Longueur de chaine

Bonjour, je vais changer mon ancre actuelle qui n'accroche pas suffisament, par une ancre de type KOBRA de 10 à 12 kg. Ma question porte sur la longueur de chaine et la capacité de la baille à mouillage à la recevoir. Mon ancre actuelle porte un longueur de chaine de 7 m avec un bout, le tout d'une longueur de 40 m. Puis je tout remplacer par de la chaine de 10. mon bateau est un First 27. Je ne souhaite pas laisser l'ancre à poste car j'ai peur du ragage de la chaine sur le pont, je n'ai pas de guindeau.
Merci pour vos retours.
Jean Claude

L'équipage
02 juil. 2012
02 juil. 2012
0

une ancre de 12 kg et 40 mètres de chaine de 8 , c'est bon pour un first 27

02 juil. 2012
0

40m de chaine c'est beaucoup de poids sur l'avant d'un F27 !!

02 juil. 2012
0

Entre trop faible et trop lourd, choisit déjà, en référence, les normes Aff Mar (suivant lg et déplacement du boat)

02 juil. 2012
0

lisez le message initial de picpit correctement: son mouillage actuel est fait de 7m de chaine + 33m de bout...

06 juil. 201206 juil. 2012
0

oui, j'ai très souvent constaté que certains répondent " à coté de la plaque " et qu'ils lisent mal un texte ou une question. Tout ça fait que les réponses ou les conseils ne correspondent pas à ce qui est demandé.

02 juil. 2012
0

Comme dit Bil, 40 m, c'est lourd, surtout de la 10 !!!

amha, 25 m de chaine de 8 et 25 m de câblot de 14 suffisent largement, si toutefois tu peux les caser dans la baille.

Sinon, tu fais 20+30.

02 juil. 2012
0

Une ancre qui n'accroche pas avec 7m de chaine, ce n'est pas surprenant. Faire un essai avec 20m de chaine et certainement n'auras-tu pas besoin de changer d'ancre à moins que celle-ci soit faussée.

02 juil. 2012
0

tout a fait d'accord ce n'est pas l'ancre qui ne va pas mais la longueur de chaine ,

passe à 20m et tu verras ça ira mieux

02 juil. 2012
0

Et 7m de chaine quelle que soit l'ancre, amha c'est pas assez pour un 8m et cela suffit pour que son mouillage ne tienne pas.

20 m de chaine de 8 et du cablot pour arriver à 5 fois la hauteur d'eau maximale (à marée haute) devrais aller pour un usage "standart".

02 juil. 2012
0

7m de chaine et 40 m de câblot

02 juil. 201202 juil. 2012
0

Mon bateau est plus petit et moins lourd que le tien mais je compte 2 longueurs HT de chaîne et j'ai 30 m de câblot.
Du 10 mm pour les arrêts pique-nique et baignade avec du monde à bord, et du 14 mm pour des conditions plus rudes :)
La longueur dépendant de la profondeur du mouillage, au pire j'attache les deux câblots.

02 juil. 2012
0

Du 14mm, ..!!!!!!!!!!!!!! avec un poil plus gros tu vas couler

03 juil. 2012
0

S'il est vrai que le 14 est surdimensionné pour la plupart des bateaux de "nos" tailles, je le trouve beaucoup plus agréable pour la prise en main.

02 juil. 2012
0

moi, sur l'Arpège, j'ai 15 mètres de chaine de 8 (inox je fut riche....) et 35 mètres d'aussière tressés plombée de 12; excellent compromis poids à manipuler, tenue et amortissement!

02 juil. 201216 juin 2020
0

Bonjour. Il faut plus de chaîne si l'on veut que celà tienne. Pour mon cas, 27pieds itou mais plus lourd, 30m pour 5à6m d'eau et çà a tenu dans 50 noeuds avec rafales à 60. Seule la partie arrondie entre le soc et l'articulation s'est vrillée! c'était aux Scilly dans la première quinzaine de juin.

02 juil. 2012
0

pour un 8 m, de mémoire, 2 fois la lg en chaine de 8, ancre de 14 kgs, et cablot de 30 ml devrait déjà le tenir un peu mieux.

02 juil. 2012
0

Merci à tous pour vos réactions et conseils. Mon ancre actuelle est plate et faite maison par un ancien proprio. je pense donc la remplacer par une KOBRA et la garder comme second mouillage. la longueur de chaine de 7m est, je suis d'accord avec vous un peu limite. je vais voir pour 20 m de chaine de 8 + 30 m de cablot en espérant pouvoir tout caser dans la baille, ce qui devrait aller car il me semble que la chaine se "range" plus faicilement que le cablot.

02 juil. 2012
0

Bien que mon ancre reste sur le pont, ma baille me permettrai si je le voulais d'y rentrer sans forcer 200m de chaîne de 8 mais, celà ferai quand même lourd! :mdr:

02 juil. 2012
0

Tout dépend aussi où tu mouilles.
Si tu fréquente les eaux de la Mer du Nord, tu mouilleras rarement dans plus de 6-7 m de fond.
A Chausey, 2 m à marée basse = 13-14 m à marée haute
En Med, il n'est pas rare de mouiller par plus de 15 m...

