L’hivernage du diesel pour les nuls.

Je ne suis pas mécano, juste bricolo, et j’ai découvert le diesel marin récemment avec mon nouveau bateau. C’était avec beaucoup d’appréhension vu le prix de l’engin, vu le milieu hostile dans lequel il baigne, vu le risque qu’une panne fait courir contrairement à la voiture, et vu le montant très élevé des factures d’entretien de l'ancien proprio.

Il s’agissait donc pour moi de préserver son état le mieux possible et à moindre frais.

A tous les néophytes tétanisés devant l'engin, voici la quintessence de mes réflexions.

L'équipage
07 sept. 2009
07 sept. 2009
2

Etant moi aussi
un bricolo de la mécanique moteur, cet article simple et très clair me convient parfaitement.

11 sept. 2009
0

Super !
Merci
A+ Sergio

13 sept. 2009
0

excellent travail et article très bien fait
peut être quelques menus correctifs à suggérer:

la vidange à chaud est quand même largement préférable et il suffit d'attendre la descente de l'huile quand le moteur est chaud sachant que l'huile descend plus vite qu'elle ne refroidit

en effet, faire la vidange à chaud permet de mettre en suspension les impuretés dans l'huile du carter et de les éliminer à la vidange alors que la vidange à froid permet à ces impuretés de décanter et rester au fond du carter sans être éliminées par la vidange

ne mettre de l'additif gazole que si l'ancien gazole a bien été consommé afin d'éviter une sur-concentration

ne pas oublier le filtre existant sur certaines pompes d'alimentation gazole ( Perkins 4236 par exemple)

le calorstat ne s'ouvre pas forcément en cas de panne car il peut rester bloqué en position fermée (fuite à la capsule de cire par exemple: rarissime)

amicalement

13 sept. 2009
0

tres bien fait
j'applique cette methodo a qqs petits details notamment le commentaire de JP, et verification du rouet de pompe a eau = pas de soucis particulier.

Peux tu me confirmer que le 4 saisons dissous le sel !

encore merci , deja imprimé et dans le classeur moteur

LM

13 sept. 2009
0

merci JP pour ta précision sur la température de vidange

Oui, Lima. Mets du gros sel dans du liquide de refroisissement à température ambiante. Il fond à vue d'oeil.

Le tartre, c'est autre chose. Il faudrait faire des essais longue durée sur un truc bien entartré. Je n'en ai pas sous la main.

13 sept. 2009
0

si c'est pour un arret prolongé
on peut desserrer la rampe de culbuteurs pour fermer toutes les soupapes à la remise en route il suffira de la resserer au couple et il n'y aura aucun reglage necessaire si celui-ci etait bon au départ.c'est valable pour les multi-cylindres pour un mono il suffit de le virer jusqu'a la compression.
alain :-)

13 sept. 2009
0

Grace à des gens comme Basile
H&O c'est vraiment chouette!!! :pouce:

Bravo et merci!!!

27 oct. 2009
0

hivernage
c est genial pour moi
qui suis novice

27 oct. 2009
0

alternative pour la vidange
Bonjour Basile

Felicitation Super synthese pour l'hivernage

Une alertative pour la vidange perso je la fais à chaud mais je refait un rincage avec huile tres bon marché avant de remettre l'huile definitive.

Le Moko

01 nov. 2009
0

Et l'écologie ?
Bonjour Basile, et tous,

l'utilisation de 5 L de liquide de refroidissement
à mettre dans le circuit "eau de mer", ça marche bien,
mais c'est pas trop écolo, puisque ça ressort à l'échappement.
(Sauf à suspendre un seau pour récupérer).

Remarquez, je dis ça ...
mais c'est aussi comme cela que je procède
pour mon diesel de rivières. Alors ! ... ;-))

Bonne journée.

Petit Pierre

01 nov. 2009
0

En fichier joint notice entretien.....
du moteur Volvo D2 55 ou 75cv

01 nov. 2009
0

Euh... Basile, tu as dit :
"Oui, Lima. Mets du gros sel dans du liquide de refroisissement à température ambiante. Il fond à vue d'oeil."
J'ai tenté la même expérience avec de l'eau du robinet, ça fait pareil... !

