Location-gestion: Est-ce intéressant?

Bonjour,
Je vais disposer de 2 périodes de vacances de 1 à 2 mois par an pour naviguer.
Je souhaite explorer des lieux différents, La location gestion d'un Cata de 40 pieds chez Mooring sunsail me semble intéressante.
Tu achète un bateau 250 K€, tu règle une LOA 100€ par mois sur 6 ans.
Mooring prend tous les frais du bateau durant ces 6 ans,
toi tu peux naviguer de 6 à 12 semaines par an (suivant la saison) sur différentes bases dans le monde.
A la fin du contrat soit tubarde le bateau soit contractuellement Mooring te rembourse ce que tu as versé.
Qui en a l'expérience?

L'équipage
02 fév. 2020
02 fév. 2020
0

J'ai eu l'expérience mais pour une forme classique de location gestion en Bretagne. C'est intéressant si tu as du temps pour naviguer plusieurs semaines dessus en dehors des grosses période d'affaire (1ère quinzaine mai, mi Juillet à Mi Aout), mais qui dit bateau dit passion dit déraison..

02 fév. 2020
1

Fondamentalement ce n'est pas différent que de louer. L'intérêt d'avoir son bateau c'est:
1) De bien le connaître et de na pas découvrir un nouveau bateau à chaque sortie
2) L’aménager et l'équiper comme on en a envie en fonction de ses possibilités et de s'y sentir "chez soi"
3) Eviter d'avoir à embarquer et débarquer des M3 de matos et d’avitaillement

Comme dans le cas que tu décris aucun de ses intérêts n'est présent tu es réduis à un simple choix financier: l'écart entre ce que va te coûter la formule Moorings et des locations pour lesquelles tu auras encore plus de choix car pas lié à Moorings.

Par contre, je n'ai pas bien compris ce que te propose Moorings: 250K€, c'est le premier loyer de la LOA ? Quel pavillon pour le bateau ? Fiscalité ? Les loyers à 100€/mois sur 6 ans cela me semble bas. La clause de fin de contrat ? Si tu ne gardes pas le bateau que te verse Moorings ?

02 fév. 202016 juin 2020
0

Financièrement , si je navique 3 à 4 mois par an durant tout le contrat c'est très interessant.
En fait je bloque 250 K€ (premier loyer en effet) pour 6 ans et les récupère à la fin.
En effet je n'ai pas analysé la fiscalité. Je crains que les loyers ne soient fiscalisés comme des revenus. Il faut voir si dans ce cas les mensualités LOA sont déductibles.
L'avantage est de naviguer tantôt en Asie tantôt dans le pacifique ou en méditerranée.
C'est une façon de payer d'avance ses locations, mais moins cher. En moyenne un Cata de 40 pieds se loue autour de 7000€ la semaine, ce qui fait pour 12 semaines 84 000€ sur 6 ans 504 000€ de location. on pourrait estimer que c'est la moitié du prix qui est demandé.
Ci joint la proposition Mooring. Bateau à Palma


03 fév. 2020
0

Bonsoir,
Je l ai fait avec un cata basé au belize chez sunsail.
Tout s est parfaitement passe du debut a la fin. Je l ai recupere en super etat, ai fait un tour et l ai ensuite revendu a Miami.

Seul regret : ne pas avoir pu en profiter plus pendant le programme, pas assez de congés. Ils ont des bases partout, ca permet de partir un peu partout.

La seule incertitude c est le prix de revente. Mais si tu as un engagement de reprise a un prix defini des maintenant c est parfait (je ne le vois pas dans ta proposition).

Attention, les 100e c est le net entre revenus et loa, c est pas la meme chose en terme de fiscalité ni de risque.

A voir comme un programme.

L

03 fév. 2020
-1

Bonjour, en effet j'ai un engagement oral pour l'instant de reprise du bateau à 270 K€ en fin de contrat.
Savez vous si les loyers perçus sont imposé + CSG + RDS?

03 fév. 2020
7

Aloeki

Tout d'abord je n'ai aucun intérêt dans l'un ou l'autre loueur.

J'ai fait le mois dernier une étude de marché assez poussée à ce sujet

Je reviens du salon de Düsseldorf et j'ai posé les mêmes questions à Moorings
J'ai discuté avec eux pendant plus d'une heure pour avoir le max de réponses à mes questions. Et j'en avais un max et je suis un emmerdeur fini et surtout je ne donne pas mes sous sans savoir à qui ni comment. ;=)

J'ai aussi posé les mêmes questions par écrit/oral à Dream Yacht Charter (DYC)

J'ai; tout d'abord, été surpris que le prix "catalogue" Moorings ne soit pas vraiment inférieur à celui de la marque selon qu'il soit dans une base "européenne - Antilles françaises incluses" ou non. Il ne semblerait pas y avoir d'effet de masse ???? La différence serait la TVA

Chez Moorings il y a un catalogue de 2 marques et modèles et c'est tout. Ils proposent essentiellement ce qui les intéressent et là où ça les intéressent.
Chez DYC le choix de marques et modèles est quasi ouvert; tu peux donc avoir presque ce que tu veux.

