Les mystères de l’alu v2

Merci pour toutes vos réponses pour mes questions concernant les bateaux en alu.

Apres vérification sur le bateau ce wknd, les dépôts blanchâtres et crouteux dans mes réservoirs d’eau (en alu, construit dans la coque du bateau) que je pensais être du calcaire sont en vérité de l’alumine. Si je gratte et enlève le dépôt blanc/jaune je m’aperçois que ma coque est bel et bien piquée !!!:-( Les points de piqure sont de l’ordre d’un ou deux mm de profondeur (je pense, difficile à en avoir le cœur net). La question : est-ce grave et nécessite une intervention lourde (replacer la tôle piquée) ou j’oublie et vit avec (je ne connais pas l’épaisseur de la tôle mais je pense de l’ordre de 8mm) ? Ou, il ya t-il un traitement à prévoir pour stopper le phénomène, par exemple mettre des anodes dans le réservoir ?

Comme toujours merci pour vos réponses très utile dans la préparation du départ :-)

Cyril

L'équipage
12 déc. 2010
12 déc. 2010
0

dans les reservoirs?
Si il y a électrolyse, cela signifie qu'il y a un autre métal en lien avec l'alu. T'aurais pas des canalisations en cuivre par hasard? ou d'autres parties métalliques dans la ligne de distribution de l'eau?

12 déc. 2010
0

Ou même
des minérales dans l'eau, peut-être? Ce serait à résoudre bien vite. Est-ce qu'un zinc à l'intérieur du réservoir marcherait pour le protéger?

12 déc. 2010
0

tout en plastoc
non, toute la tuyauterie des réservoirs est en plastique (tuyaux et vannes) même les sondes de niveau (tank tender)… peut-être le chlore dans l’eau du quai qui attaque la tôle ??

12 déc. 201016 juin 2020
0

piqures de réservoir d'eau
Ces piqures dans les réservoirs d'eau sont dues au chlore contenu dans l'eau des villes.

Cela n'a pas grand chose à voir avec l'électrolyse qui serait due à une jonction métallique ou avec des fuites de courant.

Pour tu rassurer, prend une épingle, "fouille" dans une piqure accessible pour évaluer sa profondeur X mm. Ensuite fait la règle de trois sur le nombre d'années qu'il a fallu pour créer ces X mm et l'épaisseur du bordé (8mm dans les fonds p.ex.) pour calculer dans combien de dizaines d'années une piqure va traverser. Il faut éviter d'enlever les "pustules" formées car elles protègent la surface métallique.

Citation:

"Ce qui importe pour l’utilisateur, c’est de connaître la vitesse d’approfondissement des piqûres, dès lors qu’elles sont initiées. Contrairement à d’autres métaux, dont les produits de corrosion sont solubles, ce qui est le cas du zinc, l’alumine Al(OH)3, est insoluble dans l’eau, si bien qu’une fois formée, elle
reste accrochée à la surface du métal, dans les anfractuosités de la piqûre. Ce faisant, l’alumine hydratée freine considérablement les
échanges entre l’eau de mer ou l’humidité de l’air et le métal ....

.... Ce ralentissement de la vitesse de corrosion par piqûres explique que l’on puisse utiliser du matériel en aluminium dans certains milieux naturels (atmosphère rurale,
atmosphère marine, eau de mer) sans aucune protection pendant des décennies. C’est aussi vrai en atmosphère marine (figure 125) qu’en immersion dans l’eau de mer (figure 126). Dans un cas comme dans l’autre, la profondeur des piqûres éventuelles dépasse rarement le millimètre après plusieurs années."

Tu peux lire la page 124 du lien suivant :

www.alcan-marine.com[...]p10.pdf

12 déc. 2010
0

lien tronqué !
Le lien est celui-ci en ajoutant . devant:

alcan-marine.com/Internet/tmi/marine.nsf/0/CCE33FFE1D716174C125723000482D18/$File/Chap10.pdf

12 déc. 201016 juin 2020
0

image flinguée !
voilà l'image mieux lisible, j'espère !