02 juil. 2012
0

L'ancienne réglementation était bien faite en ce qui concerne le mouillage et les longueurs, comme l'indique Matelot@17724. Alain Grée dans son bouquin la conseille également.

Donc 18/20 m de chaîne de 8 (la 10 est trop lourde) et compléter la longueur à 50 m avec du câblot.
Pour l'ancre Kobra opte plutôt pour une de 12 kg, même si Plastimo annonce que la 10 kg est suffisante.

Quant à l'ancre plate faite maison...attention danger. Ne la garde pas comme second mouillage, puisqu'elle ne tient pas, mais remplace la par une de bonne qualité FOB HP ou Britany, par exemple, si tu veux une ancre plate.

02 juil. 2012
0

picpit, bonjour
une ancre de qualité est concue par des pros, testée, ses matériaux validés....!!!!pose cette ancre "maison" dans ton garage si tu ne veux la jeter, mais pense que tu confies ton bateau d'une valeur certaine à un ensemble relativement moins couteux, ayant du fuir un moulliage car un voisin en dérapant m' avait adcroché, en pleine nuit je me suis retrouvé obligé de me réancrer plus au vent à la limite des fonds importants avec quelques bateaux derrière, et du vent, je peux t'assurer que j' étais anxieux de la tenue de mon moulliage et je n'ai pas dormi bien que sachant que je possèdais une bonne ancre,une bonne chaine, mais je n'avais pu lacher que 3 fois la hauteur d'eau de chaine

02 juil. 2012
0

Koala-5 souligne ton erreur, ton ancre fait maison, tu l'as fout a la poubelle. Une ancre, c'est un peu plus compliqué que des bouts de ferraille soudés!!!!

02 juil. 201202 juil. 2012
0

Salut, J'ai un 27 pieds, dans la baille, j'ai actuellement 12m de chaîne de 8 plus 40 de câblot assemblé par épissure à la chaîne et une ancre Brittany de 14 kilos. Et bien je pense que ce n'est pas encore assez de chaîne et que par sécurité il m'en faudrait 20m, les 12 existants partiraient à l'arrière avec une ancre de 8-10 kg.
Je n'avais pas vu au sujet de ton ancre faite maison. J'abonde dans le sens qu'il vaut mieux une "mauvaise" ancre mais de marque connue qu'une totale inconnue sur le design et la qualité de l'ancre actuelle.

02 juil. 2012
0

Sans aucunement critiquer, qui serais-je pour le faire ?
Mais , perso, je ne me vois pas confier mon canot qui ,à mes yeux, a une grande valeur,à un bidouillage à 3 balles.
Mais dans l'ignorance de ce fait, Picpit a bien fait de poser la question, et vous avez bien fait de le prevenir :pouce:

03 juil. 2012
0

Jouet 27/8m _ ancre Britany 11kg +30m chaine de 8+80m cablot de 14mm....

03 juil. 2012
0

La chaine sert à éviter le ragage sur les fonds. Son poids n'est d'aucune utilité dans le mouillage et n'aide pas l'ancre à s'accrocher.

La preuve est que les ancres légères avec câblot suffisent à accrocher dans les pires conditions.

Certains types d'ancres sont dangereuses car elles peuvent décrocher sans avertissement. A mon avis, les ancres Brittany en font partie. Elles peuvent se tourner sur le bord et dans ce cas c'est vite loin.

03 juil. 2012
0

Zail, peu de chaine ! je n'adhère pas à votre affirmation que pour une condition de mouillage à très faible profondeur et en n'ayant la possibilité d'allonger 50 m de bout.
Par contre, effectivement, l'ancre type Britany est faillible.

04 juil. 2012
0

Britanny???????????????...heu............dans une houle carabinée au mouillage durant 3jours.....No problème ! par contre avec une petite tramontanou..;elle avait décrochée...mais j'avais largué peu de longueur.....donc..!...Non, jamais eu de problèmes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

03 juil. 201203 juil. 2012
0

Zail, si tu dis ça pour moi, tu ne me rassures pas trop au sujet de la Britanny... Je pensais que 14kg, c'était correct, que le poids et la longueur de chaîne aidait à tirer le plus horizontal possible sur la chaîne.
L'ancre était avec le bateau, et pour le moment, dans les fonds que j'ai labouré, ça à l'air de tenir, même si amha, il me manque de la longueur de chaîne.

03 juil. 2012
0

Bonjour,
First 30 (4,5 T en charge), Zone Grèce. Bcp de mouillages :
Spade légère (7kg), 5m de chaîne, 35 de bout plombé 16 mm. Je touche du bois aucun dérapage en 7 ans de cette formule.
Mais j'envisage par sécurité de remplacer les 5 m de chaine par une vingtaine. Trop n'a jamais manqué.

