L'Oceanis 37 pour un programme tres hauturier?

Bonjour tlm,

Je m'intéresse à un Oceanis 37 mais j'ai clairement des envies de grand large avec un programme transat et si le coeur m'en dit panama/pacifique ou transat retour vers les USA et québec puis açore et retour la rochelle.

Je sais bien que ce n'est pas le bateau idéal pour ce programme (il n'est gréé en cotre c'est ce qui m'embete le plus je crois) mais certains ont ils déjà effectuer de longues traversées avec ce bateaux? quel est son comportement face au gros temps?

Je n'ai pas trouvé de blog ou videos de longues traversées avec ce bateau...n'hésitez pas à donner des liens si vous avez.

Merci de vos retours

L'équipage
07 mar. 2021
07 mar. 2021
4

Avant on faisait du hautirier avec des golifs ou des muscadet alors pourquoi pas avec un oceanis 37


07 mar. 2021
1

Oui je sais bien mais je traverserai pas en famille avec un golif ou un muscadet...ce qui m'intéresse ce sont les retours et les éventuels problèmes rencontrés sur de longues traversées sur un oceanis 37


07 mar. 2021
0

Pas de soucis particuliers pour le choix d’océanis 37 sur ce programme
En revanche, pose toi la question de savoir où tu vas ranger ton matériel et équipement pour ce programme, surtout en version 2 cabines ar (matériel de cuisine, avitaillement, annexe, bouts, pare battages, voiles...)


07 mar. 2021
1

Oui je vais me préparer le canote aux petits oignons :)

Tu as des exemples d'oceanis 37 qui ont fait de grandes traversées?


Smart Sails:Non, mais je connais un oceanis 36cc qui est allé jusqu'en Thaïlande en passant par Panama et Polynésie.·le 07 mar. 10:40
07 mar. 2021
-4

Un oceanis peut le faire à quelques conditions:
On évite les tempêtes
On a la chance de pas perdre son safran
On a des nerfs d’acier si il faut faire du près pendant 8j avec 25nds... faire que du portant est préférable

En gros il y a beaucoup mieux pour ton programme
Ceux qui ont fait ce type de nav sur un bateau plus sérieux, moody, HR, wauquiez, Amel etc ne le ferais pour rien au monde sur un oceanis
Ceux qui l’ont fait sur un oceanis te diront que c’est le meilleur bateau du monde (le leur, normal)... mais si il n’ont pas fait ce type de nav sur un bateau plus sérieux il n’y a alors pas de point de comparaison...


amate:La messe est dite avec Cédric 1983, rien à rajouter! Sauf peut être faire savoir à notre ami que ces bateaux de séries sont déjà « tirés » au départ, sur tous les plans’, échantillonnage coque, gréement , enfin tout , quoi, étudié pour sortir un mois en côtière ... pas pour se faire secouer plusieurs semaines durant dans une «  belle » mer... dans un autre siécle un navigateur tdm sur un voyage12.50 m’avait confié que après20000miles son canot était «  cassé de partout » et qu’il n’était plus «  trop serein » pour finir sa balade... comme dit plus haut il y a mieux en polyester, genre «  Bowman » des bateaux de moins grande série plus costaud... ( il reste le pb de l’osmose en eaux chaudes, redoutables sur les bateaux anciens, même les Swan y passe....·le 07 mar. 11:32
georgesand:je connais un bowman 38 préparer pour ce genre de navigation et à vendre·le 07 mar. 17:25
Tai:Hello, Possesseur d'un Oceanis (plus ancien) je suis d accord avec Cedric. Le confort à la mer sera bien meilleur sur un bateau prévu pour. Le mois dernier j'ai croisé encore un gars qui avait vendu son Océanis 50 pour un Maramu, pour lui il n'y a pas photos le confort en mer est largement supérieur. (par contre il roule comme une patate au mouillage comparé à nous)En revanche, lors de notre achat on a visité des moodie, des HR etc... (qui rentrait dans notre budget) et bien le confort de "vie" était bien loin de celui offert par notre Océanis actuel. On a un bateau lumineux, un grand cockpit, plein de truc bidule qui font que c'est le confort et qu'on y vit très bien.Mais oui, faire du prés par 30 noeuds avec des creux de 5 metres c'est pas confort, mais ce n'est pas des situations que l'on cherche. On l'a fait une fois pour se barrer du portugal.Si j'étais riche, je prendrai bien sure un bateau plus typé voyage mais je ne reviendrai jamais dans des caves glauques des bateaux anciens pour mon programme (qui ressemble au tien). On ne peut pas tout avoir sauf a chopper la bonne occase. Un Océanis 37 fera très bien le boulot pour un programme de portant (comme plein de bateau), tu as le temps avant qu'il s'autodétruise et tu auras du confort au mouillage.Pense quand meme qu stockage, je ne connais pas le prix de l'Océanis 37, mais un grand bateau (plus vieux, meme prix), c'est quand meme mieux pour un programme de grand voyage.·le 08 mar. 03:47
07 mar. 2021
0

ok merci pour ton retour...mais c'est pas le meme budget ;) (à génération équivalente)


koechel:c est dans les vieilles casseroles qu on fait les meilleures sauces! Mieux vaut un bateau un oeucancien mais très bien construit qu une récente star de salon nautique clinquante mais légèrement echantillonnee...·le 07 mar. 18:16
Pierre3:D'accord avec Koechel.·le 07 mar. 19:00
07 mar. 2021
0

les productions récentes c'est du copiè collé ,pas stratifié ,ça se décolle ,ça perd des morceaux ,
évidemment si on navigue avec un budjet et pas un voilier ,ça se comprends .
on n'entends parler que le cadènes qui lâchent de safrans qui se font la malle ou quelquefois il ne reste que la mêche ,certains ont même fait demi tour au canaries avec l'étrave qui s'ouvrait comme une vielle godasse ,
j'ai fait 4 transats avec des voiliers :vagabond 52 , uldb 14m alu, westerly conway ,et mon hood 38
je n'en ferais plus ,mais surement jamais sur les tuperware ou il ne manque que les poignées et quelque fois ils en ont ..
je crois que l'on a les voiliers que l'on mérite ,c'est comme nos élus ...
alain


lolapo:Oceanis , c'est clair , c'est ecrit dessus comme le fromage , c'est fait pour les oceans...Viens d'apprendre qu'un Dufour 45 venant d'effectuer un tour du monde par les alizés , n'était plus apte à continuer . Dixit son capt....·le 07 mar. 13:00
Tai:Bande d'extremistes. Pourquoi vous parlez jamais de l'écrasante majorité des tuperware qui voyage ? On est pas tous des gros bourrins à tirer sur le grément comme des manches à faire toucher les barres de fleches la bite à la main. Combien de tuperoire, feeling, beneteau, jeanneaux, dufour dont des tours du monde sans "exploser" .... ben presque tout ceux qui l'ont fait.·le 08 mar. 03:51
Escobar le neuf:"on a les voiliers qu'on mérite" voilà une façon détestable de présenter les choses et par ailleurs complètement fausse, les bateaux ont des programmes de navigation, un bateau apte à des conditions musclées pendant des semaines est une casserole sans confort pour du côtier et cabotage.. posez vous la question de savoir ce que vous ferez avec le bateau.. sachant que votre Beneteau ou jeanneau pourra, on a moultes exemples faire du pacifique ou peu être même du sud si il est bien mené..ne jugeons pas le marin en fonction de sa monture.. ·le 08 mar. 09:39
Casanave :Dans toute situation il faut ménager sa monture·le 09 mar. 21:04
fritz the cat:quadj 'écris on a les voiliers que l'on mérite je veux dire par là ,que lon choisis son voiliers en fonction de son programme ,faire une boucle atlantique avec un voilier de série actuel bien préparé avec les moyens météo actuels ,n'a rien d'un exploit ,mais il faut savoir à quoi l'on s'attends.combien de voiliers sont à vendre aux canaries et à dakar en baie de hann ?par des déçu qui révaient d'un grand voyage et n'ont eu que des problèmes ce qui les a dégoutés .,mai la question est faire du grand hauturier avec le canada en option la mer par la haut ce n'est pas toujours du billard.donc faire le bon choix au départ peut être un gage de réussite autant mettre tous les atouts de son coté ,sans parler des capacités de l'équipage .alain·le 10 mar. 18:08
07 mar. 2021
9