Le choix de destinations est nettement supérieur chez DYC. Ça permet de naviguer dans des endroits où on ira peut être jamais: Scandinavie, Brésil, Nord USA, Maurice, Madagascar etc;

Ils font créer une société dont l'investisseur est propriétaire et qui, elle, est propriétaire du bateau. La bateau bat pavillon de la société et donc la société ne pas pas la TVA; bénéfice intéressant
En tant que particulier tu payeras la TVA dans les zones "européennes"

Les loyers sont, soit, gardés par Moorings et payés en fin de contrat, soit payés X fois par an à la société.
Les éventuels impôts sont payés ou pas par la société selon l'endroit où elle est créée.

A savoir. Si tu prends un voilier à Ste Lucie immatriculé en France, interdiction de naviguer dans les eaux "européennes - Antilles Françaises" --> avec ton pavillon Français ou Européen et le logo Moorings; tu passes directement par la case TVA pas payée à payer merci.
Idem pou un bateau basé en Turquie (DYC) qui iraient se balader en Grèce

Ils garantissent un prix de revente en fin de contrat selon un état standard du voilier en fin de contrat. Ils sont légèrement en dessous du prix du marché pour être certain qu'ils seront vendus
Exemple: Jeanneau 349. Achat environ +/- 150.000€. Revente +/- 80000€

En général les voiles seraient remplacées en fin de contrat. Les moteurs ont environ 500/600h par an quelle que soit la destination. Ils m'ont montrés les contrats de vente de voiliers en fin de contrat et les heures moteur de chaque bateau

Tu as droits à X points qui te donnent à 2 à 6 semaines de location avec réservation plus ou moins chères selon les saisons
Grosso modo 2 semaines en haute saison ou 6 en basse saison

Tu as aussi droit à 6 semaines en last minute quelle que soit la saison

Ces semaines de loc sont valables sur ton voilier ou n'importe quel voilier de taille inférieure ou équivalente dans n'importe quelle base du monde

Selon le type de voilier (offre et demande) et les bases ils peuvent aussi te proposer de le mettre encore en loc quelques années après la fin du contrat. Tu reçois un petit revenus, tu navigues et tu n'as pas d'emm
En fin de ce 2d contrat, il est revendu par eu et tu reçois les sous ou tu le gardes

Cependant; Si tu décides en fin de contrat de ne pas garder le bateau, donc tu désires la valeur de revente et tes revenus qui ont été capitalisés: ça dépend de l'état de leurs finances à ce moment là.

Revenus
Ils semblent te garantir un return de +/- 10%. Ils ne te garantissent rien du tout. Ils te garantissent un revenu qui n'est pas forcément de 10%

Qui est quoi
Moorings est une société qui appartient à un groupe et a été revendu je ne sais combien de fois depuis 1989 (Caisse des dépôts et consignation, Compagnie Internationale des Wagons lits et du Tourisme, Accor, Carlson Travel, TUI, .... et maintenant un groupe dont j'ai oublié le nom.)
DYC serait une société privée

Conclusion
Si l'idée est de de naviguer un max pendant X années sans emm et de posséder un voilier pas trop cher en fin de contrat: l'idée est bonne.

Si l'idée est de faire un investissement; mauvaise idée. Le montant total revenus et revente couvre pile poil ton investissement. Le seul bénéficie est X semaines de nav gratos pendant X années.

Il vaut mieux acheter un bien immobilier et utiliser les revenus pour louer
Le bien immobilier ne perd pas de valeur malgré les emm connues.

Pour les habituels qui râlent pour tout et sur tout, je ne veux pas rentrer dans une discussion au sujet de immobilier VS voilier etc.
J'expose des infos et vous en faites ce que vous voulez

Camille

03 fév. 2020
4

Merci Camille pour ce Topo très complet !

03 fév. 2020
3

Quelques infos en plus

J'ai essayé d'être le plus précis et neutre possible sans raconter trop de choses qui pourraient être sujettes à discussion

J'ai bossé 3 ans pour Moorings du temps où ils étaient propriété de la boite où je travaillais de 90 à 93
Wagons lits travel jusqu'à ce que Carlson revende à un groupe allemand si je me souviens bien

J'en ai loué plusieurs à différents endroits et je n'en n'ai jamais eu un en mauvais état

Le suivi des bateaux en base est vraiment nickel
Entretien régulier des moteurs, vérification à chaque sortie
Dans les pays sujet aux "cafards et autres bêtes sympathique" , les voiliers sont vidés et gazés en basse saison
Ils essayent dans la mesure du possible de remplacer les housses de coussins par de l'origine
Tout ce qui bouge est contrôlé régulièrement: tiroirs, charnières, portes, capots etc
Si les clients louent en bons père de famille et disent ce qui ne va pas; tout est réparé immédiatement si possible. Mais bon, ça c'est une autre histoire