03 juil. 2012
0

accord avec Zail, 10 m de chaine suffisent largement, et une kobra de 10 kg suffira largement aussi, sur la plupart des fonds; tous les tests d'ancre montrent que le type d'ancre a bien plus d'importance que le poids, et que la longueur de ligne de mouillage en a plus que sa nature... relever à la main (un guindeau peut toujours être en panne) 30 m de chaine et 15 kg d'ancre est épuisant, et on finit par en mettre moins...
le secret d'un bon mouillage, c'est d'avoir une bonne ancre moderne (au choix kobra, spade, delta, brake, ou une de ces ancres allemandes très simple) et de mouiller suffisament long.
n.b. les dix mètres de chaine ne sont là que pour résister au ragage, si on avait du cablot insensible au frottement du fond, elle ne servirait à rien...

03 juil. 201203 juil. 2012
0

Je ne suis pas d'accord : la chaîne sert à amortir, par son poids, les effets de rappel quand il y a par exemple des vagues et/ou du vent au mouillage.
Je pense aussi que ce poids/forme a tendance à faciliter l'accroche initiale (et le maintien) des ancres 'classique'.

04 juil. 201204 juil. 2012
0

La chaîne est complètement tendu à partir de 18-20 nœuds de vent. Donc, élasticité zéro.

Le câblot sert justement d'amortisseur de par son élasticité.

Le poids à beaucoup moins d'effet sous l'eau. La chaîne pèse moins qu'on pense.

03 juil. 2012
0

Bonjour!

Pour essayer de définir mon (mes) mouillage pour un mini transat 6.50, j'ai commis ça (*) avec les réserve qui s'imposent bien sûr...

En picorant de ci de là...

Commentaires & critiques bienvenus.

(*) En pièce joint sous Excel

03 juil. 2012
0

Impossible ouvrir ton fichier.

Je reviens sur certains posts plus haut.

Les ancres modernes étant beaucoup plus performantes que les anciennes on peut utiliser cette propriété selon deux directions.

1) Augmenter la sécurité au mouillage par une meilleure tenue en conservant le poids précédent (ancre plus ligne).

2) Ne pas chercher à augmenter la tenue, mais diminuer le poids de l'ensemble (ancre + ligne).

Chacun fait comme il le veut, en fonction de son type de navigation.
Pour moi, qui pratique énormément de mouillages forains, le choix est clair.

Voir aussi ce document
apba.info[...]age.pdf

03 juil. 2012
0

Version *.xls au lieu de *.xlsx???

03 juil. 2012
0

Bravo Jean-Marc,

Très intéressantes tes élucubrations !

Elles me confortent dans mon approche pour le mouillage où on peut facilement avoir des tractions de l'ordre de la tonne, hors à-coups !
Et surtout: mouiller long, au moins 5 fois la profondeur + franc-bord.

03 juil. 201203 juil. 2012
0

J'envisage de la chaîne le plus court possible CAD 8m en France et très long en tri torons polyamide souple + lest répartis selon la puissance de tire en fonction du vent.
Sur ce forum quelqu'un a parlé de disques Décathlon 28mm et 50mm d'épaisseur en 5, 10 et 20 kg à poser sur la ligne en fonction de la "tire" du mouillage...Pour le mouillage musclé peut être rajouter de la chaîne + 15m par exemple près de l'ancre...
Cela suppose des apparaux de liaison à choisir avec soin pour que la ligne soit fiable et homogène (CR & CT) et là ce n'est pas gagné. Mon souci c'est d'éviter de "plomber" l'AV du mini et de recentrer les poids en stockant les éléments de lestage de la ligne au centre du bateau à sortir à la demande...
Dans la baille à mouillage à l'AV; l'ancre alu + 8m de chaîne + 30 m de polyamide.
Recentré: le vrai mouillage de gros temps ; Kobra acier (pas chère et efficace), la longueur supplémentaire de chaîne, le reste de la ligne polyamide (+60m) épissurée sur les 15 m de chaîne, et trois poids de 5, 10, 15kg Les "machins" pour les assujetti à la ligne restant à définir. Les premiers 30m de polyamide à lier en bout de ligne près du bateau. (L'origine étant du coté de l'ancre).
Je crois énormément en la souplesse de la ligne pour amortir les pointes de "tire" et éviter les pics de tension destructeurs d'une ligne rigide...
Formule de la tension empruntée sur le site d’ISMER - Travaux maritimes - Lorient - Cork
Ph / Fax +33 o2 97 64 22 00 - Mobiles : +33 06 86 86 22 11 - Email : jgs@celtismar.com

03 juil. 2012
0

le problème du mouillage avec bcp de cablot, c'est la zone d'évitage, et donc de la place prise, il m'arrive de mouiller dans des avant-port ou port (type Sines/Leixoes, Setubal au portugal), j'ai 20 kgs de dantford + 30 m de 8 mm + 10 m de 10 mm et cablot de la hauteur du fond pour un tri 37 p/4.5t.

