le Via , un bon dériveur intégral ?

Je cherche des infos documentées sur les dériveurs intégraux type Via coque en forme (Via 39 et 42 il me semble, le via 36 étant à bouchains), plans, aménagements et voilure ; je n'ai pas trouvé de site, qui peut éclairer ma lanterne ? Des témoignages sur ce modèle m'intéressent beaucoup avant de faire le grand saut....

L'équipage
16 fév. 2004
16 fév. 2004
0

Oui oui oui
A priori, un très bon DI de voyage, construction sérieuse et robuste des chantiers Paimpol et Fécamp.

Il ressemble fortement au Trisbal, réputé être un bon DI de voyage également, et construit par le même chantier.

Il y a une page sur le Via 36 dans le bouquin "voiliers d'occasions de x à y mètres" des éditions loisirs nautiques.

Pour résumer: une très bonne réputation, à te faire confirmer par quelqu'un qui en possède un!

Apluce

16 fév. 2004
0

via 36 et grands frères
le via 36 est bien un bateau en formes et non à bouchain.
A ne pas confondre avec le trisbal 36, à bouchains,pas du même architecte, et surtout, pas dériveur intégral, mais lesté avec un long embrion de quille. Il est sensé tenir droit sans béquilles...
Pas de jupe non plus sur le trisbal, mais un tableau classique avec safran extérieur. la barre a la réputation d'être dure et le bateau, plutôt lent.
Les deux dérives des via leur apporte un très bon équilibre sous voiles.
le système hydrolique de relevage peut être à vérifier.
Intérieur décloisonné vers l'avant très agréable.

Deux à vendre à ma connaissance en ce moment.
un à St Malo ( 107 000 euros ) et un autre à 55 000 à rafraichir.
Voir annonces internet.
Un 39 à vendre à Tahiti depuis un certain temps. Le prix baisse doucement !
Voir aussi les annonces internet.

Bonne recherche

16 fév. 2004
0

à l'achat d'occas, faire attention
au système de dérives qui se coince très souvent visiblement. Le réseau électrique est peu accessible et à vérifier de près. Le moteur est lui inaccessible, avec pourtant des interventions à faire sur le Z-drive. Pas un bateau de près, sinon, intérieur sympa, ventilé, cabines étroites, souvent en barre franche, la transformation en barre à roue sur un 39-42 (?) est très chère et consomme beaucoup de volum de rangement.

21 mar. 2009
1

halte à la desinformation sur les VIA
bonjour,
tres heureux propriétaire d'un via 42 depuis 9 ans, je deplore les articles relatant tel 'ouie dire', un copain m'a dit que, etc.
les proprietaires de via sont des gens heureux !

les derives ne se coincent pas, le puit etant bien plus large que les derives.

le circuit et le tableau electrique est un modele du genre, bien mieux fait que ceux des bateaux modernes.

le moteur est accessible par le dessus, et tout à fait reparable, embase comprise (ce n'est pas un Z drive, reservé aux bateaux moteurs, mais une embase dite S drive.

cabines avec couchages de 125 cm, c'est quand meme bien.

le lest n'est pas coulé dans les fonds (quel bétise d'ecrire cela), ce sont des lingots d'acier galvanisé posés sur des tassots, qui ne touchent pas la coque, et le tout est noyé dans de la resine. la resine d'origine est de mauvaise qualité, et doit etre remplacée.

les via sont des bateaux modernes, en avance sur leur époque, les premiers exemplaires de via 36 souffrent en effet de malfaçons, tres vite corrigées par la suite.

a votre service pour toute question !

21 juin 2009
0

De mémoire
Ca n'est pas si difficile de démonter les dérives, le montage est très "chalutier", premier métier du chantier qui les fabriquait. je crois surtout que si les dérives en sont là, c'est qu'il y a un vrai problème à traiter sérieusement. La plus grosse difficulté est de monter le bateau suffisamment haut pour sortir les dérives par dessous.
J'avais posé le 42 sur une superposition sérieuse de tains en bois avec une grue, et bloqué la verticalité du bateau par 6 étais de maçons pris dans le liston, c'est indispensable.
Ensuite, démonter les bras de liaison verin axe dérive, puis dévisser les flasques de 20 cm de diamètre. Après, c'était venu. Au passage, changer nécessairement les joints spi des paliers.
Ma dérive n'était pas étanche et s'était rempli d'eau. On a traité et refermé avec un boulon plastique (la soudure ne prenait plus).
Rien trouver de difficile, et les dérives sont à sec d'un poids très raisonnable (dans les 40 kg), mais attention, elles sont creuses.
Bonne chance.

20 août 2009
0

vos derives sont en polyester !
bonjour,
les derives des premiers VIA etaient composées d'une tole plate d'aluminium, ensuite carénées avec de la stratification.
ces derives en effet souffrent d'osmose, et gonflent, il est aussi probable que cela corrode la tole d'alu au centre de la derive.
faire refaire des derives tout alu vous eviterait cela.
le demontage tel que decrit est le bon, c'est tres facile.
bon courage.
les dervives des modèlesplus récents sont "tout alu".

21 juin 2009
0

problème de dérive via 36
nous avons un problème avec nos dérives qui présentent des bulles et donc ont gonflées et ne passent plus entre les plaques servant de guides. nous recherchons une solution pour retirer ces plaques sans devoir démonter les dérives ce qui paraît compliqué. les plans de montage des dérives pourraient nous aider .merci pour toutes informations ou suggestions

17 fév. 2004
0

précisions
Le via 36 n'est pas complètement en forme (des bouchains sont visibles sur l'arrière jusqu'à la jupe) , celui cherché serait donc un grand frère. Il a été entièrement revu au niveau du lest (étanchéité refaite avecl'échange fonte-plomb)) , des dérives ( non pivotantes comme sur l'original,elles auraient causé quelques avaries dues au système un peu fragile)et du moteur (ouverture sur le cockpit)enfin la barre franche est toujours là donc il semble qu'une solution existe pour chacune de vos remarques, ça n'est évidemment pas pour me déplaire !!

Je chercherait en fait à réequiper en gréement et voilure adéquat ;
quels conseils pour réequiper avec le meilleur rapport qualité prix le gréement (de tout acheter neuf ou d'occas à tout faire soi-même ? ) , je n'ai pas encore d'expérience dans ce domaine ...

