Load dump / Résistances de décharge : Diverses questions

J'ai essayé de faire le titre le plus générique possible pour de futures recherches.
@Equipage : ce serait chouette de créer la notion de "topic unique" pour des machins spécialisés du genre.

Je suis équipé d'un Xantrex C40, dont l'une des fonctionnalités (attention, les 3 fonctionnalités sont exclusives, une fois installé, il ne fait que celle qu'on a choisie) est de servir de charge diverter : en gros, si les batteries sont trop remplies, (si la tension monte trop haut) il décharge.
C'est utilisé notamment dans le cadre d'une charge d'éolienne : l'éolienne est raccordée directement à la batterie, et le xantrex tire sur le système dès que la tension devient trop forte.
Et pour tirer sur le système, il se contente de balancer la sauce dans une grosse resistance de décharge ... Un chauffage quoi. (ca existe aussi en version chauffe-eau)

Personnellement, j'ai des panneaux solaires qui tournent 7/7 pour compenser la décharge de l'antifouling électronique qui continue de tourner en mon absence... Et j'ai raconté dernièrement comment ce système avait fini par cramer l'une de mes batteries.
Et comme il se trouve que j'ai par ailleurs ce xantrex, lequel était mal configuré (valeurs trop hautes), et de toute manière coupé par défaut, j'aimerais bien l'utiliser.

(désolé pour l'intro trop longue)

En le configurant, j'ai réalisé que :
1) les resistances faisaient un bruit significatif (genre le volume d'un robinet qui coule en permanence) ... Rien que le bruit donne envie de couper RAPIDEMENT le système avant de tourner chèvre.
J'ai essayé de comprendre la source du bruit : le xantrex balance à priori un courant continu (à 1v), mais avec une vibration entre 140 et 160khz de 0,3v (oui parce qu'en plus il chante ce con, ce qui rend le tout encore plus insupportable)
Y a-t-il un moyen d'éliminer cette vibration et donc ce bruit ?

2) je ne sais pas comment il se débrouille, mais il balance environ 8A et 1v, vous sauriez si c'est normal, ou si je suis sensé augmenter la resistance pour augmenter la tension ? (pour l'instant, c'est facile, j'ai 2 résistances en // qui ne demandent qu'à être mises en série)

3) lorsque mes panneaux solaires sortent du 25A (à je ne sais quelle tension, on va supposer 12v), ca passe dans un controleur steca PWM tout classique, qui doit déjà dire que les batteries sont bien pleines, puis le xantrex élimine toutes les surtensions ...
Sauf qu'il ne retire que 8W pour 400W en entrée ...
Je veux bien qu'il y ait des pertes, mais ils passent où les 392W ? Le steca ne chauffe pas spécialement, et il serait bon que je trouve ce qui chauffe comme pas possible pour éliminer la source possible d'un incendie ...

4) je me suis peut-être planté dans mes mesures, parce que la resistance de décharge monte à plus de 60° (mesuré avec une précision foireuse avec mon index)
Il faudrait peut-être que je prenne un dissipateur plus gros, et idéalement, il faudrait le ventiler.

5) à noter que l'un des intérêts du système serait de l'utiliser comme "micro chauffage" qui assècherait gentiment le bateau l'hiver, tout en sécurisant les batteries.

Pour ceux qui utilisent ou ont utilisé un système similaire, vous faisiez comment ?

Ce fil est ouvert à toutes les discussions sur le sujet (dissipation de trop plein), donc n'hésitez pas à venir avec vos propres questions.

L'équipage
10 mai 2021
10 mai 2021
1

La façon de décrire votre problème semble indiquer une mauvaise compréhension de la façon dont tout cela peut marcher. Une batterie ne DOIT JAMAIS ETRE SURCHARGEE au risque d'être détruite jusqu'à une explosion. Donc tout système de charge surveille la montée en tension et arrête la charge quand la tension fixée est atteinte. Un alternateur à aimants permanents donc à production permanente possible a impérativement besoin d'une charge quand il tourne et donc produit. Sans charge il n'est plus freiné et peut partir en survitesse et donc surtension, les deux dangereuses. Les façons de limiter la casse sont un freinage mécanique, ou un freinage électrique par court-circuit de la sortie ou de faire produire sur une charge résistive, grosse résistance qui va beaucoup chauffer en dissipant l'énergie produite.
Par définition un alternateur a une résistance interne TRES faible mais plus grande que celle d'une batterie au Pb (de 0,01ohm), ce qui leur permettent de fournir une forte à TRES forteintensité
Un panneau solaire n'a ABSOLUMENT pas cette contrainte puisque sa production sans charge se traduit uniquement par un état potentiel statique maximum possible lié à la nature des diodes et sa résistance interne est plus élevée ce qui va réduire ses possibilités en intensité, que l'on compense par des montages parallèle.
Pour utiliser une fraction de Tension d'un générateur on peut simplement faire un diviseur potentiomètrique, mise en série de deux résistances, sans oublier qu'un générateur POSSEDE une résistance interne !!! Ce diviseur est simple mais désastreux au niveau rendement, puisque le résistances vont dissiper beaucoup d'énergie en chaleur. La façon actuelle intelligente, rendement jusqu'à 95% est l'utilisation du découpage: on va découper une tension continue et ses fractions sont astucieusement utilisées pour reconstituer une tension continue voulue. Naturellement il faut alors filtrer les tensions alternatives et leurs nombreuses harmoniques, indésirables.


