les blagues du port et du bord.....gg.

tout le monde a en tete des anecdotes de coups fumant reussis au detriment d'un copain ou d'un casse pied........

en racontant,la blague faite à une bande de braillards mals embouchés,je me suis dit que ce serait drole de connaitre vos annecdotes....

alors allez y qu'on rigole un peu.!!!!!!!!

je recopie ma petite blague pour commencer le fil.

L'équipage
23 août 2004
23 août 2004
0

les picolos chanteurs ,penibles......
ça me rapel.......

il y a bien longtemps,un bateau charger de ces olibrius (chargés eux aussi) et fort desagreables et vulgaires.......

nous avons delier les amares et les avons remorqué sans bruit dans le coin le plus puant du port,mouiller leur ancre en silence et repartis sur la pointe des avirons.........

quelle marade au matin.......

la tronche qu'ils tiraient.......

tous les gens du port doivent s'en souvenir encore....de leur joli ship, planté dans la vase noséabonde........

gg. blagueur.........

23 août 2004
0

Ils devaient s'en tenir une sacrée...
Biture ou défonce pour ne pas entendre quand leur mouillage a été remonté puis réinstallé! :-)

23 août 2004
0

non,ils etaient à quai..
enfin on etait a couple et ils etaient en avant derniere position. et tout s'est fait en silence,le plus dure etant de ne pas eclater de rire.....

23 août 2004
0

vielle plaisanterie d'école de croisière
amarer deux bateaux d'une autre école (les Glénans) par les safrans .
appareillage méritant le détour...

23 août 2004
0

tu veux dire.......
sous la flotaison?

23 août 2004
0

ben évidement
ça n'aurait pas été drole...

23 août 2004
0

Des petites tartines d'harissa aux goélands...
...si la SPA m'interroge je nie tout !

23 août 2004
0

st le cerf volant.....
lorsque tu peche en surface,avec un poisson nageur,et qu'une conne de mouetasse le gobe au passage..........tu te tape une petite seance de cerf volant pour la ramener à bord et la decrocher d'un coup de pince.......

la derniere fois,c'etait au mouillage des Saints Marcouf..........

23 août 2004
0

Vélo
Un soir de "grande bordée", pendant la Nioulargue, monter un vélo (j'ai pas dit : monter -à- vélo) en tête de mât d'un 12m JI et l'y laisser (attaché avec plein de noeuds bien sûr !!).

Poilade assurée dans tout le port quand le skipper dudit 12m JI pousse un "MEEEEERDEUUU !!" quand il découvre l'engin alors qu'ils sont déjà au milieu du port pour sortir et participer à la prochaine régate...

23 août 2004
0

le coup du vélo est trèèèèèèèèèèèèès bon
si je vous pouvais rajouter trois étoiles je le ferai.

23 août 2004
0

en régate
au près, lancer discrètement une goupille sur le haut de la grande voile d'un bateau adversaire, de façon à le faire tomber près du cockpit..

:-D

23 août 2004
0

plus costaud
qulque part sur un lac suisse un gros bateau en acier em... tout le port, râleur fini il ne sortait quasiment jamais mais enfumait regulierement le bassin avec son diesel mal reglé et cognait au moins deux bateau a chacune de ses rares sorties
un jour, il lui fut impossible de sortir, un petit malin avait soudé, je dis bien soudé, sous la flotaison deux tubes reliant le bateau au ponton.
je crois meme savoir que le meme petit malin est le specialiste en travaux sous-marin que est venu, moyennant une belle facture, desouder les deux tubes.
plein d'autres en reserve pour plus tard
bon vent
jp

