L'eau potable à bord

.

L'équipage
24 nov. 2000
24 nov. 2000
0

Eau douce à bord
Un bon sujet, pas ? Lorsque nous sommes partis en croisière, on pensait qu'il nous fallait absolument un dessal. On l'a pris minimal : un Power Survivor 40. L'idée étant de l'utiliser uniquement en cas de besoin et pour la consommation. Résultat des courses : on l'a utilisé 3 ou 4 h, en un an. A 15 000 balles le dessal, c'est plus intéressant de bien réfléchir à des systèmes de récupération d'eau efficaces... ou de boire de la bière !
Bon vent
Pator

25 nov. 2000
0

Eau douce à bord
Complétement d'accord avec Pator (cela ne pourrait être autrement) en ce qui concerne le dessal... C'est un engin cher, qui tombe en panne souvent (au dire des voiliers de rencontre) surtout si on l'utilise peu. Avec deux réservoirs de 300 litres (un pour l'eau à boire et un pour le reste) et l'eau de mer à volonté, nous tenons 2 mois à 4 (sous les tropiques) il est rare en 2 mois de ne pas pouvoir profiter d'un grain qui remplisse à nouveau les réservoirs (parfois en moins d'une demi heure) Il faut donc un bon récupérateur d'eau: solide, en toile épaisse, muni de fixations à toute épreuve car quand il pleut dans un grain il y a aussi beaucoup de vent.

02 déc. 2000
0

Eau douce à bord
Suite au petit grain de sel que j'ai ajouté pour adhérer au discours de Pator, Banik a reçu en direct des objections que je recopie ci dessous avec ma réponse pour que tout le monde en profite. Ce n'est pas pour polémiquer mais parce que ce sont des points de vue différents ce qui permettra peut-être à chacun d'avancer un peu dans sa propre opinion...

Voici les objections:
Je me permet de réagir à ton intervention (ci-dessus), ne manque pas de m'étonner. Jamais je ne tiendrai 2 à 4 mois avec 600 litres seulement. Dans mon voilier j'ai un réservoir de 260 litres et il se vide toujours en une semaine, dix jours maximum. Malgré mes conseils, ma femme en gaspille. Il paraît que j'ai gueulé "comme un cochon qu'on égorge" un jour où, distraite,
elle rinçait la vaisselle sous le robinet "comme à la maison".
Je suis surpris aussi que tu dises qu'un dessal. tombe souvent en panne. J'ai eu d'autres "sons de cloche" comme quoi ces appareils fonctionnent très bien avec un minimum de précautions. Le Power Survivor, souvent cité serait très fiable et donnerait une eau d'excellente qualité potable.
En ce qui concerne l'eau de pluie, cela est relativement facile sous les tropiques où les grains sont fréquents. Mais que fais-tu de cette eau ? Tu la bois ? Et avant de la boire, tu la filtres ? Avec quoi ? J'ai eu des exemples
de gens qui filtraient cette eau de pluie avec un gros tampon d'ouate placée dans un entonnoir. Puis versaient l'eau obtenue dans une carafe disposant d'un second filtre "au charbon". De telles filtrations sont loin d'éliminer
les virus... Peut être faut-il y ajouter une dose de Javel ou de sels d'argent ? Mais les sels d'argent n'attaquent-ils pas les reins ?
L'eau à bord est un problème que je trouve très TRES compliqué si on veut naviguer avec une autonomie aussi complète que possible et traverser des régions où la pluie est relativement rare ou l'eau pas toujours saine pour nos estomacs européens. Pour cette raison, je reste partisan d'un dessalinisateur à bord.
Cordialement.

Voici notre réponse:
Je reprends les différentes objections (c'est interessant et constructif) dans l'ordre.

1- Je ne tiens pas 2 à 4 mois avec 600 litres d'eau, je tiens 2 mois à 4 (j'aurai du rajouter "personnes" c'était clair dans mon esprit mais mal exprimé). Nous l'avons fait en partant des Canaries avec de la très bonne eau prise à la Goméra à la même source (suivant la légende) que celle ou Christophe Colomb a puisé avant son 1er départ pour les Antilles (Bahamas en fait).
Après 8 jours de mer, nous sommes restés 4 semaines dans l'archipel du Cap vert ou il n'avait pas plu depuis 7 ans (à notre passage) La seule eau dont on aurait pu disposer, était de l'eau de mer dessalinisée par les usines et nous la trouvions tellement mauvaise que nous sommes parti traverser l'Atlantique sans refaire les pleins des réservoirs. Nous sommes arrivés à Grenade 17 jours après. Un de nos réservoirs (300 l) est traité aux sels d'argent et ne sert qu'a la boisson. ce qui donne 5 litres par jour pour nous 4 sur cette période. On a peut être un peu complété par des bouteilles d'eau en plastique que l'on a toujours en sécurité (et encore je ne me souvient plus)... mais les réservoirs n'étaient pas à sec et on a jamais plus eu de conditions telles que nous ne puissions pas remplir en 2 mois. Bien sur on ne fait pas la vaisselle à l'eau douce mais à l'eau de mer, et quand on rince, le robinet est sitot fermé et l'eau douce utilisée passe d'un verre à l'autre pour servir plusieurs fois.

2- En ce qui concerne les dessal: Je n'en ai pas, donc je ne porte pas de jugement personnel mais ne fais que rapporter ce que j'ai entendu et je suis assez receptif à ce genre d'écho car je suis pour la simplicité sur les bateaux. Par expérience (j'ai vécu 8 à 9 ans sur des voiliers) je sais que le matériel à bord est générateur de frais et de temps perdu à l'entretien.
Ceci dit je reconnait ( et je le pense vraiment pour en avoir souvent bue)que l'eau des dessal est parfaitement bonne à mon palais:cet aspect la ne mérite aucune critique.

