Les Zyeux et le Ventre

Question générale.
Je suis frappé de la différence de conception en matière de construction amateur entre la France et le E-U (ispissdicounassdisstazini), ici tout de suite le bon gros dixdouzemètres por la familia et atachao-bonsoir, là-bas une progression dans le temps, le dériveur pour la journée, puis le minicroiseur remorquable, puis l'importante unité pour les Bermudes.
Je ne suis pas sûr que notre goulu système soit le plus sage.
Opinions, gentilshommes?

Eric

L'équipage
12 mar. 2003
12 mar. 2003
0

fopagénéralré
Faut pas généraliser ! je connais pas mal de types qui ont commencé par se fabriquer un petit puis un moyen et enfin un gros. En général ça saute de petit à gros. mais il faut dire que les conditions ne sont probablement pas les mêmes. Enfin et surtout il faudrait des chiffres pour vérifier.
Je pense que tu as raison mais un peu seulement. pas assez d'éléments pour être sûr !

Il serait peut-être intéressant de faire une étude la dessus. Elle démontrerait sans doute une différence de mentalité et de style de vie.
Faut voir !

12 mar. 2003
0

ah bon ???
concernant le deuxième msg qui est creux ("faut voir " sic !) => quand on n'a rien à dire, on n'est pas obligé de répondre...

13 mar. 2003
0

de passage...
quand on a rien à dire, on n'est pas obligé de répondre...
çà s'adresse aussi à toi!!! non???

13 mar. 2003
0

Qu'est-ce qu'on apprend ?
Sur les quatre derniers messages, le mien compris, mais pour couper l'écoute de Michel, c'est fou ce qu'on a appris de choses sur ce sujet. Il faut dire Kaj que tu as bien initié la chose.

En conclusion, l'important est de se faire plaisir, soit en construisant le bateau de ses rêves, qu'il soit petit ou gros en se fichant pas mal des concepts des autres, fussent-ils amerlocs. Il parait qu'ils mouillent sans chaîne eux autres !!!

Stephane

13 mar. 2003
0

je dirais même plus...
les américains sont réputés pour naviguer sur des voiliers super climatisés, super motorisés, et sans utiliser les voiles... alors comme référence il faudrait trouver mieux...

13 mar. 2003
0

Mais si on commence par des petits
Si si, on commence nous aussi par des petits et on y va progressivement en general :
- entre l'age de 9 et 17 ans on fait des maquettes
- a partir de 30 on fait des vrais bateaux...

c'est fou comme un forum peut avoir de contributions sans fond (moi compris).... LOL !

13 mar. 2003
0

mais oui nico
tu as entièrement raison...

15 mar. 2003
0

boaf !
Pour parler de quelque chose il faut au moins émettre autre chose que des généralités. je ne vois pas comment faire ça sérieusement sans chiffres au départ. Dire que je bats du vent est vrai mais ça ou émettre du vent ?
J'ai commencé par fabriquer des petits catas de promenade (5,10 m) puis de régate (classe B) puis j'ai réparé ma première épave, puis etc... Je ne crois pas être tellement différent de beaucoup. Ni être différent de beaucoup d'américains même s'ils voient la nav d'une autre façon que nous semble-t-il !
je ne vois pas ce qu'on peut dire de plus sans autre source, il faudrait un américain dans la bande.

15 mar. 2003
0

pour rien dire aussi,
il n'échappe à personne que les USA ne sont pas la FRANCE

le pays est immense avec des déserts et plein de zones peu habitées

en conséquence, celui qui veut fuir la société a plus de choix terrestre qu'en FRANCE et privilégie surement sur le plan confort ce qui se rapproche des conceptions américaines

en france il est souvent plus facile d'aller en mer que sur terre, les baba cools s'étant fait virer de l'ardeche et du larzac depuis longtemps

ensuite il faut bien voir que les tours du mondistes et autres voileux au long court ( sans aucune ironie ni mépris de ma part)sont très influencés par une dénomé B M qui est strictement inconnu aus USA

donc leurs bateaux sont bien différents ( comme leurs maisons qui s'apparentent plus à nos mobil-home qu'a nos batisses en pierre de taille ou en béton armé) des notres

ensuite je pense que leur inconscient collectif n'est pas très maritime car ils sont tous issus d'une émigration par voie maritime faite dans des conditions épouvantables pour les noirs et pour la plupart des emigrants qui allaient là bas chercher la terre promise et pas la mer promise

cette triste traversée pour atteindre un enfer pour certains et un paradis pour les autres apparait certainement comme une épreuve pénible à ne pas renouveler

je n'ignore pas que de grand navigateurs ont été et sont encore américains, mais leurs motivations et leur parcours n'est pas forcément le même que celui évoqué ici

amitiés

15 mar. 2003
0

Béret, camembert et baguette...
...de pain sous le bras, telle est l'image que l'américain moyen a du français moyen.
Et comme disait Coluche en parlant du coq comme emblême sportif français, c'est le seul animal capable de chanter avec les pieds dans la m....

Alors, amis français, regardons plus loin que l'ombre de notre béret et admettons qu'il faut de tout pour faire un monde et ne mélangeons pas les genres.

Et avant les américains les grands navigateurs s'appelaient Ulysse, Colomb, Magellan, ils étaient grècques, vikings, italiens espagnoles français, donc européens...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (50)

Perdu à Paris

mars 2021