23 août 2004
0

monsieur je sais tout...
bonjour
un équipier sur un bateau ou j'étais moi même équipier
un pénible notoire
môsieur j'ai tout vu j'ai tout fait...
"jamais le mal de mer, moi "( au bar du club mais pas en mer, en tout cas )
en fait une bille complete en pratique mais toujours saoulant avec ses théories fumeuses
en plus une feignasse patentée pour tout ce qui est intendance
en vrac comme farces:
- en convoyage et en sortie de virement de bord quand il y 25 noeuds de vent laisser un peu porter au lieu de lofer et regarder ce c... c.....
s'époumoner sur le winch ( il a jamais compris pourquoi c'était si dur....)
-alors qu'il tire comme un ane sur la drisse de spi renvoyée au cockpit afin de préparer l'envoi du spi, garder une boucle sous le pied, prendre la drisse à pleine main avec le n°1 et envoyer le spi à la volée en levant le pied, ce qui fait que le c... c..... se retrouve les 4 pattes en l'air au fond du cockpit avec un bout tout mou dans la main " les gars, faut qu'on se synchonise dans les maneuvres, le timing et le feed-back entre l'avant du bateau et la cellule décisionnelle n'est pas optimisé "
si si, il parlait comme ça, le bougre...
j'en rigole encore en tapant mon bla-bla-bla
- une montée d'arcachon à la rochelle un peu pénible ( mer formée + froid ) tout le monde un peu barbouillé, c'te feignasse a rien voulu faire a part glander en s'étalant dans le cockpit
au moment de servir la soupe chaude et bienfaitrice ( imaginez la cuisine sur un first 305 qui tape au près babord amures alors qu'il n'y a rien pour se retenir et que le cuistot sent la gerbe lui monter) une voix dans le cockpit " j'en veux bien moi, mais pas trop chaud avec un peu de poivre, pas trop de sel, du céleri, des croutons mais surtout pas fumés, et du gruyère s'il est frais parce que sinon je le digère pas..........etc.......et dans MON bol qui est dans le sac au fond d'un équipet- attention à pas le casser, j'y tiens- "
résultat du cuistot excédé : livraison conforme à la commande sauf une cuillère à soupe de poivre dissimulée dans le gruyère rapé ( fondu ) et invisible ( nuit noire ) au fond du bol, le c.... c...... néanmoins goulu s'est jeté sur le rapé fondu au fond de SON bol et c'est que 1 minute après qu'il commencé à tousser pendant 1/4 d'heure sans s'arreter
clins d'oeil complice et rires sous cape des autres équipiers pendant qu'il appatait les maquereaux a force de tousser
on pouvait pas le virer, c'était un copain du proprio du boat mais qu'est ce qu'il en a bavé des coups pendables.
- une autre fois à saint martin de ré temps splendide mais très chaud donc toutes les pompes des équipiers le soir dans le cockpit pour éviter les odeurs nauséabondes dans la cabine , et voila notre chieur national qui refuse que ses sébagos neuves passent la nuit dehors cause humidité
( c'est bien connu les pompes de boat cà craint l'humidité.....)alors qu'il puait des pieds une horreur
résultat : le matin on a pu constater que les seb' sont bien étanches car remplies d'eau le soir vers minuit le niveau n'avait pas baissé le matin vers 10 heures
" y'a que les miennes qui sont mouillées, vous ne m'auriez pas fait une farce par hasard?"
Nous -nooooon !!!!!
et un pote sur un bateau voisin qui lui dit:
"y'a le labrador de tel bateau qui est passé sur le votre et je crois l'avoir vu lever la patte"
ce crétin a jeté ses chaussures dans une poubelle puis est parti en acheter une autre paire et fort de son ticket de caisse est parti voir le proprio du labrabor pour se faire rembourser
éclats de rire du proprio qui lui montre le labrador en question " une peluche d'enfant qui appartient à son fils " et en se moquant lui dit si ce chien à bien pissé dans tes chaussures et surtout si tu peux me le prouver je t'invite au restaurant et je te paie des chaussures neuves !
furieux le crétin essaie de récupérer ses chaussures dans la poubelle mais elles avaient disparu ( pas pour tout le monde ! mais chut !!)
on a quitté st martin avec un équipier persuadé que le "vrai" labrador était en fait caché dans la cabine et que s'il le revoyait, bla-bla...
- un autre grand classique essayé sur cet emm...
le cirage noir dans les oculaires des jumelles, vous avez un maquillage du plus bel effet mais avec notre hurluberlu, il ne s'est apercu du truc qu'après la remise des prix d'une compét dans un clubouse un peu guindé ou tout le monde se fendait la poire en le voyant en cravate avec ses deux cocards.........
y'en aurait d'autres....
a vous de vous raconter dans vos farces et attrapes
a+
pierre

23 août 2004
0

variante sur les goélans
Des petites boulettes de pain imbibées d'un alcool quelconque promettent un effet boeuf sur les goélles !! (les menthos aussi !)

Emma

23 août 200416 juin 2020
0

Antonio
a un superbe monocoque de 44 pieds, racé et dont il est très fier. Un seul petit problème, le puisard est dans la quille à + de 2m de profondeur et n'est pas assez large pour arriver à nettoyer correctement le fond. Les pompes n'amorcent pas si haut, bref... il reste toujours un fond de flotte.
Antonio doit rentrer sur le continent (ça se passe aux canaries) et laisse le bateau au sec aux bons soins d'un ami qui habitera dessus en attendant son retour.
Au retour d'Antonio, son ami a un sourire réjouit : il a invité tout le monde à faire la fête sur le bateau.
Nous sommes donc là, apéro, bonnes blagues, etc.... et tout à coup l'ami d'Antonio arrive fier comme un p'tit banc et solennellemnt annonce :
" Je n'ai pas perdu mon temps pendant que tu étais en Espagne, regarde ton puisard, il est impécable". Il soulève le plancher et éclaire avec une lampe le puisard dorénavant immaculé.
Un curieux lance : "Mais comment as-tu fait ?"
Et l'ami de répondre fièrement : " Ah, ca n'a pas été facile... et il m'a fallu un jour entier pour en venir à bout, mais avec la bonne scie à cloche..." et d'exiber la carotte faite au fond du bateau.