03 juil. 2012
0

Surmon Ecume de Mer, j'ai 20m de chaîne de 8 et 33m de câblot de 14, avec une ancre plate de 10kg. Une ancre de 12kg serait sans doute préférable, mais le logement prévu dans la abille ne peut recevoir plus.
Je mouille rarement sur ancre, en fait, ne serait-ce que parce peu de possibilités en Manche est.
De plus, mouillage devant St Vaast la semaine dernière en attendant l'heure de la porte. J'ai cru ne jamais parvenir à remonter le mouillage.
L'inconvénient de ne pas être un perdreau de l'année : moins de force physique!

03 juil. 2012
0

@ matelot17724

D'où l'usage du deuxième mouillage pour tenter quelque chose en ce qui concerne la zone d'évitage en cas de surpeuplement de la zone de mouillage qui forcément se rétrécit à mesure que le vent monte.

On ne "peuple" pas un zone à mouillage avec le même nombre de bateaux selon que le vent est B0 ou B10.

Comme je l'ai vu écrit par ailleurs, ce n'est pas tant le poids de l'ancre qui compte mais la PENTE de la ligne de mouillage une fois que l'ancre a croché qui est essentielle à la bonne position de travail de l'ancre. Pas de miracle!... :blabla: :scie:

03 juil. 2012
0

Je suis sidéré de lire que la chaine ne sert à rien, en dehors du ragage sur les fonds. Si c'était le cas, quel serait l'intérêt des bouts plombés???
Non, c'est la chaine qui permet d'avoir une traction sur l'ancre parallèle au sol, et de faciliter son accroche. Et, sur un 27 pieds, avoir entre 15 et 20m de chaine plus 30 à 40 m de câblot me parait un bon compromis.
Personnellement, je préfère utiliser une ancre légère avec bout plombé, facile à utiliser et à relever, pouvant être stocké dans la baille à mouillage sans surcharger l'étrave, et avoir un second mouillage largement dimensionné, stocké à fond de cale, au centre de gravité du bateau.

04 juil. 2012
0

l'intérêt des bouts plombés, c'est de faire marcher le commerce, pas de tenir mieux un bateau au mouillage...

03 juil. 2012
0

Bien sur que la chaine compte (par le poids), c''est le cas des cargos qui ont des chaines baratées (pour alourdir).

03 juil. 2012
0

pour moi la régle de base reste et restera : à poid de mouillage égale il vaut mieux une chaine plus courte et d'une section plus forte.
Le role du cablot est prépondérant : il donne de l'élasticité au mouillage et donc limite considérablement l'impact des à coups qui peuvent faire décrocher l'ancre.

Donc je dirais 15 m de chaine de 10 et 40 m de cablot.

Le tout chaine ne peut se justifier que par la facilité au guindeau, ce tout chaine n'est pas la meilleure efficacité

Loisir nautique avait démontré tout celà dans un dossier très bien documenté sur 3 mois de suite. si quelqu'un pouvait retrouver l'ensemble de ce dossier il mériterait de figurer en clair ici et dans la rubrique article.

françois

03 juil. 2012
0

Bonjour François,
Sur un Bepox 700, 15m de chaine de 8 et 40m de câblot sont suffisant. Jusqu'à 2 ou 3 tonnes, une chaine de 8 est largement suffisante (même du 6 est suffisant, en théorie). Par contre, sur un bateau plus grand et lourd, il faudra une plus grande longueur de chaine. J'aime assez la règle de 2 fois la longueur du bateau en chaine, en arrondissant un peu au dessus. Mais je ne pense pas qu'il faille sur-dimensionner le diamètre de la chaine. C'est lourd, difficile à remonter et, surtout, à quoi est-ce que ça sert d'avoir une chaine qui résistera à une traction de 2 à 10 fois supérieure à la solidité des taquets et bittes d'amarrage? Combien de ces taquets montés sur les bateaux de série ne résistent-ils pas à un simple remorquage avec une aussière de 12? même avec une aussière de 50 m, pour avoir une bonne élasticité.

03 juil. 2012
0

Comme dit plus haut, chacun fait comme il le veut.

Personellement je suis partisan d'une bonne longueur de chaîne avec une bonne longueur de câblot épissé directement sur la chaîne.

Lorsqu'on est dans un mouillage bien venté, avec des rafales à plus de 40 nœuds, c'est quand même plus rassurant qu'un mouillage tout en câblot, même plombé.

De plus au mouillage, quand un imbécile en bateau à moteur passe plein pot au ras de l'étrave, et se prend dans le le câblot, ça nous est arrivé plusieurs fois mais nous étions à bord, au moins il ne se dégagera pas d'un coup de couteau.

04 juil. 2012
0

"De plus au mouillage, quand un imbécile en bateau à moteur passe plein pot au ras de l'étrave, et se prend dans le le câblot, ça nous est arrivé plusieurs fois mais nous étions à bord, au moins il ne se dégagera pas d'un coup de couteau."

Je ne connais pas le câblot (bout plombé), je n'en ai jamais utilisé mais c'est un peu ce qui me fait peur : qu'il soit coupé par mégarde ...
Est que que ça pourrait arriver ou peut on lui faire confiance autant que la chaîne ?

