leasing

j' ai une question bête .
On voit souvent des petites annonces avec un prix et la mention :
"reprise de leasing possible "
Je ne comprends pas très bien comment ça marche .

L'équipage
20 déc. 2007
20 déc. 2007
0

leasing
ça fonctionne comme un crédit classique sauf que tu n'est pas le propriétaire du bien mais le locataire avec une option d'achat en fin de contrat.

20 déc. 2007
0

donc
si tu remplis toutes les conditions et garanties qui vont bien tu peux continuer le leasing à ton propre nom (moyennant frais évidemment(

sinon le leasing doit être soldé avant le changement de propriété...

il doit y avoir une histoire avec la tva aussi...

26 mar. 2009
0

et oui, il y a une histoire de TVA, mais à quel taux ????
et on a du mal à choper des infos.
Exemple:
On compte acheter un bateau avec reprise de leasing.
Le bateau vaut X k€ TTC et l'échéancier de la banque donne une option d'achat en cours de location à Y k€ HT.
On doit donc payer au locataire actuel la différence entre X k€ TTC - Y k€ HT.
Le problème est que taux appliquer sur le montant de l'option d'achat en cours de location ? 9,8 ou 19,6%

20 déc. 2007
0

Le leasing
d'un bateau neuf entraine une TVA de 9,8% sur la partie leasee du prix du bateau (donc la moitie des 19,6%). Si tu finance ton bateau a 50% par leasing tu payera donc la moitie de la TVA sur ces 50%.
Le Leasing est un financement avec un taux d'interet normal qui donc reduit le benifice. Mais ca reste benefique pour l'acheteur du bateau et pour la banque qui finance.

Reprise du leasing pourrait beneficier a l'acheteur d'un bateau d'occase s'il y a encore un credit/leasing ladessus.
Essaie de reprendre le credit et soustraire la somme des mensualites restants du prix du bateau.
Ca ferait un credit a 0%.

20 déc. 2007
0

leasing occas
Cela veux dire facilite financiere,
en fait il est relativement difficile d'avoir un pret banquaire pour un bateau d'occasion.
Donc quand un bateau est vendu avec la mention reprise de leasing possible il devient beaucoup plus interresant.
exemple un bateau vendu en occasion 60 000 Euros et vieux de 3 ans avec un leasing de 6 ans au total, ne coutera peut etre a l'acheteur d'occasion que 20 000 euro cash au depart qui correspond + ou moins a l'apport de base du premier proprio soit 30% et ensuite il payera le reste du bateau soit 40 000 euros au travers les 36 dernieres mensualites a payer a la banque.
Donc en gros on paye pendant 3 ans ce que l'on aurai du debourser cash sans le leasing. l'autre avantage du leasing etant que l'on sauve 50% de la tva.

20 déc. 2007
0

merci
je commence à comprendre !

26 mar. 2009
0

Leasimg, auto,, bateau, même combat
ACHAT DU NEUF A CREDIT:

A/ 2 types d'acheteurs,
- soit particulier,
- soit société.

B/ 2 principaux types de financement:
- soit crédit classique,
- soit leasing aussi appelé L.O.A.(Location avec Option d'Achat)

C/ Crédit classique avec ou sans apport, et en principe avec mensualités fixes.
- A la fin du contrat l'objet vous appartient. Petit hic pour les sociétés d'ordre comptable, l'objet acheté figure sur le bilan en investissement, ce qui risque d'entraver d'autres achats.
- Ce mode de financement intéresse surtout les particuliers

D/ L.O.A. Choix de l'apport initial et surtout de la valeur de rachat Récupération mensuelle de la TVA.

- Plus l'apport sera moindre, plus la valeur de rachat sera importante, et moins les mensualités seront élevées.
- Financement très intéressant pour les Stés, (adopté par toutes les Stés de Loc.)Permet par exemple sur un financement de 48 mois, d'utiliser l'objet 24 mois à bas coût et de le remplacer par un nouveau.

Donc méfiance!!!

26 mar. 2009
0

ce n'est pas un bateau de loc.
le bateau est dans un bon état pas de soucis la dessus.
C'était juste pour un pb de calcul. Ce n'est pas grave si vous n'en savez pas plus.