23 août 2004
0

grosse blague de fin de grand pavois
un troupeau de soiffards a remonté le Speed 770 de Gahinet sur les tables du restaurant dans lequel il dinait.
Mais gilles avait de l'humour...

23 août 2004
0

tu connais la suite?
elle devait etre dans les journaux.......

23 août 2004
0

à cette époque reculée (1981)
la presse régionnale ne parlait que de choses sérieuses.
bon on lui à ressorti son truc et rammené là ou nous l'avions pris.
Dans un genre différent , Antoine à tenté , pendant un autre pavois la traversée des minimes dans le capot d'un gros moteur hors-bord.

Naufrage dramatique vers 3h le matin...

23 août 2004
0

Devant l'écluse d'un port breton
attendent cinq ou six bateaux...

Le propriétaire d'un magnifique Requin verni interpelle le propriétaire d'un plan C...f, et lui demande :

Votre bateau, là, il est en tôles ?

Ouais, et le votre, il est en planches ?

:-D :-D :-D

23 août 2004
0

allez, encore une petite
tour de france à la voile, du temps ou c'etait encore une epreuve frequentable.
un equipage maniaque refusait meme qu'on lui prenne les aussieres.
a arcachon on dematait et chargeait les bateau sur camion pour rejoindre la med, et eu etaient prevus dans les derniers.
au petit matin quelqu'un tambourinne sur leur caravane, leur bateau etait coulé. panique, course vers le ponton et effectivement seul le mat depasse de l'eau, les pavillons nagent lamentablement en apnée. appel des pompiers, le plongeur plonge et remonte aussitot furibar.
il faut dire que le mat est un mat de reserve, que les haubans tiennent tendus avec des caillous et que le bateau est en route depuis deux heures.
bon vent
jp

24 août 2004
0

c'est exelent.....encore.....
c'est drole ,pas d'histoire de copains passés a la patouille en se trompant de coté pour rejoindre le quai ,ou de lascars bourrés passés par dessus bord au port en pissant,ou engueulé par le voisin car ils lui pissaient dessus.......

24 août 2004
0

vous en voulez encore?
allez, vite fait sur le gaz:
je plante le decor, port tudy, trois couples sur trois voiliers et ... ty bedeuf
resultat: le lendemain matin aucun des gars ne s'est réveillé sur son bord ni avec sa compagne légitime.
bon vent
jp

24 août 2004
0

là ce ne sont plus des souvenirs ,
c'est carrement mon education...
BEudef...
soirée agitée
l'équipage d'un Ranger 32 rentre comme il peut à bord .
Appareillage matinal depuis la tonne .
moteur à mi-puissance , le bateau démare et s'arrête au bout de quelques mêtres.
Ils avaient oublié qu'ils avaient mouillé par l'arrière.

24 août 2004
0

vous avez dit education?
alors que penser de la bonne education de nos ediles?
tour de france à la voile, accueil à St TROPEZ. un beau barnum avec tous les officiels et officielles bien habillés et éduqués dessous qui debitent leurs quinze pages de discours chacun bien à l'ombre.
devant, ecoutant sagement en attendant l'ouverture du buffet (fallait bien nous motiver), les equipages du tour en plein cagna. avec certain nous avons pensé qu'ils devaient avoir chaud sous leur barnum, encore plus que nous en plein soleil et comme une belle manche d'arrosage municipale trainait par là ...
apres St TROPEZ ne voulais plus du tout du tour, allez savoir pourquoi.
jp

24 août 2004
0

ah oui.......c'est bon.......
encore..........encore.........

01 nov. 2007
0

conbien sa coute
slt a touse ge voudrai sa savoir conbien ca cout un floa tube

24 août 2004
0

ue petite derniere et une precision
pour la precision, le coup du truc dans la voile c'est extra mais si c'est en regate et que la victime peu prouver que cette piece ne lui appartien pas... on peu faire la meme chose avec du gros sel, l'effet est le meme mais quoi de plus naturel que du sel de mer sur un bateau en mer?
pour la petite derniere.
c'est l'histoire d'un type qui passe deux ans à retaper son bateau et qui un mois apres la mise à l'eau manque de s'envoyer à la cote parce qu'il a oublie une petite goupilee de reien du tout, sauf qu c'est celle de l'helice du beau in board tout neuf et que la dite helice est partie en vacance.
je sais c'est pas drole mais c'est la sale blague que je me suis fait tout seul.
heureusement un pote plongeur l'a retrouvée ce soir avec moins d'un metre de visi dans l'eau et en apnée.
bon vent a tous et atention aux gouplilles
jp tres tres soulagé