03 nov. 2009
0

Un petit oubli
S'il y a un waterlock, ne pas oublier de le vidanger. Il y a en général un petit bouchon de vidange à la base de celui-ci (Les Vetus en tout cas)

04 jan. 2010
0

Quand on démonte le filtre décanteur
Merci pour cette aide très précieuse.

Je suis passé d'un HB 4cv à un Yanmar 2GM, donc en apprentissage moi aussi. L'année dernière, j'avais changé le filtre gas oil moteur, mais je m'étais contenté de purger le pré-filtre décanteur. Cette année, j'aimerais bien démonter ce décanteur pour vérifier le filtre. Mais j'ai une question qui me taraude : pour ré-amorcer le circuit gas oil, est ce que c'est la même procédure que pour changer le filtre GO ( désserrer la vis sur le chapeau du filtre et actionner le levier de la pompe d'alimentation) ?
Ou faut il se lancer dans une chasse aux bulles complète, comme après une panne de carburant avec des écrous à désserrer sur la pompe d'injection et les injecteurs ?
Merci d'avance pour votre aide.

04 jan. 2010
0

tant qu'on ne fait pas tourner le moteur
avec des bulles dans le circuit de filtration, aucun risque de voir ces bulles partir dans la pompe à injection

le mieux est de nettoyer le décanteur, changer le filtre à gazole et purger l'ensemble par la purge du porte filtre qui purgera en même temps le préfiltre

amicalement

04 jan. 2010
0

Tant mieux
et merci JP.

28 fév. 2015
0

Bonjour quelqu'un peut il m'aider ???
J'ai un yanmar 1GM10
J'ai fait une grande maintenance cette année
Nettoyage du filtre gas oil, changement du filtre huile, changement du prefiltre
Changement de l'anode ( complètement bouffée !) changement de la pompe à eau qui fuyait et des deux durites métal situées en dessous qui commencaient à se faire attaquer par la rouille ! Ouf !
Depuis impossible de redémarrer ...
J'ai pourtant dévissé le boulon du prefiltre jusqu'à ce que ça coule afin de m'assurer qu'il n'y ait pas d'air dans le gas oil
Rien n'y fait
Avez vous des idées pour m'aider ? Ais je oublié autre chose ?
A quoi sert la petite pompe à main située sur la gauche quand on regarde le moteur côté courroie
De toutes façons elle est située en dessous du réservoir de gas oil donc je ne vois pas en quoi elle serait utile à envoyer le. Carburant. Dans le circuit
Merci pour vos lumières ..

28 fév. 201516 juin 2020
1

Tu as mal terminé la purge.
Le préfiltre est bien purgé, ensuite avec cette petite pompe à main tu dois continuer à pomper an ayant au préalable débouché la vis de purge de la pompe d'injection (un ou deux tours) jusqu'à ce que cela coule aussi.
Cela suffit parfois, mais si ce n'est pas suffisant il faut aussi purger l'injecteur (même procédé que la pompe d'injection).
Voir les emplacements sur la photo

28 fév. 2015
0

merci aica, impec
donc si je comprends bien
je commence par devisser le boulon en haut du prefiltre jusqu'a ce que ca coule, ensuite je devisse la purge de la pompe d'injection , apres je pompe avec la pompe a main jusqu'a ce que ca coule egalement
puis je devisse apres le boulon de l'injecteur jusqu'a ce que la gas oil vienne egalement puis je revisse
apres le circuit est prêt et ça devrait démarrer

28 fév. 2015
0

bonjour, tout a fait ,AICA t' a tout expliqué , :bravo:

28 fév. 2015
0

@Farfadet :
"je commence par devisser le boulon en haut du prefiltre jusqu'a ce que ca coule, (#) ensuite je devisse la purge de la pompe d'injection , apres je pompe avec la pompe a main jusqu'a ce que ca coule egalement ($)
puis je devisse apres le boulon de l'injecteur jusqu'a ce que la gas oil vienne egalement puis je revisse (£)
apres le circuit est prêt et ça devrait démarrer

(#) Je reserre la vis tout en pompant pour maintenir la pression...
($) même motif et manip'
(£) et pareil là ...

