les usages du GPS............gg..........

bon,on en a un, ou on en a pas ,on en veux un ;-),ou on en veux pas :-(,pas de probleme ......

disons pour eviter les polemiques, que ce fil,n'a pas pour but de savoir, si GPS ,ou pas GPS.... ;-)....non,ce fil est "Pour les utilisateurs ou ceux qui envisagent de l'utiliser",donc il ne devrait pas y avoir de lezard......

tout le monde peut le lire evidement je souhaite simplement qu'il n'y ai pas d'intervention parasite de relance du fichu debat pour ou contre......

je dirais meme qu'en parrallele il serait possible de lancer un fil,"voila pourquoi je ne veux et ne voudrais jamais de GPS".....

alors voila,pour ceux qui l'utilise courament :

quelle sont les fonctions que vous utilisez le plus,et les petites habitudes que vous avez avec cet outil genial ?????? :-D :-D :-D

je parle bien du GPS pas du traceur ou lecteur...pour qui ou plutot pour lesquels un ou plusieurs autres fils techniques pourraient etre ouverts de façon à couvrir les nouveaux outils de nav.............

bon courage à tous et eviton les derapages....

gg.currieux....... ;-) ;-) ;-).......

L'équipage
05 sept. 2004
05 sept. 2004
0

Pour pas grand chose
Il me sert juste à savoir ma vitesse pour régler le bato. Mais au cas ou je rentre toujours des points de la ou je vais avant de partir, comme ça si un jour je suis pommé...
Par contre madame préfaire utiliser la fonction nav avec un beau graphique, quand il n'y a pas d'objet à viser pour maintenir le cap.

05 sept. 2004
0

pour ....
connaître la vitesse fond du bateau, la direction et très bientôt le connecter à un ordinateur portable d'occase pour visualiser sur une carte.

05 sept. 2004
0

Usages GPS
Je navigue en cotière en Atlantique essentiellement. Le GPS me sert par ordre d'importance:
- à savoir ou je suis: je note mon point lu sur le GPS sur le cahier de bord toutes les heures et je reporte sur la carte. C'est fastidieux mais une ou deux fois m'a fait corriger ma route.

  • à connaitre le cap à suivre grace aux way points que je sélectionne avant chaque nav. C'est une indication que me donne déjà la carte, mais actualisée en permanence.

  • à connaitre mon cap vrai et ma vitesse: cela me sert lorsque je paufine mes réglages de voiles , au près en particulier.

j'aurais du préciser que j'ai un GPS portable (deux en fait par sécurité) et que je l'allume quelques minutes à chaque fois que j'ai envie de le tripoter.

MichelR

05 sept. 2004
0

Une partie seulement....
En vrac....
-contrôler ma dérive, important en Manche, surtout dans certrains secteurs où les courants peuvent varier à peu de sistance.
-identifier le moment exact de la renverse par comparaison avec le speedo...préalablement étalonné avec le GPS sur des eaux sans courant.
- suivre ma route, bien sûr.
-utilisation de way points, voir point 1.
-faire la meilleure route dans la brume, surtout dans les zones à forts courants.
-Avoir une idée de l'heure à laquelle je pourrai me servir un apéritif mérité (TTG).
- faire un homing sur un way point lorsque l'alignement n'est pas visible.
-Surtout pas à proximité des cailloux : voir la fascicule du SHOM qui détaille les causes d'imprécision des cartes.
Le reste ne me semble pas très important.
C'est comme un PC, il y a des tas de fonctions que l'on n'utilise pas.

05 sept. 2004
0

pendant 5 ans
caraibe, pacifique j'ai fais mes points, je suis aller dormir et je vérifiait mes points au reveil.
si j'étais décalé de 1° j'appuyais sur + et je retournais dormir.
je suis toujours arrivé au point prévu...

Je trouve cela super.
De temps en temps, je faisais le point avec mon vieux sextant pour continuer à savoir m'en servir tout simplement mais je dois avoué qu'il ne m'a plus réelement servi....