3- L'eau de pluie est facile à récupérer et pas seulement sous les tropiques (il n'y a qu'a regarder le temps qu'il fait en ce moment... Ce n'est pas comme chez nous aux îles du Cap Vert c'est vrai...) et nous la buvons (l'eau de pluie) sans nous préocuper de quoi que ce soit... Je n'ai jamais entendu dire qu'il y avait des virus dans l'eau de pluie... Cela ne m'est jamais venu à l'idée... Nous sommes restés un mois dans les Bahamas sans entrer une fois dans une marina. De la nous sommes partis vers les Açores (26 jours de mer)... C'est une deuxième expérience de 2 mois sans remplir les réservoirs à un robinet. Mais durant ce temps (et avant de traverser) nous avons rempli à bloc les réservoir d'eau de pluie (c'est vrai c'est facile sous un grain tropical) nous avons donc bu de l'eau de pluie pendant 2 mois sans aucun traitement (que nos sels d'argent pour la conservée pendant la navigation) sans troubles aucun... Il est vrai que nous venions de passer 2 ans à boire de l'eau du robinet du Vénézuéla, de la Colombie, du Guatemala ou de Cuba et que ca crée peut-être des anti-corps...

En conclusion et même si cela fonctionne bien, le cout et la fragilité d'un dessal ne m'incite pas à faire cet investissement pour résoudre un problème qui n'en est pas un (la ou on a navigué) et cela est vrai pour une multitude de chose à bord.

Amicalement

12 déc. 2000
0

Eau douce à bord
Tout à fait d'accord avec Banik.
J'ajoute, à propos des anticorps qu'on fabrique à force de boire de l'eau locale, que ce n'est pas une plaisanterie.
On a un peu tendance à assimiler l'eau de certains pays à un poison. Faut pas exagérer, les locaux la boivent tous les jours.
C'est vrai que l'eau locale n'est pas toujours bonne au goût (dans notre cas, on a trouvé l'eau de Port Soudan imbuvable). C'est vrai aussi qu'on peut attraper des problèmes intestinaux, mais plutôt moins que lorsqu'on part 15 jours en vacances avec le Club Med.
Nous, la seule fois où on s'est pris une assignation aux goguenots, ç'était clairement à cause de glaçons ajoutés aux excellents jus de fruits des pays arabes.
Le tout, c'est d'avoir la pharmacopée qui va bien, ce genre de problème peut laisser des séquelles pas très drôles.

Bon vent
Pator

04 avr. 2001
0

eau potable
Salut à tous,
avant de me lancer dans la réalisation de mes reservoirs d'eau, je prendrai volontier votre avis sur quelques points, sachant que je ne veut pas de déssalinisateur à bord, et que je compte embarquer de l'eau en bouteilles;
Quelle quantité pour Panama / Marquises???

reservoirs polyester = eau buvable???
Merci d'avance
Alex
PS, mon chantier est toujours à la recherche d'un repreneur; voir sur perso.wanadoo.fr[...]-chanot

29 mar. 2001
0

intérêt d'un dessalinisateurs
en lisant Patrick, on est un peu dessalé!, alors qu'on ne parle que de ça partout.. quelles autres expériences de ceux qui en ont vraiment utilisé?

Il semble qu'ils soient extrèmement sensibles aux erreurs d'eau ou d'entretien:
-jamais laisser dans l'eau sans s'en servir souvent
-produits de nettoyages spéciaux et couteux
-filtre de 5000f à changer à la moindre erreur de manip (genre branchement sur eau javellisée..)

03 fév. 2002
0

interet du desssalinisateur
ok pour le principe mais je lis 5000 frs la menbrane serait-il possible de savoir ou on peut
se la procurer en france chez qui ? merci d'avance Pierre

17 nov. 2005
0

déssal pas si noir que ça
Mon bateau était équipé à l'origine d'un déssal lorsque je m'ai acheté; je ne l'ai pas déposé et m'en sert ... un peu.
C'est un Sea Recovery avec un nominal de 27l/h; en pratique je ne dépasse jamais 20l/h (en Grèce) et 16l/h (à La Rochelle). Sa conso constatée (et confirmée par l'importateur en Loire Atalntique) est de 1Ax12V pour 1 l produit.
Je l'ai depuis 6 ans (il en a 7) et n'ai jamais eu de problème malgré un entretien pas toujours conforme à la notive du constructeur : il est toujours sous biocide acide lors de l'hivernage mais je ne renouvelle pas ce rinçage tous les 15 jours. 2 à 4 fois max entre octobre et avril. Je le rince très souvent à l'eau douce après usage.
Par contre, comme j'ai la place (cata) j'ai installé à demeure un réservoir dédié de 70l qui l'été contient de l'eau douce (produite par le déssal ou prise sur le quai à traver un filtre à charbon), réservoir que j'utilise (en circuit fermé) pour le rinçage à l'eau douce l'été et à l'eau biocidée l'hiver. Le remplissage de ce tank ne peut se faire que par le déssal ou à travers le filtre à charbon (pour déchlorée de manière sure).
Il est doté de pas mal de sécurité, du coup je ne l'ai jamais cramé. J'ai demandé une fois à l'importateur (j'oublie son nom) de le réviser, histoire de m'approcher des 27l/h : il a trouvé la membrane en parfais état, après 4 ans d'usages non strictement conforme aux normes constructeurs.

Je navigue surtout en cotière (j'adore les mouillages, pas trop les ports) et famille et amis sont un peu réticent aux économies drastiques, du coup ma conso d'eau est élevée (je ne donnerai pas de chiffres, après ceux de Banik j'aurai l'impression d'être ... un moujik). Partant de ce constat et si c'était à refaire je prendrai un modèle autour de 100 l /h effectif (donc un 150 nominal) alimenté en 220V (à ces débit c'est obligatoire, 1200W pour alimenter un bouzin c'est rédibitoire en 12V), histoire de remplir mes caisses très rapidement (j'aime pas le son du groupe le soir au bord des plages).

  • Concernant les produits, ceux d'origine sont cher mais les génériques existent (piscine, cosmétiques) et sont bon marché.
  • Si le filtre à charbon pour déchlorer gène, il suffit de laisser reposer l'eau 6~12~24 h (je ne sais pas) pour qu'elle soit déchlorée spontanément (on peut la fouetter pour accélerer)
  • la membrane à 5000 F, oui ça semble être le prix mais comme je l'explique je n'ai pas eu à en changer malgré une utilisation un peu heterodoxe

J'ai rencontré pas rarement des bateaux qui évitaient soigneusement les ports et qui étaient enchantés de leur déssall (usage en cotière de longue durée)

Yves.