Au delà de noms ronflants qui sentent bon l'aventure selon certains......... c'est surtout la préparation du bateau et celle de l'équipage qui priment !!!
Gréement neuf, étai largable, voiles très récentes, bague de safran changée, presse étoupe changé, moteur révisé bien sur, vérification des passes coque vannes etc.... Et un équipage préparé ....
Le point important pour ses voiliers dit tupperware c'est de faire attention à la charge!
Un tas de bateaux de série font des traversées avec un minimum de pépins.
Le temps des bateaux coffre fort pesant des tonnes et se trainant à 5 nœuds dans les alizés est révolu !!!


07 mar. 2021
10

Bonjour,

Comme d'habitude, je vais donner un contre exemple pour tempérer un peu les critiques des bateaux de séries. Dans le club nautique ou je suis, ils ont organisé plusieurs tours de l'atlantique (certes c'est pas des TdM par les trois caps) avec exclusivement des bateaux de séries de chez Dufour et Beneteau (un Océanis 41 c'est certain et d'autres) plus quelques bateaux de propriétaires dont un Pogo 10.50 la dernière fois.
Bateau préparés bien sur, mais ces balades (2 ou 3 tour de l'Atlantique en quelques années) se sont déroulées sans soucis majeurs, je crois que sur le dernier, il y a eu tout de même deux avaries qui ont nécessités réparation, un talonnage sur un Dufour (mais la c'est pas la faute du Bateau) et une bôme cassée sur le Pogo 10,50 (je ne sais pas dans quelle circonstance) et rien de spécial sur les Océanis.

Ces bateaux appartiennent au club et sont loués quand ils ne sont pas en balade.

Donc, voila, les navs hauturières sont possibles avec des bateaux de série. Bien sur la préparation est nécessaire, comme pour pour n'importe quel bateau.

Je n'ai pas participé a ces tours de l'Atlantique, j'ai juste suivi les comptes rendus de nav des équipages et je n'ai pas d'Océanis ni de Dufour, j'ai un bateau de petit chantier, donc aucun avantage à les défendre, je ne fais que raconter ce que j'ai suivi de l'extérieur mais ce sont des faits avérés. Ensuite chacun fait bien ce qu'il veux et ce qu'il peux avec son budget.


07 mar. 2021
3

j'ai ramené un océanis 37 des Seychelles en Turquie. le pilote auto nous avais laché des la premiere semaine mais a part ça rien de méchant.


Francois 260:Je suppose par la Mer Rouge qui n'est vraiment pas un cadeau...·le 07 mar. 20:32
Tai:C'est bien que tu en parles Pinus, car pour le programme de monsieur peut etre qu'un régulateur d'allure serait un bon investissement. ·le 08 mar. 03:53
07 mar. 2021
4

Francis Tolan a aussi fait le tour du monde (longue route) avec un Océanis 43 sans avoir eu de gros soucis me semble t’il, ces bateaux ne sont peut être pas si mauvais que cela.


Escobar le neuf:Oui tout à fait, j'avais suivi lui et son chat sur son Blog... chapeau bas à ce monsieur.. ·le 08 mar. 09:49
07 mar. 2021
2

Un Tdm par les 3 caps 😎

Sinon un skipper macif bien connu sur heo m’a raconté les traitements qu encaissent les Dufour en école de voile y compris, sorties par tous temps et 10 mois sur 12. Rien ne casse


5

Il y a un paquet d'oceanis qui ont fait des tours de l'atlantique sans probleme !et moi contrairement a tous les champions du forum ,je prefererai toujours un bateau recent a une vieille coque ,pour moi recent c'est a partir de 1995 !


07 mar. 2021
2

Bonjour Capkavern

Pas chance mon message de ce matin à disparu.

Un voisin de ponton à fait une balade de 10 mois avec une transat sur un oceanis 37
bien-sur avec une préparation
Bilan au retour, problème d'autonomie et un faux contact dans le
sectionneur du moins, la fixation en tôle de la cuisinière (Eno) à cassait.
Enfin il regrette le frigo à chargement frontale, petit et peu isolé.
Pour le reste visiblement c'est encore debout et il flotte....
Il commence à le préparer pour une nouvelle transat enfin il est en standby pour le moment.

Le Moko


tatihou:Terrible comme pb apres 10 mois de navigation et tres specifique aux oceanis ·le 07 mar. 21:02
07 mar. 2021
0

Merci à tous pour vos retours

Je pense effectivement que les bateaux de séries récents trainent une réputation de voiliers fragiles.
Est-ce le cas pour autant? ce qui est certain c'est que les résines et les techniques ont évoluées (infusion...).

Je me dis aussi qu'on ne donne pas la catégorie de navigation A à des fers à repasser non plus...

Enfin, on qualifie souvent les bateaux récents de moins marins...mais ils offrent une habitabilité qu'on ne retrouve pas sur les voiliers anciens (où l'on descend à la cave...) et les constructeurs n'ont fait que répondre à la demande.


Cédric 1983:La certification A concerne l’architecture et le choix de ne pas mettre de prise d’air en dessous d’un certain niveau... rien à voir avec le mode de construction et les choix de matériaux et choix techniques Regarde l’épaisseur d’une coque d’oceanis, les traces de faïençage sur un bateau qui a un peu vécu (pieds de chandelier, taquet) ainsi que la façon dont il préserve son équipage dans une mer dure au près ... ça tape!·le 07 mar. 20:59
capkavern:bien sûr que ça a à voir puisque les catégories sont fixées en fonction des conditions que tu vas affronterA (haute mer) > force 8 > 4 mB (au large) < force 8 < 4 mC (zones côtières) force 6 2 mD (eaux protégées) force 4 0,30 m·le 07 mar. 21:03
Cédric 1983:Non non non, un dossier de certification ne regarde pas l’épaisseur d’une coque ou d’un pont, mais plutôt la stabilité et le respect d’un cahier des charges genre épaisseur des plexi, hauteur des entrées d’air moteur etc!Par contre les cadènes, tout le monde s’en fou... de même que 95% des acheteurs!!!·le 07 mar. 21:06
LeMoko:Je n'ai aucune idée sur la relation entre la classification et la construction( j’espère que oui enfin non..sinon dur dur alors pour la catégorie D)C 'est juste un témoignage. J'ai eu l 'occasion de le convoyer pendant 4 à 5 jours il marche très bien mais personnellement je trouve le cockpit trop large dur dur pourse retenir ou tenir mais c 'est le pendant de tous les voiliers modernes (oups presque).·le 07 mar. 21:14
Dahut d'Ys:exactement ils répondent à la demande et il se trouve que la demande est des bateaux confortables au mouillage et avec salon de pont lumineux et accès facile à la mer, faits pour mettre le moteur dès qu'il y a un peu de vent de face mais pas spécialement pour se déhaler d'une côte sous le vent par vent frais ou taper dans la houle avec de la brise. Tout le contraire des voiliers d'avant. C'est un choix.·le 07 mar. 21:18
07 mar. 202107 mar. 2021
1

A propos de construction moderne "générique", est-ce que vous avez vu ça ? En gros ça dit que ce type de bateau moderne peut "devenir" solide si on termine le boulot après l'avoir acheté. Bon rapport qualité prix mais il faut savoir ce qu'on achète et pourquoi on l'achète, comme ce monsieur.


