Limites d'un génois enroulable ?

Bonjour, j'aimerai connaitre les limites d'un génois enroulable en terme de surface par exemple (diminution de 20%, 30 % ?) avant qu'il devienne un sac.
Merci.
Cordialement.

L'équipage
28 sept. 2020
28 sept. 2020
1

Cela dépend du génois mais en règle générale, on dit maximum 1/3, même avec rattrapage de creux.
Si c'est un foc taillé plat ou un solent sur enrouleur, on peut aller un peu plus loin dans la réduction.


fritz the cat:un yankee on peut pratiquement l'utiliser sur toute sa surface et s'il y a une trinquette derrière c'est parfait alain·le 03 oct. 13:49
28 sept. 2020
0

Merci pour la réponse,
donc si je diminue d'1/3 je passe de 12 m2 à 8 m2, donc pour une bordure de 2,75 m je passe à 2.5 m (donc approximativement 5 enroulements).
Angélus.


28 sept. 2020
0

Ou au contraire d'une bordure de 2.75 m à une bordure de 1.85 m donc une diminution de surface de 66% (de 12 m2 à 4.8 m2) ?
Angélus.


28 sept. 202028 sept. 2020
0

Génois de 31 m². Quatre tours dans l'enrouleur, jamais plus. Après, je mets l'étai largable et le foc.
Avec quatre tours et un important dispositif de rattrapage de creux, la forme est très correcte.


28 sept. 2020
0

En fait, ça dépends de beaucoup de choses. Si tu ne veux pas être au près, le fait que ça devienne un sac n'a pas beaucoup d'importance et tu peux rouler beaucoup. Si c'est au près avec beaucoup de mer ou fort clapot et que tu vises plutôt la puissance à 45/50° du vent pour passer, tu peux aussi avoir un génois un peu trop roulé. Par contre, si c'est en eaux protégées avec un vent fort, ou tu viseras plutôt les 35/40° du vent,là si ton génois est un sac, ça sera handicapant.


28 sept. 2020
0

Merci,
donc quatre tours dans l'enrouleur, ça ne fais pas beaucoup et je crois que l'on est bien loin des points marqués sur le génois. Les vendeurs de voiles et d'enrouleurs ne se foutraient pas de nous pour vendre leur produits ?
Angélus.


28 sept. 2020
0

Je n'avais pas vu la réponse de ED850 avant de poster la précédente réponse.
Si je veux faire du cap, il vaut mieux prendre un foc de la même taille que le génois enroulé.
Un fait, je me renseigne pour acheter un foc en plus de mon génois sur first 211 et la surface qu'il doit faire (génois enroulable d'origine 12 m2). Mon but est de parer à un coup de vent non prévu et de pouvoir rentrer sans encombre.
Angélus.


ED850:Tu fais bien sur comme tu veux, mais sur un F211, tu n'as pas besoin d'un foc de brise. Le génois est déjà tout petit, et le bateau est évolutif même sous GV. GV 2 ris + génois roulé, tu feras ce que tu veux et sur un bateau de 6m30, tu n'iras jamais dans les 40èmes. ·le 28 sept. 19:36
28 sept. 2020
0

Oui c'est sûr,
mais c'était pour pouvoir naviguer avec un bateau un peu plus équilibré car je trouve que c'est parfois un peu sport (avec la tramontane très irrégulière)et je me disais qu'un foc ou un tourmentin permettrai d'être moins rapide mais plus tranquille.
Angélus.


28 sept. 2020
0

Qu'en pensez-vous ?
Angélus.


28 sept. 2020
1

En enroulant un génois on réduit certes sa surface mais on dégrade rapidement son profil et on remonte fâcheusement son entre vélique. Un génois sur enrouleur ne peut donc être une voile tous temps. L'idéal logique, quand le vent force est d'accepter les limites du génois pour passer sur trinquette, voile vraiment alors très adaptée.


28 sept. 2020
0

Le passage du génois sur enrouleur à une voile type trinquette dépend de la force du vent et de l’allure (proche du vent ou portant). Pour ce qui me concerne à partir 15/18 noeuds réels si je veux faire un bon près serré je mets en place la trinquette. Au portant 25 noeuds génois enroulé ça va encore.


29 sept. 2020
0

Bonjour,
merci pour ces contributions qui m'oriente peu à peu vers mon choix.
Je pense que la trinquette est la bonne solution pour les bords de près par gros temps.
Il me reste juste une petite question, quelle est la surface de vos génois enroulables et de vos trinquettes respectives. Cela me permettra de choisir la surface de ma trinquette.
Merci.
Angélus.