Si je me souviens bien chaque voilier avait une sorte de petit cahier à remarques

Bon, j'ai skippé un jeanneau 50 qui avait un pblm de bouton de four, un vrai scandale selon les clients qui voulaient faire un cake au chocolat
Pas de bol, le locataire précédent n'avait rien dit. Et ce genre de chose n'étaient pas contrôlée
Mais, vérifier un bateau totalement après chaque loc est impossible

Les Bénéteau et Cata étaient quasi construits selon des critères propres à Moorings pour résister aux outrages des locataires. Voiles plus épaisses p exemple, mais en tissus basique

En cas de revente, les bateaux sont totalement démontés et tout ce qui pose le moindre problème est réparé ou remplacé

03 fév. 2020
0

Merci Camille

04 fév. 2020
0

Ma seule expérience de loc chez DYC : Bateau vraiment mal entretenu ... (Bon, aux Seychelles).

04 fév. 2020
0

Camille a très bien expliqué tous ça! Certains catas sont fabriqués hors Europe donc vendu aux distributeurs HT!
Certains sont vendu direct a l'étranger donc vendu HT.
Dream Yacht Charter vends les bateaux Français neuve avec réduction de TVA 10%.
Très alléchant si on navigue chaque année.

Si je comprends bien les choses: un bateau neuf payé HT, son prix de vente dans la futur s'aligne sur les bateaux vendu TTC :)

13 fév. 2020
0

Bonjour à tous,

je suis également en train d'étudier les mêmes offres, chez mooring et dyc, parcequ'elles me semble "trop belle" pour être vrai, je cherche le loup, les petites lignes....je vois des incohérences entre les offres et les contrats, j'attends confirmation du prestataire, puisque c'est censé être sans taxes, ni frais,ni primes d'assurance, ni franchise... ajoutés, et ça c'est pas claire, les contrats disent autre chose.....
En particulier sur la perte total du bateau, il semble faire attention aux personnes auxquelles ils loue, on sait qu'un locataire sera bien moins attentif et précautionneux qu'un propriétaire, sauf cas rare. Ils ne semble prendre aucune responsabilités dans ce cas, contractuellement on ne peut même pas se retourner contre eux ni contre le locataire (faut prouver la faute: compétence du skipper, mauvaise anticipation météo ....etc) ) et le contrat s’arrête, tu ne reçois plus les loyers garantit, mais tu payes toujours les mensualités du leasing, si ça devait arriver, car comme le dit Murphy, ça peut arriver, en espérant que ça ce produise dans les 2 prmeières années, donc il faut envisager dans le pire des cas, se retrouver sans le bateau et qu'avec une partie de sa mise en fonction du montant de l’indemnité de l'assurance, fonction de l'age du bateau.
Cela dit c’est le même problème pour un propriétaire, mais, vous m'accorderai, que, psychologiquement, c'est quand même plus facile, si c'est de notre responsabilité, plutôt que celle d'un inconnue qui pert ton "futur bateau" et ton investissement.
C'est un coup de poker et une histoire de confiance avec sa bonne étoile et le loueur, a mon avis il faut quand même être souvent sur son bateau vérifier l'entretien et même y participer, s'il te laisse le prendre aussi régulièrement que tu le souhaite .... car tout va dépendre de la base et du chef de base qui est seul maitre à bord. Main bon, comme ils disent c'est quand même leur gagne pain donc j'imagine que l'entretien est sérieux, j'ai le détail des programmes de maintenances et sortie de flotte, c'est très complet, mais c'est en anglais et si tu récupère le bateau au bout de 78 mois je pense qu'il flottera toujours, sauf loi de Murphy, voir plus haut.
J'imagine qu'il faudra prévoir un bon budget concernant les consommables : annexe et moteur, parc de batterie, gréement dormant (sur cata ils souffrent) et courant, voiles (leurs remplacement est laissé au jugement du chef de base ), équipement supplémentaire, dessal, gennaker et ses accessoires (jamais inclus dans les bateaux de loc), peut être prévoir un gros refit moteur (voir le remplacement à moyen terme) à cause de leur usage intensif, pour un café, une douche chaude, les infos tv, (ce n'est pas 300 W de Panneaux solaire qui suffiront), la sellerie, la literie, tente de cockpit, radar, panneau solaire supplémentaires et j'en oublie....
Donc bien lire les petits lignes, ne pas trop en attendre quant à son état en fin de programme, surtout pour les maniac de l'entretien comme moi, avoir confiance, ne pas trop se poser de question (attention au budget déplacement et forfait de préparation, jusqu'à 500 euros)

quant a moi, fort de cette analyse que j'effectue depuis quelques temps, et du coup de poker, il est fort possible que je me laisse tenter, comptant sur ma bonne étoile et en espérant qu'ils ne nous prennent pas pour des oiseaux gris aux yeux rond.

ps : ceci étant bizarrement très rare, si il y a des retour d’expérience de plaisanciers qui on franchit le pas, je suis preneur d'infos également, liens sur forum et témoignage .
merci d'avance et bon vent à tous

13 fév. 2020
0

Pour alimenter ta réflexion:
Après la destruction des flottes des loueurs lors du passage des cyclones sur les Antilles, quelles furent les suites à supporter par les propriétaires des voiliers concernés?
Peut-être que des héossiens sont concernés par l'affaire. Leurs expériences pourraient être intéressantes à connaître.