10 mai 2021
0

Merci pour ce retour !

Après, ici, il est justement question de protéger les batteries, donc, ont est clairement en plein dans le sujet.
Il faut bien voir qu'à la fois les panneaux solaires et les alternateurs prennent en compte la tension des batteries.

L'idée ici, c'est de remettre une seconde couche : le chargeur solaire ne dépasse pas 14v, il s'agit de rajouter une couche pour commencer à pomper de l'énergie dès que la tension dépasse 13,8v (par exemple)
Ainsi, quand les batteries sont chargées, au lieu de laisser les panneaux solaires griller dans le vide, ca fait chauffer un petit radiateur pour abaisser la tension, et empêcher (une seconde fois) les batteries de surcharger. Ceinture et bretelles quoi.

Sauf que là, le principal problème, c'est que ca fait un bruit insupportable.


outremer:Pour charger vraiment une batterie au Pb il faut être environ 1V au dessus de la tension de fin de charge. Quand il y a plusieurs producteurs indépendants branchés (Alternateur, chargeur, éolienne, etc.. ) sur une batterie le plus simple est que chaque producteur ait son propre régulateur adapté. Comme ces régulateurs surveillent en Tension, le premier à produire va prendre la main et sa tension va alors interdire la charge des autres. Avec un panneau solaire, libre à vous de brancher un autre consommateur en amont du régulateur branché à la batterie et de commander cette charge via un système dérivé de ce régulateur.·le 10 mai 2021 20:26
10 mai 2021
0

25a de production c'est le toit d'un hangar ?
cette installation me parait bizarre...
à part l'éolienne qui a besoin d'un dissipateur (alternateur brushless)
le reste doit se réguler tout seul .
alain


10 mai 2021
0

Ah, effectivement, ce dissipateur est initialement prévu pour l'éolienne.
(mais bon, l'éolienne, je la coupe en permanence)

Et 25a, c'est juste 400w de panneaux solaires en 12v.


10 mai 2021
0

vibrations entre 140 et 160khz de 0,3v: S'agit t-il bien de khz, et non de Hz ?
Si ce sont des hz, ce pourrait être le 'ronflement' d'un transfo ?


Peuwi:Ce sont bien des khz ...Et comme je n'ai pas des oreilles de dauphin, je suppose que je n'en entends que les harmoniques ...Mais elle font un sacré boucan ces harmoniques.·le 10 mai 2021 20:31
10 mai 2021
0

c'est le père de foucault qui fait des siennes ,il est au courant
alain


10 mai 2021
1

euh comme mes confrères, une charge de dissipation pour une éolienne ou un alternateur brushless d'arbre OK mais des panneaux solaires avec un régulateur adapté pas besoin de dissipation de surcharge le régulateur règle la charge sur la tension maxi déterminée par l'utilisateur et coupe la charge au dessus de cette tension, il y a quelque chose que je ne pige pas dans ton montage ... un STECA pour PS fait le job sans avoir besoin de dissipateur de charge, ça fait 20 ans que j'ai mes PS exposés en permanence et aucun problème que tu décris.


10 mai 2021
2

il y a un macoui dans le montage le dissipateur ne devrait entrer en fonction que l'éolienne en route s'il est dans le circuit il vient se mettre en // avec la résistance interne des batteries et fausse tout .
alain


Peuwi:Ca fausse tout ?Le truc, c'est que pendant la charge des panneaux solaires (soit 12h par jour), je ne m'interdit pas d'allumer un truc : ca ajoute donc un consommateur (en // des batteries donc) qui vient s'ajouter à la liste.... Et ce pour tous les consommateurs.Je partais du principe que le régulateur solaire considérait non pas la "tension des batteries", mais la tension du circuit au complet.De là, le second régulateur se comporte simplement comme un autre consommateur .. Un consommateur qui s'allume seulement quand la tension dépasse un certain seul, et donc la puissance se règle en fonction de la tension.Et du coup, oui, le régulateur solaire va croire en permanence que les batteries ne sont pas totalement pleines, et qu'il peut continuer à charger un peu, alors qu'en fait c'est l'autre consommateur dépense le surplus.·le 10 mai 2021 20:42

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (5)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021