04 juil. 2012
0

Coupé, oui ! mais pas forcément par mégarde.
Au moins avec de la chaîne on est tranquille.

Quant au bout plombé, Bardal a dit plus haut ce qu'il en pensait, avis que je partage.

04 juil. 2012
0

Vital, peux-tu nous raconter des histoires de remorquage avec des taquets qui sautent!!!!

04 juil. 2012
0

Ça nous est arrivé plusieurs fois, généralement sur des petits bateaux (surtout à moteur) d'arracher les taquets, simplement par remorquage à vitesse constante, même avec une remorque longue. Les voiliers sont un peu moins sujet à ce problème, car ils ont plus d'inertie et donc une vitesse plus régulière, en remorquage.
Mais ce que je voulais préciser, c'est qu'un taquet de bateau est fait pour résister à des tractions correspondant à peu près à son poids. Ça ne sert donc à rien de mettre une chaine surdimensionnée, qui ne sécurisera pas plus le bateau, puisque le point faible deviendra le taquet. Il vaut mieux AMHA un mouillage facile à utiliser et à remonter qu'un mouillage surdimensionné.

04 juil. 201204 juil. 2012
0

Il me semble que les normes ISO sont assez exigeantes en ce qui concerne les taquets. Je crois me souvenir qu'ils doivent être capable de résister à une traction équivalente au poids du bateau. C'est pourquoi il est recommandé de ne pas laisser les forces du mouillage s'exercer sur le guindeau, mais de les transférer sur un taquet.

04 juil. 2012
0

Numawan, tu t'imagines un voilier de 5 t (ce qui n'est pas le plus léger)!! Attendons Vital, il est bien placer pour en parler.

04 juil. 2012
0

Voilà un peu de lecture pour ceux qui ne sont pas fâchés avec la langue de William.

alain.fraysse.free.fr[...]ces.htm

et surtout pour ceux qui affirment que la chaine ne sert à rien.

Cdlt

04 juil. 2012
0

quel rapport avec la chaine?

06 juil. 201206 juil. 2012
0

exact, je n'avais pas lu toutes les pages... sorry, but:
- les conclusions ne contredisent nullement ce que j'ai dit
- elles sont loin de plaider pour le "tout chaine"
- elles montrent bien l'effet amortisseur du nylon
- l'angle de l'ancre avec le fond, dans les périodes de tension importantes, est du même ordre de grandeur pour toutes les solutions (4° env)

le tout sous réserve de ma maîtrise plus que moyenne de la langue de William...

04 juil. 2012
0

J'ose espérer que tu as lu toutes les pages.
Il démontre la différence qu'il y a en amortissement des chocs entre;
le mouillage entièrement en chaine
le mouillage chaine courte bout long
le mouillage chaine longue et bout court
regardes bien les formes d'onde des courbes d’absorption des chocs dus aux vagues ou rafales.

Cdlt

04 juil. 2012
0

sur mon Ecume de Mer ( taille et poids comparable ) j'ai une Kobra 1 avec 27 m de chaîne de 8 et du câblot . C'est bien en Manche Ouest. Mais si c'était à refaire je prendrai la Kobra 2 qui, elle, n'a pas de verge basculante. Si on n'y fait pas attention, c'est à dire si on ne bascule pas à fond le soc, il arrive que mon ancre se replie avant de toucher le fond . Et là elle ne croche absolument pas. Maintenant la plus petite des Kobra 2 fait 12 kg ce qui peut poser un problème d'encombrement sur nos bateaux.
Cdt Thierry

04 juil. 2012
0

dingue ces fanas de 40 mètres de chaine et d 'ancres de 12 kilos pour un first 27
le post de ratafia (first 30) met les choses au clair
j'ai utilisé pendant 12 ans sans jamais déraper une danforth de 8 kilos et 3 mètres de chaine + un long bout, jamais dérapé
depuis que je suis en med je suis passé au mouillage lourd pour limiter le cercle d'évitage, kobra 8 kilos et 10 mètres de chaine de 8 (même bateau que ratafia)

04 juil. 2012
0

Tu peux, comme nous sommes plusieurs à l'avoir fait, bloquer le système de basculement de la verge, avec un boulon, afin qu'elle ne se replie plus.

J'ai demandé à Plastimo si cela pouvait poser un problème, et ils m'ont assuré que non.