07 mar. 2021
0

Bonjour,
j'ai visité un oceanis 37 de 2008 il y a deux ans. Une chose m'a marqué, c'est la trappe de visite en plastique qui se trouve juste au-dessus de la plage arrière et donne accès à la mèche et secteur de barre. Une trappe de ce genre n'est jamais parfaitement étanche et je la trouve très exposée.
Les boiseries sont bien plus belles que dans notre Bavaria mais nous nous y sommes senti très à l'étroit.


08 mar. 202108 mar. 2021
1

Un Oceanis 37 entretenu et préparé correctement n'aura aucun mal à faire un tour du monde.
Un bateau certifié A permet d'affronter des conditions supérieures à 8 noeuds et vagues supérieures à 4 m ; cette certification est issue de critères scientifiques rigoureux. Je vous invite à vous renseigner sur la norme CE 12217 et le calcul du STIX.
Je crois que les Oceanis 34 (quille longue?) sont aussi certifié A et peuvent donc faire un tour du monde, le reste concerne le confort recherché.

Quand aux bateaux en coque sandwich et contremoule structurel collé, il faut arrêter avec les sempiternels "c'était plus solide avant". Comparons un contremoule collé avec des varangues bois stratifiées pourries d'un bateau construit à une époque où "c'était solide", les avis divergeront.
Concernant la vidéo de sailing Aurora ci dessus, le gars a loué son bateau qui a salement talonné et bousillé une varangue (un contremoule structurel). Dans ses vidéos, il essaie de se rassure que son bateau est plus solide qu'avant parce que stratifié mais j'en doute : la stratification est ajoutée sur les omégas fissurés et découpés. Quoiqu'il en soit, son bateau vieux de deux ans a perdu au moins un tiers de sa valeur et les multiples stratifications ajoutées ne le ramèneront jamais à son état originel : son bateau a tapé un rocher. J'aurais d'ailleurs pas confiance d'affronter des conditions difficiles avec ce bateau "solidififié".


Polmar:Le lecteur attentif aura corrigé de lui même "8 nds" en 8 beaufort!Du moins j'espère qu'un voilier A peut naviguer au dessus de 8 nds de vent!·le 09 mar. 19:01
Polmar:Ce que je remarque dans la vidéo, c'est que les "collages" me paraissent suspects. Exemple à 2'30", on voit que la liaison a lâché dans le plan de collage, ce qui est anormal.·le 09 mar. 19:37
08 mar. 2021
0

Un seul point que je noterais : safran suspendu.
Si on rencontre aucun obstacle ni orque joueur, aucun problème.
En revanche, si s'aventure on croise un bidul qui vient se prendre dans le safran ou le percuter, voilier lancé à 8 noeuds, çà peut sentir le moisi.


moana29s:Zadig, en principe il y a déjà une quille devant le safran (pas les bi-safrans) ! Alors à moins que la quille se soit faite la malle auparavant, il y a quand même peu de risques de percuter directement avec celui-ci. Pour les orques, je ne sais pas si le petit aileron devant un safran sera suffisant pour supprimer tout risque de dégâts! ·le 08 mar. 10:24
JeanLW:C incontestable qu un aileron est une sécurité et pas seulement en cas de choc et que la mèche vit une meilleure vie ·le 08 mar. 10:29
Zadig:Avec un aileron en avant du safran, on peut poser un câble entre le sabot de la quille en le bord bas de l'aileron. Cela permet d'éviter notamment de se prendre dans un filet ou qu'un objet ou un animal ne se prenne entre la quille et le safran lui-même.·le 08 mar. 11:02
08 mar. 2021
2

Les réponses de certains me font penser à la guéguerre des pro voitures allemandes vs voitures françaises qui assènent à longueur de forum qu'une Renault serait incapable de faire 100000 km sans tomber en panne.
Oui, il y a 40 ans, Renault avait de gros problèmes de finition. Il y a eu de mauvais modèles mais comme chez les autres. De nos jours, des Renault qui atteignent les 250-300 000, il y en a plein. Et des allemandes qui tombent en panne, il y en a également plein, malgré un prix d'achat supérieur de 15%.
Le fond des océans n'est pas plein de bateaux de série coulés...


08 mar. 202108 mar. 2021
5

Je n'ai pas et de loin l'expertise pour juger qu'un O37 a la capacité ou non de faire un tour du monde mais c'est vrais que "subjectivement" (pour ce que ça vaut...) si le tour du monde est par les alizés (Panama etc.) je n'aurais aucune arrière pensée de le faire mais si tour d'atlantique avec retour atlantique nord (une étape Alaska/Icelande/Ecosse par ex.) ou tour du monde par les 3 caps je préfèrerais un bateau avec une construction plus spécifiquement prévue pour cela et c'est parfois dans toute une série de détails que je liste ci-dessous:

1/ Par exemple dans mon bateau ou dans un Halberg Rassy la quille en plomb permet une cavité assez conséquente au dessus du lest. Une tasse de thé renversée dans le triangle avant va couler dans cette cavité ou peut être rassemblé tout les moyens de pompage du bateau (électrique + manuel dans mon cas). Ca laisse le temps d'un peu voir venir.

2/ en plus le plomb permet plus facilement un rapport de lest plus élevé (52% dans mon bateau).
Dans la Fastnet 1979 il se trouve qu'il n'y a pas eu de bateaux avec rapport de lest fort important qui se sont fait roulé par des déferlantes. Je ne dis pas qu'ils n'auraient pas pu se faire rouler, je dis qu'il se trouve qu'ils ne se sont pas fait roulés (Contessa 32 etc.).

3/ Structurellement des cloisons stratifiées ou boulonées qui sont donc un élément intégral de la coque donnera une solidité supplémentaire. Un voilier aux cloisons non solidaires sera comme une décapotable, ou tout le mobilier grince quand on roule sur une bosse.

4/ Pour ce qui est de la rigidité et solidité, une véritable structure(pas collée - voir exemple ci-dessus dans la video sur Aurora) qui reprend les éfforts quille/pied de mât est nettement plus chère a réaliser mais il faudra un choc bcp plus important pour compromettre la solidité du bateau. Sur les designs S&S cette structure existe, est en inox et fait une grande partie de la longueur du bateau.

5/ Position des batteries, un lest en plomb bien bas permet à l'opposé de placer des constituants "lourds" un peu plus haut, par exemple les batteries. Ce type de petit détails qui fait comprendre que l'architecte a prévu un bateau pour toutes les situations. Y compris un niveau d'eau important et une pompe, une radio etc qui fonctionnent toujours.

6/ Des amènagements intérieurs pensés pour que le bateau puisse se faire coucher barres de flèche dans l'eau et que ce ne soit pas un cafanaum total à l'intérieur. A nouveau, sur un design S&S la plupart des planchers sont vissés par exemple sauf une partie centrale de +/- 60cm de large pour accèder aux fonds.

7/ la façon dont le cockpit est pensé etc.

8/ d'autres détails auxquels ont ne pense pas toujours. La façon dont la table du carré est fixée aux fonds (ai fait une traversée en mer du nord avec une table de carré "cassée" par un contact trop fort avec un équipier par temps de demoiselle (force 6 avec mer courte ).Les accidents sont souvent du a une superposition de "petites avaries".