19 fév. 2004
1

Via 42
J'en ai eu un pendant 5 ans et fait quelques milliers de milles avec.
Les plus : bateaux robuste, très confortable même par mer forte, disposant de multiples rangements, de reservoirs d'eau et de mazout conséquents (moins qu'annoncés cependant), aménagements corrects, cuisine confortable, electricité je trouve pas si mal, gréement bien conçu, systéme de gouvernail avec trimmer très intelligent, permettant à un simple autohelm 3000 de le tenir.
Les - : aluminium de qualité moyenne, nombreux bateaux ayant semble-t-il eu des problèmes de corrosion sur les toles de fond par défaut d'isolation avec le lest et infiltration d'eau. C'est un fifty, ou pour le moins un bateau qui remonte très mal au près et le moteur d'origine (MD17 Volvo) est un moteur mal conçu s'il est à refroidissement direct (cas général). Prévoir une réfection vers 3000 h. Je le trouve d'ailleurs assez accessible. Il vaut mieux éviter le système d'appui des dérives en les calant dans l'axe. C'est probablement pour ça qu'ensuite leurs surfaces est insuffisantes. A propos, ingouvernable en marche arrière du fait du trimmer, mais ca me semble pas très grave, on marche génralement plus souvent en avant qu'en arrière.
En résumé, un bateau qui peut donner satisfaction à condition de prendre tous ces éléments en compte. Les prix proposés me semblent parfois astronomiques, mais ils sont peut être refaits à neufs.

22 mar. 2009
0

bon article , enfin !
re bonjour,

oui je sais, je passe pour un donneur de leçons !
il y a eu de la corrosion sur les premiers modèles, et uniquement quand les propriétaires n'ont pas changé la resine.
95% des proprietaires ont changé cette resine d'enrobage, pour de la resine epoxy sans retrait, qui evite definitivement le contact entre l'acier du lest et les toles via d'eventuelles infiltrations d'eau.
A l'achat d'un VIA non ainsi traité, il faut vérifier ce point critique;

les toles de fonds visibles, hors celles sous le lest, sont en tres bon etat sur mon via de 25 ans,
meme celles de la gatte moteur, où il y a toujours de l'eau qui stagne un peu.

ce n'est quand meme pas un fifty !!
on fait quand meme 7 à 8 noeuds sous voiles, à partir de 55 degres du vent, avec 17-20 noeuds de vent.
Le moteur d'origine est insufisant et mal conçu, ce MD17 à refroidissement direct doit etre changé apres 4000 à 5000 heures.

19 fév. 2004
0

Attention au premier Via Pb de leste
Bonjour,

Attention au premier via sortie :-(, il avait un problème de leste posé directement sur l'alu, donc électrolyse, ce qui n'était pas connue à l'époque.

J'ai un voisin qui à refait tout le leste avec isolation complette, a vérifier avant l'achat !

Sinon très bon bateau avec un beau volume :-)

Bonne Balade,
Nono

19 fév. 2004
0

Attention au premier Via Pb de leste
Bonjour,

Attention au premier via sortie :-(, il avait un problème de leste posé directement sur l'alu, donc électrolyse, ce qui n'était pas connue à l'époque.

J'ai un voisin qui à refait tout le leste avec isolation complette, a vérifier avant l'achat !

Sinon très bon bateau avec un beau volume :-)

Bonne Balade,
Nono

19 fév. 2004
0

Corrosion et lest
Sur les Via, il était indiqué (et ca correspondait à ce qu'il y avait sur le mien) que le lest était isolé de la coque par une résine synthétique. Je crois que le lest était en acier galvanisé, mais j'ai toujours un doute sur les possibilités d'infiltration à long terme même avec de la résine. Comment éviter que l'humidité s'infiltre en suivant les lisses qui doivent tenir les fonds, comment croire que l'adhérence entre cette résine et l'alu soit parfaite et durable, quand on sait que l'alu travaille à la fois à la température, aux chocs en mer ou à terre ? Je ne sais même pas comment c'est fait aujourd'hui sur les DI modernes. Je crois qu'on soude les caissons aprés pose du lest, mais est ce que ca régle les problèmes ?
Il faut quand même savoir que de la simple sciure de teck oubliée en contact avec l'alu déclenche une corrosion avec l'humidité non négligeable. Je crois qu'il faut donc soigneusement traiter l'intérieur des oeuvres vives d'un bateau alu.

19 fév. 2004
0

Corrosion et lest
Sur les Via, il était indiqué (et ca correspondait à ce qu'il y avait sur le mien) que le lest était isolé de la coque par une résine synthétique. Je crois que le lest était en acier galvanisé, mais j'ai toujours un doute sur les possibilités d'infiltration à long terme même avec de la résine. Comment éviter que l'humidité s'infiltre en suivant les lisses qui doivent tenir les fonds, comment croire que l'adhérence entre cette résine et l'alu soit parfaite et durable, quand on sait que l'alu travaille à la fois à la température, aux chocs en mer ou à terre ? Je ne sais même pas comment c'est fait aujourd'hui sur les DI modernes. Je crois qu'on soude les caissons aprés pose du lest, mais est ce que ca régle les problèmes ?
Il faut quand même savoir que de la simple sciure de teck oubliée en contact avec l'alu déclenche une corrosion avec l'humidité non négligeable. Je crois qu'il faut donc soigneusement traiter l'intérieur des oeuvres vives d'un bateau alu.

21 juin 2004
0

via 39
je recherche d'autres infos ou opinion sur le via 39 basée à tahiti, quelqu'un l'a peut être déjà visité depuis qu'il est en vente. ou d'autre connaissent les problemes de lest indiqué dans les post précedent, et comment détecter ce probleme.
merci d'avance.

21 juin 2004
0

vu
un via 39 a vendre, et effectivement , les fonds ne sont pas impec: manque d'anguillers, donc de l'eau qui stagne et beaucoup de recoins inaccessibles. Mais c'est un probleme général des coques metal sur lisses.

21 juin 2004
0

Un pote aux antilles
a eu un problème de corrosion sur un Via 42 avec les réservoirs intégrés. Il était content du bateau pour le reste et le trouvait vraiment grand pour sa taille. A la voile, ça lui paraissait correct aussi.

21 juin 2004
0

Via 42 good and no good ........
J'en ai loué un en Bretagne Nord il y a quelques années :
- près très moyen mais confortable (comme pas mal de DI)
- ca va mieux quand on abat ...
- se pose comme une fleur un peu partout dans ces coins là
- système de dérives (2) hydraulique à vérifier

  • cuisine et TAC comfortables quand ça remue

J'en ai "expertisé" un pour un ami qui était loin en Méditerranée = des plaques d'alu apparentes soudées sous la flottaison !!!!!!!!!!
- les fonds remplis d'une espèce de résine =&gt cache misère apparents =&gt prudence

22 mar. 2009
0

quelle expert !
encore des bétises affirmées par des non connaisseurs !
la resine n'est pas un cache misere, mais enrobe le lest et l'isole de la coque....