05 sept. 2004
0

quest ce que je fais moi ??????
je repond a 1 fil de gérard je suis FOU j'aurais dû faire le point avant... Mon gps doit déconner.... :-D :-D :-D :-D

05 sept. 2004
0

surtout
pour rentrer à bon port(s) en cas de brouillard, aussi quand on part pour occuper les enfants qui regardent la distance et le temps restant avant d'arriver autrement je m'en sert pour la vitesse du bateau (enfin avoir une idée)

pour info j'ai un gps portable un vieux magellan 310qui pour l'instant me donne entière satisfaction

05 sept. 2004
0

waou les mecs !!!!!!
ça c'est du serieux.......au fait etoile à fleurette......
personne ne parle de regate,de l'usage de la fonction VMG pour choisir un bord gagnant,de la surveillance d'un mouillage,des alertes de proximité de balise ou de point de changement de cap, du reperage de ses lignes, filets et casiers,du totalisateur de milles ou du tracé de route que l'on peut garder en memoire pour le reporter sur une carte papier (memoire des balades du ship)sans parler de la touche MOB.....

allez y ......

gg.GPSophile...... ;-) ;-)

06 sept. 2004
0

Au mouillage ...
oui, c'est là que le GPS fait un truc impossible à faire autrement: au moment de laisser tomber l'ancre , on appui sur le touche MOB du GPS. IL s'en suit qu'on a ensuite en permanence le gisement et la distance du point d'ancrage.

Impossible de trouver mieux pour savoir si on dérape.

En plus les GPS ont en général une sonnerie réglable pour prévenir qu'on sort du cercle d'évitage.

06 sept. 200416 juin 2020
0

il me ser à tout
connaitre ma position ma dérive le cap vrai
la fonction "aller à" est tres utile.
il est couplé à un portable c'est tres confortable.

Mais cartes papier compas et règle cras à bord
l'électrpnique c'est tràs bien mais ça tombe aussi en panne.

06 sept. 2004
0

reponse au mouillage
merci de cette idée
c'est tout bête mais il fallait y penser

06 sept. 2004
0

ah ! ça y est......
le fil devient utile.....on va peut etre rendre service à des gars qui n'avaient pas pensé à certaines fonction ou combine......

ce qui est un des buts de ce fil.....

gg.content........................

:-D :-D :-D

ps:bonne idée daniel.duchesne ,que d'avoir mis une photo de ton poste de pilotage,avec ton instalation :-D :-D :-D.en plus c'est impec'....

06 sept. 2004
0

La touche MOB, bien sûr....
Heureusement, je n'ai jamais eu besoin de l'utiliser...en équipage.
Mais comme je navigue la plupart du temps en solitaire, il faudrait que quelqu'un vienne presser la touche si je tombe à l'eau.
Plaisanterie mise à part, c'est une fonction extraordinaire.

06 sept. 2004
0

et surtout
il amuse le petit fils: quand on appuie sur on, on voit la terre qui tourne! et pour arreter on voit encore la terre qui tourne! merci Garmin...

il peut aussi servir a tester les piles: on les met dedans et l'indicateur batterie dit si elles sont bonnes! pratique , non?

ah oui, au fait en plus il donne l'heure..pratique pour cuire les spaguettis

06 sept. 2004
0

vu mon style actuel de "navigation"
ça fait un presse-papier tout à fait honorable

06 sept. 2004
0

hé bien,on a tenu 12 ......
contribs avant que ça parte en vrille.

merci donc aux deux derniers participants d'avoir clos un sujet qui ne les interesse apparement pas. :-(.

comme je ne met jamais d'orage sur un matelot (trop dangereux en mer ;-).)je vais donc leur mettre des etoiles :-p :-p :-p,pour leur faire croire que je prends leurs contrib' pour de l'humour. :-D :-D :-D.

gg.un poil deçu.......................
:-p

06 sept. 2004
0

ben qu'est ce que tu veux que j'en fasse
avec un bateau au sec pour encore un an ?
ce n'était pas pour perturber le débat mais plutot du dépit.
désolé

06 sept. 2004
0

désolé mon gars.............
bah .....tu vas pas à la peche à pied,ou au champignons ???
si tu as des petits enfants, tu vas en foret,tu enterre des bonbons en, sac protegé bien sure) un coup de touche mob,et ensuite tu reviens avec eux et tu leur fait chercher avec l'outil,comme ça le jour ou tu les emmeneras en bateau,si tu tombes à l'eau,ils te retrouveront facile,ou,il te guideront sans coup ferrir vers tes casiers à tourteaux et tes lignes de fond..............

gg. pratique et prevoyant................ ;-) ;-) ;-)

06 sept. 2004
0

J'aime beaucoup la fonction d'écart de route.

