Les moteurs électriques

Ah voici un nouveau graal......
Je constate que dans les articles sur les voiliers, on commence à parler de moteurs électriques.
Ce qui m'énerve c'est que j'ai lu plusieurs fois que ceci est la solution pour mettre fin à la pollution. En tou cas en ce qui concerne celle des moteurs sus dits.
J'ai donc demandé à ma femme, scientifique, de faire quelques recherches sur le sujet. Même si je pressentais, intuitivement que le résultat allait être celui qu'elle m'a présenté.
Alors les moteurs électriques : Bien ou pas.

Ca dépend..........
1er cas : moteur rechargé par le secteur quand le voilier ne navigue pas. Pas bien, pollution supérieure à un moteur thermique car les pertes de courant (en quelque sorte le combustible) sont plus importantes que l'évaporation des carburants fossiles lors de leur transport.
Or, à moins que l'électricité produite le soit pas des énergies renouvelables, il y a donc consommation supérieure en energie sale par rapport à l'utilisation d' un moteur thermique. Comme en france on emploie en grosse partie du nucléaire et en belgique du mazout.....pas bon du tout pour l'environnement.... :-( :-( et pas du tout renouvelable.
Et je ne vous parle pas du recyclage des batteries.

2eme cas : Le moteur se recharge durant la navigation et sur le secteur.Bon, dans ce cas il peut y avoir un bilan énergétique positif, celà dépend du rapport moteur voile que vous pratiquez en nav.
Peut etre des moteur hybrides seront ils intéressants à l'aévenir.........ils aurient en tout cas un avantage : à l'électricité ils sont silencieux......

L'équipage
15 jan. 2009
15 jan. 2009
0

le moteur electrique
pour que ce soit vraiement valable il faut qu'ils consomment dans les cotes et rechargent les batteries dans les descentes et comme faire du bateau c'est monter/descendre demande à madame qui est scientifique de nous trouver quelque chose qui fonctionne comme ça .
depuis 20 ans sur le lac de geneve il y a des promene-couillons qui fonctionnent à l'electricite avec des moteurs "linch" et le toit recouvert de panneaux solaires et quand ils ne sortent pas ils injectent du courant dans le reseau si ça c'est pas écolo?
tu vas me dire que pour fabriquer les panneaux solaires et les moteurs on a utilisé des energies fossiles evidemment les moteurs en bois comme les lunettes avec les verres en meme metal ça ne fonctionne pas encore mais on va peu etre y arriver .
:mdr:

15 jan. 2009
0

Des énergies faux cils
où ça ? :star2:

15 jan. 2009
0

le nucléaire ou la bougie
Cà marche l'énergie faux cils, si en plus elle a un sexe à piles c'est parfait.:scie:

15 jan. 2009
0

Accus
Flûte (?!) j'ai encore fait une fôte d'aurtografe.
:mdr:

15 jan. 2009
0

houhou
je parlais de voiliers qui naviguent sur la mer....pas de bateaux à moteur qui naviguottes sur un lac....... :-D

15 jan. 2009
0

électricité à quai
Bonjour à tous,
Bonjour Nemo 19,
quand un bateau est à quai, il est - de toutes façons - relié à une borne électrique pour recharger ses batteries même dans le cas d'un moteur à énergie fossile. Donc le rendement pour amener l'électricité à quai n'est pas moins catastrophique. Je pense aussi que la polution dans l'eau due au gaz d'échappement, n'a pas été prise en compte si on observe l'aspect environnemental de l'ensemble.
Seul point noir que je vois dans cette affaire : les batteries elle-mêmes, qui sont un réel problème polluant...

15 jan. 2009
0

faut aretter de bourer le mou avec la polution
demander au amerloc pkoi ils ont signer l'accord de kioto et ne l'appliquent pas???
moi je vis,je change pas de 4x4 ni d'auto ni de moteur de bateau parce que quelque part ont polluent?????????? c'est surement pas a notre petit niveau que l'on pollue va.....
alors de grace..... profiter de la vie et vous prenez pas tant la tete ;-) enfin c'est mon avis et c'est un avis qui en vaut un autre :-D

16 jan. 2009
0

les américains...
Ils n'ont PAS signés le protocole de Kyoto. Bush n'a même pas jugé bon de le présenter devant le congrès.

Personnellement n'ayant pas encore 30 ans, je me sens concerné.

++

15 jan. 2009
0

à eliot
heu....le branchement à quai c'est pour des batteries de servitudes et de démarrage; elles ne permettraient de faire avancer le bateau dans une mer formée que quelques minutes......rien à voir avec l'énergie nécéssaire pour un moteur électrique

15 jan. 2009
0

les voiliers
qui naviguent sur la mer ont des t'ils des jambes exct....
il me semble que leur moyen principal c'est la voile donc quand ils font de la voile ils rechargents les batteries par tous les moyens
helice de trainée,panneaux,eolienne ,gegene à pedale et comme ça ils ont de quoi pour manoeuver au moteur pour aller à quai. cequ'ils font très bien avec un moteur thermique aussi .
la grosse revolution c'est quand on aura trouvé un moyen efficace de recuperer l'hydrogene et l'oxygene de l'eau pour en utiliser l'energie
mais meme si ça existe c'est pas demain la veille que ce sera commercialisé .
alain :scie:

15 jan. 2009
0

Coup de boule
Je ne vois pas pourquoi on se prend la tète
avec tout ça. On a parait-il 1 chance sur 45000
de recevoir un méga coup de boule météoritique
un 13 Avril 2029 ou 2034 (ou dans le mème genre)!
Le problème n'est pas le moteur électrique qui a un remarquable rendement mais l'énergie électrique pour l'alimenter.

La nature se moque complètement de nos vues étroites,les rendements de transformation n'étant souvent que de 10%. Pensez à l'énorme énergie
complètement perdue par le soleil.
Les écolos religieux devraient commencer par savoir compter!
On n'est pas obligé non plus de faire n'importe quoi.

15 jan. 2009
0

ravitaillement en vol
Comme bientôt nous aurons des éoliennes en mer
( c'est très rentable pour les investisseurs puisque EDF est obligé de racheter le KW à 3 fois son prix )je propose que nous exigions le droit de recharcher nos batteries gratuitement en compensation de l'impact visuel que nous subissons déjà à terre .:reflechi:

15 jan. 2009
0

rendement
Le problème du moteur électrique, qui a un rendement excellent (90%) ça a toujours été les batteries, et pour propulser un bateau, il faut en un très gros parc et l'autonomie 100% sur batteries reste faible (on ne peut pas réellement faire route avec ça, à moins d'avoir une vraie propulsion diesel électrique comme sur les locos ou certains navires (efficace, mais très lourd et très cher): les rares voiliers hybrides que je connais ont ~800kg de batteries et rechargent en majorité par hydrogénérateur+groupe diesel, seules sources d'énergie réellement puissantes installables sur un voilier...faut pas espérer recharger avec des panneaux solaires ou des éoliennes, à moins peut-être de se contenter de 5min de moteur juste pour entrer et sortir d'un port...
Pour moi, ce sera peut-être une bonne solution lorsqu'on aura des batteries 10x moins lourdes au même prix que des batteries au plomb de même capacité...
C'est comme une voiture électrique: si l'on compte le rendement réel "du puit à la roue", le rendement réel d'une voiture électrique est comparable à celui d'une auto à essence, et la pollution globale comparable (en moyenne mondiale, l'exemple Français étant trop spécifique tout comme le Norvégien), sachant que la majorité de l'électricité dans le monde est produite avec...du charbon! (c'est le cas par exemple en Chine USA et aussi Allemagne...)

15 jan. 2009
0

et pour recharger les batteries
... il y a le nucléaire!
pour ce qui est de l'automobile à chaque pourcent de conversion du parc existant vers l'électrique, il faudrait l'équivalent d'une tranche de centrale en plus. les écolos sont devenus silencieux sur ce cout là ?

En bateau les panneaux solaires ne sont pas encore assez efficaces, mais peut-être qu'un jour.

De nouvelles batteries existent déjà mais elles sont encore trop chère pour une application civile. ça devrait bouger aussi par là...

Pour la recharge des batteries bateaux: pourquoi pas de stations de recharge avec de puissantes éoliennes en pleine mer???
Chacun arrive avec sa petite rallonge !
une idée à creuser ?

Daniel

15 jan. 2009
0

pour recharger les batteries
Le nucléaire.......... heu ce n'est ni une énergie propre ni une énergie renouvelable....
Par contre l'énergie éolienne l'est; les hollandais et les allemands l'ont bien compris et ce ne sont pas les seuls.

15 jan. 2009
0

éoliennes
:coucou: Bon finalement ma suggestions plus haut n'était pas si idiote, déjà 2 clients.

15 jan. 2009
0

eoliennes
Ben ma maison et l'entièreté de mon entreprise sont alimentées par de l'énergie 100% éolienne que j'achètes en Hollande.

15 jan. 2009
0

Qu'est-ce qu'ils attendent...
...les fabricants de voiles pour les faire en panneaux solaires ? Au lieu de se vendre au m2, cela se vendrait au watt. Elle est pas bonne mon idée ? ;-)

15 jan. 2009
0

excellente !
j'ai lu un article sur le sujet quelque part… je cherche :-)

15 jan. 2009
0

il y a aussi des expérimentations
comme celle-ci :
www.jeccomposites.com[...]dex.php

je cherche toujours ce p…ain d'article…

15 jan. 2009
0

Exacte Z
J'ai aussi lu dans je ne sais plus qu'elle revue que 2 sociétés Californiennes avais mis au point et commencais le production de panneaux "imprimés".
En fait il faudrais plutôt dire un "sandwich" de plusieurs couches laminées sur une machine en continu. Les supports peuvent êtres divers mais conserve cependant une petite rigiditée, style PVC de 1 mm.
Le but étant d'apres le directeur de l'une de ces 2 sociétées de revendre les panneaux à 1$ le watt.

Serge

15 jan. 2009
0

vas voir...
... là www.nanosolar.com[...]/

Serge

15 jan. 2009
0

film minces
Bien matelot chtitluma je vois que l'idée fait son chemin comme la cagouille dans les feuilles de salades.Les capteurs minces ( sorte d'impression sur divers films )devraient faire leur apparition bientôt et les voiles de nos bateaux seraient effectivement un support possible.On n'arrête pas le progrès ....Tudieu la belle idée.:bravo:

15 jan. 2009
0

energie
en france, pouvez vous acheter votre électricité à qui vous voulez, comme chez nous?

15 jan. 2009
0

Et pourquoi pas...
... recharger avec une "pile a combustible" ?

Serge

15 jan. 2009
0

Et je vois
sur le site de Nanosolar (ou plutôt je subodore)que ces braves gars vont bientôt nous sortir une peinture contenant les ingrédients des panneaux solaires.
Avec ça, on va pouvoir revendre l'electricité au port. :-D

15 jan. 2009
0

ils feraient mieux de sortir une peinture
qui fasse tourner l'hélice et serve en même temps d'antifouling :-D

amicalement

15 jan. 2009
0

Pour voir un peu plus loin...
Bonjour à tous,

On peu voir la motorisation électrique autrement...

Mon analyse est la suivante...

1) Un moteur électrique pèse moins lourd a puissance égale. Il pèse donc moins lourd à l'arrière.
2) Il produit moins de vibration sur l'arbre ===&gt Fragilité du presse-étoupe moindre, infiltration nul.
3) Il n'a pas besoin de refroidissement à eau ==&gt des passe-coques en moins
4) Il est plus souple à piloter.
5) Il peu être télécommandé facilement de n'importe ou... même de l'avant alors que vous prenez un coffre seul.

Et l'énergie me direz vous ?

Imaginez un cata de croisière de 46 pieds ou plus..
Installez sur chaque bord un groupe électrogène capable d'alimenter les 2 moteurs électriques à pleine puissance. Vous pouvez alors fonctionner selon ce tableau :

1) petite vitesse, plan d'eau calme, quelques minutes de moteur (Exemple changer de poste d'amarrage, de nuit dans un mouillage calme vous êtes sur batterie.

2) Sortie de port facile, 20 minutes de moteur, un groupe en marche, les moteurs sont a demi puissance.

3) Une vraie lutte contre courant et vent, deux groupes en marche pleine puissance.

Vous diminuez les risques de pannes.
Deux groupes, 1 en panne, vous pouvez encore propulser le bateau raisonnablement.

Vous centrez mieux les poids. Vous pouvez placer le groupes au niveau du mat.

Moins de pollution de l'eau et encore moins de passe-coques si vous optez pour des refroidissement à air.

Vous voyagez.... un groupe est mort, vous trouverez toujours un horrible groupe de chantier à embarquer pour continuer.

Production d'énergie possible à bord... Las Vegas !

Je vous assure, à partir d'un certaine taille de bateau, des moteurs électriques, ce n'est pas idiots.

Le nouveau Queen Mary est a propulsion électrique.

15 jan. 2009
0

dans les puissances utilisables, il n'est pas certain
que le refroidissement par eau ne s'impose pas.

pour le reste, chacun a son avis personnel ;-)

amicalement

15 jan. 2009
0

Sauf que :
On ne peut pas comparer ce qui n'est pas comparable, et le Queen Mary fait un chouïa plus de 46'...

Il y a peut-être de l'avenir dans la propulsion hybride, mais pour l'instant c'est loin d'être au point.

Si l'on prend l'exemple d'une gamme de catamarans dont on a déjà discuté sur ce forum, le modèle hybride consomme pas loin du double de gasoil que le même bateau du même constructeur équipé de diesels classiques à vitesse égale... avec la fiabilité en moins !

En plus, il y a le détail qui tue : avoir fait le choix de moteurs électriques refroidis à l'air à bord d'un bateau ! Peut-être que les concepteurs ne savaient pas qu'un bateau est destiné à naviguer sur l'eau ? :tesur:

_/)

15 jan. 2009
0

euh !!
j'ai eu l'occasion de tester un bateau hybride et bien c'est pas ça du tout
-le moteur pèse moins lourd à l'arrière oui mais les accus + de 1 T au total ça représente des sacrés moteur thermiques.
fragilité moindre du presse étoupe pas de pot on a été ennuyé sans arrêt par le presse étoupe qui sèchait et sifflait .
Il na pas besoin de refroidissement à eau ok mais il faut un refroidissement à air et là ça fait du bruit.
Il est plus souple à piloter on pourrait le croire mais il se passe des secondes interminables et stressantes sans effet sur les moteurs entre les manoeuvres AV /AR du levier alors pour gérer c'est galère car quand ça redémarre c'est plein pot car on n' pas été assez patient en voyant le quai arriver et on a pas dosé ne voyant pas d'effet du levier
Quant à l'énergie il faut au moins un groupe électrogène qui puisse faire tourner les moteurs donc poids du groupe et poids des réservoirs
La recharge par les hélices bien en théorie mais là on a affaire à des moteurs donc des mauvais générateurs. A moins de rajouter des hydrogénératrices supplémentaires (voir la trainée dans l'eau avec tout ces appendices)
Sans parler de l'électronique embarquée pour gérer tout ça et l'électronique en mer ....
bref ça parait simple mais si c'était la panacée ce serait déjà la norme

15 jan. 2009
0

renseignes toi
sur le poids d'un groupe de forte puissance (il doit pouvoir délivrer un peu plus que la puissance maxi du moteur électrique alimenté)...sur un cata: pas bon du tout...sur le Queen, l'avantage c'est de pouvoir mettre les moteurs en nacelles orientables= efficacité et manoeuvrabilité maxi en autonome, bruit/vibrations très réduits, CG bas

15 jan. 2009
15 jan. 2009
0

A débattre encore...
Pour le Queen Marie, il est certain que c'est une autre histoire mais cela infirme une tendance qu'il devient peut-être intéressant de ne plus transmettre l'énergie mécaniquement mais électriquement.
Je pense que le moteur hybride est encore un autre concept puisque le moteur thermique peut être accouplé à la transmission. C'est en tous cas aujourd'hui plutôt une démonstration de compétence des motoristes mais encore peu utilisable (performance / prix.

Les remarques de Spi33 concernant la souplesse sont très intéressantes... c'est du vécu mais il y a peut-être encore du travail a faire sur l'asservissement. Peut-être aussi, une autre façon de piloter à apprendre.

Le point le plus obscure reste donc :
Le poids du ou des groupes pour produire la puissance nécessaire.
L'optimisation du refroidissement ... Air pas de passe-coques, Eau moins de bruits.

faut-il bloquer sur le poids des batteries ? L'essentiel n'est peut-être pas l'autonomie sur batterie.

La consommation ne devrait pas être très différente. Je pense que si les moteurs hybrides consomment plus c'est qu'ils cumulent sur leur phase de fonctionnement puissance sur l'arbre et entrainement de l'alternateur. l'hypothèse simple groupe + moteur est un peu différente.

16 jan. 2009
0

Eternel recommencement
Le QM2 est à propulsion directe électrique mais
d'origine thermique.
Son prédécesseur, Le Q2 est à propulsion directe thermique.
Le FRANCE était à propulsion directe thermique.
Son prédécessur le NORMANDIE était à propulsion
directe électrique mais d'origine thermique.
Dans tous les cas ces énormes paquebots font ou faisaient des traversées en 3j de l'atlantique nord pour quelques péquins et le double d'équipage en consommant l'équivalent d'une ville d'au moins 30000 habitants!!!!!!!!!!!

16 jan. 2009
0

la vraie solution consiste à mettre une chaudière nucléaire
mais quel est le vacancier qui accepterait de partir sur un paquebot avec un bloc nucléaire sous les fesses?

c'est la vie....

cordialement

16 jan. 2009
0

Une chadière nucléaire
Tu rigoles là.........ce n'est ni propre ni renouvelable.....dans une quarantaine d'année plus de nucléaire non plus.

16 jan. 2009
0

je rigole pas et c'est toi qui parles de renouvelable et de propre
je dis simplement que c'est la vraie solution actuellement

maintenant, si tu as une solution meilleure, renouvelable et propre à proposer, c'est le moment ;-)

amicalement

16 jan. 2009
0

Ben moi
mon gamin, il a un bateau en modêle réduit et le moteur électrique est bien refroidi par eau. Mais bon, faut qu'il avance.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (172)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021