9/ Safran suspendu. Les safrans suspendu à 100% (sans aucun "skeg" etc.) font souvent les titres de HEO dans des anecdotes d'avarie et d'abandon de bateaux au large. Au moins prévoir un plan B. Une mer trés forte pendant longtemps ne doit pas améliorer la situation.

Donc un O37 pour le tour du monde oui, pour le vrais gros temps je ne me sentirais à tord ou à raison pas à l'aise (Atlantique nord, les 3 caps). Par vrais gros temps je pense à plus de 45 noeuds de vent pendant longtemps avec la mer qui va avec.

Pour toutes ces raisons je préfèrerais trés largement un Hallberg Rassy de 30 ans pour ce type de nav. qu'un Océanis de 5.


georgesand:"Pour toutes ces raisons je préfèrerais trés largement un Hallberg Rassy de 30 ans pour ce type de nav. qu'un Océanis de 5."Moi aussi et en plus je cite le confort en navigation , le passage dans les vagues .8 heures de près avec un 0 37 ou autres carène moderne non merci .·le 08 mar. 08:59
JeanLW:Respect pour les Contessa mais avec de la fonte on peut avoir 50 % de lest, l version plomb est un poil plus performante et nécessite zéro entretien 👍👍👍·le 08 mar. 09:15
georgesand:ET ?·le 08 mar. 09:29
JeanLW:Je réponds à Pierre 3 avec qui je partage le bonheur de posséder un bateau fortement lesté et sur et je précisais seulement que le plomb c mieux mais qu on peut avoir 50 % de lest avec de la fonte aussi, c tout·le 08 mar. 10:06
Dr Feelgood:surtout moins d'entretien comme le dit JeanLW!·le 09 mar. 18:52
georgesand:Merci pour la précision , j'étais un peu perdu. ·le 09 mar. 19:10
08 mar. 202108 mar. 2021
0

Bonjour à tous

Sujet marronnier, mais dommage de ne pas avoir des chiffres, dans le genre suivant:
Nbr de bateau en 1980 faisant une transat idem en 2018.
L'age moyen des bateaux en transat.
Sinistre: Type de sinistre pour les bateaux en transat.Etc...

Nous sommes peut être sur un sujet avec un max de partie pris.

Le Moko


amate:Sans oublier d’inclure dans ces chiffres le CV des participants😜🤡......·le 08 mar. 10:04
08 mar. 2021
1

Ce que 80% des contributeurs oublient c'est qu'un bateau a 2 rôles:
1/ arriver entier de l'autre coté, avec le maximum de sécurité, et de marge de sécurité
2/ Prendre soin de ses occupants, donner du confort, du bien être...
et si en plus il peut bien vieillir, c'est encore mieux...

Sur le premier point:
On a vu des casses pour le moins préjudiciables, sur des éléments cruciaux! cadènes, safran ... Clairement, sans secours, ces équipages serait en mauvaise posture et le bateau aurait pu devenir leur tombe ...
Ok cela concerne un bateau sur 1000. soyons joueur, si cela permet de faire quelques économie ...

Sur le second point:
Lorsque un bateau est conçu pour la vie au mouillage et en marina, le bateau ne ressemble pas a un bateau conçu pour la vie en mer. Les buts ne sont pas les mêmes, les moyens d'y arriver non plus. Lorsque l'objectif est de passer 4 semaines par an, dont 3 en été, à bord, l'intérieur ne ressemble pas à un bateau fait pour vivre à l'année. Quand l'objectif est de croiser entre corse et continent une fois par an, en été avec une bonne couverture météo, alors le bateau ne ressemble pas a un bateau conçu pour faire l'atlantique nord sur une transat retour...
Je parle de vie a bord, mais aussi et surtout de dessin de carène, de confort pour la vie en mer, de passage dans la vague...
=> Un équipage secoué et maltraité au près pendant 8j n'est plus capable de prendre des décisions adaptées en cas de pépin.

Maintenant chacun voit midi à sa porte ... si vous pensez que la vie à l'escale est plus importante que la sécurité et le confort pendant les traversées, prenez l'océanis.
si vous pensez qu'il vaut mieux avoir un bateau 1/2nds plus rapide (et c'est même pas sur!) qu'un bateau sécurisant, prenez l'oceanis
si vous pensez que les résines de meilleurs qualité et la qualité des bureau d'étude a permit de diviser par 2 à 3 les échantillonnages par m2 de coque, allez y
Si vous pensez que la colle est devenu plus efficace que la stratification alors allez y
si vous pensez qu'une pièce collé est plus solide et durable qu'une pièce collée ET boulonnée, alors allez y...
Bref si vous pensez que l'on peut faire un bateau 2 fois mois cher et mieux qu'un amel, HR etc prenez l'oceanis... il est fait pour vous. (et pas pour moi!)

Mais n'oubliez jamais une chose, certains animaux nagent moins bien que d'autre, et concernant l'Homo sapiens, il apparait plutôt moyen dans la catégorie des nageurs! Aucun n'a réussi a faire plus que quelques km (dizaines au max) ... alors la moitié de l'atlantique nord ... LOL
Le jour ou vous serez dans la merde, repensez à ce post. pour ma part, mon choix est fait.


georgesand:j'ajouterai la tranquillité d'esprit quand vous savez que votre voilier peut affronter bien plus que vous alors pour moi tout est dit . Mon choix de va pas au 037 dans ce cas.·le 08 mar. 09:41
Pierre3:Oui, on s'est rendu compte que les carènes larges plus rapide en course permettaient aussi une grande habitabilité en version "croisière" si on leur ajoute du franc bord. Ca ne fait pas pour autant des bateaux qui passent la mer en souplesse et pour la mer forte ça peu effectivement "user" un peu l'équipage. J'insiste donc à nouveau sur le concept de bateaux "prévus pour" avec un V avant un poil plus prononcé (ou existant...) et une habitabilité du coup un poil moins importante sans pour autant être de lourds sabots. Tout ce que je décris est en fait le fond de commerce de bateaux comme les HR. ·le 08 mar. 10:49
Escobar le neuf:Quel parti pris.. je vis sur le bateau 9 mois de l'année, je ne voulais pas un bateau qui serait un défi pour monter à bord avec un sac de course et 2 packs de bière.. certains plan de de pont de ces fameux bateau d'aventuriers recèlent d'inconfort, accès pénible , déplacement sur le bateau en général déplorable, à l'image des cockpit centraux qui rassureront papy mamie et leurs petits enfants..les bateaux modernes tapent dans la vague, c'est vrai, mais c'est la contre partie à l'habitabilité et le volume intérieur.. ·le 08 mar. 13:20
08 mar. 2021
1

Je n'ai jamais navigué sur un Océanis 37 mais si j'avais à repartir ce n'est pas à priori le bateau vers lequel je me tournerai.

Pourtant, lors d'un tour de l'Atlantique l'année dernière j'ai rencontré 3 Océanis 37 sur le même voyage ("Rève d'O" dont parle Le Moko, "Atsena" et "Opsimath").
Quoique pas très rapides (mais en grande croisière on s'en fout un peu), ces bateaux ont très bien navigué sur ces 10000 milles.
Aucun n'a eu de problème sérieux, juste de petites avaries mineures qui arrivent à tous en grand voyage...
Mieux: Les propriétaires étaient tous parfaitement satisfaits de leur canots!
Auraient-ils été plus heureux ou plus sereins sur un Hallberg Rassy, un Wauquiez ou un Amel, même pas sûr...

