les Galapagos 43......

je viens d'en voir un dans le chantier ou es mon ship,que le gars remet en etat.....
c'est un sacré morcif,et j'avoue que ce ship m'a toujours plus.......il a une tronche de bagareur...
avec son gréement de ketch et ses deux etais,il donne vraiment envi de partir.........quel outil....
y en a t'il encore beaucoup?,et à combien peut on esperer les toucher dans l'etat de leur age....?

avaient ils des default notoires ?

gg.

L'équipage
23 mai 2004
24 mai 2004
1

Salut Gerard
Les Galapagos souffrent d une mauvaise réputation , ils sont en effet sensés enfourner facilement.J ai un pote qui en a accheté un il y a 7 ans , il n a jamais eu de probleme de ce genre.Il est d abord allé aux Antilles puis a Mayotte via la mer Rouge ( en solo )
Le bateau est le plus souvent en acier , mais quelques uns sont en polyester.Comme inconvenients , je trouve que le cockpit est un peu petit , les amenagements intérieurs sont souvent " ouia ouia " ( faits par les proprios qui l achetaient coque nue )et il lui faut pas mal de vent pour bouger.
Avantages: c est un vrai bateau de voyage , avec une place incroyable pour ranger le matos , le moteur est tres accessible , et il est tres securisant dans le gros temps .
On en trouve dans les 50 000 e.

25 mai 2004
0

en polyester?
jamais vu de galap en polyester.. ne confonds -tu pas avec le mangareva, le premier bateau du fameux Caroff?

le galap 43 est immense (presque 5m de large!)et il y en a parfois en vente vraiment pas cher, hélas, acheter un bateau acier semi amateur de 30 ans et 13m50, c'est beaucoup de boulot avant la mer libre.. mais quand on a des bons bras..

il faut aussi des bons bras pour le manier, car 15T qui arrivent au quai, c'est lourd!

01 sept. 2015
-1

je pense aussi qu'il a confondu avec les mangareva qui étaient des strevenn en plastique

01 jan. 2018
0

3,97 mètres de large, c'est quand même très loin de «près de 5 mètres de large».

1

Si j'ai failli en acheter un en sandwich polyester mais il était très fatiguée et il y a de cela trente ans ...

04 fév. 2021
0

Vous auriez des détails sur l'état de ce bateau svp ? Ça m'intéresserait

30 mai 2004
2

C'était en 72,
1972, je précise. Je m'installais sur un chantier d'amateurs à Gennevilliers pour y construire un Galapagos 43. J'avais acheté les plans chez E.C.N. (Etudes et Constructions Navales), un bureau d'études où travailait Gilbert Caroff. Il y avait aussi un jeune archi du nom de Paul Lucas qui par la suite fit pas mal de micros et de multis dont le KL 28 si je ne m'abuse.
Il y avait déjà 6 ou 7 Galapagos en construction sur le chantier. Et aussi un Rêve d'Antilles, un sigma 30, et d'autres encore... Un des constructeurs bossait à V&V et faisait un Galapagos en sandwich polyester-mousse de klégecel. Je n'ai pas terminé mon canote. J'ai revendu plans et coque commencée car l'entreprise était financièrement et techniquement trop lourde pour moi. Mais j'avais 24 ans, les yeux plus grands que le ventre et la tête pleine des récits de Moitessier... Je me suis installé en Bretagne où j'ai attaqué la construction de bateaux plus petits (7,20m)sur plans P. Lucas. A Louannec, près de Perros-Guirec, 2 gars construisaient un Galapagos du nom de "Sizygie". Ils sont partis pour le grand tour et une dizaine d'années plus tard, exploitaient encore leur bateau en charter dans le Pacifique ou l'Océan Indien... A cette époque, Caroff a commencé à voler de ses propres ailes et je ne sais pourquoi, le zigzagodromeur Gérard Borg (et d'autres) se sont mis à lui tirer dessus à boulets rouges dans les revues spécialisées où ils tenaient des éditoriaux. Le Galapagos s'est trouvé au centre de ces critiques et a en effet été soupçonné (entre autre)d'enfournement par mer de l'arrière. On a alors vu des amateurs souder des ailerons près de l'étrave de leur coque sensés soulager l'avant lors d'éventuels surfs échevelés. Cependant, je n'ai jamais eu vent d'accident quelconque de ce genre de la part d'un Galapagos 43. Mais j'ai lu bien des récits de skippers dont les bateaux de tous types ont enfourné "jusqu'au mat"... Depuis lors, G. Caroff a montré à maintes occasion ce qu'il est capable de dessiner et ses bateaux ont sillonné toutes les mers du globe. Va comprendre, Charles...
A+
bili