04 juil. 2012
0

on m’avait dit que ce système - idiot et dangereux - avait pour but de contourner un brevet de la DELTA qui est désormais ds le domaine public
j'ai bloqué des l'achat

04 juil. 2012
0

Bonjour,

Je suis surpris des avis forts differents concernant cet element tres important qu'est le mouillage. Pour ma part je loue, depuis 15 ans, plutot des gros voiliers (40 a 50 pieds) et je suis un adepte du mouillage forain. Dans la mesure ou je prefere dormir la nuit, j'attache une importance a mon mouillage et, vu que "mes" bateaux et mes zones de nav different beaucoup (les equipiers aussi) chaque fois que possible, je plonge, ou nage et verifie le positionnement de l'ancre (la logique avec la manoeuvre faite...bien, ou moins bien au moteur arrire...) et surtout le travail de la chaine en fonction de sa longueur. Ceux qui affirment que la chaine posee a plat ne sert a rien, a mon avis, devraient aller mouiller aux antilles (par exemple) et s'accorder un peu de temps (l'eau est bien chaude et transparente) pour voir comment la chaine, par son poids et sa souplesse, encaisse les mouvement de traction du bateau dus a la houle ou au vent
Pour moi , bien dormir c'est quand j'ai constaté que l'ancre n'intervient pas dans l'accroche, mais que les quelques premiers metre de chaine POSES, retiennent deja le bateau par le vent etablit. Je sais que si il monte la nuit le reste de la chaine jouera contre ce surplus de force, et que en dernier recours, mon ancre bien enfouie assurera son travail (surtout si il y a renverse de vent ou courant !!) Et oui , je vois mal comment une ancre plantee dans un sens, reagira, sans l'appui de la chaine posee, a un retournement de la traction du bateau avec son bout ou aussiere bien tendu??
Je prefere un bon mouillage de ce type (5 fois la hauteur de chaine et un bout de 10 ou 12 au taquet et guindeau soulagé)qu'un coffre douteux.
Mais chacun est maitre, patron, de son bateau...c'est ce qui en fait le charme.

04 juil. 201204 juil. 2012
0

pas à être surpris, il y a déja 2 catégories, guindeaux électriques ou pas en se rappelant ce que c'est que remonter un mouillage à la main en solo quand on a plus 25 ans !!
40 mètres sur un 27 pieds, oui dans les canaux de Patagonie !

04 juil. 2012
0

Ça va faire grincer des dents...

Mon ancre Spade croche très rapidement. En cas de vent qui s'inverse, ce qui est incroyable est que ça se plante tout de suite dans le nouveau sens, sans bouger. J'ai pu vérifier ça des disaines de fois en plongeant.

Ça dans du sable, bien sur.

Il est vrai que souvent la chaîne seule suffit à tenir le bateau. Parfois on n'a même pas besoin de chaîne !

Mais quand ça souffle et la chaîne est tendue à bloc, elle ne sert que par le fait qu'elle relie l'ancre au bateau. Son poids n'aide plus et son manque d'élasticité est un handicap.

04 juil. 2012
0

c'est ce qu'explique alain fraysse qui a abandonne le tout chaine pour chaine plus textile sur son cata, en plus c'est un ingénieur qui adore les calculs compliqués

04 juil. 2012
0

Concernant le mouillage, mieux vaut plus que moins, après se pose la question du remontage a bord. Je suis un adepte de ne pas avoir de guindeau, c'est sur que tu finis en t-shirt et que cela entretient la forme (dantford 20 kgs,30 ml de 8, 10 ml de 10 et cablot a la demande, maxi une trentaine de 18 mm), je fais des poses et prépares le reste (house de gv, pré-hissage gv, démarrage moteur HB).

04 juil. 2012
0

depuis que l'amiral a réalisé une épissure bout chaine, je remonte le "gros " mouillage avec le winch de spi qui est déjà pas mal.
le bout c'est facile pour la chaine des que j'ai remonté les 8 mètres entre le winch et le davier en général je suis décroché je vais finir plus loin.
le guindeau le plus tard possible , laid, compliqué, lourd et les conséquences électriques ...

04 juil. 2012
0

Je ne comprends pas que l'âge canonique de certains d'entre nous, comme moi, pose problème pour remonter l'ancre sans guindeau électrique. Allusion faite ici et dans d'autres post.
J'ai toujours tout remonté à la brasse assis sur le pont et les pieds calés dans les jambières avant.
Auparavant, j'ai mis le moteur en (très) petite vitesse avant et il n'y a plus qu'à ramasser la chaine. Quand elle dévit du davier il suffit de la garder tendue et le nez du bateau reprend la bonne direction.
Quand le jas de l'ancre vient buter dans le davier, on laisse repartir une brassée et on tire un bon coup : la chaine trouve automatiquement sa place.
Méthode approuvée quelque soit la longueur chaine + cablot. Ancre de 16 k!

05 juil. 2012
0

Ben 30kgs! je signale que j'ai 67 ans et que je pèse 52 kgs tout mouillé! Ca le fait (encore ?)!

05 juil. 2012
0

Sans vouloir polémiquer, juste par amusement.
La chaine de 8 fait de mémoire 1,355 kg au mètre.
10 m x 1,355 + 16kg d'ancre font 30 kgs.
Quand tu es pile au-dessus de ton ancre tu n'as "que" 30 kgs à soulever qui vont diminuer rapidement à mesure de tes brassées.
Ce n'est pas la mer à boire!!!!!!

04 juil. 2012
0

quand tu as 10 mètres de chaine de 8 plus l'ancre ça fait combien de kilos à remonter en vertical, je peux encore le faire mais ça devient dangereux

05 juil. 2012
0

surement plus prés de 40

04 juil. 2012
0

bardal : je suis intéressé par l'explicitation de votre position sur le câblot (plombé ou non d'ailleurs).

