ligne d'arbre qui tourne en permanence moteur éteint

Bonjour
J'ai un first 285 équipé d'un moteur Volvo 2002.
Comme il est indiqué dans la notice d'utilisation, je débraille le moteur lorsque je suis sous voile. Dans ce cas l'arbre de l'hélice tourne et cela me semble normal. Comme il faisait beaucoup de bruit cet après midi, j'ai embrayé en marche avant pensant ainsi empêcher l'abre de tourner. Or l'arbre tournait encore, idem en marche arrière. J'étais très surpris . Est ce normal? Je n'avais jamais observé ce phénomène. Je me suis inquiété en pensant que l'inverseur avait probablement un problème et je craignais ne plus pouvoir utiliser le moteur qui tournerait dans le vide. Mais heureusement lorsque j'ai redémarré le moteur la bateau a bien avancé. Est ce que mon inverseur est fatigué et pourrait me lacher prochainement ?
Merci d'avance pour vos retours.

L'équipage
20 mai 2020
20 mai 202020 mai 2020
0

Bonsoir. Ce doit être comme mon Yanmar et c'est prévu pour par le constructeur. D'ou l'importance de surveiller le presse étoupe et de changer la bague hydrolube lorsqu'il y a un peu trop de jeu.

20 mai 2020
0

Sur mon yanmar , quand c'est embrayé en marche avant, l'arbre tourne toujours, quand je le mets en marche arrière, l'arbre ne tourne plus par contre impossible de mettre au neutre une fois embrayé en marche ar . Au moment du redémarrage du moteur, il faut vite mettre au neutre dès qu'il a démarré.

24 mai 2020
0

salut je pense qu'il faudrait vérifier le réglage de ton câble...j'ai eu le même problème et en reprennent le réglage du câble de l'inverseur il se met bien au neutre maintenant...

20 mai 2020
0

tout çà est normal, et un jour vous serez surpris que le moteur démarre tout seul :-) c'est normal aussi (çà m'est arrivé)

24 mai 2020
0

je pense que c'est un problème sur ton embrayage! et de plus si tu as un diesel il ne doit pas démarrer car si les compressions sont bonne tu ne doit pas pouvoir le tourner a la main...donc si un diesel démarre tout seul avec l’hélice qui tourne il faut le vérifier car tu as un problème mécanique...

21 mai 2020
0

Merci pour vos réponses. Cela me rassure.

21 mai 2020
0

Bonjour,
si tu montes une hélice repliable tu n'auras plus ce problème.

21 mai 2020
4

Bizarre ces manœuvres car logiquement si la marche arrière est enclenché l'arbre ne devrait pas tourné enfin moi a mes stages on m'a toujours dis qu'il fallait enclenché la marche arrière afin justement d'éviter que l'arbre tourne
Mon moteur est un volvo 2003 est marche arrière enclenché l'arbre ne tourne pas

22 mai 2020
0

Dans le "Manuel d'instructions" des Volvo 2001, 2002, 2003 et 2003T, il est précisé:
" Sous voiles, le sélecteur doit être au point mort si vous avez une hélice fixe. Si vous êtes équipés d’une hélice repliable, mettre le levier en marche arrière. En grande croisière, marcher au moteur environ 5 minutes toutes les 10 heures."
Comme toi, jpg55a, je mettais le moteur en marche AR. Après je me dis que les efforts sur l'inverseur sont énormes quand tu es à pleine vitesse sous voile. D'où mon interrogation : point mort ou marche AR ?
Démarrer le moteur 5mn toutes les 10 h, c'est pour permettre une "réfrigération" de l'inverseur qui tourne dans son huile sans la circulation d'eau due au fonctionnement du moteur.
Au point mort, c'est vrai que c'est bruyant, surtout dans la cabine AR quand tu veux te reposer !

21 mai 2020
1

si tu avance à une certaine vitesse, l'hélice tourne et entraine le moteur qui démarre tout seul...

21 mai 2020
0

Bonjour. Je demande à voir. Il y a quelques années , venant de Falmouth, je me suis fait couché à plat, les pots de peinture ont valsé en traversant le bateau sur toute sa largeur mais, ensuite, j'ai eu droit à quelques déferlantes qui m'on paru bien plus hautes que le mât et je suis parti en surf, l'hélice s'est mise à tourné si fort que j'ai cru que j'allais décoller. A la troisième, cap sur Newlyn pour remettre de l'ordre à bord, le lendemain, les vagues passaient par dessus la digue et les chalutiers sont restés sagement(quand on connaît l'entrée, c'était mieux ainsi).