12 déc. 2010
0

merci robert
le bateau date de 1985, donc 25 ans pour arriver au stade actuel. Donc je peux dormir tranquille encore quelques années ? Pour minimiser cet effet, mettre des anodes dans les réservoirs, c’est efficace ?
merci
Cyril

12 déc. 2010
0

anodes dans le réservoir ?
A mon avis non, pas d'anodes, car les anodes servent à protéger le contact entre deux métaux différents. Ce n'est pas le cas ici. Par contre, éviter les sels d'argent pour purifier l'eau et le chlore additionnel évidemment.

Pour info, mes réservoirs en alu ont 3 mm d'épaisseur, et 22 ans ... toujours pas de piqure traversante ...

12 déc. 2010
0

j'oubliais ...
j'ai aussi une bonne partie de la distribution d'eau en tube de cuivre ...De quoi faire flipper les commentaires divers des "à priori et idées reçues tenaces" :-)

La seule condition c'est qu'il ne doit pas y avoir de contact métal-métal entre l'alu et le cuivre. Donc simplement un tronçon de tricoflex entre la partie alu et la partie cuivre de la distribution, et il ne se passera rien ;-)

12 déc. 2010
0

top merci
je n’y ai pas pensé, mais les parois internes des réservoirs sont en tôle de 4mm et pas de piqures traversantes, bonne nouvelle !!!
Cyril

12 déc. 2010
0

difficile
difficile de répondre sans voir...
effectivement l'eau même douce (très minérale et/ou chlore, traitement etc...) attaque toujours.
Maintenant la plupart du temps c'est uniforme et tu as juste une sorte de gel blanc crasse qui colle aux piqûres...
Mais mesure quand même à 3 mois d'intervalles la même piqûre pour voir l'évolution actuelle.
Bien vider les réservoirs de temps en temps pour ne pas laisser un fond croupissant c'est pas mal.
Reste que ton eau est polluée par l'alumine. Pas super bon pour l'organisme...
Il y a bien la solution des réservoirs en plastique mou, mais je n'arrive toujours pas à savoir si les particules de plastiques dégagées sont pires que l'alumine pour notre corps.
L'avis d'un médecin peut-être dans la salle? :-D

12 déc. 2010
0

pardon pour la méprise:
Par uniforme j'entendais qu'il n'y ait pas une seule grosse piqûre. Ou une seule attaque sur un point comme derrière une fixation ou sur une soudure. Mais bien des piqûres diffuses et éparses...
Après la contenance permanente de l'eau, je ne sais pas. Mais je ne pense pas qu'une eau stagnant trop longtemps ne soit bon pour le réservoir lui-même. Concentration sur les piqûres justement.

Pour ton raccord alu/cuivre isolé par le tuyau: je suppose que c'est de l'eau douce? Sinon il faut penser que l'eau de mer se chargera de faire conducteur entre ces deux métaux et donc d'établir le 'contact'...

Je plussoie grandement pour le PER! (Voir les nouveaux tuyaux per/alu.)

13 déc. 2010
0

isolation parfaite?
"Tant que les électrodes ne se touchent pas il n'y a pas de courant"
Ha, mais on est tous d'accord!: :-D
(La photocopie est trop lourde pour le forum. c'est dommage la limite de 50ko; c'est 'light' quand même!
Pour ref: Hors série Loisirs nautique N°16/ Gilbert Caroff P76.)
img406.imageshack.us[...]76c.jpg

Mais l'isolation béton... Je suis un mécréant et je faute par manque de foi, donc j'évite comme la peste ce genre de prise de risque! :-p

Ceci dit je trouve super intéressant que ton montage ne pose aucun problème. Tu as aussi isolé ton arbre de l'inverseur? (genre cale en ertalon?)
Ou d'autres astuces pour isoler électriquement le moteur?