05 juil. 2012
0

très simple: la seule justification de la chaine est son poids, qui plaquerait la ligne au sol et ferait travailler l'ancre en traction horizontale; un simple calcul montre que la chaine est tendue très rapidement et que cet argument (même s'il est exact mathématiquement parlant) n'existe pas en réalité pour les forces en jeu dans un mouillage; le fameux pouvoir amortisseur de la chaine n'existe que par temps léger ou moyen (quand il ne sert pas à grand chose) et n'est plus efficace par forte tension...
le nylon, lui, par contre conserve son élasticité jusqu'à la rupture et constitue réellement un amortisseur efficace; quant à l'angle de travail de l'ancre, dès une longueur de 4 H, la différence devient infinitésimale.... en cas de coup dur, passer à 5 H donne une garantie supplémentaire...
l'argument tient évidemment aussi pour le bout plombé...
Doit-on ajouter qu'une chaine n'a strictement aucune élasticité, et doit donc absolument être complétée d'un matériau élastique pour amortir les rappels des vagues, qui sont les plus redoutables dans un mouillage...
Je conserve dans ma mémoire un banc d'essai sur cette question qui amenaient à ces conclusions, insistant sur le fait que c'est la longueur de la ligne de mouillage qui est déterminante, en plus du type d'ancre évidemment... pour un mouillage solide, il faut tabler sur 5 fois la hauteur d'eau au moins, et non 3 fois.. malheureusement, je ne retrouve pas dans quelle revue c'était...

05 juil. 2012
0

Bardal, pour la lg, le plus simple, c'est F (force du vent) X H (ht d'eau). Les américains ont facilement des mouillages quasi tt textile, mais d'une (très) grande lg. Tu crois que la chaine fait une ligne droite étrave/ancre, sans aucun arrondi? Or l'arrondi est un amortisseur, amuse-toi a tendre une chaine de 1 ml avec tes petit bras (même gros), style en 10. Il y a aussi le frottement sur le fond, tire une chaine dans de la vase (qui glisse) et tu vas comprendre que c'est impossible a partir d'une dizaine de m (au pif).

05 juil. 2012
0

matelot, relis mon message, relis le bien...
ce que tu dis là n'est vrai que par petit temps, pas pour de forts rappels...

05 juil. 2012
0

@ vital , la résistance de la chaîne n'est pas le problème, bien sur que ça résistance est suffisante, sans doute m^me avec du 6. Mais en prenant plus gros pour un poids total égal on descend le centre de gravité du mouillage, un maillon placé juste à coté de l'ancre a bien plus d'impacte sur le fait que le jas ne se soulève pas qu'un maillon placé vers le bateau et à plus forte raison si ce maillon est gros.

je ne suis pas sur que c'est très clair comme explication?

05 juil. 2012
0

exemples

un petit comparatif

tests de Rocna

Gros ou petit il faut que ça tienne à 80kt

dommage je n'arrive pas à retrouver les vidéos montrant les comportements en fonction de la longueur de chaine.

Cdlt

06 juil. 2012
0

sujet tjs extrèmement controversé, et donc intéressant,

j'apprécie tjs autant les études que l'on retrouve sur le site Rocna, en theorie commerciales, en réalité assez pragmatique s et empreintes d'expérience, me sembe-t-il :

www.petersmith.net.nz[...]ary.php

Conclusions :

Conclusions in brief
The practical upshot to this as it will interest most boaters is that the lore of heavy chain is demonstrably false as it applies to small boats and modern anchors. Chain is still necessary for a number of other reasons, but it need not be unnecessarily heavy. It follows that high strength chains may be utilized to offer the same functionality for less weight – as such, high tensile grades are recommended en lieu of G40 / high-test, and it is suggested that weak low grades such as G30 / BBB are avoided altogether.
Further, it should be recognized that adequate scope is very important in strong conditions. While catenary disappears, geometry cannot be argued with; for a constant depth, a longer rode means a lower maximum possible angle of pull on the anchor. A ratio of about 3:1 should be considered minimal, and adequate only for light to moderate conditions. Generally speaking about 5:1 is a good ratio to aim for. In worse conditions, the scope should be maximized, up to a ratio of around 8:1 – there is little benefit in higher ratios.
With the weight saved by replacing heavy chain with a lighter but stronger grade, a “weight surplus” is gained which may then be reinvested into the anchor system to increase performance elsewhere. The obvious item to benefit from this weight is the anchor itself – a large anchor upgrade could result in a massive performance improvement, including greater tolerance to short scope anchoring, and still represent a huge weight saving.
More in-depth issues are examined below, including optimum scopes for varying depths, how much of a rode should be chain (and how much may be rope), the greater impact of catenary in deeper water, and why there is little point in ever using more than the 8:1 scope ratio mentioned above.