21 jan. 2018
0

Bonjour Binettes,
Ton message date de 2004 mais j'essaie quand meme. Il se pourrait que le Via que tu as expertisé me soit proposé à la vente... S'agissait-il d'un Via 39 se trouvant à Samos en Grèce et vendu par un Français? Le nom du voilier est Dyonisos. S'agit-il du même?
Merci.
Kinesei

21 juin 2004
0

via
bonJOur
suite a l annonce sur VIA
j ai ce type de bateau depuis 23 ans
trisplus 36 n°8 LE DERNIER de cette serie
apres changement du leste pour du plomb
pas trop de prb
il se manoeuvre a deux avec un atoms et unpilote autohelm 3000
sur une transat retour la barre a ete prise pendant 15 minutes
avec ce systeme de derives la barre est tres douce a neutre ce n est pas un bateau de location le reglage et l equilibrage des derives se jauges au feeling et a une bonne habitude du type de mer et des voiles
on arrive avec ce melange a des moyennes de 200 mn par jour

le pres se trouve plus aise en chargeant l avant du bateau reserves d eau au maxi
j ai realise les amenagement du bateau suivant les plans du chantier le meme
a +

22 juin 2004
0

36 pieds à 8,5 noeuds de moyenne.
Bravo pour ce surf de 24 heures ;-)

22 juin 2004
0

Il est admis
que pour le turbo, rien ne remplace l’expérience... :-) :-)

pfffzzzz

22 juin 2004
0

moyenne
reponse
8.5 de moyenne non pas sur 24 h
sur une semaine
entre les Bermudes et Horta
la traversee totale a ete de 16 jours
avec un autre bateau a vue pendant ce temps un Trisbal nous etions aides il est vrai par un serieux courant1 a1.5 dans le cul
a+

22 juin 2004
0

Ca fait moins de 1800 milles non ?

Pour les calcul de moyenne, je vous laisse faire...

Pfffzzzs

23 juin 2004
0

visite possible du via
pour bayon 44, est ce qu'on peux visiter ton voilier pour se faire une idée dans quel coin est il ?

23 juin 2004
0

heureux propriétaire
initiateur de ce fil, je suis depuis un mois l'heureux propriétaire d'un via 38, et dès cet été c'est bricolage pour aménager et rénover l'intérieur à notre sauce pour habiter dès septembre à bord, ensuite pour la nav il faudra attendre qq mois car il n'a ni mat ni greement mais on partira du coup avec un bateau comme neuf.
Qq photos bientôt à vous montrer ; pour les chercheurs de via le mien est dans le vieux port de La rochelle.

03 sept. 200516 juin 2020
0

Trisbal Connexion
Bonjour à tous,

Un site a été constitué afin de parler des Via, Trisplus, Trisbal et Trismus. C'est "Trisbal Connexion" que vous pouvez découvrir sur www.trisbal.org[...]
A bientot

Mika

16 fév. 2008
0

via 38
Est tu toujours proprietaire d'un VIA 38? Je cherche des infos sur ce bateau.
Roel.

17 nov. 2006
0

En voyage sur un via 42
nous sommes en voyage sur un via 42...
et nous en sommes tres contents !
Pour tout savoir sur ce voilier
grainedetoile.free.fr[...]

22 mar. 2009
0

il y en a
un a vendre dans le vieux port a La Rochelle . apparemment super etat . je n ais pas vu l interieur ni les details .bassin a flot .

07 août 200916 juin 2020
0

le VIA , un bon dériveur !
Propriétaire d'un VIA 36/39 de '81 , le n°24 j'ai été très agréablement surpris par le confort au près dans le clapot , le peu de gîte ( moitié moindre qu'un Jeanneau ou Bénéteau équivalent comme ceux de mes amis ) malgré une remontée au vent plus proche d'un Cata que d'un one tonner ...mais on y arrive toujours !
L'incroyable impression de robustesse que donne la structure ; ceux qui se sont échoués sur le corail sans autre bobos que quelques bosses sur l'alu savent de quoi je parle et ceux qui avaient du polyester regrettent de ne pas avoir été assuré " perte totale" !
Le bateau est puissant , aéré mais le maniement des dérives n'est pas fait pour la régate entre 3 bouées;par contre elles se montrent efficaces quand on prend le temps de les régler .
En marche arrière le mien refuse de partir sur babord ; tant pis , une fois pris un peu d'erre il retrouve une maniabilité normale ; c'est du au safran très court dont le fletner est très efficace en marche avant ...!

10 août 2009
0

pareil :
pour avoir fait ma premiere transat sur un VIA 36 ( achetée coque pontée, aménagé par un amateur presque pro, moteur : celui d' une AX diesel marinisé ! )

Que du bonheur.

Je dois dire merci aux concepteurs et aux constructeurs: excellent bateau de voyage.

super confort. Grand sentiment de sécurité. coque et pont : on dirait un bateau neuf apres 27 ans ( qui peut dire pareil d un bateau en plastique ? ).

10 août 2009
1

...
bibi

20 août 2009
0

a bord d'un Via 42 dans les petites antilles....
le bateau est joli et tres bien amenage, mais il y a plusieurs versions.

Les emmenagements sont tres bien finis et solides.

Le plan de pont est OK.

Je n'ai pas aime l'acces au moteur par le fond du cockpit, moteur volvo qui a necessite quelques reparations pendant notre croisiere.

Il y avait des infiltrations d'eau dans la cale moteur, pas genial.

Mais le bateau etait age et le proprio venait juste de l'acquerir pour...170000 francs a l'epoque, une misere.

Il y avait les derives qui cognaient parfois dans le puit, mais cela doit etre du a l'ususre et doit pouvoir etre fixe.

Au pres, ce n'est pas un 6m JI evidemment, une fois on s'est meme apercu qu'on avait oublie de baisser les derives...une fois celles-ci en bas, on n'a pas note de grande difference on etait au bon plein...

A contrario, au portant et sous spi, c'est absolument sur des rails.

Ceci dit, c'est un bateau en quel on a confiance et le faible tirant d'eau permet d'aller la ou les autres ne vont pas.

La jupe permet de profiter d'un acces facile.

En nav il y a un excellent confort et, de memoire, tout ca se manie tres sfacilement.

Un bon bateau, au-dessus de la moyenne a mon avis.

Il ne faut pas le prendre pour ce qu'il n'est pas, c'est a dire pour faire du pres au plus erre.

je ne peux pas me prononcer sur l'alu (je suis proprio d'un alu depuis 7 ans), car je n'ai pas mis mon nez dans les fonds, la chaudronnerie externe etait tres bien faite en tout cas, comme toutes les soudures visibles.

02 sept. 2009
0

alerte aux annonces de "professionnels"
bonjour,
je suis en contact avec un vendeur "pro" pour un VIA 42 annoncé à 98 000 euros seulement (ce n'est pas cher);
mais cela cache des choses:

on est fachés, car je lui ai dit qu'il est pas tres honnete de declarer "moteur- 400 heures",
alors qu'en fait il a 400 heures depuis son reconditionnement récent....
méfiance en lisant les annonces.

voici un copié collé de ce qu'il annonce à ce sujet, qu'en pensez vous, c'est clair non ?