25 août 2004
0

rires
bonjour
régate d'entreprise au lavandou en 1999 d'un groupe pétrolier francais
breifing des skippers avant course ( 130 bateaux sur la ligne )
rappel des instructions de course par le président du comité de course
traduction des instructions de course en anglais pour les nombreux skippers anglo-saxons par une pécore à la voix haut perchée qui criait dans son micro et qui en plus traduisait très mal en anglais
rappel de la régle de base priorité au voilier tribord amures ( normal )
traduction de la pécore
priorité au voilier babord amures !!!
un skipper anglais leve poliment la main et demande avec un délicieux accent
"vous voulez dire que les skippers anglophones seront prioritaires s'il sont babords amures ?
j'en déduis que les non-anglophones seront eux, prioritaires tribord amures.
Ne craignez vous pas un certain désordre sur l'eau?
résultat: la pécore traductrice rouge de honte( comme un feu babord)
eclats de rire des 130 skippers présents
fun, is'nt ?
a+
pierre

25 août 2004
0

Un compatriote
fraichement arrivé dans un port de l'atlantique après une bonne première journée de nav avec des potes, les voilà qu'ils s'amarrent au quai du port, règlent l'administratif à la capitainerie, boivent l'apéro, mangent et vont se coucher.

Le lendemain matin, ils se réveillent et oh surprise, le bateau n'est plus dans l'eau mais suspendu par les haussières au quai (éh oui, arrivés à PM, c'était l'heure de BM)

:-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

Les badaux hillares qui passaient à côté leur posaient tous la même question:

  • Seriez pas Suisses par hasard?

L'ingénieur du bord, après mille et un calcul, certifiait que c'était un miracle si le bateau avait tenu jusque là, et que normalement d'après les résitances calculées ils auraient déjà dut plonger, et que de toute façon ça allait arriver d'un moment à l'autre!

En fait les ficelles ont tenu et ils s'en sont sortis sans casse. Je vous jure que ça leur a servi de leçon!

Lors de son récit mon compatriote se fendait la poire comme pas possible, et lorsque je lui ai demandé comment il osait la raconter, il m'a dit toujours en riant.

-Ben sur le moment on avait super honte, on débarquait d'ici et on avait oublié la marrée, mais après, les années ayant passé, ce moment de honte et devenu une bonne plaisanterie, tout ça pour dire que des conneries on en fait tous, heureusement que celle-ci n'a pas porté à conséquence et maintenant on en rigole!

J'étais plié de rire!

Cordialement

25 août 2004
0

une petite gentille!!!
Soir d'été à BOYARDVILLE,toues premières sortie.Nous nous mettons à couple d'une vedette,puis,la soirée avançant d'autres viennent s'acoster à nous.
Jamais vécu cette aventure que de voirdéffiler les équipages de la fin d'AM (la douche,la petite promenade)jusqu'au soir avec les retours restau'.
Vers 2h du matin tout de vient calme,nous nous endormons dans le poste AV(on commençait à trouver ça dûr!
3h30,dans mon sommeil,j'entends le bruit carractérique du bout de la dokside qui se prend dans la filière.Enorme bruit de vibration de cette dernière,et,dans la même seconde,un grondement d'une intensité 7 sur l'echelle de je sais plus qui ;-).
Là,j'ouvre le panneau de pont et tombe nez à nez avec un pauvre gars,étalé au milieu des moules qu'il avait été ramasser.Je pousse un coup de gueule tout ce qu'il y a de plus légitime,il s'excuse et me dis qu'il va ranger tout ça!Je referme le panneau.
Et,pendand bien 10mn(peut-être moins,mais celà nous est parru interminable!!!!)notre artiste a raclé les moules sur le pont et a rerempli consciencieusement son seau n'oubliant pas le moindre coquillage sur le pont.Ca ressemblait au son que pourrait faire des milliers des billes de ferrailles brassées en pleine nuit sur un pont en poly(non isolé!)!!
J'aurait pû sortir pour l'engueuler,il le méritait,mais en même temps j'était tellement plié en quatre par le commique de la situation et surtout la tronche que faisait ce pauvre gars que je l'ai regardé finir et je suis retouné me coucher :-D
Cordialement Jacquot