Autres interrogation sur les réductions d'impôt conséquence d'un investissement (nautique) dans les DOM. Y a-t-il des héossiens qui auraient été redressés au motif de location jugée insuffisante (par Bercy)?

13 fév. 2020
0

pour compléter, à priori les contrats ne sont pas facile à lire, on me confirme bien que tout est pris encharge entretien, port, assurance, les clauses manquant de clarté concerne les assurances pendant les periode d'utilisation... à creuser à suivre.

13 fév. 2020
0

Effectivement ce serait intéressant de savoir, en ce qui me concerne i impossible de savoir si oui ou non ils prennent en charge l’assurance. Le commercial et son offre dissent une chose, le contrat en dit une autre. A suivre ça ne mets pas en confiance, droit de navigation et taxe d’immatriculation à la charge de l’investisseur, à part pour un très long voyage , compte tenu des frais d’entretien et de la dépréciation du matériel pour le budget il vaut mieux rester locataire que propriétaire ou investisseur, le locataire risque juste de se faire plaisir sur les plan d’eau de son choix sans les inconvénients.....

14 fév. 2020
0

Que ce soit Dream, Moorings, Kiriacoulis ou autre, la seule chose qui importe, c’est le sérieux du chef de base.

Hervé

14 fév. 2020
0

Bonsoir,

Me concernant (cata sunsail 384 ) le bateau etait nickel, tout a ete remis a neuf avant que je le reprenne. Et j avais fait faire une expertise avant pour avoir une vision precise de l etat du bateau.
Ils ont suivi 100pc des precos et ont aussi change les voiles quand je suis arrive au bateau, a ma demande (elles avaient 2 ans).
Par contre j ai recupere le bateau sans pieces de rechange ni annexe. Il a fallu tout acheter, et en 2016 au belize c etait pas simple...
Concernant l assurance, je recevais chaque annee une copie de leur police, qui couvrait tous leurs bateaux ainsi que les bateaux propriétaires.
Je comprends (j etais stressé aussi au depart) qu on se pose des questions, mais ce type de gros loueurs ne peut se permettre de mal entretenir sa flotte et a des moyens. Et apres 5 ans, j ai retrouvé 2 moteurs bien mieux entretenus que mon md2030 "de bateau de propriétaire jamais loué" acheté depuis. Apres j ai peut etre eu de la chance avec eux et pas de bol sur mon bateau actuel...
Lionel

14 fév. 2020
0

Merci Lionel pour ce teimognage concret. Je suis en négociation avec dyc parce que mieux placer en prix apparement, j attends confirmation pour cette histoire d assurance et surtout plus de base qui m’intéresse. Cependant mooring a l'air plus sérieux, on lit des commentaires positifs mais bcp moins souple et plus chère, en parcourant leurs annonces de ventes on constate sur photos que les bateaux on l air bien entretenu, les gâteau onl.air aboutit et de bonne facture, la clarté dès contrats joue aussi en leur faveur. En tout cas ton teimoignage est utile est rassurant. Si des personnes on eut à faire à dream yatch en tant que locataire ou investisseur ça serait intéressant d avoir leurs avis.

Bon vent

21 fév. 2020
0

Pour ton histoire de perte totale Lionel, c'est normal que sur le contrat cela soit stipulé comme non pris en charge, car c'est à l'assurance de prendre en charge la perte totale du bateau (normalement assuré en Tous Risques)

La question qu'il faut plutot poser, c'est comment le bateau est assuré car tu peux avoir un écart entre la valeur que donne le loueur et la valeur de remboursement de l'assurance... qui du coup resterait à ta charge?
C'est ce point sur lequel il faut être attentif.

En tout cas merci de vos différents retours, car on se pose également la question de la gestion de notre côté.

21 fév. 2020
1

Dans tous les catas actuels, le plus gros pb est la qualité des placages. Et, après 5 ans, ils sont malheureusement en piteux état. On parle souvent d’Ikea, je crois que c’est pire, et en prime dans nos conditions d’utilisation.

Herve

11 avr. 2020
0

Bonjour, je suis sur le point de concrétiser un projet similaire aux votres , l'un de vous est il passé à l'acte ? qu'avez vous choisi au final et pourquoi ? je pense au leopard 40 et à DYC
Merci

11 avr. 2020
0

Bonjour,

Une question qu'il me semble important a ce jour et vu la situation actuelle, a poser au loueur...