Summary
The most important conclusion emphasizes the importance of scope. If the graphs above are studied, it is obvious that the benefit of catenary is mostly lost in strong winds, with the exception of very deep water, and since the anchor is probably quite capable of holding given an adequate angle of pull, the sole remaining thing you can do to help the anchor is veer more rode.
If you want to increase the potential holding power of your system for the same scope, then the answer is to put the focus back on the anchor. If you have adequate scope deployed yet your anchor tends to drag, consider upgrading to a superior modern design. At the same time you could also increase the size of the anchor. Taking a few kilograms of weight out of the chain and putting it into the anchor results in a significant increase in holding power

06 juil. 2012
0

it's very true...
nous sommes bien d'accord sur l'ensemble de cet article...

06 juil. 2012
0

ça fait plaisir de lire une confirmation par des pros reconnus de ce que je défends depuis des années après avoir lu l'article d' alain fraysse ! pas la peine d'avoir un wagon de chaine, d'alourdir inutilement la pointe de son bateau et de se casser le dos en plus

06 juil. 2012
0

correction : site de l'inventeur de la Rocna qui a revendu ses droits,

06 juil. 201206 juil. 2012
0

bardal : merci pour votre réponse.
Cependant je dois avouer que je n'ai rien compris. Ou plus exactement le mélange entre ce qui ne semble pas être une bonne idée et ce qui est souhaitable m'obscurcis l'esprit.

Prenons un mouillage de 9m de fond + 1 m de hauteur de coque (théorique), un voilier de 35/40 pieds. Qu'est il préférable de mettre au fond de l'eau ?

Jusqu'à présent j'étais resté sur mes vieilles notions des Glénans... A savoir je balance ancre + 30 m de chaîne et zou. En lisant héo, j'ai cru malin de me lester de 50m chaine + 50 m cablot, pour certains mouillages "assez profonds" en Mediterranée.

Du coup je fais quoi ? Je vire le cablot (poids et cout) ? Je garde 30 m de chaine et j'investis dans 1000m de cablot ? (pour un mouillage aux dardanelle) cf 8x la profondeur :p

Je précise que je n'ai jusqu'à présent jamais eu aucun soucis de mouillage, un seul début de dérapage au Béar en mouillage d'attente par F8, qui a tenu dès que j'ai posé une seconde ancre (mouillages en V), du temps ou mes coéquipiers ramaient fort bien :-) et où je n'avais qu'un guindeau manuel (les bon souvenir des va et vient de la barre du guindeau Goiot).

06 juil. 2012
0

je croyais pourtant avoir été très clair dès ma première réponse: pour moi, le mouillage correct dans l'état actuel de la technique est:
1) une ancre moderne de bonne tenue, d'un poids adapté sans exagération (16 à 20 kg pour un 40 pieds, plus pour un multi)
2) une longueur de bateau de chaine (pour le ragage au fond)
3) un orin suffisamment long pour mouiller 5 fois la hauteur d'eau (plus le franc-bord si tu veux) voire 8 fois pour un mouillage de miséricorde (dans ton cas, ça fait 100m); ce qui ne veut pas dire qu'il faut tout dérouler tout le temps
4) un mouillage ancre légère, trois ou 4 m de chaine, un orin pour les mouillages "de baignade"...

si c'est seulement de la chaîne, ne te crois autorisé à mouiller plus court, ce serait un mauvais calcul pour des conditions un peu musclées...

06 juil. 2012
0

chrism, pour moi tu avais bon au départ avec tes 30m de chaine si c'était de la 10 avec un 35pieds.
Ne pas perdre de vue qu'il faut en certaines circonstances pouvoir "lever l'ancre rapidement"pour se mettre en sécurité.
La seconde ancre quand ça tire fort, en dernier ressort, pourquoi pas, sinon ce sont des tours à défaire le matin!

06 juil. 2012
0

alcion7: le coup du mouillage en patte d'oie ca m'est arrivé 1fois et j'ai sorti mon manuel pour réviser avant :) ca soufflait fort d'une seule direction donc pas de rotation et mouillage d'attente à Bear car vraiment trop mauvais temps et équipage pas très chaud :)

bardal : c'est plus clair pour moi, et conclusion j'ai commandé trop de chaine... au pire je réduirai la longueur du coté de l'emerillon d'ancre. on verra.

07 juil. 2012
0

Dans l'absolu, j'adhère à la méthode de Bardal sauf qu'en med les mouillages sont encombrés, les fonds souvent supérieurs à 10m.

Afin de permettre à tout un chacun de bénéficier de l'abri des zones de mouillage, il y a lieu d'occuper une aire raisonnable ce qui proscrit l'usage du quasi tout textile.

Donc quand cela ne tire pas, le mouillage sur chaine associé à une ancre type Delta sont suffisants .Si rafales ou houle, j'allonge du câblot.

A noter qu' en remplaçant :
- la chaine de 8 par du 10, le bateau se déplace moins dans la zone de mouillage.
- CQR et Britany par une Delta, plus vécu de dérapage en 10 ans.

Cela couvre 90% des cas, pour les 10 autres%, on s'adapte aux circonstances !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (54)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021