Je m'en suis servi la première fois en urgence, pour rentrer dans un coin inconnu plein de cailloux, et le crachin plein les lunettes qui empêche de voir un amer (roche blanchie parmi une multitude d'autres roches) à plusieurs miles. J'ai entré le WP de l'amer, et avancé lentement parmi les roches à fleur d'eau avec une grande angoisse.

06 sept. 2004
0

j'attendais ta participation......
que je savait a l'avance pertinante et non agressive ;-) ;-).

il va sans dire que je suis attaché moi meme voir trés attaché à la nav traditionnelle... :-D :-D :-D.........

mais là n'est pas le sujet,car pour moi tout navigateur doit etre capable de se situer ,quelque soit l'endroit ou il se trouve sans GPS.......

ceci est donc un autre debat .....

pour en revenir au GPS........

avez vous l'occasion de vous en servir pour jouer........? :-D :-D

gg.sur le coup................ ;-)

06 sept. 2004
0

oui Basile,....
la fonction ecard de route est sympa.en plus,souvent on peu programer l'echelle d'ecart....

moi je l'aime bien,lorsque le vais quelque part (point precis)à la voile et que je suis limite sur un bord ou si il faut carrement en tirer.avec cette fonction,en usage "goto "ou aller vers,je sais constament à quelle distance je suis de ma route de base et quand je dois virer pour rester dans le cap.ça me permet aussi de constater que le courant est plus favorable à un moment ou a un autre.......c'est marant et trés utile,ça permet aussi d'identifier des signes du bateau et de savoir les interpreter.......(meilleur reglage du mat d'un coté,gréement à regler....etc...)...meilleur cap sur un bord...,enfin c'est un bon parametre.....

gg.GPSophile................

06 sept. 2004
0

pleure pas gégé..
on peut rigoler de tout, même des choses sacrées comme le gps (:&gt)
ça m'interesse, bien sur, et je decouvre qq trucs en plus (trés bon le mob au mouillage)

astuce aussi: etalonner son loch et son compas. Sur plan d'eau calme, mer plate et sans courant, on fait qq bords au moteur dans les 8 coins de la rose, et on note cap gps, vitesse gps , vitesse speedo et cap compas sur un tableau : ça donne courbe de variation, erreur de speedo (en plus si on pinaille on peut faire des bords a diverses vitesses)

06 sept. 200416 juin 2020
0

Jouer
Moi je joue avec mon GPS à vélo.

Ca c'est top.

Petit truc tres pratique. Vous avez un GPS sans traceur et vous voulez rentrer au port dans une brume a couper au couteau, Et ben contrairement a ce qu'on pourrait croire, c'est pas facile!

Alors un petit truc. Plutot que d'essayer d'aller droit et de reporter les points gps sur la carte (ce qui prends assez de temps pour ce manger tous les rechers du coin...) je vous conseille ce truc:

Vous faites routes ou plein N, ou plein S ou plein O ou plein E avec des virages à 90°.
Comme ca vous vous callez sur un méridien ou un parralele et ca ne fait qu'une inconnue qui change sur le GPS.

Comme ca, en zigzagant, on arrive au port sans dommage...

06 sept. 200416 juin 2020
0

désolé
;-)

06 sept. 2004
0

comme dit à des copains qui apprecient......
un truc tout simple.....essayez pour voir.

vous demandez a quelqu'un ,sur une plage a maree basse ou une garigue,d'aller enterre un truc(bille, cochonet,foulard)et d'appuyer sur la touche MOB.en suite de retour à la maison,la personne vous donne le GPS,et vous devez retrouver l'objet.....pas si simple si on ne connait pas......

autre variante,avec les gosses dans la foret,vous allez cacher des bonbons discretement à 500m et vous marquez l'endroit avec MOB .aprés explications et accompagnement des gamins pour qu'avec l'outil ils jouent à retrouver le 'tresor' .........vous serez plus tranquil en mer si vous tombez à l'eau au moins, il pouront aider à vous retrouver.....vous pourrez aussi les faire (ils adorent ça )jouer à vous guider pour recuperer les lignes de fond et les casiers,a droite ,à gauche ,là ,tout droit doucement,c'est par là .et ils ont a ce moment le droit de regarder,et le fanion de marquage est souvent là ........

gg.joueur........... :-D :-D.................