Motorisation : Volvo MD17D - Sail-Drive - 400 Heures
puis, à la ligne "équipements":
Echangeur de T° - moteur refait en 2003 (factures).

"refaire "un moteur n'existe pas, on peut mettre des pansements, des chemises, n'empeche que cylindres ovalises, prets à percer, corrosion interne , sur un moteur de 25 ans, ne meritent pas que l'on annonce "400 heures".

méfiance !

02 sept. 2009
0

Il n'est pas noté...
..."moteur refait", mais "moteur refait (factures)"

Il me semble facile de consulter ces factures pour voir de quoi il s'agit.
Pas d'équivoque, selon moi.

12 sept. 2009
0

via 42 à 98000 e
bonjour,
Moi meme interessé par ce Via situé à Sete, j'ai pris des renseignements aupres d'une personne ayant naviqué à son bord.. Gros probleme de corrosion !!! Attention donc à bien vérifier tous les points sensible de ce genre de bateau.Quand au moteur il es loin d'avoir les 400 heures mentionnées sur l'annonce..Aujourd'hui je navigue sur le Via 52 de mes beau parents :que du bonheur !!

02 sept. 2009
0

equivoque sur le nombre d'heures
quels que soient les travaux, deja faits en 2003 (il y a deja 6 ans), on n'annonce pas en premieres lignes:
Volvo MD17D - Sail-Drive - 400 Heures
alors que le moteur en a plusieurs milliers !

je n'ai jamais vu cela !
j'ai reçu des dossiers de plusieurs bateaux, il a toujours été noté le nombre d'heures (parfois 6000 à 7000 heures), puis les éventuels travaux effectués.
c'est plus honnete.

16 sept. 2009
0

via 42 a vendre aux antilles
je suis aux grenadines, j'ai visité il y a peu un via 42 en martinique,
pas dans mon budget malheureusement, il m'a paru très bien, bien entretenu, et le phenomène à risque (le lest) a été traité préventivement il y a longtemps (resine remplacée par de l'epoxy, puis compartiments etancheifiés par stratificaion).
mais bon, 119 000 euros, trop cher pour moi, meme si les autres bateaux de voyage proposés par les brokers sont moins bien et plus chers !
je vais me tourner vers un sun fizz, mais je regrette de devoir renoncer à l'alu, et au coté "deriveur".

02 sept. 2009
0

Pas cher ?
Ayant eu un Via 42, je suis très etonné que l'on puisse considérer que 98 000 euros c'est pas cher. Moi, je trouve assez cher pour des bateaux qui ont plus de 20 ans, sachant que ca ne se bonifie pas comme le bon vin. Je m'inquieterai :
- Du moteur, qui soit rééllement neuf, une réfection c'est très aléatoire et tu as raison sur ce point.
-des dessous de la coque et du lest : ont ils été refaits par un chantier sérieux connaissant le problème de la corrosion lié à ce lest, quasi général sur les Via. Ensuite, savoir si la coque a été sablée et les points de corrosion traités (fréquents à cause de l'enduit si il a été enduit).
- On passe au mat et au grément et puis tout le reste.
Donc 98 000 euros, c'est le prix pour un bateau en très bon état notamment sur les problèmes de corrosion.

02 sept. 2009
0

VIA
J'ai bossé sur les Via 42 & 36 à Fécamp pour les chantiers Paimpol, je faisais l'aménagement intérieur & extérieur. &ltCe que je peux te dire c'est qu'on ne lésinait pas sur les matériaux et le sérieux! J'ai adoré ces coques, je possède actuellement un GibSea 434, mais j'espère rénover un de ces jours un Via

12 sept. 2009
0

Même l'alu ?
si effectivement certains montages était sérieux, notamment l'électricité, le système de relevage des dérives (pas l'orientation..) et la structure général, le montage du lest était une vraie erreur qui a couté cher sur de nombreux bateaux. Etait ce lié à la qualité de l'alu en plus ? Je le crois vu la facilité avec laquelle cet alu pouvait être attaqué (poudre de teck + humidité = un cratère profond en 6 mois). Quand à la peinture, il y avait tellement d'apprêt polyester que ca a déclenché un genre d'osmose, faut le faire sur un bateau en alu..Donc des qualités et des défauts, comme la plupart des bateaux.

14 sept. 2009
0

Expérience
N'ayant pas toujours accès à un soudeur argon là où je naviguais, j'ai eu recours à une solution à base de produit classique, passivation traitement mastic, produits International. Avant avec une perceuse, lèger meulage avec une fraise pour avoir une surface propre. Ben, une fois,en meulant très légérement un cratère profond, trou à travers la coque (le cratère n'avait pas compris qu'il devait s'arréter tout seul..). Après interrogation d 'un copain archi ayant travaillé le métal, pour réparer j'ai percé un trou et mis un boulon écrou nylon avec du silicone. Ca n'a jamais fuit. Mais 5 ans et quelques milliers de milles sur un bateau alu ne m'incite pas à le conseiller comme "le matériau idéal". Ni à le rejeter. Simplement à considérer que le prix de vente d'un DI intégral en alu d'occasion est plutôt surfait.

16 sept. 2009
0

Formel
Sur toute la bande située à la flotaison, apparition de très nombreuses bulles. Si on les crève, il suinte un liquide qui a une forte odeur d'acide acétique. Je fais sabler la coque : sur toute cette zone, où le masticage faisait des épaisseurs de plusieurs mm, il y avait une multitude de cratères plusieurs dizaines. Osmose ou pas, le liquide plutôt jaunatre qui suintait quand on les crevait, plus l'attaque de l'aluminium dessous, faudra trouver une vraie explication plutôt que de nier le fait. Le bateau, c'était je crois le numéro 1 de la série des Via 42.

25 oct. 2009
0

un vieux via 42 ou un jeanneau neuf??
Bonjour,
je ne suis sans doute pas dans le bon forum pour avoir de l'objectivité, mais essayez quand même svp! Il y a ce via 42 en Maritinque qui nous tente, mais on avait aussi en tête un Sun Odyssey 39i neuf. Les deux ont un layout assez similaires qui nous plait beaucoup, 3 cabines, un est en alu, DI et vieux, l'autre est en polyester, neuf et a un tirant d'eau de 4'11'' (1,5m). On souhaite garder notre voilier longtemps pour voyager, maintenant avec les enfants et pourquoi pas jusqu'à notre retraite... Alors votre avis?? Et une question aussi, un Via42 1985 sera-t-il encore bon (si bien entretenu bien sûr) dans 20-25 ans, considérant que c'est un investissement à long terme? Et si oui, faudra-t-il tout refaire? (électricité, changer le mat, etc)?

Merci pour vos avis!