21 mai 2020
0

Ah ah ah

21 mai 2020
0

Avez vous fait cette manoeuvre moteur eteint ? Essayez moteur en fonction d’enclencher marche arriere ou avant et arrêtez le moteur.

24 mai 2020
2

si le moteur est éteint c'est à cause du ventilateur qui a soufflé les bougies .
alain mdr

24 mai 2020
0

@fritz : j'adore ! 🤣🤣

24 mai 2020
0

ça se produit tous les ans à son anniversaire...

21 mai 2020
0

çà m'est arrivé 3 fois avec un 4108. La première fois, surpris, j'ai cherché dans l"équipage le rigolo qui avait démarré le moteur: personne! les autres fois, j'étais habitué au démarrage pirate!

22 mai 2020
0

Il est hanté ton bateau ?😁

21 mai 2020
0

Et si la marche avant est enclenchée, et si il démarre tout seul ... dans le sens inverse ?
Pas bon pour la turbine !

22 mai 2020
1

la turbine elle s'en fout elle peut tourner dans les deux sens sans dommages .
mais un 4 temps à l'envers ? peut être dans l'hémisphère sud ,mais je n'y mettrais pas ma main à couper .
alain

21 mai 2020
0

il ne peut démarrer que dans le bon sens!

21 mai 2020
0

Pourquoi ?

21 mai 2020
0

c'est évident non?

21 mai 2020
0

Bin je vois pas ce qui mécaniquement l'empêche de démarrer à l'envers.
C'était courant sur les vieux tracteur qui calaient en grosse pente (vignes en terrasse) et redémarraient en marche arrière ... avec la première vitesse enclenchée

22 mai 2020
1

donc, d'après toi, quand tu es en marche avant le moteur tourne dans un sens, et quand tu es en marche arrière, il tourne dans l'autre sens?

22 mai 2020
0

Je pense que ce que veut dire Krystall, c'est que ton moteur peut démarrer avec le vilebrequin qui tourne dans l'autre sens.
Ça ne veut pas dire qu'en marche arrière ton moteur tourne à l'envers.

22 mai 2020
0

J'aime bien LE sigle Moto Morini.

22 mai 2020
0

Merci

21 mai 2020
0

Le moteur, ca ne lui fait pas des dommages de tourner à froid comme ca ?

21 mai 2020
0

c'est comme quand tu démarre ton moteur...

21 mai 2020
0

Ben, justement, une tentative de démarrage qui dure plusieurs heures, il n'aime pas trop ca le moteur, si ?

21 mai 2020
0

Pour syljo rien d'anormal. Selon ton hélice et la réduction de ton inverseur. Ça tourne, moins que débrayé. Pour arrêter, passe en marche arrière, ça contraint sur les disques mais on fait comme ça.

22 mai 2020
0

Très étonné par ce post. Avec mon Yanmar bicylindre rien de tout ça ne m'arrive. MM

22 mai 202022 mai 2020
0

Ca dépends aussi du système de transmission que tu as. Chez nous, on a une transmission BorgWarner www.borgwarner.com[...]ologies , et même embrayé, l'arbre est libre quand le moteur est éteint. j'ai donc un frein mécanique (genre étau circulaire) que je serre en traversée, sinon, le bruit de l'arbre qui tourne devient gênant à vitesse élevée.

22 mai 2020
1

j'en avais bricolé avec des freins à disque à câble comme ceux qu'il y avait sur le petites cylindrées
avec une poignée à cliquet .
en plus sur les velvet et borg ,c'est pas bon l'huile n'est pas refroidie puisqu'il n'y a pas de circulation d'eau dans l'échangeur .
alain

22 mai 2020
0

Là, j'ai un tambour sur l'arbre et ce tambour est enserrè dans une sorte d'etau circulaire sérré par une vis papillon. Il ne faut pas l'oublier quand au bout de quelques semaines tu redémarre le moteur. J'accroche ma clé de démarreur sur l'arbre, pour pas oublier.