La vidange des réservoirs je sais que c'est pas forcément faisable facilement... Et retirer la couche glue d'alumine c'est remettre la tôle en agression.
Je dis juste que le fond d'eau stagnant ne reste pas longtemps de l'eau douce et que la concentration en ions dues aux piqûres devient vite un électrolyte qui peut être agressif au bout d'un moment.
"une carafe d'eau chlorée laissé à l'air perd son odeur de chlore en quelques heures."
Oui cependant le réservoir hors saison ressemble plus à la même carafe, mais fermée...
Mais du moment que l'eau circule assez souvent où que le volume d'eau est assez important!
Ce qui m'inquièterait plus c'est les cachets de 'traitement' dans les réservoirs. Parfois il n'y a pas que du chlore, mais rien de précisé sur la boite... A fuir!
Effectivement (comme dit plus loin) l'idéal serait de remplacer les réservoirs par des 'vaches' rigides ou non. Car l'alliage d'alu utilisé pour la construction de bateau est différent de celui utilisé en normes alimentaires.
-Peindre étant évidemment la pire des solutions je crois!-
Reste à savoir si une eau chargée en plastiques divers est moins nocive qu'une eau chargée en alumine? :-(
(j'ai beau boire quand même dans des bouteilles plastiques, je ne suis pas convaincu pleinement... Et puis il y a plastique et plastique...)

Sinon 2*200L de Lagavulin 16 ans d'âge en tonneaux... Au moins on est sûr que c'est désinfecté et propre. On doit même pouvoir se laver avec et peut-être faire marcher un vieux diesel au-delà de toute espérance!
:mdr:
:alavotre:

13 déc. 2010
0

isolation parfaite ?
Oui je ne comprends pas trop le truc du passe-coque soudé qu'il faut virer...
Je suppose qu'il se méfie de la nature du métal d'apport pour la soudure...

Par contre ce que j'entendais par isolation de l'arbre, c'était empêcher une continuité électrique du moteur vers l'eau de mer autour du bateau via l'arbre. et pas un contact métal/métal.
(pour moi une barre en métal en rotation rapide contre deux bout de plastoc, ça ressemble un peu à un appareil de van graff... Mais c'est sans doute de la superstition!):-D

En si le moteur présente une fuite de courant quelconque et qu'elle passe par l'arbre, alors elle entre en contact avec l'eau autour du bateau et donc là, la 'pile' que tu évoquais se retrouve branchée...
Mais bon sans doute pas plus au final que par le circuit d'eau de refroidissement moteur lui-même.
Les moteurs actuels sont mieux dotés contre les fuites de courant diverses?

(c'est sympa je comble mes grosses lacunes en moteur... Merci H&O!) ;-)

(ps: sur les ovnis la chaudronnerie est plutôt bonne sur ce que j'ai vu! Ce qui me fait hurler de frayeur par contre c'est la façon dont sont montés les aménagements! Impossible de démonter facilement quoi que ce soit. Je crois qu'ils sont super sûr de leur structure et qu'ils pensent qu'il n'y aura jamais de réparations à faire! :-D
)

12 déc. 2010
0

uniformité de l'attaque ?
Le document PdF de Péchiney explique bien la chose ... l'attaque par l'eau minérale ou chlorée se fait par piqures et non pas uniformément, car les piqures se logent sur des défauts microstructuraux locaux du métal qui peuvent provenir de l'histoire de la tôle avant son utilisation.

Les réservoir alu conservent bien l'eau : je ne vide jamais les miens, au contraire, je les laisse toujours pleins de préférence : jamais vu de développement organique dans le réservoir, jamais d'odeurs, probablement par absence de lumière pour les algues et par la présence des sels d'aluminium pour les bactéries ?

12 déc. 2010
0

raccord isolé cuivre - alu
1° Si le cuivre n'a pas de contact direct métal-métal avec l'alu, même dans l'eau de mer, il ne se passe rien. J'ai aussi du bronze et du laiton dans le circuit d'eau de mer de refroidissement indirect du moteur (mais avec des tronçon "tricoflex" entre eux).

La raison est simple : dans une pile (et la corrosion entre deux métaux est une pile) il y a deux électrodes qui baignent dans un électrolyte. Tant que les électrodes ne se touchent pas il n'y a pas de courant, la pile ne se vide pas et rien ne se passe bien que l'électrolyte conducteur touche les deux métaux.

2° pour ce qui concerne la vidange des réservoir d'eau, pour que ce soit favorable pour les piqures, il faudrait sécher complètement l'intérieur des réservoirs, ce qui est souvent impossible à réaliser en un temps raisonnable. Mais ... si on les sèche, on va détruire la boursouflure d'alumine qui bouche chaque piqure et la protège de la progression de l'attaque.

Accessoirement le chlore de l'eau est assez vide désactivé par oxydation de l'air, et n'a donc plus d'effet sur l'alu après quelques heures si l'eau n'est pas renouvelée La longue durée de stockage de l'eau ne joue plus de ce point de vue puisque le chlore a disparu. Un essai facile à faire pour s'en convaincre: une carafe d'eau chlorée laissé à l'air perd son odeur de chlore en quelques heures.

13 déc. 201016 juin 2020
0

isolation parfaite ?
Explications : Les tronçons de cuivre, laiton ou bronze que j'ai dans mes conduites sont isolés parfaitement par construction, sans fuite possible.

Par exemple, dans l'entrée d'eau de mer pour le moteur j'ai dans l'ordre en partant de la carène: 50 cm de "tricoclair", un "T" en bronze, une sortie "tricoclair" vers la pompe eau de mer, une sortie "tricoclair" fermée à l'extrémité pour aller dans un seau d'eau pour faire tourner le moteur à terre (ou le rincer à l'eau douce à flot).

Le "T" métallique ne touche [i]rien, nulle part[/i] et est donc isolé. Idem pour les tuyaux cuivre et les vannes métalliques dans les circuits d'eau douce, et de le circuit eau chaude moteur allant vers le chauffe-eau : toutes ces parties métallique ne touchent en aucune façon la carène.

Pour le moteur:

Il est isolé en bipolaire comme de coutume sur les bateaux métalliques, et isolé de la carène comme indiqué par Carof. L'arbre moteur ne touche la carène que par l'intermédiaire de la bague hydraulube en synthétique (donc pas de contact métal-métal). A l'autre bout il est fixé sans isolation au moteur qui est lui-même isolé. L'arbre porte une anode classique, et la carène à proximité de l'arbre porte des anodes sur l'étambot et le safran.

Bref, tout cela est classique sur les Ovni, Alubat apparemment maitrise ces problèmes, puisqu'il n'y a pas de problèmes ... avec de temps en temps un pépin : j'ai lu des rapports de problèmes à la sortie d'échappement (p.ex. un cache sexe en inox vissé direct sur la carène à la sortie de l'échappement!), ou sur sur le raccord du vérin du pilote automatique au secteur de barre. Mais il s'agit là de "périphériques" souvent "bricolés" par des installateurs peu au fait de ce genre de problème.

Voilà, en résumé ;-)

P.S. dans le Carof il y a une petite bêtise, mais c'est pas grave, il n'y a que ceux qui n'écrivent rien qui ne risquent rien : pas la peine de remplacer un passe coque soudé par un passe coque isolant si le tuyau qui suit est lui-même isolant :heu:

13 déc. 2010
0

Van de Graf
La production d'électricité par friction ne sera pas possible puisque le tout baigne dans un conducteur (l'eau de mer).

C'est clair qu'il ne doit pas y avoir de fuite électrique sur le moteur, donc tout bien monté en bipolaire avec contrôle de fuite sensible. Dans mon cas, sur ce vieux bateau (22 ans), tout allumé j'ai une fuite totale comprise entre 10 et 50 microampère (ou encore 0.01 et 0.05 milliampère, ou encore 0.00001 et 0.00005 ampères)

Cependant ce problème de fuite électrique par le moteur se pose même sur des bateaux en plastique ... puisque le moteur lui-même a des pièces de divers métaux assemblés. Il y a eu le cas bien connu d'un saildrive de marque connue (que je ne dénoncerai pas !) qui bouffe ses anodes en quelques semaines et les embases suivent la même voie en cas d'oubli ...

12 déc. 2010
0

c'est bien le cas
les dépôts/piqures ne sont uniforme, mais répondu un peu partout dans les réservoirs

cyril

12 déc. 2010
0

SI C EST POSSIBLE
vider les reservoirs et bien les nettoyer ,reboucher à l'epoxy les crateres
et peinture alimentaire .
remplacer tous les tuyaux par du PER (planchers chauffants )le probleme c'est le chlore mineral contenu dans l'eau du quai qui provoque l'electroyse .
alain

12 déc. 2010
0

peindre or not peindre ?
Si on peint les réservoir, avoir à l'esprit que dans les 10 ans à venir la peinture va peler, que ce sera pire que l'alu nu et qu'il faudra pourvoir sabler l'intérieur du réservoir pour enlever la peinture. Ce qui n'est pas gagné d'avance !

En effet, pour les problèmes de corrosion, la peinture qui cloque accélère l'attaque à l'interface pelé/pas pelé.

Très bien expliqué dans le document de Péchiney ;-)

12 déc. 2010
0

Peinture
malheureusement je ne peu pas atteindre toutes les parties internes des réservoirs donc je n’ai pas la possibilité de peindre, donc je dois laisser les réservoirs dans l’état actuel...

cyril

12 déc. 2010
0

moi je ....
bon, c'est facile à dire,
mais si...

si j'avais un bateau alu, je crois que je sortirais la tronçonneuse et je virerais ces réservoirs intégré à la coque, et je les remplacerais par des réservoirs en PE faits sur mesure, démontables, et avec trappes de visite.

(bon, j'ai eu un bateau alu, mais un PenDuick600, y'a plus de 30 ans,
on ne se moque pas ! ! ! )

12 déc. 2010
0

attention à la peinture alimentaire !
La peinture alimentaire n'est pas faite pour les réservoirs d'eau. On s'est fait avoir sur notre précédent voilier et ça donne un mauvais gout a l'eau. Si vous voulez pouvoir boire l'eau de vos réservoir en Alu il faut soit du gel coat alimentaire soit de l'epoxy bien lessivé.
Jérome

12 déc. 2010
0

mouillé ou sec ?
je suis un peu perdu, quand le bateau n’est pas en utilisation, mieux vaut laisser les réservoirs vide ou plein d’eau pour limiter les effets des piqûres (réservoirs non-peint)?
Merci
cyril

12 déc. 2010
0

? ...
je ne peux que donner ce que je constate : le bateau est à terre 9 mois par an, dont 6 mois à la file, réservoirs pleins sans problème ...

Explication ici dans ce fil : raccord isolé cuivre - alu - 12-12-2010 19:47 - voir 2°

12 déc. 2010
0

merci robert
réservoirs pleins, compris

Cyril

12 déc. 2010
0

à quelle température ?
attention tout de même, mon bateau est en un lieu où il ne gèle jamais ....

13 déc. 2010
0

ce sujet
demontre encore une fois que faire des reservoirs integré c'est pas terrible,c'est peut etre plus économique (et encore) mais celà pose des problemes concernant la maintenance des bateaux .Imaginez qu'il faille soudé pour boucher les cratéres dans les reservoirs ?

josé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (187)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021