Les révisions de survies, on ne se ferait pas arnaquer, des fois?

Bonjour,
Je viens de regarder le log book de la survie que j’ai récupérée après révision, et je m’aperçois que la date de péremption des fusées et feux à main qui ont été remplacés est … 04/2022. Or, la prochaine révision sera au plus tard… 03/2021. C'est-à-dire que la pyrotechnie sera encore valable 1 an après la révision.
J’ai payé cette fois 20€ pour destruction de pyrotechnie périmée.
Je pense que la prochaine fois, je vais demander à ce que les feux et fusées me soient rendus, puisque valables, je les garderai à bord un an et j’économiserai 20€.
En même temps, je me demande si dans ce cas la révision est impérative dans trois ans (ma survie aura alors 9 ans) puisque la pyrotechnie sera valable un an de plus, et que la date de réépreuve de la bouteille de Co² est de dix ans. Donc, je serai parfaitement dans les clous jusqu'en 2022....
On y croit ?

L'équipage
03 mai 2018
03 mai 2018
0

C'est la date inscrite sur le carnet de révision qui compte.
Il ne faut pas rêver. :-(

03 mai 2018
2

on est des cochons de payeurs, il faut bien se le rentrer dans le crâne une fois pour toute. Hélas !

03 mai 201803 mai 2018
3

J'ai décidé de ne pas faire réviser cette année...

03 mai 2018
2

y a pas moyen de faire cette révision soi même?
je trouve ça cher (pour changer trois breloques et gonfler une bouteille), et j'ai pas confiance dans le gars qui fait la révision, d'autant plus que sa responsabilité est très très limitée...

En effet, le jour oû j'y reste, rien ne va prouver que si la survie ne s'est pas déclenchée, c'était à cause de moi ou à cause d'une mauvaise révision. (si tant est qu'on me retrouve et qu'on retrouve mon radeau).

03 mai 2018
2

Bien d'accord il devrait y avoir une procédure comme cela se fait pour la plongée...De plus cela permettrait à l'utilisateur de connaître le matériel..On croirait que la sécu c'est fait pour développer le commerce, faire raquer les gens ou les faire tenir tranquille...

07 mai 2018
0

Je ne m'y connais pas en ULM mais peut être suivent ils une formation pour certifier leurs engins? De la même manière que les sauteurs en parachute passent un certificat pour pouvoir eux même plier leurs parachutes. Donc il faudrait que l'on suive une formation Fitting de survie. Ca ne me dérangerait aps. C'est la même logique qui nous oblige à passer par un pro pour changer le joint de Sail Drive et à ne pas le faire nous même. Beaucoup d'entre nous en serait capables, et beaucoup d'autres pas du tout.

07 mai 2018
3

On est bien d'accord. Tu as un brevet. Et moi je serai beaucoup plus rassuré si je pouvais passer un brevet me permettant de préparer ma survie moi même (et d'être couvert par l'assurance car reconnu comme tel). Plutôt que de faire confiane à une boite noire qui coûte un bras, préparé par quelqu'un dans son atelier que je n'ai jamais vu de ma vie, et que je ne peu pas ouvrir...

08 mai 2018
0

Pas tous les ULM....

07 mai 2018
2

Nous sommes bien en capacité de vérifier nos gilets gonflables et de changer leur cartouches et déclencheurs, pourquoi pas le faire sur les survies (avec facture d'achat récente des consommables dans le carnet de la survie) ?

Saviez vous qu'un propriétaire d'ULM certifie lui-même à la DGAC que son aéronef est en état de vol ?

Donc oui, la législation sur les survies est une arnaque.

07 mai 2018
3

Peut être que dans ces deux domaines les gens sont responsables de leur vie et ne font pas les choses à la légère, ce pourquoi ils révisent eux-mêmes leur matériel.

07 mai 2018
1

Le cursus de formation ULM passe par pas mal de notions de mécanique et la fédé (FFPLUM) est très active sur le terrain de la prévention.
Généralement un propriétaire d'ULM connait son appareil et dans tous les cas un pilote doit effectuer une visite "prévol" sur l'ensemble de l'appareil avant chaque utilisation.
Après pour ce qui sort de l'entretien courant, il est courant d'avoir un mécano aviation sur les aérodromes.

(je suis breveté paramoteur et ULM multiaxe et possède un paramoteur)

07 mai 2018
1

Je préfère le terme de formation volontaire à celui de brevet, mais dans l'idée je suis tout à fait d'accord. Sinon il faudra ensuite un permis pour remplacer ses plaquettes de frein car c'est un élément de sécurité...

Le problème c'est que l'économie s'arrête si tout le monde se démerde tout seul, et l'état ne collecte alors plus assez d'impôts !
Mais si on doit faire intervenir un pro pour chaque broutille on aura pas assez d'argent pour nos loisirs et du coup l'économie en prendra aussi un coup... en plus du moral :-/

08 mai 2018
0

@force 1O: A dévloper????pilote planeur 3 axes et avion et parapentiste , sauriez vous me fournir des explications???moi pas comprendre votre propos.

03 mai 2018
1

Hello,
Réviseur de survie est un métier dans lequel on ne trouve que des clients satisfaits...ou morts! :heu:

03 mai 2018
0

Bin... les réclamations son très rare.... alors 100% des clients satisfait.. :-D :-D :-D :acheval: :acheval:

Le Moko

03 mai 2018
0

Garantie à vie

11

Survie = grosse arnaque legale comme notre societé sait si bien le faire ,a la fin de mon temps dans la marine je travaillais aux moyens de sauvetage en vol ,et nous revisions les survies des avions de l'aeronavale,la revision d'une survie de 10 personnes nous prenait a peine plus d,une ou deux heures a deux intervenants ,alors je me demande bien ou ils vont chercher ces prix mirobolants ,moi j'appele ça de l'excroquerie legale ,d'ailleurs depuis quelques annees je boycotte ce systeme j,ai une survie dynamique et je vais ou je veux ,je me fous des lois liberticides ;-)

04 mai 2018
0

C'est vrai que c'est un poste non négligeable .Plus de 200€ par an .
Comme Tout le monde ça me fait c.... de payer cette somme mais je me dis que Si Je coule en pleine nuit avec ma petite famille ça me ferait Encore plus c.... de voir ma survie qui ne se déclenche pas .Alors ...positions Et partons du principe qu'ils pensent à notre securité Et Pas à notre porte monnaie .
Ce qui serait pas con ce serait de faire une analyse de coût temps,ingrédients .....pour évaluer le coût réel .Exemple j'ai paumé le carnet ..plus de 30€ !

04 mai 2018
6

je sentirais ma famille plus en sécurité si j'avais fait la révision moi même, plutôt qu'un irresponsable inconnu.

07 mai 2018
0

On ne discute pas de l'utilité de la révision, mais de l'obligation de le faire par un professionnel et des conditions d’exécution de la prestation.
Et si l'on prend l'exemple des garagistes, il n'est malheureusement pas rare que certaines prestations soient fictives (un ami avait été employé par un patron véreux qui lui avait -entre autres- fait nettoyer puis marquer un carter de boite au tipex pour faire croire au remplacement de cette dernière par une occasion !!!).

04 mai 2018
0

@tycoz77
+1
D'accord avec toi. Si on pense aux autres avant de penser à son porte-monnaie, c'est vrai que ça semble plus supportable. Chéro quand-même. MM

04 mai 2018
0

Moi je pars du principe que le gars (Ou la fille) qui a fait ma revision est compétent et professionnel Sinon Effectivement.!

04 mai 201804 mai 2018
2

Ben, c'est un point de vue... quand j'ai acheté ma survie actuelle, j'avais une ZODIAC en fin de validité qui un an avant avait été révisée par la station agréée de la Grande Motte.
J'ai voulu la percuter dans mon jardin. J'ai beau eu tirer comme un malade sur la drisse de déclenchement, walou. Il est sorti environ trois mètres, et blocage. En y regardant de plus près, j'ai vu à travers la lumière dans le container qu'il semblait y avoir un noeud... que j'ai dégagé au tournevis, et elle s'est gonflée à la traction suivante.
En fin de gonflage, je me suis rendu compte que les soupapes de surpression fuyaient. En fait, elles n'étaient pas serrées.

04 mai 2018
1

La mienne était aussi une Zodiac (hauturier 6 places)en fin de validité de révision 1 an avant ce que je décris ci-dessous.
Je ne l'avais pas faite révisée car après 12 ans c'était révision tous les ans et la précédente m'était revenue à 406 euros. J'avais trouvé que c'était trop cher pour une seule année.
Bref, je la percute en public lors d'un forum associatif pour montrer comment ça marche, ce qu'elle contient, etc...
La percussion s'est bien passée mais 4 secondes plus tard toutes les soupapes de surpression ont été expulsées, clapet cassé !!! On a donc tous assisté à cette déconfiture: Mauvaise pub pour le fabricant.
Le plus triste est que ce dernier avait connaissance de ce risque mais n'avait surtout pas informé ses clients.
Je ne prendrai évidemment jamais plus de matériel de survie chez eux . :non:

06 mai 201806 mai 2018
0

Comme hoolof,
du vécu sur la percussion d'un radeau : nœud sur la drisse de déclenchement...
Il a fallut être à 2, à terre, pour le percuter non sans mal.
Autant dire que sur le pont d'un navire ou dans l'eau = impossible...:policier: :non:

Et je passerais l'eau périmée, la lampe flash qui ne fonctionne pas, etc.
Seul point positif : les boudins du radeau sont restés gonflés pendant 30 jours dans le jardin d'un Héonaute, sans chute de pression. :heu:

Survie dynamique + grab bag conséquent !

07 mai 2018
0

Dès que mon père aura remis en eau sa piscine j'irai déclencher mon ancienne survie histoire de savoir "comment ça se passe". Je filmerai ça pour pouvoir partager l'expérience.

04 mai 2018
0

Part du principe que ce truc te coûte de 150 à 200 euros par an comme tout autre consommable.....
Et le jour où tu en as besoin, c'est comme le médecin, t'es pas sur.........

04 mai 2018
0

Première survie en fin de vie: essai de gonflage impec sauf qu'il y avait un jour d'au moins 30 cm entre les 2 boudins juste de quoi aider les entrées d'eau. Sans compter le matériel avec un couteau à beurre pour couper le bout, la pompe de regonflage qui a le raccord cassé etc ...
Sa remplaçante première révision: au retour une bosse qui déformait le capot, renvoi en révision: capot normal au retour. Chouette ils ne m'ont pas pris de frais supplémentaires pour cette 2ème révision comme quoi ils sont vraiment honnêtes et pas près de leurs sous .... :heu:
Moralité, il n'y a pas de moralité

04 mai 2018
1

J'ai vu un gars, il y a quelques années, qui remplissait lui même le carnet de la survie et qui ne gardait que l'enveloppe rigide de celle-ci car c'était bien pratique pour y mettre un filet sans qu'il soit dans le bateau. Et s'il avait coulé ? Il avait quand même un gilet de sauvetage, une bouée fer à cheval des fusées, des fumigènes et une VHF pour appeler en cas de besoin. Au fond, vous en connaissez beaucoup vous des gens qui ont vraiment eu besoin de ce machin commandité par les marchands pour se faire du fric sur notre dos ?

04 mai 2018
0

Sur mon canot la survie n avait pas été réviser depuis une dizaine d année et avait une sale tronche , entre une révision a 300 ou 400 balle et une neuve a 1100 , j ai opter pour une neuve , la semaine derniére on a voulu la percuter dans l étang d un ami pour que les gamins jouent avec , et bien elle n a pas pété , il a fallu qu on l ouvre et la surprise le déclencheur de la cartouche de gaz était total rouillé ....
Il a fallu au moins 5 mn avec des pinces pour arriver a la percuter et en plus a flipper que ça nous péte a la tronche .
Si c était arrivé en pleine mer on serait coulu et pas flotu
Moi qui est toujours cru que c était de l arnaque ces révisions et bien croyez moi j ai changer d avis ...

04 mai 2018
0

moi, ça me confirme que ta survie on en a rien à foutre, par contre faire du fric sur ton dos avec du matos à obsolescence programmée, ça oui, c'est intéressant...j'ai des cadènes en inox sur mon bateau, elles ont 40 ans, elles sont pas rouillées...

04 mai 2018
0

Qui parle de 100 à 200 € pour la révision...???
Prix de la révision:......
Payé 405 € pour une survie BOMBARD 4 places, moins de 24 h !!!

Mise en service. 7 avril 2014
..............’

04 mai 2018
0

c'est 100 à 200€....par an....
par exemple, un quatre place hauturier Plastimo = 617€...à faire tous les trois ans...soit 206€ par an..

04 mai 2018
0

on se fait arnaquer rien que sur les dates

-je m'explique :

  • le commerçant a un an pour vendre la survie (sinon il doit la retourner à l'usine pour revision) ou bout d'une année il compte 3 ans pour le premier contrôle donc ça fait 4 ans apres la sortie d'usine ..

mon ship qui est tres commerçant a donc indiqué sur le carnet de revison 4 apres l'achat car il venait juste de la recevoir .

04 mai 2018
0

C'est dommage qu'on ne sache pas bien s'organiser pour les louer, vu le peu d'utilisation de ces survies, ça serait rentable pour le loueur et pour celui qui loue.
Si les ships voulaient s'en occuper ça serait une bonne chose. Louer par l'intermediaire d'internet pose le problème le plus souvent d'aller chercher la survie, et de la ramener en fin de location. Alors que si les ships voulaient centraliser cette location ça serait bien plus pratique, quitte au passage à leur laisser un petit pourcentage bien sûr.

04 mai 2018
0

En ce qui me concerne, le problème de la survie est resolu. PAS DE SURVIE a bord, malgré de grosse nav. Mais par contre j'ai une grosse annexe sur arceau avec moteur HB essence (mise a l'eau en 30 secondes) et sac de survie prêt avec VHF et Tel satellite et panneau solaire pour recharger le tout. Inutile de dire que je n'est pas non plus de balise, car mon Tel Sat donne la position, permet de parler a un docteur et aussi de rappeler les secours et donner ma nouvelle position. Tout cela est beaucoup moins cher que une survie et une balise et a mon humble avis est beaucoup plus sur.

04 mai 2018
0

oui, quand la mer est calme...
Je me vois mal dans une annexe dans une tempête avec des creux de plusieurs mètres. Pour le coup, je préférerais un radeau de survie...
Alors on va me dire, "ouai, mais comment tu t'es débrouillé pour te retrouver dans un grain, fallait l'éviter"...c'est pas toujours possible, mais même à supposer que t'es un bateau super rapide qui te permette de jouer avec la météo, si, quand tu embarques dans ton annexe, c'est là que le temps se gâte...on se retrouve dans l'option initiale..vaudra mieux un radeau...

04 mai 2018
3

C'est aussi ça la vie ! On va naviguer et on prend un risque ou alors on reste à la maison... Et encore ! faut pas habiter à l'aiguillon. Curieux d'ailleurs qu'ils n'aient pas rendu les radeaux de sauvetage obligatoires pour ceux qui vivent en bord de mer ou en bord de rivière avec risque d'inondation !
Hé les clowns ! Ceux qui cherchent de nouvelles sources de revenus, vous avez pas pensé à ça ? Pas sérieux ! Un coup de fil la haut et vous êtes encore plus riches.

04 mai 2018
1

d accord avec Jackx , je ne me sui jamais fait arnaquer non plus , 12 ans que je navigue , jamais acheté ni révisé de radeau...
ils auraient tort de se priver , tout marche avec les plaisanciers ...
pour du vrai hauturier pourquoi pas , mais pour naviguer à 20 milles des côtes :-D
Ca fait au moins marrer les "pros" du nautisme ...

04 mai 2018
0

oui oui ... :jelaferme:

04 mai 2018
0

C’est vrai qu’avec un téléphone satellite et une balise on pourrait repenser la survie vers quelque chose de plus simple et de moins onéreux. La question que je me pose que risque t on de se faire contrôler avec une survie périmée ?

04 mai 2018
0

voici deux ou trois ans un pro de la navigation un vrai a qui c'était le metier a du se refugier vite fait dans sa survie son bateau ayant pris feu suite a une auto-combustion sur son moteur impossible de l'arréter .Pour ceux qui connaissent il était dans le coin de la Teignouse à quelques milles de la cote

04 mai 2018
0

la question est aussi : combien se sont fait contrôler à plus de 6M ?

en 45 ans de nav côtière et hauturière, je n'ai été contrôlé qu'une fois, sur la bateau qu'un ami m'avait prêté et c'etait par la douane à 7h du matin devant l'Herbaudière !!!

04 mai 2018
1

arreter donc avec les controles , en 40 j'ai du etre aussi controlé 2 ou 3 fois ..

le materiel à bord ce n'est pas un probleme de contrôle ou pas mais plutôt de securité elementaire de l'équipage ..ce n'est pas la m^me chose

04 mai 2018
4

Franchement je suis le premier à gueuler contre les rackets de tous poils Mais Si mon bateau crame ou coule à 5 miles de cotes Et Bien je serai heureux de sauter Avec femme et enfants dans ma survie gonflée même mal.
J'espère que je n'aurais pas oublié mon couteau de plongée pour couper le bout Si Dans le radeau il n'y a qu'un couteau à beurre.
On a des gilets alors que l'on sait nager ,des fusées pour se faire remarquer,un miroir pour faire coucou aux secours,une perche IOR,....
Quand Tout se passe bien .....Mais !!

04 mai 2018
3

J'en ai utilisé une avec succès sinon je ne serais pas à discuter ici. J'avais demandé à assister à la révision avant et c'était très intéressant. C'est un boulot qu'il vaut mieux maîtriser, donc se former. Je ne peux que conseiller d'acheter une survie ou l'on peut assister à la révision. Ça justifiera mieux la facture.

05 mai 2018
1

Bonsoir,

théoriquement, les centres de révisions ne peuvent pas refuser la présence du proprio!

Maintenant, dans la vraie vie, au centre de révision (Bombard) de Lorient, ils ont refusé ma présence malgré mon insistance et ma disponibilité (avec au final une facture 100 euros plus cher que ce qu' ils avaient annoncé lors du dépôt)!

Pour ma prochaine révision, si ils refusent encore (alors que c' est écris en gros sur le site Bombard qu' ils conseillent vivement aux clients d' y assister), il faudra d' une part qu' ils me signent une attestation de refus, et d' autre part je ferais faire la révision ailleurs, avec lettre recommandée au siège de Bombard!

Il serait grand temps qu' ils arrêtent de prendre les plaisanciers pour des cons.

Quand on travail "convenablement", il n' y a aucune raison pour refuser la présence d' un client, en tout cas, c' est mon cas.

Gorlann

05 mai 2018
1

ça avait été le cas aussi pour moi chez plastimoche ...

06 mai 2018
0

Tiens, c'est curieux ça, mais pourquoi...???

:mdr: :mdr:

06 mai 2018
0

Je reviens sur ce point en donnant un exemple: le technicien m'avait montré les sangles à l'envers et expliquait qu'en cas de retournement il fallait se positionner le ventre sur la bouteille, sinon on n'y arrive pas où on se prend la bouteille sur le crâne. C'est peut-être écrit sur le manuel, mais si ça arrive réellement, le souvenir de la démonstration par le technicien est bien plus présent. Idem pour expliquer le fonctionnement des clapets de suppression, etc.Eviter cet aspect, c'est chercher à faire croire que ça n'arrive pas.