Domde:C’est propre à chaque bateau. Le constructeur l’indique sinon questionner un voilier.·le 29 sept. 07:29
29 sept. 2020
1

Il reste une autre solution : mettre un solent sur l'enrouleur (avec rattrapage de creux), ça permet d'aller assez loin sans avoir un sac (évidemment le "assez loin" ça dépend du bateau et du plan de voilure), et de gréer un génois léger par petit temps.


juliusse:C'est ce que j'ai. Inter bien plat sur enrouleur, avec rattrapage de creux et génois léger par temps de curé. Je préfère l'inter au solent, plus polyvalent et moins proche du pont. Quand ça piaule, j'aime bien voir à l'avant et éviter la mer dans la voile.Avantage, on ne va devant que par temps maniable, et la voile reste efficace même assez enroulée.·le 29 sept. 10:22
29 sept. 2020
0

Bonjour,
pour le plan de voilure de mon bateau, il n'y a que GV et Génois, c'est pour cela que je me renseigne. Si je comprends bien solent sur étai principal, trinquette sur étai largable. Donc une voile avec le point d'écoute un peu plus haut pour éviter les paquets de mer et qui permet de faire du près correctement. Recouvrement au alentour de 80 %.
Me confirmez-vous.
Merci.
Angélus


29 sept. 2020
0

moins 20% de la surface
jj


29 sept. 2020
2

Une voile de brise, c'est 50% à 60% de la taille d'un génois.

Pour ton 211, le mieux, est de faire un foc sans recouvrement, à 75% de la taille de ton génois.
tu pourra le rouler d'un tiers sans trop perdre en forme.
pour cela il faut un rattrapage de creux sérieux, si tu vas chez north ou incidence ce sera le cas, avec du rattrapage de creux en cordage, chez les chinois ou autres voileries en ligne, pas toujours. des fois on retrouve de la mousse, et cela fait illusion la première année, après c'est écrasé, et ne sera plus à rien.

sur un 211, changer de voile d'avant n'a pas de sens.

ensuite pour le petit temps, tu te fait faire un beau geenaker + ou - creux selon ta zone de nav et tu aura un avion dans le petit temps et un bateau bien équilibré dans la brise.


29 sept. 2020
0

Merci cédric et GRIBOU246,
pourquoi dis-tu que changer la voile d'avant n'a pas de sens ?


juliusse:Je pense que Cédric parle d'aller mettre un étai largable et envoyer une voile de brise dans la brafougne.La solution qu'il te donne est grosso modo l'équivalent de celle que j'ai adoptée sur mon 28 pieds. Sur un petit bateau c'est le mieux. Un étai largable c'est rajouter du merdier sur un pont déjà pas très grand.·le 29 sept. 20:28
Cédric 1983:Exactement ·le 29 sept. 21:51
29 sept. 202029 sept. 2020
0

Parer un coup de vent non prévu. (Donc soudain) en déroulant peu le génois de son point d'écoute toujours renforcé plûtôt que d'endrailler ou autre une voile depuis le pont ça s'imagine aussi.La limite c'est là où tu vas tout casser.En tout cas ça ne deviendra jamais un sac ainsi.
Soit un sac ou un string m c'est chaud.
Tu as un génois de 12m2 au message numéro2 ?


29 sept. 2020
0

Bonsoir, bon je crois que j'ai tout compris.
- J'ai un spi asymétrique, il fera à la place du gennaker pour l'instant.
- Je vais donc plutôt prendre un deuxième foc sur enrouleur à 75% de mon génois (même guidant et un recouvrement de 90% à 100%, l'actuel fait 115% si je ne dis pas de connerie) qui est en gros un solent qui se transformera en orc lorsque je le roule. En fonction des conditions prévues, je mets l'un ou l'autre au port.
Merci.
Angélus.


29 sept. 202029 sept. 2020
0

Ta question change,au fil du post c'était parer un coup de vent non prévu.
Mais en fonction de conditions prévues au port c'est possible de faire plus simple et moins chère sans perdre de rendement ni cap.
Il y a aussi des trucs à la mode avec le système storm-bag,le coût?


29 sept. 2020
0

Ce que je veux dire dans mon dernier post c'est que je pars avec la voile limite en dessous, j'ai donc une plage plus grande en cas de fraîchissement du vent. La solution la meilleure était un étai largable et un solent arrissable mais comme c'est répété plusieurs fois qu'il vaut mieux éviter sur un bateau de 6.2 m de long...


30 sept. 202030 sept. 2020
0

Vaut mieux être limite au-dessus et réduire que l'inverse si le vent faiblit.
Prendre des ris et enrouler le génois.Mais si c'est au port et comme tu dis,préfère partir sous-toilé en "prévision de",alors une voile peu en remplacer une autre.
Je suppose que se ballader en mer dans certaines conditions sur le pont avec 6.20m c'est déséquilibrant et à la cape aussi.
L'étai larguable c'est bien on peut quand-même préparer sa voile dans un sac sur le pont et juste prête à être envoyé directement.
Un avis,c'est que si ça ne se justifie par forcémment,ça peut-être sympa d'avoir une voile endraillée sachant qu'il existe aussi des systèmes à enrouleur,emmagasineur,stocker.