22 mai 202022 mai 2020
0

Saroyan , De mon côté 2qm20 si je laisse embrayé en avant, quand ça accélère sous voile 😣, la 3 pale fait tourner mon arbre. Mis en marche ar, cela ne tourne plus. Je ne sais pas si c'est idem pour tout le monde, apparement non. Par contre aucun pb pour manipuler l'inverseur en av puis ar, ou revenir au point mort moteur éteint et bateau faisant route.

22 mai 2020
0

par ce que tu n'avances pas assez vite! ;-)

22 mai 2020
0

Eh oh, 'pas assez vite' on se calme 😂.

22 mai 2020
6

bonjour ,
la je crois que j'ai vraiment lu n'importe quoi .
regardez un éclaté d'un inverseur en ligne ou en sail (c'est la même chose à part un renvoi d'angle )
vous comprendrez que l'hélice qu'elle tourne dans un sens ou dans l'autre embrayée ,le moteur tourne toujours dans le même sens .
en marche avant sous voile la pression sur les disques ou sur les cônes est insuffisante et l'hélice continue de tourner en usant le système .
en marche arrière plus on va vite et plus l'embrayage serre .
mais de là à démarrer j'ai comme un doute ...(diplomatie)
le seul ennui de bloquer ne marche arrière c'est que on freine le voilier ,l'énergie cinétique au lieu de se transformée en rotation ,l'est en trainée .
alain

22 mai 2020
2

Une solution : laisser au point mort et freiner l'arbre en faisant tourner un alternateur...

22 mai 2020
0

désolé de te contredire Alain mais j'ai eu le cas 3 fois avec un 4108 et inversuer Hurt! si je le dis, c'est que c'est vrai!

24 mai 2020
0

cherche la cause ailleurs ...
souvent c'est un défaut dans le circuit électrique
alain

22 mai 2020
3

Je suis surpris de ne pas avoir encore vu de message posant la question relative à la diminution ou pas de la vitesse sous voile hélice tournante! ;-)

Personnellement, je cherche à empêcher la rotation de l'hélice sous voile pour les raisons suivantes:
- Usure du presse-étoupe.
- bruit
- Souvent des vibrations, surtout quand la vitesse de l'hélice est très supérieure à celle atteinte lors de la navigation au moteur (exemple 10 nds par bonne brise pour une vitesse au moteur de 5 nds)
- Risque d'attraper une cochonnerie dans l'hélice qui tourne.

Sinon, sur les Yanmar, effectivement après avoir embrayé en marche arrière le moteur sous voile impossibilité de débrayer pour le démarrer. Mais aucun problème dès la mise en route.

En fait, pour moi LA solution est l'hélice repliable ou à mise en drapeau (ex: Kiwi prop).

22 mai 2020
1

Le concessionnaire Yanmar de La Rochelle est formel pour mon 3YM20 : Laisser tourner librement.
Pour ce qui est des moteurs qui démarrent en étant entraînés par l'hélice en mouvement , j'aimerais le voir (sans contact qui libère l’arrêt de pompe?) a suivre....

22 mai 2020
0

A moins d'avoir une hélice grosse comme comme une roue de velo je vois pas bien comment ça pourrait démarrer. La rotation du volant moteur lors du lancement est bien plus puissante que cela. On délire la.

22 mai 2020
0

Tu sais pas plus tard qu'hier j'ai démarré une voiture avec une manivelle : et c'était même pas difficile.

22 mai 2020
0

Ça ça me rappelle quelque chose. Ah oui ma 4L. Desjoyeaux en panne de démarreur dans le Vendée G n'a surement jamais eu de 4L. Moi j'y crois maintenant 😂.

22 mai 2020
0

ta voiture c'est un diesel ? si c'est le cas je ne me fâcherais jamais avec toi surtout sans décompresseur .
ma dauphine je la démarrais souvent comme ça aussi .
alain

22 mai 2020
0

Bon alors c'est possible ou pas, les specialistes. On va pas y passer le week end. Je housse encore deux matelas et hop au bateau, un petit f4 m'attend, je vais enfin pouvoir naviguer quelques heures grand voile haute, une première pour le nouveau mat.

22 mai 2020
-1

bon, eh bien restez avec vos idées stupides! décidément c'est toujours la même chose sur le forum...
bon déconfinement quand même mais tous ne le méritent pas :-(

22 mai 2020
0

C'est pas des idées stupide c'est de l'ignorance. Maintenant si tu le dis why not. Cela ne m'a jamais traversé l'esprit.