PS : un calcul tordu m'avait conduit à une conso de 1l de gasoil pour 100 litre d'eau produite. La pratique ne semble pas infirmer violement ce chiffre (mais j'ai pas débitmètre :-) )

10 déc. 2001
0

Mais si, un dessal c'est utile....
Si je relis les objections concernant l'utilité d'un dessalinisateur j'aboutis à la conclusion qu'il suffit de s'équiper d'un 30 litres/heure et non d'un 5 litres/heure pour être heureux...
Me trompe-je ?

05 nov. 2002
0

Dessal suite
Bonjour,
Eh bien nous saurons bientôt, je viens d'équiper ll'Argonaute d'un dessal 40l/h: conso 8 A/h. Pour mon premier voayage, la douche m'avait un peu manqué, (Voyage en Antarctique en 90, avec peu d'escales entre Gib et Ushuaia); alors se le laver à l'eau de mer c'est bon pour la photo.
Ensuite
Bon, J'ai un Livol (en cours de montage) , et au vu de la notice technique, il faut le faire fonctionner au moins tous les trois jours, et faire un traitement à l'acide au dela d'une semaine sans utilisation.
J'ai misé sur l'alternateur de trainée pour faire du courant: celui qui se transforme en éolienne au mouillage.
Cela doit couvrir les besoins du pilote et du desl tous les deux jours et du reste si les corbes de productions sont correctes.

JB: (Banik): en 90 on a fait Ushuaia Gib en 83 jours : pas une goutte de pluie!!
Laurent : OK
Michel : Livol en fabrique, mais je ne sais pas s'il y a des menbranes adapées à chaque modèle: Contactes :Luc MAGNOLER, Livol 2M Voila ma commande, les filtres ne valeent pas 5000ff!! Oulala mais la membrane peut etre!!!
Detail de ma derniere commande:
1 Bouteille de prefiltre complète avec embouts. Tarif : 62.00 Euros HT
1 kit grande croisière. Tarif : 130.00 Euros HT
1 kit de filtres 3 & 5 µ. Tarif : 70.00 Euros HT
Expédition : 10.00 Euros HT
Total HT : 272.00 Euros
Total TTC : 325.31 Euros.

Alex:
Les réservoirs polyesters, je crois qu'il faut les peindre avec les peintures idoines (alimentaires). Mon premier bateau était en acier et nous avions des reservoirs de camping cars - en plyethylène je crois- aucun gout

Bon vent à tous,JP
perso.wanadoo.fr[...]dex.htm

24 mar. 2003
0

Et avec 130 litres de reservoir...
Vous m'avez convaincu je zappe le désanilisateur de la liste des courses mais un reservoir de 130 litres suffira t'il (nous sommes 3)pour le cap vert, la traversée...
Que faut il prévoir comme conso par jour et par personne. 3 litres me semble un minimum, non? (rincage vaisselle + cuisson+ conso perso)
Pourquoi ne pas mettre des pastilles dans les reservoirs comme en camping sauvage?
Enfin, que pensez vous du dessal qu'on tire derrière soit à 5 nds genre magique...
Si y'en a d'occasion je suis intéressé...malgré tout!

24 mar. 2003
0

130 litres pour 3...
çà fait quand même pas beaucoup! :-)

05 avr. 2003
0

réservoirs d'eau en inox
Au secours!!!!!
j'ai besoin de toute urgence de vos éclairés : comment doit on traiter l'intérieur des réservoirs d'eau potable en inox : peinture alimentaire (laquelle) résine alimentaire (laquelle) film alimentaire (je ne sais pas ce que c'est mais je l'ai déjà lu quelque part)
ou bien, ainsi que mon l'instinct me le souffle, on laise l'inox à nu comme les spéclialiste de l'agro alimentaire (laiteries, vignerons ect...)
dans ce dernier cas quel type de passivation doit on utiliser sachant que nos réservoirs sont faits en inox 316 soudure par un pro au TIG
enfin bref.. c'est urgent et les différents avis qu'on donne sont trop divergents pour qu'on s'y retrouve....MERCI de votre coopération
Chantal,

05 avr. 2003
0

il faut traiter à la pate AVESTA
qui sert uniquement à décaper les soudures

mais j'attire ton attention sur le fait que l'inox 316 ne convient pas du tout pour faire les réservoirs d'eau potable

il faut utiliser la référence 316 L qui est alimentaire et uniquement celle ci

le lettre L qui suit la référence 304 ou 316 indique la capacité alimentaire du métal)

il existe bien sûr des résines alimentaires utilisées surtout pour les cuves en ciment

sur l'inox rien ne va tenir car les parois vont se déformer en permanence et le revetement va se décoller

de plus les fabricants n'ont rien inventé dans ce domaine vu la disponibilité permanente du 316L qui fait que personne ne traite ce type de cuve

amicalement

05 avr. 2003
0

traietement réservoirs inox
OK c'est bien du 316 L j'avais oublié de préciser
je résume donc :
- on ne mets rien à l'intérieur des réservoirs en inox 316 L : cela ne tiendrait pas
- on traite seulement à la pâte AVESTA, est ce une sorte de passivation ?
merci pour ta prochaine réponse jp
Chantal

05 avr. 2003
0

la pate avesta
est une pate à base d'acide fluorhydrique qui sert à enlever le bleu(oxydation) des soudures et à les rendres couleur inox par décapage

c'est le produit de base pour cette opération qui assure en meme temps la passivation des soudures

la passivation est essentiellemnt utile en cas de contact avec des liquides corrosifs

pour de l'eau je pense qu'elle n'est pas obligatoire, mais c'est toujours mieux avec

il existe dse sociétés de traitement qui font ça pour pas très cher

voir avec un tôlier pour les adresses

amicalement

05 avr. 2003
0

re : je précise que je sais bien que
rendre ne prend pas d's mais je fais des fote de frape

bye

05 avr. 2003
0

re traitement réservoir inox
merci pour ta réponse jp, t'inquiètes pas, je regarde pas les fautes, ce qui m'interresse c'est le contenu des réponses
bon... il y a un problème : les plaques du réservoir sont bien en 316 L mais les cornières qui forme la cadre du réservoir sont en 304 ou 308 L (je ne me souviens pas exactement) et jacky (mon mari constructeur amateur) a légèrement abrasé l'inox puisqu'il pensait à ce moment là utiliser une peinture alimentaire comme on lui avait conseillé (mal, apparemment)
est ce grave docteur ?
comment faut il corriger maintenant ?
merci encore pour tes réponses et à lundi de te lire (je quitte mon poste à 13h)
Chantal