Comme quoi, même si ce n'est sans doute pas le bateau idéal pour la grande croisière, avec une préparation sérieuse et un équipage compétent, l'O37 le fait visiblement très bien!


LeMoko:Bonjour Paotr 29 non je ne parle pas de rêve d'O que ne connais pas mais d 'un autre OC 37.·le 08 mar. 11:57
08 mar. 2021
1

Le gros danger, en bateau c’est de se comparer à des gens que l’on ne connaît pas... «  oui, le skipper Macif iL sort par tous les temps, force 12.... » perso, je sors pas... on faisait le tour du monde sur un Golif... pas moi... ( mais j’ai rencontré des gars qui on fait des trucs pas possible sur des canots ou j’aurais pas mis mon chien... bravo, ces gars(et filles) ils avaient un mental et une philosophie de la vie disons «  spéciale » ) faut arrêter de penser que parce certains l’on fait, c’est la norme.. et surtout savoir ce que On est capable de faire, soi!!! Avoir l’intelligence d’écouter les gus qui veulent bien partager leur expérience... ça vaut de l’or ça évite de perdre du temps et de l’argent .... ne pas prendre les choses à l’envers en faisant la connerie ( choix du mauvais bateau par exemple ) pour ensuite venir demander des conseils.. personne n’a inventé la Marine, surtout pas moi... et puis sortir des clichés «  descendre à la cave « ou «  se traîner à 5 noeuds » ... certains polyester sont pas non plus réputés pour être des foudres de guerre... je citerai pas de marque de peur de m’attirer....les foudres de ces propriétaires..


JeanLW:C fatiguant de lire ses propres écrits déformés, oui j ai un copain qui est très connu sur heo et un sacré marin. Il explique qu il sortent par mauvais temps pour assurer le job, les gens ont payé un stage et n ont pas envie de rester à quai. Je n ai pas écrit F 12 , mais mistral et vent d est ils y vont , ce sont des stages de formation de skipper et cela leur sera utile de voir à quoi ça ressemble·le 08 mar. 10:54
amate:Rien de perso là dedans et je supprime le F12. Avec mes excuses.... stage de formation en Méd, ok, mais peu de rapport avec des sorties en mer même sur quelques semaines avec des bateaux neufs ( et sûrement très bien entretenu et de la nav au long cours sur un bateau plus daté... bien sûr les fonds marins ne sont pas jonchés d’épaves de voiliers polyester de grande série.. mais le plaisir de la grande balade ( plusieurs années c’est aussi de ne pas être Emm...... à chaque escale pour passer tout son temps a réparer ce qui a lâché à bord .... ·le 08 mar. 12:22
JeanLW:Une fois je l ai vu arriver à Carro’s par une journée où on était mieux au port et je lui avais demandé si c était inhabituel, il m avait répondu non, on ne fait pas de cadeaux au bateau et rien ne casse, ce sont des gros dufour de 45 pieds pas préparés spécialement sauf etai de trinquette·le 08 mar. 12:25
JeanLW:Ils les gardent environ 5 ans, la prochaine fois je lui demanderai·le 08 mar. 12:26
08 mar. 2021
5

de mon expèrience ( j'ai eu un Amel et un Jeanneau ) , je ne me tournerais pas vers un Océanis de grande série , qui plus est d'occasion .
Concernant l'aptitude à naviguer , pas d'objection majeure , il y arrivera , mais adéquation avec la vie en mer , au mouillage et dans les pays exotiques , alors là , ce serait aller au devant de graves déconvenues .
Les bateaux de série ne répondent qu'à des demandes marketing ciblées . Le confort au port , les objets inutiles en grandes navigations ( comme la TV , la clim , le salon Ikéa etc...) tout cela n'a rien à voir aux besoins d'une navigation au long cours . Je pourrais écrire un livre d'anecdotes que m'ont raconté mes amis de rencontre ( maxime : Avec Jeanneau tous les jours un bruit nouveau ) . Même mon Amel Super Maramu 2000 m'a dégouté du confort car trop complexe ( 3 groupes de clim avec la maintenance qui va avec ) etc ..
AMHA , la bonne démarche pour partir loin et sans problème , c'est de se fixer un budget , un cahier des charges avec les critères sur laquelle on va être intraitable ( pour ma part , sécurité absolue en équipage réduit donc cockpit central ) , puis de se dire qu'un bateau simple et fiable apportera plus de bonheur qu'un bateau qui apportera des petits conforts qui te boufferont du temps au mouillage alors que tu pourrais visiter le lieu ou tu est . Cela m'est arrivé tout au long de mon tour atlantique .
Dernier point , même avec la mondialisation , la petite pièce qui casse et que tu dois réparer aux Fidji , devient problématique et tu gâches du temps ou tu pourrais siroter un Punch sur une plage au sable blanc .
KISS ( keep it simple and safe ) est la devise a appliquer dans ce cas .


Pierre3:Le principe KISS, je suis tellement d'accord avec ça...les réparations que je dois faire en fin de chaque saison une peu rude concerne rarement l'accastillage mais plus souvent des trucs électriques. On ne peut parfois que difficilement s'en passer de ses bidules (frigo par temps chaud) mais qu'en on peut c'est vraiment bien, ça mérite un petit éffort d'adaptation.·le 08 mar. 11:02
08 mar. 2021
0

J'ai eu l'occasion de faire une transat retour sur un oceanis37, comme équipier. Mon point de vue, bateau rapide (comparé à d'autres de même dimension), cockpit trop large par gros temps ( 40 à 45 nds de vent établi, claque à 50 nds, au près pendant plus ou moins 70 heures), manque de mains courantes à la descente, et dans le carré. Problème(s) électrique(s) dû au concessionnaire qui a vendu le bateau, comme le dit le Moko, ouverture frigo pas pratique (dans mer formée, creux de plus ou moins 4m. ). Pour ce qui est du grément, tout à bien tenu. Ce genre de navigation fatigue bien les bateaux, et les vieillissent prématurément. Avec une bonne préparation, il n'y a pas de contre indication. Il vaut mieux ne pas être trop nombreux non plus, rapport au rangement de l'avitaillement etc. mais cela est vrai pour la plupart des bateaux de cette taille dans ce genre de traversée.


LeMoko:Maintenant la question de départ est d' avoir des retours sur le comportement et malheureusement pour lui peut de retours.Si il n 'existait que des marques comme Halbert, Amel, Wauquier ect.Le problème serait plus simple car moi le premier je ne naviguerais très certainement pas car budgétairement pas possible, même en occase puisque le marché serait plus petit et inaccessible mais avec aussi moins de monde dans les ports et sur Héo.Au final un OC 37 peut il faire une transat très certainement que oui en faire 10 non Est il le meilleur bateau pour la situation nonMais Capkavern fera le tri en fonction de son cahier des charges budget ect. ·le 08 mar. 12:16
pi3rre:Donc, tu confirmes que l'Oceanis 37 peut encaisser des force 9 au près sur 3 jours entiers (des conditions exceptionnelles que chacun souhaitera éviter) sans problèmes.Pour le reste, on est d'accord que le design des bateaux est malheureusement orienté marina / baignade au soleil. Il serait vraiment intéressant que Beneteau sorte une gamme dépourvue de tout le superflu en croisière mais avec un cockpit fermé, un accès confortable à toutes les manœuvres (pas à califourchon). ·le 08 mar. 12:18
pendruc:Je confirme, maintenant il y a eu des types avec assez de c.....es au c.l et ou avec beaucoup d'inconscience, l'un n'empêchant pas l'autre, pour traverser sur des kayaks, voire sur des plates. En ce qui me concerne, l'oceanis 37 ne serait pas mon premier choix pour ce genre de balade....Mais ça l'a fait....!·le 08 mar. 14:12
LeMoko:Hooo pi3rre J'ai pas la prétention de confirmer, le bateau que je connais au retour ils se sont pris 35nd pendant 4 jours j'imagine que c 'est une partie de plaisir. Bien sur que le design change et pas forcement toujours dans le bon sens et qu'il faut savoir faire un tri avec comme le dit Pendruc leurs lots de con..... L'ancienne série d'océanise (clipper) ressemble plus à ta définition, Bénéteau à peut être encore le moule....Perso en plus j'ai jamais été un fan des coques très large et plate. ·le 08 mar. 14:49
Pierre3:35 noeuds pendant 3 jours est à un coup de vent de 50 noeuds ce que le mal de gorge est au cancer. Traduction trés libre d'une expression anglaise lue dans un bouquin.·le 08 mar. 14:54
08 mar. 2021
0