30 sept. 2020
0

Un fil sur le slootre : voir les interventions de diaoulig, dans d'autres fils également:

www.hisse-et-oh.com[...]rnelien


Kobaia:afin de pouvoir faire un près correct dans la brise à bord de mon dériveur intégral, j'ai adopté la solution du "sloutre" de Diaoulig.J'ai fait tailler un foc de route un peu plus petit que le génois, mais surtout plus plat. Il est mis sur l'ennrouleur. Il se déroule pour faire du près début force 5, et vu sa forme peut s'enrouler si la brise monte. Mon génois est passé en arrière sur un etai, sur mousquetons, et sert au près jusqu'à force 4, et au portant avec tangon. Cette configuration a été validée par le voilier local et par la voilerie Incidence qui a taillé le foc.Ayant entre-temps mis mon bateau en vente, je n'ai pas de retour d'experience. ·le 01 oct. 10:16
30 sept. 2020
0

Bonsoir,
D'après les conseils, l'étai largable serait un peu une usine à gaz sur un 211 mais le fait d'avoir une foc de route (et même arissable si l'on veut) est rassurant je trouve. La seule chose à mon avis qu'il faut anticiper c'est ça mise en place afin d'éviter de faire le con sur le pont. Ainsi même si l'on est un peu sous toilé on est plus confortable et comme je ne suis pas la pour être le plus rapide c'est ce qui m'importe.
Angélus.


30 sept. 202030 sept. 2020
0

Après si tu as un étai largable en place et un petit foc de brise prêt à être envoyé,l'étai devrait gêner pour les virements de bord au génois.Si tu veux tenir une bonne VMG au près il faut une voile adaptée.


30 sept. 2020
0

Oui mais il ne sera présent que lors de l'envoi du foc de brise.


30 sept. 202030 sept. 2020
0

Ha ok.As-tu regarder le storm-bag si quelqu'un connaît.
C'est dommage de partir sous-toilé mais c'est possible d'enrouler partiellement le génois pour aider au virement de bord et conserver l'étai largable en place prêt à envoyer sa voile.
Mais est-ce-que tout celà rentre bien sur le pont,je n'en ai aucune représentation vrai.


30 sept. 2020
0

Stormbag c'est le prix qui fait mal. Sinon, comme tu dis on enroule le génois pour les virements de bord mais je trouve que c'est moyen. Pour la place il faut étudier cela de près et c'est ce que je vais faire.


30 sept. 202030 sept. 2020
0

Il faut chiffrer en €,palans,pas palans,pélican c'est chère, cadènes,bastaques si tu veux utiliser le génois ou pas de bastaques si près de l'étai de mat etc


30 sept. 2020
0

J'ai déjà regardé un peu tout ça, l'étai largable serait avec un crochet pélican qui se crochette en détendant le pataras puis en le retendant. Pas de bastaque car on est en dessous des 6% de l'étai principal.


30 sept. 2020
0

Il ne faut pas faire mollir l'étai de mat.


30 sept. 2020
0

Avec ce système, décrit sur un des post, le réglage se fait une fois pour toute donc sans mollir l'étai principal, d'où l'avantage de ce système sur les autres.


30 sept. 202030 sept. 2020
0

Je ne sais pas s'il faut quand-même c'est mieux un ridoir type pélican au niveau de l'étai largable,ni le choix d'où va partir l'étai à son plus haut pour celà.A force de jouer du pataras il faut pouvoir assurer un bon réglage pour préserver le matériel, l'enrouleur de génois,l'étai.


01 oct. 2020
0

Bien sûr il faut un repère fixe sur le pataras.


01 oct. 202001 oct. 2020
1

avis assez tranché: au près (serré), il n'y-a que deux positions: roulé ou déroulé :-)

Ensuite on passe sur une voile de brise avec un joli bord d'attaque et bien plate.


02 oct. 2020
0

La solution pourrait être celle utilisée sur les mini

Une voile d'avant arisable

On diminue la toile de ce qu'on veut (1/3 - 1/2) et surtout garde un beau profil


02 oct. 2020
0

tout déroulé jusqu'à 20noeuds, puis utilisation d'une autre voile pour les force de vent supérieure (pour mon sunfizz, c'était une trinquette sur enrouleur)

c'était une voile en spectra entretenue et protégée (toile UV) qui avait 20 ans à la vente du bateau et était toujours très performante (2 à 4 mois de navigation annuelle pendant 15ans)


juliusse:Un sunfizz n'est pas un first 211. ·le 02 oct. 12:33
awa (ex PiR2Lune):dans la question posée , il n'est pas indiqué que le bateau était un first 211·le 03 oct. 14:19

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (180)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021