01 sept. 2015
0

oui mace n'est pas Caroff qui a déssiné le galapagos 43!!!

20 août 2019
0

Gilbert Caroff n'a pas dessiné le GALAPAGOS 43, c'est l'peuvre de Corail marine. G Caroff y était stagiaire. Il s'en est expliqué, mais visiblement, personne ne veut entendre.
J'ai un copain qui à sanci dans un coup de mistral, en méditerranée.
Oui, ce bateau a un défaut de conception à l'avant..

30 mai 2004
0

je cherche des photos.....
merci garçon de ces renseignements,je trouve ce ship trés moderne dans ces formes et j'aimerais bien avoir une idée des amenagements interieurs possibles........

30 mai 2004
0

Je n'en ai pas
mais le volume intérieur est phénoménal. Les constructeurs avaient tous leur idée bien arrêtée quand aux aménagements et il y a dû y avoir de tout à ce point de vue. Je regarderai dans mes vieilles paperasses mais je crains de ne rien trouver car j'avais la plupart de mes archives dans une cantine qu'un indélicat m'a piquée. En tout cas si je trouve qqchse je penserai à toi gg
A+
bili

13 août 200816 juin 2020
4

galapagos 43 pour en finir avec une mauvaise reputation...
Bon je sais que c'est un peu tard pour répondre à ce post mais je ne l'ai découvert qu'aujourd'hui et connaissant bien le sujet je ne peux m'empêcher de réagir...
Le Galapagos 43 a été présenté et encensé en 1970 par la revue " les cahiers du yachting " Le plan attribué à Caroff a été en réalité fait par Lucas, Presles et ... Caroff. A l'époque les 3 lascars faisaient leur service militaire et un certain Bebin leur commanda le plan pour un bureau d'étude nommé ECN. D'après une discussion que j'ai eue avec Caroff, il a déssiné le pont et Lucas et Presles le reste.
Il semblerait que Bebin ait tapé dans les fichiers de Gerard Borg (alors journaliste aux cahiers du yachting et en ballade aux Maldives)pendant son absence provoquant la ire de celui-ci qui s'est appliqué à démolir par tous les moyens la réputation du bateau ce qu'il a réussi.
Il est à noter que Gerard Borg, l'unique source de cette réputation n'est JAMAIS monté sur un galapagos.
Aujourd'hui, bien peu de gens savent encore qui est Gerard Borg mais il se trouve toujours quelqu'un quand on parle du galapagos pour dire qu'il a entendu dire que ... et qu'il n'y a pas de fumée sans feu...

Nous avons construit en famille de 72 à 75 ( he oui ça date un peu ) un galapagos 43. Mon père, le maître d'oeuvre du projet étant parfaitement compétent dans le travail de l'acier, la construction fut menée à bien sans difficulté particulière si ce n'est financière et le résultat tout à fait à la hauteur d'une construction professionnelle.
Pour faire bref : mise à l'eau à honfleur en 75, descente en mediterannée via gib en decembre 75, ensuite, on fait de l'école croisière, l'été en mediterrannée et l'hiver aux antilles.En 77, hesitant à mettre une jupe, nous le rallongeons finallement de 2 pieds. En 79, je pars autour du monde pendant 6 ans. Retour en France en 85 et reprise de l'école croisière avec quelques ballades au cap vert Grèce etc...
En 90, mise à terre pendant quelques années puis refonte complète. Finalement, vente la mort dans l'âme en 2006 pour raisons financières.

Au final, voilà un bateau, après plus de 30 ans, dont la carène est toujours d'actualité. Je me souviens qu'à l'époque LA réference en matière de bateau de voyage était le Joshua.
Nous avons subi de nombreux bastons dont un cyclone dans le Pacifique sud sans la moindre avarie, j'ai aussi pas mal de journées à plus de 200 nautiques et un record à 244 en 24h.

En résumé, je dirais que c'est un excellent bateau de voyage très sûr, au comportement très sain en mer, facile à équilibrer et à manoeuvrer avec enormément de place interieure et que l'on peut toucher à des prix très raisonnables.
Pour ceux que ca interesserait voilà l'adresse du site que j'avais fait pour la vente:

monsite.orange.fr[...]/onatu/

N'insistez pas il est vendu...
M.

14 août 2008
0

hm...
plus de 10 nds de moyenne sur 24h sur un galapagos 43 ?

ah bon.

01 sept. 2015
3

ben oui, rien d'étonnant quand on connaît un peu!

14 août 2008
0

ça valait le coup
que tu réanimes ce fil, j'ai eu l'occasion de découvrir un bien joli bateau.
Dommage qu'on ne puisse agrandir les photos, j'aurai voulu en voir plus

14 août 2008
0

ben à la limite je ne suis pas surpris
un jour j'ai fait un surf à 13,7 KN, d'accord ça a duré quelques minutes.
Mais dans de bonnes conditions de vent et d'amure j'ai souvent dépassé les 10 Kn dans la rade de Brest abritée des vagues, tous ça avec un Kelt 7,60.
Imagines que ces conditions soient réunis pendant 24 heures et je me fais 240 Nm

:lavache:

donc avec un yacht plus grand, même lourd, pourquoi pas !!

14 août 2008
0

et (trés) performant à priori.
;-)

14 août 2008
-1

moi je suis un peu surpris
Maintenant je n'ai jamais croisé de Galapagos en navigation et encore moins navigué à bord, j'ai juste eu l'occasion d'inspecter la bête à sec.

Ce qui me surprend c'est que lorsqu'on croise ce genre de bateau c'est deja la fête à bord quand ils voguent à 5 nds et en générale il faut deja un peu d'air pour que ça arrive.
Ton kelt est à mon sens infiniement plus rapide ce qui n'est pas incompatible avec le fait qu'il soit moins adapté, nécéssairement, à la haute mer.

je ne met nullement en doute pour autant la parole de quiconque je fais juste part de mon etonnement.
Peut-être etait-ce dans des conditions de vents dont j'ignore tout en devallant des montagnes d'eau que l'on ne trouve que sous des lattitudes ou je ne mettrais jamais mes etraves ou peut-être que j'ai mal considéré le bateau que j'ai vu il y a maintenant quelques années...

14 août 2008
0

Etalonnage du speedo!
Je crois qu'il faut prévoir un étalonnage sérieux du speedo sur ce Kelt...

01 sept. 2015
0

ah Gérard Borg! qui naviguait à Bab el mandeb sur son Banjer et qui mangeait ses pommes de terre grosse louloute dès motron minet.... toute une époque!

03 sept. 2015
0

motron minet?

Potron-minet paraît plus approprié.

Et je crains que ce ne soit pas la meilleure heure pour les pommes de terre grosse louloute à moins d'un solide estomac.

03 fév. 2021
0

Bonjour, je confirme tout a fait ce qui est écris par Matious. J'en ai construit un dans les années 75/80 et connais très bien ce bateau. 10nds de moyenne également entre les Scilly et l'Aber-Wrach , sans risques d'enfournement a aucun moment.
Pour avoir réétudié la carène, le déplacement initial lège a été sous évalué mais la carène est tout a fait équilibrée au niveau de la courbe des aires. Le bateau pris en exemple par G.Borg avait été construit par un chantier qui avait placé le lest trop en avant, dixit le propriétaire. J'ai rencontré G.Borg a l'époque au grand Pavois, je lui ai proposé de venir naviguer sur mon bateau, il a bien sur refusé. Il s'en est suivi une conversation des plus houleuse... Le bateau que j'ai construit navigue toujours pour la plus grande satisfaction de son propriétaire. Il est actuellement en vente après 40 années de bons services..
Il serait grand temps d'arrêter de taper sur Caroff au sujet de ce bateau. les plans que j'ai toujours sont signés Lucas/Caroff et un certain D. Presles...

03 fév. 2021
0

C'est le bateau de Roger? Il est en vente? Si c'est celui là, il est en bon état et navigue bien.

04 fév. 2021
0

Oui tout a fait, Goulefine a l 'Hebaudière..

14 août 2008
0

Y'en a même qui ont
traversé l'atlantique jusqu'aux Caraïbes sur le toit de voitures remplies de chambres à air. Ils étaient trés contents du dessin de la carosserie!
:acheval:

31 août 2015
0

J'ai rencontré et visité ONATU en escale à Kalymnos. Pas à dire ce brave voilier tient toujours la forme et continue de voyager sans problèmes particuliers 40 ans après sa mise à l'eau....

31 août 2015
0

Il me semble que Caroff a redessiné les sections avants du GALAPAGOS 43 qui parait il enfournait.
Un chantier construisait, ou avait dans son catalogue le G 43, il s'agit des ADN Atelier De Normandie, situé à Caen. Ce chantier à fermé en 1979 environ et construisait le Vagabon, le Navis 35 et le Galápagos 43, et même le Galápagos 50, tous dessinés par G. Caroff.

01 sept. 2015
-2

PYTHEAS II a raison, suite à une fortune de mer (avec procès) d'un des premiers G43 (ou du premier?) les plans ont été modifiés et j'ai par la suite connu un heureux propriétaire de ce modèle modifié.

Les précisions apportées par Matious sont intéressantes mais je crois que G. Borg dénonçait aussi des magouilles financières du duo Caroff/Dujardin au grand dam de leurs clients.

Il est vrai que par la suite, Caroff a proposé plusieurs plans dont un nombre certain ont été construits par des chantiers plus ou moins dédiés à la plaisance ou par des amateurs.

Mais c'était vraiment une autre époque où l'ancêtre du compas de relèvement IRIS 50 faisait déjà figure d'innovation majeure.

01 sept. 2015
0

Pourquoi ne pas accepter les explications fournies par G. Caroff, sur son site, à propos de cette histoire et son statut dans cette société, plutôt que de le diffamer en colportant des "on dit".

01 sept. 2015
1

Presque 45 ans en arrière, ce n'est pas diffamer que rappeler ce que la presse nautique de l'époque avait mentionné (pas uniquement les cahiers).

Tout le monde peut se faire abuser, faire une connerie...à une époque et s'amender ou se révéler par la suite.

Un peu comme Sylvie Vartan qui chantait assez faux dans ses débuts et a par la suite fait la carrière que l'on connaît.

01 sept. 2015
0

La presse n'est pas parole d'évangile. Elle peut parfois raconter n'importe quoi uniquement pour gagner du fric
(j'en ai été victime, et c'est odieux de se faire insulter à longueur de journée par des gens qui n'ont aucune morale et se moquent complètement de vous. Ils ont "la vérité" et le petit peuple hélàs s'en délecte. Et on se retrouve en Justice sans même savoir pourquoi!!!!!).
Dans un bureau d'étude technique le travail est divisé.
Le vrai responsable reste le chef du bureau d'étude.
Les autres ne sont que des subordonnés qui ont tous ensuite conçu de très beaux bateaux.
(que vient faire Sylvie Vartan dans cette histoire de bateau?).