Comment sont garantis les loyers en cas de pandemie? Le porfessionnel a t'il le droit de les suspendre voir les annuler, vu sa perte de chiffre d'affaire, comme c'est le cas actuellememt pour les entreprises?
Car dans ce cas, la garantie assurance de perte d'exploitation ne couvrira pas. Fredo.

11 avr. 2020
0

Je dirais que c’est son problème , Le programme que j’ai choisi est indépendant des rentrées d’argent.
C’est-à-dire que je n’ai aucune mensualité à régler .
La question serait plutôt que se passera-t-il si la société de gestion location fait faillite du fait justement de cette pandémie. M

11 avr. 2020
1

Bonjour à tous,
J'ai signé chez Sun sail un léopard 40 et oui, en pleine pandémi et possible récession planétaire.... J'ai le goût du risque.
Pourquoi sunsail ou mooring (c'est la même boîte),
Déjà le bateau à l'air top, la porte avant ça a beaucoup plus à ma femme, c'est vrai que ca ouvre l'espace et la config reprend tout ce qu'on voulait, le carré et super bien agencé, la réputation de robustesse ressort souvent, et bien plus équipé que ses concurents, même si c'est pas de l'équipement indispensable , GE et clim, par contre pas de soute dans les pointes avant, mais en 4 cabines, à terme on peut transformer une cabine avant, regarde le site Robertson and Caïn, ça fait franchement sérieux, ils donnent leurs polaires, plutôt prometteuses, c'est pas le cas de tous, et grosse capacité de charge sur ce cata, alors que ce n'était pas mon premier choix et on ne l'a jamais vue, c'est vrai qu'il est plutôt moche, mais on s'y fait, et un cata c'est moche de toute façon, ça ressemble plus a un tank qu'à un voilier, je pense qu'on sera d'accord la dessus, ce qu'on lui demande c'est surtout le confort...
J' ai étudié intensivement les offres sous toutes leurs coutures, contrats, assurance, jusqu'àu programme d'entretien et de sorti de flotte, et les engagements pris m'ont plutôt rassuré, pour info entre dyc et mooring Sun sail, c'est exactement la même chose aux mots prêts..y'en a un qui copie..!!! avec un plus niveau maintenance chez dyc, mais, est-ce bien suivie, je me suis fié aussi à leurs bateaux vendu d'occase, aux nombreuses photos, aux infos données ect... C'est surtout une histoire de confiance, les promesses n'engageant que ceux qui y croient... Même si j'aurai préfèré signer chez dyc, car moins cher de 5%, plus de bases, bateau de mon premier choix, base à côté de chez moi et j'ai de la famille qui y bosse... Mais le contact a était tellement redibitoire, les offres bourrés d'erreurs contrat pas clair, vendeur indisponible malgré mes relances... voulait il vraiment vendre ? Bref nul (je de quoi je parle c'est mon métier) j'ai donc choisi sunsail, un peu à l'aveugle certe, mais j'ai décidé de faire confiance à ce qui est écrit sur le papier, alors que c'est pas mon genre, le programme nous convient parfaitement sur le papier. Les risques sont effectivement la faillite du prestataire, surtout en ce moment, un plus pour les actionnaires de dyc, un moins chez sunsail, y'a kkr derrière,brrr... ça fait froid dans le dos .. la santé financière de sunsail est juste correct, mais ce sont des gros et la saison est à peine commencé pour eux, j'ai du mal a envisager que cette pandémie fiche l'ecomomie en berne, je me dis que c'est comme un gros moi d'août... Pour le moment...soyons confiant....au pire on peut toujours revendre, ou vendre la maison et habiter dedans ...ce qui nous a rassuré c'est que le business de la loc explose, pour info les revenus sont garantis même en cas de pandémie évidemment...il y a aussi le risque en cas de perte totale du voilier ça se calcule, ils fournissent toutes les infos : tu fais même du benef jusqu'à la quatrième année et oui, surtout la deuxième jusqu'a 60000 après tu peux perdre de 6000, 22000 et jusqu'à 80000 les 3 dernières années....

Il faut aussi budgétiser l'utilisation on s'est fixé 6000 par an pour 4 en moyenne, + 10000 de loa et droit de navigation a notre charge et dans 78 mois le bateau est à nous pour 50% de son prix neuf, c'est en dessous de leur cote, semble t'il, mais qu'on aura utilisé et testé sur toutes les mers du globe, bateau et équipements identique sur toutes les bases, c'est un plus pour nous, avec une prestation qui paraît haut de gamme.

