Lezardrieux ou Treguier depuis St Peter?

Indépendamment du vent, depuis St Peter les 2 ports sont aussi facilement accessibles 24h/24h?

L'équipage
03 juin 2015
03 juin 2015
0

Non dans la mesure où tu es obligé d'entrer avec la marée. Les courants sont vraiment forts.
Et ton bateau ?
JJ

03 juin 2015
0

first 30

03 juin 2015
1

Salut,
A mon avis 24/24 plus facile à Lézardrieux.
A tréguier cela est casse G...., pour preuve depuis quelques temps il y a un ponton d'attente car beaucoup de jus aussi bien au flot qu'au jusant.
Gilles

03 juin 2015
0

Ok , merci pour l'info précieuse .

03 juin 2015
0

J'ai fait les deux, environ 9h de route.
les deux sont facilement accessibles à toute heure. Il vaut mieux essayer de calculer pour entrer avec le flot.
Bien préparer sa navigation avec les dérives successives de courant. En effet, il faut surveiller de bien passer au large à l'ouest des Roches Douvres de plusieurs milles afin de ne pas se faire dépaler dedans par le courant.
Sinon, pontons plus faciles à gérer à Lézardrieux. A Tréguier, mieux vaut s'amarrer en bout de ponton ou à proximité car le courant pousse perpendiculairement et on risque de se faire plaquer sur les bateaux déjà amarrés. En fonction de l'heure de départ prévue, i;l est opportun de changer de place à l'heure de la renverse. Personnel du port très coopératif lorsque j'y passais il y a quelques années.

03 juin 2015
0

Ecumeur a parfaitement raison, les courants sont beaucoup plus forts, et donc vraiment plus contraignants, dans les pontons de Tréguier que dans ceux de Lézardrieux. Les deux rivières sont à peu près aussi longues l'une que l'autre. Quant à décider de la plus belle, c'est un débat sans fin. Calder avait choisi Tréguier,

04 juin 2015
0

Bonjour Ecumeur,
Donc à priori je suis pessimiste , Ce n'est pas le sentiment que j'ai eu la première fois que je suis allé à Lézardrieux tant le flot était fort et eu la peine d'amarrer au ponton d'attente.
Il serait donc possible au moteur bien sûr de remonter le courant pour atteindre les ports ? Ce serait une bonne nouvelle.
Au fait quelqu'un connaitrait-il la valeur de ces courants ? Merci.
JJ

04 juin 2015
1

Cher Ecumeur, quand nous publieras tu enfin un (des) guide nautique?C'est clair, précis, détaillé et toujours exact. Ecumeur, c'est la deuxième maman du plaisancier.!

04 juin 2015
0

Je me souviens subitement avoir écrit un court topo sur Tréguier destiné à quelque copain au début des années 2000. Disponible sur demande en MP.

04 juin 2015
0

J'en lâcherais le camembert que j'ai dans le bec! J'essaie simplement de transmettre des informations utiles. Le seul "guide" que j'aie jamais rédigé est mon topo pour naviguer en Hollande. Plus un guide d'informations que de navigation.

04 juin 2015
0

Bonjour,

Les casses et les engueulades sont monnaie courante à Tréguier. Tu arrives avec le flot et tu dois ABSOLUMENT prendre un catway face au courant qui est aussi traversier. Donc choisis bien ton bord pour être plaqué au catway et non contre ton voisin qui ne sera pas forcément cool.

De plus si la visi est moyenne ou faible, l'entrée du Trieux sera plus facile et à Lézar, le courant (aux pontons) est quasiment nul.

Pour la beauté de la rivière, je choisis aussi Tréguier, y'a plein de balisage et de virages. Lézar, c'est tout droit...mais en continuant sur Pontrieux, là y'a pas photo, c'est plus beau.

04 juin 2015
0

Euh ! Courant presque nul aux pontons à Lézard, c'est probablement dans le bassin à flot.

04 juin 2015
0

Bien évidemment, cela dépend des heures et du coef. Le ponton par fort coef est déjà pas facile (sauf à la renverse), c'est pourtant la seule solution sauf à être inconscient

04 juin 2015
0

Bonjour,
Excuses moi, mais je ne comprends pas ta réaction. Quand tu dis que les intervenants sont du coin, je pense que tu te trompes la plupart du moins sont des visiteurs qui ont quelques difficultés.
Justement il manque des explications de résidents de ces deux lieux qui corrigeraient peut-être notre sentiment voir nos erreur.
Et pour en revenir à la question d'origine, peut-on pratiquer 24h sur 24 ? c'est à dire la possibilité de monter ou descendre contre courant de marée que je n'ose faire.
Ces lieux de navigation sont si plaisants.
A te lire si tu peux nous éclairer.
Merci.
JJ

04 juin 2015
0

Mais non Guy, on n'écrase pas les crabes, on va juste leur claquer une bise avec la quille.
Cdt
Phil

04 juin 2015
0

Salut Jean Marc,
Même pas, à mi-marée il y un traversier qui peut être gênant pour certains.
Gilles

04 juin 2015
0

Je plussoie : qq nds tout de même sur le pontons ouverts ; mais si tu arrives avec le flot, tire tout droit sur le premier ponton, en ayant la marche arrière prête à freiner ; ensuite, appui léger sur le ponton et tu auras tout le temps d'établir tes amarres, même en solo.

