l'isolation d'un bateau en acier

pour ma part, l'isolation de mon bateau date un peu et se compose juste de laine de verre (!)
et je me dis que tant que j'y suis, comme c'est pas trop la saison de travailler à l'exterieur, et que je dois quasiment tout reprendre à l'interieur, que ce serait une bonne chose de virer tout ça et de refaire mon isolation ,tant que j'y suis...
donc ,quel est le "meilleur" materiau pour ça ?
les isolants pour "couvertures" du style "multi-plis" , c'est bon ?

L'équipage
16 déc. 2007
16 déc. 2007
0

il faut eviter

un materiaux qui fait éponge et là la laine de verre c'est pas super.

Le stirofame (orthographe?) ignifuge (couleur verte) me semble pas mal.

Chose à faire descendre l'isolation de 200/400mm sous la ligne de flottaison.

josé

16 déc. 2007
0

a laine de verre c'est pas super.
le "stirofame(orth?), c'est du materiau de couverture, c'est ça?
à propos ,certains des materiaux que j'ai vu sont faits de plusieurs couches de divers isolants et ont une face "alu", et je me pose bêtement la question : est-ce compatible avec ma coque en acier ,ou alors risque d'électrolyse ?
sinon ,stiromachin. :-)

16 déc. 2007
0

merci

pour l'orthographe.

mais attention au materiaux il doit etre ininflammable classe 2 je croie.

josé

16 déc. 2007
0

laine de verre

deux inconvenient , ça pompe l'humidité et perd ses qualité d'isolant.le deuxiemme probleme dans les bateaux c'est les vibrations.la laine descend et s'entasse en n'isolanat plus le haut.Pour celà il faut souder des aiguilles metallique tous les 10cm et enfiler la laine de verre dessus puis mettre des coupelles ,un sacré boulot.

oh pour l'electrolyse pas trop de probleme tant que tu ne te trouve pas dans un milieu humide assurant la conductibilité du courant.

josé

16 déc. 2007
0

styrofoam
c'est de la mousse polyuréthane. cher.
sinon, il y a le polistysrène EXTRUDE

16 déc. 2007
0

Polistirène EXTRUDE
J'ai refait l'isolation de mon bateau. Les barrots et les lisses font 50 mm. J'ai donc mis 50mm d'isolation en polistirène extrudé. Les plaques ne sont pas très souples, Aalors, afin de pouvoir suivre les courbures (surtout au niveau du roof)j'ai posé l'isolation en deux couches une de 20mm et une seconde de 30mm. Il faut utiliser une colle compatible avec le polistirène.

Le résultat est super et après vérification par sondage en 2-3 endroits, je n'ai aucune condensation contre la tôle, c'est parfait....
En accordant l'épaisseur totale, le vraigrage s'appuie parfaitement contre l'isolation...
Je suis très satisfait de ce travail..

Cordialement

17 déc. 2007
0

bien noté,
mais les isolants comme j'ai décrit plus haut, c'est bon ?
à la base ,c'est pour la "couverture " en bâtiment,
composé de plusieurs plis et vendu en rouleaux, ça m'a l'air drôlement pratique. qui a testé ?
sinon pour la laine de verre, tu as raison josé, c'est de la m....

18 déc. 2007
0

pour eviter condensation éventuelle inaccessible
entre la plaque de polystyrene et la coque , faut il impérativement un encollage sur toute la surface afin d ' empécher des poches d' air entre la coque et l' isolant donc encoller à coeur en chassant de la colle en appuyant lors de la pose pour être sur d' avoir chassé tout l' air?
Deuxième solution, une colle qui polymérise avec l' humidité et donc déshydrate complètement les poches d' air résiduelles?

18 déc. 2007
0

inutile

et bien difficile à faire.

En principe les plaque font barrage entre la t° de la coque est celle de l'interieur du bateau donc il ne doit pas y avoir de condensation sur la coque.

Ce qui est recommendé c'est de laisser un interval entre le vaigrage et l'isolation .

josé

18 déc. 2007
0

Multi couches contre styrofoame.....
..La question reste posée, même dans les habitations.....
Pour en avoir posé, le multi est 3 fois plus long à poser que la laine de verre...
Efficacité en hiver:bonne.
Efficacité en été:..Si la chaleur est rentrée,c'est baisé...elle ne sort plus...Et comme nos canots sont ouverts..

Amha,le styro est préférable.A épaisseur égale (laine de verre),il est supérieur en thermique....Ou à l'inverse,à qualité idem,il est plus mince..CQFD...
Tu sais,sous un toit de tuiles,50° c'est courant..
On le trouve en différentes épaisseurs,classement au feu,etc.

Surtout que dans ta barque les arrondis doivent pas courir les bordés,non?