03 sept. 2015
0

Sylvie Vartan.
C'est une image pour illustrer mon propos sur le fait que quelqu'un qui a merdé au départ peut révéler son talent (caché) après beaucoup d'efforts. Et c'était pour répondre à rack-troll?

01 sept. 2015
0

carrière? vous avez dit carrière??? :mdr:

01 sept. 2015
0

Ben quand on voit les sous qu'elle a gagné avec son talent, ou plutôt son manque de talent selon ton point de vue, on peut parler de carrière réussie.

01 sept. 2015
0

avec son talent? t'es sur? pas avec autre chose? :heu:

03 sept. 2015
0

Peut-être mais c'est pas toi qu'a trempé ton pinceau...jalousie???

01 sept. 2015
1

Oui les plans du galapagos 43 ont été modifié avec une quille plus reculée suite à plusieurs incidents d'enfournages sur les premiers modèles. Mais seulement quelques un on eu ce pb (moins d'une dizaine) avant modification des plans.
C'est un détendeur de galapagos qui me l'a raconté...

31 déc. 2017
0

Bonjour, actuellement en train d'effectuer des travaux sur un Galapagos 43, je recherche les plans de ce voilier.
Est-ce que vous seriez susceptible de m'aider? Merci par avance

03 sept. 2015
0

Je me souviens en 1974 avoir vu l'un de ces Galapagos qui avaient rencontré quelques"soucis" dans le golfe de Gascogne.
Mais il faut dire que certains étaient construits n'importe comment et que le devis de poids devait être allègrement dépassé. C'était le cas de celui que je connaissais.
A l'époque, on pratiquait le "trop fort n'a jamais manqué" ce qui est une c....

01 jan. 2018
0

bonjour ,
j'ai suivit cette époque qui est celle du début de mes navigation en habitable ,j'en ai vu construire à tahiti sur faré uté et à dakar il y en a un qui à coupé son voilier en deux au pied du mat pour le rallonger d'un mètre environ .ce qui faisait un drôle d'effet quand on rentrait à l'intérieur .
comme il n'avait pas modifié le gréement l'étai était reculé d'autant .
certains on eu des lests mal positionnés un peu trop sur l'avant suivant les constructions ce qui était le cas aparrament .
c'est l'avantage de l'acier avec un bon poste à souder on fait ce que l'on veut .
alain

03 jan. 2018
0

Ne connaîtriez vous pas cette personne ayant effectué ces travaux et qui de ce fait, posséderait les plans?

20 août 2019
0

Je possède un Galapagos depuis 36 ans. Je n'en ai pas les plans mais j'ai le bateau avec lequel je navigue régulièrement. Est-ce que je peux vous être utile?

04 jan. 2018
0

c'était en 1976 à l'arsenal de dakar
alain

07 jan. 2018
0

bonjour,
j'ai un stervenn petit frère du galapagos, cela peux t 'intéressé? ou ce trouve ton bateau?
patrick

20 août 201916 juin 2020
3

Je possède un Galapagos 43 depuis 36 ans. Il est un peu particulier puisqu'il a un cockpit arrière et non un cockpit central mais la carène est bien celle d'un Galap.
Navigué pendant 3 ans non-stop en Amérique du sud puis aux Caraïbes puis des dizaines de fois de la côte française aux Baléares et en Corse.
Jamais dépassé 8 kts max. En traversée de l'Atlantique la distance journalière parcourue était de 120 miles par jour soit 5 Kts de moyenne. C'est effectivement un excellent bateau de voyage. Idéal pour une petite famille désirant "faire le tour du monde".
Jamais esquissé l'ombre d'un enfournement, de toute façon il est bien rare de parvenir à le faire surfer sur les vagues vu la forme de sa carène.
Il est raide à la toile et très confortable en mer.
Parce qu'il est en acier il est relativement facile de le maintenir en bon état. Si une zone de la coque rouille par la présence permanente d'eau de mer (cela vient toujours de l'intérieur) on découpe et on soude un "patch" acier. C'est structurellement aussi solide que l'origine. L'acier pardonne beaucoup contrairement à d'autres matériaux. Par exemple, parcequ'ils étaient très difficiles d'accès, je n'avais jamais visité les fonds de la baille à mouillage qui recevait de l'eau de mer à chaque relevé de l'ancre. Ce n'est qu'après 30 ans d'existence du bateau que je me suis aperçu qu'il y avait un trou d'un quart de millimètre dans la coque. Bien sûr ce trou était le "sommet" d'un chancre de rouille qu'il a fallu supprimer. On a découpé 20 cm sur 10 cm de coque puis ressoudé. Neuf.
Je serais intarissable sur ce bateau avec lequel j'ai parcouru plus de 40000 miles sans jamais de gros soucis.
Ci-joint qq photos.

20 oct. 2019
0

je suis co-propriétaire d'un galapagos 43 en ketch le bateau navigue en méditerranée depuis sa mise a l'eau en 1987 ;a subit un sablage juste des œuvres vives et se porte comme un charme

il va être préparer et revissé pour de nouvelles aventure dans l'atlantique !
g navigué sur pas mal de voilier ! mais g jamais été plus en sécurité que sur celui la ! qd a sa vitesse , traversez lle Cyclades avec 25 nds de Meltem (les 15 tonnes ils faut les pousser) vous verrez que 10knt arrive vite!
les commentaires de bcp de gens qui n'ont jamais utiliser ce canote me font doucement rigoler !

20 oct. 201916 juin 2020
0

un galapagos 43 en pleine action !

03 fév. 2021
0

Belle peinture ! ce n'est pas ironique.
Et le petit roof change tout.

03 fév. 2021
0

Nous avons un Galapagos 43 dans la famille depuis plus de 25ans, il est venu à la Reunion par Suez avec ses premiers propriétaires et a été racheté ici par mon père en 1990. c'est un des rares galap' en sandwich polyester/mousse klegecel, construit en 1972 à Nantes au chantier TechSandPlast. Il fait dans les 10tonnes, un peu plus haut sur l'eau que ses semblables aciers.

Un super bateau, trés équilibré, je n'ai encore jamais rencontré de sisterships polyester.

Je l'ai déjà vu faire 180nm de moyenne/24h mais c'était des super conditions, sans doute un peu de courant porteur..

03 fév. 2021
0

bon bateau de voyage, très logeable, avec les inconvénients et avantages de l'acier. Le mien a été vendu à la Réunion

03 fév. 2021
0

Le vôtre c'était le blanc grée en sloop qui est au sec depuis quelques temps ? On a été voisins de carénage il y a quelques mois.

En espérant le revoir naviguer avec son nouveau propriétaire.

04 fév. 2021
1

non : gréé en goélette, cockpit arrière, vendu vers l'année 2000, le nouveau propriétaire l'a renommé "sextant" ou "compas", je crois

05 fév. 202105 fév. 2021
2

J"ai fais une Transat retour en 1977 sur un Galap .. construction amateur (fait a Brest ..en même temps que le celui de Jeantot..financé par sa prime sur la plongé Janus 4)
Le Galap à eu tres mauvaise reputation .. certainement à cause de nombreux chantiers amateurs )
On a eu un très très gros coup de vent entre les Acores et et la Bretagne....le bateau c'est formidablement comporté
ce bateau bien que construit a l'économie max était super et reste un de mes plus beaux souvenirx..certains l'on peut être croisé...c'était le "Au bonheur des Dames"

05 fév. 2021
0

Oui, enfin les constructeurs amateurs avaient les plans de Caroff... il les a modifiés après des soucis de bateaux qui enfournaient.

J'ai croisé "Au bonheur des Dames", je sais plus où ! mais c'est un nom qu'on retient...

0

nous avions rencontré celui-ci en 2013 aux Açores (Angra de Heroismo)
un magnifique galapagos avec deux enfants.
j'ai malheureusement oublié le nom.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (169)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021