26 mar. 2009
0

pas si simple malheureusement
les données que j'ai sont les suivantes :
- prix de vente conclu entre nous et le locataire actuel est de 100k€ TTC
- au 1er mai, l'option d'achat est de 40k€ HT
- combien dois-je donner au locataire actuel ?

100 000 - (40 000 * 1.196) TVA à 19,6% sur la valeur de rachat

ou

100 000 - (40 000 * 1.098) TVA à 9,8% sur la valeur de rachat

Après avoir payé ceci, on continue avec les anciennes mensualités à 9,8%

merci

26 mar. 2009
0

Le calcul est tout simple
P.A. = Nbre mensualités x coût mensualité + valeur de rachat
à comparer avec crédit classique (auprès de sa banque par exple) pour acheter bateau similaire.

26 mar. 2009
0

Précision
C/ Crédit Classique : "a la fin du contrat, l'objet vous appartient".

Il t'appartient dès le début. Tu achétes l'objet. Il est à toi. Que tu le paie avec un crédit ou cash, l'objet est quand même à toi. Dans le cas d'un bateau, l'acte de francisation sera à ton nom. Pour une voiture, la carte grise sera à ton nom. Maintenant, il se peut que l'on te demande une garantie sur le bateau ou la voiture dans le cas où tu ne rembourses pas le crédit.

Dans le cas d'un leasing, le bateau appartient au leaseur, la carte grise ou l'acte de francisation sont à son nom à lui.

Jacques

26 mar. 2009
0

Bon ! J'ai pas tout lu mais...
J'ai acheté 2 bateaux neufs en leasing. Dans les 2 cas, j'ai payé un apport, le reste sous forme de loyers. Ce que je paye en intérêts est globalement compensé par la TVA réduite de 50% sur les loyers.

Si je paye 50% dés le départ (approximativement le max possible), je peux espérer que le coût du crédit soit plus faible que l'économie de TVA. J'aurais donc gagné une petite somme sur la valeur cash du bateau.

Si je paye moins de 50%, je paierai mon bateau au total moins cher (et de très très loin) que si j'avais pris un crédit classique.

Si je vends mon bateau (c'est arrivé pour le précédent), le nouveau propriétaire a la faculté (sous conditions de solvabilité quand même)de reprendre le leasing, ce qui lui permet d'obtenir un crédit à très bas coût (hors des frais de dossier généralement faibles), alors que les bateaux d'occase (dont la TVA a déjà été payée)ne peuvent accéder au leasing. Ce qui veut dire quand même qu'un bateau qui sort de loc n'a pas fait l'objet d'un paiement de TVA puisqu'il a été acheté par un pro.

On a donc toujours intérêt à acheter en leasing. Je vous rappelle que les banques ne font pas faillite en France...

26 mar. 2009
0

leasing
Tu es certain que la valeur de rachat est de 40000
€ ou c'est le restant du .Convenir du prix d’achat avec le propriétaire qui est en faite que locataire puis retirer tous les loyers restants du crédit puis rajouter la valeur de rachat du bateau qui peut-être d’un dizaine € ht Demander le contrat au vendeur qu’il a signé avec sa banque pour avoir la somme des loyers restants et de la valeur de rachat du bateau ,prévoir aussi des frais de dossier de transfert de locataire si la banque accepte environ dans les 400€ .Avantage on profite d’un crédit gratuit sur les loyers restants.On peut aussi payer tous les loyers d’un coup faire attention car la somme des loyers restants sera majoré de la tva qui était à 9% à 19.66%.Inconvénient vous serez propriétaire quand vous aurez payé la valeur de rachat.

26 mar. 2009
0

Menhir,
dans le cadre de l'achat d'un bien neuf, ma fonction antérieure (je suis retraité)m'a amené à conclure que pour un particulier l'achat via un crédit classique est préférable au Leasing; en effet, rien ne t'empêche de verser 50% à la commande pour un crédit classique. Ton exemple ne tient pas la route.

Toute proposition de financement, quelle que soit la formule retenue, stipule "COUT TOTAL DU CREDIT" Seul ce chiffre là est à comparer, le reste n'est que littérature.

Qui plus est, dans le cas qui intéresse Pepperbox, il s'agit du rachat éventuel d'un bateau avec leasing à courir.