01 mar. 2015
0

Bon article.... c'est ce que je fais depuis des années à l'exception du calorstat que je ne démonte pas.
Pour éviter qu' il ne soit fermé et pour bien rincer, je fais tourner 5-10 min à régime de croisière , est-ce suffisant ?

01 mar. 2015
0

à condition de mettre en prise si tu es au ponton ...

01 mar. 2015
0

exact, c'est meilleur pour le moteur de tourner en charge, en plus il chauffe plus vite ...

01 mar. 2015
0

Pour éviter le glaçage des cylindres ?
Je pensais (peut être à tord) que ce n'est pas 10min par an qui vont abimer mes segments, non ?

02 mar. 201502 mar. 2015
0

@ Papat : Si tu n'es pas sûr c'est un peu comme jouer à pile ou face...(c'est dit dans l'article) En cas de gel important (ex bateau au sec) c'est la vie de ton moteur qui est en jeu.
C'est simple : purge ton bloc et démonte le thermostat (5mn), plonge le 1/2h dans un verre de vinaigre blanc et il sera comme neuf. Ensuite mets le dans de l'eau chaude, normalement il doit s'ouvrir vers 45° environ.
Donc, tant que ton moteur n'est pas chauffé à 45-50°, la manip que tu indiques ne sers à rien. Tout ce que tu fais c'est mettre de l'antigel à la mer et dans le pot d'échappement en plastique...
La seule façon d'être sûr c'est démonter le thermostat + pincer le bypass vers l'échappement pour que l'antigel soit obligé d'emprunter le circuit dans le bloc.
Enfin c'est ce que j'ai compris et fait maintenant.
Bonnes navs.

02 mar. 2015
0

je tourne pas 10 min à l'antigel :langue2:. Il tourne à l'eau douce dans un sceau, avec tuyau à débit variable j'adapte pour avoir le même débit entre la pompe à eau du moteur et le tuyau. Quand j'ai bien tourné, je change et j'utilise un deuxième sceau avec l'antigel, avant qu'il soit vide j'étouffe le moteur.

01 mar. 2015
0

Donc il est préférable de faire tourner le moteur en prise et non au point mort
Attention à l'usure des amarres...

14 mai 2016
0

tout est bon mais pas dans l'ordre ,il faut commencer par la vidange et le changement de filtres ,penser aussi au rotor de pompe ,et quand on enlève le cache culbuteur on desserre la rampe pour fermer toutes les soupapes ,c'est la dernière opération .
on peut aussi débrancher la durite d"échappement et boucher la sortie avec un sac plastique et du scotch .
alain

02 mar. 2015
0

Plutôt que de mettre du liquide de refroidissement pour auto, j'utilise de l'antigel de piscine ou de l'antigel pour camping car. On en trouve dans ces boutiques spécialisées. Certains sont garanti jusqu'à -30. C'est un peu Mons polluant et moins cher.

02 mar. 2015
0

@papat :
Un sot étriqué avait pour mission de faire parvenir le sceau d'un seigneur à son roi.
Il le mit dans un étroit seau et partit à cheval.
Le cheval fit un saut et les trois ( le sot + le sceau + le seau) tombèrent !
Désolé, ça m'a échappé !
;-)

18 mar. 2015
0

Bonjour, merci pour cet article qui clarifie et formalise des pratiques que je mets en œuvre depuis quelques hivernages. Le sujet ayant dérivé vers les purges du circuit de gasoil je me permets de poser la question : l'un d'entre vous aurait il mis en œuvre une pompe de gavage sur le circuit gasoil d'un moteur type yanmar GM30.

19 mar. 2015
0

Qu'appelles tu "pompe de gavage" ? J'ai installé une poire avant la 1ère pompe d'alimentation, ainsi après un changement de filtre je ne suis pas obligé d'appuyer comme un shaddock sur le cliquet.

19 mar. 2015
0

en fait j'avais lu il y a quelques années sur un forum nautique l'utilisation d'une pompe qui assure, sur les véhicules, l'alimentation de la pompe haute pression à partir du réservoir. La pompe de gavage est une pompe de faible pression qui peut assurer une circulation permanente du gasoil assurant un bon filtrage.