Moi j'attends avec impatience un voilier de grande série avec carène scow


08 mar. 2021
0

Le premier, petit en alu et moche ne donne pas trop envie meme s il a une habitabilité record


lolapo:Il y a plein d'oceanis et consorts qui naviguent aux Antilles .Les mer des canaux peut y etre dure.Je navigue sur un voilier " moderne" avec un arriere ouvert avec une jupe.C'est vraiment pratique pour la vie de tout les jours .Certains voiliers un peu anciens aux jolies lignes sont obligés d installer une échelle alu de maison pour accéder a leur bord . Pas top quand on a des trucs pesants .Les voiliers anciens peuvent avoir toute la partie electrique a refaire , ou placer la cuve eaux noires ou des difficultés a checker les cadenes qui ont causé des dematages .Le voilier idéal. ???·le 08 mar. 14:40
BlackNav:acheter un HalbergWauquiez des années 80 dans son jus parce qu'on n'a pas les moyens d'acheter récent, ça veut dire 10-15 k de voile et autant pour tout le reste pour le remettre en état: pilote, bagues, électronique même minimale, radeau, EPIRB, capote, etc... Pas évident de trouver la bonne monture, capable d'être serein quand la mer gronde et d'avoir aussi du confort au mouillage. Un Hallberg qui avance, c'est 80 k. Un Wauquiez ça se trouve à moins que ça, mais dans quel état. ·le 08 mar. 14:51
Pierre3:N'importe quel bateau de + de 10 ans peut avoir des voiles nazes par contre je comprends tout à fait qu'on puisse préférer les grands volumes aérés que les intérieurs plus exigus des bateaux + anciens, sans parler de l'absence de jupe etc.·le 08 mar. 15:17
08 mar. 2021
0

Bon voilier des années 80.
Le refit peut etre laborieux car on ne retrouve plus les pieces detachées de l époque .
Pont en teck : chaud sous les tropiques et "chô" a entretenir...


08 mar. 2021
0

Capkavern a bien fait de poser sa question.
C'est dommage qu'il ne puisse rien tirer des réponses.
Entre ceux qui conseillent un drakkar de 600 ans car on sait que les vikings avaient découvert l'Amérique avant Colomb (donc fait une transat) et ceux qui pensent que tous les bateaux classés A sont capables de faire du hauturier à condition de bien les préparer (comme les autres d'ailleurs) et de savoir changer sa route plutôt que de s'obstiner sur le 35° du vent pendant 8 jours ... En croisière au long cours, on n'est pas à deux jours près !
J'avais posé la même à propos d'un 44CC, je n'en avais tiré aucune tendance à privilégier pour mon choix. Je précise que ce bateau avait déjà fait des transats et de la Méditerranée (la terrible mer) et qu'il s'en était très bien sorti. Dommage qu'il ait fini dans un incendie général dans un port à sec. Cet incident a coupé l'herbe sous le pied de ceux qui prétendent que ces bateaux finissent épave après 20000 Nm.
Oui, j'exagère ! Mais suis-je le seul ? Pour moi, le près serré est une allure pour s'amuser, pour le côté sportif. Aucun bateau n'est agréable à vivre à cette allure, seul certains sont plus fun ou plus "marin" sur des sorties à la journée. Au delà, "descendre à la cave" pour cuisiner est une torture. Le VG nous prouve qu'il est possible de naviguer sur des bateaux aux formes modernes extrêmes, or un 037 est tout de même moins extrème.
Mais chacun choisit son type de flagellation et coupe son saucisson avec le couteau qu'il veut car l'Opinel n'est pas obligatoire ...
En gros, si le O37 lui plait .... il s'en sortira à condition de bien le préparer et de naviguer cool. Je dis ça, mais je n'ai pas 5 Tdm à mon actif, d'ailleurs, comme beaucoup ici


pendruc:Boudiou, mais c'est bien sûr, je n'ai jamais parlé de près serré...pas plus que je n'ai dit que la plaisanterie avait duré 8 jours, donc nous naviguions entre près bon plein et vent de travers, allure qui nous avait paru la plus confortable, ou la moins inconfortable, au choix, fonction de la mer rencontrée à ce moment là, ce qui ne justifiait pas de partir en fuite ni de risquer un empannage intempestif vu les mouvements du bateau dans ce type de mer, nous dirons, formée. ·le 08 mar. 16:43
amate:Descendre à la cave peut être rafraîchissant surtout si y fait 35 sur le pont et qu’ on s’y brûle les pinceaux... ça arrive sous les tropiques.. et qu’est ce qu’on ferait pas ( descente aux enfers) pour une bière bien glacée ... ( 5 TDM, c’est beaucoup, quand même 🤔😜....)·le 08 mar. 18:48
Pirate972:Vous pouvez toujours relever quelques détails de mon com, je vous ai prévenus que j'exagérais, mais sur le fond, je ne changerai pas un mot. Pour ce qui est de la nav sous les tropiques, je suis d'accord, la bière au frigo, c'est mieux que dans la glacière au soleil·le 08 mar. 19:50
Tai:Pas besoin de faire cinq tour du monde pour constater qu une bonne ventilation fait que le bateau est frais.
Oui les grottes dont fraîches, mais une maison qui prend les Alisée c est bien frais aussi.·le 09 mar. 00:01
08 mar. 2021
2

un centurion, un grand soleil me semblent plus capables de faire ce parcours surtout s'il y a la remontée sur le canada
alain


Tai:Si j avais les sous c est bien un grand soleil que je prendrai. En plus ça marche terriblement bien.·le 09 mar. 00:02
08 mar. 2021
0

Quand on est Amel, on ne peut pas aimer les Oceanis. Mais, l'inverse est encore plus vrai.


LeMoko:Bin.... Pas forcement j'ai souvenir d'avoir visité il y a +/- 10 ans au salon de Paris un Super MarabuJ 'ai rien contre bien au contraire( je tiens à souligner la qualité de la visite et de l' accueil au salon en comparaison de certains généralistes)nous sommes resté en bon terme ayant pas aborder le prix.... Ceci étant faute de la capacité financière deux choix rêver toute ma vie ou choisir un généraliste. Mais c 'est promis si je gagne au loto je retourne les voir et ferais un comparatif entre Amel, Halbert, Najad etc la liste est longue.Mais tu as raison je suis plus prés de Amel que de l 'oceanis.·le 08 mar. 18:44
08 mar. 2021
3

Sans vouloir rentrer dans une analyse trop approfondie , ce qui différencie un long cruiser d'un bateau de grande série , ce sont principalement l'attention portée aux détails importants pour un navigateur au long cours .
La solidité et surtout la fiabilité de l'ensemble , un bateau c'est plus qu'une coque , il y a des éléments accessoires , comme un mât que Beneteau ou les autres ne fabriquent pas , de l'accastillage qui va être très sollicité , un moteur à entretenir , une gaziniere , des panneaux solaires , un chargeur de quai etc , etc ....
les long range cruisers offrent cette qualité , cette qualité de choix des éléments importants pour avoir cette fiabilité et donc la tranquillité en navigation qui fait que l'on apprécie ces moments de mer .
Savez vous que les tubes de mât Amel sont issus de leur propre filière d'aluminium et qu'ensuite les mâts sont préparés par le sociétés d'accastillage de mât les plus fiable (ACMO ) et pas des ridoirs made in China ....
Ceci explique aussi le prix plus élevé , mais aussi la meilleure côte de ces bateaux .