25 août 2004
0

ceci me rapelle la story à vieuxcrabe..
17h,j'arrive en premier sur le pontont d'acceuil à Port-joinville,c'est le début de saison.Immanquablement,les navires s'empilent sur mon bord,je les préviens que je décolle à 5h du mat pour Belle-Ile et que si ils le veulent je passe sur leur extérieur.Réponse globalement négative,tout ce jli monde part au aurores.
4h30,je me lève et commence à préparer le shipp,comme mon plus proche voisin.
5h30,je m'impatiente,lui aussi.
6h15,ça commence à bouger,mais pas tout le monde!!!!
6h45,j'ai les nerfs qui craquent et je pars battre le réveil(c'est le mot adapté) sur les navires silencieux.
7h15,j'ai les boulles!il m'ont fait perdre plus de 2h de vent de NE.
7h30,j'arrive enfin à me dègager,les amarres sont rentrées,plein gaz en avant,ouf.
Hélas,j'ai pas fait 5,6m que Santa-Lucia s'arrête net et se met à pivoter sur son étrave,HORREUR!!!!,je suis retenu par la ligne électrique(heureusement toujours tournée à plusieur taquets)dans ma rogne et comme je venais d'en changer de couleur,je l'avais oubliée!
Je ne vous raconte pas les quolibets et éclats de rire bien mérités,cepandant,comme tès souvent et c'était le cas ce matin là,voyant que j'étais en solo,ces gens ne sont surtout pas venus me donner un coup de main des fois que je me planterai!!!et ben oui,il l'on eût leur spectacle,et je me suis trouvé bien con ;-) ;-)
Jacquot

25 août 2004
0

avec des amis
assez novices en voile: on arrive au ponton d'attente de st peter port à guernsey, pas mal de courant qui heureusement porte loin du ponton

on s'approche, j'explique au copain à l'avant: tu prends cette corde qui s'appelle amarre, tu la fixes au taquet avant, quand je me serai rapproché du ponton tu y descend, surtout sans sauter fais attention

on s'approche lentement, dès que l'avant est proche du ponton l'homme de proue descend bien sur le ponton, se retourne et me regarde tout content, voilà j'y suis... mais il n'avait pas pris l'amarre, qui était restée bien lovée sur l'avant du ponton

tout le monde rigole un bon coup, pendant que le courant nous éloigne du ponton: "reste là on fait un tour sur nous meme et on arrive"

pendant qu'on fait le tour je dis à une copine sur le bateau: "là, tu vas à l'avant et quand nous serions proches du ponton tu lui lances l'amarre"

très bien, on s'approche à nouveau doucement, quand on est proches, hoplà la copine prends toute l'amarre (qu'elle avait consciencieusement enlévée du taquet) et la lance dans le bras de l'homme à terre, elle se retourne souriante et demande "comme ça c'est bon?"

pendant le deuxième tours sur nous meme pour revenir la troisième fois au ponton je croyais mourir de rire, et les deux trois bateaux à coté aussi

25 août 2004
0

il y a quelques années...
dans les années 1968, j'avais embarqué une équipière qui avait des qualité autres que marines quand je lui ai dit qu'elle devait jeter l'ancre elle l'a jetée et avec un garnd sourire a rajouté qu'est ce que j'ai eu du mal a défaire le "truc" qui la reliait a la chaine.... depuis je précise ma pensée avnt de donner une consigne......

25 août 2004
0

Concarneau , début des années 80
4 cabernets identiques d'une école de la mer pour les jeunes (cons rajoutions nous...)
1h le matin , les joyeux moniteurs sortent des Korrigans après une "réunion technique" arrosée.

Pas trop net , j'embarque a mon bord et découvre un type endormi dans ma banette.

Ni une , ni deux , je le reveille et l'eng...

ce n'était pas mon bateau .
ni un de l'école de voile .

un cinquième cabernet s'était amaré à coté des notres .

ou j'ai découvert l'art de faires les excuses les plus plates possibles...

25 août 2004
0

peche de vélo
un copain vient nous faire un petit bonjour et laisse son vélo sur le quai avec les sacs du poissonnier : homards, crevettes, langoustines..pour plusieurs personnes
il descend par l'échelle au mur(marée basse) et prend un verre a bord quand tout à coups PLOUF le vélo tombe avec les sacs entre le mur et le ponton ..à la flotte ! on a mis une heure a repecher le vélo et les sacs, ceux ci dans les fonds crasseux du port à 4m de profondeur, quand il est rentré à la maison il a gentillement livré les crustacés à sa femme , je me suis toujours demandé s'il n'ont pas eu un arriere gout de mazout et de ....

25 août 2004
0

et les maquereaux
cet été j'ai acheté une planchette pour pecher les maquereaux, et bien on ouvre la boite et on déroule le truc, on déroule encore, et plouf tout le fil est parti car pas attaché au cadre en bois !! fallait voire notre tete, on a meme viré pour essayer de retrouver la chose mais en vain, ah la belle arnaque !