14 sept. 2009
0

vive les via42
attention à ne pas exagerer le phenomene de la corrosion de l'alu....
si comme tu le dis, salissures + humidité = trou en 6 mois, alors tous les bateaux en alu seraient au fond de l'eau.
tous ceux qui naviguent savent que salissures + humidité c'est tres frequent et inevitable dans un bateau....
pas de corrosion profonde pour autant.
en plusieurs années, il se produit le phenomene de l'aeration differentielle, qui peut aller jusqu'à un petit cratere, phenomene qui s'arrete de lui meme, et qui n'est pas comparable avec le phenomene de l'electrolyse, c'est à dire causé par le contact + l'immersion de métaux differents (alu + acier,inox, etc).
lire l'ouvrage de Caroff, tres bien renseigné, et bien ecrit.

15 sept. 2009
0

y a pas de materiaux ideal
eh non ce n'est pas le materiaux ideal, mais quel est il, c materiaux ideal ?
il n'existe pas malheureusement !
on doit faire avec les faiblesses de chaque.
pour avoir depuis 15 ans vécu et navigué (75 000 milles) sur des bateaux en Bois - epoxy, polyester, acier, et alu, je prefere de loin l'aluminium.
A surveiller les fonds, ne pas y laisser stagner de l'eau, et ne pas faire de betises avec le circuit electrique (la coque ne doit pas servir de masse) , évitent 95% des problèmes.

Tu as eu un cratere, je ne pense pas qu'il soit du à de la sciure de bois.
Encore une fois, renseignez vous, le phenomene d'aeration differentielle s'arrete de lui meme, c'est physico chimique, c'est comme cela, c'est tout !
ton cratere est causé par autre chose.

par contre j'ai vu quelques VIA sur des chantiers devant changer les premieres toles du fond, corrodées, mais c'est à cause du lest en acier, mis en contact avec l'alu par de l'eau infiltrée. L'eau a pu s'infiltrer à cause de la premiere resine d'isolation utilisée au chantier, qui doit etre remplacée (les proprio qui l'ont fait n'ont pas ces problemes de corrosion).

desolé, je ne peux laisser ecrire sans reponse que de la poussiere peut trouer un bateau en 6 mois !
Il en faut bien plus pour cela , plus de temps, et surtout un autre phénomène: l'electrolyse.

une question, toi qui connait les via:
tu parles d'osmose sur l'enduit polyester ?
or le chantier, sur ses documentaions, et cela m' a été cnfirmé par le chef de chantier Mr Leballeur, c'est de l'enduit EPOXY qui est utilisé....insensible à l'osmose, qui attaque la fibre de verre...et non les enduits. On traite d'ailleurs les coques en fibre de verre avec de l'enduit epoxy.

16 sept. 2009
0

electrolyse alors ?
bonjour,
merci de tes precisions,
peut etre tu avais un enduit polyester, qui par la suite sur les VIA suivant a été remplacé par de l'epoxy ?
ne penses tu pas que c'est plutot l'alu qui en se corrodant aurait attaqué l'enduit ?
car tu aurais alors des bulles sur toute la partie immergée si c'etait de l'osmose ?
on ne sait jamais trop bien, il ne faut pas nier, car les faits sont là , mais bien se garder de publier un diagnostic alarmant pour les actuels et futurs proprietaires de bateaux en alu !
sur le mien, j'ai eu quelques bulles sous la coque, quand on les crève cela sent plutot le diluant pour antifouling; lors du carenage précédent, le karcher etait en panne, je l'avais appliqué sur une coque pas tres propre; j'ai eu ces quelques bulles, qui ont effectivement été jusqu'à l'alu, qui lui n'a pas été attaqué (verifié à la brosse metallique sur perceuse).
de mon coté je touche du bois (ou plutot de l'alu !), mon VIA me laisse tranquille, seulement des cratères à l'interieur (jusqu'à 1mm) , le premier proprio a laissé de l'eau stagner pdt 10 ans dans les coffres... depuis 15 ans, le bateau est bien traité (c'est à dire sec), et ces cratères n'ont pas évolué. pourvu que cela dure !
gare aussi aux Antifouling peu adaptés aux coques alu (malgre les specifications des fabricants), ils sont la cause de beaucoup de soucis, notemment crateres à la flottaison (confirmé par le chantier Trehard à Antibes, spécialisé , et constructeur de voiliers alu).

15 sept. 2009
0

via 52
tiens! je viens d'en croiser un dans le port de La Coruña...Il a démâté dans le golfe il y a un an, remâté depuis, mais se retrouve avec des problèmes d'epontille (enfoncement du pont)....

15 sept. 2009
0

et l'epontille ?
je ne connais pas les VIA 52 , mais
sur les 36, 39 et 42, le mat ne repose pas sur le pont, l'effort est repris par l'epontille jusqu'aux varangues, d'une solidité à toute épreuve.
il ne peut pas y avoir enfoncement, cela voudrait dire que la semelle , epaisseur 12mm(le fond du bateau), ainsi que toutes les varangues, sont tordues ! bateau à jeter en somme !

28 avr. 2019
0

VIA 39 de 1983 ou LEGEND 36 de 1996??
Bonjour à tous, est-ce que 10 à 15 après, les anciens propriétaires ou nouvels acquéreurs de VIA 39 (ou 36 ou 42) ont de nouveaux retours sur la durabilité de l'alu des VIA ou autres points faibles??
Je suis intéressé pas un VIA 39 qui est proposé à la vente à 45 000 euros et qui est d'après le vendeur, superbe et très bien entretenu ou un LEGEND 36 dont il est très difficilie d'avoir des info...
Merci!!!

28 avr. 2019
0

perso je préfère la construction du via à celle du légend 36
si c'est bien celui qui était construit à aubagne ,bien qu'il soit plus rapide mais il y a quand même 3 pieds de différence ce qui est énorme au point de vue volume
alain

28 avr. 2019
0

on est d'accord sur les 3 pieds de différences et les différences de volumes par contre je suis étonné par ce que tu dis sur la rapidité, tu as déjà testé l'un est l'autre? au niveau du près les 2 se valent et sont aussi mauvais??
Merci de ta réponse en tout cas!

28 avr. 2019
0

c'est marrant ces vieux sujet qui remontent !!

une aberration architecturale du via
la grande dérive a l'arrière et la petite a l'avant !!!

c'est a ce demander ce qui ce passe parfois dans la tete des archi !!

28 avr. 2019
0

ok merci pour ton avis!

28 avr. 2019
0

l'un comme l'autre ne sont pas des bêtes de près c'est 110° d'un bord sur l'autre , la dérive avant du via est plus que suffisante .et l'arrière le met sur des rails au portant .
j'ai navigué avec un 42 ,c'est ultra confortable
alain

18 mai 2019
0

Sur les eaux assez plates, lagon de Mayotte, le Via à un près honnête. Sur la remontée de la Mer Rouge, ça passe pas où alors très lentement : 24 milles de VMG en 24 h. Condition difficile certes : 25 kn réel moyen, mer très courte et hachée. Le Via chasse en sommet de vague. Manque de puissance, malgré un jeu de voile correct, solent à ris devant. 2 ris ds GV et moteur, vitesse comparable mais dérive très améliorée, 75 milles par 24 h. Dans tous les cas, confort exceptionnel dans ces conditions. J'ai eu ensuite un Dehler 38 des années 90 qui lui passe à la voile dans ces conditions, mais 1,85 de TE et 45% de l'est.