06 sept. 2004
0

et puis
un grand terrain (heritage de la grand mere ou..)avec des bornages tordu, des talus des arbres partout..

faites le tour avec le gps, noter tous les points utiles (ruines, puits, arbres, ..)et vous avez un plan assez bon ((mieux que 5m prés)en remettant tout dans le pc.

en faisant des points fixes assez long sur chaque point important, on peut moyenner l'erreur aprés et arriver a 1m prés

Et si le voisin rale sur le bornage , vous lui dite qu'il revoie ses datums: tête du gars!

06 sept. 2004
0

allons allons.... on se calme
J'ai navigué à l'estime et au sextant , puis,

1 fois et demi le tour de la planète y compris pendant la guerre du golf avec un gps, une carte papier, une regle et un compas.
Jamais je n'ai eu de problème.
Le gps ets pour moi la G estion P rincipale de
S écurite.
Ensuite le sextant puis l'estime
Ce peut être aussi
G ai P as S uivi
le bon cap
:-D :-D

06 sept. 2004
0

Imaginez...
Deux bateaux partent de Cherbourg pour l'angleterre, une traversée de 12h par fort coef.

Ils auront le courrant 6hr de babord et 6hr de tribord.

Dans le bateau n°1, on met le GPS en route on entre la position du port d'Albion on fait GOTO et on surveille l'écart de route

Le bateau n°2 n'a pas de GPS, il se contente d'additionner les vecteurs de courrants pour trouver son cap. A la fin, le cap n'est pas loin du cap vrai (normal, 6h de courrant dans un sens, 6h dans l'autre, ca compense)

Le bateau n°2 arrive avec une heure d'avance sur le bateau n°1.

Pourquoi?

07 sept. 2004
0

La course du chien est les cailloux ...
On appelle cela la "course du chien", parce-que cela ressemble à la trajectoire d'un maitre qui a son chien en laisse qui tire comme un fou sur le côté :-) ... cela se calcule facilement.

Mais il ne faut pas oublier de dire que si le second bateau arrive en premier, il est aussi possible qu'il fasse naufrage et n'arive jamais s'il y a des cailleux sur les bords du chemin direct.

Le second arrivera 1h plus tard, mais intact.

Achhh ... la vie est d'un compliqué :-D

07 sept. 2004
0

Fatigué ce matin ...
fallait lire:

Mais il ne faut pas oublier de dire que si le premier bateau arrive 1h avant , il est aussi possible qu'il fasse naufrage et n'arrive jamais s'il y a des cailloux sur les bords du chemin direct.

07 sept. 2004
0

Tout à fait Thierry

:-)

07 sept. 2004
0

Je répondais à Benoit

Mais ça crépite trop ce matin, ma réponse s'est trouvée décalée.

06 sept. 2004
0

Benoit
on peut faire mieux: avec un vent léger ou modéré, 2-3 noeuds de courant traversier modifient suffisamment le vent apparent pour pouvoir arriver encore plus tot en suivant une série de caps prenant en considération la modification de vitesse et direction du vent apparent à différent moments de la traversée

;-)

06 sept. 2004
0

La courbe sinusoïdale...
C'est pour Benoit!
Ce que tu évoques (je pense que la différence sera beaucoup plus importante que 1 heure) serait le résultat d'une utilisation aberrante du GPS amenant à parcourir sur l'eau une sinusoïde au lieu d'une ligne droite par manque de connaissances de base, ce qui n'est certainement pas le cas de nos amis.
Il est évident que, dans un tel cas, il faut naviguer à cap constant défini au préalable sue la carte et ne pas le quitter, sinon pour corriger à l'arrivée si on est allé plus ou moins vite que prévu et que l'on n'est plus dans le cadre des 12 heures d'un aller-retour de marée.
Jjjjje ne saurai trop recommander d'avoir 2 GPS à bord.
Anecdote de cet été. Escale à Aurigny. Au matin, brume épaisse. A l'heure du départ (because le courant), la brume se lève. Pas de vent,de donne le départ.Sortie du port, dégagement pour avoir une route claire vers Guernesey. La visi disparait.Le copain qui fait la nav. m'annonce le GPS en panne.
Le problème : le courant nous embarque déja et le moteur n'est pas assez puissant (Sun Fast 36) pour le remonter et retrouver l'extrémité de la jetée.
Heureusement, nous avions un portable immédiatement mis en route. l'autre a redémarré au bout de qqs minutes sans identification de la cause de l'arrêt et descente du Singe (au milieu heureusement) dans la purée de pois avec seulement le GPS, totalement déconseillé dans les cailloux.
Angoisse du skipper!..et soulagement à la sortie.
Ceux qui connaissent le coin apprécieront : j'estime que c'est le plus dég... du secteur!
C'est très rare, mais ces engins ont aussi leurs caprices!!

