Les marinas qui imposent un seuil de largeur

J'ai lu que certaines marinas avaient une tarification à la longueur mais qu'en plus il y avait parfois un seuil de largeur.
Moins de 12m et moins de 3.95m
Moins de 12m et plus de 3.95m

C'est d'ailleurs assez malin car beaucoup achètent des moins de 12m pour gagner 150€/mois et se font piéger car leur bateau fait 3.96m. De l'arnaque bien sur, mais bien dans l'air du temps.

Pourriez vous me donner la tendance car si ça se généralise autant prendre carrément un 41 pieds.

L'équipage
25 fév. 2013
25 fév. 2013
0

C'est pas de l'arnaque, c'est une méthode de tarification. Il est d'ailleurs plus logique de tarifer à la surface occupée plutôt qu'à la longueur.
Dans mon port, je paye pour 44 m² (11 X 4)

25 fév. 2013
0

Si c'est une tarification au m2 pourquoi pas, mais quand il s'agit de seuils de tarification c'est fait pour faire payer plus chère tous les petits malins qui ont achetés un moins de 12m. Car le seuil de 3.95 n'est pas pris au hasard. Et les bateaux à 3.96 j'en connais !

25 fév. 2013
3

Si le seuil avait été fixé à 3,99m pour passer à la catégorie au dessus à partir de 4,00M, tu pourrais appliquer ton même raisonnement. Il faut bien fixer des limites de tranches en longueur et en largeur, cette dernière effectivement conditionnant le nombre de bateaux que l'on peut mettre sur une panne.
Finalement, c'est peut être la longueur de ponton et la largeur des catways qui amène à ce chiffre.
A Blankenberge, au port municipal, la facturation se fait à la largeur.
A Boulogne, un catway sur deux a été supprimé il y a quelques années, à cause de l'élargissement constant des bateaux visiteurs qui ne permettait plus de mettre deux bateaux entre deux catways. maintenant, c'est 3 bateaux entre deux catways là où, auparavant, on mettait 4 bateaux entre 3 catways.
Il faut se garder de qualifier d'arnaque toute définition de prix qui nous contrarie!

25 fév. 2013
0

Il est vrai que la tarification au mètre carré est probablement la plus juste

25 fév. 2013
5

Je pense que le plus juste serait la largeur et pas la longueur. Parce que sur 50 m de ponton, c'est bien la largeur qui peut déterminer le nombre de bateaux, après qu'ils soient plus ou moins longs à moins d'importance.

25 fév. 2013
0

euh !! la distance entre les pontons n'est pas la même suivant la longueur des bateaux alors s'ils peuvent installer plus de pontons c'est encore plus de roros qui rentrent

25 fév. 201325 fév. 2013
0

????

Ce n'est pas de l'arnaque. C'est écrit noir sur blanc.
Exemple : www.sagemor.com[...]fs.html

Et de toutes façon, tu auras vu en 2 secondes que c'est nettement plus facile de se mettre a coté d'un M34 plutot que d'un bongo 960.

25 fév. 2013
0

Je me suis mal exprimé.
Dans l'exemple que vous donnez le seuil de largeur est de 4m.
Beaucoup de bateau de 12m font moins de 4m de large. Donc là rien à dire. Mais un certain nombre de bateaux se situent entre 3.95 et 4 m et dans certains ports ils se font surclasser parce que le seuil est à 3.95 m alors qu'ils avaient fait attention à avoir un bateau de moins de 12 m pour maîtriser leurs dépenses. C'est ça le piège pour moi.

25 fév. 2013
0

ce n'est pas de l' arnaque c'est plutot logique car plus les bateaux sont larges moins il y a de place dans le port, la France ne fait que copier ce qui existe depuis pas mal de temps en Espagne et Italie en autre, ou les prix sont calculés à la SURFACE, par contre quand ils rajoutent les balcons et tout ce qui dépasse cela peut etre moyen

25 fév. 2013
1

"...car plus les bateaux sont larges moins il y a de place dans le port"

Ok sauf que si on choisit un seuil à 3.95 on cherche à faire payer plus chère les moins de 12m. Alors que les proprios de moins de 12 m s'étaient modérés pour maîtriser leurs dépenses. Et ce ne sont pas les 5 centimètres qui changent quelque chose à la place dispo.

25 fév. 2013
0

je parlais de ceux qui sont entre 3.95 et 4 m.
C'était un exemple.

25 fév. 2013
0

Non. Il y a plein de 12m de moins de 3m95.

Et il faut bien une limite. Sinon, il va y a voir des Pogo de 4m50 de large.

Et il y a même des ports qui comptent les pare battages dans la largeur maximale.

Faut juste se renseigner avant de signer un contrat.

25 fév. 2013
3

Penses-tu sérieusement que beaucoup d'entre-nous choisissent un bateau en fonction de ce critère. Si le critère de taille (longueur, largeur ou TE) intervient, c'est plutôt dans la possibilité même d'avoir une place que pour éviter un éventuel supplément.
La tarification à une largeur donnée (ici 3,95 m) n'est-elle pas plutôt le résultat du nombre de bateau que l'ont peut installer sur la longueur d'un ponton dans le port donné ? Il ne faut pas voir malice ou "arnaque" partout ; d'autant que nos ports de plaisance ne sont pas réputés pour dégager des bénéfices monstrueux (c'est moins vrai dans certaines régions et dans d'autres pays).

25 fév. 2013
0

C'est bien pour ça que les mobylettes faisaient 49,99cc pour ne pas faire 50cc qui les faisaient passer dans une autre catégorie. En fait je suis d'accord avec un post précédent qui disait qu'il faudrait plutôt privilégier la largeur que la longueur pour les tarifications, car elles déterminent le nombre de places sur une panne.

25 fév. 2013
0

c'est valable uniquement si tous les bateaux étaient des rectangles, or ce n'est pas le cas. Le point de plus grande largeur n'est pas situé au même endroit pour chaque bateau.

07 mar. 201307 mar. 2013
0

C'est pour ça que certains ports font des tarifs préférentiels aux bateaux voisins qui n'ont pas le maître-bau à la même hauteur et qui sortiront de leur place ou rentreront en même temps avec une belle synchronisation.

Il suffit juste de remettre la convivialité au goût du jour. :tesur:
.

5

Certes, mais il faudra bien, à un moment ou à un autre que chacun des bateaux sorte de sa place et, ce faisant, ils feront parcourir ensemble l'intégralité de la longueur de l'un comme de l'autre à leur maitre-bau ce qui correspondra à devoir les considérer comme des rectangles.

:alavotre:

25 fév. 2013
0

parce que les marins d'antan se remplacent petit à petit pa de caravaniers sur l'eau, ( plutôt dans les ports) le marché des boats a évolué vers es largeurs faites pour l'espace intérieur. Mais les ports ne peuvent pas techniquement suivre
la solution la plus juste est la tarification à la surface, les ports français commencent à réagir

25 fév. 2013
0

tant pis j'suis à 3,92 :p

25 fév. 2013
1

Avec ou sans les pare-batt ? :heu:

25 fév. 2013
1

Un bateau de 12m occupe presque la place de 4 bateaux de 6m. Et pourtant, il paie seulement le double. Est-ce normal?
La tarification à la surface serait beaucoup plus juste!

27 fév. 2013
0

@ a vital / cqfd tu as raison , a terre les chantiers utilisent ton raisonnement ( en fait c la route Surface!!! hum c moyen j'en conviens) bonne journée jcb

25 fév. 2013
0

C'est le principe de plus tu achètes, moins tu paies en proportion...

25 fév. 2013
0

Lumablanc, il n'y a pas une différence de 150€/mois pour la catégorie au-dessus. C'est plutôt autour de 350€/an dans les tailles dont tu parles.

26 fév. 201326 fév. 2013
0

L'allocation des places dans beaucoup de ports a été faite il y a des années. Avant, les bateaux étaient moins large. A Port Camargue on trouve des places de 12m sur 3m. Aujourd'hui on aurait de la peine à mètre un 9m dessus.

Même il y a 15 ans, les bateaux étaient moins larges.

Regardez l'évolution en 15 ans chez Bénéteau

  • Océanis 411 (1998): 12,71 sur 3,95.
  • Océanis 41 (2012) : 11,97 sur 4,20.
  • Océanis 37 (2011) : 11,13 sur 3,92.

Donc une place qui suffisait il y a 12 ans pour un bateau de 12m70 de long ne suffit plus que pour un bateau moderne de 11m13. Pour l'Océanis 41, il faut une place de 13m ou 14m mètres alors qu'auparavant on pouvait mettre un Océanis 411 de longueur similaire sur un place prévu pour un 12 mètres, avec tolérance de 10% en longueur.

Ce n'est pas la faute des capitaineries que les bateaux modernes deviennent plus larges. Ils ne peuvent pas simplement inventer des places supplémentaires sur des largueurs de pontons fixes. Les occupants actuels de places ne seraient pas tellement d'accords de se faire éjectés afin d'accommoder moins de bateaux, mais plus larges.

26 fév. 2013
0

Tu viens de mettre le doigt sur le déficit de places de port !

26 fév. 2013
0

Dulcinea, ce n'est pas si linéaire que ça.

Exemple: Océanis 351 de 1992 = 10,40m x 3,80m

Donc proportionnellement plus large qu'un Océanis 37 et c'était il y a 21 ans.

27 fév. 2013
0

Ah Dulcinea, tu t'en sorts bien !

"C'est l'exception qui confirme la règle" mais qui a inventé ce proverbe pour permettre à tout le monde de s'en sortir quelque soit le cas ?
:pouce:

07 mar. 2013
0

Merci pour ce petit cours de latin qui me rappelle de lointains souvenirs (bac + 57 of course!) et le cours de droit qui va avec!

26 fév. 2013
0

C'est l'exception qui confirme la règle

:-D

27 fév. 2013
0

:coucou:

07 mar. 2013
0

C'est quelqu'un qui maîtrisait mal son latin.
La sentence originale du droit romain est :

"Exceptio probat regulam in casibus non exceptis"

Autrement dit : "le fait qu'il y ait une exception induit que la règle est valide dans tous les autres cas".

Exemple :
A l'entrée d'un musée, vous lisez "Entrée gratuite le samedi"
La règle que vous en déduisez immédiatement, c'est que l'entrée est payante tous les autres jours de la semaine.
L'exception du samedi montre que la règle "l'entrée est payante" existe. Elle ne teste pas le point de savoir si cette règle est vraie ou pas et, en tous cas, elle ne "confirme" pas cette règle comme étant vraie dans l'absolu (cf. le samedi, justement).

(d'ailleurs "probat" est un faux-ami qui signifie "mettre à l'épreuve", "éprouver", et non "prouver". Ex. : le permis de conduire "probatoire", qui met à l'épreuve le conducteur sur une durée définie).

C'est plus logique comme ça, non ? ;-)

Peio
Haize Egoa

26 fév. 2013
0

Pour la vignette de navigation, VNF c'est l'inverse, les Bateaux/Peniches etaient taxes a la surface longueur par largeur depuis "toujours", cette annee c'est la longueur uniquement, conclusion beaucoup vont payer pratiquement le double, encore de l'arnaque

26 fév. 2013
3

eh bien moi, je suis pour les places gratuites, comme pour les voitures un grand nombre de parkings sont gtatuits. Qui vote pour moi ? :acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

26 fév. 2013
0

A l'époque où j'avais le Karaté (10x2m90), le port m'a placé sur un ponton avec des petites unités, de bau équivalent. C'est bien le critère n° un pour optimiser une marina.
Seul problème, c'est que dans l'enfilade des tableaux arrière, y en avait un qui dépassait d'un bon mètre... Je peux dire que le bateau a trinqué un max, mais le port n'a jamais rien voulu savoir.

26 fév. 2013
0

le vrai problème c'est pas d'etre taxé par rapport à la largeur c'est d'etre placé par rapport à la longueur et payé par rapport à la largeur
exemple : à La rochelle je paye en visiteur pour 10.5m car ma largeur est 3.42 au lieu de 3.40 mais je suis sur liste d'attente des 8-10ml au lieu des 10-12ml

27 fév. 2013
0

La gestion des Minimes est souvent très critiquée !

27 fév. 2013
0

Le problème pour moi est que j'hésite entre un O 393 et un 411.
Je pensais naïvement que les frais de port seraient moins élevés avec le 393 mais avec cette histoire de largeur et de seuils parfois à 3.95 (le 393 fait 3.96 !..) je ne sais pas quoi faire.

27 fév. 201327 fév. 2013
0

A mon avis, choisir un bateau en fonction du tarif largeur/longueur est un peu dommage. (j'allais dire con..)
Il me semble, qu'il vaut mieux choisir en fonction des qualités maritimes, mises en adéquation avec son programme.
Il faut voir aussi, que souvent, pas tout le temps, les tarifs sont très linéaires.
Par exemple, à St QUAY PTX, les tarifs vont de 5 en 5 cm. Le fait de passer de 3.4m à 3.42m en largeur, est la même conséquence que de passer de 9,99 à 10,01, soit peut être 10 ou 20 €.
Donc pour 20€ je choisi le bon canot qui me convient.
Suis je clair?
Pas sûr, il est quand même 20h30.
:alavotre: :alavotre:

27 fév. 2013
0

J'ai un 411, et au Cap d'Agde, j'aurais payé le même prix pour un 393.

27 fév. 2013
0

Chez moi, (enfin là où se trouve mon bateau), le système est le suivant : on vous propose un emplacement dans lequel votre bateau rentre sans dépasser et on paie la place, quelle que soit la longueur du bateau qui est dedans. Ca pénalise malheureusement les petits, mais c'est comme ça. Il n'y a que pour les emplacements de 10 m qu'il y a le choix de la largeur. Pour les 11 m et les suivants, la largeur est suffisante pour presque tous les bateaux qui rentrent en longueur.
Mon SO34 fait 10.30 m hors tout, mais avec un beau sourire et un air contrit, j'ai reçu une place de 10 m.

:heu:

Faut dire que dans le coin, il y a une marina tous les 5 milles et qu'il y a de la place.

10 m x 4.30 m 1.830,00
10 m x 4.50 m 1.920,00
11 m x 4.75 m 2.230,00
12 m x 5.00 m 2.550,00
13 m x 5.00 m 2.760,00
14 m x 5.75 m 3.420,00
15 m x 6.00 m 3.820,00
16 m x 6.25 m 4.250,00
17 m x 6.50 m 4.700,00
18 m x 6.75 m 5.160,00
20 m x 7.25 m 6.160,00

27 fév. 2013
0

Chez vous c'est en Belgique ?

27 fév. 2013
0

En Hollande

12 mar. 2013
0

Et c'est ou ces marina avec de la place .si ce n'est pas indiscret....
Car je passe le canal du midi et je cherche ou mettre mon petit fantasia.
merci d'avance

27 fév. 2013
0

Alors, soyons un peu précis : l'article R 214-2 du code des Ports maritimes précise que "La redevance d'équipement des ports de plaisance est perçue en fonction de la durée de stationnement dans le port considéré ainsi que de la longueur et de la largeur du navire" Premier enseignement les notions de longueur et de largeur sont fondées. Deuxième enseignement ces notions de longeur et de largeur sont celles des navires seulement ( donc l'ajout d'un encombrement supplémentaire comme celui des pare battage est illégal). Troisième enseignement : ces notions sont biens vagues, en existe t'il une définition ? En fait plein : données constructeur, acte de francisation, autres... Et c'est là que nos ports s'en donnent à coeur joie : bout dehors, chaise moteur, plage arrière, jupe, liston, ancres sur davier etc...A ma connaissance seule la norme NF EN ISO 8666-2002 est venue détailler l'appréciation de ces longueur et largeur avec parties incluses ou non dans le décompte. Cette norme serait plutôt favorable à une appréciation raisonnée des tailles mais sa délicate intégration dans le corpus réglementaire national est un prétexte souvent à ne pas la retenir comme référence. Il est fait état par les ports d'une longueur et largeur hors tout, elles mêmes indéfinies.J'ai même connu de subtiles études visant à appliquer non pas des m2 mais des m3 ( taxation sur le tirant d'eau et d'autres encore plus magistrales intégrant la longeur d'amarres jusqu'au quai... Qui a dit "cochons de plaisanciers" ?

27 fév. 2013
1

Le tarif au m3 ne serait pas nécessairement idiot par rapport aux coûts.
En effet, dans l'entretien des ports un des coût important est le dragage (du moins chez nous où les ports s'ensablent depuis toujours).
De mémoire, chaque année le club qui gère le port où j'ai mon bateau dépense pas loin de 10 à 15 % de son budget (de mémoire) pour maintenir le port en eaux (entre amortissement de la drague propriété du club, entretien, personnel, taxe de rejet, fuel, ...)
Or, pourquoi celui qui aurait un bateau calant 60 cm devrait-il payé le même prix que le bateau de course de même longueur et largeur calant 2,25 m. ça fait un paquet de m3 de vase en plus à enlever.

Comme quoi, la politique tarifaire des ports (et des autres organisations en général) sera toujours une quote mal taillée.

27 fév. 2013
1

Faudrait aussi calculer sur le poids, un bateau plus lourd a besoin d'une eau plus solide pour le porter ! :mdr:

27 fév. 2013
0

C'est pour ça que c'est plus cher en Méd.

La salinité joue son rôle.

:reflechi:

27 fév. 201316 juin 2020
0

Un exemple de tarification de place de port.

Un bateau qui fait 8,49 m de long est en catégorie F mais s'il fait 3,10 m de large, il sera en catégorie G.

27 fév. 2013
0

A LR la place d'un 8.50 coute 2000€ à l'année, mais la place d'un Pogo 850 à cause de sa largeur coute >2700€, le prix d'un 10.50-11.00m, pour comparaison, la place d'un multi de même taille coute 3000€

06 mar. 2013
0

J'avais lu l'an dernier qu'il y avait un port qui préparait une zxtension par modification de l'existant en installant un système permettant de rapprocher les pannes et ainsi augmenter la capacité. je ne me souviens plus où c'était, mais je vois d'ici le bordel en pleine saison.

06 mar. 2013
0

A Port Leucate c'est 10m x 3m55 et 11m x3m85. C'est correct pour nos voiliers actuels. Les nouvelles installations sont toutes avec poteaux d'amarrage et sans catway.

Mais à Port de Bouc, où j'ai fait escale l'an dernier, c'est 10m x 3m25 et 11m x 3m50. Là c'est plutôt juste et on se retrouve pour un 10m50 avec le tarif 12 m.

12 mar. 201316 juin 2020
0

A Canet en Roussillon, les tarifs ont été revus et se concentrent uniquement sur la largeur.
Pour preuve, pour un First 38 de longueur 11,75 et de largeur 3.92, le port de Canet propose une place équivalent à un 14 mètres !

Voir les tarifs ci-dessous:

12 mar. 201312 mar. 2013
0

C'est un bon exemple : une bonne façon de faire payer plus sans trop le montrer.

Un Océanis 393 paye le prix d'un 14 m.

Regardez bien le seuil est 3.97 et l'Océanis 393 fait 3.96 !....no comment

12 mar. 2013
0

Bon, un bateau moderne de 12 mètres va faire 3m90 au minimum, voir plus.

Donc à moins d'avoir un aviron...

C'est comme à Port Camargue. Ils ont des places de 12m sur 3m. Autant dire que ce sont des places de 8m50. Même ordre d'idée à Cogolin...

Un Océanis 41 à un maître bau de 4m20, soit une place de 15m à 15m50 sur la liste de prix de Canet.

12 mar. 2013
0

il faudrait qu'on arrête de prendre les gens que pour des cons qui connait de nos jours un standard de 12m qui fait moins de 3.70 de bau.
dans le principe du Canet je pense qu'ils ont mal calculé parce que ce qu'ils vont gagner en largeur ils vont le perdre en longueur imaginez deux pannes pour des 4m de bau vous êtes dans leur tableau autorisé à entrer avec un 13.5/14m donc l'espace pour les manœuvres en conséquence conclusion espace perdu.
Je pense qu'ils ont du calculer tout ça sinon ils vont se tirer une balle dans le pied.

cdlt

12 mar. 2013
0

d'où l'intéret de calculer à la surface pour plus de justice

12 mar. 2013
0

Une autre manière de voir les choses est de se dire que les acheteurs de bateaux récents étaient des petits malins qui achetaient des modèles de plus en plus large à longueur égale pour éviter de passer à la catégorie supérieure. Et comme ils étaient plus large, le port sait en mettre moins sur une longueur de ponton principal.
D'où réaction des ports (à malin, malin et demi), ils tarifient sur la largeur.
Si cela se généralise en France, on va voir Beneteau refaire des bateaux plus long pour une largeur fixe... jusqu'à ce que des ports réagissent en tarifiant à la surface.
Et ainsi de suite. C'est comme ça depuis que le monde est monde. Une règle est contournée ; le camp d'en face réagit en en faisant une nouvelle qui sera elle-même contournée ... et ainsi de suite.

12 mar. 2013
0

Brufan,

Je suis partiellement d'accord avec ton analyse. Mais je pense que les ports ne sont pas aussi flexibles que les chantiers pour varier les longueurs et largueurs.

Ils ne peuvent pas simplement chasser quelques bateaux sur un ponton pour faire des places plus larges. Il y a des contrats, des amodiations. Mettre des places pour des bateaux plus larges voudrait dire mettre moins de bateaux. Qui seraient ceux qui perdent leur place ?

Idem pour les longueurs. Ce n'est pas parce que Beneteau fait des bateaux plus ou moins longs par rapport au largueur que les ports peuvent serrer ou écarter les pontons.

Je pense que si les chantiers font les bateaux plus larges et moins longs c'est pour le confort. Pour un même déplacement et un même volume intérieur, le carène plus large créé des espaces plus agréables dans le carré, le cockpit et les cabines. Une proue très élancée n'est pas faite pour aménager une cabine avant spacieuse.

Donc si avant on avait tendance à prendre un 14 mètres, il faudrait plutôt viser 12,5m ou 13 mètres maintenant.

12 mar. 2013
0

Je suis assez d'accord.
Quand j'ai changé pour un bateau neuf, le nouveau était 10 % plus long HT, 10 % + large, 10 % plus profond mais 20 % plus long à la flottaison et probablement 25 % plus volumineux au total.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (19)

L'eau de l'Aude là

mars 2021