18 déc. 2007
0

....
le styro alors.
t'as raison, moi j'ai que des angles droits à bord ;-) :-)

18 déc. 2007
0

Aux Pays Bas,
Pays bien connu pour sa maitrise et la qualité de construction en acier, ils utilises de la mousse projettée.
Je ne connais pas le nom de cette mousse, mais quelques recherches sur le net devrais faire l'affaire.
Avantage: pas de pont thermique et isolation complète de la coque en 1 journée.
Désavantage: besoin d'un outillage spécifique pour projetter la mousse.

Question prix, je ne suis pas sûr que c'est plus cher que les autres systèmes.

Serge

18 déc. 2007
0

oui,
interessant,

18 déc. 2007
0

Polystrène extrudé....
non collé: en cas de travaux à effectuer il faudra gratter, gratter gratter.....

Voici 2 liens qui m' ont servi de modèle

PORY & BANIK

pagesperso-orange.fr[...]f01.htm

www.banik.org[...]/

Ne pas oublier la classe feu, ça peut servir !!!

18 déc. 2007
0

STYRODUR ou PLASTIFORM ...
Coté STYRODUR, tout a été dit ... si ce n'est la relative garnde difficulté de par sa rigidité !
Il faut le caser entre lisses et couples (souvent en T) ... pas simple.
Je connais des chantiers pro qui préfèrent le PE30FR de chez PLASTIFORM ... çà se coupe comme on veut, çà se tord, c'est M1, et c'est aussi bon thermiquement ... mais c'est plus cher !
Pour ma part, le gain en temps, et l'efficacité de placage et d'encastrement qui est gage d'isolation ... sembleraient l'emporter !
@ suivre ...

18 déc. 2007
0

les mousses projetée
adherent à l'acier sont classées au feu et servent dans la fabrication de containers maritimes, reste à trouver un applicateur qui dispose du matériel car ce sont des mousses à deux composants .

avantages plus d'humidité interstitielle , inconvenient le grattage s'impose pour intervenir sur la coque
un exemple www.pcc-bv.nl[...]es.html

18 déc. 2007
0

..
je pense qu'il vaut mieux du "démontable" que de la mousse.

18 déc. 2007
0

styrodur
il y a plusieurs épaisseurs de styrodur.
à partir de quelle épaisseur c'est bon ?
la logique voudrait que j'utilise la plus grande épaisseur 'casable', non?
www.atoca.com[...]22.html

18 déc. 2007
0

Epaisseur....
..Tu avais combien de laine de verre?
Est ce que c'était assez ou pas?

Après,tu chopes des docs batiment et tu raisonnes par rapport à la laine de verre.Tu trouveras façilement l'équivalence laine-styro.Voili.

18 déc. 2007
0

collé ou pas collé?????
L'air chaud peut contenir beaucoup plus d'humidité que l'air froid.

Si il existe une couche d'air humide entre le tôle et l'isolation et que cet air se refroidit (baisse de température extérieur, etc....)il va y avoir condensation et en principe se sera sur la surface de la tôle et cela va inévitablement finir par provoqué de la corrosion.

C'est le problème du point de rosée. Pour évité toute condensation, il faut que le point de rosée, (c'est à dire l'endroit où la température va permettre à l'eau contenue dans l'air de se transformer en goutte) se situe au coeur de la couche isolante, là ou il n'y pas d'air donc pas d'humidité, donc pas de condensation.

Dans le bâtiment, on utilise aussi le système de l'isolation ventillée et on laisse délibérément un espace entre une parois et l'isolation, c'est le courant d'air qui circule dans cet espace qui sèche la condensation. Ces conditions sont difficile à réunir sur un bateau. De plus dans un bateau on cherche justement à éviter les phénomènes de condensation.

Si on ne veut pas coller, il faut alors veiller a ce que l'isolant soit bien conpressé contre la tôle pour interdire toute entrée d'air chargé d'humidité.

Si vous laisser un petit coin de tôle non isolé, ne serait-ce que le bord d'un barrot, à votre réveil, vous constaterez que le fer est bordé de gouttes d'eau. Il faut vraiment veiller à ne rien oublier. C'est pourquoi certains font le choix de la mousse projetée. Si les cellules de cette mousse dans bien fermées et étanches, il n'y aura jamais de condensation donc jamais de corrosion. Un morceau de fer sans oxygène de rouille pas. Regardez des épaves comme celle du trop célèbre Titanic, après des années passée sous l'eau, elles sont encore en relativement bon état. Sous l'eau, il y a peu d'oxygène actif, l'acier rouille très mal. La corrosion sous l'eau se fait essentiellement par électrolyse.

Cordialement

18 déc. 2007
0

isolation
1 couche de multicouche 7mm(alu bulle d'air alu),1 couche d'extrudé 40mm minimun, 1 couche de multicouche 7mm en travers du bateau jointé avec de l'adésif :résultat = plus de condensation, pas de perte de chaleur

18 déc. 2007
0

Oui, oui
Effectivement, c'est assurément une excellente solution.

19 déc. 2007
0

les tasseaux
sont colles au sika apres avoir passé un coup d'acétone et tenu avec des serre joints, donc pas de trous pour eviter la rouille et les problémes de condensation au bout des vis

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (74)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021