Dans quel état sera t'il pour notre grand voyage ? J' ai plutôt confiance, voir leur bateau vendu d'occase, les moteurs seront bien rincés c'est sÛr, mais entretenu pas des pros, et les voiles peut être changée, sperons... c'est pour cela qu'on prévoit un bon budget refit et remplacement des consommables, equipement environ 80000. Ce sera notre maison pour plusieurs années..ou on revend si finalement on est vacciné, j'estime la perte max à 20000 sur 7 ans, où on repart sur un autre programme.... Donc on a choisie sunsail mooring pour leur sérieux apparent .... Premier utilisation juillet, si dieu veut, a suivre, ....n'hésitez pas a me relancer pour avoir mon ressentit, je vous dirai si on c'est fait pigeonner ou pas, j'en doute car ça fait 50 ans qu'ils pratiques la loc gestion, il y aurai eu des fuites.
Bon vent a tous
Bon vent

11 avr. 2020
0

Hello firinga, tu as qui en contact chez dyc et mooring ?
C'est Frederic M chez dyc ?

11 avr. 2020
0

C’ est Benoit chez moorings ( leopard aux baléares ) super contact et Clément chez dyc ( lagoon 40 en Grèce ou Bali 4.1 en Turquie) conforme à ce qui a été dit plus haut. Je réfléchis et vous remercie pour vos avis

11 avr. 2020
0

Quand Free M travaillait chez Moorings je lui avait fait soumis un calcul rigolo !

Le calcul dit du cash flow actualisé sur un bateau que l investisseur lui mets à dispo pendant 7 ans , en lui laissant à 100% du temps sans jamais l utiliser . Un peu comme le leaseur qui achète des voitures à Hertz pour que Hertz les loue, et à qui Hertz verse un loyer mensuel et qui revends les voitures quand Hertz les sort de parc.

Le calcul était édifiant, avec la valeur d achat, les loyers garantis et la valeur de revente, même avec un très faible taux d actualisation, l investisseur perdait de l argent in fine.

Dans le business modèle de Moorings and Co c est gagnant à coup sûr. Toute la marge est faire d entrėe à l achat du bateau. En effet quand un Moorings qui achète des dizaines de bateaux tous identiques par an, ce qui est un "fonds de cale" crucial pour un chantier il négocie des prix d achat en gros très très bas , sans commune mesure avec ce qu' à un concessionnaire. Du coup quand il revends au prix fort le bateau à son investisseur c est probablement 20 à 25% de marge.

11 avr. 2020
0

Oui c’est certain qu’ils gagnent de l’argent c’est un peu le but et tant mieux, et surtout faut que ça dur, d’apres mes calculs, confirmés par le vendeur, un cata de 40 pieds c’est environ 100000 de ÇA par an pour eu moins l’entretien, les salaires et le loyer ils doivent faire une marge brut de 40 pour-cent, j’ai fait la simul sur le site du constructeur et quand Mooring propose le voiler à 570 ttc avec une remise de 71000 exactement le même sur le site du constructeur c’est 535 ttc . On est d’accord que c’est pas pour gagner des sous pour ça y a la pierre, Moi ce que je regarde c’est combien ça me coute in fine, soit le prix d’une occase avec de frais de refit certes, ce que j’aurais investi dans 7 ans , mais là j’en profite dès maintenant et surtout j’aurai caboté partout sur la planète, un mois par an voir plus, je n’aurais pas fait plus si je l’avais eu en pleine propriété et en plus toujours sur la même zone et surtout sans avoir a géré l’entretien.... après dans 7 ans si tout va bien, après l’avoir bien en main, je pourrai larguer définitivement les amarres et l’utiliser à plein temps....enfin normalement....

12 avr. 2020
1

En espérant me tromper, je vous trouve bien optimiste en tout cas pour 2020. Comment ces sociétés de locations vont pour garantir des revenus aux propriétaires si leur CA tend vers 0 ? Ils peuvent limiter les frais, surtout de personnel,mais s'ils sont scotchés avec les propriétaires, ils ont deux solutions:
1) négocier un moratoire en repoussant le pb sur les propriétaires et les banques par ricochet
2) déposer le bilan et laisser les propriétaires et les banques se débrouiller

Croire que les locations vont repartir, est très très optimiste. Quelques bases en Europe cet été vont peut-être ouvrir (sauf Espagne, Italie), mais pour les destinations lointaines c'est mort, il n'y aura peut-être même pas de vols.

11 avr. 2020
0

C’est exactement ce que je pense.
Peux-tu me dire quel type de contrat que tu as pris chez Sunsails ? Tu as l’air d’avoir étudié la question bien plus que moi

11 avr. 2020
0

Revenue Garanti, j'ai également eu a faire a Benoît, n'hésite pas si tu as besoin d'info.

11 avr. 2020
1

Une vue de l'autre côté : j'ai beaucoup loué de bateaux et souvent je suis tombé sur les mêmes bateaux d'une année à l'autre.
Pas des datas mais ce doit être similaire voire pire (location pour faire la fête san trop de compétences nautiques ?).
Une année, j'ai loué un 36 pied neuf, trop content on l'a repris l'année suivante : il avait l'air d'avoir 10 ans ! Nombreux impacts sur le pont (manivelles, poulies de génois, divers...) et à l'intérieur encore pire : placards qui ne fermaient plus, wc défaillant, nombreux impacts là-aussi sur les vernis...).