22 mai 2020
0

@ Ventdebout

Comme il y a tout et son contraire sur le présent sujet (et sans doute depuis que des moteurs sont installés dans les voiliers), peux-tu faire deux colonnes pour éclairer une bonne fois pour toutes les lanternes de tous?
Dans la première les idées intelligentes (Dieu dirait à droite)
Dans la seconde, les idées stupides (Dieu dirait à gauche pour aller en enfer).

22 mai 202016 juin 2020
1

Je pense que si on n'a pas vu comment fonctionnait l'embrayage à double cône, on peut s'imaginer plein de trucs.
le double cône est monté sur l'arbre de sortie sur une hélice, on le déplace via une fourchette pour le caler d'un côté (marche avant) ou de l'autre (m arrière). dès que le cône touche la butée femelle, il y a serrage due à la vis.

22 mai 2020
1

Un moteur qui se met à tourner à l'envers je crois rêver.
Un moteur qui démarre trois fois sans contact donc sans alimentation en gasole à moins que des trucs aient été supprimés dans le temps. Maintenant c'est certain que les bouzines des années 70 n'avaient pas d'electrvanne de gazole.
J'adore les gens qui ont des voitures spéciales, hormis les voitures électriques bien sûr, dont le moteur se met à tourner à l'envers en marche arrière là il faudrait préciser la marque et le modèle je ne voudrais pas mourir idiot. Même le moteur rotatif de la NSU RO 80 ou celui de la GS proto Citroën n'a jamais réussi à faire. Vu les angles des manetons de vilebrequin le moteur ne peut faire que deux tours à l'envers pour un 4 cylindres après tout part en opposition.
Vu le nombre de profs et de technologues inscrits sur ce forum ça me surprend que seul le chat percute.
Du coup je lui apporte mon soutien pour qu'il ne se sente pas trop seul 🤣🤣🤣

22 mai 2020
0

Bonsoir Okilebo,

tu devrais te renseigner un peu avant d' affirmer catégoriquement:

le moteur Dolphin, inboard bicylindre 2t sans inverseur de mon tri Bucaneer 33 tourne dans les deux sens, et ce n' est pas une bidouille. Il est équipé d' une dynastart spécifique, qui lance le moeteur dans le sens normal de rotation en marche avant, et pour la marche arrière, on stoppe le moteur et tourne en sens inverse le bouton de démarreur, la dynastart tourne alors en sens inverse et le moteur démarre ainsi, mais ce n' est évidement uniquement pour les maneuvres de port car en arrière, il n' y a plus d' avance mais du retard à l' allumage et la pompe à eau tournant à l' envers, il n' y a plus de refroidissement.
l' embrayage est centrifuge comme sur les mobylettes.

L' avantage est un moteur très léger, car 2 temps et sans inverseur.

Et sinon, un monocylindre diesel qui se démarre au kick (sur moto Royal-Enfield), peut occasionnellement démarrer "à l' envers" quand le moteur est très chaud et que l' on kick "un peu trop mou", il butte sur la compression qu' il n' arrive pas à passer et démarre en marche arrière, mais çà fait évidemment un drôle de bruit et çà fume par le filtre à air et ne prend évidemment pas de tours, le diagramme de distribution ne le lui permettant pas.
C' est rare mais çà m' est arrivé 3 ou 4 fois (en 100 000 km).

Sinon çà m' est aussi arrivé en me plantant dans le calage de l' allumage après changement du rupteur sur la Peugeot 102 d' un copain. Elle a bien démarré, et, après avoir tourné environ une minute au ralenti à un feu rouge, quand le copain a accélérer, la mob est partie en marche arrière!!!
J' étais bien-sûr plié de rire, mais c' était involontaire, l' avance à l' allumage étant par erreur proche de zéro degrés.

Gorlann

22 mai 2020
0

Tu as démarré une voiture a la manivelle , on parle bien d'une motorisation diesel....
Sinon aucun intérêt , j'en ai démarré aussi et des dizaines de moto au kick et tout cela sur de l'essence
Les taux de compressions sur du mazout vont du simple au triple .
Il faudrait que j'essaye sur un petit 1GM10, un matin avec 8° , en + il y a une manivelle fournie
J'ai un peu peur pour mes poignets , car il n'y a pas beaup de place.