Ce qu'il doit savoir impérativement:
- combien en veut le vendeur (nonobstant toute notion de rachat de crédit et frais qui vont avec)
- montant du leasing à solder. (papier officiel de la Sté de financement)

A partir de là il peut comparer; s'offrent à lui 2 possibilités:
-soit il prend la suite du Leasing et ne sera propriétaire du boat qu'une fois toutes les échéances et valeur de rachat payées
-soit il contacte un crédit auprès de sa banque ou de tout autre établissement financier et solde le leasing et devient propriétaire immédiatement

26 mar. 2009
0

Je veux préciser que mon précédent canot me coûtait
au bout de 10 ans de règlement avec 30% d'apport initial environ 6% plus cher que le bateau acheté cash. Je défie quiconque et Deha le premier de trouver un crédit si bon marché qu'il ne coute que 6% sur 10 ans. Un emprunt équivalent à 5% sur 10 ans m'aurait couté 27,2% plus cher que le prix du bateau cash...

Peut-être ai-je tort, mais contrairement aux anciennes générations, peu m'importe de posséder, seul compte la jouissance de mon bateau.

26 mar. 2009
0

Par ailleurs
Mon acheteur ne s'y est pas trompé. En bon scientifique, il s'est jeté sur le leasing et a dédaigné les crédits qu'il a comparés sur le marché.

Mais peut-être ne connaissait-ils pas les plans crédit de Deha ?

26 mar. 2009
0

ROY
La valeur de rachat est taxée à 19,66% et les loyers à 9,8%, donc retirer la valeur d'achat avec la tva à 19,66% + les loyers
amicalement

26 mar. 2009
0

le leasing c'est mieux
Sur un bateau neuf en leasing les loyers ont une Tva à 9,80% à condition que le programme de navigation soit la moitié du temps en dehors des eaux nationales , mais c'est une déclaration sur l'honneur, comme le taux d'intérêt est inférieur à 9,80% la totalité du prix des loyers est inférieur au prix d'achat au comptant, en plus pendant la durée du leasing,le bateau n'entre pas dans les biens comptabilisés pour ISF.

26 mar. 2009
0

mais
il me semble que si le bateau est dans la catégorie de nav hauturière, il n'y a pas de problème sur le lieu de nav, non?

26 mar. 2009
0

Effectivement
L'administration fiscale admet que le bateau est forfaitairement 50% en dehors des eaux communautaires, ce qui explique la réduction de 50% des taxes.

On peut faire beaucoup mieux si on est capable de prouver par tous moyens à convenance (facture de port, d'achat de gasoil, de réparations...) que l'on navigue en dehors des eaux communautaires. Dans ce cas, c'est encore mieux, la TVA est supprimée.

Une mention particulière pour les DOM-TOM où la TVA est de base plus réduite qu'en métropole (autour de 8% pour un leasing)

26 mar. 2009
0

interessant
donc pour celui partant un an en tdm ?

ou alors faut le prouver chaque années ?

26 mar. 2009
0

Inflation
6% sur 10 ans ne correspond même pas au coût de l'inflation.
Donc en suivant ton raisonnement, la sté de financement dont la vocation est de faire du fric sur le dos des emprunteurs, s'est dans ton cas, dans sa grande mansuétude transformée en sté philanthropique.
En matière de financement, ce n'est pas un pourcentage que tu rembourses chaque mois mais une somme d'argent. On ne compare pas des pourcentages à qui un bon commercial fait dire ce qu'il veut.

26 mar. 2009
0

De toutes façons, Menhir
ton cas personnel ne répond pas à la question de Pepperbox:
-reprise de leasing possible, kesaco?

26 mar. 2009
0

TVA et bateau
Quand on achête un bateau, c'est le lieu de l'achat qui dicte le régime de la TVA. En gros, vous achetez un bateau en France, vous payez la TVA au taux normal, soit 19,6%.

Quand on loue un bateau, que cela soit pour le prochain week end ou par un leasing, c'est l'utilisation dans les eaux territoriales communautaires seulement qui est soumise à TVA.

Alors pour faire simple, soit on applique le forfait de 50%, soit un taux de 9,8 %, soit on justifie son utilisation avec tous les moyens possibles, factures de port, livre de bord et autre.

Attention, il faut que le bateau soit en mesure d'effectuer la navigation décrite (c'est à dire en pratique qu'il dispose de l'équipement nécessaire, et que cette navigation soit autorisée par le contrat de location).