Pirate972:Ce qui n'empêche pas de naviguer sur des bateaux de généralistes comme la majorité de ceux qui naviguent ·le 08 mar. 19:53
Escobar le neuf:Mât Beneteau c'est du Selden.. je vois pas ce que l'on peut reprocher à Selden... ·le 09 mar. 09:19
Cédric 1983:Ce que l'on peut reprocher à Selden? rien! ce que l'on peut reprocher à Bénéteau, c'est de dimensionner les profils de mat, de bome, et le gréement en général au plus juste. impossible de gréer une trinquette au deuxième etage de BDF chez bénéteau ou dufour, avec pourtant des bastaques. le fabricant du mat me l'a interdit à chaque fois (pour des bateaux de moins de 40 pieds en tout cas!Par ailleurs, bénéteau a beaucoup plus travaillé avec sparcraft et Zspar de mémoire que selden (il n'y a que dufour à ma connaissance qui est fidèle à selden sur l'ensemble de sa production)Escobar, je pense que tu n'as jamais vu un mat sur mesure ;-) cela n'a rien a voir en terme de finition.·le 09 mar. 14:36
Tai:Zspar a validé la pose d une prise au niveau de la seconde barre de flèche sur le 411, sans bassetaques. (Pour les moins de 40 et les nouvelles générations je ne sais pas)·le 09 mar. 15:04
08 mar. 2021
0

Lisez la bible Amel
C'est assez epais et vous y retrouverez plein d'infos ,de specs etc... tres serieux mais beaucoup de maintenance .
Je regardais le 54. Il me semblait assez intéressant car pas trop grand et plus ligné que les traditionnels. Par contre , le tarif est vertigineux...
Perso , je n'ai possedé que des customs. Mais c'est une question d'ethique personnelle.


08 mar. 2021
0

Je me souviens d'un passage à Horta aux Açores, où les 2 seuls bateaux visiblement "cassés", un safran plié, et un mât cassé, étaient des Amel ...
Ca ne veut pas surement pas dire qu'ils soient plus fragiles, mais qu'en mer tout peut arriver, quel que soit le niveau de solidité !
Des Oceanis auraient peut-être coulés, mais ils seraient aussi peut-être passés avant le mauvais temps, ou le cachalot ? ;-)


08 mar. 202108 mar. 2021
0

En tous les cas plus des Océanis seront utilisés pour de la longue croisière plus ça forcera le constructeur à prévoir cela dans son cahier des charges. Au final à part les courbes de stabilité pour lesquels il y a pas grand chose à faire si on veut garder les grands volumes et le déplacement sous contrôle il faut probablement pas énormément de coût de construction en plus pour faire qlq chose de suffisament solide excepté pour coup de vent catastrophique type tempête Miguel qui sont sommes toutes assez rares dans les saisons ou la plupart naviguent.
Ce qui me frappe fort sur les bateaux un peu "low cost" récents sont souvent les renforts et point de fixation au niveau des cadènes. Ca je dois dire si ça semble mal foutu ça me fout la trouille et je renforcerais avec l'avis de l'architecte. Aussi regarder du côté safran idéalement.
Au final l'initiateur de ce fil ne parle pas de l'atlantique nord en janvier ou d'un tour du monde par les 3 caps. Donc je mettrais un tampon "approuvé" sur l'O37 sous réserve d'une enquête sur ses éventuels points faibles et possibilités de renforcer.
L'autre alternative est le bateau "abandonnable", fort à la mode ces dernières années et probablement un bon calcul tout pris en considération. Pour ça prendre les bons moyens de com, bonne survie et au moindre gros pépin on se casse. :-P
Pour ce plan la il faut des bateaux "fongibles" comme l'O37. Dans mon cas il n'en reste plus que 6 modèles. Je ne peux pas l'abandonner...


08 mar. 2021
0

La ligne des Oceanis n'est pas mal du tout , enfin certains récents.
Leur cockpit sont assez accueillant. Une jupe pour le soleil et une motorisation ok.
Que faut il de plus pour s amuser d île en iles ??
Tant qu'il n'y a pas de choc genre échouage , chute du ber au sec , blocage ds les écluses de Panama ou contre un quai pendant une tempête tropicale , les collages doivent tenir .


09 mar. 2021
1

Puisque l'on parle choix d'un bateau pour ce genre de programme, je me tournerais vers Brehorn, Bowman, Standfast, Noordkap, mais hors budget, donc hors sujet...


pendruc:voire Victoire ou Boréal.... toujours hors budget...·le 09 mar. 08:01
LeMoko:Ouah très beau le Brehorm c 'est ok pour moi comme cadeau de noel.... ou le boreal promis je prend ...·le 09 mar. 12:27
09 mar. 2021
0

Il y a aussi Swan Baltic Oyster Pacific seacraft etc on ne part jamais

Si je faisais un programme comme prévu je prévoierai un safran de secours sérieux voir les USA, j ai donné mille fois les liens, et je regarderai sérieusement les cadènes

Sinon à investissement égal je prendrai une gloire des 80


09 mar. 202109 mar. 2021
4

J'ai beau avoir un bateau lourd et confortable, je pense que les bateaux modernes ouverts et aérés sont tout à fait capables de faire une boucle atlantique ou un TdM par les alizés. Ils nécessitent néanmoins des compromis : Au niveau de la protection : le cockpit est ouvert aux vents, soleil, grains. La capacité de charge est faible, donc beaucoup de pièces de rechange, de voiles d'avance, d'outillage à laisser. Pas de vélo, pas d'annexe rigide, pas beaucoup d'eau...
Après, l'isolation n'est pas formidable, mais ce sont des bateaux d'été et les chantiers soignent l'aération.
Enfin, le mauvais temps, avec nos iridium et fichiers grib, il faut vraiment chercher pour se taper une grosse dépression.
Bon, ce n'est ni mon choix ni mon rêve, mais point de vue capacité, pour moi, pas de problème.


amate:On parlait qu’il n’y avait pas de sous, un budget limite d’où le choix de l’océanis, et d’autre part d’investir un «  certain budget » dans du matos pour la sécu active ( fichiers grib connections internet en mer ´ immarsat , bib et autre .. y aurait pas comme une erreur .? Le premier investissement en sécu, c’est le bateau, pas le matos pour appeler au secours... ce doit être l’époque qui veut ça , l’assistanat sur terre et sur mer.. pour la météo à bord, je veux bien croire à son utilité , de là à savoir exploiter une situation délicate à 7 n de moyenne ( on est pas au Vendée Globe ,) je demande a voir .. qui fera demi tour en pleine traversée pour éviter dépasser dans une dép ..... ·le 09 mar. 14:19
Tai:C est pas les mêmes budgets l ami entre un Garcia et un iridium ·le 09 mar. 14:56
amate:Parce tu sautes d’un Océanie 38 d’occcase a un Garcia ? Y doit y avoir une pincée de bons canots entre ces deux choix . et de toi à moi, tous les vieux Garcia ne sont pas des affaires ; largement surcotés par l’aura ( mérité ) du chantier ...( en connaissance de cause);·le 09 mar. 19:04
voilic:+1 Le premier investissement en sécu, c’est le bateau, pas le matos pour appeler au secours.Le second, compétence du skipper·le 10 mar. 12:34
Madavoar:Bien dit, je partage cet opinion ·le 10 mar. 13:19
09 mar. 2021
1

Comme me le répétait bien souvent mon moniteur préféré : "Le bateau peut passer. Mais pour l'équipage, tu es le seul à le savoir."
Un voilier de 4 mètres peut faire le tour du monde. Mais certainement pas mené par n'importe qui.
J'avais pour projet de faire un grand tour, et j'ai choisi le voilier en conséquence. Le voilier en est capable : il a été conçu et préparé pour ça, et c'est pour ces raisons que je l'ai choisi. L'équipage, lui, restera désormais cantonné.