05 avr. 2003
0

je sais pas répondre
mais si les cornières sont en inox classifié L pas de souci, sinon je sais pas comment faire

le caractère alimentaire est obtenu dans la masse du métal donc l'abrasion et les rayures ne changent rien

le fait d'être 304 ou 316 intervient uniquement sur la résistance aux agents corrosifs donc pose pas vraiment un pb avec l'eau qui est quand même pas un acide puissant

il est possible qu'une peinture alimentaire tienne, mais alors elle doit impérativement rester souple ce qui me parait pas évident

mais on peut aussi considérer que la faible surface d'inox non alimentaire en contact avec l'eau est quand même acceptable, mais là, je garantis rien

bon WE

14 mai 2003
0

comment traiter des réservoirs ?
Bonjour,
Je viens d'acheter un bateau délaissé depuis près de 6 ans et mes essais sur les pompes à eau douce me laissent penser que l'eau est croupie et polluée par toutes sortes de sales bestioles qu'on ne boirait pas facilement...
Avez vous un suggestion à me faire en plus du rinçage pendant de longues heures.?..il y a 940 litres dans la bête!. Merci d'avance. Chac.

15 mai 2003
0

Comment traiter des réservoirs
Du micropur en quantité. Tu le trouvera en pharmacie.

17 nov. 2005
0

traiter les réservoirs
et aussi de l'eau de javel alimentaire, du type de celle qu'on trouve dans les pharmacies.
Ca m'est revenu en Italie lorsque je me suis fais refuser du permanganate de potassium, vendu uniquement sur ordonnance (! ?).

Cette eau de Javel là sert aussi à désinfecter - à froid - les biberons des bébés (bon, nous on rinçait ensuite à l'évian, histoire de pas les faire partir sur des mauvaises bases gustatives)

C'est beaucoup moins cher que les produits des ships et tout aussi efficace.
Yves.

17 nov. 2005
0

Chlore choc ?
C'est alimentaire ça ?
Il me souviens avoir lu des contributions mettant en garde contre les eaux de javel domestique, franchement toxiques à la consomation (au dilution habituelle de toute manière), d'où mon eau de javel pour bébés.

J'aime bien ,même en en entretien, ne mettre dans les caisses que des trucs consomables.

Yves.

17 nov. 2005
0

Je me suis occupé un moment
de petites stations de potabilisation, (6 à 30 m/3 heure), et j'ai apprit des choses amusantes.

Contrairement aux grosses stations, où l'on chlore l'eau en continu par du chlore gazeux, dans les petites stations on surchlore l'eau en fin de filtration. On a donc une réserve d'eau très chlorée, dans laquelle on puise l'eau par de puissantes pompes pour envoyer dans le réseau, en passant par de gros filtres à charbon actif.

Mais la législation oblige à garder un minimum de chlore dans le réseau pour le garder propre, de mémoire 0,5 milligrammes de chlore au litre. Normalement, ça ne se sent pas, (sauf pour les savoyards habitués à l'eau de source). ;-)

Pour garder ce pourcentage de chlore, il y a simplement une petite dérivation bypass qui laisse passer de l'eau en contournant le charbon actif. Les pros appellent cette vanne "la vanne psychologique", car si les gens trouvent que l'eau n'a pas le goût habituel, il suffit généralement d'augmenter un peu la dose !

On commence à sentir le goût du chlore à partir de 0,8 à 1 milligramme, (les montagnards 0,2, à 0,3…)

Le problème d'un grand réseau comme celui d'une ville, c'est que le minimum de chlore doit se trouver au dernier robinet du tuyau, ce qui fait qu'on en mets beaucoup plus, et que ceux qui se trouvent au début du même tuyau ont l'impression de boire de l'eau de Javel ! D'où le succès de l'eau en bouteille, alors qu'il suffit d'installer un petit filtre à charbon actif…

A consommer avec modération ! :-D

_/)

P.S. Piscines : ce qui pique les yeux, ce n'est pas le chlore, mais un pH mal équilibré.

17 nov. 2005
0

Tu as raison Nicolas
Il existe en effet un danger, mais c'est un peu loin dans mes souvenirs, il faudrait que je ressorte mes notes sur le sujet.

Mais en gros, je crois me souvenir que c'est un surdosage du chlore qui pose problème en provoquant des réactions chimiques indésirables.

En ce qui concerne l'eau de Javel classique, il est tout à fait possible qu'il y ait adition de produits tels que parfums et autres colorants, la rendant impropre à la potabilisation de l'eau de boisson.

Le plus simple est d'utiliser des produits étudiés pour, comme le "micropur", mais il en existe d'autres.

Pour ma part, j'utilise des produits secs concentrés comme ceux cités par Robert, mais à des doses bien précises.

_/)

17 nov. 2005
0

et ben voilà
Tout devient clair quand on utilise les mots corrects : "chlore" c'est le bon désinfectant, même pour les bébés (enfin, plutot leur biberons) et "eau de javel" c'est le truc que ne doivent boire que les sols.
C'est donc du chlore que j'achetais dans les pharmacie italiennes.

Bon, j'espère que je retiendrais ce coup-ci.

Yves.

17 nov. 2005
0

Encore moins cher ...
le "Chlore choc" pour piscine en granulés: 15 roros pour 1 kg qui traite 1000 m3 d'eau ;-)

17 nov. 2005
0

Il me semble,
(mais je peux me tromper), que l'eau de Javel alimentaire est tout simplement de l'eau de Javel ordinaire, mais diluée à un point où elle n'est pas dangereuse en cas d'ingestion...

_/)

17 nov. 2005
0

Le "Chlore choc" ...
est forcément un "petit peu alimentaire", puisque c'est ce qu'on met dans les piscine, et qu'il n'est pas interdit de boire la tasse en nageant ... et que même on est plongé entièrement dans cette eau !