13 mai 2016
1

dilemme : l'antigel pour la santé du moteur (un moteur pété par le gel c'est bête...) contre la pollution que génère le rejet de cet antigel dans la mer quand on redémarre le bouzin.
bon si il n'y avait que moi à le faire, ça passe encore, mais on est de nombreux "moi" à le faire tous les ans, ça en fait des litres de poison rejeté dans la mer...
si quelqu'un a une idée, une pratique alternative je suis preneur !

04 déc. 2016
0

Bonjour Kersa
Sur mon bateau précédent le GM 30 était étiolé dee cette pompe de gavage , actionnée par la tirette pour permettre le démarrage à froid manette des gaz à fond , en la relâchant bien entendu moteur sitôt lancé !

04 déc. 2016
0

Bonjour, merci pour ce retour, peux tu me préciser si le pompe était en service uniquement au démarrage ou en permanence à la mise sous tension? Tout l'année passée mon moteur à bien démarré, mais après la révision annuelle, cela recommence, je pense avoir une prise d'air sur le circuit, peut être coté filtre?

13 mai 2016
1

Positionner un seau à la sortie d'eau et récupérer ledit liquide pour s'en débarrasser via la procédure idoine. ;-)

14 mai 2016
0

c est beau les écolos ....

04 déc. 2016
1

Bonjour

Je relance ce post car il y a quelque chose qui m'a étonné dans cette procédure. Pourquoi démonter le calorstat ? C'est le circuit eau de mer que l'on rince et celui ci est toujours ouvert quelque soit la température du moteur.

04 déc. 2016
0

Sur nos vieux moteurs il n'y a qu'un seul circuit et le refroidissement du moteur se fait par l'ouverture fermeture du calorstat, le fait de la démonter permet de nettoyer et protéger le circuit interne sans attendre que la température soit atteinte. Par ailleurs le test du calorsat annuellement n'est pas à négliger.

04 déc. 201604 déc. 2016
0

@gcjuan, en refroidissement direct et a froid le calorstat est completement ferme, et a temperature normale il n'y a qu'un filet d'eau qui passe.
Tout le reste va à l'echappement par le bypass, donc ne rince que le coude d'echappement.
Retirer le calorstat permet d'envoyer le liquide dans le circuit du bloc moteur.

04 déc. 2016
0

Bonjour Gcjuan

Tu es sur une version à refroidissement direct
donc si tu veux être sur que l'eau passe bien dans la culasse il faut enlever le calostat

Le Moko

04 déc. 2016
0

Bonjour,
On démonte le calorstat sur les moteurs à refroidissement direct.

04 déc. 2016
0

c'est valable pour un mono cylindre de fermer les deux soupapes .
mais sur un multicylindres il y en aura toujours 2 au moins d'ouvertes
donc si on veut tout fermer il faut desserrer la rampe de culbuteurs ,au deshivernage
il suffira de la resserrer et de vérifier les jeux qui n'auront pas changé ,surtout pour voir si les tiges de culbuteurs ont bien repris leurs place
.
alain

04 déc. 201604 déc. 2016
0

Je suis pas convaincu par votre démonstration.

Sur le 1GM10 en tout cas , à froid , l'eau passe directement jusqu'au refroidissement de l'échappement , sans refroidir le moteur.

A chaud , le calorstat ferme ce circuit , et l'eau est obligée de passer dans le bloc et la culasse avant d'aller refroidir l'échappement.

Si on supprime le calorstat, l'eau de refroidissement n'est pas obligée de passer dans le bloc et la culasse.

Vu la disposition du circuit , cette eau va "préférer" filer directement vers l'échappement et n'ira pas dans le bloc et la culasse sauf pour une faible part.

Supprimer le calorstat , en tout cas sur le 1GM10 ne permet pas d'améliorer le refroidissement du moteur.

Supprimer le calorstat permet de n'envoyer q'un peu de liquide de refroidissement chargé d'antigel et d'anti corrosion lorsque le moteur est froid.

04 déc. 201604 déc. 2016
0

Si tu veux vérifier, mets ton calorstat dans une casserole d'eau à chauffer. Tu verras qu'il s'ouvre avec la montée de température. Donc il ouvre bien le circuit intérieur (sur 2 GM20).
Je suis d'accord avec toi que rien n'empeche le liquide de prendre le bypass aussi.
Calorstat démonté on peut aussi pincer quelques secondes la durite du bypass avec une pince et là on est sûr que le liquide antigel passes par le bloc.