En d'autre terme, si j'indique que j'ai fais le tour du monde avec un voilier de 6 m pris en loc, je suis mort si je n'ai pas le matos de sécurité hauturier ou si mon contrat de loc interdit la navigation là où je dis que je suis allé.

C'est pour cela, au final, que le choix du forfait de 50% n'est pas si mal...

Jacques
Jacques

26 mar. 2009
0

Deha
Quand on ne sait pas on commence par lire et essayer de comprendre ce que j'ai écrit. Après tu pourras vérifier et ensuite donner des leçons.

Je ne vais pas dévoiler ici tout le montage d'achat de mon canot. Mais le prix payé à la fin est le prix cash + 6%. Le leasing bateau est un métier différent de la LOA auto, notamment et du crédit classique.

Si tu ne comprends pas, je ne peux rien pour toi. Pour ma part, c'est le 2è bateau que j'achète comme ça. Je ne suis pas banquier mais pas forcément stupide pour autant et j'évite généralement de me faire avoir.

26 mar. 2009
0

Qui a donné pour titre à son 1er post
"JE N'AI PAS TOUT LU MAIS..." Toi ou moi?
Qui se veut donneur de leçons, toi ou moi
Qui ne répond pas à la question de Pepperbox, toi ou moi?
Qui va commencer par lire et arrêter de parler de son cas personnel, toi ou moi?
Qui se doit d'être clair dans ses explications afin que l'interlocuteur quelque peu demeuré comprenne, toi ou moi?
Le leasing bateau, comme tu le prétends, n"est pas un métier différent de la L.O.A auto, ce sont les mêmes personnes qui dans les 2 cas font les études. Mais peut-être voulais-tu dire "applications différentes"?
On ne te demande surtout pas de dévoiler tes montages financiers, mais permets-moi de m'être étonné, sans la moindre agressivité, sur les chiffres que tu as annonces.

26 mar. 2009
0

Pour Roy (et pepperbox, ce dernier sachant où me joindre)
Ce n'est pas toi qui peut ou doit dire ce que tu paieras au vendeur mais lui qui doit consulter son organisme de leasing. Celui-ci lui indiquera la somme nécessaire à la clôture du financement.

Avec cet élément, il t'indiquera ce qu'il reste comme échéances, ainsi que la soulte que tu devras lui verser.

Contacte moi en MP et je te communiquerai les éléments de la transaction avec mon acheteur... qui s'en trouve très bien.

26 mar. 2009
0

Ce fil est intéressant...
Car il ouvre des perspectives insoupçonnées.

Quelqu'un pourrait-il, avec un exemple chiffré, illustrer ce que signifie "reprendre un leasing" ?

Merci d'avance

28 mar. 2009
0

pourquoi pas.
Imagine que tu te mettes d'accord avec le locataire actuel d'un bateau acheté en leasing de 2006.
Le prix après négociation est de 120k€ TTC.
Le locataire actuel se tourne vers sa banque pour demander la valeur de rachat à une échéance donnée. Il doit même déjà possèder cette info dans son contrat gràace à l'échéancier. Il se trouve qu'il lui reste à payer 45k€ HT.
Le locataire actuel va donc percevoir 120k€ - (45k€ * 1,196) soit 66,1k€.
Tu devras, avant de conclure la vente, envoyer ton dossier complet à l'organisme bancaire afin qu'il accepte celui-ci, et qu'il te donne toutes les infos concernant le nouveau contrat (échéancier avec les valeurs de rachats, valeurs des loyers etc).

26 mar. 2009
0

avec Gogole
J'ai trouvé ce texte:

" [i]Dans certains cas, il est possible pour l’acheteur de prendre la suite d’un financement en leasing.
Si cette possibilité existe, la société *** informe l’acheteur des conditions précises du leasing.
La reprise du leasing existant est soumise à acceptation de l’organisme de financement après étude du dossier.
Grâce au taux de TVA réduit sur les loyers du leasing (9,8 % si le bateau est basé dans le CE, 0 % si le bateau est basé hors CE), cette solution est généralement très avantageuse pour l’acheteur à qui, au final, le bateau aura couté moins cher avec la reprise du leasing qu’avec un paiement comptant.
Pour les clients étrangers, la reprise du leasing est également une très bonne opération dès lors qu’ils conservent le pavillon Français.[/i]"

Au-delà de l'aspect théorique, plutôt bien décrit dans tous les échanges précédents, il serait bien - si c'est possible - d'avoir des exemples chiffrés...

26 mar. 2009
0

Gibsea
Réponse en MP

26 mar. 2009
0

Merci, Jérôme...
:pouce:

26 mar. 2009
26 mar. 2009
0

c'est mon c/c cité deux fils au-dessus...
:tesur:

26 mar. 2009
0

Et donc Deha
Cela ne correspond-il pas à ce que j'ai écrit ?

26 mar. 2009
0

Inconvénients de la LOA
- Le fait de ne payer que 50% de la TVA doit pouvoir être justifié en cas de contrôle par les douanes.A La Rochelle, ils ont vérifiés sur les journaux de bord que le temps de présence hors des eaux communautaires correspondaient bien à la déclaration "sur l'honneur" , si ce n'est pas le cas : redressement fiscal !
- A la fin de la LOA, la valeur résiduelle, souvent minime peut être retenue dans le calcul de la plus value (26%) lors de la revente là encore les services fiscaux arguent que le propriéraire a bénéficié de l'exemption de la déclaration ISF pendant X années et qu'il est donc normal de payer une plus value au moment de la revente (étant donné que pendant X années le bien a été considéré hors patrimoine donc sans valeur)
- En cours de LOA, s'il y perte total du bateau, c'est le propriétaire donc la société de location qui touchera l'indemnité de l'assurance, le locataire, même s'il a payé 10 années de loyers ne touchera rien !

28 mar. 2009
0

faux sur toute la ligne...
- Le taux de 9,8% sur les loyers est le taux légal. Du moins tant que le bateau est de catégorie hauturiere, même si il reste sur le ponton des minimes toute sa vie.
- Totalement faux.
- J'ai voulu faire assurer un bateau la semaine dernière, j'ai donc poser la question au courtier qui m'a répondu qu'en cas de problème il soldait le "reste du" à la banque et que le reste était pour moi. La banque ferait certainement la même chose si c'est elle qui recevait la chèque.

Honnêtement la LOA n'a que du positif.
- Sur 5-7 ans avec 50% d'apport, on arrive à un cout total équivalent au prix TTC du bateau.
- Le bateau n'est pas dans le patrimoine.
- Cela attire des acheteurs en cas de revente.
- Pour les personnes qui aurait pu acheter le bateau cash, cela permet de placer les 50% restants pendant 5 ans, et du coup réduire encore le cout total du bateau

Maintenant, pour ceux qui veulent prendre un crédit classique à 5% et payer 40k€ en plus du prix du bateau...

26 mar. 2009
0

Cartahu
Ce que tu dis ressemble furieusement aux "on dit" qui se répètent de ponton en ponton et sans fondement réel

1/ Pour le régime de TVA sur les loyers, on opte pour un système au réel avec les exonérations totales par rapport aux sorties réelles des eaux communautaires avec justificatif ou pour un système forfaitaire, il n'y a aucune déclaration à faire sur l'honneur. Juste une case à cocher sur le contrat. Tout redressement fiscal à ce sujet est abusif et ne peut pas être juridiquement motivé

2/Ca fait bien longtemps que le fisc a admis (après 2 procès retentissants, l'un en Bretagne, l'autre je ne sais plus où) que la notion de plue-value n'est pas opposable aux leasing.

3/Si le bateau est perdu, l'organisme bancaire perçoit l'assurance et tire les traits au même titre que si le "locataire" vendait le bateau. Il n'y a donc aucune perte potentielle pour le locataire.

26 mar. 2009
0

Et 4/
Je ne suis pas un pro de la LOA, ni n'ai aucune action dans un organisme bancaire quel qu'il soit (et c'est tant mieux par les temps qui courent !) mais on ne peut tout de même pas laisser dire n'importe quoi !

28 mar. 2009
0

d'autant menhir
que tu as déjà fait deux fois l'opération , qui plus est récemment, donc tu sais de quoi tu causes :pouce:

28 mar. 200916 juin 2020
0

au fait...
pour naviguer dans les eaux internationales, quelle distance de la côte: 12-24 ou 200 mn?
200mn ça fait loin de la Rochelle ...
ps je suis en leasing
bonne nav

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (11)

novembre 2021