leasing bateau neuf : conseils?

Dans le cadre du prochain achat d'un voilier neuf, avez vous des conseils, retours d'expérience , que faire ou éviter?
Des clauses souhaitables ou indésirables, possibilité de mensualités plus élevèes ponctuellement, ou le contraire , remboursement anticipé ? avec ou sans pénalités ? et ce à quoi on ne pense pas avant d'avoir fait soi même son expérience !
Merci , cordialement Bernard

L'équipage
12 mar. 2011
13 mar. 2011
0

Leasing
Bonsoir

L'achat neuf est la quasi seule possibilité d'accéder à un financement leasing. (l'autre est de racheter une occasion HT à une société comme une de location)

Même si vous avez les fonds, il est intéressant de le faire cause réduction taux de TVA sur les loyers, et sortir le bateau du patrimoine. (Impôt sur la fortune, etc..)

Remboursement anticipé, pénalités sont des termes de crédits. Ici, on est dans un système de location, c'est un peu différent.

Le point le plus important est l'assurance associée à ce leasing. En général, les contrats proposés sont trop minces. Ils ne couvrent pas l'invalidité et l'ITT (interruption temporaire du travail).

Donc mon premier conseil est de demander à être couvert plus (moyennant un coût supplémentaire bien entendu), ou de souscrire à une autre assurance de son choix.

Mon second conseil est de négocier le taux. En effet, les sociétés de leasing sont "malignes" en annonçant un taux qui intègre l'effet tva réduite, ce qui permet de cacher un taux assez élevé. Demandez ce taux SANS l'effet TVA. Insistez car ce sera dur, ils ne veulent pas l'avouer. Si vous êtes fort en calculs financier, cela se retrouve...

Cordialement

14 mar. 2011
0

précision...
Fatigué hier soir!

L'ITT, c'est incapacité temporaire de travail, et non pas interruption!

14 mar. 2011
0

OSIRIS
a parfaitement répondu.

Au niveau des assurances, je dirai qu'il est en général préférable de la souscrire par un autre biais que la société de leasing.
Les tarifs proposés par un bon courtier via une petite recherche sur le marché sont beaucoup plus intéressants. La couverture est souvent plus étendue que chez les leasers et tu as souvent la possibilité de choisir toi même les options du contrat (SRD simple, capital constant, couverture en parte d'emploi, couverture d'incapacité temporaire partielle moyennant un taux de 50 % ou 66 % d'IT...)

Mais, même si des tarfications "indépendantes" du financement sont plus intéressantes ... tout se paie néanmoins à un moment. Si on veut être bien couvert, ça coûtera toujours plus que d'être mal couvert. Le tout est de bien cerner son propre risque et SURTOUT de bien comprendre ET ASSUMER ce que l'on est d'accord de courir comme risque. Et cela, cela dépend de la situation et du caractère de chacun.
Par exemple, une personne sans enfant ni héritier se moquera probablement des garanties décès si elles ne lui sont pas imposées par le financeur. Par contre, cela ne sera pas le cas d'une personne qui assume la charge d'enfants en bas âge dont le décès ou l'incapacité de travail exposerait son ménage à de gros soucis financiers.
Dans le même contexte, le risque n'est pas le même pour un fonctionnaire qui a la garantie d'un emploi à vie (en compensation de revenus directs parfois moindres) et celle de l'artisan indépendant exerçant une profession à risque (qui gagne peut-être plus directement mais qui doit assumer (et/ou assurer) ses risques sociaux sur ses fonds propres).

Tout est donc une question de situation personnelle que l'on peut résumer en quelques questions :
- Quel est le risque que je conserve mes revenus professionnels et/ou puis-je m'en passer et si oui, combien de temps ?
- Quels risques ai-je d'être accidenté (plus important pour quelqu'un du BTP que pour un Notaire) ? Et si ce risque survient, comment suis-je déjà assuré ?
- Quels sont mes besoins et ceux qui dépendent économiquement de moi et/ou quelles économies puis-je faire facilement si mes revenus chutaient ?
- Ai-je des économies et si oui combien de temps puis-je tenir avec celles-ci ?
- Quelle part de mon patrimoine suis-je prêt à risquer si les choses tournaient mal ? (Peut-être pas la maison d'habitation, mais quid d'une seconde résidence?)
- De quelles assurances est-ce que je dispose déjà ?
....

En fonction des réponses et du goût ou de l'aversion aux risques de chacun, on cherchera des couvertures plus ou moins étendues.

14 mar. 2011
0

Ne pas
oublier une bonne couverture en perte financière. Cela couvre la paiement des loyers en cas de perte totale du boat.

14 mar. 2011
0

Merci Brufan
Pour le compliment.

Concernant la couverture en assurance du leasing, ne pas tout de même tomber dans l'extrème...

La garantie décès, incapacité temporaire de travail, invalidité totale ou partielle suffit déjà bien! (les sociétés de leasing ne proposent en général que le décès)

Quant à celle ci (décès), c'est surtout le prêteur qui l'exige!

Après effectivement, on peut tout assurer, mais à quel prix!

Ah, important aussi, assurez votre bateau en tous risques. Sinon, vous n'êtes pas dédommagé, même si le problème vient d'un autre bateau (exemple votre voisin de ponton prend feu et le communique à votre bateau...)
Peu de propriétaires le savent...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (146)

Les caprices du ciel

mars 2021