable… le souci c'est que côté places de port, assurances et entretien, on doit s'approcher du coût d'un 50'… en même temps, si chacun son bateau, plus besoin de maison… vu qu'entre loyer, edf, flotte, assurance, etc… une bicoque, ça doit faire un billet de 1000/1200€/mois, on doit pouvoir s'y retrouver ^^

[edit] le souci, ça serait en nav'… une flotille de 4 voiliers mené par 4 incompétents, ça commencerais à se voir de trop loin :langue2: :acheval: :acheval: :acheval: [/edit]

29 juil. 2015
0

Oui mais pour avoir le même maitre bau il en faudrait deux de plus à couple , en fait chacun son bateau :jelaferme: :acheval:

29 juil. 2015
0

:whaou:

29 juil. 2015
2

Personne ne refuse le progret, vue qu'en principe à la fin on nous l'impose, mais l'abondance de tous les machins d'assistance electrique, electronique,laisse un peu le marin dependant de tous se bordel haut de game, car se qui est fiable aujourd'hui sera en rade demain, donc la grosse galére pour la manoeuvre du bateau.
Si tu est capable, d'utiliser seul un boat de 10m, et que tu te fait chier avec un 16m, tu prend le "petit", pas le grand équipé pour l'assistanat. finalement se qui va regire la voile de demain c'est plus l'argent que l'experience.
Dans V et V, il y'a un reportage sur un cata superlatif, avec toutes les commandes interieur, et un "poste de pilotage" type automobile.
Il est clair que le poireau qui à l'argent pour se payer le joujou, va partir pour un world tour, pendant la traversé cancale/st malo il va vite étre dépassé par les évenements, et telephoner à la snsm, avec son irridium, declencher sa balise perso, ejecter la survie,car son cata sera en panne de direction assistée...... assisté comme les futurs marins plaisanciers
Avec les petits bateaux quand tu lache la barre il retournent d'ou ils viennent, ça prouve que tu navigue, car avec les gros, quand tu lache la barre...il se passe rien, car tu est bloqué au port, et que ta personne pour t'aider bouger ton grand bateau de 22m, et que la pu...... d'ecluse il y'a plein de courant tu peut pas la faire tous seul, même avec les winchs electrique. Alors se sera un journée "plancha" dans le cockpit c'est le cadeau du chantier.

29 juil. 2015
0

:mdr: pas faux ...

29 juil. 2015
2

oui, et non, car si tu as l'argent de te payer un joujou a 1M€ Tu peux avoir un ou deux équipiers , vrais marins qui feront le boulot.....

30 juil. 2015
0

y a pas que l'argent; tout le monde ne rêve pas/ne peut pas passer un mois en mer. pour aller passer le w-e dans les îles avec ma bien-aimée, pourquoi j'irai me faire ièch avec un 15m pour mouiller à Gorey ou à St Aubin?
Je pense que le programme est un facteur important. L'argent étant le facteur limitant.

ps : au fait, tu traverses quoi pour aller de Cancale à ST Malo? :-p

29 juil. 2015
0

Merci pour toutes ces informations!

29 juil. 2015
7

Comme écrivait Antoine dans son livre "Mettre les voiles": Un bon bateau, c'est un bateau qui se manœuvre et s’entretient seul, où l'on vit confortablement à deux, on dort à quatre, on mange à huit et l'on bois à seize.

29 juil. 2015
0

Les seuls bateaux que nous avons eu ou l'on pouvait manger à 8 (sans que le gaucher de service plante son coude dans l'œil du voisin , ou qu'il faille synchroniser les mouvement des fourchettes :) ) faisaient :
18,264m ht
18m ht
19,45 m ht

Mdr :oups: :lavache: :jelaferme: :langue2:

29 juil. 2015
0

Pour les pontons avec catway, en prise contre le ponton grâce à une bonne protection d'étrave, et barre à roue inverse au catway. Le bateau revient tout seul contre le catway même en cas de vent contraire, et on peut aller boire le café avant de s'amarrer. Départ de la place, idem. Simple et efficace, quand on est seul ou que les autres dorment.
:policier:

29 juil. 201516 juin 2020
2

@longcours
Si j'insiste avec mon canot on va dire que je suis désagréable. :-)

29 juil. 2015
0

Longcours, arrêtes avec tes photos...on va croire que tu as un harem a bord ! :non:

29 juil. 2015
0

M'sieur M'sieur c'est pas moi c'est ...Tiki ! :langue2: :langue2:

29 juil. 2015
0

Tellement ta photo m'a interpellé que j'en ai tremblé et mon premier commentaire est parti à la trappe : j'ai pas appuyer sur la bonne touche !
J'écrivais :
J'ai pas pu voir la table de ton carré mais en tout cas elle est bien entourée :heu:
Tu vas faire des envieux , à cause de toi tout le monde va vouloir construire son Wharams :oups: :langue2:

29 juil. 2015
0

Ca s'appelle une vue plongeante !
:pouce:

29 juil. 2015
0

c'est ton harem tiki?????
:bravo:

29 juil. 2015
1

En fait c'est le bateau d'un américain qui fait du day charter.
En plus elles payent!!!!

C'est à cause de lui que je me retrouve dans de beaux draps. :heu:

29 juil. 2015
0

Allez tu dis cela parce que maintenant tu as peur que nous nous invitions à bord :langue2:

29 juil. 201516 juin 2020
29 juil. 2015
0

Arghhh ...Tiki m'a "tuer" !

29 juil. 2015
0

:doc: :-p :-)

29 juil. 2015
0

:lavache:
oh my god!!!!!!!

29 juil. 2015
0

J'ai pas mes lunettes...
c'est écrit mon tiki ou mon kiki ???
:mdr: :acheval:

29 juil. 2015
0

Je confirme, pour avoir plein de filles à bord
Faites du day charter....

Remarque d un de mes vendeurs qui me rendait visite en bretagne alors que je vivais egalement à bord
"C est marrant parce que tu dis à une femme que tu vies sur ton bateau
Elle trouve ça romantique
Tu dis à une femme que tu vies dqns une caravane
Elle trouve ça glauque amors que c est la meme surface habitable"

C etait il y a 20 ans et c est toujour aussi pertinent....

29 juil. 2015
0

pourtant une caravane ca bouge pas et on n'est pas malade

29 juil. 2015
0

oui mais pour l'image........

30 juil. 2015
0

Je propose qu'on vire Tiki du forum. C'est pas humain ce qu'il fait là....
(même si on sait tous que c'est du photo-montage...)
J'alerte de ce pas l'équipage
:-p

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (84)

un soleil gros comme ça

mars 2021