04 déc. 2016
0

Bernard 1968 a raison supprimer le calorstat sur un moteur a refroidissement direct vas le faire chauffer .
Le calorstat joue le role d'une vanne trois voies en chauffage, il régule la
t° sans modifier le débit d'eau,(t° variable ,débit constant)
D'ou comme dit Bernard l'importance d'un calorstat en bon état

04 déc. 2016
1

Le calorstat n'est retiré que pour faire circuler l'antigel il est remonté dès la fin de l'hivernage.

04 déc. 201604 déc. 2016
1

chaptit, désolé mais j'ai déjà essayé : calorstat démonté et moteur tournant il ne chauffe pas, il reste vers 25/30 °, j'ai un thermomètre.
Tu pose le calorstat et il monte à 40°/45°.
Après chacun fait ce qu'il veut, le tout c'est que ça fonctionne.

04 déc. 2016
0

Sur le bloc moteur, j'ai une sonde collée dessus.

04 déc. 2016
0

Tu mesures la température où?

04 déc. 2016
0

Pardonnez mon ignorance, mais tout cela est valable pour les moteurs à refroidissement direct n'est-ce pas ?
dans le cas d'un moteur avec un échangeur eau de mer / liquide de refroidissement, cela me semble inutile n'est-ce pas ?

04 déc. 2016
0

Blacknav, perso je ne connais pas le refroidissement indirect.

04 déc. 2016
0

Bonjour Black Nav

Perso je fais le meme principe pour mon moteur à échangeur
cela permet à la partie eau de mer de tremper plusieurs mois dans du liquide de refroidissement plutôt que dans l 'eau de mer.
Mais la manip est plus simple, tu ouvre le filtre au de mer et
tu verses le LDF 5l moteur en marche le tour est joué.

Le Moko

04 déc. 2016
1

Cela dépend peut-être des moteurs ? Sur le volvo penta 2003, le calorstat est sur le circuit d'eau douce, pas le circuit d'eau de mer. L'échangeur est rafraîchi en continu par l'eau de mer, le calorstat envoie l'eau douce vers l'échangeur pour être refroidi quand la température eau douce dépasse la limite.

Donc, sur le volvo 2003, pas besoin d'enlever le calorstat pour hiverner le moteur. Il suffit de verser l'antigel dans le pré-filtre comme tu l'indiques.

04 déc. 2016
0

mon volvo 2003 n'a pas d'echangerur de t° le refroidissement est direct eau de mer

04 déc. 2016
0

Perso, je fais la vidange moteur et filtre à huile avant l'hiver et attends le printemps, au redémarrage pour faire le filtre à gas oïl et la turbine. Je pense que changer la turbine avant l'hiver ne peut qu'abimer la turbine neuve. Même chose pour le circuit gas oïl qui redémarre avec du neuf propre.
Vrai?

04 déc. 2016
0

par contre tous les 3 ans je vide les reservoirs de go , les nettoie et les désinfecte

04 déc. 201616 juin 2020
0

Bonjour
Si ça peut aider je joins ce document sur l'entretien et l'hivernage des moteurs.


05 déc. 2016
0

très bien ce manuel de M.Pallas , ,je l'ai trouvé en version papier ,c'est mon livre de chevet ..

05 oct. 2017
0

On parle de démontage / remontage, calorstat, coude d'échappement. Quid des joints non réutilisables la plupart du temps ?

05 oct. 2017
0

Bonjour,
ben tu en mets des neufs, ce qui évitera au moins qu'ils ne cassent tout seuls au mauvais moment.

0

Bonjour,
Ayant abandonné mon Brin de Folie pour une vedette fluviale, je me trouve en charge de deux diesel Vetus...
Je tombe sur ce poste, mais ne retrouve pas l'article d'origine de Basile...
Où peut-on le retrouver ?
Cordialement Rackham.

0

Merci, Café noir...
Je vais me plonger dans l'étude.
Très bonne journée à toi.

0

J’ai lu, mais ce n’est pas pour les nuls. C’est pour ceux qui connaissent déjà pas mal. Pour moi qui ai encore tout à apprendre des diesels, ce texte sympa est une check list pour les compétents.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer