les iles d'or à la bonne la saison

Bonjour à tous,
j'ai bien envie d'aller trainer avec mon sangria du côté des iles d'hyères,frioul et tout ce joli coin entre fin Août et début septembre (2 semaines) sans faire exploser systématiquement le budjet dans les places de port...
Question:Est ce la bonne saison entre MTO et fréquentation pour les mouillages forains ?

Christian

L'équipage
22 mar. 2008
22 mar. 2008
0

mouillage, nickel,
il commence à y avoir bien - de monde à la fin aout, et septembre c'est vraiment le top, les jours sont encore longs et il y a de la place partout même pour des bateaux + gros, question mto, ça ne devrait pas poser de problème, il y a tjs des coins ou s'abriter dans cette région magnifique

22 mar. 2008
0

ça dépend... s'il y a du vent... (Copyright Fernand Reynaud)
Difficile de dire d'une année sur l'autre... Mais à cette période, et sur 2 semaines, le risque d'un coup de vent d'Est ou de mistral n'est pas à prendre à la légère.
A Porquerolles, tu as des mouillages assez bien abrités, à l'E et à l'W du port, mais ils sont encore assez encombrés, et les places les plus extérieures ne sont pas les mieux protégées.
Et l'évitage aux meilleurs endroits peut réserver des surprises, surtout les week-ends !

A Port Cros, ponton au port ou bouée obligatoire si vent d'Est. Contre les vents du secteur Ouest Port Man convient, mais est en général assez encombré avec pas mal d'éléphants (au moins dans la journée) avec risque de mélange des chaînes.
Enfin et surtout as-tu un BAM sur ton fier vaisseau ?
Je crois que c'est devenu obligatoire en zone protégée.

22 mar. 2008
0

BAM
non, pas besoin de BAM dans le Var.

22 mar. 2008
0

le préfet ?
La référence que tu donnes est un vieux document, qui ne précise pas grand chose, à part les zones de mouillage interdit quels que soient les équipements, et les zônes de plongée.

Je les ai consulté sur place, et la préfecture, et le conservatoire du littoral, et le port : pas de règlementation appliquée au sujet des eaux noires ... et la dernière fois que j'y étais, personne n'a rien demandé.

23 mar. 2008
0

Faux problème pour l'instant !
Quand on sait que ni les pêcheurs de Port-Cros (Si si , il pêchent dans la réserve ...) ni les navettes maritimes, ni les petits dayboats n'en ont, et qu'au port de Port-Cros, il n'y a pas de PAC (Pompe à ...) , on a le temps ! Et vu la foule nautique qui se presse l'été la totalité des vedettes des services de l'état ne suffirait pas pour verbaliser tout le monde ...

Une solution : faire une cure de banane avant de venir mouiller :-D

22 mar. 2008
0

Le préfet n'est pas d'accord , faut le BAC !
Par arrêté du Préfet Maritime, l’accès aux eaux de Port-Cros est réservé aux bateaux équipés de cuves à eaux noires, dits « bateaux propres » .
Cet arrêté vient en application d’une réglementation générale qui vise à interdire certaines zones des côtes françaises aux bateaux non-conformes aux dispositions de l’arrêté ministériel n°96.611 du 4 juillet 1996.
Les plaisanciers sont donc invités à équiper leur bateau selon les normes prévues.

www.portcrosparcnational.fr[...]nce.asp

22 mar. 2008
0

BAM ?
Boîte A M**de ?

22 mar. 2008
0

On dit aussi :
BAC
Je te laisse deviner l'acronyme !

22 mar. 2008
0

C'est tout bon
T'as bien raison, septembre c'est fabuleux, en général beau temps, très peu de monde mais peu importe il y a toujours de la place en mouillage forain, c'est mieux que les ports. Même hors saison, Porquerolles c'est l'arnaque, autant mouiller juste à côté. A vérifier mais je crois bien que Port-Cros devient gratuit hors saison, mais je ne connais pas les dates !
Seul bémol, les jours racourcissent !

22 mar. 2008
0

oui le rêve
on se croirait dans quelque contrée exotique, il faut descendre du bateau et visiter les îles. Question mouillages, il y en a d'aussi agréables côté continent, vers Brégançon et au-dessus, et là on est bien gardé !