10 places plus loin de mon bateau, je vois un RM superbe en location dans une grosse agence. Très régulièrement, je vois sa coque présenter des petits patchs sur la coque...

Voila pour les aspects un peu négatifs... Désolé...

13 avr. 2020
0

Je n'ai loué qu'une fois, chez Marine Cat Sey aux Seychelles.
Etant moi même propriétaire d'un bateau, j'ai utilisé le cata loué comme s'il s'agissait de mon propre bateau; aussi, n'ayant rien à me reprocher, j'ai été enchanté au retour de voir comment ce loueur faisait l'état des lieux de retour : Le bateau est passé au peigne fin et rien ne leur échappe, même une plongée pour voir l'état des coques.
Si je devais acheter un bateau en gestion-location, je serais confiant avec de tels professionnels, mais ce n'est peut être pas le cas de tous les loueurs !

12 avr. 2020
0

Le but d'un forum étant de donner des infos constructives, quand je vois les commentaires affligent de manque de perspicacité que ça attire, je me dis, que,comme j'ai toujours fait, abstient toi....dont acte... Une petite réponse quand même avant de quitter, un rayure sur du gel coat, un tiroir qui grince, et vernis rayé, c'est que cosmétique, ça se repart, c'est garantit dans les sorties de flotte et ça n'a jamais fait couler un bateau, et oui le confinement sera lever bien avant l'été...et comme disais l'autre quand on n'en sait pas plus que ça....

12 avr. 2020
1

Dream Yacht a annoncé récemment qu'ils suspendaient pour six mois leurs paiements "garantis". Clairement, les paiement garantis de ces offres, sont tous sauf garantis.

Les contrats sont par ailleurs prolongés pour six mois.

Maintenant, je ne jette pas la pierre à DY. Ils sont dans une situation critique, avec des revenus tombés soudainement à zéro. C'est une décision de sauvegarde qui peut mettre en péril certains de leurs investisseurs qui doivent continuer à payer leur LOA. Mais il est probable qu'ils n'ont pas trop le choix. Leur politique de croissance externe à marche forcée depuis leur création les laisse probablement avec des fonds de roulement très faibles.

Cette question est discutée avec moult détails sur Cruiser Forums sur le fil suivant: www.cruisersforum.com[...]97.html

A noter que dans le fil, Loïc Bonnet, le Président de DY a donné des explications:

Dear forum members,

There is much speculation about our current financial position and you can be sure of our survival following the unprecedented pandemic disruption. While I can understand the upset the measures we have had to take have caused, I want you to know it is a step I have not taken lightly. While this step does have short-term implications for our owners, we are looking to meet the long-term obligations for the entirety of this program. This is a postponement of payments, not non-payment. All other ownership benefits, such as owner use privileges have been extended, and we offer the opportunity to extend the program should our owners wish. Quick actions like this will see us all through the disruption.

Quite simply, there are no charter guests at the moment, which means no revenue. All operations have stopped due to travel restrictions and our customers cannot get to our bases to sail your boats. Where our sales team would normally be busy scheduling bookings, they are instead busy rescheduling bookings that cannot take place. This is why this step has been necessary. Many banks that finance these boats are familiar with the hardship the charter industry is facing and are offering options and payment deferrals, compensating for the postponement of revenues.

Although we have delayed the payment of owner revenues, we continue to pay the insurance, the marinas and all the other fees associated with the programme. We still have a staff presence at our bases to look after your boats. We are in this together and the tourism industry has been through difficult times before and we will come out the other side.

Loïc Bonnet
President and Founder, Dream Yacht Charter

Personnellement, j'ai eu deux expériences avec DYC, les deux très positives:

  • location d'un TS 42 chez Régis Guillemot en Martinique, juste après leur rachat par DYC. Nickel.
  • en 2015, location d'un monocoque aux Seychelles. Le monocoque prévu n'étant pas prêt, ils nous ont donné sans supplément de prix un modèle nettement plus grand, en état impeccable. Là aussi, très content.
14 avr. 2020
0

Bonjour
Donc, supposons

J ai acheté ce bateau à crédit en me disant que le revenu locatif va payer les traites. Ce qui est une des façons de prendre un bateau dans ces sociétés

Pas grave

Ma banque super sympa va accepter que je ne paye plus jusqu'à la reprise

Dans 6 mois il risque d y avoir pas mal de voiliers saisis à vendre

Ce que je ne souhaite pas, mais risque d être le cas

14 avr. 2020
2

Le forum US est très intéressant sur le sujet

Ces formules à la DYC ou Mooring c'est l aide au sur-endettement . Beaucoup de leur propriétaires n auraient pas les moyens d acheter un bateau , ou un bateau aussi gros

Et quand on achète au dessus de ses moyens, le moindre aléa vous fragilise . Quand vous achetez un bateau et que le remboursement bancaire ou loyer dépasse 25% de votre revenu la banque vous le refuse.