28 avr. 2019
0

Voir sur le forum un post sur le via 42, c est un bon dériveur hauturier et tout est dit sur les points à vérifier.

28 avr. 2019
0

Et tout de même juger un bateau qui plus est dériveur sur sa capacité de faire un cap au pré.....il faut le rapprocher au programme souhaité, grande croisière en sécurité c est bon, pour le parcours olympique il y a mieux.

29 avr. 2019
0

Pas de parcours olympique, simplement du voyage en sécurité, pas trop de gite et confortable, avec femme et 2 enfants autour de la Nouvelle Calédonie, Vanuatu, et accéder à de jolies mouillages sans casser ni le corail, ni le bateau!!
Merci pour vos réponses en tout cas, est-ce que quelqu'un à un avis sur le prix de 45 000 euros?

29 avr. 2019
0

Bonjour,
On trouve des Via à tous les prix;
Un 39 pieds alu en très bon état et bien équipé peut se trouver aux environs de 60 a 70 k€
A toi d'évaluer les travaux nécessaires et pour avoir recherché et vu plusieurs VIA il y a souvent des inconnues au niveau notamment du lest et des tôles de fonds . Si lest pas traité ..... méfiance ...
Ce sont des bateaux exigeants en terme d'entretien donc ton sentiment lors de la première visite peut déterminer si le bateau a été suivi ou bien laissé à l'abandon .
Une réfection de VIA peut être outre chronophage mais aussi couteuse ...
Cordialement

29 avr. 2019
0

"Un 39 pieds alu en très bon état et bien équipé peut se trouver aux environs de 60 a 70 k€ "
Merci pour l'info Mixel, on a pas beaucoup de bateau alu à vendre en ce moment en Nouvelle Calédonie, à part un TRISMUS 40, un LEGENDE 36 qui sont à vendre depuis des années dont un ovni 35 qui ne procure pas le sentiment de bien-être...
Cordialement

30 avr. 2019
0

le trismus est à vendre depuis très longtemps, l'ovni 35 aussi, ça fait longtemps. le légende depuis 2 ans à peu près.
en revanche il y a aussi un via 42 à la vente nautisme.nc[...]/
j'ai navigué plusieurs fois sur sur un via 42 ici : on aide avec le moteur pour aller à l'île des pins, mais sur place on profite du tirant d'eau pour entrer sans problème au fond de la baie d'Oro, ce qui n'est pas possible avec un quillard.
c'est vrai que le dériveur intégral permet quelques mouillages que le quillard ne permet pas, mais pas forcément beaucoup : au niveau des îlots, c'est pareil, il n'y a que dans quelques rares baies que cela change (et à Nekanmue).
donc dans la série "voyager autour de la NC", on peut trouver pénible les bords de près avec un Via, mais on trouvera confortable le mouillage et la vie à bord.

30 avr. 2019
0

c'est vrai que la problématique de naviguer au près en Nouvelle Calédonie est aspect à prendre en compte, mais il s'agirait de mon premier achat et pour me faire la main avec ma famille, c'est le côté sécuritaire de l'alu que je priorise, l'accession aux petits coins est un plus! (comme la baie d'oro avec sa patate au fond de la baie, je me suis collé dessus avec le Cata de mon père, j'étais peu fière.... heureusement la marée remontée!)
Sortant de navigations avec un cata, je me dis que le dériveur alu ne sera pas moins bon au près, et en mer la navigation est intemporelle :) sinon on adaptera le programme :)
J'ai vu le VIA 42 en annonce oui, mais le 39, mis à part le côté budget, me semble pas un mauvais investissement pour un 1ER, surtout si comme annoncé il est "superbe"...
Aurais-tu un avis/conseil concernant l'achat d'un VIA 42 plutot qu'un 39? (sans parler de l'habitabilité des 3 pieds supplémentaires et confort en pleine mer), sais-tu si le 42 pourrait être meilleur au près?
Merci!!

30 avr. 2019
0

sincèrement je regarde avec envie le 39 : je le vois depuis mon bureau. il permettrait de belles traversées.
mais je n'ai pas besoin de transporter 4 personnes en général. c'est à toi de voir celui qui te va le mieux pour ta famille! et si tu as l'envie de le garder longtemps, donc de gérer des enfants plus grands, ou leurs copains.
j'aime bien les Via, j'ai navigué dessus en Bretagne nord, et ici. le 39 comme le 42 doivent être bien.
le gros avantage du bateau de voyage, c'est que tu peux charger facilement en eau (500 l). donc ça te permet de faire face à des consommations excessives et a une utilité même pour les sorties à la semaine.

le truc qui m'a empêchée d'acheter le 39 : le temps. je considère que je n'ai pas assez de congés et de temps libre en général pour profiter d'un bateau de voyage (aller loin et profiter des îles). l'entretien coûte, il faut consacrer du temps et de l'argent à la bête pour la maintenir en bon état. celui-là a peu de trucs à faire dessus si j'ai bien compris le proprio.
si les éléments sont sains comme annoncé, si on a le programme pour l'utiliser, alors ce Via 39 n'est pas une mauvaise affaire - je n'ose dire une bonne, les bateaux sont ruineux par définition -.

ps : hier soir je me suis amusée à tracer la route pour aller photographier Cocotinou, un cocotier planté aux Salomon par un Héonaute. 1600 mn minimum, avec retour au près, et je me disais que le Via était parfait pour l'aller mais que pour le retour c'est moins ça... ou du moins qu'il faut du temps, ce que je n'ai pas forcément pour ce genre de périple.
je pense me replier vers plus petit et meilleur marcheur au près, même si je dois aller moins loin moins longtemps.

30 avr. 2019
0

j'ai eu une bête de près ,le hood 38 .
hé bien sur ma dernière transat on a fait 700mn de près pour arriver en gwada , il n'était pas question de serrer le vent avec la mer que l'on avait en face ,il fallait de la puissance ,je ne pense pas qu'un dériveur intégral aurait fait un cap beaucoup plus mauvais que nous .
alain

30 avr. 2019
0

c'est vrai qu'il y a deux problèmes différents : dans le lagon et en dehors.
depuis Nouméa, généralement c'est direction le sud pour des sorties de quelques jours jusqu'à une semaine. là, c'est vent contre à l'aller et dans le lagon. donc généralement peu de mer. finalement c'est souvent, sur des DI, voile + moteur pour rejoindre le sud. (quand on est très doué, c'est coup d'ouest à l'aller et alizés au retour, mais je n'ai jamais eu ce plaisir)
donc on apprécie les bonnes remontées au vent quand on fait des sorties courtes, c'est moins problématique si on va au Vanuatu et que l'on a du temps.