08 sept. 200416 juin 2020
0

je confirme ............
et vu la largeur,c'est pas la gonio qui servait à quelque chose.....
pour info,il n'est pas question de mouiller (son ancre, parceque, sa chemise et son benouze,ça arrive).
et si vous avez un radar,à plus de 3m de l'eau,ça sert plus à rien.......

j'aime bien ce coin là,on y voit des marins.......

gg.

07 sept. 2004
0

'tain les gars, zètes trop fort!
Et moi qui croyait vous poser une colle!

07 sept. 2004
0

TGV
Salut,

Oui, le singe, doit y avoir une sorte de triangle des Bermudes la-bas, parce que moi, entre Alderney ey Guernesey, j'ai une panne totale électrique et que j'étais bien content d'avoir un 2ème GPS portable.
Moi, je me suis amusé, au début à étalonner le TGV. Et l'on apprend qu'il est régulé qu'il ne dépasse jamais 299 km/h en voyage commercial... La plupart du temps il est entre 292 et 297. Ca ne sert à rien, je sais, mais ça m'a amusé.
ET, puis l'hiver, quand vous avez un petit coup de blues dans les embouteillages, vous pouvez demander à votre ami GPS de vous rechercher la balise la plus proche ou le phare le plus proche. Ca ne sert à rien non plus, mais ça rend plus zen.
Enfin, je trouve que, pour la sécurité c'est un engin génial, ce qui n'empêche pas bien sûr de faire la nav traditionnelle. C'est ce que je fais en premier, et je vérifie ensuite au GPS...
Salut

07 sept. 2004
0

Précision ...
Cet usage du GPS par courant traversier mérite un peu d'attention pour les néophytes.

  1. Si on utilise le GPS en "homing" en pointant le nez du bateau vers le point d'arrivée, on va décrire un arc de courbe incurvé par le courant (la course du chien), optimisé pour arriver le plus pécisément et simplement possible.

  2. Si on n'utilise pas le GPS et si on prévoit la somme des vecteurs courants, on fait un trajet également courbe, optimisé pour arriver approximativement le plus vite possible.

  3. Si on utilise le GPS en utilisant la fonction "écart de route" et en maintenant l'écart de route nul, on va droit sur l'objectif indépendamment du courant, optimisé pour passer exactement sur la ligne de parcours prévue au départ..

Attention: seule le cas 3 est parfaitement sûr, car c'est le seul cas où on passe par là où on l'a prévu ! S'il y a des cailloux, c'est la bonne méthode.

07 sept. 2004
0

Autrement dit
Dans le cas 2 on fait une sinosoide sur le fond mais on va droit sur l'eau

Dans le cas 3 on va droit sur le fond mais on fait une sinusoide sur l'eau. Il faut effectivement que le trajet sinusoidal soit libre d'obstacle.

Pour le cas 1, soit tu navigue en utilisant l'indication de cap du GPS et dans ce cas on revient au cas 3 (en principe, pas d'écart de route mais sinusoide sur le fond) soit on utilise le cap du compas et la, c'est la meilleure méthode pour ne jamais arriver ou on veut (ou dans les cailloux) car tu subis le courrant sans le prévoir.

Enfin, j'ai une autre interpretation de l'étymologie du terme "course du chien". D'après mes reference, il s'agirait plutot de la trajectoire que fait un chien qui traverse une riviere pour rejoindre son maitre. Il va toujours dans la direction de son maitre mais se fait emporter par le courrant. Il fait donc une trajectoire courbe.

07 sept. 2004
0

Oups
le commentaire:"Il faut effectivement que le trajet sinusoidal soit libre d'obstacle. " s'addressait au cas n°2

07 sept. 2004
0

re-oups
"(en principe, pas d'écart de route mais sinusoide sur le fond)"

Il fallait bien sur lire:"sur l'eau"

Tonnerre de Brest!!!!

Ca m'apprendra a clicker OK avant de me relire ;-)

07 sept. 2004
0

nom d'un chien!
la courbe du chien "mathematique" est celle d'un point qui se dirige a vitesse constante vers un autre point animé d'une vitesse identique mais sur une droite.
le "chien" ne rattrape jamais le "maitre" mais decrit cette joli courbe.
Si le chien était malin il aurait pu dans le cas ou il l'a vu arriver de loin le ratrapper en ligne droite (intercepter) le maitre , alors qu'en se dirigeant vers lui il n'a aucune chance!

si les vitesses sont differentes, c'est plus compliqué et ce n'est plus la pure "courbe du chien" des matheux.