09 mar. 2021
09 mar. 2021
9

Je pense qu'il faut relativiser les choses et adapter son voilier à ses besoins et désirs. En voyage de vacances (1 an plus ou moins), tu peux avoir un bateau léger, planant, ouvert, amusant. Il t’emmène tranquillement aux Antilles et retour sans aucun problème. Même le retour en Juin par les Açores, ça le fait bien.
Sinon, tu veux vivre des années sur ton voilier, aller ou t'as envie, et à bord, t'as ta vie et tes affaires, ton vin rouge espagnol ou chilien, des voiles pour l'étai largable, de quoi réparer tout ce que t'as, du gaz pour un an... et t'as pas le même bateau. Mais c'est un choix et le choix du bateau léger me parait bien adapté à une navigation vacancière.


faby9:+1·le 09 mar. 21:13
amate:Eh ben voilà ,on y est ( enfin😜) l ´intitulé de départ était bien « TRÈS hauturier » un tour de l’Atlantique, c’est du «  hauturier » .... eh la, oui, ça le fait ... faut tjrs comparer ce qui est comparable... des années non stop de bourlingue, c’est autre chose.. (excellent le coup du stockage de pinard chilien) et pour remettre les pendules à l’heure, une petite histoire: il était une fois la course Melbourne _Osaka ( regarder la distance en miles) ouverte ,pour sa première édition aux voiliers de croisière équipage en double... muni d’une BLU.... le pactole attribué aux concurrents qui finissaient dans les délais était incroyable 10 bâtons de l’époque on est dans les années 80 ( 15.ooo€ ) bref du coup ça a attiré pas mal de monde, et toute sorte de bateaux dans ces coins la, ( sud Australie) ça peut bastonner sévère et justement c’est ce qui c’est passé, la flottille majoritairement constitué de canots «  Tupperware »a été écrémée vilain ... bilan des courses ( si on peut dire) vainqueur en classement croisière un bateau acier à bouchain de 12m construction amateur et français qui plus est.. ce canot était mené par un couple de «  très bon » forcément . Qui naviguaient depuis pas mal de temps...un copain sur un via 38 a finit aussi sur le podium ... de quoi rabattre le caquet aux comparaisons de « « drakkars de 600ans  , traîner à 5 noeuds’ pèsent des tonnes  et descendre à la cave «  etc...·le 10 mar. 08:39
Cédric 1983:C'est une évidence! et au dela de la solidité intrinsèque des bateaux, ce qui est adapté en terme d'architecture aux vacances l'été ne l'est pas forcement pour aller naviguer dans des mers dures!C'est pour ca que d'entendre qu'un Elan ou un grand soleil serait de bien meilleurs choix... je rigole!Un bien meilleur choix serait de partir sur un ginfizz oui. (et je suis conscient qu'il a 50 ans de conception, mais pour un transat retour bien nord, je n'hésite pas une seconde si c'est n'importe quelle Bénéteau récent en face!)Malheureusement, aujourd'hui en polyester il n'y a plus de plan adaptés au grand voyage, mais cela existe sur les voiliers alu, alubat par exemple.·le 10 mar. 09:31
Pirate972:@amateJ'avais pourtant précisé que j'exagérais.
Quant à l'exemple de la compétition qui promettait 10 boules .... il est clair qu'elle ne pouvait attirer que des "aventuriers" autant en mal d'argent qu'en manque de compétence. Et dans ce cas, il vaut mieux une caisse en ferraille.De là à affirmer qu'un O37 ne peut pas faire de hauturier, ça frise le syllogisme ·le 10 mar. 13:23
Cédric 1983:entre faire occasionnellement du hauturier 2-3j pour faire 200/300MN à la belle saison et traverser un Océan dans le sens pas toujours le plus simple, avec un projet de grand voyage, excuse moi mais on ne parle pas de la même chose. L'océanis n'est pas fait pour se faire secouer dans le pacifique, ce n'était pas au cahier des charges!On parle de transat retour Canada Açores... avec un Oceanis ... personne n'est surpris??? chauffage? isolation? Autour des 50° Nord, voir un peu plus haut, 55° , on est pas sous les tropiques dans les Alizées... Vous etes donc marrant avec vos "grand soleil" ou élan 37...Mon ex sangria a fait un transat, et même si c'était un bon bateau, bien équipé, il n'était lui aussi pas fait pour (pourtant dans les alizés donc plutôt le bon sens).·le 10 mar. 13:37
ED850:Oui, la Merbourne Osaka. On avait failli la faire. Ils payaient ce qu'on dépensait en un an. On avait posé la question si on pouvait la faire avec nos 3 enfants (3,3 et 8 ans) et nous avaient refusé.·le 10 mar. 17:00
amate:La réponse du corsaire au Pirate 972 sur : des aventuriers en mal d’argent et de compétence , sur des caisses en ferraille) «  un officier britannique a Surcouf : vous les français, vous vous battez pour l’argent, nous anglais on se bat pour l’honneur... la réponse de Surcouf : chacun se bat pour ce qui lui manque .. j’en dirai autant sur tes lignes revanchardes et provocatrices, et pour rester dans le phrase de l’époque je vous dis «  brisons la, monsieur le pirate 972 »·le 10 mar. 18:25
Pirate972:Vous avez raison restons en là. Nous sommes bornés , enfin, surtout vous ...Je rigole ... quoique ·le 10 mar. 21:37
09 mar. 2021
3

Il y a aussi d'autres chantiers pas si mal que ça, comme ELAN qui produit sa garantiemme GT..


fannybelle:lire.. sa gamme GT.·le 09 mar. 23:20
BlackNav:A noter qu'Elan est un des rares chantiers qui publie ses courbes de stabilité. C'est quand même un gage de transparence. ·le 10 mar. 09:20
JeanLW:Architecte anglais, pareil dans les revues anglaises·le 10 mar. 10:46
BlackNav:coup de coeur pour l'Elan 37 ! ·le 10 mar. 12:04
pierre 2 the minimalist:Les elans sont tres bien construits ,ça ne derangerai pas d'aller loins sur ces bateaux,et j'aurai plus confiance dans un elan que dans un ginfizz ,et je tiens a dire que j'ai travaillé dans la constructon navale de plaisance ,donc je connais un peu ·le 10 mar. 18:53
11 mar. 202111 mar. 2021
0

pour info, un Damien 40 en polyester est en vente sur Leboncoin Voici une annonce intéressante que je viens de trouver sur Leboncoin : www.leboncoin.fr[...]093.htm


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (111)

L'eau de l'Aude là

mars 2021