03 mai 2019
0

merci

03 mai 2019
0

Pour information, j'ai visité hier le Via39, il n'est pas si "magnifique" que ça : une partie des panneaux solaires HS (mais toujours en place) suite à décrochage d'un bateau au mouillage, chandeliers tordus suite à un autre décrochage, fuite de vérin hydraulique dérive arrière et liquide hydraulique stagnant dans le fond, trace d'électrolyse au niveau de la pompe de cale (un trou de la taille d'un petit doigt), leste a priori traité mais sans grande garantie et surtout inaccessible car fibré/résiné par dessus, binini HS, pas de capote avant... conclusion, pas mal de frais et surtout la grosse inconnue des travaux de prévention sur le leste et de l’état générale de la coque.

17 mai 201916 juin 2020
0

VIA 39... ancienne électrolyse, danger ou pas?
Bonjour à tous,
15 jours après mon premier message, j'ai visité 2 fois le Via 39 et une fois le LEGEND 36 à vendre en Nouvelle Calédonie, le VIA m'intéresse beaucoup mais il y a des traces d'électrolyse importante dans le "caisson" en bas de descente dans le carré, lieu où se centralise l'écoulement, il y a d'ailleurs des traces d'eau qui a stagné et ce "caisson" est voisin du leste qui à était résiné. On peut voir 2 trous avec la résine du leste qui est visible, je pense qu'il devait s'agir d'un problème de leste...?
Je vous joint qq photos, il n'y a pas de cratères importants sur la tôle de fond qui fait 12mm, mais sur les côté de ce caisson, ils me paraissent assez gros, le reste du bateau à l'air propre mais tout n'est pas visible et particulier le leste qui est coulé dans la résine, puis recouverte de fibre et epoxy.
Le puit de dérive avant n'a pas été traité, il est très sale d'oxydation.
Le moins de la batterie et du reste de l'équipement et relier à la coque, a priori la meilleur de solution pour éviter l'électrolyse.
Auriez-vous des avis à m'apporter pour m'aider svp ???
Merci
Cordialement
Guillaume

18 mai 2019
0

corrosion galvanique par aération différentielle ,très difficile à maitriser
quand ça commence .
j'ai connu un via dont le lest constitué de lingots de plomb fixées dans un cadre par des cornières était noyé dans de la paraffine .
les lingots était posés sur une couche épaisse de feutre gavée du même produit ,c'est le propriétaire qui l'avait fait ,
sous la coque il avait un nable il suffisait de l'enlever et de chauffer
pour la faire fondre et la récupérer en dessous pour inspecter les fonds .
alain

18 mai 2019
0

Merci pour ton retour Alain, a te lire ce type de corrosion ne s'arrete pas ? D'apres le vendeur qui l'a acheté en 2014, il aurait toujours été dans cet etat, et d'apres les photos est-ce que ça te parait plausible ? C-a-d que la corosion s'est stoppé.
Il me dit que c'est benin, mais d'apres tes dires ça ne l'est pas, il m'en propose 41000 euros.
Est--ce que la corrosion de ce type devrait etre visible a dautres endroits ou serait-ce situé autour du leste (parties non visibles)?
Merci
Guillaume

18 mai 2019
0

pour la stopper ,il faut dérocher les cratères avec un passivant et reboucher les trous au mastic époxy chargé le watertite va bien
le risque c'est surtout l'infiltration d'eau dans le lest ...
de mettre tous les - à la coque au même endroit n'est pas plus mal
c'est ce qui se fait sur les batos de travail au us c'est généralisé
par contre il faut une installation bipolaire irréprochable .
je ne me prononcerais pas ni sur le prix ni sur la qualité du via ,bien que je crois l'avoir vu à terre à st florent il y a pas mal de temps .
alain

19 mai 2019
0

Je suis d'accord avec Fritz. Le point fondamental est de savoir si le le problème du lest a fait l'objet d'un traitement, car la plupart des Via ont eu ce problème. Or ca peut représenter des dépenses importantes, changement de tole pour certains. J'ajouterais aussi le moteur. Si c'est un MD 17 d'origine, j'aurai quelques inquiétude.

19 mai 2019
0

Le leste aurait été traité, mais rien ne le prouve et il est inaccessible du fait de compartiments de rangement qui ont été fait dessus en fibre époxy.
Le moteur est un 30cv Yanmar (2700h).
Connaitriez-vous le budget à la louche pour faire une inspection du leste et le traiter si besoin?
Merci
Guillaume

10 sept. 2019
0

Par curiosité je suis allé voir l'annonce du via 39 en caledonie, c'est bien TICA ? Effectivement si c'est celui ci, c'est quand meme gonflé de dire que le bateau est hyper sain et sans électrolyse quand on voit tes photos d'énormes cratères... A ce stade c'est grave ! L'as-tu acheté finalement ?

10 sept. 2019
0

Oui il s'agit bien de celui là, et non je ne l'ai pas acheté car trop d'inconnus et trop de "t'inquiète, c'est rien".... je me suis engagé avec FILAO le legende 36 qui est plus petit mais a toutes ses factures d'entretient et qui a reçu beaucoup d'amour du haut du mat au fond de la quille par ces différents propriétaires. Et on est super content :)
Merci au forum d'ailleurs pour les conseils !
Je vais essayer de joindre une photo

10 sept. 2019
0

bon je n'arrive plus à joindre de photos....

19 mai 2019
1

A la sortie de l eau, anti fouling sec repérer les parties plus sombres, comme des auréole, derrière il faut inspecter s il y a électrolyse. Plus évident sur un Af clair.

21 juin 2019
0

Bonjour à tous,
Me revoilà au bateau, je viens non sans peine de faire tomber le safran de mon VIA 42, et je n'ai rien trouvé qui faisait l'étanchéité. Quelqu'un aurait-il déjà fais l'opération??
Merci

22 juin 2019
0

si le tube de jaumière est suffisamment haut il n'y a besoin de rien d'autre .quelque fois on trouve un joint torique dans la bague hydro
qui ralentit la montée de l'eau dans le tube par mer de l'arrière .
rien n'empêche de mettre un joint spi sur un morceau de durite tenue avec deux colliers sur celui-ci .
alain

22 juin 2019
0

merci fritz the cat, mais j'aurai souhaité savoir comment c'était à l'origine. Car pour moi le tube est trop court.