J'ai récemment "découvert" un magasin d'accessoires de piscine près de chez moi ... intéressant sur divers points concernant la gestion de l'eau potable. Potable ne voulant pas forcément dire équilibrée du point de vue alimentaire, cela veut seulement dire qu'on n'est pas malade si on en boit une bonne rasade ;-)

17 nov. 2005
0

Eau de javel attention
Je ne sais pas ce qu'est l'eau de Javel alimentaire, je suppose que c'est celle dont on a retiré les colorants et parfums.

Cependant attention, l'eau de Javel ne devrait pas être utilisée en désinfection d'eau POTABLE (pour se doucher il n'y a pas de problème)

En effet, l'eau de Javel qui a une composition chimique differente du chlore, précipite en cas de présence de matière organique pour former un composé dont j'ai oublié le nom, mais qui est fort toxique (un composé nitreux, je crois).

Donc il faut absolument utiliser du chlore pour désinfecter l'eau, composé chimique qui n'est pas cher, mais qui a une durée de stockage limité, surtout sur nos bateaux.

Bien sur on trouvera des grands voyageurs qui l'ont fait et qui diront qu'ils n'en sont pas morts (je ne parle pas de toi Yves, j'ai en tête quelqu'un d'autre pas de ce site ;-)), mais je connais aussi des gens qui roulent à 200 sur l'autoroute et qui ne sont pas (encore) morts, surtout que cette intoxication peut se faire de façon chronique et pas forcément aigue.

Donc eau de javel à éviter en désinfection d'eau potable, ou alors ne pas la boire après (traiter quelques bouteilles que l'on aura tiré au Micropur).

08 fév. 2004
0

Dessal ou pas
Salut à tous

Lrs dessalinisateurs ont fait de gros progrés, mais restent quand même des engins couteux à l'achat et à l'entretien.
De plus il est vrai qu'il doivent fonctionner le plus souvent possible et rejeter à la mer les premiers litres. Ca consomme beaucoup et les piéces coutent cheres.
Pour le type de navigation autour du monde, un équipage de 4 personnes pourra s'en sortir sans dessal. Bien sur économies est la règle pour tous et les enfants le comprennent trés bien. Cela leurs permet de comprendre l'enjeu de l'eau pour de nombreux pays sur la route d'un TDM.

09 fév. 2004
0

Pompe à pied pour économiser
Bonjour,

Pour nettoyer mes réservoirs non utilisé pendant 5 ans, j'ai utilisé de l'eau de javel, sans compter et plusieurs rinçages à l'eau douce, plus de problème depuis 2 ans !

Pour économiser l'eau, la pompe électrique est toujours à l'arrêt, j'ai deux pompes à pied, une pour l’eau douce des réservoirs et une eau de mer avec filtre, pour ne pas encrasser la pompe, pour laver la vaisselle. La pompe électrique ne sert que pour les douches éventuelles quant il fait trop froid dehors.

Je tiens 45 à 50 jours avec 260 L à une personne sans faire attention, soit 5,7 L/jour de moyenne.

En ce moment, j'installe un taux de 4 m² avec un système de récupération d'eau de pluie maison, deux tubes IRO ficelé sur le bord de la toile et équiper d'un tuyau à chaque bout avec deux bidons de 25 L. Des que c'est fait je ferais des photos du montage !

Je trouve le dessalinisateur trop compliqué de fonctionnement et trop chère pour mon usage, un système de filtre avant de remplir le réservoir est plus abordable avec du micropur ou similaire pour la conservation de l’eau.

Bonne Balade,
Nono

28 fév. 2004
0

eau buvable
pour moi le problème de l'eau est plus une question de qualité que de quantité

28 fév. 2004
0

eau buvable
Pour moi le problème de l'eau est plus une question de qualité que de quantité.
la vaisselle ainsi que le shampoing-douche(nu sur la jupe quand c'est possible),a l'eau de mer, avec le savon liquide spécial,et petit rincage à l'eau douce n'ont jamais pose de probleme a l' equipage(l'été en méditerannée c'est meme le plaisir de la fin de journée avant le pastis)
Par contre je n'ai jamais pu boire le pastis
ni meme cuisiner avec l'eau d'un quelconque
reservoir.
donc :escale dans un port cher et saturé,
achat et transport d'eau minerale parfois de loin
en plein cagnard; c'est harassant.
l'autonomie que procure un dessal. doit quand meme etre bien appreciable:j'y songe serieusement

28 fév. 2004
0

bis
la lettre L qui suis la nuance d'inox 316 veux simplement dire Low carbon(faible teneur en carbone en anglais) et n'as jamais indiqué une nuance alimentaire. stop les conneries.

01 mar. 2004
0

Inox et chlore
Nono, je ne sais pas en quoi sont tes réservoirs, mais Il faut absolument éviter les produits chlorés comme l'eau de javel pour nettoyer ou désinfecter l'inox. Le 316L résiste un peu mieux, mais d'une manière générale le chlore provoque des micro-fissures dans l'inox, et à la longue des porosités.
Concernant les nuances d'inox, alimentaires ou pas : c'est vrai qu'actuellement on n'utilise plus que du 316L dans l'industrie alimentaire, mais en pratique vous pouvez bien stocker votre eau potable dans du 304 ou 316, il n'y a aucun problème.

08 mai 2004
0

dessal
j ai utilisé pendant 9 mois un dessal DESSALATOR 60 l entre france antilles retour ,aucun probleme il faut surtout l utiliser tout les 3 jours ou le rincer a l eau douce sinon,c est genial ,par contre ca utilise beaucoup de courrant ,32 amperes en fonctionement,comme on fait tj du moteur quand on navique pas trop grave, prendre de l eau en voyage pas tj evidant comme au cap vert

08 mai 2004
0

inox et chlore
effectivement dans l'industrie AA on désinfecte le matériel au chlore (entre autres) à 0.5% maxi de chlore pur. C'est pas vraiment agressif sauf si la température dépasse 80°C ou si on surdose. Pour ce dosage, la désinfection est bonne et les germes pathogènes(qui gênent l'homme) sont détruits.En début de saison, on peut traiter son réservoir d'eau et ensuite bien rincer à l'eau de ville.
Ceci n'est valable que dans notre beau pays bien sur. Ailleurs je ne connais pas et ne me risquerai pas à faire des commentaires.