La garantie de loyers solvabilise de façon illusoire le propriétaire

Un des internautes US résume d ailleurs assez bien la situation . Il était inquiet sur le montant du risque qu'il prenait par rapport à ses revenus , et les deux opérateurs lui ont répondu à l unisson " vous avez une trop forte sensibilité au risque, laissez tomber , ce n'est pas pour vous " !

Et quand l accident industriel intervient en milieu de parcours, avec un opérateur qui n'a pas les reins solides, c'est la cata

Si le loueur finançait lui même ses bateaux, les établissements financiers seraient beaucoup plus prudents, sauf ceux qui comme feu Lehman brothers s'étaient spécialisés dans la vente de crédits pourris, mais qu'il revendaient a d autres.

Quand un gros emprunteur est en difficulté, sa banque est plus encline a renégocier un réechellonement de sa dette. C'est fameuse phrase de Nanar " quand on doit 1 million à sa banque on tremble , quand on lui doit 1 milliard c'est la banque qui tremble"

Quand la dette est émiettée sur plein de petits porteurs dont la surface financière et les revenus diversifiés font office de garantie, et dont le total consolidé est bien supérieur à la surface financière du loueur et, c'est pain béni pour le banquier !

La location de bateau c'est devenu un métier qui ne nécessite plus que très peu de capitaux propres. Et le principe qui a fait tenir le capitalisme depuis 200 ans c'est le capital

Un bout de quai de marina loué à l année, un chef de base , quelques intérimaires et c'est parti ! Ca permet des croissances exponentielles !

Pour ceux qui connaissent la Grece , c'est la différence de business modele, entre Sailing Holidays qui finance ses bateau et Kiriacoulis les fait financer par des particuliers

Sailling Holidays a commencé il y a plus de 20 ans avec des 28 pieds qui une fois payés au nout de 5 ans ont été remplacés par des 32 , puis de 34 puis de 38 puis de 40 pieds . A coté un Kiriacoulis a connu une croissance exponentielle avec une flotte de gros mono et cata sans bourse déliée. Et au lieu d'immobiliser des fonds pour financer des biens fongibles que sont les bateaux , ils ont investis leur cash dan dans l 'immobilier de 3 marinas . CQFD

Un dernier point est évoqué dans le forum US . Qui est le bénéficiaire des assurances "dommage" qui couvrent les voiliers et qui sont payés par le loueur . Le loueur ou le propriétaire ? Si d aventure c'est le loueur, qui encaissera les remboursements de dommage en cas de cyclone à la Mme Irma , avec un loueur sub claquant ?

14 avr. 2020
0

Etre un locataire satisfait sur 2 loc avec DYC, ca ne qualifie pas un avis concernant le non payement de loyers !!

Sur le forum US ca les fait beaucoup moins rigoler car leurs bateaux sont aux BVI

La perspective de laisser des bateaux de plusieurs centaines de K€, avec l arrivée de la saison des cyclones , dans des bases où l'on ne sait pas pour combien de temps les salariés de DYC seront payés, les inquiètent beaucoup .

Et il ne pensent pas qu'ils vont pouvoir juste envoyer un petit email a leur banque, pour lui dire que pour les payements ils va falloir qu'elle patiente 6 mois, mais que rien de change

14 avr. 2020
0

d'accord avec toi pcg.

J'ai relaté mon expérience de location avec DYC pour ce qu'elle vaut, c'est à dire pas grand chose. Je ne prétends rien.

14 avr. 2020
1

Pour répondre sur la partie assurance, c'est le propriétaire du bien qui est indemnisé.

29 avr. 2020
0

Bonjour à tous,

Firinga as tu avancé sur ton projet avec mooring?

02 mai 2020
0

Non , j’attends , j’ai l’impression que je ne pourrais pas naviguer à l’étranger en 2020 et je ne sais pas comment va évoluer le marché, j’ai le temps , peut être des opportunités vont se dégager. De toute façon j’ai encore mon beau canot dans le port à 1 jet de pierre de chez moi .

03 mai 2020
0

@Firinga, tu jettes des pierres sur ton bateau ?
Effet confinement, peut-être ?
;-)

03 mai 2020
0

Oui ;)))) Effectivement l’expression en dit long sur mon état d’esprit .
En tout cas j’espère bien sortir avec le 11 mai !

16 sept. 2020
1

Bonjour à ceux qui suivent ce post, nous sommes en septembre 2020, j.ai donc signé avec mooring sunsail en avril j’ai pu utiliser mon bateau léopard 40 en Croatie, qui est absolument super au passage, et je reprends une semaine aux baléares en octobre, j’ai bien reçu tous mes loyers... pour l’instant plutôt très satisfait de l’ensemble de la prestation, aucun regret, si ce n’est de ne plus avoir d’autres perspective de vacances qu’en bateau, mais Quel bonheur de se projeter sur ses futurs croisières et toutes ces destinations possibles ... donc pour l'instant bilan très positif....à suivre....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer