les plongeurs n'aiment pas les voiliers sur leurs zones

Bonjour à tous ,
Hier après midi j'étais tranquillou au portant à 2-3 noeuds près de la gabinère un îlot derrière port cros et là, un homme sur gros zod jaune (moteur embrayé) me cri qu'il y a des plongeurs sous l'eau (je le sais)et que je ne devrais pas être là et qu'il y a danger de mort.
je pense que j'étais bien moins dangereux (surtout à si faible vitesse) que lui moteur embrayé à faire des ronds dans l'eau !... un plongeur qui fait surface doit normalement faire un 360° et remonte généralement le long ou proche de son mouillage (sauf gros problèmes).
je commence à vraiment en avoir raz le bol de ses personnes qui ne sont pas des marins (des bulleurs)et qui s'octroient des droits , bientôt les scooters de mer vont nous interdire de faire de la voile dans leurs zones!......
Kenavo erlannic.

L'équipage
18 sept. 2011
18 sept. 2011
0

Qui donc a dit "En amour la victoire c'est la fuite"?

18 sept. 2011
0

Un petit homme de pouvoir je crois.

18 sept. 2011
0

Le zodiac est moins dangereux que le voilier grâce au bruit du moteur. En général il suit a peu près les plongeurs pour les récupérer. Il faut s'écarter d'eux, le zodiac doit avoir un pavillon rouge et blanc.

18 sept. 2011
0

c'est pas bleu et blanc ?

18 sept. 201118 sept. 2011
0

En principe, le bateau doit montrer le pavillon "A" (bleu et blanc) tandis que la bouée est surmontée du pavillon rouge et blanc.

En pratique, il est très fréquent que le bateau montre le rouge et blanc.

18 sept. 2011
0

S'il y a des plongeurs, si il y a la croix, la bienséance (le code) veut que tu vires de bord quand tu apperçois le drapeau. En règle générale je m'approche à peu près à 300m max.
Après si tu es trop près parceque tu n'as pas vu le drapeau quand ils t'engueules tu lèves la main et tu vires , ou pas , si tu estimes qu'il y plus de 300m, après c'est chante beau merle, tu peux toujours brailler, je m'en tappe le coquillard.
Mais en gros c'est comme partout, il y a une règle, tu la respectes, et après les aigris peuvent toujours dirent.

18 sept. 2011
0

bonjour,
dans les loisirs rattachés à la plaisance il y a aussi la plongée ,ce qui etait un metier est devenu un plaisir ..les mentalitées changent ..
les moniteurs de plongée font un metier très stressant ,tous les ans il y a des morts et des infirmes à vie , donc dés que quelque chose risque de perturber la sécurité ils intervienent,
il ne faut pas leur en vouloir.
actuellement si tu n'as pas ton baptéme de plongée tu est un looseur meme si tu n'aimes pas ça
alors
alain

18 sept. 2011
0

peu de respect des vitesses autorisée dans les chenaux et les bassins de port de la part de beaucoup de bateaux transportant des plongeurs sur leurs lieux de culte (et retour idem) avec le même raisonnement que celui de nos amis pêcheurs : "nous on travaille, on n'est pas là pour rigoler, time is money !" là le respect des procédures est moins important.

08 oct. 2011
0

J'ai eu ce cas avec la meme réponse de la part du club de plongée .J'étais au mouillage et le bateau est passé un peu trop pres à grande vitesse .
J'ai été à la gendarmerie porter plainte et depuis ces enf.... sont plus corrects avec les lois et le respect humain .

18 sept. 2011
0

et toi ne t'octroie tu pas aussi un "droit" celui de naviguer ou sont les plongeurs ?

Ils ont parfaitement raison de chasser les plaisanciers qui sont dangereux par leur presence et qui je pense ne respectent pas leur pavillon de signalisation.

josé

18 sept. 2011
0

Le problème du voilier pour les plongeurs est la quille. Le palier à 3m + un peu de houle ou la remontée = risque de contact. Il y a effectivement des distances à respecter par rapport au drapeau, pourquoi ne pas les respecter ?

18 sept. 2011
0

hello a tous
j apporte mon grain de sel
les regles sont pour etre observees par tous mais quel bateau de plongeurs enleve le pavillon une fois la plongee terminee ? aucuns, comme les pecheurs avec le panier dans le mat....... la priorite est liee a l activitee, pas au status et il est impossible de dire si ils transitent ou si ils exercent.
pour ne pas parler des semi rigides pleins de plongeurs qui passent a raz des mouillages a fond les manettes....
le status de pro ne dispense pas d observer les regles, mais la point de marechaussee pour la remontrance voire plus
et tout cela , je le vis sur l eau, comme tant d autres
que les "pros" commencent par donner l exemple du respect des regles,et nous, pauvres beotiens prendrons exemple

loulou

18 sept. 2011
0

Chasser les plaisanciers à la voile à 2 noeuds entre port cros et la gabinière quelle connerie , j'ai aussi envie de faire de l'apnée à la gabiniére , sauf que je navigue à la voile.

18 sept. 201118 sept. 2011
0

Perso, je fais de la moto, de la voile et de la plongée !
Oui je sais, j'ai tous les défauts...
ERlannic, non le Zodiac n'est pas dangereux avec son moteur embrayé. Souvent, il nous arrive d'avoir plusieurs palanquées de niveau différents, donc avec des remontées et des récupérations à divers endroits. Plus la sécurité par rapport à un accident et une remontée spécifique.
En effet, avec ton voilier, ça ne te coute rien de t'éloigner ne sachant pas où et à quel moment une remontée peut avoir lieu et courir le risque d'un accident, involontaire certes, mais accident quand même !
Pour moi il doit y avoir tolérance et tentative de compréhension de l'autre...
Du moment où il n'y a pas abus par une prise de pouvoir sur l'autre !

18 sept. 2011
0

je fais toujours très attention aux plongeurs d'autant que j'en vois beaucoup trop prendre des risques : absence de pavillon alpha sur le bateau ou pavillon déterrioré (à poste en permanence), plongeurs à plus de 100 m du bateau, plongeurs sans leur bouée de signalisation, plongeurs à l'intérieur des digues du port sans protection...
dernièrement à peine achevé de mouiller j'ai vu monter sur le bateau voisin à une trentaine de mêtres 3 plongeurs avec bouteilles monter à bord sans aucune signalisation et il n'y avait que 5m de fond, j'aurais pu leur balancer ma pioche sur la tronche !
j'en ai déjà chopé un (sans bobo) avec ma planche à voile et je n'ai pas envie de recommencer !

18 sept. 2011
0

Il y a bien sur des cas particuliers et surtout des inconscients, mais ne faisons pas une généralité de ces exceptions...
Et c'est le respect de certaines règles simples de sécurité qui évitera que nos sports favoris fassent la une des journaux à sensation !

18 sept. 2011
0

Bonjour à tous,

Je dois avoir aussi pas mal de défauts car je suis à la fois instructeur de plongée et voileux avec compresseur à bord et tout le bastringue pour aller sous l'eau ...
Ce qui me "gonfle" ce sont les bateaux professionnels qui pensent que le spot de plongée leur appartient, on se fait "pourrir" si on ose mouiller à coté d'eux même si on prend des précautions de sioux pour les manœuvres.
Le problème est que comme l'encadrement est souvent juste en nombre et/ou en compétences les palenquées au palier n'envoient pas la parachute de signalisation !!!
Quant à passer à plus de 300m lorsqu'on est en route c'est une évidence, si on peu ficher la paix aux autres autant le faire mais ça doit fonctionner dans les deux sens et les énormes pneus lourdement chargés poussant leurs 2x250cv devraient respecter les limitations de vitesse ...
Pour assister au spectacle de ce qu'il ne faut pas faire rendez vous à la tourelle de la Pecorella à l'ouvert du golfe de Porto-Vechio ou sur l'épave du B17 à Calvi !
Enfin si vous voulez quand même accéder à de beaux spots y aller à midi quand les professionnels sont partis et malheur à vous si vous y êtes encore à 14h car vous assisterez au spectacle des pires "marins" que je connaisse ...

Bon vent à tous et surtout ne généralisons pas.

18 sept. 2011
0

Pratiquant le plongée depuis le biberon, je sais que si on entend arriver de loin un bateau à moteur, même si on a du mal à le localiser, il n'en est pas de même d'un voilier qui lui, est très discret. Et le 360° avant de faire surface ne règle en rien le problème. Alors quand je navigue à la voile, si je vois un pavillon Alpha ou une crois de St André, ben je m'écarte largement, ce qui ne me fait pas perdre beaucoup de temps.

18 sept. 201118 sept. 2011
0

Oups, croix, pas crois ( je le crois pas... ) et accesssoirement, bien que plongeur ( personne n'est parfait ) j'adore les voiliers, pas sur le crâne, bien sûr....

18 sept. 2011
0

Arrête, je suis anti-militariste au point de ne pas avoir fait mon service militaire, mais mon club est un club militaire, là non plus, il ne faut pas généraliser...
On respecte les limitations (il y en a une en plein milieu de notre route, près du Lion de mer, on affale le pavillon avant le départ et TOUS les plongeurs ont la consigne d'utiliser leur parachute, sauf les niveau 1 qui sont en apprentissage.
Maintenant, qu'il y en ait qui fasse n'importe quoi, je ne le nie pas.

18 sept. 2011
0

le pb c'est quand un voileux qui fait n'importe quoi rencontre un plongeur qui fait la même chose ! :lavache:

18 sept. 201116 juin 2020
0

no comment!...

18 sept. 2011
0

J'ai commencé à plonger en 66, 1966. Dans tous ce qui a été écrit, il y a un peu de vrai. Mais ce qui manque le plus c'est du bon sens et de la courtoisie.
Un hélice en rotation est dangereuse, mais la quille d'un voilier (donc silencieux) l'est aussi, 360 ou pas.
Cela fait plus de Trente ans que le pavillon Alpha est désigné pour signaler des plongeurs à l'eau.
Tant que les plongeurs l'arborerons en navigant ou au port, ils ne pourront faire valoir ce symbole.
Ce qui est stupide, c'est que ce sont leurs vies qui sont en jeu… Avant d'exiger, il faut être exemplaire. Et pas que là…

Donc du bon sens et de la courtoisie.
RV

18 sept. 2011
0

QUI regarde A 300 M , donc à la jumelle , si le bateau qu'il va croiser présente le pavillon des plongeurs ?

Pas moi et ne suis pas prêt de le faire, même si je suis également plongeur.

Une hélice est trés sonore sous l'eau et encore plus dangereuse, j'ignore le bruit que fait la caréne de notre voilier, probablement peu, le 360 des plongeurs est un impératif.

Souvenir : méditerranèe , vent arrière , petit temps , je passe à 50 m d'un gros cul mouillé , et me fais engueler, sans comprendre: le pavillon de plongée était dans l'axe du vent, invisible de moi, jusqu'à l'avoir par le travers : pavillon mauvais moyen d'avertissement ,idem qd pas de vent.

18 sept. 2011
0

Hello
quid du choix des lieux de plongée ?
Je respecte tout le monde, et je fais attention aux autres autant que possible - en espérant qu'ils en fassent autant à mon égard.
2 expériences :
Tirant des bords pour rentrer en Rance, je viens virer dans l'anse Solidor... gare aux bateaux au mouillage, aux bouées, au courant, aux risées et là je m’aperçois qu'un bateau qui porte constamment le pavillon alpha est entouré d'une palanquée ! J’abats pour m'en écarter (quitte à tirer un bord carré) et passe à une bonne cinquantaine de mètres : j'ai droit à un coup de gueule ! qu'y puis-je ! excusez moi, mais j'ai une écluse à passer et le chenal est étroit.
Une autre fois : Je suis en train de ranger le bateau au mouillage et je vois un semi-rigide arborant le pavillon orange avec un X blanc avec 2 gars vêtus de néoprène venir mouiller à 20 mètres de la pointe. Ils se mettent à l'eau, en apnée.
Nous embarquons dans l'annexe et mettons le petit 2.5 CV en marche. Les

2 plongeurs sont autour de leur bateau, ils s'y tiennent, je les vois et les surveille ! eux aussi me vois, je contourne leur bateau en passant à 20m... ils ne risquent rien puisque je sais où ils sont ! mais ils m'engueulent en me disant que je devrai passer à 100 m de leur bateau puisqu'il arborait leur pavillon! je leur ai poliment répondu qu'ils plongeaient à 30 m de la cale où je devais débarquer... Ils sont remontés dans leur bateau et sont partis plein pot et pavillon haut vers l'autre rive !

De la réciprocité du respect et de la politesse !

PS J'ai d'excellents amis plongeurs... dont 2 vont intervenir sur notre mouillage d'ici peu.

19 sept. 2011
0

Ah! Comme on est au-delà du raisonnable, la fréquentation des côtes devient problématique car il faut faire cohabiter un tas d'activité incompatibles : plongée, pêche, scooter, kite, mouillage... D'où des plans de gestion qui ont un bel avenir devant eux. Vous n'aimez pas la réglementation mais la réglementation vous aime (pour plagier des propos sur la guerre).

19 sept. 2011
0

C'était avant ou après l'ouverture ?

19 sept. 2011
0

Idem le pavillon dans l'axe du vent, invisible pour moi comme Berdem94 : le gars resté dans le pneumatique n'était pas content que je passe à moins des 100 m réglementaires...

En effet je n'avais vu son pavillon qu'au dernier moment, mais après coup j'aurais dû me méfier : un pneumatique mouillé là à quelque distance de la côte en zone peu profonde, pas de ligne de pêche, un gars resté seul qui visiblement surveillait... Tout ça est plus parlant que le pavillon.

21 sept. 2011
0

Vu du côté de St Malo un bateau de club de plongé avec le pavillon alpha peint sur 2 plaques rigides montées en équerre sur un mâtereau, ça fait un peu girouette et c'est visible quelque soit l'angle d'approche. Malin !
Hors présence de plongeur dans l'eau le mâtereau est couché ! Malin aussi.

21 sept. 2011
0

A trop crier au loup...
Il y a des bateaux de clubs de plongées qui ont un rectangle orange avec une ou deux diagonales blanches (signes réglementaires comme le alpha) peinte sur la coque, ça se voit de loin mais ça se voit en permanence... comment savoir s'il y a du monde dans (sous) l'eau ?

21 sept. 2011
0

Vu ici le même principe. Sauf que le mat ne se couche pas. Il est toujours debout. Sur le site du club, tu vois une superbe photo du bateau au port, vide, mais avec son mat dressé et son pavillon Alpha sur ses deux toles rigides...

Jacques

21 sept. 2011
0

a la lecture de tous ces messages je reste sans voix, je ne suis pas que fana de voile suis aussi moni de plongée et je vous jure que j'ai mainte et mainte fois vu des bateaux de toutes sortes passer au dessus de plongeurs au paliers (-3m) et donc prêts à refaire surface avec parachute de signalisation.
voir une hélice ou une quille passer au dessus de sa tête à à peine 1m donne le frisson.
en surface en signalant du doigt le pavillon alpha d'autres ce détournent pour voir de quoi il s'agit, il y a de quoi rêver.
alors SVP messieurs et mesdames les plaisanciers quand vous voyez le pavillon alpha ou croix de st andré (division240) un coup de barre à tribord ou à babord n'a jamais tué personne, la mer est à tous le monde que diable.

21 sept. 2011
0

chère Karine, si tu as bien lu, nous ne faisons que souligner que ceux qui sont les plus vulnérables devraient être les plus respectueux des rêgles de sécurité et nous sommes bien d'accord pour dire que la mer appartient à tout le monde...sous entendu pas plus aux plongeurs qu'aux plaisanciers !

21 sept. 2011
0

Evidement que si l'on voit un plongeur, on donne un coup de barre pour l'éviter. Mais purée, combien de fois j'ai ralé en voyant un bateau de plongée à quelques mètres d'une cardinale, du coté où tout le monde passe.

Jacques

21 sept. 2011
0

Donner un coup de barre si l'on voit un plongeur est une évidence , cependant les règlements sont fait pour tous le monde et même les plongeurs ne les respectent pas ,en particulier ceux qui en font commerce !
Trois exemples que tu connais :
En sortant du chenal des Embiez - Le Rouveau , que trouve t on ? des bouées d'amarrage en appropriation à des bateaux de plongeurs .....
Lorsque une régate a lieu , les parcours sont déposés aux quartiers des afmar afin de prévenir les risques .
Parcours n° 3 d'une régate , on va virer l'île verte à La Ciotat et là , il y a 3 bateaux de plongeurs qui sont mouillés en plein chenal que 40 bateaux ont à virer .
Il y a quinze jours , régate de rentrée des Embiez ,parcours n° 2 , on laisse La Cride sur tribord et sur le socle de la Cride , il y a un chasseur sous marin qui (sans bouée et tête noire néoprène ) débouche à 5 m de notre étrave , sous spi à 8 noeuds qu'est ce qu'on fait ???? on passe à coté en priant qu'il nous ai vu .
De mon AMHA , l'amabilité et la volonté de partager notre littoral avec bienséance reste encore le meilleur moyen d'éviter les embrouilles ,n'en déplaise à Karine34 !!!!

21 sept. 2011
0

très bien, mais cardinale ou pas, bon ou mauvais côté cà reste 100m et entre une coque de bateau voire un hélice contre un crane humain pour moi il y a pas photos les forces sont inégales donc 100m point barre.

21 sept. 2011
0

Ok karine.
Sur la route, il faut protéger les piétons. Donc tu fais traverser à pieds à tes gosses une quatre voies à 18 heures.

L'exemple de la cardinale, c'est "la Cride" dont parle Safioran. C'est une cardinale ouest au bout de la pointe de la Cride. Elle est contournée par des centaines de bateaux. Les bateaux passent forcément à l'ouest. Est ce que c'est malin qu'un plongeur se mette juste là, alors qu'à l'est de la balise, plus personne ne passe ?

Ben oui, il aura son pavillon machin de 10 cm de coté sur sa bouée. Il fera chier 300 bateaux. Et il s'estimera heureux si l'un d'entre eux ne lui ouvre pas la tête.

Jacques

21 sept. 2011
0

cà c'est vraiment débile

24 sept. 2011
0

C'est juste du bon sens! Si on se met délibérément sur un passage, il ne faut pas se plaindre d'être bousculé.

21 sept. 2011
0

Vers chez moi les plaisanciers ne respectent pas les cardinales.... Voiliers et moteurs!

21 sept. 2011
0

Oh, tu sais, si tu ne respectes pas une cardinale, d'habitude, elle, elle s'en fout. Mais toi, tu défonce ta coque... Si elle est là, c'est pour signaler un danger.

Jacques

21 sept. 2011
0

sortie de puerto Soller au milieu du passage étroit pas plus de 200m entre les rochers un bateau arrêté en approchant on entend hurler et là on voit le tout petit pavillon de plongeur on a rasé les rochers et tout le long on s'est fait incendier. Fallait il attendre qu'ils dégagent et au bout de combien de temps pour passer aux 100m règlementaires ?

21 sept. 2011
0

Comme toujours, un peu de bonne volonté de part et d'autre, et c'est gagné! Quand on plonge, on évite les mises à l'eau ou les paliers dans les passages fréquentés par les hélices. Quand on navigue, on surveille tout bateau à l'arrêt et on s'en écarte. Il n'y a pas que des plongeurs, il peut y avoir des gamins à l'eau, bien moins visibles.

21 sept. 2011
0

je me casse de ce ramassi de conneries

21 sept. 201121 sept. 2011
0

Ce ramassi de conneries ...?

ben dis donc tu ne manques pas d'air...
en somme, à partir du moment où tu es plongeur(euse..) tu emmerdes le règlement dont notamment la finalité d'une cardinale qui est de définir un lieu de passage incontournable pour la navigation, à partir du moment où "JE" plonge, 'JE" me fous de savoir si le lieu de ma plongée est ou n'est pas dans une zone de navigation particulière, et le con de navigateur n'a qu'à passer son chemin ... quelle mentalité avec laquelle on n'a pas fini de se mépriser !!

22 sept. 2011
0

Oui mais elle n'est pas si con dans le fond. Le problème c'est qu'elle n'a pas de réserve! :mdr:

21 sept. 2011
0

heureusement quelle manque pas d'air sauf après la réserve!...

21 sept. 201116 juin 2020
0

ce Sont toujours les plus gênés qui s'en vont EN BOUDIN !... à fond les ballons.

21 sept. 2011
0

en Manche ,
on n'a pas ce genre de problemes , on ramasse plus courament des orins de casier que des cervelles de plongeurs .........

21 sept. 2011
0

Piep à raison !
Karine aussi !
Le bénéfice de ce fil sera que chacun réactive sa vigilance et son bon sens quand il ou elle ira sur ou sous l'eau !
Il m'arrive aussi de prendre un bain dans un mouillage, le Sound de Chausey par exemple.
Vous connaissez ? C'est un chenal autant qu'un mouillage.
Il y a des bateaux embossés en ligne, souvent à plusieurs sur les même bouées, il y a des bateaux qui cherchent ou qui quittent une place, des annexes... etc. Et parfois des nageurs... hé bien on fait attention.
Sur la route ou en ville on fait attention à la circulation et bien je suis 100% qu'en bateau il faille faire attention aux plongeurs, nageurs et esquifs, casiers et cailloux aussi.
Quand un piéton se présente à traverser je ralenti pour qu'il passe en confiance.
Quand je vois un autre bateau, naviguant ou au mouillage j'adapte ma route pour éviter toute collision en respectant particulièrement plus vulnérable que moi et je manœuvre franchement et d'aussi bonne heure que possible afin qu'il comprenne que je l'ai aperçu.
J'ai aussi des anecdotes plus aimables : je m'approche d'un bateau arborant le pavillon alpha, le veilleur me voit, siffle en faisant signe... Ok c'est bon je t'ai vu...
Ouf, un peu d'amabilité... c'est quand même mieux !
Dans le même genre, c'est le copain en haut du mât au mouillage... un bateau à moteur s'approche, un bon coup de sifflet pour attirer l'attention et lui demander de ralentir... Merci. :coucou: :bravo:
Bonne soirée à tous, bonnes plongées et bonnes navigations.
Guillaume

21 sept. 201121 sept. 2011
0

Oui.
Respect mutuel + convivialité et tout ira bien.

"L'ennemi est con, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui" (Pierre Desproges)

22 sept. 2011
0

Bonjour,
Je suis dans une region ou nous sommes beaucoup confronté à ce genre de pb. Cependant, je pense qu'il faut de la bonne volonté partout. Il y a des c.. partout non? Donc peut-etre l'homme au zoduac a-t-il exageré, et peut-etre aussi que tu n'avais pas a être là.
La tolérence entre tous est la clé de tout!
Fabien

24 sept. 2011
0

La courbe de Gausse s'applique partout !
RV ;-)

24 sept. 2011
0

ami sylphe ne te gausse pas trop de la courbe de Gauss tes gosses pouraient s'en gausser :bravo: :alavotre: :acheval:

25 sept. 2011
0

Hier, devant la Teignouse, un plongeur et un zodiac indiquant celui-ci, en plein milieu du passage. Contre le courant, pour l'éviter il aurait fallu tirer un bord d'au moins une demi-heure.
Il y a une semaine, pareil dans l'entrée du golfe du Morbihan. Vouloir respecter la distance aurait obligé à aller complètement de l'autre côté de la passe.
Que chacun s'amuse c'est normal, mais il faut réfléchir. Il y a beaucoup d'endroits qui seraient interdits de passage si un plongeur se mettait au milieu.
Pour les gars en vedette qui filent plein pot sans toujours trop regarder ça risquerait d'être très grave. Il faudrait parfois un peu de bon sens...

25 sept. 2011
0

En fait, on s'aperçoit à la lecture de ce fil que les plongeurs ont encore à progresser sur la manière d'appréhender leur propre sécurité, et que les voileux doivent aussi se poser des questions quant à la cohabitation sur le domaine maritime qui n'est pas seulement leur terrain de jeux personnel. Etant plongeur ET voileux, je ne peux que déplorer le manque de cohabitation entre les deux passions. Simplement, que tout le monde soit conscient qu'une quille ou une hélice en face d'un plongeur ne peuvent que causer des dégâts irréversibles au plus fragile, c'est à dire le gars qui est dans l'eau. Et que celui qui est le moins à même d'apprécier une situation ponctuelle, c'est quand même le plongeur. Donc, il est quand même facile quand on voit devant soi un canot ancré et vide, de penser que quelqu'un est dans l'eau à proximité. Et s'écarter, ce doit devenir le bon réflexe, même si un pavillon de plongée n'est pas trop visible, cela devrait relever du simple bon sens. En même temps, le plongeur imbécile, ça existe aussi.... mais après tout, là, il prend ses responsabilités.

26 sept. 201116 juin 2020
0

Bien d'accord.
Mais il y a des coins où il faut être vraiment très vigilant pour ne pas risquer de se transformer en mixeur à plongeurs.
Voici une photo de Belle-ile samedi dernier, entre Sauzon et les Poulains. Dans le quart inférieur gauche, on aperçoit un plongeur, sans bouée. Encore celui-ci avec son tuba, il était obligé de remonter à la surface pour respirer. Mais il y a pire : en arrivant, on a apercu à quelques mètres de notre coque, un sillage de bulles : pas de zodiac, pas de pavillon, pas de bouée, rien ! Et c'était bien un plongeur, il a fait surface un peu plus loin.

26 sept. 2011
0

bsr,
de toutes façons les plongeurs doivent nager très vite car le nato4 ou le bravo signalent qu'il y a des plongeurs en dessous comme les batos gardent le pavillon de plongée en manoeuvres c'est qu'ils ont toujours les plongeurs à l'eau meme en rentrant et en sortant des ports .
qu'ils respectent la reglementation qui consite à mettre le pavillon que quand les plongeurs sont immergés et nous nous comprendrons mieux .
faire une marque en contreplaquée orientée sur les quatre points cardinaux bien visible sur tout l'horizon utilisée qu'en action de plongée simplifierait tout pour tout le monde
alain :scie:

26 sept. 2011
0

Petit voileux et petit plongeur,j'ai la même approche de la mer en plongée ou à la voile,il m'est arrivé d'aller dans des structures de plongée qui n'ont pas d'étiquette style je laisse mon pavillon à poste en permanence,je mouille n'importe comment,je plonge en surpalanquée par tout temps,pas de sécu de surface,ces clubs là ne m'ont pas vu deux fois...trop dangereux et en général bordéliques. J'ai ma structure préférée ou l'étique produite en plongée et tout à fait dans le style que je me fait de la mer en général, il n'y a jamais de problèmes et la mer est partageable par tous.Il suffit de faire ses choix pour barboter heureux en fonction de son activité.
Cordialement

29 sept. 2011
0

Qui c'est les cons qui frôlent ?

08 oct. 201108 oct. 2011
0

Bon, alors, c'est 10,50,100,300 m , une certaine , la distance réglementaire qu'il faut laisser?
Plusieurs affirment des chiffres différents.
Alors quel est le bon, source à l'appui.
Je viens de reconsulter le ripam, (en diagonale) mais je n'ai rien vu.

08 oct. 2011
0

Le RIPAM n'a rien à voir! La distance règlementai est de 100 mètres. Ceci étant, avant-hier, à La Grande Motte, j'ai vu dans le port un bateau "chargé" de plongeurs, quittant son quai et arborant déjà le pavillon "A"...

0

en rentrant du frioul il y en a un qui nous a coupé la route a grande vitesse et qui avait deja le pavillon a poste !

09 oct. 2011
0

Toulon, Passe de Pipady en soirée, largeur une dizaine de mètres
Insulte venant de la surface , vu un plongeur-chasseur-oursineur d'un côté et sa bouée de l'autre ... Bah de toute façon ce coin est interdit à la plongée donc je suis passé , MDR ... Au moins son couteau à oursin aura servi à couper sa ligne qui barrait la passe !!! (J'ai quand même appelé le sémaphore qui m'a confirmé que le coin était interdit à la plongée.)

08 oct. 2011
0

Bon, Salangane, le ripam n'a rien n'a à voir, ok.
Qui a à voir, d'où sort ta distance réglementaire de 100 m?
Si tu as tout lu, tu verras qu'il y en a plein qui affirment d'autres distances tout aussi péremptoirement sans citer de source.
Alors la tienne ?

08 oct. 2011
0

Au permis côtier, c'est 100 m...

09 oct. 2011
0

Le permis vérifie les connaissances qu'un plaisancier est supposé connaitre et reprend les règlements édictés par la division 240 et le ripam ( qui quoiqu'en pense Salangane précise le règlement international pour prévenir les abordages en mer y compris avec un plongeur).
Le permis ne définit pas les règles
J'attends donc toujours une source précise et réglementaire.

09 oct. 2011
0

Bien sûr, ce n'est pas une source en tant que telle. Mais j'imagine qu'une épreuve pour un permis officiel reprend des données issues d'une réglementation non moins officielle. C'est également repris par certaines doc de la SNSM. A mon sens c'est donc fiable. Mais je reconnais que j'ai la flemme de chercher...

09 oct. 2011
0

Regle 27 du RIPAM: e) Un navire participant à des opérations de plongée qui ne peut, en raison de ses dimensions, montrer tous les feux et marques prescrits au paragraphe d) de la présente règle, doit montrer :
i) à l'endroit le plus visible, trois feux superposés, visibles sur tout l'horizon, les feux supérieur et inférieur étant rouges et le feu du milieu blanc ;
ii) une reproduction rigide, d'au moins un mètre de hauteur, du pavillon "A" du Code international de signaux. Il doit prendre des mesures pour que cette reproduc-
tion soit visible sur tout l'horizon.

Il serait bien que cette règle soit appliquée car il est indispensable que de bateau des plongeurs "saute aux yeux". J'ai le souvenir, devant Groix, d'un Zodiac de plongeur qui était lui-même et ses occupants très souvent invisible à cause de la forte houle.
Voili voilou.

09 oct. 2011
0

Le pavillon alpha fait du navire un bateau a capacité de manoeuvre restreinte.

09 oct. 2011
0

Le pavillon A signifie : "J'ai un scaphandrier en plongée, tenez-vous à distance et avancez lentement."
Il n'y a donc pas de notion de distance absolue, mais de bonne pratique et d'intelligence.

09 oct. 2011
0

les surfers s'approprient les spots de vagues . les plongeurs s'approprient les spots de plongées ou les créent . Regardez la pratique du shark feeding . Au travers des belles images , les touristes viennent leur donner à manger et pareil pour les murenes , ils veulent les caresser .
Je trouve cela tellement c.. que j'en rigole quand un touriste se fait becqueter la main.
La nature reprend ses droits de temps à autre ...
Toujours est-il que les bateaux plongeurs devraient etre verbalisés quand ils dépassent les vitesses limites ; comme nous sur la route !
Quand je me ballade en apnée , je prend ma bouée mais je suis pas sûr que c'est respecté par les bateaux moteur . Il faut dire que c'est assez simple un bateau moteur : un volant et un accélérateur . Ce qui fait que la proportion de c... et irrespectueux de la vie humaine est plus importante à moteur qu'à la voile .

09 oct. 2011
0

ce qui fait que la proportion de c... et d'irrespectueux de la vie humaine est plus importante a moteur qu à la voile???? suis pas bien sur du tout là, des cons ils y en a partout,meme des plongeurs, nous avons là ou je suis un immense lac,si ma femme ne me previens pas, je coupe 4tetes, en fait 4nageurs en habits de plongeurs sans aucunes protections nagaient dans le milieu du lac d'une rive a l'autre, a l'oeil plus de 3km, avec le soleil de façe je ne les avaient pas vus en entrant sur le lac,il a fallu la journée pour que je m'en remette.

09 oct. 2011
0

Bonjour à tous , devant cette avalanche de commentaires , comment rester à l'écart de ce passionant débat.....j'ai été moniteur de plongée , au Lavandou , à partir de 1958.....si si ,les écoles de plongée éxistaient déja , certains anciens ont peut-être connu Léo Milliand...à cette époque , on pouvait mouiller à la Gabinière, coté est, et mettre un bout sur le rocher....aujourd'hui , le mouillage est interdit, et la palanquée de plongeurs , saute au passage.....quelques amis ou clients de passage ,venaient se mettre à couple pour plonger avec nous , ou emprunter une bouteille , et c'était normal.....aujourd'hui, plus personne ne supporte personne, c'est consternant.....Il m'est arrivé de me faire insulter par des plongeurs dont le bateau était mouillé dans la passe , entre Le Rouveau et Les Embiez......difficile de passer à 100 mètres , sans faire le tour par Les Manions...ces gens là sont surement des plongeurs ,mais de piêtres marins , et c'est regretable.... Bon vent et bonne plongée à tous.

PS : Je prépare le casque , pour les réponses qui vont peut-être tomber.....

09 oct. 2011
0

ge.phe, j'avais bien lu cette règle du RIPAM qui semble être la seule qui cause de plongeurs spécifiquement.

J'en conclus donc que tous ceux qui affirment une distance réglementaire ne font que colporter une rumeur et qu'aucune réglementation ne définit cette distance de sécurité.

Elle est donc laissée à l’appréciation du skipper si possible intelligent.

09 oct. 2011
0

En affirmant que la distance de sécurité est "laissée à l’appréciation du skipper si possible intelligent", tu n'as "moralement" pas tort, mais tu lances également une rumeur... A défaut d'envie de rechercher l'origine réglementaire de cette distance de 100 m, le plus prudent est de prendre cette info indirectement issue de source officielle pour argent comptant, et de l'appliquer. En plus c'est assez logique comme distance : il serait imprudent pour un plongeur de s'écarter à plus de 100 m de son bateau, et à cette distance on identifie facilement le pavillon A et l'activité à bord du bateau.

09 oct. 2011
0

encore ce matin, en rade, un gros semi-rigide avec 3 mecs à bord,
à plus de 30 Nds surement, et pavillon rigide Alpha hissé ...

comment les prendre au sérieux ???? :policier:

09 oct. 201109 oct. 2011
0

Hi, je ne l'affirme pas, je le déclare comme conclusion logique.

Quant à dire que cette distance de 100m est logique donc elle est réglementaire, laisse moi un instant que je pouffe discrètement dans la pièce à coté.

J'ai cherché ce règlement, je ne l'ai pas trouvé, j'essaie de provoquer des recherches d'autres gens, visiblement personne ne trouve. J'ai questionné un officier de marine de mes connaissances, lui même longtemps plongeur, il m'a dit 50m je crois...
J'ai horreur des gens qui savent pas et qui croient savoir mais qui affirment péremptoirement.
Moi j'affirme qu'il faut laisser 10 miles de sécurité dès qu'on aperçoit un bateau saint André crucien.
Que l'on me porte contradiction , preuve à l'appui, diantre.

09 oct. 2011
0

Ben c'est vrai, j'ai pas de preuve, juste un faisceau de présomptions fondées sur des institutions a priori dignes de foi... C'est toujours mieux qu'un ami qui dit... Mais à vrai dire je m'en fous, 50 m, 100 m, c'est couper les cheveux en 4. Quand je vois le pavillon A, je m'écarte sans mesurer de combien, j'ai mieux à faire...

10 oct. 2011
0

comment respecter ce qui ne qui ne respecte rien ?

10 oct. 2011
0

La plupart des règles maritimes (dont le RIPAM) n'avançent aucun chiffre quand il s'agit de laisser une marge d'appréciation au capitaine, selon les circonstances.
On trouve donc des chiffres pour les portées minimales de feux mais pas de distance minimum de passage de tel ou tel navire (plongeur, remorqueur, pêcheur ou autres). C'est d'ailleurs un peu l'intérêt et la spécificité du milieu maritime. Savoir appliquer avec sens marin, les règles assorties des termes "suffisamment à temps" "à une vitesse adaptée", "à une distance de sécurité" "prendre les mesures nécessaires".

Ainsi, le pavillon ALFA signifie : " J'ai un scaphandrier en plongée, tenez vous à distance et avancez lentement".

Il est clair cependant que l'engouement pour les permis mer et l'explosion de l'activité littorale aboutissent à des règles toujours plus directives (ligne de 300m, vitesse limitée à 5 nd, relativement plus récentes).
Alors, Quid des 100m? Probablement une pratique entre bateaux de plongeurs mais pas encore une réglementation marine.

10 oct. 2011
0

Ce que j'en retire : c'est que partout , comme vous en témoignez ,oû que vous soyez , c'est que les bateaux plongée vont bien trop vite .
Leurs pilote sont des malades à qui on devrait enlever le permis .

10 oct. 201110 oct. 2011
0

J'ai suivi lors d'une de mes formations un mini-cours de médecine hyperbare, avec explications variées sur les conséquences physiques d'une plongée, quelle que soit la profondeur.

Quand j'ai demandé au médecin hyperbariste si celui-ci plongeait, il a ouvert des yeux comme des soucoupes en me disant: "mais vous êtes fou! Un corps humain n'est pas fait pour plonger!"

Quelques minutes plus tard, je lui posais la question de savoir pourquoi les plongeurs professionnels avaient tous un égo surdimensionné et cet "esprit de caste" bien affirmé, il m'a répondu que c'était un des critères d'appréciation du candidat plongeur. On ne lui demandait pas d'être intelligent, on lui demandait d'être inconscient du danger. J'ai 28 ans de marine, dont quelques années passées à bord de dragueurs/chasseurs de mines en opération dans des zones de guerre/à risque, je respecte le travail des plongeurs qui est pénible et hautement dangereux, mais je ne les supporte pas quand ils ramènent leur fraise à tout propos.

Quand je vois un zodiac avec le pavillon alpha, je m'écarte, de même que je m'écarte lorsque, sur le parking du yacht-club ou du supermarché, je vois un auto-collant de plongeur collé sur le hayon arrière d'une bagnole...

De ce qui précède, vous aurez compris que je n'aime pas trop les plongeurs, j'ajouterai que je n'aime pas non plus les chasseurs, les parachutistes, les explorateurs polaires et autres matamores casse-cou(illes) bruyants et assertifs.

Laurent

10 oct. 2011
0

la profession devrait réagir !
Trente-six personnes ont péri cet été en Méditerranée, avec notamment une hausse du nombre d'accidents de plongée avec bouteille (73, dont 13 mortels), annonce aujourd'hui la préfecture maritime de Méditerranée.

En 2010, la préfecture avait recensé 24 décès et cinq disparitions au long de la saison estivale. Cet été, 36 personnes sont mortes, dont 10 plongeurs bouteille, 3 chasseurs apnéistes, 10 baigneurs et 2 kitesurfeurs, selon les chiffres du CROSS-Med (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée). Au total, le nombre des opérations coordonnées par le CROSS-Med a augmenté de 8% par rapport à 2010, avec 1958 interventions.

Le Var demeure le département où se concentre le plus grand nombre d'opérations. La région Paca génère à elle seule 55% des interventions du CROSS, le Languedoc-Roussillon 19%. "Les accidents de baignade avec une issue fatale demeurent la première cause de mortalité en mer", précise le CROSS.

Pour le vice-amiral d'escadre Yann Tainguy, préfet maritime de la Méditerranée, cette augmentation est liée la "hausse de la fréquentation des touristes sur nos côtes" ainsi qu'à un "mois de juin assez meurtrier" par rapport aux années précédentes. Les accidents de plongée sont souvent le fait de personnes de plus de 40 ans qui plongent à plus de 50 mètres, des plongeurs expérimentés mais "qui prennent des risques et présument de leurs forces", a souligné le vice-amiral Tainguy.

10 oct. 2011
0

Je suis certain que parmi eux, il y en avait qui auraient souhaité qu'un bateau passe à côté d'eux ! :doc: :doc: :doc:

10 oct. 2011
0

merci piep de me confirmer qu'il n'y a pas de distances réglementaires, sauf celles autoproclamées

10 oct. 2011
0

Non, non, et non, il n'y a pas de distance réglementaire. Sauf si qqn peut me produire le contraire (loi, règlement, article etc..............),......

Le pavillon A signifie : "J'ai un scaphandrier en plongée, tenez-vous à distance et avancez lentement."
Il n'y a donc pas de notion de distance absolue, mais de bonne pratique et d'intelligence.

10 oct. 2011
0

Une amorce de réponse sur cette notion de distance, vu site de la FNPSA (chasse sous-marine) :

"La "règle des 100 m"

En Manche et en Atlantique les arrêtés pris par les préfets maritimes imposent à tout usager de respecter une distance de 100 m par rapport au navire portant un pavillon ALPHA.

En Méditerranée, l'arrêté dit des "100 m" n'a jamais été pris, le préfet maritime, nonobstant les demandes du bureau du sauvetage et de la circulation maritime du ministère de la mer, considérant que, dans sa zone de compétence, cette règle était inapplicable en raison du volume du trafic maritime."

Maintenant si vous voulez vous palucher les arrêtes préfectoraux, c'est par là : www.premar-atlantique.gouv.fr[...]/

Bon courage ;o)

10 oct. 201110 oct. 2011
0

Ça correspond à ce que je subodorais sans jamais y avoir vraiment réfléchi : les 100m ne sont pas sortis du néant pour agacer carquei et piep ;-), mais d'une réglementation annexe répondant à la passion de nos édiles pour tout ce qui empêche les citoyens de faire preuve de bon sens et de responsabilité ! :tesur:

10 oct. 2011
0

Normal, S'il fallait respecter 100 m entre bateaux portant pavillon ALFA l'été en Méditerranée, certains clubs fermeraient. Ben quoi? Le pavillon ALFA ne permet pas de s'affranchir de la "règle". :tesur: :heu:

10 oct. 201110 oct. 2011
0

Pas mieux
24 bouées blanches de mouillage , parfois excluantes réservées aux plongeurs autour de la presqu'ile de Giens
Qui dit mieux?

10 oct. 2011
0

je dirais même au contraire:
hi
Ça correspond à ce que je subodorais sans jamais y avoir vraiment réfléchi : les 100m ne sont pas sortis du néant pour agacer carquei et piep

ça m'agace et ça sort du néant.

13 oct. 201113 oct. 2011
0

sans-gêne au port aussi : le dernier dimanche de mai le bateau du club local (12 - 15 m)s'est amarré plus de 2 heures perpendiculairement au ponton carburant parce qu'il ne pouvait pas faire le plein de suite et ses occupants sont partis déjeuner sans se soucier des difficultés qu'il y avait à manoeuvrer entre ce bateau et des gros catas à couple avec du vent qui poussait sur le ponton. On leur avait signalé que je tournais depuis un moment en attendant d'accoster mais çà ne les a évidemment pas impressionnés.

13 oct. 2011
0

un apneiste mort à Ajaccio, probablement par une hélice, il avait une bouée réglementaire

Une enquête entre deux eaux. Et des incertitudes. Hier, le corps d'un apnéiste, parti faire de la chasse sous marine, était retrouvé aux îles Sanguinaires, au large d'Ajaccio. Si son identité n'était pas connue dans la soirée, une certitude émergeait. L'homme n'a pas été victime d'une simple noyade. Aurait-il été percuté par un bateau ? L'enquête menée par la gendarmerie ne permettait pas de l'établir. Retour sur les faits.

Il est 15 heures. Une bouée qui dérive au large de la Parata inquiète un promeneur. Celui-ci ne voit pas remonter le plongeur depuis de trop longues minutes.

Par 15 mètres de fond

Il avise le Cross-Med qui déclenche des opérations de recherche et de sauvetage. L'hélicoptère Dragon 20 embarque deux plongeurs pompiers pour survoler la zone. Dans le même temps, des sauveteurs de la SNSM arment la vedette 438 et le semi-rigide 633. La Gravona de la gendarmerie scrute les flots. À terre, une patrouille de la sécurité publique complète le dispositif. Sur une mer légèrement secouée par un résidu de houle, les sauveteurs tentent de remonter le fil de cette bouée sans plongeur. La visibilité parfaite de cet après-midi quasi estival leur permet un champ d'action large. Inspectant les falaises tranchantes et les criques abruptes de cette passe entre la Parata et l'isolottu d'I Porri, la plus proche des trois Sanguinaires.

Vers 17 heures, un binôme de pompiers plongeurs découvre un corps sans vie gisant par une quinzaine de mètres de fond. Le volet des recherches se referme pour ouvrir celui de l'enquête judiciaire.

Les hommes de la gendarmerie maritime vont procéder aux relevés en milieu subaquatique. Le corps présente en effet des blessures suspectes qui laissent à penser que le décès n'est pas dû à une simple noyade. Aurait-il été percuté par un bateau qui aurait ensuite pris la fuite ? Cela reste à démontrer. Quoi qu'il en soit, la cordelette reliant le plongeur à sa bouée semble avoir été sectionnée. Des témoins pourraient être décisifs à ce sujet.

Une personne se souvient en tout cas que ce plongeur qui fouillait la passe depuis la matinée s'était dûment signalé par une bouée.

Un homicide involontaire ?

Vers 19 heures, les équipes regagnaient la base d'Aspretto. À bord, ils rapatriaient le corps de l'apnéiste dont l'identité n'était toujours pas connue dans la soirée. Selon une source proche de l'enquête, il pourrait s'agir d'un quadragénaire originaire de Marseille.

Des vérifications étaient encore en cours dans la nuit. Elles portaient notamment sur une moto immatriculée dans les Bouches-du-Rhône qui était garée sur le parking.

L'enquête judiciaire qui cherche à établir les causes du décès comptera bien entendu sur l'examen médico-légal. Seule cette autopsie pourra déterminer si les blessures étaient létales.

Ou si elles ont provoqué la noyade par la suite. Dans les deux cas, si celles-ci ont bien été causées par une hélice, le pilote serait poursuivi pour « homicide involontaire », comme un délinquant routier.

www.corsematin.com[...]inaires

13 oct. 2011
0

paix à son âme. Mais je me pose une question "plongeur qui fouillait la passe depuis la matinée s'était dûment signalé par une bouée" n'est ce pas de la folie que "fouiller une passe je crois assez fréquentée?

13 oct. 2011
0

la passe de la parata n'est pas vraiment très fréquentée , surtout en semaine, c'est quasi désert, savoir ensuite si le plongeur était prés du bord ou au milieu, c'est assez large

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (10)

L'eau de l'Aude là

mars 2021