07 mai 2018
2

Ils ne veulent pas que l'on assiste à la révision parce qu'ils ont peur que l'on se rende compte du prix injustifié facturé par rapport au boulot réalisé.

07 mai 201807 mai 2018
0

Ben oui, et si cet emmerdeur de proprio est présent, le préposé à la révision va se trouver obligé de pinailler pour justifier le prix, et donc de passer plus de temps, et comme le temps c'est de l'argent...
Et en plus le proprio risque de poser des questions auxquelles il faudra répondre, voir même de donner son avis sur certains point du contrôle, et là aussi c'est encore du temps!
Ingérable!

07 mai 2018
6

j'ai une idée pour faire des sous ..
comme un canote ça coûte cher
je vais acheter des containers,
les remplir de ciment pour faire le poids
et les louer ..
s'ils n'en ont pas besoin mes clients ne le sauront pas .et s'ils en ont besoin il ne viendront pas se plaindre ...
alain :lavache: :mdr:

07 mai 2018
1

Ici en Belgique, pas encore d’obligation mais ils vont nous pondre une nouvelle loi prochainement...

L’unique ship de Bruxelles et un club local avaient organisé de concert avec un club de plongeurs, la privatisation d’une piscine communale pour percuter des survies périmées, qu’on puisse sauter habillé en veste de quart plus bottes et tester la nage en équipement et tenter de monter à bord... vaut mieux être en forme... et être copain avec les autres parce que ce n’est vraiment pas spacieux...

J’ai acheté le bateau avec une survie de 2009 et révision valable jusque 2016. Je la garde telle quelle pour le moment, j’investirai l’année prochaine dès qu’une nav hauturière avec passagers se confirmera. J’ai plb sur moi et epirb pour le bateau.

Pour le futur, j’imagine que si je saute une révision avec la prochaine survie, pour n’en faire qu’une sur deux, les commerçants des centre de révision refuseront ??

07 mai 2018
0

non mais elle te coûtera le double ...
alain

07 mai 2018
0

Alors espérons que des petits malins feront un retour d’experience sur « comment le faire soit même » et avec quel matos. Gonflage à l’azote etc...

08 mai 2018
0

@Pacha.
Sauf que les petits malins se trouveront en infraction car non agréés.
J'ai envoyé la mienne en révision, en 2015 512€, j'attends la douloureuse!! :doc:

08 mai 2018
0

craintdegun, tu portes mal ton surnom... :mdr:

je préfèrerais être "non agréé" et être sûr de mon matos de sécurité, que l'inverse.

08 mai 2018
0

@skywalk aucun contrôle de 2000 à 2013 puis 2 contrôles en Corse en 2013 et 2016 avec du matériel révisé. Maintenant je fais attention car en 2006 on avait une survie qui avait 25 ans!!

08 mai 2018
1

Je débute mes recherches pour maintenir la mienne. Peut être ces recherches aboutiront à la conclusion que je ne suis ni compétent ni équipé pour le faire. On verra...
Après 14 secondes recherches, j'en suis là:
sailingmagazine.net[...]ft.html

0

Ne perd plus de précieuses secondes à rechercher des informations dans les magazines, le texte officiel est suffisamment précis pour indiquer qui est compétent pour effectuer les révisions (les seules stations de contrôle agréées) et quelles sont les opérations qui doivent être réalisées :

www.ecologique-solidaire.gouv.fr[...]17_.pdf

Pour t'éviter de chercher, la procédure d'agrément des stations de contrôle est en page 17.
Je crains qu'il te soit difficile de satisfaire aux conditions requises :mdr:

0

Si l'objectif est ta sécurité et pas la conformité réglementaire, pourquoi s'emmerder avec une survie iso machin qui est tout sauf sûre et rationnelle.

Dans ce cas, confectionne-toi une survie dynamique avec l'équipement qui te semble nécessaire.

08 mai 2018
2

Tu ne m'apprends rien, évidemment que je ne serai pas légalement compétent aux yeux de la loi. Mais ce n'est pas ton texte de loi qui va m'aider à rester en vie au milieu de l'océan. La loi c'est bien pour dire ce qu'on doit faire, mais ça n'explique pas comment. Je remarque que tu te défends bien aussi à ce jeu là.