07 mai 2020
7

Bonjour,

Ce message s'adresse à Guillaume 17NC et nicoaustrales.
Je suis le vendeur du bateau dont vous parlez ouvertement sur ce site... Obtenir des infos techniques quand on est novices et surtout quand on cherche à acheter un bateau, qui plus est son premier, est tout a fait normal. Déprécier publiquement un bateau en particulier en donnant son nom et des infos déformés au passage, l'est beaucoup moins. Je comprend maintenant le peu d'appel (voir zero) depuis ton passage Guillaume, quand je met l'annonce quelques fois... A défaut d'être suffisamment qualifié pour juger et critiquer, vous auriez au moins pu faire preuve d'un peu de respect quand à mon bateau et moi même en discutant en privé de ces détails...
Pour rappel, si tu peux étaler sur la toile Guillaume, en plus du nom et lieu de résidence de mon bateau, les photos de ces imperfections, c'est bien parce que je suis transparent et que comme je n'aime pas qu'on me cache la misère, je ne le fait pas!
Je n'ai jamais menti et jamais rien caché! Les quelques cratères de corrosion dans le puisard étaient là à l'achat et ne se sont jamais étalés depuis presque 5 ans, 5 ans sans jamais avoir d'eau... Tout ce que tu voulais regarder tu as pu le faire. J'ai une elec irréprochable et n'ai toujours pas d'électrolyse. (Ces cratères dans le puisard ont été formé car de l'eau avait du être laissée il y a fort longtemps, sans être évacuee.) Je n'ai jamais prétendu avoir refait le lest non plus, que tu ne peux voir, mais il a bien été protégé pour éviter une éventuelle entrée d'eau. Hydraulique et Taud refait, capote construite, carénage et peinture de coque aussi (c'etait au programme) mais pas au prix auquel j'étais près a te le baisser sans ces rénovations... Donc rien de pas cool ou de triche ou de caché ! Tu croyais quand même pas avoir un via neuf à 40000/euros?? J'ai toujours été franc, clair et transparent, merci de ne pas donner publiquement vos impression quand à mon bateau en le citant, je ne mérite pas le préjudice subit! Merci donc d'enlever vos coms ou du moins de les modifier en enlevant le nom de mon bateau ou les âneries écrites dessus. La diffamation est un délit... Le respect entre les gens de la mer n'est que du bon sens.
Enfin et pour rappel, n'ayant plus l'urgence de le vendre ( projet annulé) son prix est revenu a un prix de 55KE restant très intéressant pour l'etat " réel " du bateau, bateau qui doit faire le plus de miles nautiques de toute la Calédonie chaque année! Et sans peur aucune...

Merci

19 mai 2020
0

Bonjour,
Message pour Piroguier : je me suis renseigné pour faire supprimer les photos si tu le désires, même si nous pouvons pas reconnaître ton bateau avec ses dernières. Le nom de ton bateau a été cité par Nicoaustrales, ce qui effectivement permet de faire le lien entre mes recherches et ton bateau, mais il faudrait alors que tu signales la publication, s'il ne le fait pas (en haut à droite du commentaire -> "ALERTE" -> "Message contenant un propos diffamant").
Concernant mes dires de novices, je tiens a préciser qu'il s'agit simplement d'observations plus que d’âneries, car les points soulevés mérites de l'attention. Je ne pense pas non plus avoir déformé quoi que ce soit.
Ton bateau est en très bon état apparent intérieur, les boiseries sont belles, il est spacieux et lumineux.
Je ne changerai pas mes impressions et observations qui me sont propres, chacun fera son propre jugement.
Cordialement

07 mai 2020
0

bonjour ,
j'ai toujours aimé la qualité de fabrication des via qui à mon sens est supérieure aux ovnis qui sont encensés par les français ,(un peu moins par les autres nationalités)
j'en ai eu un( sonate 35" cosmos " )et j'ai sévis dessus en qualité de pro ,le dernier "fleur de sel" ovni 455.
sur un voilier de cet âge en métal quelque soit sa fabrication avant de faire l'achat je ferais venir un pro pour faire radiographier la coque ,,ce qui remplace avantageusement un expert et ne coûte pas plus cher .
évidement les cratères dans le puisard ne sont pas rassurants ,un bon soudeur peut remédier à cela
si la coque est saine et que le lest ne pose pas de problèmes ,on peut percer voir s'il s'écoule du liquide ,quitte à reboucher après .
c'est un voilier semi-lourd qui accepte très bien la charge et s'il n'est pas une fusée fonctionne très bien en mer ,il y a diverses configuration pour le relevage des dérives ,hydraulique ou à câble
tout de toutes façons n'est qu'une question d'entretien .
voila ,je n'ai aucune accointance avec le propriètaire qu'il soit vendeur ou non
alain le saec

08 mai 2020
0

j'abonde Alain sur ses observations, les via sont des bateaux d'une construction durable et un bateau de presque 40 ans qui navigue aura des traces d'usures, mais le principal c 'est que c'est un bateau solide, marin (au long cours) et doté d'une autonomie eau et GO importante donc destiné pour sortir des terrains battus, crash box à l'avant gatte moteur étanche....
pour toutes les préconisations de vérification ont été dites au dessus; réservoirs, gatte moteur, liaison bordé et résine lest: l’époxy d'origine n'a aucune souplesse et laisse s'infiltrer l'eau des fonds entre le bordé et le lest d’où cette réputation de pb. Et l'alu se répare plutôt bien avec des solutions provisoires.

je suis partial car j'ai un 36 qui est ds la famille depuis 82!

19 mai 2020
2

Bonjour

Je n'ai aucun avis sur ce bateau.
Si je trouve que décrier un vice caché par un propriétaire peu scrupuleux afin d'alerter contre une arnaque est d'utilité publique, mais dans ce cas il ne semble pas que cela soit le cas.
Je trouve, après lecture et photos,que le bateau dont il est question ainsi que son propriétaire sont sujets à un jugement très négatif et nominatif, je comprend largement la réaction de l'actuel propriétaire, me concernant je suis très mal à l'aise avec cette situation.

Il faut faire attention à ce qu'on écrit , les réseaux sociaux et autres forums sont devenus des armes qui peuvent blesser gravement, il y'a bien trop d'exemples pour l'ignorer.

15 août 2020
0

bonjour,
je cherche justement un VIA 52 pour un grand voyage...
Cordialement,
Jean

05 mar. 2022
0

J'ai acquit un Via 42 en mai 2021. J'ai fait faire une expertise pour m'assurer de l'état de la coque et des réservoirs et de l'état du moteur par analyse de l'huile. Le lest a été refait en 1997 par les Constructions Nautique de Dunkerque.
Mise à part le manque d'entretien, je n'ai eu que du plaisir à le ramener en Méditerranée.
Je suis actuellement à Port Saint Louis du Rhône durant 6 mois auquel j'ai rajouté 6 mois suite aux problèmes d'approvisionnements de l'électronique.
Pour l'instant je galère pour le démontage des dérives qui n'ont jamais été entretenues depuis au moins 2008.
C'est pour ma part un très bon bateau et je ne regrette pas mon achat quand bien même je l'ai négocié à un prix bien plus cher que ce qui est écrit dans ce post.
Si certains possèdent des infos sur ce bateau, je suis preneur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (17)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021