Bon , on peut parler de course du chien en général quand on se dirige bêtement vers un objectif mobile sur un plan fixe (ou fixe sur un plan mobile,c'est kif)

help: est-ce la "cissoide" ou la "strophoide" (en 40 ans on oublie un peu)

07 sept. 2004
0

Une fonction à ne pas négliger, l'éditeur de route.

Après entrée des WP, (en hiver bien sûr), chercher cap et distance des autres nouveaux WP, et vérifier l'exactitude sur la carte. Cela évite erreur de saisie ou de relevé.

Bon, je sais, ce n'est que quelques minutes de bonheur, mais ça aide à passer l'hiver.

Purée, où on va là, on est encore en été.

07 sept. 2004
0

Et aussi...
C'est un Garmin 12XL portable, sans carte. Il a son support sur le rouf et son fil 12V et est branche en permanence pour suivre une route.
Quand je sors d'un port au cheminement un peu complique, j'entre une serie de way points et je batis une route qui peut me servir par la suite a rentrer dans le meme port par mauvaise visi, ou de nuit. Dans ce cas, je garde un oeil sur l'EPE (estimated position error) qui varie selon les endroits et les conditions meteo de 7 a 14m environ.
Autre usage: l'etalonnage du loch, a condition de le faire dans un endroit sans courant ou en connaissant avec precision sa valeur. Marche bien en Mediterrannee.
Dernier truc: la compensation du compas. Tres facile avec un compas simple ne necessitant que des reglages a l'aide des vis NS et EW. Il suffit de connaitre la valeur locale de la deviation et d'appliquer les formules de base de navigation pour trouver le cap compas en partant de la route vraie.
Sinon, j'aime bien l'utiliser en notant la position sur le livre de bord et en comparant avec des releves en cotiere ou l'estime en hauturiere. Tres utile aussi, je rejoins tout le monde, pour tenir compte des courants. Je retiens la tres bonne idee de partie de cache-cache pour les enfants afin quíls se familiarisent avec le fonctionnement en cas de chute a l'eau du vieux...

Bonnes navs.

08 sept. 200416 juin 2020
0

Pas tres marin mais marrant
On superpose le tracé GPS sur un modèle d'élevation du terrain (ramené de la dernière mission d'endeavour appelé "space shuttle radar tomography model") et on entre le tout dans un logiciel de rendu 3D et ca donne ca

évidemment c'est moins drole en bateau qu'à vélo mais bon...

08 sept. 2004
0

ouahh benoit!
trés trés fort
on sent le pro!

il y a aussi le materiel agricole guidé au gps: il fait sa moisson tout seul, pendant que le cultivateur texan regarde g w bush sur sa télé de tracteur..

08 sept. 2004
0

Si ca te plait,
il y en a d'autre de mes escapades cyclistes sur
home.etu.unige.ch[...]ex.html

08 sept. 2004
0

ah y'en a un qui a aprecié....
cette utilisation loisir utilitaire....:

""Je retiens la tres bonne idee de partie de cache-cache pour les enfants afin quíls se familiarisent avec le fonctionnement en cas de chute a l'eau du vieux... ""

ça fait plaisir.....

gg.gpsoplayeur.........

08 sept. 2004
0

Il n'y a pas que les tracteurs....
Le GPS est également utilisé en travaux publics, encore à titre expérimental je crois, pour le pilotage assisté d'engins.
On travaille avec un GPS différentiel, qui permet de piloter l'engin (un grader par exemple) au millimètre près par rapport aux cotes des plans.
On pourrait d'ailleurs se passer du conducteur sans que cela pose de problème technique.

09 sept. 2004
0

stabilisation des F1........
sur certaines formules 1,entre autre des rouges,un gps à l'arriere et un à l'avant permetaient il y a peu de temps de controler la derive et limiter les derapages des voitures......

en rally presque idem....et ce sont les gps integrés des F1,et voitures de rally,qui ont permis de developer les simulareurs et les jeux de pilotages.....

c'est vrai.......éh oui......

gg.vroum !!! vroum !!!......................

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

Souvenir d'été

  • 4.5 (110)

Baie de la madeleine - vue de l'annexe

novembre 2021