29 sept. 2004
0

un bon dessal pour presque rien
vous recherchez un dessal qui ne consomme pas, il y en a un peu connu qui fait merveille, il produit 1 litre au noeud, prix environs 950 €

l adresse www.yachtwatermaker.com[...]/

16 nov. 2005
0

waterlog
De quel modèle parles tu? L'as tu utilisé ? Donnes moi tes impressions.

16 nov. 2005
0

même demande que JC
Quel modèle, ton expérience, comment contacter le fournisseur en France

merci par avance pour tes réponses

29 sept. 2004
0

bien vû...
Jacques,je savais qu'il existait,mais je ne savais pas ou,merci du tuyau.
jacquot

30 sept. 2004
0

micropur javel etc
quelle solution utilisez vous pour desinfecter l'eau (douteuse) pour pouvoir etre consomée
Pb : le micropur a raison de 1 cp/l dans un reservoir de 250 l c'est gavant et cher 15€/boite
la javel ca pue , je ne sais jamais quelle dose mettre (1 cp effervescent /250 l tres empiriquement) et par ailleurs pour que l'effet bactericide de la javel soit reel il faut une eau legerement acide ph&lt6.5 , au dessus la degradation alcaline de la javel produit l'odeur sans la desinfection ... enfin je crois il y a certainement sur HEO des chimiste confirmer qui pourrait utilement preciser cela
une autre voie qui pourrait etre explorée est celle des peroxydes mais la encore je ne connait pas assez pour jouer au petit chimiste
NB le pastis bien dosé ne laisse pas grande place au bacteries :o)

05 jan. 2005
0

reservoir en inox 316L et l'eau de mer osmosée
pour votre info, le fait d'osmoser de l'eau de mer, abaisse le Ph de l'eau de presqu'un point.
Par exemple dans le eaux froides de la Norvege où l'eau de mer à déjà un Ph faible, vous pouvez
découvrir des TROUS dans un réservoir d'inox après seulement 6 mois d'usage de desal dans cette région ( c'est déjà arrivé ). Heureusement notre estomac est plus résistant que l'acier inox! Doù l'utilité d'avoir des bandelettes test pour contrôler le niveau de Ph, et rajouter si nécessaire un produit alcalin pour retrouver le Ph idéal de 7,3.

05 jan. 2005
0

je pense
meme un reservoir inox doit etre a l'epoxi alimentaire a l'interieur, je connais un domaine de vacances avec citerne et pompes d'une capacitée de 16m3 et la citerne est inox et epoxi alimentaire interieur depuis pres de 15ans et rien ne bouge
mais bon ce n'est q'un avis ;-)

05 jan. 2005
0

dessalator
j ai installé un dessalator 60 l h , genial ; ca produit aux antilles reellement 60 l ,a 1 euros la bouteille d eau dans les grenadines!!!! d accord l investissement et tres cher , filtre etc... mais quant tu passes par le maroc , cap vert , sud antilles c est bien d etre autonome, avant j avais pas ca , dans le pacifique de panama jusqu a tahiti on a bu l eau de pluis car au galapagos l eau est pourrie, si tu as les sous c est bien , j ai eue un copain pendant 2 mois qui a souvent des soucis coté intestin , la rien de rien, eau sur

16 nov. 2005
0

oui, mais quand on n'a pas de grands réservoirs
Je cherche une solution de production d'eau pour un cata rapide à vivre de 9-10m. Les modèles qui m'intéressent supportent une charge utile qui dépasse pas la tonne de beaucoup. Les réservoirs d'eau tournent autour de 50l? je peux toujours avoir de l'eau en jerrycans ou en bouteille, mais j'aurai déjà pas mal de choses à laisser à terre pour respecter le devis de poids, et il y a des choses que j'ai plus envie d'emmener que des bidons de flotte. Le déssalinisateur pourquoi pas, mais la production de l'énergie avec le moteur HB pose déjà problème pour la fourniture basique de courant...je ne parle pas du poids.
Quelqu'un as-t'il utilisé ou as des infos fiables aunsujet du waterlog(yachtwatermaker.com). C'est un dessalinisateur tracté comme un loch à poisson, il y a un modèle 200 qui produirait assez pour me contenter. J'ai retrouvé le Voiles et Voiliers (09/2002)qui en parlait,ils sont assez enthousiastes. Ca a l'air d'une simplicité géniale, ça pèse rien, ne consomme rien, mais j'en ai jamais entendu parler depuis et je m'interroge sur sa fiabilité en utilisation réelle.

16 nov. 2005
0

dessal et énergie
Je suis un peu dans le meme cas que toi.
Ne voulant pas surcharger le devis de poids avec 200 ou 250 litres eau douce .en ayant une conso prévue assez importante "" rinçage de matos de plongée " cela fait un ans que j'essai de définir le modèle de dessalateur ""idéal""pour nous. En ayant deux reservoirs de 60litres j'envisage un SEAFARI HRO SEC 200 a récupération d'energie, poids 51kgs, 32litres/heure ,9Amp 12 dc .Prévision de fonctionnement de 1a2 heures/jour ,fourniture elec un panneau 80w et une eolienne Rutland 913 et l'alternateur moteur si nécessaire.
Et avoir une petite idée sur la fiabilité de ce type de matériel est assez difficile.je pense qu'en achetant ce type de matos on prend les soucis qui vont avec.
J'avais lu a l'époque le sujet sur ce dessal tracté
au niveau rendement energétique il n'y a pas mieux mais il me semble me rappeler que la vitesse de debut de production significative etait de 3 ou 4 nds.
Et puis la production au mouillage!!!
A+Stephan

19 nov. 2005
0

aerogen4 ou rutland 913
Bonsoir j c

Ces 2 eoliennes sont tres proches en capacité + ou- 3amp a 10 nds,6amp a 20nds au delà de 30nds l'arret de l'eolienne est préconisé par le constructeur idem pour les deux. fiablité comparable je pense .
Tu as un boat rapide ,un hydrogénérateur a besoin de vitesse pour produire , mais si l'on compare 10nds vent apparent l'eolienne devrait fournir 3amp +ou- 800t/mn .Mon quillard de 5 tonnes raisonnable toilé n'aura pas assez de capacité de vitesse ,c'est pour cela que mon choix va vers la rutland 913 un diam de pales 910mm mieux profilée je pense pour la limite haute de vent.La 913 est a aimant permanent pas de risque de griller le bobinage du stator.
Les 3 panneaux polycristalins 80watts de marque TOTAL
Un panneau a poste fixe en nav ,les 2 autres au mouillage. 80watt parce que le prix reste abordable 460€ et l'encombrement assez réduit me permet de les stockés dans ma soute AR . La place est comptée dans un 30 pieds.
A+Stephan