04 juin 2015
0

Lulu2. N'étant pas basé à Lézar, je parle du ponton visiteurs (le 1er) et on ne peut pas dire que là le courant est gênant.

04 juin 2015
1

Je ne crois pas que personne ici ait parlé de courant presque nul à Lezardrieux, et pour cause, les intervenants sont des pratiques du coin depuis des lustres. Ce genre d'intervention lourdement ironique m'énerve.
Je sors....

04 juin 2015
0

Ma réaction répondait à celle de Lulu 2. Et par intervenants, j'entends ceux qui répondent à la question initiale en donnant des indications précises, fondées sur une pratique des lieux.
Dans les deux cas, il vaut mieux naviguer dans le sens du courant, bien entendu.A contre courant, les habitués se faufilent le long des berges dans des courants plus faibles, voire des contre, au risque d'écraser les crabes.
Ne pas oublier que l'APOC, et son inventaire permanent des Pocs, est basée à Lézardrieux.
Ceci dit, en évitant quand même le fort de la marée, on peut forcer la remontée, ou la descente, mais c'est moins élégant.

04 juin 2015
0

On peut naviguer contre-courant sur les deux rivières, ça dépendra de ton moteur et faudra pas être pressé. Les anglais et Bataves fréquentant le coin, qui sont très motorisés, ne se posent pas ce genre de question métaphysique.

A noter que par fort coeff et basse-mer la rivière de Trèguier mérite qu'on respecte scrupuleusement le balisage. Surtout vers le phare de La Corne (banc du Taureau...ne pas couper) et juste avant d'arriver au port (bouées 12 et 13) j'en ai vu quelques uns passer une marée sur les caillasses.

04 juin 2015
0

Ca c'est du guide nautique vécu,merci !

04 juin 2015
0

@nigrisnivert,
Si ton message s'adresse à moi, je ne vois pas où est l'ironie dans mon(mes) post(s). Je parle bien du ponton visiteurs tel que l'indique Daniellouis.

Pour y être passé à la baille en automne, au jusant et de nuit, bateau pas amarré et attendant une âme charitable pour me sortir du patouillat, au bout de 10 minutes j'étais gelé mais toujours à la même place; ce qui m'autorise à dire que le courant au milieu du premier ponton est négligeable.

C'est vrai que je ne pratique le coin que depuis 1975...tiens ça fait quand même huit lustres. Je risque pas de rester dans le noir.

04 juin 2015
1

@ nigrinivert & ninou
La question initiale de friendship portait sur l'accessibilité. Il ne connaît donc pas les lieux, ce qui implique une certaine prudence dans les conseils qu'on peut lui donner. Je pense qu'il est préférable de l'avertir qu'il peut y avoir du courant dans certaines partie du port, car on ne sait pas où il sera placé, ni par quelle coeff de marée il souhaite s'y rendre.
S'il n'y a effectivement que peu de courant au ponton aval sur les 3/4 proches du rivage, ce n'est pas le cas pour le 1/4 côté rivière et a fortiori en bout de panne. C'est du moins ce que j'ai constaté l'été dernier par fort coeff ; au point qu'il m'a paru prudent de doubler certaines amarres.
Si on a la chance d'avoir une place du côté aval de ce ponton, ça ne pose que peu de problèmes pour accéder à ces places si on a conscience du courant ; de plus, les risques sont faibles. Si en revanche on doit s'engager entre les pannes, la manoeuvre est un peu plus délicate et ne comporte pas de droit à l'erreur.
Je suis désolé si mon post a pu choquer, mais je maintiens sur le fond par prudence, en apportant toutefois les précisions ci-dessus.

04 juin 2015
0

Re bonjour à tous,
Dans la question il était précisé 24/24.
Donc ayant pratiqué les deux et étant basé à Lézard je préfèrerai toujours (24/24) une arrivée dans le Trieux, pas pour la beauté mais pour la sécurité.
En outre il ne faut pas exagérer, le maxi de courant dans le Trieux doit être d'environ 3 noeuds, rien à voir avec le Golfe du Morbihan!
Pour ceux qui connaissent , comme il a été dit plus haut, à la côte (comme dans le Golfe) il existe des contre courants, comme la bibine à utiliser avec modération....
Pour nigrisnivert je pense cette année avoir droit à une pinoche (bien sûr non justifiée) qui me sera remise fin août.

04 juin 2015
0

@Lulu2
Tu n'as choqué personne et ton analyse est tout à fait correcte. Mais un skipper venant s'amarrer en bout de ponton, en rivière doit s'attendre à une possible manoeuvre délicate ou attendre l'étale.

Le passage entre les pannes est autrement plus compliqué à Tréguier.

@gillespetrel
Oui pour l'accès du Trieux H24, mais avec un T.E de 2M, je n'ai jamais cherché les contre-courants ni rasé les berges, n'étant pas adepte de l'échouement.

04 juin 2015
0

Bonsoir Ninou, 100% d'accord, c'était juste une remarque pour ceux qui connaissent l'endroit et dont le bateau est apte, à éviter de nuit.

04 juin 2015
0

Bonsoir,
attention de nuit vers Tréguier, en alignant certaines bouées on passe sur des mouillages.
Au Kastellic, la verte se promène pas mal, prendre l'extérieur du virage.
Cdt

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (81)

un éléphant ça trombe

mars 2021