22 mar. 2008
0

sangriamed...
oui, c'est une bonne période , on risque de s'y retrouver ;-)

22 mar. 2008
0

port-cros
c'est vraiment pas cher, éviter les pontons qui n'apportent pas grand chose, preferer les bouées si vent et bon abri à port-man de l'autre côté de l'île, permet également de faire de super ballades

22 mar. 2008
0

entre
la presqu'ile de Giens et le Levant les mouillages ne manquent pas et que d'où viennent le vent il y a toujours un coin abrité dans la journée il peut y avoir du monde mais dès 17h00 la grosse majorité rentre aux divers ports. bonne balade

22 mar. 2008
0

merci j'y vois plus clair
pour ce qui est des BAM, BAC et autres noms d'oiseaux, mon wc chimique doit me permettre d'étaler...(sans jeux de mots).
Je préfère éviter les discussions avec les autorités souveraines car si je vous disais le nombre de fois que je me suis fait contrôlé en mer, c'est à rire !! et pourtant à part le look plaisancier peinard, je ne vois pas ce qui les attire...peut être la couleur de mon gilet de sauvetage et ma casquette de touriste.

L'ile de bagaud peut elle être exploitée en cas de mistral ?

Christian

22 mar. 2008
0

bagaud ?
non, mauvais abri, mouillage interdit presque partout.

Mistral = Port Man ou en face sur le continent. Le port de Port Cros est intenable par mistral

22 mar. 2008
0

précisément ...
l'anse du Bon Renaud (dit "la plage d'argent") tient jusqu'à 30-40 noeuds de mistral.

Côté est, la crique de "la galère" bien aussi, mais il y a de la place pour 3-4 bateaux !

23 mar. 2008
0

Et encore ...
Tu oublies, l'anse du Gaou,juste après Bénat c'est plus près en venant de Port Cros et totalement abrité

22 mar. 2008
0

porquerolles ca va avec le mistral
:-)

22 mar. 2008
0

pour le mistral
la canonnière l'eoube l'estagnol bregançon

22 mar. 2008
0

Un vrai guide
Si je n'y arrive pas avec tout ça...je vends tout !!
:-) :-) :-)

Christian

22 mar. 2008
0

ne pas
oublier la presqu'ile cote Est derrière les salin devant les plages attention au sud des plages il y a des herbiers il faut bien choisir du vent mais pas de houle

23 mar. 200816 juin 2020
0

tout vent n'est pas mistral
La météo dans le bassin d'Hyères est absolument passionante. Les modèles meso-NH se régalent (ne prendre en grib que du meso-nh pour cette zone trop sensible aux effets de relief).

Le navigateur pratique du pays peut en tirer des informations très utiles pour "passer entre les gouttes" (ne s'apprend que par la pratique).

Dans la catégorie des vents pénibles et à dominante W il faut distinguer le vrai mistral du renforcement passager, dans l'après midi, du régime de brise.

1- renforcement du régime des brises : la brise à en début d'après midi est de SW et peut prendre (vers 14h mais c'est pas la SNCF) un peu d'W tout en se renforçant rapidement (1h ?) à 22~25 nd un peu rafaleux (c'est encore une brise jusqu'à 7B).
Ce renforcement, qu'il ne faut pas prendre à la légère (demandez au cross, en général ils en sortent épuisé si ça tombe un week-end) tombe complètement en fin d'après midi.

2- Dans le cas d'un vrai mistral (c.a.d avec les moteurs synoptiques habituels dont la hausse de pression à l'W de Marseille et la baisse à l'E avec une dépression sur le golfe de Gênes ou même sur l'E Var et l'air froid en altitude) il est bon de se souvenir que dans le bassin le mistral n'a pas la même violence partout.

Voici ce qu'on peut lire dans MetMar n° 193 à propos d'un rejeu en simulation d'un coup de mistral typique (attention, les commentaires portent sur une simulation, lire l'article complet pour le précisions sur la différence avec la réalité):
"Le 28 juillet 1998, un thalweg d'altitude passe sur la France et s'éloigne vers la péninsule italienne. À l'arrière, un flux d'altitude de direction générale 300° s'établit, créa toutes les conditions d'une situation de mistral « classique ».
Pour étudier le comportement du mistral nous avons fait une simulation MésoNH entre 15 h et 19 h, et nous avons obtenu des cartes prévues tous les quarts d'heure. On présente ci-après les cartes du vent à 10 mètres de hauteur prévues toutes les 45 minutes entre 15 heures et 18 heures 45.
L'examen des cartes montre que le vent est très contrasté en force, mais aussi en direction. Des zones de vent fort évoluent assez rapidement, tout en restant néanmoins sur des axes privilégiés. Ces axes de vent fort prennent fréquemment une forme « en éventail ».
Tout au long de la simulation, le modèle maintient trois principaux « tubes » de vent fort.
• Le premier se situe dans la rade d'Hyères au débouché de la vallée du Gapeau. Il a une direction ouest-nord-ouest. Il se renforce et s'étend dans l'après-midi tandis que le noyau maximum de vent se déplace vers l'est et atteint l'île du Levant en fin de période.
• Le deuxième se trouve entre le cap Bénat et le Lavandou, à l'aplomb du port de Bormes. Il a une direction ouest-nord-ouest. Comme le précédent, il tend à se renforcer et à se déplacer vers l'est dans l'après midi en tournant légèrement à l'ouest.
• Plus au large, juste au nord des îles d'Hyères, une ligne de vent fort assez étroite, de direction générale ouest-sud-ouest, s'engage dans le chenal entre Giens et Porquerolles, frôle les côtes nord du Levant et se prolonge jusqu'au large du cap Camarat. En début de simulation, c'est de loin le tube de vent le plus fort et le plus étendu. Le noyau de vent maximun renforce dans la première heure en progressant vers l'est ; il faiblit ensuite progressivement, s'effondre à partir de 17 heures en régressant vers le sud, pour pratiquement disparaître à partir de 18 h.
L'existence de ces zones de vent bien individualisées a une conséquence logique : au point de rencontre de deux zones contiguës, il y a une forte confluence, la direction du vent changeant alors de plus de 40° en moins d'un kilomètre. Cette situation est particulièrement marquée au nord de l'île du Levant, où il y a rencontre des trois axes de vent fort précédemment cités. De même, la zone de contact entre l'axe de la rade d'Hyères et celui de Porquerolles est permanente tout l'après-midi et crée une limite très nette de vent plus faible.
On peut noter l'existence de zones déventées sous le vent des îles de Porquerolles, de PortCros et du Levant. Le même phénomène s'observe sur l'étroite bande côtière au sud de la corniche des Maures, entre Le Lavandou et Cavalaire.
"
[la photo jointe ne représente que l'échéance de 15h45 , bien utile pour identifier les veines évoquées. Dommage qu'on ne puisse mettre celle de 16h30. jaune=24nd, orange=28nd, rouge=32nd, violet=36nd, vent de modèle, moyenné sur 10' sans doute)

  • Enfin, concernant les orages, voici ce qu'on peut lire dans le MetMar n° 198"

"Les orages de la fin août 1980 qui provoquèrent de fortes précipitations sur l'île sont également issus d'une situation classique. Un orage se produit toujours quand la circulation atmosphérique est telle que de l’air froid en altitude est entraîné au-dessus d'un air chaud en basses couches. Il s'opère alors une sorte de basculement. L’air froid, plus dense, chutant et l’air chaud s'élevant, provoquant le chaos. Plus l'écart de température entre l’air chaud au sol et l’air froid en altitude sera important, plus les conséquences seront marquées. Or en fin d'été, la température de la mer est au plus haut, ce qui contribue à maintenir la présence d'air chaud dans les basses couches. Par ailleurs, avec l'allongement des nuits, les latitudes polaires commencent à « fabriquer » du froid. Pour peu que les circulations atmosphériques de basses couches et d'altitude y mettent du leur et toutes les conditions sont réunies pour que l'écart de température soit maximal. De plus, à la fin de l’été la Méditerranée occidentale est généralement le siège d'une vaste zone dépressionnaire avec un minimum de pression à proximité des Baléares, une configuration qui dirige l'activité orageuse vers les cotes françaises."

Voilà,
Bon vent.

23 mar. 2008
0

Formidable analyse !
Merci Yves, c'est très instructif.
Ca me confirme que quand on revient de Port-Cros par Mistral, mieux vaut aller longer la terre que rester à l'est de Porquerolles.

24 mar. 2008
0

et même plus
repère la veine de faible vent, entre les deux veines de fort vent. tentant.
D'ailleurs il y a d'autres veines de faibles vents,

La simulation suggère aussi de ne pas passer à proximité des mèdes

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (141)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021