30 nov. 2005
0

reponse un peu tardive
Bonjour,j c

c'est bien un plan franqueville ,si tu connais qu'un qui navigue sur un de ces boat je suis preneur d'info.
Le mien est en chantier en touchera l'eau qu'en fin 2006.
A+Stephan

30 nov. 2005
0

Bien vu J C
Bonsoir ,

C'est exact j'ai les factures du 1er proprio location ,fourniture et prestation de 2 salariés.
J'ai également les plans du fast 26 ,joli boat de régate avec lest mobile. jusqu'a présent j'ai essayé sur le net depuis un ans mais cela n'a rien donné.
C'est un peu la facture initiale qui m'a incité a en faire l'acquisition ,sécurité pour echantillonnage et les quantités de produit mis en oeuvre.
L'architecte Franqueville exerce toujours ,son fils plutôt a saint mandrier en face de toulon.
A+Stephan

30 nov. 2005
0

gros consommateurs d'energie
Le seafari HRO sec200 est identique au
sea Recovery uwc 200-1 :7190 €ht.
Au niveau tarif il est pas donné,mais en conso 12 v dc 30litres/h,9amp/h,110wats/h: 60litres/210watts poids du bidule 51kg.
Corps de membrane inox.
Celui que tu cite le katadyn 80 " PowerSurvivor 80"
13litres/h,8amp/h,100watts/h :60litres/460 watts
poids de l'appareil 19.5kgs.
En ayant les deux doc sous les yeux ,il y a de grosses différence de conception et de sécurité en fonctionnement.
Sur un fil il y a un avis plutot favorable sue la fiabilité du sea recovery.
Je peur te faire des photocop seafari hro sec200.
A+Stephan

19 nov. 2005
0

J'ai été faire un tour sur le site de SEAFARI
le modèle SEC 2OO est intéressant. Merci du tuyau, je ne savais pas qu'on pouvait faire fonctionner un dessalinisateur en 12V. En ce qui concerne le choix de l'éolienne, qu'est-ce qui te fait choisir la Rutland 913 plutôt qu'un autre modèle? Moi je n'y connais rien et je cherche des conseils. Quel modèle envisages-tu pour le panneau solaire? As-tu des tuyaux sur les hydrogénérateurs, j'ai vu qu'il y a un modèle de la marque Aquagen qui peut se transformer en éolienne , modèle Aerogen 4 je crois, mais j'ai rien de précis. Par contre j'ai lu des récits positifs d'utilisateurs d'Aquagen.

29 nov. 2005
0

Fast 30 , ton bateau
c'est un plan franqueville?

30 nov. 2005
0

Non, je ne connais pas de proprios de Fast 30, mais
ça doit se trouver. Moi le nom de fast 30 m'a titillé l'oreille jusqu'à ce que je me souvienne qu'il y a une quinzaine d'années un gars avait ouvert à coté de Hyères un chantier original. Il avait les moules femelles de 4 plans Franqueville et on pouvait réaliser sa coque pontée chez lui. En gros ça se passait comme ça. On payait la location du moule et les fournitures et il s'engageait à suivre l'éxécution de manière à ce que pas une coque ratée ne sorte de chez lui. Après on pouvait louer un emplacement pour finir le bateau, avec tarifs sur les fournitures. Il y avait 4 moules:Fast 30, celui que je trouvais le plus beau avec sa coque frégatée; Fast 26, celui qui était dans mes moyens, + un mono et un cata de 40". Et il avait du monde, donc il ya forcément des mecs qui naviguent en Fast 30 le tout c'est de les trouver.Tu as essayé un appel dans la rubrique bateau idéal?

30 nov. 2005
0

Tu as des tarifs pour le SEAFARI HRO SEC 200
J'ai contacté le site et demandé de la doc et des tarifs à l'importateur sud est france mais ça ne vient pas. J'ai été fouiner vers les déssalinisateurs à récupération d'énergie.
J'ai trouvé (docs constructeurs)
Katadyn 40 : 6 l/H 4 amp 3 284€
Katadyn 80 : 13 l/H 8 amp 5 075€
Pour remplir un réservoir de 50l ça en met du temps à tirer sur la batterie et c'est pas donné.

17 nov. 2005
0

Waterlog ...
Si on décide de récupérer de l'énergie grâce à la vitesse du bateau la question est de savoir s'il est préférable de la récupérer sous forme d'eau dans un bidon ou sous forme d'électricité dans une batterie ;-)

Perso j'aurais une préférenc pour la seconde solution, car on pourra toujours en faire de l'eau par la suite avec un dessal à récupération d'énergie qui aura un bien meilleur rendement ... et si on a assez d'eau on pourra en faire autre chose aussi : instruments, lumière, etc ...

C'est peut-être ça une des raison qui fait qu'on en entends peu parler sur les pontons.

23 sept. 2006
0

poire d'amorcage
slt

j'ai installé un power survivor, bien sur cela cosomme de l'energie mais ca rend service. b ien reglé c'est 5l heure.
astuce pour l'amorcage de la pompe: branché sur le tuyau d'arivée d'eau de mer une poire à carburant pour nourice de hord bord.....fini les desamorcage

23 sept. 2006
0

Power survivor
Bonjour,

Je compte acheter ce modèle aussi. Qu'as tu pris comme pièce de rechange et filtre ? As tu d'autre astuces pour l'installation.

Merci beaucoup
Fabrice

11 juil. 2007
0

dessalinisateur Schenker
Bonjour,
Est-ce que quelqu'un connait le dessalinisateur Italien Schenker smart de 30 litres / heure ?
Merci de vos avis.

17 août 2007
0

economiser l'eau
pour economiser l'eau a la cuisine:on commence par cuire les legumes bien laves a l'eau de mer dans de l'eau douce ,a la fin de la cuisson on recupere l'eau qui va servir a cuire des pates
dont on récupere l'eau avec laquelle on cuit du riz avantages recupération des sels mineraux
cuisson de trois accompagnements avec tres peu d'eau et généralement ça donne du gout au riz
cqfd

17 août 2007
0

économie ...
oui, c'est vrai, mais les grosses économies d'eau ne se font pas par la cuisson ! C'est plutôt la toilette et la vaisselle qui consomment 10 fois plus que la cuisson.

J'ai un réservoir de 300 litres pour tout sauf la cuisine, et un réservoir de 30 litres exclusivement pour la cuisine, la boisson et les dents. Hé bien, les deux se vident en coeur, le réservoir de 30 L est vide en même temps que le réservoir de 300 L !

01 sept. 2007
0

économe pour la douche...
Ma technique pour la douche :
- Un plongeon dans l'eau pour se mouiller
- On remonte sur le bateau et on se savonne (à l'Ecover par ex.)
- Nouveau plongeon dans l'eau pour se rincer
- On remonte sur le bateau, on prend une bouteille d'eau plastique de 1 litre et on se rince sommairement les parties sensibles en commençant par le haut (cheveux, visage, mains, kiki, pieds)
Croyez moi, on l'impression après d'avoir pris une vraie douche d'eau douce, alors qu'on a utilisé 1 seul litre.

Après, c'est autant de gagner pour la boisson.

NB : Evidemment, ça ne marche pas en Antarctique !
:-)

03 sept. 2007
0

Qualité d'inox
Voici un lien qui explique bien a quoi sont destinés les qualités d'inox.

www.commercialedesmetaux.fr[...]o1.html

A mon sens l'acide fluoridrique est très dangereux et extrèmement toxique. La passivation de l'inox peut très bien se faire avec du sel d'oseille ou acide oxalique qui lui après un bon rinçage ne comporte que peut de danger. Un traitement à l'eau de javel est efficace pour autant que l'on rince suffisamment. De toute manière le goût sera tellement infecte avec de très faible concentration que le rinçage sera forcément suffisant. Attention avec le Micropur dans les réservoirs métalliques. En effet, le Micropur contient du sel d'argent qui provoque une électrolyse des parois des réservoirs.

Meilleures salutations nautiques

24 sept. 201016 juin 2020
0

hitoire d'O
c'était du temps ou j'étais petiot et ou les vacances scolaires duraient 3mois...j'ai passé ainsi toute mon enfance, durant ces 3 mois à la mer sur des plages sauvages..dont l'1er pélos pouvait se trouvé 1 ou 2 bornes plus loin....HAAAAAAA quel bonheur toutes ce nuits allongés à meme une couverture sur le sable..les tete dans les étoiles et la douce musique nocturne du ressac....Tout ça pour vous dire qu'à cette époque, on faisait la vaisselle à l'eau de mer...et pour le grattage on utilisait du sable...ou de l'alpha..produit naturel végétal...Tiens, déjà écolo avant l'heure.......!3 mois sans douche...Comment sans douche ?..Curieux, chui toujours vivant...est-ce normal docteur ?..à bord je n'emporte que des bouteilles d'eau ainsi, je ne l'utilise qu'avec parcimonie et sans désinfection...........m'enfin, m'en vais une tite sieste, tiens!.....à+

24 sept. 2010
0

"3 mois sans douche"
sais-tu que les femmes ont environ 10 fois plus de capteurs d'odeurs dans le nez que les hommes ? :langue2:

25 sept. 2010
0

A la campagne,
et sous l'œil attentif de la fermière qui surveillait que l'on ne faisait pas semblant de se laver, on y allait avec dans une main le gant et le savon, et dans l'autre un marteau.

Le marteau, c'était pour casser la glace de l'abreuvoir dans la cour... :lavache:

Depuis, je déteste l'eau froide ! :acheval:

_/)

24 sept. 2010
0

c'est pour cela
que l'on aime les nav en solo.

24 sept. 201016 juin 2020
0

ben c'est y qu'y ma réveillé le gonze...
la douche, c'était à la baille....En ce temps là mosieur, on "pouvait" etre "pauvre" sans pour autant puer....c'est un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre.....Le monde a bien changé...No comment...j'men vé repiquer ma tit'sieste té...!

24 sept. 2010
0

sans douche
Pourquoi une douche ? Ce n'est pas très vieux dans nos salles de bains (&lt50 ans) et pas du tout indispensable à une hygiène parfaite. J'ai grandi sans (jusqu'à l'âge de 15 ans), car mon pater n'avait pas terminé la salle de bains. Le lavabo au quotidien et un bain(-douche) de temps en temps.
Même par la suite, j'ai souvent continué au lavabo quand en hiver, à 6h du matin, il faisait 11°C dans la salle de bains !

Ça m'est aussi arrivé en grande randonnée (avec bivouac) de n'avoir à disposition qu'une gourde d'1L pour boire et me laver (aussi une bassine pliante et un gant). Avec un peu d'astuce on y arrive !
Maintenant avec mon 6,5m, je n'envisage pas de mettre une douche mais ça ne m'empêche pas d'y dormir et de me laver.
Banik dit qu'il se contente de 300L sur 2 mois pour 4 personnes !

25 sept. 201016 juin 2020
0

obsédé par l'histoire d'O
à la maison, la douche c'était dans le baquet en galva et le broc d'eau sur le crane..l'eau, pas le broc.........et y avait qu'un évier...

24 sept. 2010
0

Même solution qu'Aéroplane,
lavage et rinçage à l'eau de mer mais déssalage avec un pulvérisateur de jardin. 9 litres d'eau ça fait la semaine pour trois. Pour désinfecter l'eau du tank, hydroclonazone, pilules en pharmacie, pas cher, pas encombrant, manière 1/2 tube d'UPSA.

25 sept. 2010
0

Osmoseur dosmestique ???
Certain on t'il essayé les Osmoseurs domestique, ca ne coute pas bien cher, et dans les maisons ca fonctionne très bien. www.watertech.fr[...]che.php

25 sept. 2010
0

j'emporterai aussi un filtre
genre katadyn car l'eau qu'un peut trouver n'est souvent pas potable.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (194)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021