les courants du SHOM

les livres des courants ('courants dans le golfe normand-breton', etc.) montrent pleins d'infos resumees par les petites fleches.

cependant, ces infos sont basees sur des modeles numeriques. (Cf. intro dudit bouquin.)
le SHOM admet que les predictions sont parfois inexactes, notamment a cause d'effets locaux.
de mon experience (courant calcule en comparant speedo et gps), il me semble qu'il y ait en effet pas mal d'incertitude...

avez-vous des experiences similaires?

est-ce que vous savez si le SHOM verifie les modeles avec des mesures, et ajuste le modele?

francois

L'équipage
18 jan. 2008
18 jan. 2008
0

non

il était un temps ,avant l'arrivé du GPS ou je naviguais à l'estime en me referent biensur aux courants constament je n'ai jamais noté d'erreurs.

Biensur les contre-courant tres locaux le long des rochers ne sont pas signalé , et comme toujours il faut controler et verifié de visu l'information des documents.

Je precise que mes nav était en Bretagne Nord,les Anglo,Angleterre , donc zone ou la carte des courants est toujours sur la table à carte.

Par contre il faut bien savoir lire et utilisé les documents ,il y a de petits calculs à faire , des estimations entre deux zones etc..il faut aussi interpreté .

josé

18 jan. 2008
0

Modèles et vérification
Effectivement, les cartes de courants sont établies à partri de modèles mathématiques simulant la progression de l'onde de marée, comme indiqué dans les Généralité au début du fascicule? Mais le SHOM indique également plus loin (p.7) la nécessité de procéder à des mesures ponctuelles pour valider les résultats obtenus.
C'est vrai qu'il arrive qu'un phénomène local génère un courant assez différent de ce qui est représenté sur la carte. Mais cela se produit généralement à proximité d'un obstacle et ne peut être représenté sur la carte.
Il nous appartient d'être particulièrement vigilants dans ce secteur. Il faut avouer que le GPS est alors une aide précieuse car il permet d'identifier immédiatement une dérive anormale.

18 jan. 2008
0

Renverses
J'ai constaté à plusieurs reprises des différences d'une à deux heures sur les horaires de renverse en baie de Seine.
Etant donné la vitesse des courants dans l'estuaire, cela peut être vraiment gênant si on se fie aveuglément au doc du SHOM.

18 jan. 2008
0

Il n'y a pas que dans l'estuaire...
Les flèches indiquent une direction générale à une certaine heure de la marée. mais la renverse peut se produire quelque part entre deux et ce n'est pas l'horaire des trains... encore que...
J'ai aussi constaté des différences en allant vers la mer du nord. On sort de Dieppe en pensant être une heure avant et on s'aperçoit que le courant a déjà changé.
Evidemment, cela favorise les indigènes qui ont intégré tout cela et encourage à prendre des marges supplémentaires.

18 jan. 2008
0

En arrivant sur Guernesey,
quand on vient du Sud, j'ai constaté que la renverse de jusant, dans le Petit Russel, était en retard d'au moins une heure par rapport à la carte du SHOM.
Cela m'a bien arrangé car, venant de Lézardrieux, j'avais pris du retard à cause d'un vent trop faible.

18 jan. 2008
0

Expérience perso:
Le Tréport-Dunkerque et le courant avec nous presque jusqu'au bout. On avait quitté le Tréport par hasard une heure après la pleine mer (c'était à 1 h du mat et on s'est pas réveillés!)

Par contre, j'ai jamais réussi à le faire en sens inverse.

Les avis des "locaux" sont évidemment à prendre en compte sous peine de maivaises surprises.

18 jan. 2008
0

Incertitudes
Les cartes des courants du SHOM (ou n'importe quelle autre carte prédictive du courant) ne peuvent être exactes : déjà elles ne prétendent prédire que la composante du courant due à la marée "pure", or le courant observé est une addition de cette composante et de toutes les autres, liste non limitative :
- les courants océaniques comme la "dérive atlantique" prolongement du Gulf-Stream
- les courants dus aux vents locaux, par exemple un fort vent de Sud-Ouest sur le Pas-de-Calais va accentuer le courant de flot et diminuer le jusant.
- les courants de retour : si dans le Pas-de-Calais le vent se calme, l'eau qui avait été empechée de repasser en Manche y reourne.
- il y a aussi les variations de courants dues aux variations de pression atmosphériques.

De plus, en ce qui concerne les directions du courant, elles peuvent changer selon son intensité, c'est observable facilement dans certaines rivières ; par exemple le Trieux devant Lézardrieux, par petit coeff, à descendante, il n'y a pas de courant sur 50 mètres au sud du gros caillou à la sortie, mais par gros coeff le courant va frapper le caillou. Le meme effet peut exister sur de plus grandes distances.

Les prédictions du SHOM sont utiles pour savoir ce à quoi on peut s'attendre, mais ensuite il faut corriger par l'observation, comme tout ce qui concerne la navigation. Naviguer c'est adopter des trajectoires "sécu" en utilisant des informations floues et/ou incomplètes.

18 jan. 2008
0

attention au horaire

les heures "marée" ne sont pas les heures à la montre il est possible de trouver des heures marée qui dure 70 nm

josé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (178)

un soleil gros comme ça

mars 2021