25 août 2004
0

pourtant......
elles flottent (en general),ou alors elle s'est accroché à un velo.............

c'est toujours rigolo avec un velo......

gg.pas dopé........

26 août 2004
0

au fait,pour les planchettes........
ce n'est pas la peine de les trainer trés loin derriere.......une 15 'zaine,voir une 20 'taine de metres suffisent largement a la voile,et un des aventage est qu'au virement de bord,elles remontent,et ne vont pas se poser au fond......
trés bon matos,si le choix des plumes est judicieux.et la profondeur bien reglée.......

gg.pecheur..................

26 août 2004
0

breve de comptoir
il existait jadis en la belle ville de douarnenez un estaminet portant fierement l'enseigne "chez leo" et sis au bord du quai du port rhu.
leo le tenancier etait, outre un fervent collectionneur du journal ouest france dont tous les numeros decoraient les lieux en piles disparates, un ennemi juré des regles modernes de l'hygiene (il lavait ses verre en les trempant dans une cuvette dont il changeais regulierement l'eau toutes les deux semaine) bref biere en bouteilles ou whisky.
voila t'y pas qu'un beau jour, sirotant tranquillement l'un des brevages sus només en devisant avec le maitre des lieux nous vimes entrer ce qu'il faut bien nommer quatre beaux plaisanciers parisien. qu'ils etaient beaux dans leurs cirés complets avec la longe de harnais pendante quand un petit 4 soufflais dehors accompagné de vague ondée. bref, les voici qui s'attablent et demandent 4 jus d'orange.
leo leur repond qu'il n'est pas pharmacien et ils se rabatent vers 4 biere que notre cabaretier conscent à leur servir, il pose les canettes sur la table et les decapsule d'un geste auguste. l'un des "marins" demande alors des verres que leo exhume en maugréant de sa cuvette d'eau croupie. puis alors qu'il pose les verres sur la table se ravise et ejecte les quatres malheureux de son etablissement avec pertes et fracas non sans leur faire payer au passage les consomations.

28 août 2004
0

dans certain ports c'est folklo......
si quelqu'un a dejà vu cela qu'il me le dise....

en ballade avec un copain,chacun sur son ship....
on s'arrete dans un port du cotentin,pour la nuit.on se balade un peu en ville,et on decide de se boire une mousse.
on entre dans un café et on commande à une serveuse assez rustique nos deux bierres pression.
elle nous les aporte a table,sympa,et en meme temps nous donne deux cartes quadrillées ou elle aplique sur chacune un coup de tampon....

avec mon pote,nous nous sommes regardé,et nous avons attendu d'etre loin dehors pour eclater de rire......

je ne sais plus ce que j'ai fait de cette carte elle fut un temps afficher dans mon siroco....

gg.consomateur............

02 sept. 2004
0

C'était une sorte de chemin de Compostelle ?

Un circuit de bistros, avec un coup de tampon dans chaque pour prouver aux autres que tu es passé par là ?

Ou une carte de fidélité ?

28 août 2004
0

Ce que mange les poissons
il y a quelques années j'accompagnais mon beau-père sur son pêche-promenade(vous savez,équipé d'un mat et d'une bôme qui ne sert jamais).
Lever à l'aurore, pour cause de marée, on se retrouve au Diben(petit port de la baie de Morlaix), avitaillement (enfin, on sort le casse-croute du coffre de la voiture) composé de deux boîte de pâté hénaff(le pâté du Mataf'), d'un pack de bière dont l'ouverture rapide(capsule à vis) permet d'étancher sans autre ustensil notre soif matinale.Tout est à bord, bien rangé, surtout les cannettes logées dans un équipet du cockpit prêtes à la manoeuvre.
Route pêche, arrêt moteur, lignes à l'eau et homme à la bière(10h heure du casse-croûte).
D'un geste pressant sur ordre de mon capitaine, je commence à distribuer la double(un bouteille chacun). Geste sûr, regard précis, je tourne la capsule et engloutis(c'est l'usage) d'une traite le divin houblon.
Gloup, beurk,....un effroyable goût d'eau de mer, m'envahit le palais, ainsi qu'un flot de gravettes mortes.
Mon beau-père éclate de rire. je venais d'engloutir le reste des appâts de la veille qu'il avait cru judicieux de conserver dans une canette vide rangée dans le dit équipet.
Maudit progrès et ses capsules tournantes. :-(

02 sept. 2004
0

Beuuuurkkk....
Des p'louzes, beuaaark..!!!
En plus, je suis en train de prendre mon p'tit dèj !

28 août 2004
0

je penses que moi.......
j'aurais appaté grave et longtemps........

rien que d'y penser..........

gg.le coeur au bord des levres.....

29 août 2004
0

Pour rèpondre à Diaoulig en fin de page 1
L'histoire du "bateau coulè" est parfaitement vèridique sauf que cela s'est passè à Ste-Maxime; je pense en avoir ètè l'un des instigateurs avec l'èquipe technique. Ste Maxime où le TFV n'a plus jamais ètè reinvitè...mais pour une autre raison tout aussi drole mais non apprècièe par la municipalitè d'alors en 81 si j'ai bonne mèmoire.

29 août 2004
0

quelle est elle?
si elle est drole ,elle a sa place ici........

29 août 2004
0

raconte !!!
oui vas y elle a surement sa place ici!

29 août 2004
0

chris chris chris chris
l'histoire l'histoire l'histoir!!!!!!

30 août 2004
0

Tant pis, puisque vous le voulez........vous l'aurez
Le podium du TDF etait installè sur la place près du Casino. Il y avait foule pour venir voir je ne sait quel chanteur dèbile. La route qui rejoint St Trop à St Raph passait juste à cotè. Il y avait un ènorme embouteillage. Les flics ont vainement essayès de faire un semblant de circulation. N'y parvenant pas, ils remontent dans leur Estafette; mais là: gros pb. Une quarantaine d'èquipiers du TFV, un peu allumès ont dècidès de soulever l'Estafette et de la mettre dans un pareterre de fleurs en bloquant les portes. Les flics sont restès enfermès un bon bout de temps. Puis, ils ont dècidès de faire pareil avec les voirtures de l'immense embouteillage. Ils ont meme fait faire 1/2 tours à 2 voitures de touristes ètrangers en les soulevant. Du grand cirque!!!!!!!!! Bref, vers 3 heures du mat' ca s'est calmè c'est alors que nous avons eu l'idèe du bateau coulè. S'en ètait trop pour les flics, les pompiers et le maire toujours prèsent!!!!
Mais nous on a bien rigolè mais on n'ètait pas très frais pour l'ètape suivante.....
Les première annèes du TFV ont ète un grand dèlire de gags à chaque ètape et le commissaire du coin venait souvent me prier de venir chercher les èquipiers au poste!!!! Notamment à St Malo et sa cèlèbre Rue de la Soif!

30 août 2004
0

toi,tu dois en avoir d'autre..........
quand on est capable de ça on est capable du pire,ça me rapel les 3em mi temps........

aller,lache toi,on est friands des conneries qu'on a pas pu faire nous meme........

encore ,encore........

gg.sur des braises........

30 août 2004
0

rires.... suite
bonjour à tous
une autre histoire de jeunesse
banc d'arguin ( bassin d'arcachon ) à la bonne époque fin des années 70 début 80
avec un pote on part pecher l'apres midi coté océan et en revenant en fin de journée on trouve un mot sur le bateau " salut, vous etes pas là c'est dommage, je repasserai dans 2 jours a'tchao"
a l'époque on pouvait passer des semaines à l'ancre dans ce qui était un port naturel bien protégé à toute marée( que de souvenirs )
- bon a à raté sa venue, pas grave, c'est l'heure du pastaga, chope deux verres et la bouteille d'eau fraiche dans la glacière...
- tchin tchin, à la tienne...
- pouahhhh, mais il est dégueu ce ricard...
en fait le copain nous avait mis de l'eau de mer en lieu et place de l'eau douce dans la glacière
le fourbe, on ne pouvait meme pas l'engueuler c'était avant l'invention de ces saloperies de portables...
j'vous raconterai la vengeance plus tard
a+
pierre

30 août 2004
0

c'est a la fois......
exelent........et pas trés bon......

ça me rapel.....

la premiere fois ou avec un pote,on aborde à porquerol.....avant 70,désolé,il n'y avait qu'un pov' ponton d'equerre à la plage ,trois ou quatre petites maison et un café ......

terrasse dans le sable,on commande un pastaga.....le bonheur..........................

pouaaa!!!! le pastis etait infect.....frais,mais vraiment degeu.......

j'apels le serveur,ou plutot,le lascar qui nous avait servi cette saleté,,,et gaché notre vie de reve.....ah,dit il c'est l'eau,on a une machinne qui dessale l'eau de mer,et c'est pas parfait......

on a pris sur nous,et 1h apres on en reprenait un avec l'eau du bord,mais sans glaçons.....

quand j'y repense,cette image me revient et pour moi,cette vue de ce coin de paradis avec notre seul bateau sur le petit ponton de bois,et autour une nature intact,putain de moine quel pied.......

gg.dans ses pensées...............

01 sept. 2004
0

crabe vert
il existait autrefois un rassemblement à concarneau dont le point d'orgue etait une regate en baie dont le classement etait etablit une fois pour toutes: tous premiers.
lors d'une de ces belles escales nous etions cinq bateaux à couples avec dans l'ordre la belle angele, solweig, deux autres bateaux et mon muscadet. au moment du couché (fort tard ou tot selon les esprits) les reserves de tous les bords etaient à sec.
le lendemain, je nose dire matin, nous étions tous assis sur le plat bord de solweig,les mains prises par d'un coté une tasse de café fort et de l'autre une bonne dose d'aspirine lorsque le patron de belle angele (un solide gaillard avec une belle coupe en brosse poivre et sel et des bajoues à rendre jaloux l'un de nos ex premier sinistre)est sorti en chemise de nuit et bonnet idoine (le pompon compris)en disant : "y'a une marée de crabes verts sur ma tete" puis retirant d'un geste auguste son bonnet et regardant dedans d'un air desepere "pis sont pas dans ma casquette".
a plus pour d'autre souvenirs
jp
ps.
pour chris je ne connaissait pas e coup de saint maxime mais celui d'arcachon est lui aussi authentique.
jp

02 sept. 2004
0

pour diaoulig (bis)
J'ai fait les 12 premiers TFV sans en rater un de Dunkerque à Menton, je n'ai vraiment pas souvenir du pseudo bateau coulè à Arcachon mais peut-etre que j'avais trop boulot pour superviser les mises sur camion.
Ou peut-etre que le rhum d'ici, en Colombie, est un peu trop fort.....à moins que se soit le Coca cru 2004! (j'ai bien ècrit LE coca) ;-)

02 sept. 2004
0

vengeance..
bonjour
on en était resté au pastaga à l'eau de mer, ce qui totalement inadmissible et demande toutes affaires cessantes de laver l'affront..
donc...
quelques temps après le copain en question revient avec son voilier au banc d'arguin avec une superbe équipière (belle carène, ma foi!)mais pas sympa pour 2 balles elle nous snobe en nous prenant pour des va-nu-pieds et se la joue mondaine genre bourge bordelaise BCBG chanel à tous les étages, mini austin noire et yorkshire sous le bras et filofax en bandoulière ( c'est juste pour brosser le portrait de la nana)
- le copain nous dit soyez cool avec elle, c'est la première fois qu'elle fait du bateau et ON n'a pas encore c.... tous les deux
- apéro 1 la bégueule boude
- apéro 2 la bégueule boude...
- apéro 3 la bégueule boude encore..
- .....
- apéro (je sais plus!) mimine fait toujours la gueule !!!
on commence a avoir envie de la foutre à l'eau
elle pose un ultimatum au copain
" on va se coucher DE suite, je suis fatiguée"
les voila qui s'eclipsent pour aller n'golo-golo sur leur boat
conseil de guerre entre potes...
elle va pas s'en sortir comme ça...et puis machin il a une dette a régler ( le pasta à l'eau de mer, c'était lui!)
donc, action:
on avait dans un seau quelques crabes bien vifs prévus pour la casse-crôute du lendemain
on est partie en annexe sans bruit faire un lacher de crabes par la capot de descente laissé ouvert du boat du copain ou la lumière venait juste de s'éteindre ......
j'ai rarement entendu un hurlement pareil....
mimine est devenue hystérique, tapait sur tout ce qui bougeait avec les casseroles du bord, apocalypse now !!!
le pote a fait le safari au crabe à la lampe de poche car bien sur les coquins s'étaient planqués dans des endroits d'accès impossible et puis ça court vite un crabe et à chaque fois qu'un hardi traversait le plancher du carré à donf, mimine repartait pour un hurlement a péter les verres de lampe.....
les voisins de mouillage pas au courant du coup des crabes mais qui avaient maté la donzelle:
"mais qu'est ce qu'il lui fait donc?"
enfin, ca a duré une bonne heure le safari....
les commentaires :
elle- ils sont vraiment cons, tes amis...j'veux même pas les voir demain, sinon....bla...bla....
lui - mais non,faut les connaitre...
elle- ci c'est ça le bateau, je préfére rentrer aux chartrons ( quartier chic de bordeaux )
lui- on devait pas faire quelque chose....
elle- plus envie, mal à la tête,.....

nous- tapis dans le noir a petite distance du ship
écroulés de rire à en faire chavirer l'annexe

le fin mot de l'histoire

le lendemain matin il la ramenait à arcachon pour ne plus jamais la revoir ( il nous remercié après)

le tout s'est soldé le lendemain soir autour d'un apéro monstrueux ou on a réussi au bout de xxx pasta à lui en faire boire un avec de l'eau de mer
eh bé, l'était tellement torché qui l'a pas senti
gags
a la prochaine
pierre

02 sept. 2004
0

éh bah ..........
faut pas etre etoné si des personnes hautes placées nous pondent des reglements à la con,il s'agit peut etre de vangeance..........

les salopiots.......

gg.déssalé.................

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (5)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021