les winchs du ship...............gerard...

bon! en voila un sujet qui m'interesse.....

plusieurs solutions se presentent....

a l'ancienne,ou moderne ou,classique ou self trailing'
outre le prix,chaque systus a ses adeptes ,mais a part le prix,quels sont les avantages de chaque formule........ou les inconveniants.....

et il y a aussi ces ch'tites rondelles bleu,trés jolies(ça se discute ),mais aussi trés contreversées,alors vos experiences m'interessent.......

à vous de jouer.....

gerard.

L'équipage
05 mar. 2004
06 mar. 2004
0

plusieurs solutions ?
je ne vois pas quelles sont ces "plusieurs solutions" anciennes, modernes, classiques : un winch est un produit relativement "standard", qui evolue avec sa taille : vu que celle-ci est fonction de la taille du bateau et de la taille des voiles (effort à fournir), un winch est :
- très simple et a 1 seule vitesse lorsqu'il est de faible diamètre;
- pour les tailles intermédiaires, tu as le choix entre simple et double vitesse, qui permet de démutiplier les efforts (+ cher mais très pratique, surtout qd tu n'as pas multitude de gros bras à bord);
- au-dessus, la majorité des winchs sont à double vitesse, et ils sont tous self-tailing : c'est cher mais c'est presque indispensable à mon avis sur un bateau de "croisière" appelé à naviguer en équipage réduit, puisqu'une main suffit pour mouliner;
- avec un budget bien + elevé, le seul vrai choix que tu as se trouve dans le choix de l'electricité du winch de manoeuvre (voire même des winchs d'écoute); les efforts sont alors réduits à néant (il suffit d'un doigt sur l'interrupteur au début et à la fin), mais il faut être très vigilant : le winch tourne, sans sentir si la drisse bloque et, en cas de problème, tu déchires tout;
mais le sujet des winchs electriques mériteraient un fil à lui tout seul, car c'est bien sûr hyper polémique : installation electrique conséquente, confort poussé à l'extrême, danger en cas de blocage, ça n'est plus de la voile, etc. - sur un bateau de taille modeste, l'option est très discutable à mon avis (de même que GV enrouleur), mais sur un 50 pieds et plus, on comprend vite le confort que cela apporte quand on a hissé 2 fois la GV à la force du bras;

06 mar. 2004
0

je voulait dire pour etre plus claire..
..avec ou sans self trailing.........

le self etant relativement recent........

07 mar. 2004
0

libérer les mains
Les self tailling ont pour seul avantage, mais de taille, de liberer la main qui tenait le dormant du bout et de fait on peut wincher des deux mains (+ fort, + vite)

07 mar. 2004
0

selfpaself
self ou pas self, c'est plus une histoire de fonction:
un self, c'est bien pour les réglages fins, au piano par ex.
A l'écoute, le self est inutile en dessous d'une certaine taille de voile d'avant ( disons, sur un croiseur de 7.50 m /8m). un non-self permet de choquer en gardant des tours sur la poupée quand un self nécessite d'abord de libérer la rondelle de bloquage.
Mais le self a un gros avantage avec les équipages inexpérimentés (la rondelle rassure) ou en solo.
a mon avis, un winch qui bloque sans self avec 4 tours sur la poupée est utilisé avec une écoute surdimensionnée. ou bien la poupée est mal dessinée.

a pluche

07 mar. 2004
0

Autre idée !
Personnellement j'utilise de simples winchs avec des winchers (collerette en caoutchouc).C'est très efficace jusqu'à une certaine force de vent biensur, mais c'est beaucoup moins cher que de remplacer les simples winchs par des winchs ST.

07 mar. 2004
0

le winch à l'envers
A propos de winchs, j’ai a bord, comme winch babord des renvoi du cockpit un modele extra =&gt il marche « dans l’autre sens » ,qesako ? sur TOUT les winchs normaux on met les bouts dans le sens des aiguilles, sur ce modèle c’est l’inverse ou le contraire, et il faut aussi mouliner à l’envers … on s’y fait, mais c’est assez psychadelique au debut .
question est-ce habituel sur des modèles anciens ? (1975)
Au fait ce winch vaut-il de l’or ?

13 mar. 2004
0

winchers
moi aussi, j'ai installé des winchers. Ca tient trés bien, je n'ai pas remarqué de limites avec la force du vent, mais c'est quand même moins bien que les self tailing car l'écoute ne quitte pas la gorge du wincher à l'endroit voulu. Il faut de temps en temps l'aider. Ca libère quand même les deux mains. Quand j'ai fini, je fixe l'écoute à un taquet pour être sur.
Je trouve que c'est une grande amelioration.

13 mar. 2004
0

trailling tailling ou tailing (:&gt)
j'ai vu les trois orthographes au cours du fil.. je confirme "self tailing" !(:&gt)

pour le musée, comme le winch "goofy" de farfadet, j'a aussi un winch entierement fait a la main par un mecano ! incroyable

13 oct. 2009
0

winch self tailing
un bout de chambre à air
peu faire l'affaire
à essayer

14 oct. 2009
0

mika
salutatous

mika, peux tu préciser ta solution avec une chambre à air stp ?

cordialités maritimes
larent le hareng

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Quand le ciel nous donnes une panoplie de couleurs intenses.. Stauper island - Norway

Souvenir d'été

  • 4.5 (22)

Quand le ciel nous donnes une panoplie de couleurs intenses.. Stauper island - Norway

novembre 2021