08 mai 2018
0

Salut a tous
Et si on posait la question autrement: combien se sont fait attraper sans survie, et quel a été l'amende ?

Merci pour votre retour

08 mai 2018
1

Préférant être un hors la loi vivant qu'un bon citoyen mort, ce que j'ai appris cet après-midi me fait dire que l'on est techniquement tous capable de le faire. Il n'y a que le test hydrostatique de la bouteille d'air comprimé que je pourrai pas réaliser dans les règles de l'art, faute de matériel. Partage...

  1. Le Sac de mise sous vide. Vérification de son étanchéité. Ne doit pas fuir.

  2. Le Bout de 10m de déclenchement. On vérifie qu’il est bien attaché à la tête d’allumage de la bouteille à air comprimé. Ce bout est remplacé.

  3. La Bouteille d’air comprimé. Est de la taille d’un petit extincteur. La bouteille ne doit pas montrer de signe de corrosion, d’oxydation, ou d’usure. La bouteille possède sa propre date limite, différente et indépendante de la date limite du radeau de survie. La bouteille est détachée pour être envoyée en test hydrostatique pour être certifiée 5 ans supplémentaires (sous la législation US). Identique à l’Essai de pression hydrostatique des bouteilles de plongée : mise en pression à l’eau au moyen d’une pompe hydraulique.

  4. Le radeau. Les tissus sont étirés pendant 30 minutes. On inspecte les traces d’usures et les déchirures éventuelles. Chaque couture est inspectée.On inspecte scrupuleusement tout ce qui peut servir de prise lors de l’embarquement dans la survie : les rampes, les poignées extérieures, la ligne de vie extérieure. On inspecte les arceaux qui servent à soutenir la tente. S’ils sont manuels, on vérifie que l’on peut correctement les mettre en place. S’ils sont automatique, on vérifiera pendant le gonflage qu’ils montent bien tout seul. On gonfle le radeau, on vérifie sa bonne tenue pendant une heure.

  5. On vérifie qu’il y a bien un couteau attaché à un bout pour couper et se libérer du bateau principal une fois tous à bord de la survie.

  6. Le Sac de survie de survie : en nylon. Contenu traditionnel. Feux, compresses, rustines, …. Dont on surveille les dates limites. On privilégie les bouteilles d’eau en plastique “incassable” aux canettes. La nourriture toute prête style “US army” est aussi à privilégier.

  7. Autres accessoires : la plupart des annexes sont aussi équipées d’une mini bouée accrochée à un bout au cas où quelqu’un tomberait à l’eau. Certaines ont de mini pagaies mais il faut garder en tête que tenter de pagailler avec des ballastes remplis d’eau est très compliqué.

  8. Le ré-emballage. Le réemballage se fait à l’aide de bandes à déchirement (bursting strips). Le but de ces bandes à déchirement est uniquement de tenir le radeau dans un état comprimé le temps de le ranger dans une feuille qui deviendra la poche sous vide. Une fois le radeau enroulé dans la feuille de mise sous vide, on fragilise les bandes en accédant avec un ciseau et en faisant des incisions. De manière à faciliter l’explosion de l’ensemble en situation de déclenchement.

  9. Finition. La feuille de mise sous vide est thermo-collée un peu comme le pâté chez le charcutier. Un tuyau est infiltré à la fin pour aspirer le plus d’air restant possible. Puis l’ensemble est replacé dans le boîtier. Les sangles de transport du boîtier sont changées.

09 mai 2018
0

Il me semble avoir lu sur un forum US que le problème vient de ce que tu appelles "la bouteille d'air comprimé", en fait les radeaux de survie seraient gonflés au CO2, donc il faudrait faire contrôler la bouteille dans les stations où sont controlés les extincteurs.

1

A part l'electronique je n'achete rien que je ne puisse reparer moi meme ,la revision d'un bib de survie est a la portee d'un bricoleur moyen :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (57)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021