22 mai 2020
0

Comme le 2qm . A la main il faut ëtre cascadeur ou alterophile, ou les deux. Un truc de fou.

0

Il y a je crois un décompresseur

22 mai 2020
0

Oui deux sur le 2qm. Tu sépares la tirette qui les relie, tu lances, tu compresses la celui devant toi c'est censé demarrer. Aprés queques démontage d'épaule, pour te dire j'ai débarqué la manivelle et j'ai gagné un noeud.

22 mai 202022 mai 2020
1

Sur un 2 temps, le démarrage au kick à l'envers arrive.
pour moi, deux fois sur une Yamaha DT125 du début des années 1970.
Cela fait bizarre.
Il vaut mieux ne pas avoir eu envie de faire un burn au démarrage.

le phénomène arrive aussi sur les micro moteurs de modélisme (démarrage à l'envers sur un rebond de l'hélice)

22 mai 2020
0

Exact , beaucoup de moteur sont vidangés pour le transport.
Eh oui , un moteur 4 Temps peut tourner à l'envers . Pour les + anciens qui ont connu la marque de tracteur Société Française , c'était le cas sur cet énorme monocylindre , démarrage au volant.
Je n'étais pas sur de ma mémoire , j'ai appelé un collègue mécano ( à la retraite comme moi )et il me confirme lui aussi avoir vu cela plusieurs fois.
Les moteurs essence sur les petits avions démarrent très bien sur la compression avec l'hélice, mais on est toujours sur de l'essence

22 mai 2020
1

un 4t à l'envers la soupape d'échappement va s'ouvrir avant celle de l'admission .
et la pompe injection ne va plus rien comprendre elle va injecter à contre temps .
on peut inverser le sens mais il faut changer l'arbre à came et la pompe injection .
il y avait des v8 diesel qui quand ils étaient montés en double généralement sur les bertram importés des us ,pas ceux motorisés en italie .
tournaient en sens opposé avec des inverseurs adaptés.
alain

22 mai 2020
0

Merci à tous ceux qui ont répondu à ma question initiale et aux autres questions soulevées au cours de la conversation. Je ne pensais pas que ce sujet allait susciter autant de contributions. Bon week end à tous et bonne navigation pour ceux qui ont la possibilité de naviguer.

22 mai 2020
0

Je confirme pour le Société Française ce qui bousculait toutes les épures de distribution qu' un cartésien comme moi n'y comprenait pas grand chose . et pourtant il tourne ( presque du Galilée ).

22 mai 2020
1

dans les années 70, les chalutiers espagnols étaient équipés avec des monocylindre (très gros!) et pour passer en arrière, ils arrêtaient le moteur, et redémarraient en le faisant tourner à l'envers, et même manip pour repassser en avant. Mais vous n'êtes pas obligés de me croire!

22 mai 2020
0

Et comment font les gros diesel de la Mar-Mar pour battre arrière sans inverseur et embrayage ?
(si ce n'est de faire redémarrer le "berlingot" à l’envers. Bon il y a des adaptations sur l'arbre a came, pompe d'injection.....).

23 mai 2020
0

Pour ceux ou celui qui veut tenter de démarrer le 1GM10 à l'envers à la manivelle:
Un conseil (bon) mettre le pouce contre les autres doigts.
Ainsi, en cas de retour de manivelle, le pouce ne risque pas d'être luxé!

C'est aussi valable :
- pour toutes tentatives de démarrage dans le bon sens
- en canoé, pour éviter que le pouce se trouve coincé entre la coque et le manche de la pagaie

24 mai 2020
0

la dent de loup va te mordre si tu essaies de tourner dans le mauvais sens .
alain

24 mai 2020
0

Je veux bien toutes les explications exposées.....mais
Il existe des reducteurs mecaniques qui bloquent l'arbre quand embrayés moteur arreté, et des reducteurs hydraulique qui ne se bloquent que par la pression d'huile quand le moteur tourne et donc moteur arrete sont desembrayé et l'arbre tourne dans tous les sens que l'on donne a la main sur l'arbre.
Il semble que maintenant l'unanimité se fait sur le fait que laiseer tourner l'arbre et l'helice n'obere en rien la vitesse, ni l'usure, ormis la bague hydrolube.
C'est d'ailleurs comme ça que l'on peut monter un alternateur de ligne d'arbre...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer